Définition Expérience Utilisateur (UX)

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

De l’acronyme anglais UX User eXperience, l’expérience utilisateur est un terme large et générique. Il fait référence au sentiment éprouvé par les internautes lors de l’exploitation ou de l’interaction avec : un site web, un outil électronique (smartphone, ordinateurs, tablettes), un système, un logiciel, etc. C’est un facteur très important en matière de référencement naturel, car il permet aux moteurs de recherche d’évaluer le niveau de succès d’un site web.

Dans le monde du SEO (Search Engine Optimization), le vrai challenge est de pouvoir satisfaire au maximum les internautes et les moteurs de recherche afin de bien paraître dans les classements. 

Dans le but de faciliter la tâche aux opérateurs de site web, Google a indiqué quelques facteurs régissant ces classements dans ses SERP.

Au nombre de ces critères, l’expérience utilisateur apparaît comme étant l’un des principaux.

Un fait qui n’est certainement pas passé inaperçu, car les moteurs de recherche en générale et Google en particulier font feu de tout bois pour mettre en avant l’importance du concept. 

Cet article vous est adressé si vous êtes de ceux qui se demandent à raison :

  • Ce que signifie concrètement l’expérience utilisateur ;
  • Quel est la place et l’impact de l’UX en SEO ?
  • Quels sont les critères qui déterminent l’User Experience ?
  • Comment améliorer l’UX de son site web ?

Chapitre 1 : Que signifie l’User eXperience ?

L’expérience utilisateur (UX) est un élément clé du développement et de la gestion du site web. Elle semble avoir un impact incommensurable sur le SEO, et de ce fait, elle mérite que l’on s’y penche très tôt et très vite. 

Découvrez donc dans ce chapitre : 

  • Ce qu’est l’UX (sa définition) ; 
  • Ce avec quoi il ne faut pas le confondre ;
  • Ainsi que son principe de fonctionnement.

1.1. L’expérience utilisateur : Qu’est-ce que c’est concrètement ?

1.1.1. En général : Au sens le plus large du terme

Initié par Don Norman dans les années 90, le terme expérience utilisateur désignait à l’origine, la manufacture et la fabrication d’articles adaptés aux consommateurs.

Influencée par les sciences de l’ergonomie et de la cognition, cette définition a évoluée au fils des ans.

Aujourd’hui l’expérience utilisateur ou User experience peut se définir comme le ressenti global que l’on a lors du contact, de l’utilisation ou de l’interaction avec “quelque chose” dans sa réalité. 

User experience (2)

Ce “quelque chose” en question peut littéralement représenter presque tout et n’importe quel produit matériel ou numérique de notre environnement. 

  • Un smartphone ; 
  • Une application ; 
  • Un guichet automatique ; 
  • Etc.

Autant d’éléments du quotidien avec lesquels nous avons d’innombrables expériences utilisateurs.

En d’autres mots, l’expérience utilisateur (UX) s’applique à chaque point de contact entre nous et les produits de notre quotidien.

1.1.2. En matière de SEO : Au sens le plus rapproché du terme 

Le concept d’expérience utilisateur (UX) fait référence à l’impression que l’on a personnellement de l’utilisation d’un site web en tant qu’humain. 

Cette expérience humaine est la résultante du parcours général effectué par l’internaute lors de son passage sur le site web. Elle couvre tout. 

  • La façon dont se fait la navigation sur le site web ;
  • À quel point il est facile, rapide et agréable de parcourir le site web ;
  • La pertinence du contenu présenté sur les pages du site web ;
  • Et d’autres choses encore.

Pour faire court, l’UX est l’ensemble des émotions que ressent l’utilisateur face au site web. Il s’agit donc de la qualité de ses interactions avec l’interface digitale. 

1.2. Les concepts différentiels de l’expérience utilisateur 

1.2.1. Avec quoi ne doit-on pas confondre la notion d’UX ?

Eh oui, force est parfois de constater que l’expérience utilisateur est souvent et à tort évoquée en informatique ou chez les développeurs web et logiciels, au même titre que certaines expressions connexes telles que : 

  • Le design centré sur les besoins de l’utilisateur ;
  • L’interface utilisateur graphique (GUI) ou l’interface utilisateur ;
  • L’utilisabilité ;
  • Les facteurs humains et ergonomiques ;
  • L’interface homme-machine ;
  • Etc. 

Dire de l’expérience utilisateur qu’elle n’est qu’un élément comme un autre de la liste ci-dessus est une assertion erronée. Et pour cause, l’UX prend en compte tout ce qui se rapporte au produit, à son environnement de présentation et même à son installation.

Par conséquent, l’expérience utilisateur regroupe tous les concepts précédemment évoqués dans leur entièreté. 

Concepts UX

Source : usabilitygeek

L’ensemble de ces différents éléments doit en effet être minutieusement développé autour de l’utilisateur pour créer et maintenir un UX exceptionnel. 

1.2.2. User experience (UX) vs. User interface (UI) : Quelle est la nuance ?

On comprend que l’interface digitale représente pour beaucoup dans l’User experience. Mais peut-on réduire l’expérience utilisateur à l’interface utilisateur ?

Non ! 

Bien que les notions d’expérience utilisateur et d’interface utilisateur soient souvent employées de manière interchangeable, quand on en vient réellement à leur sens profond, elles sont très différentes.

Traduit de l’anglais user interface ou UI en abrégé, l’interface utilisateur représente littéralement ce que l’utilisateur perçoit de ses yeux et avec lequel il interagit.

Il s’agit sur un site web par exemple, de l’ensemble formé par :

  • Les boutons ; 
  • La mise en page ;
  • Les champs de recherche et de formulaire ; 
  • La navigation ; 
  • Etc. 

Autrement dit, l’user interface désigne simplement tout ce que l’utilisateur peut voir, toucher et cliquer. Il est également parfois utilisé pour désigner l’apparence d’un produit.

À contrario, l’User experience comprend l’intégralité des aspects de l’expérience que vit l’internaute pendant son séjour sur le site web.

En outre, il couvre la façon dont cette expérience (l’émotion ou le sentiment) va changer dans le temps à mesure que l’approche d’usage du consommateur va changer. 

On peut dire sans crainte que l’UX permet d’établir un modèle d’interaction convenable pour la satisfaction émotionnelle et mentale de l’utilisateur.

Aux finales, on retient que l’User experience englobe une panoplie d’éléments beaucoup plus large que l’User Interface.

1.3. Comment explique-t-on l’expérience utilisateur ?

1.3.1. Les 5 niveaux de l’expérience utilisateur selon Jesse James Garrett

Célèbre designer d’UX et programmeur informatique, Jesse James Garrett explique dans son livre The Elements of User Experience, l’expérience utilisateur en 5 niveaux. 

Pour le professionnel, ces 5 niveaux représentent les différentes étapes et composantes incontournables à la conception d’un site web performant en matière d’UX. 

Encore appelées les 5 S, ces étapes sont schématisées comme suit :

Les 5 niveaux de l expérience utilisateur selon Jesse James Garrett

source : medium.com

1.3.1.1. La stratégie du site web

C’est à cette étape que se définissent les objectifs du site web en fonction des besoins, attentes et intentions des utilisateurs. Autrement dit, on détermine la raison d’être du site web, le pourquoi de sa création. Il est en effet nécessaire pour l’utilisateur de comprendre l’intérêt du site web.

1.3.1.2. Le champ d’application : Fonctionnalités et contenu

En harmonie avec les objectifs stratégiques précédemment définis, il est question ici de déterminer les exigences fonctionnelles et les exigences relatives au contenu du site web. Les exigences fonctionnelles se rapportent aux fonctionnalités dont l’utilisateur a besoin sur le site pour parvenir à ces fins. Pour ce qui est des exigences en rapport avec le contenu, elles représentent les données nécessaires pour apporter de la valeur ajoutée.

1.3.1.3. La structure ou l’architecture

C’est ici que sont prédéfinies les interactions de l’utilisateur avec les fonctionnalités du site web. Comment le système réagit face à l’utilisateur, son organisation, sa hiérarchisation et dans quelle mesure ? Le but ici est de simplifier les actions de l’utilisateur et de lui fournir un accès intuitif aux informations.

1.3.1.4. Le squelette

En un mot, c’est la disposition. Il s’agit de l’arborescence du site web. Les différents éléments du site web doivent être répartis de manière à faciliter les déplacements de l’utilisateur et à mettre en avant l’information présentée pour le rendre efficace, clair et évident.

1.3.1.5. La surface : Le design visuel (design sensoriel)

Dernière étape, elle représente la somme de toutes les décisions prises précédemment. C’est un élément décisif, car elle représente la présentation visuelle finale que l’utilisateur verra. Il s’agit en réalité de l’aspect esthétique des pages du site internet. Il faut s’atteler à choisir : 

  • La mise en page adéquate ; 
  • Les bonnes couleurs ; 
  • La typographie ;
  • Les images ; 
  • Les vidéos ;
  • Etc. 

Faisant parfois office de norme, ces différentes étapes sont généralistes et devraient s’appliquer en accord avec les besoins actuels des utilisateurs et les tendances du moment. Et pour cause, la place des réseaux sociaux et l’adaptabilité au mobile (critères essentiels en SEO) ne paraissent pas dans cette méthode par exemple.

1.3.2. Concrètement, l’UX d’un site web ça donne quoi ?

L’idée derrière la notion d’UX est de rendre le parcours du client agréable et productif dans son ensemble.

Pour atteindre cet idéal, les efforts menés dans le sens d’une bonne expérience utilisateur se concentrent principalement sur la mise en évidence de la valeur de la solution proposée. 

En effet, il est primordial pour l’utilisateur d’être assuré que les solutions présentées sur votre site web sont adaptées à ses besoins.

On estime effectivement que 61 % des utilisateurs choisissent de ne pas acquérir un produit en ligne lorsque les éléments de réassurance sont absents.

Pour ainsi dire, les compétences et les avantages que le produit ou le service proposé peut apporter aux clients potentiels et actuels doivent être bien définis. Tout doit être fait de manière à ce que votre proposition de valeur soit parfaitement adaptée à l’utilisateur.

En des termes plus pratiques, il s’agit de fournir un libellé clair et des images de qualité avec un chemin d’accès court, simple et tout tracé pour mettre en lumière le produit et son potentiel. 

C’est dire que l’UX tend à rendre la valeur ajoutée de votre produit disponible et accessible pour les internautes. 

L’User experience doit pouvoir stimuler l’engagement, l’utilisation et l’adoption du produit. Une propriété intéressante qui implique un minutieux travail d’amont. 

En effet, l’expérience vécue par les prospects et les clients doit être, dès le début, fluide et naturelle au travers d’une interface intuitive avec une hiérarchie de navigation claire et précise.

En d’autres mots, le chemin balisé doit permettre une navigation aisée et naturelle qui ne nécessite aucun effort de la part de l’utilisateur pour atteindre son but. 

Et pour cause, 47 % des visiteurs s’orientent d’abord vers les produits et services avant de s’enquérir des autres sections du site web. Au vu de cela, l’expérience utilisateur se contente tout bonnement de simplifier les étapes requises pour l’accomplissement des diverses tâches.

Par ailleurs, il affine les interactions avec les consommateurs en veillant à supprimer les zones d’ombres et autres points de friction susceptibles de le frustrer.

Proportionnellement à l’évolution du produit, l’User experience lui-même peut évoluer. Il peut s’étendre aux tâches connexes ayant un impact direct sur la proposition de valeur et la satisfaction d’utilisation du produit. 

Ces différents objectifs sont atteints par l’application d’une variété de tactiques visant à mieux comprendre les besoins réels des utilisateurs. 

Lorsque les conditions requises ne sont pas réunies, l’expérience utilisateur devient mauvaise et les conséquences d’un mauvais UX sont très délétères pour l’entreprise.

Chapitre 2 : L’expérience utilisateur – Pourquoi s’en préoccuper ?

Maintenant, vous avez probablement une vague idée de l’importance que peut avoir l’expérience utilisateur.

Mais concrètement, pourquoi doit-on se soucier de l’expérience utilisateur ?

2.1. Quelle est la valeur de l’expérience utilisateur ?

2.1.1. L’expérience utilisateur – Un incontournable à l’ère du numérique

Avec l’émergence accrue des solutions automatisées et digitalisées, l’intervention humaine se fait rare dans le processus de distribution des services et des produits.

Ceci étant, l’intervention de l’expérience utilisateur devient incontournable. Et pour cause, elle permet de s’assurer que les approches logicielles proposées arrivent à anticiper et à répondre de manière efficace aux intentions, aux attentes, aux besoins et aux habitudes des consommateurs.

D’autre part, dans l’industrie du SEO, offrir une bonne expérience utilisateur paraît clairement être une nécessité. C’est même la première des choses à faire pour une stratégie SEO efficace.

Aujourd’hui, pour rester compétitive, toute entreprise se doit d’avoir une solide présence en ligne. Qui dit présence sur le web, dit certainement site web. Si votre entreprise est rattachée à un site web, l’expérience utilisateur de ce site web jouera un rôle déterminant dans l’attraction et la fidélisation de vos clients potentiels et effectifs.

Pour la plupart de vos prospects, vous n’aurez en général qu’une seule chance de les convaincre de vous choisir. Il est donc primordial de bien s’y préparer.

2.1.2. Les intérêts de l’UX : Quels avantages y a-t-il à avoir une bonne expérience utilisateur ?

Que se passera-t-il selon vous si un consommateur visite votre site web et ne trouve pas la solution à son problème ? Que pensez-vous qu’il adviendra si vos clients ne parviennent pas à comprendre comment utiliser votre boutique en ligne ?

C’est simple, à chaque fois qu’un utilisateur aura du mal avec votre enseigne digitale, il décidera que votre entreprise n’en vaut pas la peine. 

Il est important de savoir que 68 % des visiteurs quittent un site web en raison d’un mauvais UX. La majeure partie des visiteurs décident en l’espace seulement de quelques secondes s’ils veulent rester sur votre site web ou s’ils veulent passer à autre chose et cliquer sur le bouton « retour ».

De l’autre côté, si l’expérience utilisateur est exemplaire, elle est susceptible d’augmenter le trafic de votre site web. De plus, un UX de qualité entraînera des conversions fructueuses qui se traduiront clairement par une élevation de vos revenus.

Pour faire court, l’expérience qu’a l’utilisateur de votre site web a influencé sa décision d’acheter, de s’abonner ou d’aller chercher mieux ailleurs.

Eh oui, les enjeux commerciaux associés à la qualité de l’expérience utilisateur sont incroyablement grands. Une nouvelle approche marketing qui a été nommée SXO (Search eXperience Optimization). Cette technique d’optimisation mêle l’User experience aux classiques du SEO afin de maximiser le taux de conversion.

On comprend clairement pourquoi 93 % des chefs d’entreprises pensent que l’optimisation de l’expérience utilisateur constitue une priorité stratégique dans la course contre la concurrence.

Cela ne fait plus aucun doute, l’User experience est indéniablement plus important que jamais dans le secteur du SEO.

2.2. Que pensent les moteurs de recherche de l’User experience ?

2.2.1. Une opinion unanime, claire et bien ancré

Pour les moteurs de recherche la priorité c’est de fournir le meilleur à leurs utilisateurs. Une mission qui ne saurait être accomplie si dans les premiers résultats des SERP apparaissent des sites web ne proposant pas une expérience utilisateur exceptionnelle.

Quand on y pense bien, le but premier de Google est de proposer aux internautes la meilleure expérience utilisateur.

Tous les moteurs de recherche sont d’avis avec le géant de la recherche pour dire qu’il est incontournable pour les opérateurs de sites web d’offrir une expérience utilisateur de qualité.

Différentes études réalisées ont clairement montré la préférence des internautes pour les sites web offrant une excellente expérience. Devant cet état de choses, Google a tôt fait de se focaliser sur l’expérience utilisateur (l’un de ces principaux critères de classement des résultats de recherche). 

En guise de confirmation, le géant de la recherche l’a annoncé : en 2021, l’UX est désormais à l’unanimité un pilier incontournable du référencement naturel.

En effet, si le contenu est roi, son organisation est d’autant plus essentielle. Proposer un contenu original n’est que l’une des nombreuses étapes nécessaires à la création d’un site web de première qualité en matière de SEO.

En plus d’être original, le contenu doit également être de type informatif, structuré avec une bonne distribution sur le site web afin de faciliter la navigation des cybernautes.

Google préconise de passer en revue l’organisation des différents éléments contenus sur les pages du site web (images, textes, vidéos, etc.). Il conseille également aux propriétaires de sites web de s’assurer que leur mise en page soit conviviale et de veiller à ce que les visiteurs puissent facilement et rapidement identifier le contenu recherché.

2.2.2. La principale action menée par Google vis-à-vis de l’UX

Fidèle à sa réputation, le moteur de recherche joint les actes à la parole. 

L’algorithme Google est célèbre pour ses mises à jour régulières qui lui assurent une performance inégalée dans le monde de la recherche et lui permettent de toujours offrir la meilleure expérience de navigation à ses utilisateurs.

Dans cette même optique, le leader de la recherche décide de perfectionner son algorithme en implémentant une nouvelle mise à jour nommée Google Page Experience.

Au même titre que les mises à jour Google Caffeine en 2010, Google Panda en 2011 ou Google Penguin en 2012, Google Page Experience de mai 2021 est une mise à jour majeure. 

Venu mettre l’accent sur l’expérience utilisateur, Google prend avec ce nouvel algorithme, la grande initiative de mettre en avant les sites web qui offrent aux utilisateurs un UX de qualité.

Ces sites web respectueux des nouveaux critères de Google Page Expérience seront valorisés par le moteur de recherche dans les SERP. De plus, ces sites web enregistreront de meilleures performances.

À contrario, les sites web dont l’User experience est mal optimisé risquent de voir leur positionnement dans les SERP chuter. Et pour cause, les utilisateurs déçus et frustrés par une mauvaise expérience quitteront le site web, ce qui se traduira entre autres par l’augmentation du taux de rebond.

Si malgré les différentes annonces et bonnes pratiques données par le moteur de recherche, l’importance de l’UX n’était pas claire, désormais aucun doute ne subsiste.

Afin de préparer efficacement le SEO de votre site web au nouvel algorithme du géant de la recherche, je vous suggère d’en apprendre un peu plus sur le Google Page Experience.

Chapitre 3 : Qu’est-ce qui influence l’UX et comment l’affiner ?

Dans ce chapitre nous verrons les différents éléments qui déterminent l’UX puis comment les manipuler pour l’optimisation de votre site web. 

3.1. Les principaux critères de l’expérience utilisateur

Nombreux sont les éléments qui impactent l’UX. Néanmoins, on peut dire que l’expérience de l’utilisateur d’un site web est principalement influencée par :

  • Une ergonomie simple, conviviale et agréable de l’interface utilisateur ;
  • La structure du site ;
  • La vitesse de chargement des pages du site ;
  • La responsivité avec les appareils mobiles ;
  • Etc.

En résumant, on parvient à regrouper sous 4 grandes entités, les principales questions inhérentes à un bon UX.

  • La pertinence : les informations proposées sur le site web ont-elles une valeur ajoutée ? Les fonctionnalités présentées sont-elles utiles pour l’utilisateur ?
  • L’utilisabilité : l’interface est-elle intuitive et fluide ? Le maillage interne est-il optimisé ?
  • L’adaptabilité : le site web s’adapte-t-il correctement à tous les supports digitaux (mobile, tablette ou ordinateurs) ? 
  • L’efficacité : Combien de temps mettent les pages web à se charger ?

3.1.1. La pertinence du contenu proposé

L’importance de la qualité du contenu dans une stratégie de référencement naturel n’est plus à démontrer. En matière d’UX, il est davantage primordial pour un site web de ne proposer que du contenu pertinent et unique aux utilisateurs.

L’idée est de satisfaire les besoins des visiteurs de votre site web et les inciter à y revenir.

Pour ce faire, il est conseillé de toujours s’assurer que le contenu proposé offre un véritable intérêt aux visiteurs. Il convient également de régulièrement mettre à jour le contenu présenté sur le site web.

Pour finir, le contenu de votre site web doit en tout point se conformer aux Consignes aux webmasters de Google. 

Apprenez comment produire un texte de qualité grâce au guide complet sur la rédaction web.

3.1.2. L’utilisabilité du site web : Optimiser la navigation et l’ergonomie

3.1.2.1. La navigation sur le site web

Le degré d’aisance avec lequel l’utilisateur peut parcourir le site web et accéder aux informations souhaitées est très important. Nous l’avons vu tout le long de ce contenu, l’utilisabilité du site web est un facteur non négociable en matière d’expérience utilisateur.

L’objectif est d’assurer à l’internaute une navigation fluide, claire et concise. L’internaute doit pouvoir facilement (en moins de 3 cliques) trouver ce qu’il cherche. Plus encore, il doit pouvoir éprouver une certaine satisfaction à naviguer sur le site web.

Découvrez comment faciliter la navigation et rendre votre contenu facilement accessible en suivant les recommandations de Google.

3.1.2.2. L’ergonomie : l’organisation architecturale du site web

En tant qu’élément déterminant de l’utilisabilité, il est important de rappeler qu’une bonne architecture de site :

  • Aide à renforcer l’autorité globale du site web ;
  • Permet l’optimisation du crawl et de l’indexation des pages web ;
  • Etc. 

Il convient donc de proscrire du site web les interstitiels et autres publicités intrusives, pouvant perturber et frustrer l’utilisateur.

3.1.3. L’adaptabilité des pages web

Cela coule de source, qui dit expérience utilisateur dit Mobile friendly

Le responsive design, soit la capacité d’un site web à s’adapter à la taille d’écran disponible est devenue la norme avec l’avènement du Google Mobile first indexing

L’index mobile first signifie que le géant de la recherche mobilise la quasi-totalité de ses crawlers pour l’analyse prioritaire de la version mobile des sites web. Il a été estimé qu’en 2021, la proportion d’utilisateurs mobile devrait représenter 61 % du trafic internet mondial.

On comprend que l’adaptabilité du site web au mobile soit un critère majeur d’expérience utilisateur. Afin de s’assurer de proposer des pages parfaitement compatibles au mobile pour un UX de qualité, consultez le chapitre 3 de l’article sur le Mobile friendly.

3.1.4. L’efficacité du site web : une vitesse de chargement optimale

Considéré depuis toujours par Google comme l’un des principaux critères de classement dans les SERP, le temps de chargement des pages web est ce à quoi on pense premièrement lorsqu’on parle d’UX.

Avec la nouvelle mise à jour de l’algorithme Google, l’importance accordée à ce paramètre augmente de plus en plus. 

En effet, le rôle de la vitesse de chargement est déterminant pour une bonne expérience utilisateur. Lorsqu’une page met trop de temps à charger, l’utilisateur a vite fait de s’impatienter et de passer à autre chose. Une situation que nous avons vue comme étant catastrophique pour le SEO du site web. 

Il est donc indispensable de travailler le temps de chargement de son site web pour une meilleure expérience utilisateur et un meilleur positionnement dans les SERP.

La plupart des consultants SEO sont d’accord pour dire que chaque page web doit se charger rigoureusement dans un laps de temps inférieur à 3 secondes.

Il est primordial de savoir comment optimiser la vitesse de chargement de son site web. Pour ce faire, de nombreux outils permettant de tester et de corriger au besoin le temps de chargement pour un UX de qualité, vous sont présentés dans cet article.

3.2. Améliorer l’UX de son site web : Comment s’y prendre ?

Avant de se lancer, il convient de se poser les bonnes questions.

  • Qu’advient-il lorsqu’un cybernaute consulte pour la première fois votre site web ? 
  • Les pages web se chargent-elles rapidement ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils affirmer qu’ils sont au bon endroit ?
  • Est-il évident de savoir quoi faire ensuite ?

Il suffit ici de répondre positivement à toutes les questions précédentes et le tour est joué. Pour bien y parvenir, vous pouvez procéder comme suit.

3.2.1. Évaluer les performances de votre site web en matière d’expérience utilisateur

À moins de n’avoir réaliser des tests concrets, tout ce que vous pensez savoir de l’expérience utilisateur de votre site web n’est que pures spéculations et conjectures.

Evaluer les performances de votre site web en matiere d expérience utilisateur

Source : neilpatel

Afin de pouvoir réaliser un travail d’optimisation efficace, il est important de se baser sur des données réelles et vérifier en ce qui concerne l’UX de son site web.

Pour ce faire, il convient de se baser sur les métriques UX objectives et qualitatives. Les différentes étapes de cette incontournable procédure de test vous sont entièrement détaillées par Neilpatel.

3.2.2. Choisir le design web adapté pour optimiser votre UX

Maintenant que vous êtes parfaitement conscient des insuffisances que présente votre site web du point de vue de l’expérience utilisateur, il ne vous reste plus qu’à les corriger.

Vous disposez de trois alternatives de développement qui pourraient vous permettre de créer une expérience utilisateur plus transparente et rapide.

3.2.3. Toujours privilégier le mobile dans vos stratégies SEO

Avec l’indexation mobile-first, il est important de donner la priorité à la version mobile de votre site web. 

Il devient alors primordial de :

  • Veiller à ce que la version mobile de votre site web contienne exactement l’intégralité du contenu de la version desktop ;
  • Proposer les données structurées sur toutes les versions du site web ;
  • S’assurer que les métadonnées correspondent sur les différentes versions de votre site web.

Pour plus d’information sur l’optimisation de votre site web pour l’index mobile consultez l’article sur le Mobile first indexing.

En résumé

À travers cet article, on retiendra que l’User experience ou expérience utilisateur est devenue une composante indissociable du référencement naturel.

Témoin de la qualité du ressenti de l’utilisateur, offrir une expérience utilisateur exceptionnelle relève désormais du bon sens même au-delà des frontières du SEO.

Vous avez eu l’opportunité de comprendre entièrement le concept d’expérience utilisateur, sa place dans le référencement naturel et vous connaissez désormais les différents éléments qui déterminent sa qualité.

Pour tirer parti des nombreux avantages que présente l’UX en SEO ou autrement dit profiter des bienfaits du SXO, il convient en plus des critères de référencement habituel de veiller à avoir :

  • Un contenu unique, original et pertinent ;
  • Une vitesse de chargement optimale (moins de 3 secondes) pour vos pages web sur ordinateur et mobile ;
  • Un site responsive design qui s’adapte aisément à tous les types d’écrans ;
  • Une ergonomie et une navigation facile, rapide et agréable.

Nous voilà à la fin de ce développement, j’espère qu’il vous a permis d’approfondir vos connaissances. N’hésitez pas à laisser vos avis et expériences en matière d’UX dans les commentaires.

À bientôt !

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire