Définition SERP ou Search Engine Result Page

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

SERP ou Search Engine Result Page désigne la page (ou liste de pages) contenant les résultats qu’un moteur de recherche qu’un moteur de recherche (Google, Yahoo, Bing, Yandex, etc.) affiche pour tenter de répondre à la requête lancée par un internaute. 

Plus de 90 % des clics de Google sont enregistrés sur sa 1ère page de résultats de recherche, contre seulement 4,8% sur la 2e page et 1,1 sur la 3e. 

Donc pour une meilleure visibilité sur le web, votre site doit occuper un bon classement sur les SERPs Google et idéalement sur la première page. 

Mais pour cela, il serait utile de comprendre :

  • Qu’est-ce qu’un SERP ? 
  • Quelles sont les différentes fonctionnalités d’un SERP ? 
  • Et comment optimiser ses contenus pour obtenir un bon classement sur les SERPs ? 

Suivez donc !

Chapitre 1 : Qu’est-ce qu’un SERP ?

Dans cette première session, il sera question de proposer une définition claire et complète du terme SERP. 

1.1. C’est quoi une SERP ?

Le « Search Engine Results Page » communément abrégé SERP est la page de résultats de recherche que renvoie un moteur de recherche pour tenter de répondre à la requête lancée par un internaute. 

Typiquement, vous entrez une requête sous la forme d’un mot-clé ou d’une phrase complète dans la barre de recherche, puis après quelques secondes de traitement, le moteur de recherche renvoie une page contenant des éléments de réponses pertinents avec votre demande. 

Cette page est appelée « SERP » dans le jargon du SEO et est composée de 2 principaux éléments : 

  • La requête de recherche : Il s’agit du mot ou du groupe de mots que l’internaute tape dans la barre de recherche d’un moteur de recherche pour accéder aux informations qu’il souhaite avoir. 
  • Les résultats de la recherche : Il s’agit d’une liste de pages web proposées par le moteur de recherche pour répondre à la requête formulée par l’internaute. Chacune de ces pages est généralement représentée par une adresse URL (qui redirige vers le contenu de la page en question), un titre de page (cliquable et de couleur bleue) et une brève description. Les pages proposées comme résultats de recherche peuvent aussi être agrémentées par d’autres éléments tels que des étoiles d’évaluation, des carrousels d’images ou de vidéos. 

L’organisation et le critère de classement sur une SERP peuvent différer d’un moteur de recherche à un autre. Mais puisque Google est le plus populaire avec 91,55% des parts de marché des moteurs de recherche en France, le reste de ce contenu sera essentiellement basé sur Google. 

1.2. Importance SEO des SERPs

Les SERPs présentent une grande importance dans le monde du SEO en raison de tous les avantages dont un site peut bénéficier s’il occupe une bonne place dans les résultats de recherche.

Il s’agit en quelque sorte du Saint Graal dans l’industrie du SEO et vous comprendrez mieux pourquoi les premières places sur une SERP sont tant convoitées par les référenceurs. 

Voici quelques raisons qui témoignent toute l’importance des SERPs en référencement :

1.2.1. Augmentation du trafic 

Si les SERPs sont si importantes en SEO, c’est parce qu’elles constituent un excellent moyen de générer un trafic de qualité sur son site web. Bien qu’il n’est pas facile de réussir à hisser son site en tête de classement sur les SERPs, c’est quand même un jeu qui en vaut la chandelle. 

Statistiquement, le top 3 des résultats classés sur la première SERP Google accapare 75,1% de tous les clics que peut générer une requête. 

Rappelons que pour améliorer votre positionnement sur les SERPs, vous pouvez recourir à la publicité avec les campagnes Ads de Google ou aux stratégies de référencement SEO. 

1.2.2. Amélioration de l’exploration des sites par les moteurs de recherche

Chaque moteur de recherche dispose de son propre robot d’exploration appelé crawler qui est programmé pour parcourir les sites publiés sur le web et vérifier leurs contenus afin de les répertorier dans l’index du moteur. Celui de Google est baptisé GoogleBot. 

Lorsque vous formulez une requête sur le moteur de recherche, ses algorithmes se chargent de déduire votre intention de recherche et de vous proposer des sites déjà explorés par GoogleBot et qui abordent efficacement la thématique de votre requête.

Si votre site apparaît donc sur la première SERP de Google, c’est la preuve qu’il a été bien exploré par GoogleBot. Ce qui reste plutôt une bonne nouvelle pour votre activité surtout si le contenu exploré est l’une de vos pages importantes telles que celle sur laquelle vous présentez vos services ou vos produits ou même les contacts de votre établissement.

Mais rappelons que les robots d’exploration, que ce soit GoogleBot ou celui des autres moteurs de recherche, ne sont rien d’autres que des programmes informatiques. Ils sont donc limités dans l’exécution de leurs tâches et ne peuvent pas agir comme des humains. 

Un robot d’exploration ne voit pas un site web comme nous le voyons vous et moi. Il ne parle pas français, ni aucune autre langue humaine, si ce n’est que des lignes de codes illisibles. 

Ils ne comprennent même pas les belles images que vous insérez dans vos contenus, c’est pourquoi le SEO est important pour apprendre le comportement de ces robots et optimiser suffisamment vos pages pour qu’elles gagnent un bon classement SERP.

1.2.3. Une crédibilité plus renforcée auprès des internautes

Comme précédemment expliqué, les résultats organiques obtiennent plus de clics que les résultats payants. Statistiquement, la recherche organique génère 53% de trafic au site Web, tandis que la recherche payante n’en génère que 27%. 

Et ce choix des internautes s’explique par le fait qu’ils font plus confiance au classement organique des moteurs de recherche. Donc lorsque votre site finit en tête de classement pour une requête, les internautes vous considèrent comme une référence dans votre secteur d’activité et déduisent que vous proposez des contenus fiables.

Ce qui augmente bien évidemment votre taux de clic et vos visiteurs seront plus enclins à se fidéliser à votre site. 

1.2.4. Renforce la proximité et l’engagement de votre audience 

Dans l’idée d’offrir une meilleure expérience à leurs utilisateurs, les moteurs de recherche (notamment Google) n’hésitent pas à agrémenter la composition des SERPs. 

Aujourd’hui, pour tenter de répondre de la meilleure manière à la requête de l’internaute, une SERP peut afficher plusieurs éléments tels que : 

  • Les résultats organiques ; 
  • Les rich snippets ;
  • La boîte à question « People Also Ask » ;
  • Les packs locaux ; 
  • Etc. 

Apparaître dans ces différents éléments réussira à renforcer la proximité et l’engagement de vos visiteurs. 

1.2.5. Amélioration du profil de backlinks et du Domain Authority 

L’autre avantage d’être bien classé sur une SERP est l’amélioration du Domain Authority. Comme l’indique son nom, il s’agit de l’autorité de domaine de votre site, et plus elle est élevée, plus les moteurs de recherche ont tendance à bien positionner votre site au détriment d’autres sites avec une faible autorité dans votre secteur. 

Et si vous êtes choisis pour plusieurs requêtes intéressantes, d’autres sites d’autorité n’hésiteront pas à vous citer dans leurs contenus avec des backlinks qui redirigent vers vos pages. 

Ce qui améliorera votre profil de backlinks et la notoriété de votre marque sur la toile.

Comme vous pouvez le voir, il serait difficile d’envisager une bonne visibilité sur le web sans parler de SERP. C’est un concept quasi-incontournable en SEO sur lequel vous avez déjà une petite idée, mais il reste encore bien des choses à découvrir sur les SERPs. 

1.3. Comment fonctionnent les SERPs ? 

Les moteurs de recherche, notamment Google, recherchent constamment comment offrir la meilleure expérience possible aux utilisateurs. Et pour cela, leur grand défi est de réussir à classer sur leurs SERPs, des sites qui proposent non seulement des contenus de qualité, mais aussi des contenus pertinents avec la requête des internautes. 

Donc pour chaque requête que vous lancez, les moteurs de recherche parcourent rapidement leur index, puis font une sélection de pages web classées par ordre de pertinence à votre requête pour construire les SERPs. 

En une fraction de seconde, vous avez donc accès à une pile de pages web qui abordent la thématique de votre recherche, distribuées sur plusieurs pages avec un système de pagination pour naviguer d’une SERP à une autre. 

Mais, il faut dire que les moteurs de recherche ne tiennent pas compte uniquement de la pertinence d’un contenu avant de lui attribuer un bon positionnement. 

Google à lui seul analyse plus de 200 critères de classement dont notamment : 

  • La popularité du site ; 
  • Le responsive design ; 
  • L’expérience utilisateur ; 
  • La vitesse de chargement des pages ; 
  • Le netlinking et le maillage interne ; 
  • Etc. 

En clair, le moteur de recherche s’assure que les sites qu’il propose à ses utilisateurs comme élément de réponse offrent des contenus de qualité, mais aussi une navigation fluide, rapide et conviviale. 

1.4. Quels sont les facteurs qui peuvent influencer l’affichage des SERPs Google ? 

Initialement, les SERPs de Google étaient statiques et restaient quasiment identiques pour chaque internaute qui utilise la même version de navigateur et qui partage une même situation géographique. 

Aujourd’hui, le moteur de recherche s’est beaucoup amélioré et adapte le contenu des SERPs et l’ordre des résultats sur la base de certains signaux tels que : 

1.4.1. Le compte de l’utilisateur

Si l’internaute dispose d’un compte Google connecté à son navigateur, les résultats que lui affichera le moteur de recherche seront filtrés en fonction de ses habitudes de navigation. 

Mais rappelons que tout ceci est uniquement possible à condition que l’internaute autorise l’accès dans les paramètres pour ne pas exploiter les données de l’utilisateur à son insu. 

1.4.2. L’historique du navigateur 

Si un utilisateur ne vide pas le cache de son navigateur, Google pourrait puiser des informations sur son historique de navigation stockées dans les cookies. Ces informations peuvent alors influencer l’affichage des SERPs sur son appareil.

1.4.3. La localisation de l’utilisateur 

Si la géolocalisation est activée sur l’appareil de l’internaute, Google aura plus tendance à lui proposer des services et des établissements proches de son emplacement. Un utilisateur à Strasbourg qui recherche un « resto ouvert » n’aura pas les mêmes résultats qu’un autre à Nice qui tape la même requête. 

Pour ces types de recherche, le moteur de recherche ajoute généralement aux SERPs des résultats de sa cartographie, Google Maps, pour aider les internautes à localiser facilement les établissements qu’ils recherchent. Nous reviendrons plus en détail sur les différents types de recherche dans la prochaine session. 

1.4.3. L’appareil utilisé 

L’appareil utilisé pour effectuer une recherche peut aussi influencer les résultats. Un utilisateur qui lance une requête depuis son téléphone portable n’obtiendra pas les mêmes résultats que si la requête était lancée depuis un ordinateur. Le fait est que Google a tendance à proposer des sites responsives pour les mobinautes. 

1.4. Quels sont les différents types de requêtes et leurs affichages sur une SERP ?

Comme annoncé un peu plus haut, il existe sur une SERP plusieurs fonctionnalités pour répondre de la meilleure des manières aux requêtes des internautes. Ces requêtes sont classées généralement au nombre de 4 à savoir les requêtes de :

  • Navigation ; 
  • Information ; 
  • Transaction ;
  • Locale.

Mais concrètement, qu’entendons-nous par chacune de ces requêtes ? 

1.4.1. Les requêtes de navigation

On parle de requête de navigation lorsque l’utilisateur recherche un site web en particulier, mais sans pour autant entrer son nom de domaine complet. Il vous sera difficile d’occuper la première place pour une requête de navigation, à moins que l’utilisateur mentionne fidèlement le nom de votre marque dans la barre de recherche. 

Vous pourriez alors cibler le nom de votre marque ou de votre établissement dans une campagne de référencement afin de tirer parti des requêtes de navigation.

1.4.2. Les requêtes d’information

Une requête est dite d’information lorsqu’elle est formulée pour apprendre sur une thématique donnée. Il s’agit d’une recherche purement informationnelle comme apprendre à mieux entretenir ses cheveux par exemple. 

C’est pourquoi pour gagner la course des requêtes d’information, vous devez produire des contenus détaillés qui apportent une réelle valeur ajoutée à votre audience. 

De plus, pour augmenter vos chances d’apparaître en tête des réponses des requêtes d’information et toucher le plus de profils d’internautes, vous pouvez produire plusieurs formats de contenus, notamment : 

  • Une vidéo informationnelle pour présenter en détail vos services et produits ; 
  • Un article de blog hautement qualitatif qui renseigne sur un concept, une chose, un fait ou un événement ; 
  • Une infographie détaillée et bien illustrée ; 
  • Un eBook ; 
  • Etc.

1.4.3. Les requêtes transactionnelles

On dit qu’internaute lance une requête transactionnelle lorsque son intention de recherche est d’acheter un produit. Lorsque vous vendez des articles ou même des services, occuper de bonnes places pour les requêtes transactionnelles est très important pour augmenter vos taux de conversion et enregistrer un bon chiffre d’affaires.  

Il faut dire que vu l’enjeu derrière les requêtes transactionnelles, les SERPs que renvoient les moteurs de recherche pour répondre à ces requêtes contiennent également des résultats payants pour compléter la liste des résultats organiques. 

1.4.4. Les requêtes locales 

Comme l’indique déjà son nom, une requête est dite locale lorsqu’il s’agit de rechercher un professionnel ou un établissement dans une zone donnée. 

Il peut s’agir par exemple de :

  • Cabinet SEO à Paris ; 
  • Consultant SEO Nice ; 
  • Garage proche de moi ; 
  • Restaurant ouvert ce soir ; 
  • Etc.

1.5. Quels sont les types de référencement ?

Les SERPs sont essentiellement composées de 2 types de résultats : 

  • Les résultats organiques possibles grâce au référencement naturel ; 
  • Et les résultats payants obtenus grâce au référencement payant.

1.5.1. Le référencement payant 

Le référencement payant souvent abrégé SEA est une forme de référencement qui consiste à promouvoir un produit ou un service sur les moteurs de recherche moyennant de l’argent, c’est pourquoi on parle de résultats payants.

Bon nombre d’entreprises optent  de plus en plus pour ces résultats payants. Mais il faut dire qu’importe le nombre d’offres que reçoit Google, le moteur de recherche affiche généralement que 3 à 4 annonces à la fois sur la première SERP.

Le reste des résultats payants sera alors dispatché sur les autres SERPs en fonction de quelques critères de classement tels que : 

  • La qualité de l’annonce ;
  • L’enchère au coût par clic ; 
  • La concurrence ;
  • La qualité du contenu de la page de destination ; 
  •  Le taux de clics ;
  • Et la pertinence de l’annonce avec la recherche de l’internaute.  

En clair, c’est Google qui décide si votre annonce mérite d’être classée sur la première SERP ou sur la 7e. 

1.5.2. Le référencement naturel

Contrairement au SEA, le référencement naturel communément appelé SEO est un ensemble de stratégies et d’outils utilisés pour améliorer naturellement le classement d’un site web sur les SERPs. 

Pour être bien classé dans les résultats organiques, notamment sur la première SERP, votre site doit également réunir un certain nombre de critères énoncés un peu plus haut (1.3.). Mais rappelons que la liste des critères de classement Google n’est pas figée.

Le moteur de recherche améliore constamment ses algorithmes pour offrir de meilleurs résultats à ses utilisateurs, mais aussi pour en quelque sorte dérouter les référenceurs malhonnêtes qui cherchent à contourner ses restrictions. 

Le grand défi du SEO est donc de rester constamment à l’affût des mises à jour Google et optimiser son site web pour suffisamment « plaire » au moteur de recherche et gagner une bonne place. 

Chapitre 2 : Les différentes composantes d’une SERP et  leurs techniques d’optimisation

Pour mieux aborder toutes les composantes qu’on peut observer sur une SERP Google en 2021, nous allons essayer de les regrouper en 3 grandes catégories : 

  • Les résultats sponsorisés : Encore appelés annonces ou publicités payantes, il s’agit des places sur les SERPs pour lesquels vous devez verser une somme au moteur de recherche avant que vos pages web y soient classées. Mais Google utilise encore d’autres critères pour classer les annonces payantes sur ses SERPs.
  • Les résultats organiques : Ici, les emplacements sont gratuits, mais obtenus grâce à des stratégies de référencement dites naturelles. Vous n’avez donc rien à payer pour que vos pages figurent parmi les résultats organiques. 
  • Les fonctionnalités SERP : Il s’agit d’éléments supplémentaires que vous pouvez retrouver sur une SERP Google et qui ne sont ni classés dans les résultats organiques ni dans les résultats payants. 

Mais concrètement, à quoi ressemblent ces 3 catégories de composants SERP ?

2.1. Les résultats sponsorisés

Google peut positionner les résultats sponsorisés à bien des emplacements sur une SERP. Vous pouvez les retrouver tout en haut, ou tout en bas ou même à droite des fois. Mais comment pouvez-vous les reconnaître ? 

Eh bien, il existe différents types de résultats sponsorisés à savoir : 

  • Les annonces Google Ads textuelles ; 
  • Les annonces Google Ads « Appel uniquement » ; 
  • Et les résultats d’achat. 

2.1.1. Les annonces Google Ads textuelles 

Comme l’indique déjà le nom, il s’agit des annonces écrites diffusées sur les SERPs Google et qui sont positionnées généralement en haut ou en bas. Elles ressemblent presque aux résultats organiques, mais se distinguent par la mention « Annonce » écrite en caractères gras.

Bien que les annonces textuelles peuvent occuper jusqu’aux 4 premières places d’une SERP Google, elles n’obtiennent pas pour autant plus de clics que les premiers résultats organiques. 

Le fait est que les internautes avertis n’apportent pas trop de crédits aux sites sponsorisés parce qu’ils comprennent qu’ils ont juste occupé un bon classement moyennant de l’argent et indépendamment de leur qualité de contenu. 

Statistiquement, la recherche organique génère 53% de trafic tandis que la recherche payante n’en génère que 27% et environ 25,8% des internautes utilisent des bloqueurs de publicités sur leurs appareils. 

Avec ces chiffres, on comprend mieux pourquoi presque tous les référenceurs préfèrent recourir au SEO pour occuper naturellement une bonne position SERP. Pour rappel, le SEO regroupe un ensemble de stratégies de référencement dites naturelles pour améliorer le classement d’un site web dans les résultats organiques, et ce sans débourser un centime en publicité.

C’est une stratégie complexe, chronophage et à la limite stressante, mais elle reste la meilleure solution pour améliorer la visibilité d’un site sur une SERP et lui générer un trafic pérenne et de qualité. 

2.1.2. Les annonces Google Ads « Appel uniquement » 

Encore appelées annonces « call only », ces publicités Google permettent d’afficher en premier plan le numéro de téléphone de l’établissement qui souscrit à la campagne publicitaire. 

L’idée est de présenter clairement le contact de l’entreprise et permettre aux internautes de la joindre facilement par téléphone. 

Comme vous pouvez probablement déjà le deviner, ces annonces ne peuvent s’afficher que lorsque l’internaute utilise  un appareil capable d’émettre des appels téléphoniques. 

De plus, elles sont plus susceptibles d’apparaître après une recherche transactionnelle comme lorsqu’un mobinaute désire acheter une pizza en ligne ou contacter un serrurier par exemple. 

Nous vivons une ère où les appareils mobiles sont de plus en plus utilisés pour plusieurs besoins et 60% des mobinautes qui lancent une recherche finissent par appeler une entreprise. 

D’où toute l’importance d’apparaître dans les annonces Google Ads « Appels uniquement ». Pour ceux qui font référencement naturel SEO, il existe une fonctionnalité similaire, les boutons Click-to-call, qui permettent aussi d’afficher bien en vue le numéro de téléphone de votre entreprise dans les résultats organiques. 

2.1.3. Les résultats d’achat

Ces types de résultats apparaissent sur une SERP Google généralement après une requête de navigation ou transactionnelle. C’est-à-dire généralement lorsque l’internaute recherche le nom d’une marque ou souhaite acheter un produit (ou un service) par exemple.  

Pour distinguer les résultats d’achats, Google les précède de la mention « Sponsorisé » ou « Annonces ». De plus, ils sont dominés par des photos de produits à vendre, ce qui les démarque facilement des autres éléments sponsorisés. 

Parfois, pour compléter plus d’informations à ces images de produits, Google peut renseigner le nom de la boutique, le prix du produit, les évaluations des consommateurs et des offres promotionnelles. 

2.1.4. Comment optimiser ses pages web pour qu’elles apparaissent dans les résultats sponsorisés d’une SERP Google ? 

L’unique manière d’être classé dans les annonces textuelles et Appel uniquement est de lancer une campagne Google Ads

En ce qui concerne les résultats d’achats, il va falloir créer un compte Google Merchant Center puis le relier à compte Google Ads. 

Comme vous pouvez le voir, apparaître dans les différents éléments des résultats sponsorisés nécessite surtout des connaissances de base dans la configuration des différentes campagnes publicitaires de Google. 

2.2. Les résultats organiques 

Contrairement aux éléments sponsorisés précédemment présentés, la liste des résultats organiques est toujours présente sur une SERP qu’importe le type de requête lancé par l’internaute et son appareil de connexion. 

Les résultats organiques existent essentiellement sous 2 formes : 

  • Les résultats organiques réguliers ;
  • Et les résultats organiques  enrichis. 

2.2.1. Les résultats organiques réguliers 

Les résultats organiques réguliers sont classés par les algorithmes de Google sur la base de plusieurs centaines de critères de classement. Contrairement aux annonces payantes, vous n’avez pas à verser un centime au moteur de recherche pour être classé dans les résultats organiques réguliers. 

La seule solution que vous disposez pour améliorer la position de vos pages web dans les résultats organiques est de recourir aux stratégies de référencement naturel telles que : 

  • La recherche de mots-clés ; 
  • La création de backlinks de qualité ; 
  • Le marketing de contenus ; 
  • Le netlinking et le maillage interne ; 
  • Le responsive design ; 
  • Et bien d’autres. 

Mais il ne s’agira pas d’appliquer ces stratégies d’optimisation à l’aveuglette ou une fois en passant pour espérer battre la concurrence sur les SERPs.  Ce qui est recommandé, c’est de mettre en place une campagne SEO complète.  

2.2.2. Les résultats organiques enrichis

Ce type de résultats se distinguent par certains éléments supplémentaires ajoutés pour enrichir les résultats organiques réguliers. C’est d’ailleurs pourquoi on parle aussi « d’extraits enrichis » ou de « rich snippets ». 

Il peut par exemple s’agir des étoiles d’évaluation, des avis des internautes, de la durée de cuisson d’une recette culinaire, etc.

En clair, les rich snippets sont donc plus attrayants et suscitent plus de clics que les résultats organiques réguliers. 

Pour aider vos pages web à s’afficher sur une SERP sous forme d’extrait enrichi, vous devez préalablement effectuer le balisage des données structurées. Mais il est important de retenir que cela ne garantit pas automatiquement de voir la page web concernée dans les résultats d’extraits enrichis. 

Mais, parfois vous n’aurez à rien configurer, notamment pour les rich snippets avec des liens annexes. 

Ce qui nous amène à poser la question de savoir sous combien de formes, un rich snippet peut s’afficher sur une SERP. Eh bien, sous plusieurs formes, mais nous nous contenterons de présenter les formes plus fréquentes à savoir :

  • Accelerated Mobile Pages ; 
  • Liens annexes
  • Barre de recherche
  • Fil d’Ariane
  • Notes et avis. 
2.2.2.1. Les résultats AMP  

AMP pour Accelerated Mobile Pages est un projet en collaboration avec Google qui a pour but d’aider les webmasters à optimiser leurs pages web pour une meilleure réactivité sur les terminaux mobiles. 

Vous reconnaîtrez les résultats AMP grâce à un petit symbole « Lightning Bolt » qui témoigne que la page en question est optimisée pour un chargement rapide et fluide sur les téléphones portables. 

Pour augmenter la probabilité de voir vos pages web classées dans ces types de résultats, vous devez mettre en place le balisage de schéma pour les contenus AMP. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la documentation officielle

Toutefois, rappelons que le projet AMP en lui-même n’est pas considéré par Google comme un critère de classement. Quoi qu’il en soit, l’amélioration de la vitesse de chargement des pages est d’une grande importance dans le classement des recherches sur mobile. 

2.2.2.2. Les extraits enrichis avec des liens annexes

L’élément ajouté sur un rich snippet peut être aussi des liens hypertextes placés généralement sous l’adresse URL de la page et sa meta description. 

Chaque lien annexe proposé pour enrichir la recherche organique possède à son tour son propre titre et sa propre meta description. Ces liens annexes peuvent aller de 2 jusqu’à 10 pour le même rich snippet. Ce qui constitue plus d’occasions de rapporter des clics au site web.  

Google propose souvent les extraits enrichis avec des liens annexes après une requête de navigation, c’est-à-dire après qu’un internaute recherche directement le nom de domaine complet d’un site web ou le nom de la marque d’une entreprise.

Comment pouvez-vous optimiser vos pages pour que Google les propose comme extraits enrichis avec des liens connexes ? Eh bien, pas grand-chose parce que vous ne pouvez pas influencer le choix de Google à ce niveau. 

C’est le moteur de recherche lui-même qui décide de la qualité des liens annexes sur votre site et de leur utilité pour les internautes. Mais vous pouvez maximiser vos chances pour que des liens de votre site soient choisis en rich snippet lorsqu’un utilisateur lance le nom de votre marque sur Google.

Pour cela : 

  • Proposer une structure de site bien hiérarchisée renforcée par des ancres descriptives et des textes alternatifs pour faciliter l’exploration de votre site par le moteur de recherche ; 
  • Créer un fichier sitemap soumis à Google renseignant les pages importantes de votre site que vous souhaitez voir indexer par le moteur de recherche ; 
  • Mettre en place un balisage de schéma de site web valide ; 
  • Proposer des titres et meta descriptions accrocheurs qui incitent les internautes à cliquer sur vos liens. 
2.2.2.3. Les rich snippets avec barre de recherche 

Il peut arriver que des fois, Google décide de compléter une barre de recherche aux rich snippets. Généralement, cette barre de recherche est positionnée juste entre la meta description et les liens annexes choisis. 

L’idée est de permettre aux internautes d’effectuer rapidement une recherche dans les pages du site sans même quitter la SERP. 

Comment pouvez-vous apparaître dans les extraits enrichis Google avec barre de recherche ? 

Pour cela, vous n’avez pas besoin de faire spécialement quelque chose puisque c’est le moteur de recherche qui décide avec quel site, il compte ajouter une barre de recherche en rich snippet.

Mais vous pouvez insister sur votre désir d’apparaître dans ce type d’extrait enrichi, en ajoutant des données structurées de site Web près d’une barre de recherche sur votre site Web. 

2.2.2.4. Les rich snippets avec fil d’Ariane 

Les fils d’Ariane encore appelés « breadcrumb » en anglais servent à retracer l’itinéraire de navigation d’un internaute jusqu’à sa position actuelle. 

Google insère aussi cette fonctionnalité dans les SERPs pour permettre aux internautes d’avoir une idée sur l’emplacement d’une page dans la hiérarchie du site web. Ainsi, les utilisateurs peuvent voir une version simplifiée du chemin depuis la page d’accueil jusqu’à la page représentée dans la SERP. 

Comment faire pour classer vos pages dans les recherches organiques avec fil d‘Ariane ? 

Par défaut, Google affiche déjà les fils d’Arianes dans ses résultats de recherche, aussi bien sur les ordinateurs de bureau que sur les téléphones. Vous n’avez donc pas besoin d’utiliser le balisage de schéma Breadcrumb List

Il est tout de même recommandé de configurer ce balisage pour empêcher le moteur de recherche de générer automatiquement un fil d’Ariane et de respecter celui que vous renseignez. 

2.2.2.5. Les rich snippets avec des notes et avis

Ici, Google ajoute une ligne de notes et si possible un court extrait d’avis entre le titre de page et la meta description. La note est attribuée en choisissant un nombre d’étoiles sur une échelle totale de 5.  

Généralement, les rich snippets avec des notes et avis apparaissent après une recherche sur un service, une recette ou un produit. 

Le nombre d’étoiles affichées sur la SERP est la moyenne de toutes les notes que le produit (ou la recette) a pu obtenir des internautes. 

Les rich snippets avec des étoiles de notation enregistrent généralement plus de clics puisqu’il est prouvé que 88% des internautes font autant confiance aux avis en ligne qu’aux recommandations de leurs proches. 

Apparaître dans ces résultats serait donc bénéfique pour votre trafic et la notoriété de votre marque. 

Comment pouvez-vous optimiser vos pages pour qu’elles apparaissent dans les extraits enrichis avec notes et avis ? 

Pour cela : 

  • Respecter les recommandations de Google ;
  • Appliquez le balisage d’extraits d’avis à vos fiches produits ;
  • Respecter les bonnes pratiques SEO pour une meilleure exploration de votre site par Google. 

Comme vous pouvez le voir, les évaluations et les avis ne sont pas les seuls éléments que Google peut utiliser pour enrichir un résultat organique. En respectant les bonnes pratiques de balisage, vos pages produits peuvent être agrémentées par des informations pertinentes et accrocheuses telles que :

  • Le prix d’achat ; 
  • La disponibilité des stocks ;
  • L’adresse de votre établissement ; 
  • Les vignettes d’images ou de vidéos ;
  • Etc.

Pour retrouver ces bonnes pratiques de balisage, vous pouvez consulter cette documentation officielle de Google et aller plus loin avec celle-ci fournit par schema.org

2.3. Les fonctionnalités d’une SERP Google

En dehors des résultats organiques et sponsorisés, il existe des fonctionnalités SERP que Google peut utiliser pour mieux répondre à la requête des internautes. 

Au nombre de ces fonctionnalités SERP, nous avons : 

  • Les featured snippets ; 
  • Les résultats de réponse directe ; 
  • Le pack local ; 
  • Le pack d’images ; 
  • Le pack teaser local ; 
  • Le Top Stories ; 
  • La boîte à question « People Also Ask » ; 
  • Le pack Twitter ; 
  • Les carrousels de vidéos ; 
  • Les cartes de recettes ; 
  • Et le panneau de connaissances. 

2.3.1. Les featured snippets

Les featured snippets ou encore appelés « extraits en vedette » sont proposés par Google pour répondre explicitement et succinctement aux requêtes des internautes sans qu’ils aient même besoin de quitter la SERP ou de faire un clic supplémentaire. 

Il s’agit d’une brève description que le moteur de recherche extrait du contenu de l’un des sites présents sur la SERP 1 et qu’il juge pertinent d’un point de vue contextuel. 

Les Featured Snippets peuvent être reconnus par le contenu proposé dans la zone distincte placée tout en haut de la SERP, avant même le premier résultat de recherche. C’est d’ailleurs pourquoi cette zone est aussi appelée Position Zéro

Mais précisons que depuis 2020, Google a apporté quelques changements à l’affichage des featured snippets sur ses SERPs. Désormais, un extrait en vedette peut aussi représenter le premier résultat organique. 

Parfois si la requête formulée par l’utilisateur renvoie des annonces Google Ads, le moteur de recherche peut placer le featured snippet tout en bas des résultats sponsorisés, mais toujours avant les résultats organiques.  

Qu’importe son emplacement, la zone featured snippet est composée d’un extrait, du titre et l’adresse URL de la page avec une vignette d’image(s). 

Il peut arriver que l’extrait peut être tiré d’un site web et la vignette d’image d’un autre, ce qui est plutôt « frustrant » pour le propriétaire du site dont l’extrait a été choisi. 

Si cela vous arrive, vous pouvez remonter dans le contenu de votre page et ajouter une image proche du texte extrait en featured snippet. 

Google pourra alors remplacer la précédente image et faire ainsi de vous le seul propriétaire de la zone featured snippet pour cette requête précise. 

Rappelons aussi que les featured snippets ont tendance à s’afficher essentiellement pour les requêtes d’information (1.4.2) et peuvent se présenter sous plusieurs formes sur une SERP : 

  • Les paragraphes ; 
  • Les listes à puces ; 
  • Les listes numérotées ; 
  • Les tableaux ; 
  • Et les vidéos. 

De plus près, voici à quoi ressemble chacune de ces formes featured snippets : 

2.3.1.1. Les extrait en vedette sous forme de paragraphe

Ici, l’extrait proposé par Google en featured snippet est un court texte explicatif allant de 1 à 2 paragraphes tout au plus. C’est le type d’extrait de vedette le mieux adapté pour faire la comparaison entre deux éléments, WordPress Vs  Shopify par exemple :

Les extraits de vedette sous forme de paragraphe sont également adaptés pour répondre aux requêtes commençant par : 

  • Qui
  • Quoi
  • Pourquoi
  • Lorsque
  • Comment

D’après Advanced Web Ranking, les extraits de vedette sous forme de paragraphe sont les plus rencontrés sur le web avec une présence sur plus de la moitié des SERPs qui renvoient un featured snippet.

Comment pouvez-vous aider vos pages web à apparaître en extrait de paragraphe ?

La première chose à faire est de bien structurer vos contenus en de petits paragraphes succincts et séparés par des balises d’en-tête (Hn). 

Ciblez ensuite des mots-clés à longue traîne dans vos sous-titres puis répondez explicitement à la question posée dans des paragraphes de 50 mots tout au plus. Il faut reconnaître qu’il n’est pas évident de répondre à certaines questions en si peu de mots. Dans ce cas, proposez une première réponse succincte puis approfondissez dans une autre section.  

2.3.1.2. Les extraits en vedette sous forme de liste 

Ce type de snippet répond à la question posée en dressant une liste numérotée ou une liste à puces. Il peut s’agir par exemple des différentes étapes d’une recette culinaire ou d’un bricolage

… d’une liste de « Best of » ou « Top » : 

Comment optimiser vos pages web pour qu’elles apparaissent en featured snippet sous de forme de liste ? 

Les recommandations pour être classé en snippet de paragraphe restent les mêmes pour les snippets de paragraphe : 

  • Utiliser des mots-clés à longue traîne dans vos sous-titres (h2, h3, etc.) ; 
  • Proposer une réponse à la question posée dans un paragraphe. 

Mais puisqu’il s’agit des snippets de liste, veillez également à : 

  • Répondre à la requête en utilisant une liste numérotée ou une liste à puces avec les différents éléments formatés comme sous-titres de 2e ou 3e niveau (h2 ou h3). 
  • Contrairement aux snippets de paragraphe où le texte doit être court, ici, n’ayez pas peur de dresser au besoin une liste suffisamment longue. Google se contentera d’afficher les premiers éléments en featured snippets puis tronquera le reste de la liste sous la mention « Plus d’éléments ». Ce qui pourrait augmenter le trafic de votre site puisque les internautes seront plus enclins à cliquer sur la mention pour découvrir le reste de la liste. 
  • Le principe reste le même pour chaque élément de la liste. S’il contient suffisamment de mots, il sera tronqué sur la SERP, ce qui augmentera également l’engagement des utilisateurs. 
2.3.1.3. Les extraits de vedette sous forme de tableau

Comme l’indique le nom, ce type de snippet répond à la requête de l’internaute via un tableau. Il est donc idéal pour afficher une série de données comme le prix, les caractéristiques d’un appareil ou tout autre type de données numériques. 

Généralement, les featured snippets de tableau apparaissent sur une SERP après que l’internaute ait lancé une requête de comparaison comme Ps5 Vs Xbox Series X : 

Comment optimiser vos pages web pour qu’elles apparaissent comme featured snippet de tableau ? 

Pour obtenir un snippet de tableau, vous n’êtes pas obligé de créer des tableaux dans vos contenus. Si les données que vous présentez sont assez pertinentes, Google lui-même peut se charger de les présenter sous forme de tableau en featured snippets. 

Mais pour faciliter la tâche au moteur de recherche et maximiser vos chances, vous pouvez préformater vos contenus en données tabulaires grâce aux balises <tableau>, <th>, <tr> et <td>. 

2.1.2.4. Les extraits vidéo en featured snippet

Pour les requêtes qui nécessitent un contenu visuel en réponse comme « réparer un moteur » par exemple, Google peut juger utile d’insérer un extrait vidéo dans le featured snippet.

De plus, YouTube appartient au géant américain, ce qui explique le fait que la plupart des vidéos proposées en extrait de vedette proviennent de la plateforme de streaming. 

Généralement, les featured snippets affichent une image d’aperçu cliquable suivi du titre de la vidéo et de l’adresse URL de la source de la vidéo.

Bien qu’il s’agit de vidéos, on peut dire que Google est resté fidèle à sa politique de proposer uniquement des extraits en featured snippet puisque lorsque l’utilisateur clique sur l’image, le système l’amène directement à la partie qui répond à la requête qu’il a posée. 

Comment pouvez-vous optimiser vos vidéos pour qu’elles s’affichent dans des extraits en vedette ?

La première condition à laquelle vous devez veiller est de produire une vidéo qualitative qui répond efficacement à la requête de l’internaute. Ensuite, appliquez les techniques d’optimisation telles que :

  • Structurer la vidéo  étape par étape ; 
  • Joignez une transcription à la vidéo ; 
  • Structurer la transcription en de petits paragraphes pour les snippet de paragraphe ; 
  • Cibler des mots-clés à longue traîne à des endroits stratégiques de la vidéo tels que l’introduction, les balises Title et Meta description, etc.  

Comment pouvez-vous optimiser vos pages web pour qu’elles apparaissent dans les featured snippets de façon générale ?

D’après une recherche menée par Ahrefs, il semblerait que Google tire souvent les extraits qui sont présentés en featured snippet des contenus des 5 premiers résultats classés sur la SERP 1.  

Donc pour commencer, il faudra réussir à hisser votre page web sur la SERP 1 et idéalement dans le top 5 des résultats de recherche. 

Ensuite, les requêtes qui déclenchent les featured snippets sont généralement des mots-clés à longue traîne formulés sous forme de question ou pour faire une comparaison. 

Donc cibler ces mots-clés serait aussi un atout pour aider vos pages à être classées en featured snippet. Pour la petite astuce, vous pouvez créer des sections FAQ ou des guides complets qui présentent une démarche ou un processus étape par étape.

En rédigeant des contenus bien détaillés et non promotionnels qui répondent à des questions fréquemment posées par les internautes dans votre secteur, Google pourrait extraire des passages de vos pages pour répondre directement aux internautes en featured snippet. 

Pour augmenter vos chances d’apparaître comme site choisi en extrait de vedette, vous pouvez observer ces quelques règles générales : 

  • Identifier le type de featured snippet le plus fréquent qui apparaît pour le mot-clé ciblé : liste, paragraphe, vidéo ou tableau. 
  • Utiliser le bon formatage HTML pour aider Google à accéder à vos contenus et ainsi faciliter le choix d’un passage en featured snippet. Selon le type d’extrait en vedette recherché, le formatage HTML peut être : 
    • Des balises d’en-tête <h2> ou <h3> pour un featured snippet formulé sous forme de question ; 
    • Des balises <p> de paragraphe pour la réponse à afficher en extrait de vedette ;
    • Des balises de listes ordonnées <ol> et <li> pour les numérotations ; 
    • Des balises de listes non ordonnées <ul> et <li> pour les listes à puces ; 
    • Les balises <tableau>, <th>, <tr> et <td> pour les tableaux. 

Rappelons que contrairement au rich snippets (extraits enrichis), les featured snippets (extraits en vedette) ne nécessitent actuellement aucune forme de balisage de données structurées. 

John Mueller, analyste chez Google, rassure qu’un contenu de qualité et un bon formatage HTML peuvent suffire pour aider une page web à être choisie en featured snippet. 

2.3.2. Les résultats « réponses directes » de Google

Il peut arriver parfois que Google décide de répondre sous forme de « réponses directes » à la requête de l’internaute. 

Mais attention à ne pas confondre les réponses directes de Google aux featured snippets. La différence majeure ici est que la plupart des réponses directes ne sont pas citées, c’est-à-dire Google ne fournit pas la source de la réponse ni même un lien pour y accéder. 

De plus, contrairement aux featured snippets où les extraits sont tirés depuis les premiers sites classés sur la SERP 1, Google choisit plutôt des informations du domaine public, tirées parfois du Knowledge Graph ou de ses partenaires de données pour répondre aux réponses directes.

Voici une liste courante de type de réponses directes que vous pouvez rencontrer sur les SERPs Google : 

2.3.2.1. La « Boîte météo » ou « Weather Box » de Google
  • Temps a Paris

Techniques d’optimisation pour aider vos pages à apparaître dans la boîte réponse météo :

Les informations météorologiques que Google présente comme réponse météo sont tirées de l’un de ses partenaires de données, le site weather.com. Il n’y a donc aucune technique d’optimisation que vous pouvez appliquer pour apparaître dans la boîte réponse météo, ou du moins pas pour le moment. 

2.3.2.2. Le « Whenls Box » de Google 

Cette boîte de réponse est proposée par Google lorsque l’internaute recherche des résultats rapides en rapport notamment à la date d’un événement marquant.

Il peut s’agir par exemple des dates en rapport avec : 

  • Les jours de fête ou d’un événement particulier ( Ex : fête nationale de France ) ;
  • Une célébrité ( Ex : la date de prise de fonction de Joe Biden ) ;
  • Le sport ( Ex : date d’ouverture du parc des Princes ) ; 
  • Ou un endroit en particulier ( Ex : la date de création du British Museum ). 

Techniques d’optimisation pour aider vos pages web à apparaître dans la Whenls Box de Google ? 

Pour ce type de réponse directe, le moteur de recherche préfère afficher des informations accessibles au grand public. En tant que marque, vous ne pouvez donc rien faire pour apparaître dans la Whenls Box.

2.3.2.3. Les résultats Google Flights 

Google dédie un service spécial pour répondre aux requêtes des internautes qui souhaitent avoir des renseignements sur les vols comme les itinéraires entre deux destinations ou le prix d’un billet d’avion. 

Techniques d’optimisation pour aider vos pages web à apparaître dans Google Flights ? 

Les informations proposées dans le Google Flights proviennent uniquement auprès des partenaires de voyage de Google. Le moteur de recherche possède une liste de plus de 300 partenaires répartis un peu partout qui lui fournissent des offres et des résultats en temps réel. 

La seule façon donc d’apparaître dans ce type de réponse directe est donc de conclure un partenariat avec le moteur de recherche. Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez consulter ce support Google

2.3.2.4. Le convertisseur de devises de Google 

Google a également pensé aux requêtes en rapport avec les devises en proposant directement sur la SERP un convertisseur de devises. 

Vous disposez également à côté du convertisseur un graphe représentant l’allure des taux de change des devises que vous avez entrées. 

Technique d’optimisation pour aider vos pages web à être affichées dans la zone de réponse « convertisseur de devises »

Pour le convertisseur de devises également, Google se fie à ses sites partenaires pour répondre aux requêtes des internautes. La seule condition pour être éligible serait donc de réussir à devenir l’un des partenaires du moteur de recherche. 

2.3.2.5. Le convertisseur d’unité de Google 

Lorsqu’un internaute lance une recherche sur les unités de mesure, un convertisseur est proposé sur la SERP pour l’aider à faire les calculs. 

Technique d’optimisation pour apparaître dans la boîte de conversion d’unités de Google  

Pour fonctionner son convertisseur d’unités, Google n’a pas besoin d’extraire des informations des sites partenaires ou des pages web classées sur sa SERP.  Vous ne pouvez donc pas être présenté pour ce type de réponse directe. 

2.3.2.6. La calculatrice de Google

Cette fonctionnalité ressemble un peu aux convertisseurs de devises. Elle apparaît sur la SERP lorsque l’utilisateur entre le terme « calculatrice » ou une équation dans la barre de recherche.

Le moteur de recherche déclenche alors en réponse directe la fonctionnalité « Math Direct Answer » qui va permettre à l’internaute de résoudre l’équation directement sur la SERP. 

Techniques d’optimisation pour être choisi pour servir de calculatrice sur la SERP Google ?  

Puisque Google n’a pas besoin d’un site tiers pour effectuer un calcul mathématique, les pages web ne sont donc pas éligibles pour ce type de réponse directe. 

2.3.2.6. La Boîte de dictionnaire de Google 

Lorsque vous recherchez une définition, un synonyme ou un antonyme, Google déclenche une réponse directe pour vous répondre. 

Généralement, cette définition est accompagnée d’un fichier audio pour apprendre la prononciation correcte du mot, mais parfois le moteur de recherche peut décider d’ajouter des images pour apporter plus d’éclaircissements.

Techniques d’optimisation pour proposer une définition dans la boîte de dictionnaire de Google 

Google tire ses définitions du site Lexico.com qui est le fruit d’un projet participatif entre le moteur de recherche et d’autres dictionnaires numériques. Des extraits de votre site ne peuvent donc pas être proposés comme définition dans la boîte de dictionnaire de Google.

2.3.2.7. Google Nutrition 

La Boîte Nutrition de Google apparaît en SERP après qu’un internaute lance des recherches sur les valeurs nutritionnelles et caloriques d’un aliment ou d’une boisson, « soda calorie » par exemple : 

La boîte de nutrition de Google est interactive et permet à l’internaute d’entrer des données pour mieux affiner sa recherche.

Techniques d’optimisation pour apparaître dans la boîte de réponse Google Nutrition : 

Le Département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) est la source la plus utilisée par Google pour fournir des réponses directes de type Nutrition. Il y a donc moins de chances qu’un site tiers soit choisi par le moteur de recherche. 

2.3.2.8. La Boîte de sport de Google 

Google dédie aussi une fonctionnalité SERP pour proposer des réponses directes à certaines requêtes en rapport avec le sport. Il peut s’agir par exemple du match du jour, du calendrier des matches à venir ou du classement d’un club/équipe dans une compétition. 

Technique d’optimisation pour aider vos pages web à figurer dans la boîte de sport de Google

Google ne mentionne pas la source de ces informations sportives et ne précise pas non plus le lien de ses sources. Il est donc peu probable que vous puissiez être éligible pour répondre à une requête dans la boîte de sport Google.

2.3.2.9. La boîte Google Finance 

Google a aussi pensé aux internautes qui recherchent des informations sur les actions en Bourse.

Techniques d’optimisation pour faire afficher vos contenus dans la boîte Google Finance

Les données financières que Google présente dans sa boîte Finance sont extraites de Nasdaq Stock Market et d’autres grandes plateformes boursières. Il n’est pas évident que votre site web soit éligible pour ce type de réponse directe. 

2.3.2.9. La Boîte de traduction de Google 

Lorsqu’un internaute entre le terme « traduction » ou recherche la traduction d’un mot dans une langue précise, Google comprend son intention de recherche et affiche directement son traducteur sur la SERP avec le mot ou la phrase déjà traduite. 

Technique d’optimisation pour réussir à afficher vos contenus dans la boîte de traduction de Google

Google dispose spécialement de son propre traducteur, le Google Translate. Le moteur de recherche ne prend plus en compte d’autres sources externes pour fournir des réponses dans la boîte de traduction.

2.3.3. Le Pack Local Google

Un pack local apparaît lorsque quelqu’un saisit une requête avec le nom d’un lieu ou lorsque l’algorithme de Google constate que l’élément recherché est disponible à proximité.

Le pack local apparaît sous la forme d’une carte avec des épingles indiquant les entreprises potentiellement pertinentes pour le terme de recherche. Sous la carte, Google répertorie les noms, les évaluations et les coordonnées des entreprises marquées.

Mais il faut dire que les informations que Google affiche dans le pack local peuvent différer d’une entreprise à une autre. En fonction de l’établissement recherché, Google peut afficher les horaires d’ouverture, les itinéraires ou des notes tirées de Google My Business. 

Par exemple, la recherche de « salon de coiffure » peut renvoyer un pack local indiquant les emplacements des salons les plus proches de vous ainsi que leurs coordonnées, l’itinéraire et les heures d’ouverture.

Technique d’optimisation pour répertorier votre établissement dans le Google Pack Local 

Les packs locaux sont basés sur les emplacements, vous ne pouvez donc apparaître dans les SERPs pour ce type réponse Google que si votre entreprise est géographiquement pertinente pour la requête de recherche. 

Ensuite, la mise à jour de vos canaux sociaux et la génération d’avis d’utilisateurs positifs via Google My Business et Yelp fourniront suffisamment d’informations à Google pour proposer rapidement votre entreprise aux utilisateurs à travers le format du pack local.

2.3.4. Le Pack Teaser Local 

Google propose le Pack Local « régulier » pour tout ce qui est entreprise locale comme un atelier de serrurier, une bibliothèque, un gymnase, une université, etc. 

Mais lorsqu’il s’agit d’entreprises locales accessibles sur réservation comme un resto par exemple, Google peut décider d’afficher un autre type de résultat local : Le Pack Teaser Local. 

Recherche restaurant

Comme on peut le voir, le Pack Local Teaser peut se confondre au Pack Local régulier, mais la grande différence réside dans la quantité d’informations descriptives proposées par Google pour chaque établissement.

Ici, le Teaser Pack Local renseigne d’autres informations intéressantes telles que le prix, les avis consommateurs, les commodités et même parfois une petite description déposée par l’entreprise. 

Remarquons aussi qu’à première vue, les établissements proposés dans le Pack Local Teaser n’ont pas de numéro de téléphone ni même un lien de destination si ce n’est qu’une petite vignette d’image à droite. 

Mais dès qu’on clique sur l’une des entreprises, on peut accéder à son emplacement précis avec cette fois le lien du site de l’entreprise, le numéro de téléphone, des photos, etc.

Techniques d’optimisation pour voir votre site web affiché dans le Pack Teaser Local  

La proximité de votre entreprise par rapport à la position de l’internaute est un facteur important pour apparaître dans le Pack Teaser Local pour une requête locale. 

Et la meilleure manière de communiquer l’emplacement de votre entreprise à Google est de bien créer ou mettre à jour votre profil Google My Business. 

De plus, assurez-vous également de bien renseigner le NAP (Nom, Adresse et Téléphone) de votre établissement. 

Le balisage de schéma Local Business est aussi important pour aider le moteur de recherche à comprendre votre secteur d’activité. Il existe une liste d’informations importantes que vous pouvez renseigner sur votre entreprise lors du balisage de schéma Local Business pour faciliter votre référencement dans le Pack Local Teaser.

Nous avons entre autres : 

  • Le nom de votre entreprise ; 
  • L’emplacement exact de vos locaux ; 
  • Le numéro de téléphone de l’entreprise ; 
  • Une description des services et offres de l’entreprise ; 
  • Le logo de la marque de l’entreprise ; 
  • Les horaires d’ouverture ; 
  • Etc. 

De plus, avec le nombre de mobinautes qui ne cessent d’augmenter et le projet Mobile-First de Google, les packs locaux sont de plus en plus proposés sur les appareils mobiles. 

Avoir donc un site responsive design et des contenus de qualité améliorera votre classement dans les résultats de packs locaux. 

Pour finir, vous pouvez renforcer votre présence sur les réseaux sociaux et inciter plus d’avis positifs sur Google My Business parce que le nombre d’avis et la note qu’obtient votre entreprise sont des critères de poids pour être classés dans les résultats des packs locaux. 

2.3.5. Le pack d’images 

Lorsque l’algorithme de Google trouve que les informations visuelles seraient particulièrement pertinentes pour une recherche, il ajoute un pack d’images sur la SERP avec la possibilité de découvrir plus de visuels dans Google Images. 

Ce pack d’images apparaît généralement sous forme d’un carrousel d’images alignées à l’horizontale, mais parfois le pack d’images peut être aussi composé de 2 à 3 rangées d’images. 

Techniques d’optimisation pour réussir à classer vos contenus dans le pack d’images 

Apparaître dans le pack d’images Google peut vous générer des clics et des backlinks supplémentaires surtout si vous êtes dans des domaines comme la mode, l‘e-commerce, l’immobilier, etc. 

Pour augmenter vos chances d’apparaître dans le pack local, vous pouvez observer ces bonnes pratiques SEO : 

  • Utiliser des noms de fichiers précis et descriptifs, idéalement composés de 2 à 4 mots séparés uniquement par des tirets, pas de slashs, de points ni aucune autre forme de caractères spéciaux (exemple : chemises-homme-versace.jpg).
  • Renseigner une légende et un texte alternatif d’au plus 100 caractères pour chaque image contenant si possible les mots-clés pertinents pour l’image ; 
  • Utiliser des textes environnants pertinents ; 
  • Proposer des titres de page précis et engageant ; 
  • Attribuer à vos pages des URLs de page lisibles ; 
  • Publier des images de qualité ;
  • Etc. 

2.3.6. Le Google Top Stories 

Suite à certaines requêtes, Google peut afficher sur une SERP des sujets d’actualités, présentés sous forme de vignette et qui sont en rapport avec la requête de l’internaute.

Des fois, il peut s’agir aussi des actualités de dernière minute que le moteur de recherche a jugé pertinentes pour l’internaute en fonction de ce qu’il a entré dans la barre de recherche. 

Chaque vignette du Top  Stories est agrémentée d’une petite image d’aperçu, d’un passage de l’article proposé et si possible des informations sur l’auteur et sur l’horodatage. 

En cliquant sur l’option « tout afficher » en bas des sujets d’actualités, le moteur de recherche bascule l’utilisateur vers la page des résultats Google filtrés par « Actualités » : 

Il pourra alors scroller la page et découvrir plus de sujets intéressants. 

Techniques d’optimisation pour aider vos pages apparaître dans le Google Top Stories 

Il faut reconnaître qu’il n’est pas facile de se faire une place dans la boîte Top Stories de Google. Déjà, la plupart des contenus choisis pour ce type de réponse sont des articles fraîchement publiés et qui proviennent de célèbres plateformes d’informations, des forums en ligne et des blogs fiables spécialisés dans les informations de dernières minutes. 

Ensuite, les anciens contenus proposés dans le Google Top Stories apparaissent rarement pour les requêtes de niche. Donc à moins que vous soyez spécialisé dans la publication d’actualités, cette fonctionnalité SERP ne peut représenter grand chose pour vous.

Mais en raison de leur affichage attrayant et de leur position bien en vue sur les SERPs, apparaître dans le Top Stories de Google peut vous générer quelques clics supplémentaires, même si votre secteur d’activité n’a rien avoir avec l’actualité. 

Et pour cela, vous n’avez pas quelque chose de vraiment spécifique à faire si ce n’est qu’occuper un bon classement dans les résultats organiques puisque les contenus sont sélectionnés de façon algorithmique

Mais en plus de réussir à occuper une place sur la première SERP de Google, vous pouvez appliquer quelques bonnes pratiques pour augmenter vos chances d’apparaître dans la boîte Top Stories de Google. 

Il s’agira en autres de :

  • Rester à l’affût des dernières informations ou anticiper les importants événements à venir pour produire des contenus sur des sujets qui accrochent véritablement votre audience ;
  • Insérer les mots-clés ciblés à des endroits spécifiques de vos contenus tels que les balises titre, la metadescription, le corps du corps, etc.
  • Bien formater l’article en utilisant les balises HTML ;
  • Utiliser le balisage de données structurées
  • Optimiser votre site web pour la navigation mobile. 

2.3.7. La boîte People Also Ask

Pour chaque recherche, il existe un tas de recherches similaires qui utilisent des mots différents. Google les affiche souvent sur ses SERPs sous le titre « People Also Ask ».

Traduite en français comme « Les gens demandent aussi », cette boîte de réponse se présente sous forme d’une série de questions annexes qui sont étroitement liées à la requête de départ de l’internaute. 

Chaque question présente dans la boîte PAA de Google peut être déroulée pour voir rapidement un bref résumé de la réponse ainsi que le lien de la page pour découvrir l’entièreté du contenu. 

La particularité de la boîte People Also Ask de Google est qu’elle est quasiment interminable. Initialement, elle peut contenir 2 à 4 questions, mais à chaque clic, la liste s’incrémente de 2 ou 3 nouvelles questions. 

Dès fois, la boîte PAA peut être classée juste dessous d’un Featured Snippet ou encore plus bas vers le pied de page de SERP. 

Techniques d’optimisation pour apparaître dans la boîte People Also Ask de Google

Les résultats du PAA sont très appréciés des internautes parce qu’ils permettent de comprendre et d’approfondir la thématique recherchée. Vous pouvez donc attirer quelques clics si vos pages y étaient positionnées et pour cela, il faut dire qu’il n’existe pas un balisage de données spécifique. 

Les résultats du PAA sont générés de façon algorithmique et sur la base de questions conversationnelles. 

Mais la bonne nouvelle est que la section People Also Ask est plutôt plus accessible que les autres types de réponses puisque Google pioche dans les 100 premiers résultats de recherche de la requête de départ pour animer sa boite PAA. 

Ce qui reste une bonne marge de sélection facilement ouverte à un bon nombre de sites web. 

Mais pour rassembler toutes les chances de votre côté, vous pouvez appliquer ces quelques règles d’optimisation : 

  • Formuler des questions et des réponses succinctes, mais complètes pour être comprises ;  
  • Soyez naturel et désintéressé lors de la rédaction de vos contenus ; 
  • Structurez vos contenus en respectant une suite logique et chronologique de questions avec si possible le balisage de schéma de question.  
  • Élargissez votre champ sémantique en utilisant des mots-clés secondaires pour couvrir le plus de termes connexes. 

2.3.8. Le Pack Twitter

Google affiche des tweets comme élément de réponse sur certaines SERPs depuis 2015. Ces tweets ne sont pas toujours présents (ils sont plus susceptibles d’apparaître lorsqu’un sujet est à la mode), mais cette fonctionnalité peut aider à encourager les gens à naviguer vers votre fil Twitter.

Le Pack Twitter est présenté sous forme de carrousel avec de récents tweets en rapport avec la requête de l’internaute. 

Source : Oberlo

Google ne respecte pas une position fixe pour classer les tweets. Le moteur de recherche peut décider de les positionner n’importe où sur une SERP, mais habituellement au milieu de la page.

Technique d’optimisation pour apparaître dans le pack Twitter sur une SERP Google :  

Google affiche le Pack Twitter que lorsque l’internaute entre le nom d’une marque ou d’un individu. En clair, vous ne pourrez être affiché dans ce type de réponse uniquement lorsqu’un internaute recherche votre nom ou celui de votre entreprise.

Quant aux critères de classement, le moteur de recherche reste assez discret et il est difficile d’établir clairement la liste des facteurs pour apparaître dans le pack Twitter.

Tantôt les tweets choisis appartiennent à des comptes certifiés (cloche bleue) ou non, tantôt à des comptes avec des milliers de followers ou seulement quelques-uns. Donc tout le monde peut apparaître dans le Pack Twitter, particuliers comme célébrités, petites entreprises comme multinationales.

Mais mettre régulièrement à jour votre fil Twitter et rester actif sur le réseau en réagissant avec d’autres comptes serait probablement un atout. 

2.3.9. Le carrousel vidéo

Comme l’indique déjà le nom, cette fonctionnalité SERP se présente sous forme d’un carrousel d’une dizaine de vidéos jugées pertinentes par le moteur de recherche pour la requête de l’utilisateur. 

Des 10 vidéos proposées, 3 sont immédiatement visibles sur la SERP. Le reste des vidéos est tronqué et défile à l’horizontale lorsque l’utilisateur clique sur la petite flèche à droite du carrousel. 

Comme on peut le voir sur cette capture, chaque cadran du carrousel vidéo est composé de :

  • Une image d’aperçu 
  • La durée de la vidéo 
  • Le titre de la vidéo 
  • La chaîne propriétaire de la vidéo 
  • La date de publication 
  • La plateforme sur laquelle la vidéo est hébergée.

Google peut classer la zone carrousel vidéo n’importe où sur une SERP. De plus ce type réponse apparaît pour toute sorte de requêtes, que ce soit les recherches formulées sous forme de question ou les requêtes génériques telles qu’un groupe de mots. 

Techniques d’optimisation pour apparaître dans le carrousel vidéo sur une SERP Google

Les internautes s’intéressent de plus en plus aux contenus vidéos, apparaître donc dans ce type de réponse serait donc une excellente occasion pour attirer plus l’attention sur les SERPs Google et ainsi augmenter votre taux de clic.

Voici quelques stratégies que vous pouvez observer pour optimiser vos contenus à être choisis par le moteur de recherche pour apparaître dans le carrousel de vidéos : 

  • Identifier les mots-clés de votre niche qui renvoient déjà des vidéos comme résultat de recherche pour pouvoir produire des contenus plus compétitifs ;

Lors de la création de vos contenus vidéos, veuillez suivre ces directives de référencement : 

  • Joignez une transcription de vos vidéos en format texte ;
  • Proposez des titres de vidéos accrocheurs et des méta descriptions contenant à minima vos mots-clés ciblés ; 
  • Utilisez le balisage du schéma vidéo pour renseigner des informations importantes telles qu’un aperçu de vidéo, la durée de la vidéo, l’horodatage, le fournisseur ;
  • Soumettez un plan de site vidéo à Google ; 
  • Obtenez des backlinks de qualités depuis des sites d’autorité ; 

Découvrez plus de stratégies de référencement pour les vidéos sur cette documentation fournie par Google.

2.3.10. La carte de recettes

La carte de recettes est une fonctionnalité SERP que propose Google pour répertorier les meilleures recettes en rapport avec la requête demandée par l’internaute. 

Chaque recette est représentée dans une vignette renseignant : 

  • Une image ou une vidéo d’aperçu ; 
  • Le nom du site qui a hébergé la recette ; 
  • Une note de notation ; 
  • La durée totale de préparation de la recette ; 
  • La valeur calorique du repas ; 
  • Un passage de texte avec la liste des ingrédients. 

Sur les appareils de bureau, la carte de recettes ne comporte initialement que 3 vignettes, mais lorsque l’internaute clique sur le bouton « Afficher Plus », neuf autres recettes sont générées pour compléter la liste. 

Lorsque la recherche est effectuée depuis un téléphone portable, c’est plutôt 4 vignettes qui sont initialement proposées puis complétées par une trentaine autres de vignettes de recettes. 

Techniques d’optimisation pour aider vos contenus à s’afficher dans la carte de recette Google 

Vous pouvez optimiser vos contenus pour que vos recettes soient aussi proposées par Google comme résultats de recherche enrichis dans le cadre de recette, pour cela : 

2.3.11. Le Panneau de connaissances

Le Panneau de connaissances, également connu sous l’appellation de Knowledge Panel est une fonctionnalité SERP qui propose des informations de base sur la thématique recherchée par l’utilisateur, en le redirigeant vers une source connexe fiable.

Le panneau de connaissance apparaît dans les résultats de recherche lorsque l’utilisateur lance une requête sur un endroit, une marque, une célébrité, une œuvre (livre, film, chanson…), un événement marquant, etc.

Cette diversité de contenus recherchables fait du panneau de connaissance une fonctionnalité SERP très dynamique. Elle peut renvoyer n’importe quoi pour répondre à la requête de l’internaute : 

  • Du texte ; 
  • Des images ;
  • Des notes de notation ; 
  • Des avis ; 
  • Des renseignements factuels ; 
  • Des profils de réseaux de sociaux ; 
  • Des thèmes de recherche connexes ; 
  • Ou toute autre information pouvant intéresser l’internaute. 

Comme l’a expliqué Danny Sullivan, toutes ces informations qui peuvent être proposées dans le panneau de connaissance comme élément de réponse sont tirées depuis le Knowledge Graph :

« Un système qui comprend les faits et les informations sur les entités à partir de documents partagés sur le Web, ainsi que de bases de données open source et sous licence. Il a amassé plus de 500 milliards de faits sur cinq milliards d’entités.

Wikipédia est une source fréquemment citée, mais ce n’est pas la seule. Nous puisons dans des centaines de sources sur le Web, y compris les données de licence qui apparaissent dans les panneaux de connaissances pour la musique, les sports et la télévision.

Nous travaillons avec des prestataires médicaux pour créer un contenu soigneusement contrôlé pour les panels de connaissances sur les problèmes de santé. Nous nous appuyons également sur un codage spécial que les propriétaires de contenu peuvent utiliser, par exemple pour indiquer les événements à venir . »

Même si le panneau de connaissance peut renvoyer plusieurs types de contenu, il reste tout de même facile à repérer en raison surtout de sa position sur une SERP. 

Si vous utilisez un ordinateur de bureau, le panneau de connaissance sera généralement à droite des autres résultats de recherche, mais aussi en haut du SERP des fois. Sur un appareil, le panneau de connaissance est placé en haut de la SERP. 

Technique d’optimisation pour apparaître dans le panneau de connaissance 

Comme précédemment expliqué, les contenus proposés dans le panneau de connaissance sont tirés du Knowledge Graph de Google et de façon automatique. 

Il n’y a donc aucune stratégie que vous pouvez utiliser et qui garantisse de classer vos contenus dans le panneau de connaissance. 

Toutefois, si vous êtes un établissement local, créer et mettre à jour votre fiche Google My business serait déjà un premier pas pour être éligible. 

Utilisez ensuite le balisage de schéma qui correspond le mieux selon si vous êtes une Organisation, une Personne, un Lieu, etc. 

Chapitre 3 : Les différents outils pour analyser et optimiser votre site pour les fonctionnalités SERP

Dans ce chapitre, il sera question de présenter une liste (non exhaustive) d’outils pouvant vous aider à améliorer votre présence au niveau des fonctionnalités SERPs. 

3.1. Le simulateur de SERP de Twaino

L’agence de référencement Twaino a développé un outil accessible gratuitement en ligne pour permettre à ses utilisateurs de tester l’affichage des titres et méta descriptions avant la publication des articles.

Ces deux éléments constituent les premières armes dont vous disposez pour inciter les internautes à choisir votre page parmi toutes celles classées sur la SERP.  C’est pour cela que le titre et la meta description doivent être assez accrocheurs. 

Mais peu importe tous les argumentaires ou les belles phrases que vous avez pu rédiger, un titre trop court ou une meta description tronquée sur la SERP ne saurait véhiculer tout le message que vous souhaitez faire passer. 

C’est pour cela que nous avons développé un simulateur pour vous permettre de voir à quoi ressembleraient vos titres et méta descriptions, une fois classés sur une SERP. Vous pouvez alors affiner l’affichage autant de que vous voulez jusqu’à obtenir de présentable avant de publier l’article. 

Pour savoir comment fonctionne l’outil, je vous invite à consulter ce guide sur le simulateur de SERP de Twaino

3.2. SE Ranking

SE Ranking est un excellent outil qui permet de vérifier la présence de vos contenus dans les différentes fonctionnalités SERP. Il fournit aussi des tonnes d’informations utiles pour chaque mot-clé associé aux pages de vos concurrents qui s’affichent déjà dans les fonctionnalités SERP. 

Ce qui est très intéressant parce qu’analyser vos concurrents vous donnera un coup d’avance sur la compétition. Il est particulièrement important de savoir si vos concurrents occupent l’environnement des fonctionnalités SERP. Si oui, quels mots-clés et quelles pages leur ont permis d’accéder à ces fonctionnalités. Cela vous permettra de déterminer le volume de recherche de ces mots-clés et les classements de la concurrence.

La recherche de mots-clés est une étape importante pour une stratégie de fonctionnalités SERP réussie. SE Ranking utilise les données des SERPs de Google pour vous générer les mots-clés les plus performants classés par volume de recherche en seulement quelques minutes. L’outil permet également de :

  • Éliminer les regroupements de mots-clés non pertinents ; 
  • Optimiser vos pages Web pour les questions liées à votre secteur d’activité ; 
  • Et d’améliorer vos chances d’être présenté dans les fonctionnalités SERP.

3.3. Test de données structurées avec Google

L’outil de test des données structurées de Google permet de vérifier la validation des balisages et de détecter les éventuelles erreurs sur votre site Web. Une fois que vous aurez soumis votre code ou URL pour le test, l’outil vous permet également de voir à quoi ressemble votre balisage dans les résultats de recherche et cela pour de nombreux types de schémas (recettes, produit, mobile, etc.)

Les données structurées sont essentielles pour le référencement, notamment sur les SERPs. Il est vrai que sans les données structurées, les moteurs de recherche sont à même de comprendre et d’indexer vos contenus, l’utilisation des données structurées contribue aussi à :

  • Améliorer la présence de vos pages web au niveau des SERPs ;
  • Augmenter la visibilité de votre marque sur le web ;
  • Générer suffisamment de trafic de qualité. 

En clair, il n’est pas obligatoire d’utiliser des données structurées, mais elles aident à faire en sorte que vos classements obtiennent de meilleures positions sur SERP. Cet outil de Google peut vous aider à réussir vos balisages de données structurées et ainsi gagner plus en visibilité sur les pages de résultats de recherche Google.

3.4. Moz Pro

Moz Pro propose un excellent outil qui donne une analyse détaillée de vos mots-clés ainsi que ceux de vos concurrents et détecte aussi si vous êtes classé ou non dans les résultats enrichis. 

L’outil recueille des données sur les fonctionnalités SERP et il vous montrera si vous êtes visible dans :

  • Les extraits en vedette ;
  • Les packs d’images ;
  • Les packs locaux ;
  • Les avis ;
  • Les vidéos ;
  • Les liens de sites ;
  • Etc.

Une autre caractéristique clé de Moz Pro est de savoir si vous avez une chance de gagner un extrait en vedette pour un mot-clé spécifique. De plus, le panneau Insights de l’outil fournit des conseils SEO pour vous aider à réussir. L’outil affiche également l’adresse URL, le titre de la page Web et la description d’un concurrent que vous souhaitez surpasser.

3.5. PowerReviews

PowerReviews propose une large gamme d’outils de commerce électronique intégrés à de nombreuses plateformes telles que Magento, Shopify, etc. Vous pouvez donc facilement collecter des avis des internautes sur votre marque et vos produits, et les prendre en compte pour améliorer vos services pour un meilleur référencement sur les SERPs. 

De plus, l’outil s’intègre directement à Google Product Listing Ads, vous pouvez donc associer les notes de vos produits sur Google et inciter ainsi plus de clics à la fois dans les résultats de recherche que sur vos fiches produits. 

L’outil donne également aux marques la possibilité d’ajouter ces avis sur Amazon avec un badge de vérification pour distinguer les avis des acheteurs réels.

PowerReviews est important surtout lorsqu’on sait que 90% des consommateurs considèrent les avis en ligne avant de prendre une décision d’achat. La réputation de l’entreprise dans les recherches en ligne est très importante pour toute stratégie de marketing digital. 

Les clients accordent une grande attention aux notes et aux avis Google parce que la confiance et l’émotion sont des facteurs décisifs qui incitent les internautes à conclure un achat. Inversement, les critiques négatives en ligne peuvent affecter votre classement sur les SERPs.

3.6. Google ads 

Google ads vous permet, en fonction des mots-clés que vous souhaitez cibler, de payer pour que leurs publicités soient classées en haut de la page des résultats de recherche.

Étant donné que la plate-forme fonctionne sur la publicité au paiement par clic (PPC), vous ne devez payer que lorsqu’un visiteur clique sur votre annonce. Les places de marché Google AdWords fonctionnent comme une enchère où les gens enchérissent pour des clics. 

Cependant, il n’est pas nécessaire que l’enchère la plus élevée l’emporte. Outre l’argent, Google prend également en compte le niveau de qualité pour s’assurer que les personnes qui cliquent sur les annonces ont la meilleure expérience possible. Cet article vous renseignera plus sur l’outil.

3.7. Google Merchant Center

Google Merchant Center est une plate-forme numérique sur laquelle les détaillants en ligne téléchargent des données sur les produits qui alimentent les annonces Google Shopping. 

Dans Google Merchant Center, vous fournissez des informations sur votre boutique de commerce en ligne, la livraison ou les taxes. Tous les produits que vous voyez lorsque vous effectuez une recherche sur Google Shopping ont été téléchargés à l’aide du Google Merchant Center. 

Le Merchant Center sert également de source d’informations pour les listes de produits biologiques non rémunérés que Google a récemment introduites dans l’onglet Google Shopping.

3.8. Google My Business

Google My Business est un outil gratuit qui permet aux entreprises locales de créer un profil sur l’annuaire numérique du moteur de recherche. C’est une fiche sur laquelle les entreprises peuvent renseigner des informations utiles pour les internautes et d’autres détails qu’elles trouvent suffisamment vendeurs pour les distinguer de la concurrence.

En clair, Google My Business permet de : 

  • Encourager et d’interagir avec les consommateurs ;
  • Donner des renseignements importants sur votre entreprise (horaires, numéro de téléphone, etc. )
  • Aider vos clients à obtenir facilement un itinéraire vers votre emplacement ;
  • Ajouter des photos de vos locaux.

L’utilisation de ces outils présentés ci-dessus vous permettra d’améliorer votre présence dans les fonctionnalités SERP. 

Chapitre 4 : Les questions fréquemment posées

4.1. Comment puis-je identifier les résultats payants dans une SERP Google ? 

Les résultats payants sont toujours précédés de la mention « Annonce » ou « Ads » contrairement aux résultats organiques. 

4.2. Comment sont classées les pages dans les moteurs de recherches ?

Les moteurs de recherche utilisent des algorithmes pour classer les pages sur leurs SERP sur la base de certains critères de classement. Le moteur de recherche Google a lui seul prend en compte plus de 200 critères dont notamment : 

  • La vitesse de chargement des pages du site ; 
  • La réactivité du site sur les terminaux mobiles ; 
  • Le profil de backlinks ; 
  • La qualité des contenus publiés ; 
  • Etc.

4.3. Pourquoi le classement des résultats est-il différent selon le moteur de recherche ?

Une même requête peut renvoyer différents résultats de recherche selon le moteur de recherche que vous utilisez pour lancer la requête. Le fait est que chaque moteur de recherche dispose de son propre index, de ses propres algorithmes et de ses propres critères de classement SERP.

4.4. Quelles sont les 3 zones distinctes d’un résultat dans les SERPs ?

Une SERP peut afficher plusieurs éléments dans l’idée de répondre de la meilleure manière à la question de l’internaute. Mais habituellement, on arrive à distinguer 3 zones distinctes sur une SERP

  • La zone des résultats payants ; 
  • La liste des résultats organiques ;
  • Et la boîte des questions associées.

En résumé

Plus vous en savez sur les SERPs, mieux vous pouvez élaborer une stratégie pour vos contenus pour gagner les fonctionnalités SERP que vous jugez rentables pour votre activité. 

De toutes les formes de résultats de recherche que Google peut proposer sur une SERP, on retiendra essentiellement qu’une bonne optimisation de contenu ainsi qu’une mise à jour des informations de l’entreprise sont importantes pour augmenter ses chances d’apparaître dans les différentes zones des fonctionnalités SERPs. 

Et pour cela, vous aurez besoin d’outils dédiés dont quelques-uns ont été présentés dans ce guide. J’espère que vous avez aimé cet article et qu’il vous a été utile pour comprendre le terme SERP. 

Si vous avez des questions ou un avis à partager, n’hésitez pas à nous les faire savoir en commentaire. 

Merci et à bientôt ! 

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire