Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Créer un site pour votre marque est probablement la première étape, mais loin d’être la seule pour assurer une visibilité et une autorité sur Internet.

Etude montrant que la vitesse de chargement est fortement relie au taux de rebond

Chaque site Web créé doit être entretenu par des stratégies SEO pour augmenter son trafic organique et générer des revenus. 

D’où l’importance de la campagne SEO qui est un ensemble de stratégies pour un référencement naturel plus complet et plus efficace.

  • En quoi une campagne SEO est-elle importante pour votre site Web et vos activités en ligne ? 
  • Quelles sont les différentes étapes à suivre pour mener une campagne SEO réussie ? 
  • Comment mesurer le succès et la performance de votre campagne SEO ? 

Autant de questions que nous aborderons dans ce guide pour maîtriser de fond en comble les ficelles d’une campagne SEO.

Table des matières

Chapitre 1 : Qu’est-ce qu’une campagne SEO et quelles sont ses avantages pour vos activités ? 

Avant de vous présenter les différentes étapes nécessaires pour une campagne SEO réussie, il convient qu’on se mette d’accord sur sa définition. 

1.1. Qu’est-ce qu’une campagne SEO ? 

Encore appelée campagne de référencement, une campagne SEO est une stratégie d’optimisation organisée d’un site ou d’une page Web en vue d’améliorer son ranking sur les SERP et l’aider à générer une meilleure conversion.  

Généralement, une campagne SEO s’étend sur une longue temporalité avec un premier but qui est d’attirer plus de trafic au site Web en se basant uniquement sur des résultats de recherche organique. 

Donc, une campagne SEO est un projet à long terme inscrit dans une démarche continue de référencement d’un site (ou d’une page) Web soutenu par une série de stratégies SEO. 

Si elle est réussie, une campagne de référencement augmente effectivement le nombre de clients qui consultent un site Web pour consommer un service ou un produit, ce qui implique une augmentation de l’autorité de la marque sur la toile.

Augmentation de l autorite sur la toile

Source : Hillwebcreations

Toute entreprise opérant dans n’importe quel secteur d’activité peut bel et bien lancer une campagne SEO, de la plus petite entreprise d’une région à la plus grande entreprise multinationale.

1.2. Une liste des 15 plus grands avantages d’une campagne SEO 

Le SEO est la stratégie de base en marketing digital avec une multitude d’avantages qui concourent tous à améliorer l’autorité de votre entreprise, à générer plus de prospects et à enregistrer d’importants revenus en ligne. 

Voici une sélection de 15 des plus grands avantages d’une campagne SEO : 

1.2.1. Une campagne SEO permet d’augmenter le retour sur investissement de votre marketing digital 

Le retour sur investissement, ROI en anglais, est utilisé pour calculer le gain ou la perte sur l’argent investi dans une stratégie marketing. En tant qu’entrepreneur web, il est clair que votre objectif primordial est d’obtenir le plus grand retour sur investissement possible. 

Une campagne SEO reste la meilleure option et vous comprendrez mieux pourquoi. 

Généralement, les moteurs de recherche offrent à chaque campagne SEO, un taux de clôture d’environ 15 % sur les nouveaux clients potentiels que peut enregistrer l’entreprise.

taux de clôture d environ 15 % sur les nouveaux clients  

Source : Digi Push

Il faut le reconnaître, cela peut paraître petit pour certains, mais saviez-vous que le marketing traditionnel (cold calling, panneaux d’affiches, etc.) n’en génère que 1,7 % ? 

En d’autres termes, grâce uniquement à une campagne SEO, vous avez la possibilité d’accroître le taux de conversion de prospects d’environ 13 % pour votre entreprise.

Imaginons un instant qu’un prospect vaut en moyenne 700 € et que vous enregistrez 20 nouveaux prospects chaque mois. 

Et qu’en plus du marketing, vous joignez une campagne SEO. 

En appliquant cette statistique,, vous vous retrouverez avec 23 nouveaux prospects chaque mois. 

Vous enregistrez ainsi 2 100 € supplémentaires chaque mois, soit 28 000 € de revenus supplémentaires chaque année. 

Le retour sur investissement est l’un des plus grands avantages qui incite les chefs d’entreprise à mener une campagne SEO, et en tant qu’entrepreneur Web on peut bien le comprendre. 

Évidemment, tout ceci ne serait possible que lorsque la campagne est réussie et que le site occupe effectivement l’une des premières places dans les SERP. 

On est d’accord qu’un site qui apparaît sur la deuxième ou la quatrième page Google a très peu de chance d’être vu par les internautes. 

Ce qui implique un taux de conversion de prospects assez bas depuis les moteurs de recherche Google, Bing, Yahoo, etc.   

1.2.2. Une campagne SEO renforce la crédibilité de votre marque 

L’autre avantage d’une campagne SEO, que les propriétaires de site Web ne réalisent peut-être pas sur le coup, est la crédibilité qu’elle offre à leur marque auprès des consommateurs. 

En effet, un site Web qui arrive à apparaître sur la première page des moteurs de recherche est perçu tel un indicateur de confiance auprès des utilisateurs, mais aussi auprès de ces mêmes moteurs de recherche. 

Avec un peu de recul, vous remarquerez peut-être que vous aussi vous accordez plus de crédit aux résultats que Google propose sur sa première page. Il en est de même pour la grande majorité du reste des utilisateurs. 

En effet, 75 % des internautes s’en tiennent qu’à la première page des résultats des moteurs de recherche pour rechercher un service, un produit ou une information. 

75 des utilisateurs ne depassent jamais la premiere page de Google 2

Comme vous pouvez le contacter sur l’infographie, la quasi-totalité des internautes font confiance aux tris de résultats que fait Google. Et ce n’est pas que Google, les autres moteurs de recherche l’ont compris et fonctionnent également de la même façon. 

En clair, ils étudieront certains critères de référencement sur les aspects interne et externe du site Web avant de décider le classement qu’il mérite. Ces aspects sont respectivement examinés et améliorés au mieux dans les optimisations on-page et off-page d’une campagne SEO. 

Au nombre de ces critères de référencement, nous avons : 

  • La qualité de vos contenus ; 
  • Une ne bonne gestion des liens ;
  • La vitesse de chargement de vos pages Web, etc. 

Tous ces éléments sont des indicateurs qui démontrent à Google que le site en question est fiable et crédible. 

Grâce au référencement SEO, votre site sera donc bien référencé dès qu’un utilisateur lance une requête comme « comment bien entretenir son iPhone ? ». 

Bien sûr, il s’agit là d’un exemple et vous serez référencé en fonction des requêtes liées à votre secteur d’activités. 

Mais ce n’est pas tout, l’optimisation d’une votre fiche Google My Business, lors d’une campagne SEO, contribue également à l’amélioration de votre crédibilité auprès de votre audience. 

Il s’agit d’une fiche qui fournit plus de détails que Google classe dans ses propositions de réponses dès qu’un utilisateur effectue une recherche locale ou une recherche spécifique sur votre secteur d’activité. 

Cette fiche présente également les avis d’autres utilisateurs Google, qui certainement constituent une preuve de confiance auprès de vos clients à venir.

Les avis sur l agence SEO Twaino

Votre position sur la première page des résultats de Google et l’optimisation de votre fiche Google My Business sont deux des facteurs importants qui renforcent la crédibilité de votre marque qui implique plus de ventes en ligne. 

La majorité des clients portent beaucoup d’importance aux avis des utilisateurs avant de consommer un produit ou un service en ligne. 

Statistiquement, 80 % des consommateurs sur Internet avouent avoir changé de décision sur l’achat d’un service ou d’un produit en consultant les avis des internautes sur sa qualité. Ce qui est immense et peut considérablement impacter les ventes de votre entreprise.

1.2.3. Une campagne SEO génère un trafic de haute qualité vers votre site Web

Aujourd’hui le marketing digital est doté d’outils performants et de pointe contrairement au marketing traditionnel. Ces outils contribuent à générer plus de trafic de haute qualité aux sites Web.

En effet, au lieu de s’en tenir à quelques panneaux d’affichage comme à l’ancienne, le SEO vient augmenter les chances de visibilité de votre site auprès de votre public cible. 

Peu importe l’heure ou leurs occupations du moment, ils peuvent bel et bien faire des recherches et retrouver votre site. 

En voiture, au boulot, au sport ou à la cuisine, la portée d’une campagne SEO reste sans limites et vous avez toute l’attention de votre audience où qu’elle soit.

Les nombres de requetes vocales ont augmente de 3400 entre 2008 et 2017

Ce qui implique des réactions à vos appels à l’action (CTA) tels qu’une demande de consultation, une inscription à votre newsletter, une demande de devis ou un Like sur vos pages de réseaux sociaux. 

Cette capacité à toucher plus de publics et presque sur tous les canaux de communication sur Internet est l’une des raisons qui convainc 89 % des spécialistes du marketing qui reconnaissent que le référencement SEO est une stratégie numérique qui réussie.

SEO est une excellante strategie selon 89 % des marketers 

Source : WebFx

1.2.4. Une campagne SEO mesure avec précision le succès de votre investissement

Tout entrepreneur désire toujours connaître l’impact de son investissement aussi bien dans la publicité que dans le marketing. Ce qui explique le fait que le marketing digital soit autant sollicité et notamment le référencement naturel.

En effet, vous avez la possibilité de suivre le succès de chaque stratégie employée lors de la campagne SEO de votre site Web. Mieux encore, vous pouvez accéder à des données exactes de la campagne, et ce en temps réel grâce à des outils SEO performants. 

Notamment, Google Analytics et pleins d’autres outils de référencement qui vous permettent de mesurer les performances de vos techniques de référencement SEO.

Apprenez a connaitre vos clients a partir des outils 

Source : Google Analytics 

Au nombre des performances à évaluer, vous avez :

  • Le trafic du site Web ;
  • La durée de la session de chaque visiteur ;
  • Le taux de rebond ;
  • Le taux de conversion, etc. 

Ces outils facilitent la gestion d’une campagne SEO et la rendent plus méthodique. Vous avez donc la possibilité de cibler les stratégies qui performent ou celles qui ont besoin d’être renforcées. 

1.2.5. Une campagne de référencement fait la promotion de votre marque toute la journée et 7j/7

Bon nombre de secteurs d’activité peuvent offrir un service 24h/24, et ce toute la semaine. En opérant dans un tel secteur, il serait dommage de voir que votre promotion sur Internet se limite seulement à quelques heures de la journée et peut être même indisponible les week-ends. 

Le référencement vient changer cette dépendance avec le temps et permet une promotion en continu, de votre entreprise, toute la journée et tous les jours de la semaine. 

Cette disponibilité omniprésente de vos services en ligne devient quasiment une nécessité pour garder une longueur d’avance sur vos concurrents quand on sait que Google traite plus de 63 000 recherches en une seconde !

En moyenne Google recoit 63 000 requetes par seconde 2

C’est un chiffre astronomique qui prouve que les internautes ne « dorment » pas et que pour la bonne marche de vos affaires vous aussi ne le devriez pas. Enfin, si votre secteur d’activité le permet bien sûr. 

Grâce au marketing digital et notamment au SEO vous pouvez rester proche de votre public tout le temps. 

Cet avantage est de loin plus bénéfique qu’un panneau d’affichage positionné au coin d’une rue que les internautes repèrent à peine en sortant de la ville pour un week-end par exemple. 

Cette proximité et cette disponibilité de vos services viennent augmenter la valeur de votre marque auprès de votre audience puisque vous répondez pile au moment où ils sont dans le besoin. 

On pourrait même dire qu’une campagne SEO va bien au-delà de cette définition que nous connaissons tous de la promotion. En effet, contrairement à une promotion classique, une campagne SEO n’est pas limitée par une courte durée. 

1.2.6. Une campagne SEO permet de cibler chaque étape de votre entonnoir marketing

Depuis l’avènement du marketing de contenu, le référencement SEO est devenu encore plus convoité par les chefs d’entreprise de tous bords. Pour ceux qui ignorent de quoi il est question, le marketing de contenu, comme son nom l’indique, consiste à créer et à diffuser des contenus de qualité sur le NET. 

Ces contenus existent sous plusieurs formes comme : 

  • Une infographie ; 
  • Un guide ;
  • Une vidéo ;
  • Un article de blog ;
  • Un podcast ;
  • Etc. 

Le référencement SEO associe chaque forme de contenu à une étape précise de votre entonnoir marketing.

Les etapes d association des contenus en SEO 

Ce qui permet de cibler un public donné avec le type de contenu qui lui conviendrait. 

Lors de la campagne SEO, on pourra orienter des infographies à une couche de public donné et des podcasts pour une autre et ainsi de suite jusqu’à parcourir toutes les étapes de l’entonnoir marketing.  

Cette façon stratégique de cibler spécifiquement chaque couche de prospects est d’autant plus efficace puisqu’elle permet de générer plus de 54 % de prospects supplémentaires que le marketing traditionnel.

54 % de prospects supplémentaires genere par le compagne seo

Source : Patient x Agency

Le fait est que cette façon de « servir » chaque type d’utilisateur semble bien leur plaire. En effet, plus de 60 % des consommateurs sur Internet avouent apprécier lorsqu’une entreprise leur propose que des contenus originaux. 

Donc une campagne SEO réussie qui arrive à diffuser le contenu idéal pour chaque type de prospects pourra également fidéliser une masse d’internautes pour l’entreprise. Une belle façon de relever les défis de l’entreprise tout en satisfaisant ses consommateurs. 

1.2.7. Une campagne SEO renforce la notoriété de la marque auprès des consommateurs de grande valeur

Progressivement qu’un utilisateur évolue dans l’entonnoir marketing, ses besoins évoluent également et il effectue de nouvelles recherches. 

Si votre entreprise apparaît toujours dans les meilleurs éléments de réponse proposés pour chacune de ses recherches, l’utilisateur prendra certainement l’habitude de consulter votre site pour des besoins du même genre. 

Si une bonne partie des utilisateurs arrivent à vivre cette expérience, il est clair que vous avez gagné la confiance de ces internautes, ce qui agrandira la notoriété de votre entreprise sur le NET.

la notoriete de votre marque aupres des consommateurs

Source : WebFx 

Donc grâce au marketing de contenu, stratégie incluse dans une campagne SEO, vous convainquez vos visiteurs que vous êtes plus qu’un simple vendeur de produits ou de services. 

Mais également une référence pour leur fournir toutes les informations qu’ils désirent savoir dans votre secteur d’activités. Tout ceci vient donner plus de valeur à votre entreprise aux yeux de votre public.  

De plus, le marketing vidéo, toujours inclu dans une campagne SEO, vient booster davantage cette notoriété et c’est prouvé. 

D’après les statistiques de WebFx, la diffusion de contenus vidéos augmenterait l’attachement des internautes de près de 140 %

Et c’est assez compréhensible quand on sait que les contenus vidéos occuperont 80 % de tout le trafic mondial sur Internet d’ici 2021.

les contenus videos occuperont 80 % de tout le trafic mondial d ici 2021 

Et c’est là toute l’importance d’une campagne SEO. Il ne s’agira pas simplement de publier des vidéos sur votre site ou sur des plateformes pour espérer attirer plus de visiteurs. 

Ce qu’il faut faire, c’est d’optimiser ces vidéos pour une meilleure visibilité sur la toile. Ce qui est également inclus dans une campagne SEO. 

1.2.8. Une campagne SEO génère plus de prospects, de ventes et de parts de marché pour votre entreprise

Une campagne SEO, c’est également l’augmentation de vos prospects pour plus de ventes et plus de parts sur le marché. Dès que la campagne commencera à porter ses premiers fruits, vous verrez chaque jour, de plus en plus d’acheteurs entrer dans vos boutiques physiques ou vous recevrez plus de commandes en ligne. 

Et tout ceci s’explique aisément si votre site occupe un bon classement sur les pages des résultats de recherche grâce à un référencement axé sur les mots-clés importants que votre audience utilise souvent pour effectuer ses recherches. 

Ce qui implique un gain de clic et de trafic qui se convertira en des ventes. Pour vous prouver qu’il ne s’agit pas que des paroles en l’air, prenons la première ligne de résultats d’une quelconque recherche sur Google. 

Les études ont prouvé qu’elle détient à elle seule 34 % de tout le trafic que peut recevoir la recherche en question. 

un campagne SEO detient 34 % de tout le trafic

 À présent, supposons que c’est votre site Web qui occupe cette première ligne de résultat et qui répond par exemple à la recherche « comment réparer une fuite d’eau à la cuisine ». Si cette recherche est demandée 1 500 fois par mois, votre première position sur les moteurs de recherche vous rapportera environ 500 visites le mois. 

Bon, il est clair qu’on ne peut prétendre que ces 500 visites se transformeront automatiquement en des ventes pour votre entreprise. Mais une chose est sûre, certains visiteurs vont tester votre produit ou votre service et adopteront votre site si ce produit (ou ce service) est efficace.

Les visiteurs testent les produits avant d acheter

Donc dans tous les cas, une campagne SEO réussie entraîne vraiment plus de prospects, plus de ventes et plus de parts sur le marché. 

1.2.9. Optimiser davantage le succès de vos campagnes PPC grâce aux campagnes SEO

Si vous joignez le marketing digital à votre stratégie commerciale, il est possible qu’à un moment donné vous recourez à la publicité PPC pour avoir plus d’effet. Bien que la publicité PPC soit payante contrairement au référencement SEO qui reste une stratégie non payante, les deux forment un duo de choc.

SEO SEA SMO SEM Court moyen long terme

Il n’est donc pas exclu que vous envisagez à l’avenir d’associer la publicité PPC à votre campagne SEO. Mais en quoi une campagne SEO est-elle avantageuse à une campagne PPC ?

Pour commencer, une campagne SEO complétée par une campagne PPC renforce votre présence sur le NET puisque vous serez à la tête des résultats de recherches organiques et payants. 

Ces deux possibilités d’accéder à votre site Web seront bien perçues par vos visiteurs puisque vous battez le record du meilleur classement sur les deux tableaux. 

De plus, vous pouvez appliquer les données de votre campagne SEO aux publicités PPC. En effet, une page Web qui génère déjà du trafic et des conversions grâce au SEO peut rapporter davantage pour l’entreprise si vous l’intégrez à une campagne PPC. 

Mieux encore, la stratégie coût par clic (CPC) pour cibler un mot-clé revient relativement moins coûteuse à l’entreprise. 

1.2.10. Surpasser vos concurrents en lançant une campagne SEO

Saviez-vous que 80 % des 4,33 milliards internautes se connectent pour rechercher un service ou un produit à acheter ?

80 % des internautes se connectent pour rechercher des produits et services

Source : WebFx 

Avec une si forte demande de la part des internautes, il est clair que vos concurrents n’hésiteront pas à investir dans le SEO et autres stratégies de marketing digital pour convertir le plus d’internautes possible. 

Le fait est que, bien que la demande existe, seules les entreprises qui réussissent à se positionner sur la première page des SERP se coupent la grosse part du gâteau. 

Du coup, le référencement SEO reste un grand atout pour rester dans la course et même garder une avance sur vos concurrents qui misent encore uniquement sur le marketing traditionnel. 

On estime à 75 %, le taux des utilisateurs Web qui ne dépassent pas la première page de Google dans leurs recherches. Donc, vous retrouver sur la deuxième ou la troisième page de Google vous fera perdre à coup sûr de potentiels prospects et des ventes. 

Par conséquent, une campagne SEO est un allié de poids pour vaincre la concurrence et fructifier vos activités. Pensez une stratégie SEO intelligente et vous offrez toutes les chances de dépasser vos concurrents, même les plus influents. 

Il est vrai que certains secteurs d’activités se sont adonnés vite au référencement plus que d’autres. Si les acteurs de votre secteur n’utilisent pas encore le SEO pour développer leurs activités, n’est-ce pas le bon moment de vous lancer et de creuser l’écart dès maintenant sur vos concurrents ? 

1.2.11. Renforcer davantage votre stratégie de marketing digital grâce aux campagnes SEO 

Si vous utilisez déjà le marketing digital pour améliorer votre visibilité sur le NET, il est probable que le SEO compte parmi vos stratégies. Mais arrivez-vous à apprécier la vraie valeur d’une campagne SEO dans votre campagne marketing globale ? 

Le référencement en lui-même améliore votre autorité sur Internet tout en renforçant les autres types de marketing tels que le marketing de contenu, le marketing sur les médias sociaux et le marketing vidéo.

Le campagne SEO renforce votre strategie de marketing digital 

Source : Gestcompro 

Ainsi, associer le référencement SEO à votre stratégie marketing digital le rend plus complet et durable pour améliorer votre compétitivité sur les services ou les ventes en ligne. Ce qui est un atout de poids pour votre entreprise sur ce marché en ligne qui devient de plus en plus sollicité. 

De plus, une stratégie marketing digital renforcée avec une campagne SEO devient plus efficace avec un retour sur investissement plus important. Ce qui représente assez de ressources financières réinvestissables dans le succès de votre boîte. 

Elles peuvent servir à améliorer votre stratégie SEO, à perfectionner votre équipe en interne, ou simplement agrandir les moyens de l’entreprise. 

Bref, vous l’avez compris, le SEO peut vous rapporter suffisamment de fonds que vous pouvez utiliser pour améliorer la qualité des services ou des produits que vous proposez à vos consommateurs.    

1.2.12. Une campagne de référencement permet d’attirer toutes les couches de votre public cible

L’un des avantages les plus appréciés d’une campagne SEO est sa capacité à cibler et attirer tous les profils de consommateur que comporte un  public cible. Et cela malgré le fait que le nombre de profils de consommateur peut varier d’un secteur d’activité à un autre. 

Prenons l’exemple d’une entreprise spécialisée dans l’entretien des piscines. Cette entreprise a la possibilité de proposer des services résidentiels et commerciaux à son public. Dans ce cas précis, nous avons deux profils de consommateurs bien différents qui peuvent contacter l’entreprise : Les chefs  d’entreprise et les propriétaires d’habitation.  

Bien que ces deux profils de public recherchent une entreprise pour l’entretien de piscine, leurs parcours d’acheteur ne sont pas forcément les mêmes. 

La recherche a une valeur tout au long du processus decisionnel

Quand on prend nos deux profils de clients, un chef d’entreprise possède probablement une série de questions en rapport avec les piscines et à leur entretien. Ces questions peuvent tout aussi être différentes de celles du propriétaire d’habitation. 

En effet, le chef d’entreprise peut vouloir en savoir plus sur des services plus complets qui ne répondent pas forcément aux besoins du propriétaire d’habitation. Il peut désirer par exemple savoir comment fonctionne l’entretien d’une piscine de grande taille. 

Une campagne SEO vous permet d’atteindre chacun de ces profils de consommateur en utilisant stratégiquement les mots-clés spécifiques aux besoins de chaque profil. 

Pour mieux illustrer tout ceci, une première page de service peut être créée et optimisée en ciblant le mot-clé « services d’entretien pour piscine résidentielle » et une seconde sur « services d’entretien pour piscine commerciale ». 

1.2.13. Une campagne SEO vous fait des économies sur vos frais publicitaires

Mis à part son efficacité directe sur votre site Web, une campagne SEO permet également de faire d’importantes économies en réduisant les frais publicitaires de votre entreprise, voire même les dépenses marketing. 

Le but d’une campagne SEO est de réussir à amener un site Web sur la première page des résultats de recherche grâce à une optimisation des mots-clés de valeur. Mis à part l’augmentation du trafic et tous les autres avantages techniques, remarquez que ce site Web n’aura plus trop besoin de publicité. 

Ce qui réduit considérablement vos dépenses publicitaires, reconnues pour être onéreuses parfois. Donc au lieu de vous engager dans 6 campagnes PPC, vous pouvez vous en tenir qu’à 2 seulement et réinvestir le reste des fonds ailleurs. 

Grâce à cette comparaison menée par Profit Works sur l’image ci-dessous, on peut voir clairement que le référencement SEO permet d’économiser jusqu’à 40 $ sur le PPC.

SEO permet d economiser jusqu a 40 $ sur le PPC 

Source : Profit Works

Et ce n’est pas tout. Une campagne SEO réduit également vos frais de publicité liés au marketing traditionnel. Après 1 an d’investissement en SEO, bon nombre de chefs d’entreprise réalisent que le référencement naturel est plus rentable que le marketing traditionnel et la publicité. Sans oublier ses résultats qui restent les meilleurs. 

1.2.14. Renforcer votre marketing local grâce au référencement naturel

Certaines personnes pensent que le référencement n’est destiné qu’aux grosses entreprises qui proposent des services ou des ventes en ligne. Mais c’est tout faux, une entreprise locale qui n’offre que des services hors ligne peut bel et bien profiter du SEO. 

Depuis l’explosion du nombre d’internautes qui se connectent via des terminaux mobiles, les recherches locales sont devenues de plus en plus fréquentes. Et l’avantage est que 80 % des recherches locales sont converties. 

Des chiffres qui feront monter la clientèle de votre magasin si vous lancez votre propre campagne SEO. 

Ne pas ajouter le référencement naturel à votre marketing vous fera perdre un bon nombre d’internautes prêt à consommer votre produit. Garder facilement une avance sur vos concurrents grâce au référencement local. 

1.2.15. Obtenir des résultats durables à long terme grâce au référencement SEO

Le référencement naturel est un processus qui s’étend à long terme contrairement au marketing traditionnel qui se limite à un bref délai. Ainsi, une campagne SEO lancée aujourd’hui peut produire de fruit sur des années. 

Bien sûr, il faudra travailler sur votre campagne et patienter un bon moment avant de voir les premiers résultats.  Donc mener une campagne nécessite des efforts continus pour voir augmenter votre retour sur investissement. 

Le campagne SEO favorise le retour sur investissement a long terme

Source : WebFx 

C’était là, les 15 plus grands avantages que vous pourrez bénéficier en démarrant votre propre campagne de référencement. Mais, une campagne SEO est vraiment bénéfique que lorsqu’elle est réussie. 

Avant de vous présenter les différentes étapes à suivre, je tiens à vous préciser que le référencement n’est pas trop compliqué quand on maîtrise les bases. 

Maîtriser ces bases revient à axer votre campagne sur trois points essentiels : 

  • Les mots-clés et la qualité de vos contenus ;
  • L’optimisation des pages du site Web ;
  • La gestion des liens. 

Réussir à maîtriser ces trois points essentiels revient à réussir votre campagne SEO pour l’atteinte de vos objectifs. 

Pour mieux appréhender ces notions de base, nous allons les séquencer en différentes étapes à suivre pour bien construire votre campagne SEO : 

Chapitre 2 : Définissez votre public cible (Étape 1) 

Il est important de connaître exactement les clients potentiels qui peuvent être intéressés par vos activités avant de lancer une campagne SEO. Quel public sera plus susceptible de devenir des prospects productifs pour votre entreprise ?

Arrêtez-vous un moment là-dessus et posez-vous la question suivante : “ À qui s’adressent mes produits (ou mes services) ?”. Réfléchissez-y clairement. 

Si la réponse qui vous vient à l’esprit est que vos produits ou services sont destinés à TOUT LE MONDE, alors vous devez changer cette croyance pour la réussite de votre campagne SEO. 

Parce qu’il existe au moins un type de profil de clients à qui vos services ou produits sont réellement destinés. Et vous aurez des difficultés à les attirer si vous démarrez votre campagne en pensant que vos activités sont destinées à tout le monde. 

C’est une erreur assez récurrente que commettent plusieurs personnes, mais qui malheureusement peut ruiner leur entreprise ou épuiser leurs ressources sans porter de réels fruits :

  • Leur communauté sur les réseaux sociaux peut ne pas s’agrandir ;
  • Leur site internet peut générer moins de trafic qu’il en faut ; 
  • Leurs articles de blog peuvent être moins viraux ; 
  • Leurs stratégies marketing peuvent ne pas être efficaces ; 
  • Leurs campagnes emailing peuvent ne pas donner les résultats escomptés ; 
  • Etc. 

Tout ceci parce que l’entreprise n’a pas réussi à cibler son audience. Mais comment trouver son public cible ? Eh bien, tout simplement en définissant ses personas et en réorientant les contenus idéals à chaque persona. 

Ça peut paraître simple quand on le résume de la sorte, toutefois en pratique c’est une démarche un peu complexe.

2.1. Comment définir son public cible grâce à des personas ? 

Le principe ici est d’aller exactement dans le sens inverse. C’est-à-dire qu’au lieu de se focaliser sur tout le monde en même temps, notre but sera plutôt de cibler un profil de client qui réunit tous les traits qu’il faut pour consommer notre service ou notre produit. 

Ou un profil de client à qui nous pouvons adapter ces traits : on parle de “définir des personas”. Alors, c’est quoi un persona ? Eh bien, voyons-le un peu comme une représentation d’un client réel que nous cherchons à cibler. 

Certains l’appellent « client idéal », d’autres « archétype », il s’agit juste des terminologies différentes, mais qui désignent toutes les mêmes choses.

Alors, pour construire notre persona, nous allons utiliser des informations réelles, c’est-à-dire des informations qu’on retrouve dans le quotidien d’un client en vrai. 

Ces informations peuvent être vos propres informations ou le fruit d’une recherche, mais l’important c’est de voir le persona vraiment comme un être physique qui a un mode de vie, des besoins, des croyances, des préférences, etc.

Les informations du personna 

Source : Nahabalse  

Pour facilement identifier et mieux comprendre les envies de votre persona, il faut d’abord le rendre vivant et pertinent. La meilleure façon d’arriver est de se projeter dans une approche empathique, c’est-à-dire se projeter dans la peau du consommateur. 

Il s’agit d’une qualité très prisée en marketing qui permet d’anticiper sur les besoins de la clientèle. Pour l’appliquer ici, voici quelques conseils pour vous orienter : 

2.1.1. Attribuer un nom à votre persona

Attribuer un nom ou un prénom à votre persona est la première étape pour l’humaniser. Ce nom est une façon de lui donner vie, non seulement pour vous, mais aussi aux yeux des autres membres de votre entreprise afin de lui associer aisément des produits en interne. 

Dans le choix du nom de votre persona, vous pouvez aller jusqu’à lui trouver un surnom pour faire plus original. Prenons par exemple Edouard le laborieux ou Marie la jeune maman. 

2.1.2. Identifiez votre persona dans un cadre social

Puisqu’il s’agit de rendre notre persona le plus réel possible, il faudrait bien l’imaginer dans une population. Cela revient donc à le représenter, non plus avec un simple nom, mais cette fois-ci, de lui attribuer des caractéristiques bien concrètes telles que : 

  • Son âge : Il ne s’agit pas de donner une fourchette d’âge comme “ entre 18 et 25 ans”, mais de lui attribuer un âge bien précis ;
  • Son adresse ; 
  • Sa situation matrimoniale ;
  • Sa situation financière ;
  • Sa situation professionnelle ; 
  • Son revenu mensuel ;
  • Son environnement ; 
  • Propriétaire ou locataire.

2.1.3. Attribuer à votre persona une personnalité

Ensuite, construisez une personnalité de votre persona en le scindant en des qualificatifs sur plusieurs plans : 

  • Analytique ou Inventif ; 
  • Actif ou passif ; 
  • Solidaire ou Individualiste ; 
  • Réservé ou Ouvert ;
  • Intègre ou Corrompu ;
  • Conservateur ou Libéral ;
  • Etc.  

2.1.4. Inventez une histoire pour votre persona

Tous autant que nous sommes, nous appartenons à un groupe et votre persona devrait aussi avoir son groupe. 

Ici, vous allez laisser libre court à votre imagination et inventer une histoire qui retrace des événements importants que votre persona a vécus avec sa communauté : 

  • Boulot ;
  • Passe-temps ;
  • Niveau d’étude ;
  • Centre d’intérêt ;
  • Activités ;
  • Etc.

Admettons que vous êtes propriétaire d’une garderie et proposez également d’autres services supplémentaires pour aider les femmes à mieux concilier vie professionnelle et vie de maman. 

Votre persona pourrait être une jeune maman célibataire de 25 ans qui prépare son master en Sécurité Informatique et qui travaille en alternance dans un cabinet de programmation logicielle. 

Si vous n’arrivez pas écrire une histoire pour votre persona, vous pouvez interviewer des gens ou mener une petite enquête pour avoir plus d’idées. Voici quelques questions qui devraient vous aider : 

  • Quelles sont les préférences de votre persona en termes de marque ? 
  • Quels sont ses lieux de vacances ; 
  • Dans quelle filière fait-il ses études ? 
  • Est-il au top de l’actualité ? 
  • Dans quelle ville réside votre persona ? 
  • Votre persona possède-t-il un ou plusieurs hobbies ? 
  • Etc. 

Si vous le pouvez, faites si possible une biographie complète de votre persona, ça devrait vous aider à anticiper sur ses besoins. 

2.1.5. Attribuez des valeurs, des objectifs et des craintes à votre persona

Pour finir la création de votre persona, chercher à identifier les éventuelles raisons qui le motivent à agir ou qui le retiennent. Généralement, cela revient à centrer votre recherche sur trois éléments fondamentaux qui sont ses : 

  • Craintes ; 
  • Valeurs ;
  • Objectifs. 

Il faut reconnaître que cette dernière étape de la création de persona n’est pas une chose facile. Mais le jeu en vaut la chandelle puisqu’elle vous permettra de mieux cerner les motivations de vos clients et les difficultés auxquelles ils sont confrontés chaque jour. 

C’est surtout à cette étape que vous devez faire participer votre staff commercial et si possible votre service de relation client, si vous en avez  bien sûr. 

Voici quelques questions auxquelles vous pouvez tenter de répondre avec votre équipe pour comprendre les craintes, les valeurs et les objectifs de votre persona : 

  • Qu’est-ce qui le tracasse la nuit ? 
  • Quels sont ses plus grands défis dans la vie ? 
  • Quelles sont ses sources dès qu’il a besoin des informations ou des conseils ? 
  • Comment vit-il un changement ? 
  • Quels sont les facteurs qui l’empêchent de s’ouvrir aux changements, ou au contraire le motivent à changer ? 
  • Quelles sont les impressions que devrait avoir un client après avoir acheté un service ou produit selon votre persona ? 

SI vous souhaitez maitriser la création de persona pour votre business, n’hésitez pas à consulter mon article sur le cocon sémantique.

2.1.6. Adaptez vos contenus en fonction de votre persona

À présent, vous avez une idée du parcours de votre client, de sa personnalité, ses difficultés, ses besoins, ses craintes, etc. Toutes ces informations vous aideront à facilement créer le contenu idéal pour fidéliser tous les clients qui partagent les mêmes caractéristiques que votre persona. 

Vous pouvez intelligemment dresser dans vos contenus les avantages pratiques, émotionnels ou économiques qu’apportent vos produits ou vos services, dont ce profil de client est à la recherche. 

Aussi, il est important de souligner qu’une entreprise peut avoir plusieurs personas. Dans cette condition, il faudra produire assez de contenus diversifiés et les diffuser sur plusieurs canaux Web pour servir tout le monde.

Partage social media réseaux sociaux

Par exemple, un persona jeune serait naturellement plus enclin à consommer des contenus riches en visuels et se connectera très souvent sur les réseaux sociaux. 

Pour attirer ce genre de client, vous pouvez par exemple publier régulièrement des Tweets décrivant brièvement vos produits et services ou faire une vidéo et la poster sur votre chaîne YouTube. 

Le problème est que cette stratégie, bien qu’elle soit efficace, il faut le reconnaître, demande assez de temps et de travail. 

Heureusement, il y a une bonne nouvelle pour ceux qui disposent déjà d’un site Web avec des contenus publiés et un lectorat. 

L’avantage est que vous pouvez simplement prendre vos anciens articles de blog, particulièrement ceux qui ont connu un franc succès et les réadapter en d’autres types de contenus comme :

  • Des infographies ;
  • Des webinaires ;
  • Des podcasts ;
  • Etc. 

Ces nouveaux articles pourront donc être rapidement réorientés vers les clients appropriés sans avoir à les recréer depuis une feuille blanche : on parle de réaffectation de contenu.

La reaffectation de contenu 

Source : Socialchamp

C’est une stratégie très utilisée par les spécialistes SEO pour cibler un max de clients sur différentes plateformes et rapporter ainsi du trafic au site. 

Pour savoir comment faire une réaffectation de contenu et réutiliser vos anciens de blog, je vous invite à consulter mon guide complet sur la réaffectation de contenu

Chapitre 3 : Fixez des objectifs pour votre campagne de référencement (étape 2) 

Avant de démarrer votre campagne SEO, il est important de définir les objectifs que vous souhaitez atteindre à la fin du processus. 

Une entreprise qui ne sait pas à quoi ressemble  son succès, ne dispose d’aucun moyen pour apprécier l’efficacité de la stratégie SEO qu’elle adopte. 

Aussi, vous risquez de lancer une campagne vaine avec de médiocres résultats si vous commencez avec des objectifs vagues. Il est donc important de garder à l’esprit une compréhension claire de ce que vous désirez atteindre (raisonnablement bien sûr) avec vos efforts. 

Définir des objectifs clairs et précis doit être la première étape pour mener une campagne SEO à bien. Ces objectifs constituent en quelque sorte des repères et des points de contrôle pour évaluer l’évolution de la campagne.

Defition des objectifs precis fait evoluer la campagne SEO 

Source : Clickthrough 

Les objectifs d’une campagne SEO peuvent donc être divers, de toutes formes et de toutes tailles. Ils peuvent varier d’une entreprise à une autre et selon les aspirations de chacune d’entre elles. 

La majorité des chefs d’entreprise désirent probablement que leur site Web se positionne à la première place des résultats de recherche dès qu’un utilisateur lance une requête sur les mots-clés de leur secteur d’activité. Et ce, peu importe la généralité de ces mots-clés. 

Il n’est donc pas rare de voir des gens proposer des objectifs aussi vagues comme « gagner ». Je ne condamne pas spécifiquement ces genres d’objectifs, mais c’est juste pour vous faire remarquer à quel point ils sont ambigus et nécessitent d’être revu en profondeur pour plus de clarté. 

Non seulement ces objectifs seraient difficiles à réaliser, mais ils risquent de générer un trafic de basse qualité pour le site, c’est-à-dire un trafic avec un très faible taux de conversion. 

Cependant, définir efficacement vos objectifs requiert quelques règles que vous devez connaître. 

3.1. Les 3 règles à connaître avant de définir des objectifs SEO réalistes

La définition des objectifs réalistes pour une campagne SEO devrait suivre certaines règles pour être réussie. Voici les 3 règles à connaître avant de définir vos objectifs : 

3.1.1. Prenez en compte les ressources dont vous disposez

Il est important que vos objectifs SEO soient à la hauteur des moyens disponibles pour que vous puissiez vraiment les atteindre. 

Cela peut paraître évident pour certains, mais le fait est que de nombreux entrepreneurs et même des spécialistes qui débutent en SEO trouvent l’atteinte des objectifs un peu comme un interrupteur : soit ça marche, soit ça ne marche pas. 

La vérité, c’est qu’en SEO les choses ne fonctionnent pas de la sorte. Au lieu de croire en cette idée reçue, vous devez comprendre que c’est la quantité d’effort et le type d’effort que vous fournissez qui déterminent la nature des résultats de votre campagne.

votre effort definit nature des resultats de votre campagne 

Source : Backlinko 

Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? Eh bien, il s’agit de comprendre que si vous ne consacrez que quelques petites minutes de travail par jour sur votre campagne, il faudra en prendre compte dans l’élaboration de vos objectifs. 

Il serait un peu abusé de se fixer des objectifs à la taille d’une grosse entreprise qui dispose d’une équipe d’experts en SEO travaillant sans relâche pour elle toute la journée. Donc le temps que vous consacrez à votre campagne SEO est très important. 

Si vous voulez des objectifs ambitieux, il faudra alors fournir suffisamment d’efforts : 

  • Combien d’heures de travail faites-vous par jour sur votre campagne ? 
  • Le faites-le vous même ou vous l’avez délégué à une personne ou une équipe ? 
  • Ces personnes sont-elles assez qualifiées pour vous apporter de bons résultats?
  • Combien de points de vente ou d’agences avez-vous implantés en conjonction avec votre campagne SEO ? 

Considérez également la quantité et la qualité des contenus que vous publiez sur votre site, la création de liens, le nombre de réseaux sociaux que vous joignez à votre campagne…

Homme pensée Like Coeur Partage Ecommerce

Pour finir, prenez également en compte votre expertise. S’il s’agit de votre première expérience en SEO ou de votre première entreprise, je pense qu’il serait raisonnable que vous soyez prudent et réaliste dans la définition de vos objectifs.  

Les objectifs peuvent varier d’une entreprise à une autre, il serait donc judicieux de modérer vos attentes en fonction de vos efforts. 

Sinon vous pourrez mal apprécié des résultats qui semblent pourtant être un succès pour la taille de votre entreprise et les efforts que vous avez consentis. 

3.1.2. Définissez de longues périodes accompagnées de mesures relatives pour vos comparaisons 

On pourrait presque dire qu’il s’agit de deux règles réunies en une seule en raison de leur étroite relation. En effet, en SEO il faut du temps pour mesurer vos progrès. 

Ne cherchez pas à avoir des résultats dès les premiers jours ou les premières semaines du démarrage de votre campagne. Le référencement est un processus assez long qui nécessite une constance dans le travail. 

Donc si vous vous mettez dans l’état d’esprit de quelqu’un qui veut voir ses premiers résultats en l’espace de quelques jours, cela pourrait vous frustrer et vous décourager d’aller jusqu’au bout.

Un gain de temps considerable 

Dons, si vous devez analyser le comportement de vos stratégies sur deux périodes différentes au cours de votre campagne, il est conseillé d’utiliser de longues périodes. 

Cela revient par exemple à comparer la période de janvier-mars à mars-mai plutôt que de comparer Janvier à Février. 

Il est recommandé d’utiliser ces grandes échelles de temps puisque les classements et le trafic sont deux éléments qui dépendent de plusieurs facteurs, parfois même aléatoires. 

Admettons par exemple que vous avez intégré une nouvelle technique dans votre stratégie SEO et vous vous fixez comme objectif d’obtenir 100 visiteurs supplémentaires en un mois. 

En un mois, avant même que la technique ne porte ses fruits, un événement mondial pourrait survenir et bouleverser toutes vos prévisions. Cela ne veut pas pour autant dire que la technique est inefficace.

C’est pourquoi, en plus de la notion de temporalité, il est également important d’y associer des mesures relatives. Au lieu de viser les 100 nouveaux visiteurs en 1 mois, vous pouvez viser un objectif moins concret, comme une augmentation d’au moins 10 % de votre taux de trafic. 

Donc en clair, utiliser des chiffres exacts dans vos objectifs peut vous donner une fausse appréciation du progrès réel de votre campagne. 

3.1.3. Faites des réajustements pour vos objectifs

Généralement, un objectif ne peut être modifié avant sa période d’essai. Donc si vous vous êtes fixé un objectif sur une période donnée, vous devez la suivre jusqu’à la fin de la période. 

Dans l’industrie du SEO, les choses ne se passent pas toujours comme ça. D’ailleurs, il est tout à fait normal d’opérer des réajustements durant tout le processus d’une campagne, tant que la stratégie SEO adoptée est toujours en cours.

Le SEO est un processus fluctuant qui connaît  presque régulièrement des changements. En tant qu’entrepreneur Web, vous devez donc continuellement réadapter vos objectifs et vos attentes pour suivre le rythme. 

Supposons par exemple que vous avez défini comme objectif une croissance de votre taux de trafic organique de 25 % chaque mois durant tout le premier trimestre de votre campagne SEO. 

Puis, le 2e mois, vous décidez d’engager un consultant indépendant pour vous aider à publier de contenus sur votre site et sur les médias sociaux. À ce niveau, il serait raisonnable de revoir à la hausse les attentes de vos objectifs.  

Puis soudainement, au 3e mois, Google annonce une mise à jour de ses algorithmes. Ce qui vous fait des classements pour certains mots-clés que vous avez ciblés. On convient que cette fois, vous devez revoir vos attentes à la basse. 

D’ailleurs, j’ajoute entre parenthèses que Google met régulièrement ses algorithmes à jour ces dernières années. 

mise a jour des algorithmes

Source :Twinword 

Comme on peut le constater, le SEO s’inscrit dans une démarche continue. Donc tout au long de la campagne SEO, vous devez également définir des objectifs continus et dynamiques. 

Ces objectifs peuvent, sinon doivent être en phase avec les changements de positionnement de votre site et de l’évolution de votre stratégie SEO. Ainsi, à chaque période d’évaluation de vos progrès, vous pouvez confirmer vos données actuelles aux objectifs ciblés et obtenir des conclusions fiables. 

Toutefois, ne résumez pas votre campagne comme étant « un succès » ou « un échec ». Pensez plutôt à identifier les éléments responsables de l’atteinte ou non de vos objectifs. Ainsi, vous pourrez étudier ces facteurs et mieux les corriger pour la prochaine période de votre campagne.   

Progressivement, vous allez acquérir une certaine compréhension du SEO qui vous permettra d’apprécier objectivement vos résultats et d’avoir une habileté à fixer des objectifs réalistes.  

Mais avant, il faudra connaître les différents types d’objectifs possibles en SEO, ce que nous aborderons dans la section suivante.  

3.2. Les différents types d’objectifs pour une campagne SEO 

Personnellement, je vous conseille de fixer au moins vos objectifs en fonction des principaux points suivants et si vous le souhaitez vous pouvez aller encore plus loin. 

3.2.1. Type de conversions souhaitées

Fixer des objectifs de votre campagne par type de conversion, revient à définir les actions que vous désirez que vos visiteurs exécutent une fois connectés sur votre site Web. 

Ces actions peuvent être de différents ordres comme : 

  • Remplir un formulaire de prospects ;
  • Faire une inscription à votre newsletter ;
  • Contacter votre service d’assistance ;
  • Acheter un produit directement sur le site ;
  • Etc.

Les actions des internautes sur votre site 

Source : Ning

À partir de ces objectifs « de base », plusieurs autres peuvent fuser dans de nombreuses directions. Toutefois, assurez-vous tout au moins de considérer les objectifs suivants qui sont importants pour presque tout site Web : 

3.2.2. Les objectifs en rapport avec l’état de votre site Web

Ces objectifs dépendent des données réelles de votre site Web. Quelles sont les statistiques de votre site que vous souhaitez améliorer ? Parlant de ces statistiques, vous disposez de nombreux outils SEO pour analyser le nombre de visiteurs qui accèdent à votre site. 

Donc si vous avez déjà un site Web avec une communauté et que vous n’utilisez aucun outil pour avoir un aperçu des données actuelles et antérieures du site, vous pouvez commencer par Google Analytics.

Il s’agit d’un programme d’analyse Web initié par le leader de la recherche en ligne qui est très utilisé dans le monde du SEO. 

3.2.3. Les objectifs en rapport avec le ranking de votre site sur le long et court terme

Ces objectifs de classement sont liés aux critères d’un trafic de qualité et à bien d’autres facteurs. Mais il est essentiel de garder à l’esprit deux objectifs spécifiques que sont « les objectifs à court terme » et « les objectifs à long terme ».  

Les objectifs à long terme consistent à définir les mots-clés classiques qui peuvent génèrer beaucoup  de trafic pour le site Web, mais assez compétitifs. Tandis que les objectifs à court terme consistent à établir des mots-clés à longues traînes qui sont moins demandés avec une faible concurrence. 

Nous reviendrons sur ces deux notions dans une section consacrée à la création de mots-clés pour une campagne SEO gagnante.

Mots clés de longue Traine SEO 

Pour finir, il est important de rappeler que vous devez donner le temps suffisant pour rassembler toutes les données importantes à vos objectifs et que les objectifs ne sont pas forcément figés. 

Un objectif peut bel et bien évoluer dans le temps, donc n’ayez pas peur de modifier certains d’entre eux si cela est nécessaire.

Chapitre 4 : Effectuer un audit SEO (étape 3)

L’audit SEO est une pratique d’une grande importance pour toute entreprise désireuse d’exercer sur le Web. 

Normalement, chaque entreprise devrait réaliser un audit SEO le plus souvent : au moins à chaque nouvelle campagne ou tous les 3 mois. Si vous êtes un spécialiste SEO, il est recommandé d’en faire à chaque nouveau projet.

Comment effectuer un audit SEO ? 

Effectuer un audit SEO consiste à effectuer un diagnostic complet d’un site Web. Il s’agit de la première étape d’une campagne de référencement qui nécessite d’être maîtrisée pour obtenir de bons résultats. 

L’objectif d’un audit SEO est de repérer les faiblesses qui minent les performances SEO du site. À base des résultats obtenus, vous pouvez définir la stratégie idéale à adopter pour corriger ces faiblesses et améliorer le ranking du site sur les pages de résultats des moteurs de recherche. 

L’audit SEO permet également de repérer les points forts du site afin de les améliorer pour plus d’efficacité. Pour réaliser l’audit de votre site, vous disposez de plusieurs outils disponibles en ligne notamment, SEMRush, Google Analytics, Moz, Ahrefs, etc. 

Voici les différentes étapes à suivre pour réussir votre audit SEO : 

4.1. Analyse des mots-clés ciblés

L’audit SEO commence par un passage en revue de tous les mots-clés ciblés dans vos stratégies marketing et une analyse du comportement de vos utilisateurs. L’idée est de tirer des conclusions qui permettent d’évaluer la relation entre ces mots-clés, les contenus diffusés et la thématique générale du site. 

Est-ce les bons mots-clés qui ont été choisis ? Faut-il les changer ou en trouver d’autres ? Autant de questions qui trouveront de réponses dans cette première étape de l’audit de référencement.

Donc pour commencer, nous allons nous intéresser à l’ensemble des mots-clés ciblés sur le site pour évaluer la pertinence et la qualité de chacun d’eux. Le but est de vérifier si la stratégie adoptée actuellement est efficace et en phase avec les objectifs et la situation actuelle du site.

Stratégie SEO Croissance  

Une erreur que commettent souvent les gens à cette étape est de vouloir cibler coûte que coûte les mots-clés à forte concurrence. Malheureusement, ces mots-clés sont difficiles à atteindre et constituent souvent une perte de temps, d’énergie et de moyens.  

Ce qui serait judicieux pour un début de campagne SEO, c’est de se centrer plutôt sur des mots-clés dits « à longues traînes ».

Alors, comment savoir si les mots-clés visés sur le site sont vraiment les plus efficaces ? Vos mots-clés doivent répondre à 4 critères pour avoir un impact positif sur votre campagne : 

  • L’accessibilité : Vous devez préférer des mots-clés à faible volume de recherche, donc des mots-clés à longue traîne, surtout si votre site est récent et qu’il n’a pas encore atteint un bon positionnement sur Google ; 
  • La pertinence : On convient que vos mots-clés doivent être en accord avec les activités que vous proposez ;
  • La spécificité : Vous devez centrer vos efforts sur une liste restreinte, mais qui performe bien. Cela revient à réduire votre liste en fonction de vos moyens, soit une dizaine, une vingtaine ou une centaine de mots-clés tout au plus ;
  • La mesure : Vous devez pouvoir être capable de mesurer les résultats de vos principaux mots-clés. Pour le faire, vous disposez des outils SEO dédiés tels que Pro Rank Tracker.

Outil SEO

Source : Rank Tracker

Pour finir, il faut donner une estimation du temps nécessaire pour être bien classé pour ces mots-clés et une date butoir. Ce délai approximatif vous servira de repère pour suivre le progrès de vos stratégies. 

4.2. Analyse de votre environnement concurrentiel

En SEO, il est important que vous ayez continuellement un œil sur vos concurrents pour dépasser les plus grands et maintenir une avance sur les plus petits. C’est une étape indispensable dans un audit SEO.  

Grâce à cette analyse approfondie de la concurrence, vous pourrez avoir une idée sur les réels enjeux du marché. Et ainsi, avoir une idée des efforts et des moyens à mobiliser pour atteindre le classement souhaité sur les SERP de Google.

SWOT 

En SEO, chaque étape est importante et apporte sa participation pour un succès plus global. Vous aurez beau respecter les bonnes pratiques SEO, sans une étude de votre environnement concurrentiel, vous avancerez un peu comme à l’aveuglette, sans savoir réellement qui sont vos « challengers ». 

Pour mener à bien l’audit concurrentiel, voici les étapes que vous devrez suivre : 

4.2.1. Ciblez vos concurrents les plus importants

Cibler vos concurrents ne revient pas à chercher l’identité des chefs d’entreprise opérant dans le même secteur d’activité que vous. Vos concurrents en SEO ne sont rien d’autres que les pages qui apparaissent sur Google pour les mots-clés que vous avez visés.

Donc pour identifier vos concurrents, vous aurez juste besoin des mots-clés principaux que vous avez préalablement ciblés dans vos stratégies SEO. Entrez ces mots-clés dans la barre de recherche de Google et notez les sites qui occupent la première page. 

Même si vous entrez des variantes de vos mots-clés, il est fort possible que les mêmes sites apparaissent encore et encore. Relevez fidèlement le nom de domaine de ces sites, vous venez de découvrir vos concurrents SEO. 

Toutefois, je tiens à attirer votre attention sur un détail important, sans lequel vous pouvez rater cette première étape de votre analyse concurrentielle. 

Il est important que vous entrez les bons bons mots-clés, pas ceux qui sont trop génériques, mais ceux qui désignent précisément un service ou un produit.

Entrez les bons mots cles lies a vos produits ou services  

Prenons l’exemple de la capture ci-dessus, qui peut aider une structure spécialisée dans le greffage des cheveux à identifier ses concurrents. 

Comme on peut le constater, le mot-clé recherché est une expression de 4 mots qui désignent clairement l’intention de l’internaute qui est d’avoir des informations sur l’implantation des cheveux pour des hommes en France. 

Une recherche sur « implantation capillaire » ne renverra pas forcément les mêmes résultats. 

4.2.2. Vérifiez l’autorité de vos concurrents

Une fois que vous avez établi votre liste de concurrents, il est temps de comparer leur force et leur autorité. Heureusement, il existe des outils SEO efficaces pour avoir une idée de la force actuelle de vos concurrents. 

Vous pouvez considérer l’un des indicateurs suivants : 

  • Le Trust Flow pour Majestic SEO ou ;
  • Le Domain Authority pour Moz. 

Il faut dire que depuis que le PageRank de Google n’est plus accessible, les experts en SEO se sont tournés vers ces indicateurs pour mesurer la popularité d’un site Web. 

Pour le faire, vous pouvez vous rendre sur la page officielle de ces deux outils (Majestic SEO, Moz) et entrer directement le nom du domaine. 

Reprenons notre exemple de clinique d’implantation capillaire, et vérifions l’autorité et le Trust Flow de l’un de ses concurrents. 

Source : Moz

Outil d analyse Moz

Source : Majestic

Outil d analyse

Ces valeurs sont le résultat d’un algorithme avancé d’analyse de liens. Vous pouvez en profiter pour mesurer l’autorité de votre site Web. 

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez directement intégrer l’extension de chacun de ces outils dans votre navigateur Google Chrome : 

Grâce à ces deux extensions, vous pourrez voir les indicateurs de vos concurrents directement depuis les résultats de recherche des moteurs de recherches. 

À présent, vous avez un aperçu de l’autorité de vos concurrents, nous pouvons donc nous intéresser plus en détail sur leurs forces et faiblesses.  

4.2.3. Analyser l’optimisation on-page de vos concurrents

Cette étape consiste à analyser les efforts que fournissent vos concurrents pour gérer l’optimisation on-page de leur site. 

Cela revient essentiellement à analyser des éléments sur leur site : 

  • Vérifiez la présence du mot-clé visé dans la balise Title de leur contenu, mais aussi dans les sous-titres Hn (H1, H2, H3…) ;
  • Vérifier si le contenu de chaque page positionnée sur Google est de bonne qualité et assez longue. 

Parfois, vous pouvez tomber sur des pages qui ne sont pas bien optimisées pour certains mots-clés. Ces pages se sont trouvées sur la première page Google simplement parce que Google n’a rien de mieux à proposer. 

Ce qui est une bonne nouvelle puisqu’il vous sera relativement plus facile de dépasser ce concurrent. 

Inversement, vous pouvez également tomber sur des pages dont les contenus sont soigneusement optimisés avec un bon style de rédaction. Dans ce cas, vous devez améliorer la qualité de vos contenus pour pouvoir faire le poids face à ce concurrent. 

La méthode dite Skyscraper ou de la surenchère est une excellente méthode qui a fait ses preuves et qui peut vous aider à améliorer la qualité de vos contenus  :

La technique de la surenchère ou Skycraper technique

4.2.4. Analyser les techniques de netlinking utilisées par vos concurrents

Le netlinking est toujours d’actualité et reste un facteur décisif en SEO. En effet, les algorithmes des moteurs de recherche se basent essentiellement sur la qualité et sur la quantité des backlinks pointant vers un site pour mesurer sa popularité sur la toile. 

On ne peut donc prétendre faire une analyse complète des concurrents SEO sans analyser leur profil de liens. Il s’agit probablement de l’étape la plus importante d’une analyse concurrentielle. 

Ici aussi, il existe un certain nombre d’outils tels que Moz Link Explorer ou Ahrefs pour vous aider à avoir le profil de liens de vos concurrents SEO qui contient : 

  • L’ensemble des liens utilisés ;
  • L’ensemble des textes d’ancrages utilisés ; 
  • Et l’autorité du domaine.

Moz Link Explorer 

Source : Moz Link Explorer 

Grâce au profil de liens obtenu, vous aurez une idée plus globale des stratégies de netlinking qu’utilisent vos concurrents SEO.  Une fois le profil de liens obtenu, posez-vous ces quelques questions : 

  • Mes concurrents disposent-ils d’une quantité importante de backlinks ? Ces liens proviennent-ils d’un nombre proportionnel de domaines ?
  • Mes concurrents ont-ils usé des méthodes SEO frauduleuses telles que les techniques Spammy ou même le Black Hat-SEO ? 
  • Utilisent-ils des annuaires ? 
  • Ou ont-ils travaillé conformément aux exigences SEO et aux recommandations des moteurs de recherche pour gagner dignement ces backlinks ?
  • Leurs textes d’ancrage sont-ils sur-optimisés ou ont-ils créé naturellement ? 

Grâce à cette analyse des techniques de netlinking de vos concurrents, vous pouvez mieux adapter vos stratégies de netlinking en renforçant leurs points faibles et ainsi être de taille pour rivaliser et remporter la concurrence. 

4.2.5. Continuer l’analyse de vos concurrents sur les réseaux sociaux

Même si la présence d’une marque sur les réseaux sociaux impacte juste un tout petit peu sur les algorithmes de moteurs de recherche, elle reste quand même un point intéressant pour boucler votre analyse concurrentielle. 

Il est donc important de continuer votre analyse en vérifiant la présence de vos concurrents sur les plus grands médias sociaux tels que Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Pinterest, LinkedIn, etc. 

L’idéal serait de consacrer cette étape uniquement sur vos plus grands concurrents. Avec toutes les données collectées, vous pourrez facilement désigner vos concurrents les plus coriaces. 

Pour mieux mesurer leur influence sur les réseaux sociaux, voici quelques questions à vous poser en visitant leur profil sur chaque plateforme sociale : 

  • Quel est le nombre d’abonnés qu’ils ont sur chaque réseau social ? 
  • Quel est leur taux d’engagement ?
  • À quelle fréquence, postent-ils de nouveaux contenus ? 
  • Quels sont les types de contenus qu’ils privilégient le plus sur leur journal ?

Le principe reste le même pour les étapes précédentes : espionner leurs stratégies pour mieux faire et leur tenir tête. 

Pour faciliter la tâche dans cette analyse sur les réseaux sociaux, je conseille d’utiliser BuzzSumo qui est un outil conçu pour ces genres d’analyse.

BuzzSumo 

Source : BuzzSumo

Cet outil vous permet de suivre facilement les indicateurs importants sur les activités de concurrents sur les réseaux sociaux. Grâce à ces indicateurs, vous pourrez aisément répondre à ces questions : 

  • Quels sont les réseaux sociaux que vous devez privilégier dans votre secteur d’activité pour vite développer une communauté ? 
  • Quels sont les types de contenus que vous devez privilégier pour faire plus d’effet sur les réseaux sociaux ? 
  • Quels sont les profils d’utilisateurs qui partagent le plus les contenus de vos concurrents ? 

La réponse à ces questions devrait vous permettre de cibler les internautes « influenceurs » qui sont plus interactifs avec les contenus de vos concurrents. Ces mêmes influenceurs pourraient faire pareil avec vos contenus, ce qui boosterait vite l’autorité de votre marque. 

Faites donc une liste de ces influenceurs et contactez-les pour assurer en partie la promo de vos contenus sur les réseaux sociaux. 

De plus, l’analyse de vos concurrents sur les réseaux pourra vous servir d’indice pour cibler des objectifs clairs et réalisables sur les réseaux sociaux. 

Un petit rappel, l’idéal serait que vous répétez toutes ces étapes régulièrement pour ne rien rater des stratégies de vos concurrents et avoir toujours un coup d’avance. 

4.3. L’audit des parties techniques de votre site Web

Ensuite vient l’étape de l’audit des parties techniques du site. Ici, l’objectif est d’avoir une idée globale sur l’état actuel des fondations du site. Le site est-il facilement accessible aux internautes ?

Les moteurs de recherche arrivent-ils à facilement interpréter les contenus et le code source du site ? Tous ces aspects techniques sont aussi importants pour l’optimisation du site. 

Pour auditer et améliorer les parties techniques de votre site, l’audit SEO propose quelques facteurs à prendre compte :  

4.3.1. Le domaine, l’hébergeur et la localisation IP

  • L’hébergement de votre site est le premier aspect technique à prendre en compte. Pour ceux qui ont eu une mauvaise expérience ou qui n’ont pas encore hébergé leur site, vous devez-vous assurer de choisir un hébergeur de qualité, performant et accessible 24h/24. Évitez les hébergeurs gratuits ou à bas prix qui buggent régulièrement. 
  • Plus un nom de domaine est ancien, plus il devrait être connu des moteurs de recherche. Si vous avez votre site Web depuis des années, il serait judicieux de maintenir son nom de domaine. Pour ceux qui veulent en créer, évitez de le sur-optimiser du genre « decouvrir-meilleur-de-referencement-a-paris.com ». Ce n’est pas non plus pour autant qu’il faut choisir un nom de domaine qui n’a ni rapport avec votre secteur ni avec le nom de votre entreprise. 
  • Vous devez également considérer la localisation de votre hébergeur. Un hébergeur situé dans le même pays que vos clients rendra l’accès à votre site plus rapide. Même si vous tenez à choisir un hébergeur local, assurez-vous qu’il dispose d’un réseau de CDN bien développé pour vite desservir les clients à l’étranger.

reseau de CDN 

Source : WpServeur

Mais si vous ciblez uniquement des clients locaux, vous pouvez vous contenter d’un hébergeur local.

4.3.2. Le multilingue pour une visibilité à l’étranger 

Si votre secteur d’activité, vous permet de cibler des clients à l’étranger, il est important que vous rendez votre site multilingue pour permettre aux clients des autres pays de vous contacter. 

Pour cela, vous devez prendre en compte, 3 points importants : 

4.3.2.1. Arranger votre site et ses contenus pour l’international 

Si vous avez ciblé avec succès un mot-clé en France, il ne suffit pas de traduire ce mot-clé dans une langue étrangère pour avoir automatiquement le même succès. 

Chaque langue avec ses jargons et chaque région avec sa façon de s’exprimer. C’est à vous donc de reprendre la procédure de ciblage de mot-clé pour chaque nouvelle langue. Le référencement multilingue exige des stratégies précises pour chaque langue.

Le referencement multilingue 

Ensuite, vous devez concevoir un site pour chaque différente langue que vous ciblez et proposer un nom domaine pour chaque site. 

Pour y arriver, vous disposez de plusieurs méthodes pour déterminer le format d’URL à appliquer pour chaque nom de domaine : 

  • Faire une traduction dans chaque langue, accessible dans un fichier dans la racine du site. Par exemple, vous pouvez utiliser www.nomdedomaine.fr pour la version française et www.nomdedomaine.fr/en/ pour l’anglais ;
  • Attribuer un nom de domaine différent pour chaque langue. Par exemple : www.nomdedomaine.fr , www.nomdedomaine.uk, www.nomdedomaine.de, etc ;
  • Ajouter chaque différente langue au nom de domaine sous la forme d’un paramètre. Par exemple : www.nomdedomaine.com?lang=en pour l’anglais.

Généralement, ce sont les deux premières options qui sont les plus utilisées, toutefois je tiens à vous préciser que disposer de plusieurs noms de domaine n’est pas très bénéfique pour votre marque. 

4.3.2.2. Insérer l’attribut « hreflang» dans la  structure HTML de votre site 

L’attribut « hreflang » est très important pour votre SEO multilingue puisqu’il s’agit d’un indicateur qui permet de notifier aux moteurs de recherche la région ou la langue utilisée. Dès qu’un utilisateur se connecte à votre site, il sera automatiquement redirigé vers la version appropriée à sa recherche.

L attribut hreflang pour detecter les langeues

Source : Wpml

Pour utiliser l’attribut « hreflang » sur votre site, vous disposez de 3 possibilités : 

  • Créer un fichier sitemap.xml contenant toutes les variantes linguistiques de toutes les pages de votre site ; 
  • Intégrer la balise hreflang dans chaque page de votre site ; 
  • Modifier directement un en-tête de requête Http du site en insérant un code qui indique la langue des pages. 
4.3.2.3. Améliorez vos techniques SEO pour les moteurs de recherche à l’international 

Il est clair que Google domine sans partage le marché de recherche en ligne en Europe : 90 % de toutes les recherches sont fournies par le géant américain. 

Toutefois, cette hégémonie n’est pas toujours vérifiée à l’étranger. 

En effet à l’international, Google a deux concurrents de taille : 

  • Baidu (Russie); 
  • Yandex (Chine). 

Donc si vous souhaitez être référencé en Chine par exemple, vous devez adapter vos stratégies SEO en fonction des réalités du terrain. 

Par exemple, depuis plusieurs années déjà, la balise «meta-keywords» est obsolète pour Google alors qu’elle continue de fonctionner pour Baidu. 

Pendant que Google recommande aux webmasters de migrer leurs sites sur le protocole Https, il y a quelques années Baidu ne les crawlait même pas. Pour ce qui est du moteur de recherche Yandex, seuls les sites avec un nom de domaine terminant par .ru sont les plus valorisés dans ses algorithmes. 

Comme vous pouvez le constater, vous devez étudier les spécificités de chaque moteur de recherche pour une stratégie SEO multilingue réussie.

Pour finir, la distance qui sépare votre serveur des internautes est un critère important qu’utilisent les moteurs de recherche pour positionner votre site. 

Donc, si vous disposez d’une boutique e-commerce et que vous désirez attirer une clientèle dans un pays à l’étranger, vous devez avoir un serveur sur place. 

4.3.3. Le temps de chargement des pages du site

L’idéal pour un site performant serait qu’il arrive à se charger au plus en 1 seconde. Bon, j’avoue qu’il est difficile d’atteindre une telle vitesse de chargement, surtout avec tous les médias que comporte un site Web. 

Mais le fait que les internautes détestent les sites Web qui mettent un temps fou à se charger. Dans une récente étude de Host Review, la probabilité de rebond d’un site Web augmenterait de 32 % quand son temps de chargement est compris entre 1 et 3 secondes. 

On désigne par taux de rebond, le pourcentage de visiteurs qui se connectent à un site Web et qui ferment aussitôt leur session sans même charger une page ou cliquer sur un lien du site : 

Etude montrant que la vitesse de chargement est fortement relie au taux de rebond

Par conséquent, pour réussir à garder les internautes qui visitent votre site et leur offrir une meilleure expérience utilisateur, assurez-vous d’augmenter le plus possible la vitesse de chargement de vos pages. 

4.3.4. La version mobile de votre site

Il est important que votre site Web soit responsive, c’est-à-dire qu’il arrive à s’adapter automatiquement sur toutes les résolutions d’écran y compris celles des téléphones mobiles. 

Depuis l’explosion du nombre de mobinautes dans le monde, Google a clairement annoncé en 2015 que la qualité de navigation sur les devices mobiles compte désormais dans ses algorithmes en tant que critère de référencement. 

En effet, selon les statistiques de Broadband Search, 51,9 % de tout le trafic internet mondial provenait des téléphones mobiles en 2019 contre seulement 0,7 en 2009.

les statistiques de Broadband Search

Source : Broadband Search

Face à cette évolution galopante du nombre de mobinautes, on comprend mieux pourquoi Google exige la convivialité des sites Web sur les appareils mobiles. Il est donc très important que vous améliorez la version mobile de votre site. 

Cela revient à organiser sa structure pour offrir une navigation plus fluide et une responsivité sur les devices mobiles.

4.3.5. La sécurité de votre site 

La sécurité des données des internautes est un aspect sensible que les moteurs de recherche défendent à tout prix. 

Pour ne pas être déclassé par les robots d’indexation, en tant que propriétaire d’un site Web, vous avez la responsabilité d’assurer la protection des données et la vie privée de vos utilisateurs. 

Cela revient à au moins utiliser le protocole Https pour votre site Web, surtout s’il s’agit d’une boutique e-commerce. 

Le protocole est peut-être une simple installation, mais il est la première chose qu’un utilisateur averti vérifie avant de faire des achats avec sa carte sur votre site de peur de se faire extorquer ses données bancaires.

le protocole Https  

D’un côté, disposer d’un protocole Https vous fera occuper un bon positionnement sur les pages des résultats de recherche parce que vous vous êtes conformé aux exigences de moteurs de recherche. 

Mais d’un autre côté, vous rassurez vos utilisateurs et réunissez toutes les chances pour que chaque visite conduise à un achat. 

4.3.6. Les erreurs 404 et de redirection

Vous est-il arrivé de cliquer sur un lien et de finir sur une page vierge avec la seule inscription : erreur 404 ? Ceux qui ont vécu cette mauvaise expérience peuvent témoigner combien de fois cela peut être décevant.

erreur 404 

En fait, ces erreurs apparaissent quand l’adresse que vous souhaitez visiter n’est plus disponible sur le serveur. Déjà, chaque site Web doit personnaliser sa page d’erreur 404 pour faire la différence. 

Mais ce n’est pas une bonne chose en soi puisque Google n’apprécie pas les erreurs 404 et peut vous faire perdre votre classement si certaines de vos pages renvoient ces erreurs. Il est donc important que vous vous assurez que le site audité ne comporte plus d’erreurs 404. 

Les redirections 301 et 302 quant à elles redirigent les internautes vers une autre adresse que celle de départ. La redirection 302 est temporaire alors que la 301 est permanente.

Les redirections 

Source : Moz 

Elle (301) est donc la redirection la plus recommandée quand une page est inaccessible et que vous désirez quand même rédiger vos utilisateurs vers une autre page.  

Par contre, la redirection 302 doit être utilisée uniquement quand il s’agit d’un contenu temporairement indisponible. 

4.3.7. L’indexation de vos pages 

Parfois certaines pages ne sont pas crawlées par les robots d’indexation des moteurs de recherche. Du coup, ces pages, peu importe la valeur des informations qu’elles contiennent ne pourront pas s’afficher dès qu’un utilisateur lance une requête. 

Ce qui pourrait nuire aux activités du site et à son référencement. Mais comment savoir si certaines de vos pages ne sont peut-être pas indexées par les moteurs de recherche ? 

Il existe une formule de recherche avancée que vous pouvez utiliser pour le savoir : « site:monsite.com ».

Indexation de pages 

Sur la capture, tous les éléments de réponses proposés sont uniquement des articles rédigés et publiés sur le site de l’agence Twaino. Grâce à cette formule vous pouvez comparer le nombre de pages répertoriées au nombre de pages que compte votre site. 

Si l’écart est trop élevé, c’est qu’il y a un problème qui empêche les robots d’indexation de crawler la totalité de vos pages. Dans cette situation, la première des choses à faire est de vérifier si les pages non-crawlées sont importantes pour vous. 

Si tel est le cas, passez à l’optimisation de ces pages manquantes pour qu’elles soient à nouveau indexables par les bots de Google. 

4.3.8. Le fichier Robots.txt

Le fichier Robots.txt est un fichier sous format texte qu’on retrouve dans la racine d’un site Internet. Ce fichier comporte des lignes de codes qui indiquent aux robots d’indexation les parties qu’ils doivent ignorer en crawlant le site. Il peut s’agir d’une page ou d’un répertoire complet. 

Pour vérifier si votre site Web a bel et bien un fichier Robots.txt, ajoutez l’instruction “/robots.txt” à la terminaison de votre nom de domaine et exécutez la requête.

Le fichier Robots.txt 

Pour interdire l’accès aux robots d’indexation sur un contenu, entrez dans la racine du site et écrivez dans le fichier Robots.txt l’instruction “Disallow: /” accompagnée du contenu concerné. 

Le fichier Robots.txt n’est pas obligatoire pour un site Web et ce n’est donc pas si grave si vous constatez son absence dans la racine de votre site. 

4.3.9. Le sitemap

Plan de site en français, le sitemap est un fichier généralement sous la forme XML dont le contenu présente l’architecture globale d’un site Internet. Il est destiné aux moteurs de recherche et permet de répertorier toutes les adresses des contenus diffusés sur le site.  

Architecture de site en silo exemple

Chaque Url peut être complétée par des informations supplémentaires comme la fréquence des mises à jour, les dates, le niveau d’importance et autres, pour aider les bots dans leur devoir d’indexation. 

Cependant, assurez-vous que votre sitemap ne comporte que des Url que vous jugez indexables et que la capacité du fichier ne dépasse pas les 50 Mo. 

4.3.10. Les adresses URL 

La forme de vos Url est également un aspect que vous devez prendre en compte lors de l’audit SEO de votre site. Il est recommandé que les Urls des pages Web soient le plus succinct possible et contenir à minima le mot-clé principal de la page.

Les adresses URL 

Source : Rankprime

Toutefois, vous ne devez pas en abuser et éviter de bourrer vos Urls de mots-clés. Les algorithmes de Google repèrent vite la sur-optimisation des Url, surtout quand elles sont trop longues. 

4.3.11. L’architecture du site 

L’architecture de votre site doit être cohérente et bien structurée pour offrir une meilleure expérience utilisateur et permettre également aux bots de Google de pouvoir parcourir toutes les pages de votre site.

Architecture plus complexe 

Une architecture mal organisée et trop profonde avec des pages situées à plus de 3 clics de la page d’accueil rend difficile, parfois même impossible, l’indexation de ces pages. 

Par contre, une architecture de site bien structurée et légèrement plate facilite l’accès aux bots. 

Les pages de ce site seront donc vite indexées et pourront être référencées dès qu’un utilisateur lance une requête comportant les mots-clés sur lesquels ces pages ont été optimisées. 

L’architecture du site est donc une étape assez importante dans une campagne SEO et exige certaines règles pour être réussie. 

Vous trouverez les outils et les étapes à suivre pour bien structurer votre architecture en consultant mon guide complet sur l’architecture de l’information d’un site Web pour une meilleure expérience utilisateur. 

4.4. L’audit technique des contenus du site 

Lors de l’audit SEO de votre site, vous devez également vérifier la qualité des contenus qui sont diffusés sur le site. C’est d’autant plus important puisque la qualité des  contenus d’un site est un facteur de poids dans le référencement naturel. 

Sans de bons contenus, il vous sera difficile de fidéliser les utilisateurs qui visitent votre site. Google en déduira que le site n’est pas assez utile pour les internautes en raison de sa faible rétention de prospects et donc, vous serez déclassé au profit d’un site qui offre des contenus plus qualitatifs. 

Pour proposer un contenu de site idéal, vous devez respecter certaines règles SEO qui sont : 

4.4.1. Vérifier et soigner le contenu des balises Title et Meta-description 

Au cours de l’audit SEO du site, vous devez vous assurer que les pages auditées aient une balise Title contenant le mot-clé principal de la page ou tout au moins une variante. Le contenu de cette balise doit être assez explicite et donner une idée globale sur le contenu de la page. 

Chaque page doit avoir sa propre balise Title, c’est-à-dire le contenu d’une balise Title ne peut être utilisée deux fois sur le même site. Aussi, la balise Title doit être claire et concise et ne doit pas excéder 70 caractères. 

Pour la balise Meta-description, vous pouvez atteindre les 160 caractères, mais au-delà de cette limite, son contenu sera tronqué sur les pages de résultats de recherche et peut vous faire perdre du trafic. 

4.4.2. Vérifier la structure de vos contenus  

Le contenu écrit sur chaque page de votre site doit suivre certaines règles de formatage bien précises pour être optimisé SEO. Pour commencer, chaque page doit contenir une et une seule balise H1, unique qui lui est propre. 

Ensuite, peuvent suivre les autres balises (H2, H3, H4, H6, etc.) pour servir de sous-titres dans l’article.

Verifier la structure de vos contenus

Si vous respectez cette ossature pour tous les contenus écrits publiés sur votre site, ils pourront suivre une hiérarchisation bien organisée qui aide les internautes, mais aussi les moteurs de recherche, à se retrouver facilement dès qu’ils parcourent vos articles.  

4.4.3. Vérifier la qualité de vos contenus

En plus d’une bonne structure, il est important que vos contenus soient pertinents et apportent une réelle valeur à vos visiteurs. C’est le tout premier critère que recherchent les algorithmes de Google pour référencer une page.

La qualite de vos contenus 

Source : First Page Sage

Donc veillez à ce que vos contenus soient bien rédigés, sans faute d’orthographe et répondent clairement aux interrogations des internautes. Pour cela, relisez vos contenus pour vous assurer qu’ils ne contiennent aucune coquille qui entache sa qualité. 

Pour finir, intégrez des images dans vos contenus pour renforcer sa qualité et rendre sa lecture plus agréable.

4.4.4. Repérez et arrangez les contenus dupliqués de votre site 

Vous ne saviez peut-être pas, mais les moteurs de recherche détestent les contenus dupliqués, qu’importe s’ils sont sur votre site ou ailleurs sur Internet. 

Alors, comment savoir si vous avez des contenus dupliqués sur votre site ? Il existe certains outils SEO conçus pour identifier ces contenus comme SiteLiner par exemple. 

Ne vous en faites pas si l’outil identifie juste quelques phrases identiques sur votre site, ce n’est pas si grave.

Siteliner 

Source : SiteLiner

Il peut arriver qu’un Web plagie votre contenu, dans ce cas vérifiez si le site a pris le soin de mentionner tout au moins la source en pointant un backlink vers votre site. Dans le cas contraire, il serait difficile à Google de différencier l’auteur original et les deux perdront en visibilité. 

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter cet article publié par Google pour comprendre sa politique de gestion des contenus dupliqués. 

4.4.5. Le maillage interne

L’audit du maillage interne ne demande pas un grand nombre d’indicateurs à vérifier, l’essentiel est d’être à même de bien les interpréter pour mieux les améliorer. 

Tout d’abord, vous devez comparer le ratio de liens qui entrent sur votre site et les liens qui en sortent. Admettons que vous comptez 5 liens entrants et 20 liens sortants, on pourrait dire que votre maillage interne est plutôt bien optimisé. 

La comparaison peut se faire individuellement par page ou ensemble par groupe de pages. C’est à vous de voir quelle méthode conviendrait le mieux au site. 

Ensuite, il sera question de vérifier le PageRank interne des pages du site. Techniquement, cela revient à poser le ratio Liens entrants/Liens sortants pour mesurer la performance du maillage interne du site. 

Ainsi, vous pouvez identifier les pages de votre site qui ont plus de link juice qu’il en faut et celles qui en manquent. 

Chapitre 5 : Optimisation du contenu existant (étape 4)

L’optimisation des contenus de votre site est une étape très importante et indispensable pour la bonne marche de votre campagne SEO. 

Si vous disposez d’un site Web avec des contenus déjà publiés et une communauté, c’est déjà un grand début pour améliorer le classement de votre site. 

Et pour ceux qui sont encore au tout début de leur site, c’est également une bonne chose. Puisque vous avez l’occasion de commencer avec les bonnes pratiques et les stratégies performantes en SEO pour créer vos contenus. 

5.1. Créer des URL concises et succinctes à l’aide de votre mot-clé principal

La valeur des Urls est d’une grande importance dans l’optimisation des moteurs de recherche. Pour vous assurer de créer la bonne Url pour vos pages, elle doit être courte et claire. 

L’Url doit également contenir le mot-clé principal de la page en le positionnant le plus proche possible du début. 

Prenons l’exemple sur la capture ci-dessous qui est l’Url d’un article sur la réaffectation de contenus.

Reaffectation du contenu

Quand on regarde de près la structure de l’Url de cette page, on peut remarquer qu’après le nom de domaine de Twaino, nous avons les différentes sections dans lesquelles l’article est imbriqué (sections BLOG et SEO). 

Puis, vient le mot-clé principal de la page, séparé par un trait d’union (reaffectation-contenu). Donc pour la création de vos Url, veillez opter pour cette structure. 

Ensuite, doit suivre le mot-clé principal de la page. Si le mot-clé est une expression de plusieurs mots, n’oubliez pas de les séparer par un trait d’union. Une petite remarque importante : évitez d’insérer des chiffres dans vos Url. 

Certaines personnes insèrent des chiffres dans leur Url, soit pour désigner une énième étape d’un processus ou pour rappeler le nombre total d’une liste d’énumération ou encore pour mentionner l’année de publication. 

Par exemple, il n’est pas rare de tomber sur des Urls du genre : 

  • www.exemple.com/campagne-seo-partie-2 ;
  •  www.exemple.com/les-10-outils-pour-campagne-seo ;
  • www.exemple.com/methodes-seo-2020. 

Le fait est que cette façon de créer les Url devient problématique lorsqu’à l’avenir, vous décidez de mettre à jour les contenus de la page. Il peut s’agir par exemple d’actualiser des informations obsolètes ou de modifier une de vos offres passées. 

Dans de pareilles circonstances, vous serez obligé de changer également l’Url puisqu’elle comporte une donnée qui n’est peut-être plus en adéquation avec le nouveau contenu. L’ancienne Url renverra donc une erreur de redirection. Ce qui est très mal vu par les robots d’indexation de Google, mais aussi par les utilisateurs. 

5.2. Insérer votre mot-clé principal dans les balises Title et Meta-description

Les balises Title et Meta-description sont très importantes pour la visibilité de votre site puisqu’elles sont la première chose qu’un internaute verra quand votre site page apparaît sur les pages des résultats de recherche de Google. 

Le contenu de ces deux balises doit être explicite et assez accrocheur pour se distinguer des autres articles et inciter les internautes à cliquer sur votre URL.

mot cle principal dans les balises 

L’image ci-dessus est une capture de mon article sur le fichier Robots.txt. Comme vous pouvez le constater, le mot-clé principal de l’article (Robots.txt) apparait dans les deux balises. 

Dans le même temps, vous devez savoir que l’absence d’une balise meta-description limite les critères sur lesquels Google doit se baser pour référencer votre site. Ce qui diminue les chances de votre contenu d’être bien référencé. 

Sur le graphe suivant, on peut remarquer combien la présence de la balise meta-description sur une page influe son taux de clics : 

influe son taux de clics

Source : Backlinko

5.3. Veiller à insérer le mot-clé principal dans les premiers mots de votre contenu

Pour renforcer l’importance du mot-clé principal du contenu aux yeux des robots d’indexation de Google, vous devez vous s’assurer de l’utiliser dans le premier paragraphe. 

Bien sûr, l’insertion du mot-clé doit se faire naturellement et ne pas donner l’impression d’être forcée. Quand on revient sur l’article sur le fichier robots.txt, on peut voir qu’effectivement le mot-clé principal revient dans le premier paragraphe.

le mot cle principal dans les premiers mots 

Cependant, il convient de noter que la recherche de Google devient de plus en plus sémantique et il y a des chances que le moteur de recherche ne tienne pas compte de cette pratique.

5.4. La recherche de mots-clés

Repérer les bons mots-clés à insérer dans vos contenus est capital pour la réussite de votre campagne SEO. Cette étape permet également de mieux vous familiariser avec votre public cible en découvrant leurs besoins les plus fréquents. 

Mais comment réussir à répertorier tous les mots-clés  de votre thématique ? Encore que le plus difficile est de pouvoir les classer en fonction des valeurs et des impacts que chaque mot génère pour votre site.

Les mots cles en SEO 

Heureusement, il existe un tas d’outils SEO développés pour vous vous aider à retrouver les mots-clés les plus demandés dans votre secteur d’activité. 

Il s’agit notamment de :

Avec ces outils, vous remarquerez que certains mots-clés détiennent un volume de recherche plus élevé que d’autres. Ces mots-clés représentent beaucoup de valeur pour votre site Web puisqu’il s’agit des termes que votre public cible demande le plus souvent. 

Mais comment ces outils de recherche de mots-clés fonctionnent-ils concrètement ? 

Ensemble, nous découvrirons comment utiliser Google Keyword Planner, connu anciennement sous le nom de Google Keyword Tool, pour rechercher les mots-clés importants pour votre secteur d’activité.

Avant de commencer, je tiens à vous rappeler que Google Keyword Planner a un petit hic : depuis peu, Google a supprimé de l’outil, la possibilité de consulter gratuitement le volume exact de recherches mensuelles. 

Le site offre désormais une plage pour avoir une estimation du volume de recherche d’un mot-clé.

Mais toutes les fonctionnalités de l’outil sont disponibles si vous lancez une campagne payante AdWords. 

Dans cette section, nous allons opter pour la classification par plages afin d’offrir à tout le monde la possibilité d’essayer la recherche de mot-clé chez lui sans avoir à souscrire à une campagne payante. Et aussi parce que Google Keyword Planner est un outil performant et fiable. 

Dans le cas où vous préférez d’autres options moins contraignantes, consultez mon article sur les 21 meilleurs outils de mots-clés

Notez que la plupart du temps, les outils fournissent les même données et fonctionnent presque de la même manière.

5.4.1. Comment accéder GRATUITEMENT à Google Keyword Planner ? 

Google Keyword Planner est un outil entièrement gratuit, toutefois puisqu’il s’agit d’un produit Google, vous devez à minima avoir un compte Google avant de pouvoir y accéder. 

Si vous n’avez pas encore un compte Google, vous pouvez en créer ainsi qu’un compte Ads Google Keyword Planner.

Étant donné que je me concentre uniquement sur le SEO pour l’instant, je n’ai pas encore un compte Ads actif pour avoir accès aux fonctionnalités de GKP. Je vais donc m’inspirer de l’article de Ahrefs pour vous guider.

Après avoir créé votre compte, il arrive parfois que Google vous affiche la page ci-dessous dès que vous tentez d’accéder à l’outil :

Google Keyword Planner 

Source : Ahrefs

Il s’agit en fait d’un panneau de configuration avec trois options au choix pour démarrer une campagne AdWords. 

Pour permettre à tout le monde de suivre et d’expérimenter la recherche de mots-clés sans forcément avoir à diffuser une annonce Adwords, nous allons passer cette étape et accéder directement à l’outil. 

Pour cela, allez sur ce lien et cliquez sur le bouton « Accéder au planificateur de mots-clés ». 

Planifiicateur de mots cles

Source : Ahrefs

Il peut arriver que Google vous demande d’entrer une seconde fois votre mot de passe pour un simple contrôle de routine. 

Ensuite, vous serez à nouveau redirigé vers la page de configuration Adwords. Cette fois, ne cliquez sur aucune des trois options proposées. Cliquez plutôt sur le petit lien en bleu avec l’inscription « Vous avez déjà utilisé Google Ads ? ».

Redirigez vers la page de confimation

Source : Ahrefs

Dans l’éventualité où ce lien ne s’afficherait pas sur votre écran, essayez de redimensionner la page en l’agrandissant, le lien devrait pouvoir s’afficher correctement et vous pourrez passer à l’étape suivante. 

Sur cette nouvelle page, cliquez sur le lien « Créer un compte sans campagne » qui est aussi un petit lien en bas du panneau :

Créer un compte sans campagne 

Source : Ahrefs

Le système vous redirigera sur un formulaire pour fournir quelques renseignements. Déroulez chaque champ du formulaire puis choisissez les options qui correspondent à votre business. 

Cliquer ensuite sur le bouton « Soumettre » pour valider. N’ayez aucune crainte, Google n’exigera pas les détails de votre de crédit pour la suite.

Cliquez ensuite sur le bouton Soumettre 

Source : Ahrefs

Une fois que c’est fait, vous devrez voir apparaître cette nouvelle page avec un message de succès :

le message de succes 

Source : Ahrefs

Cliquez sur le bouton « Explorez votre compte » pour continuer. Cliquez ensuite sur l’icône « Outils » située dans la barre de menu et choisissez l’option « Passer en mode expert ».

 Explorez votre compte

Source : Ahrefs

Suivez les instructions pour confirmer que vous désirez effectivement changer de mode.  Si c’est fait, cliquez de nouveau sur l’icône « Outils » puis sur le lien vers le « Planificateur de mots-clés » situé à gauche de votre écran. 

Suivez les instructions

Source : Ahrefs

À présent, vous êtes bel et bien sur l’outil de planificateur de mots-clés de Google sans avoir à choisir une formule de facturation ou diffuser une annonce Adwords. Maintenons, apprenons comment utiliser cet outil. 

5.4.1.1. Comment utiliser Google Keyword Planner ? 

Avant de commencer, je tiens à vous rappeler que Google Keyword Planner propose deux grandes fonctionnalités sur lesquelles se base son utilisation : 

  • Faire une recherche de mots-clés :  Grâce à cette fonctionnalité, vous recevrez une liste de proposition de mots-clés pour vous aider à attirer les personnes qui sont vraiment dans le besoin de vos produits ou services ; 
  • Observer le volume de recherche et autres statistiques supplémentaires : Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez consulter le volume de recherche et d’autres données importantes pour vos mots-clés. Vous pouvez aussi de consulter des projections sur leurs performances futures.

À présent, explorons chacune de ces deux fonctionnalités : 

Faire des recherches de mots-clés

Alors, êtes-vous à la recherche de nouvelles propositions de mots-clés en rapport avec votre secteur d’activité ? Préparez-vous à avoir une pile de suggestions avec Google Keywords Planner. 

La procédure reste toute simple : entrez des mots ou des groupes de mots en rapport avec votre entreprise. Voici les suggestions obtenues avec le mot « SEO » :

suggestions obtenues avec le mot SEO  

Source : Ahrefs

En tout pour tout, il y a 1 106 suggestions de mots-clés. 

Pour chaque proposition, on peut voir : 

  • La moyenne des recherches par mois ;
  • La compétition ;
  • L’enchère de haut de page (fourchette basse);
  • L’enchère de haut de page (fourchette haute). 

Pour la petite astuce, vous pouvez entrer une phrase complète pouvant contenir jusqu’à 10 mots-clés.

phrase complete pouvant contenir jusqu a 10 mots cles 

Source : Ahrefs

Vous pouvez également entrer l’adresse Url d’une page ou d’un site Web pour lancer la recherche comme sur la capture ci-après :

entrer l’adresse Url d’une page ou d’un site Web 

Si vous le désirez, vous pouvez combiner l’adresse Url avec 10 autres mots-clés à la fois dans la barre de recherche.

combinez l adresse Url 

Source : Ahrefs

Toutefois, il est important de savoir que cumuler autant de mots-clés dans une seule recherche ne va pas pour autant augmenter le nombre de suggestions à obtenir en résultats. 

Par exemple, le résultat de la combinaison d’adresse Url et des mots-clés renvoie toujours quelques milliers de suggestions, 4 715 pour être exact.

4 715 suggestion de mots cles 

Source : Ahrefs

Consulter le volume de recherche et les prévisions de chaque mot-clé

Maintenant, quels mots-clés choisir pour votre campagne SEO ? Grâce à cette fonctionnalité de Google Keyword Planner, vous pouvez consulter les statistiques de chaque mot-clé et repérer ceux qui représentent de la valeur pour votre site Web. 

Collez une sélection de mots-clés de votre choix dans la barre de recherche puis cliquez sur « Commencer » pour accéder à la section des « Prévisions ».

Collez une selection de mots cles

Source : Ahrefs

Dans cette section de Google Keywords Planner, il ne s’agira plus de faire des propositions de mots-clés. 

Mais plutôt d’avoir une estimation sur le nombre de clics que pourrait vous rapporter chacun des mots-clés checkés si vous diffusez des annonces Google Adwords sur une période de 30 jours.  

Vous pouvez également avoir une estimation sur le coût, le CPC et le taux CTR de chaque mot-clé. Il faut le reconnaître, si vous ne voulez pas entreprendre des annonces AdWords, ces données ne vous seront pas d’une grande utilité. 

En ce qui nous concerne, voici encore une autre astuce pour consulter les données qui nous intéressent vraiment : 

Cliquez sur l’onglet « Statistiques historiques » et vous pouvez voir le volume en moyenne de recherche de chaque mot-clé par an.

Statistiques historique 

Source : Ahrefs

Comme expliqué un peu plus haut, le volume de chaque mot-clé est inscrit dans une fourchette de données. On peut voir sur l’image ci-dessus que le volume du mot  « SEO » est compris entre 100 000 et 1 000 000 000. 

À présent, il vous revient de comprendre l’intention de recherche qui se cache derrière chaque mot-clé. 

Cela devrait vous orienter dans la façon où vous comptez attirer les clients. Faites une liste de 20 à 30 mots-clés, trouvez l’intention de recherche derrière chacun d’eux et insérez-les correctement dans des contenus de qualité. 

5.4.1.2. Ajoutez des mots-clés secondaires dans vos contenus 

Ajouter des mots-clés secondaires ou des mots-clés associés dans vos contenus est d’une grande importance pour votre campagne SEO. 

En effet, un contenu qui contient en plus des mots-clés principaux d’autres mots-clés variantes, facilite sa compréhension pour les robots d’indexation de Google. 

C’est aussi une façon de diversifier les mots-clés que vous employez dans vos contenus afin de rendre la lecture plus agréable à vos visiteurs. Il est donc facile d’avoir une masse de mots-clés à partir de ceux que vous avez ciblés sur Google Keywords Planner ou tout autre outils de recherche de mots-clés. 

Pour avoir des mots-clés supplémentaires, vous pouvez utiliser l’autocomplétion de Google. Pour le faire, commencez à entrer un terme dans la barre de recherche de Google et laissez le système vous proposer automatiquement des suggestions :

Suggestion automatique google 

Donc si vous prépariez un contenu sur la façon de perdre du poids, vous disposez maintenant d’une tonne de nouvelles idées dans chaque aspect de la thématique de perte de poids. 

Toutes ces propositions de mots-clés pourront enrichir vos contenus et toucher un large public. 

5.4.1.3. Prenez également en compte les mots-clés à longue traîne

Les mots-clés à longue traîne sont souvent utilisés par les internautes qui ont déjà une idée précise du service ou du produit qu’ils recherchent sur Google. Ces mots-clés sont donc des expressions d’au moins 3 à 4 termes spécifiques à un produit, un service ou un sujet bien précis.

Mots clés de longue Traine SEO 

Les mots-clés à longue traîne sont également importants pour une campagne SEO et sont d’ailleurs, réputés pour durer contrairement aux autres. Aussi, leur volume de recherche n’est pas assez élevé comme celui des autres mots-clés, ce qui rend leur classement plus facile à réaliser. 

Voici quelques exemples de mots-clés à longue traîne : 

  • Comment gagner du muscle sans poids ;
  • Comment gagner du muscle dans les jambes ;
  • Comment gagner du muscle à la maison. 

Par contre, un mot-clé plus général sur le même sujet pourrait être simplement « gagner du muscle ? ». Ce qui le rend un peu vague et beaucoup plus compétitif que les mots-clés à longue traîne. 

Donc engager une campagne SEO basée sur un mot-clé général revient à entrer en concurrence, en termes de trafic, avec de grands sites influents sur le NET. 

Pour les petites entreprises naissantes qui sont encore au tout début de leur stratégie de marketing de contenu, il serait plus malin d’éviter ces grosses pointures pour le moment. Le mieux serait de concentrer tous les efforts de leur campagne SEO sur le ciblage des mots-clés à longue traîne et la création de contenu de qualité. 

Ainsi, ils pourront déjà réussir à sortir de la grande masse de sites Web avant de chercher à rivaliser avec leurs plus grands concurrents. Cette fois, la campagne SEO peut porter sur le ciblage des mots-clés avec un volume de recherche élevé. 

Consultez mon guide complet sur la recherche de mots-clés pour mieux appréhender le concept.

5.5. Créez des contenus de haute qualité

Avec votre liste de mots-clés déjà bien élaborée, vous pouvez maintenant vous lancer dans la création de vos contenus. Pour ne pas saper tous les efforts que vous avez consentis jusqu’ici, il est important que vous veillez à créer que des contenus de qualité.

La technique de la surenchère ou Skycraper technique

Techniquement, qu’est-ce que cela voudrait dire ? Il s’agira de bien respecter certaines règles SEO qui vous aideront à offrir le meilleur contenu possible que vous pouvez. 

Il est important que vous écriviez que sur des sujets sur lesquels vous avez un certain degré de maîtrise. 

Donc si vous êtes un expert dans la mécanique, il est recommandé que vous produisez exclusivement que des contenus dans ce domaine pour mieux expliquer les concepts. 

Puisqu’un article de qualité, c’est d’abord un article bien rédigé, bien détaillé, qui apporte de la valeur à votre lectorat avant même de suivre les règles du référencement SEO. 

5.6. Rédiger de longs contenus 

Il est prouvé que les articles relativement plus longs sont les mieux positionnés sur Google. Voici une infographie de Backlinko qui montre la corrélation entre le nombre total d’un article et son positionnement sur Google :

Redigez de longs contenus

Source : Backlinko

Si un article de 3 000 mots peut suffire pour expliquer un concept, un article de 5 000 mots le fera encore mieux en l’abordant dans toute son acception. 

Prenons l’exemple sur l’article que vous lisez actuellement, je pourrais me contenter d’énumérer les grandes ligne. Mais j’ai trouvé qu’il vous serait plus utile si j’aborde chaque point en détail. 

Donc pour vos contenus, n’hésitez pas à tout donner, des simples détails évidents aux détails les plus subtils, pour essayer de couvrir la thématique dans sa totalité et apporter de la valeur à vos lecteurs.

Google saura apprécier la valeur de vos efforts, et vos utilisateurs d’ailleurs. 

5.7. Utiliser le Rich Media pour rendre vos contenus plus interactifs 

Il est clair que la majorité des internautes apprécient les contenus visuels, surtout quand ils sont bien faits. Ils représentent une façon un peu ludique de transmettre une idée, ce qui rend sa compréhension plus facile. 

De plus, un article riche en contenus visuels se démarque facilement des autres et semble plaire aux internautes, puisqu’ils arrivent à le lire plus aisément. 

Si vous faites bien attention, vous remarquerez que j’ai inséré assez d’images dans cet article pour renforcer une explication ou des statistiques. Et je le fais pour tous les articles que je publie sur mon blog.

La diminution de l'expérience utilisateur sur votre site 

Non seulement cela aide les utilisateurs à mieux cerner l’idée véhiculée, mais toutes ces images insérées vous permettent également d’être bien classé sur Google Images. 

Certes, pour espérer un classement sur Google Images, vous devez au préalable ajouter une brève description de l’image dans la balise ALT. 

Donc pour chaque image insérée dans vos contenus, n’omettez pas d’insérer un mot-clé dans la balise ALT. Elle permet également d’aider les personnes à mobilité réduite de comprendre le contexte de l’image. 

5.8. La sensibilisation par adresse e-mail pour obtenir plus de liens

Les mails constituent l’un des canaux de communication numérique les plus anciens. Toutefois, il reste toujours d’actualités et surtout efficace pour avoir des liens.

sensibilisation par adresse e mail

Bien sûr, un site recevra plus de liens lorsque progressivement, ses utilisateurs partagent l’Url ou des contenus du site à d’autres utilisateurs. Ce qui lui fera gagner en visibilité. Mais au début, vous ne devez pas rester les bras croisés et attendre que ces utilisateurs viennent à vous.

Ce qu’il faut faire, c’est aller chercher ces utilisateurs vous-même et les attirer vers votre site. Et pour le faire, l’une des possibilités les plus efficaces est de promouvoir les contenus que vous créez.  

N’hésitez donc pas à promouvoir par mail chaque contenu de qualité que vous créez. Ciblez certaines personnes avec qui vous pouvez partager le contenu et que vous jugez susceptibles de vous rapporter des liens. 

Il peut s’agir de personnes d’influence ou des chefs d’entreprise de votre domaine qui pourraient être intéressés par le contenu. Néanmoins, il y a un aspect important auquel, vous devez faire très attention quand vous tentez une sensibilisation par courriel : Toujours prioriser la valeur dans vos messages. 

Vos courriels ne doivent pas demander un service, le destinataire pourrait se sentir harcelé. Chaque semaine, ils sont des milliers sur la toile à vouloir faire la promotion de leurs contenus par mails, mais ne le font pas de la meilleure manière. 

Du coup, les chefs d’entreprise sont envahis des centaines de courriels. Voici un exemple typique de genre de message que vous devez éviter d’adresser à vos potentiels clients :

evitez d adresser ses genres de messages a vos potentiels clients 

Comme vous pouvez le voir, c’est assez ennuyeux et aucun chef d’entreprise ne réagirait probablement pas à ce courriel. 

À quoi bon d’envoyer ce courriel, si vous ne prenez même pas la peine de connaître tout au moins le nom de la personne ? 

Dans une pareille circonstance, votre priorité doit être de construire une relation avec la personne à qui vous adressez le mail. Faites donc vos recherches sur lui, sur ses activités et sur la façon dont vous pouvez l’aider efficacement. 

En fonction de vos résultats, vous pouvez rédiger un pitch assez original qui saura attirer son attention. Pas d’automatisation dans l’envoi de vos courriels, comme le fait la majorité d’autres personnes. 

Adaptez chaque message à chaque destination en fonction de son environnement de travail et de ses besoins potentiels. 

5.9. Réussir le netlinking de vos contenus 

Encore appelé link building, le netlinking est une étape importante dans une campagne SEO. Il représente un critère de base qui permet à Google d’évaluer la popularité d’un site et la pertinence de ses contenus. 

C’est donc une étape à prendre au sérieux et privilégier la qualité des liens plutôt que la quantité. Pour y arriver, plusieurs points sont à prendre en compte : 

5.9.1. La création des backlinks de haute qualité

La création des backlinks est une stratégie essentielle pour toute campagne SEO et compte parmi les critères de référencement qu’utilisent les algorithmes de Google pour classer un site Web.

Le principe des backlinks (ou lien retour en français) est d’insérer des liens hypertextes dans un contenu dirigeant les internautes vers un autre site de qualité. Il apparaît un peu comme le contraire du lien interne qui lui, a la particularité de diriger les internautes vers d’autres contenus du même site. 

À première vue, on pourrait se demander quel est l’intérêt de diriger ses utilisateurs vers d’autres sites, qui peuvent même s’avérer être des concurrents. Mais le fait est que, plus vous utilisez ces liens externes pointant vers des sites influents, plus vous apportez du crédit à vos contenus aux yeux de votre audience. 

Ils vous feront plus confiance quand ils réalisent que vos explications sont corroborées par d’autres contenus d’autres sites de qualité. C’est une manière de prouver que vous maîtrisez vos sujets et qu’ils peuvent vérifier la véracité de vos dires sur d’autres sources. 

Inversement, si vos contenus sont de qualité, d’autres sites Web les apprécieront et peuvent également insérer des liens externes pointant vers votre site. Chaque backlink en direction sur n’importe quelle page de votre site constitue quelques clics supplémentaires sur votre trafic habituel. 

Plus vous êtes « sollicité » sur d’autres sites Web, plus votre autorité sur la toile grandira.

Privilegier les backlinks provenant de site a fort autorite 

Et si vous ne le savez peut-être pas, l’autorité d’un site Web est très décisive pour son référencement. 

Un site qui a de l’autorité sur Internet pourra facilement cibler des mots-clés, même les plus compétitifs, dans une campagne SEO et obtenir de bons résultats. 

Competitivité du site dans le campagne seo

Source : Ahrefs

Du coup, la qualité d’un backlink dépend fortement de la qualité du site vers lequel il renvoie. Admettons que votre entreprise opère dans le domaine de la finance. 

Si vous insérez 5 backlinks de qualité pointant vers des sites influents comme Forbes, Bloomberg ou Entrepreneur.com, vous obtiendrez plus de bons résultats que si vous insérez 25 backlinks provenant des sites sans autorité. 

Prenons cet exemple de Rock The Ranking pour mieux illustrer l’importance de l’autorité d’un site pour les backlinks : 

Prepory est une structure qui  propose des conseils d’orientation professionnelle et universitaire, sise en Floride :

Prepory

Source :  Rock The Ranking

Au début, la campagne de référencement de Prepory ne comptait pas assez de backlinks. 

Puis, en utilisant les mêmes stratégies de création de backlinks développées précédemment, l’entreprise a commencé progressivement à insérer des liens retours dirigeants vers des sites d’autorité, fiables et réputés. 

Il s’agit notamment de Discover, American Express et Teach for American Express. Au bout d’un moment, le trafic organique du site a évolué, augmentant également son autorité dans son secteur d’activité. 

Aujourd’hui, l’entreprise est devenue une référence dans son domaine avec une communauté qui ne cesse de s’agrandir.

Exemple de Discover 

Source :  Rock The Ranking

Vous devez donc être assez sélectif quand il s’agit de choisir les sites pour vos backlinks. 

Préférez toujours les sites d’autorité qui sont déjà viraux sur la toile afin d’améliorer la qualité de vos liens. 

5.9.2. La création des liens vers d’autres contenus internes pertinents

Une bonne insertion des liens internes est une façon intelligente d’amener les utilisateurs à découvrir d’autres contenus du site et à y passer plus de temps. Plus la durée de session de vos visiteurs augmente, plus Google réalise la valeur que prend votre site auprès des internautes. 

Et donc, il en déduira que vous offrez une bonne expérience utilisateur et ne peut que bien vous positionner pour encourager vos efforts et en même temps proposer un site de qualité à ses utilisateurs.

Si vous disposez des contenus de qualité qui abordent d’autres aspects d’une même thématique, n’hésitez donc pas à insérer quelques liens vers ces articles dans votre contenu. 

Ajouter des liens internes a vos pages-ou-a-vos-categories-pour-ameliorer lindexation

Mais avant de bénéficier des avantages du maillage interne, il est évident que vous arrivez d’abord à créer efficacement vos liens internes. Il est donc important que vous sachiez les facteurs qui influent la qualité d’un lien interne : 

5.9.2.1. Ne pas forcer l’insertion des liens

En créer vos liens internes, faites attention à ne pas exagérer ou trop forcer l’insertion. Evitez par exemple d’insérer des liens presque dans toutes les phrases de vos contenus. 

Les liens doivent venir naturellement et suivre une certaine cohérence. Sinon, Google pourrait le voir tel un bourrage de liens et sanctionner votre site. 

Pour mieux illustrer l’insertion des liens internes, reprenons l’exemple de l’article portant sur le robots.txt qui montre cette fois-ci le mot SEO en surbrillance redirigeant vers un guide complet sur le SEO : 

Exemple d'indertion de lien

L’intérêt des liens internes n’est pas uniquement un jeu de référencement. C’est aussi une manière d’amener les utilisateurs à découvrir d’autres contenus intéressants sur une même thématique.  

5.9.2.2. La pertinence contextuelle

Ensuite, vous devez vous assurer que votre lien ait une pertinence contextuelle. Le lien doit tout au moins avoir un rapport avec le sujet du contenu dans lequel il est inséré. 

De plus, son contexte d’insertion doit être pertinent et assez clair pour l’utilisateur. Insérer des liens à tort et à travers dans un paragraphe peut être déroutant pour les utilisateurs. 

Cela peut aussi ressembler à une tentative flagrante d’insertion de liens en vue de gagner un bon classement. Ce qui n’échappe pas aux robots des moteurs de recherche et ils ne tarderont pas à sanctionner la pratique.

Le contexte d'un lien est important 

L’idéal serait donc que vous insérez un lien pour renforcer l’explication d’un concept ou pour un but évident. Admettons par exemple que vous avez rapporté une statistique et que vous insérez un lien pour permettre à l’utilisateur de consulter la source. 

Dans un tel contexte, l’utilisateur réalisera toute l’importance de ce lien dans ce passage précis. 

Une autre façon d’insérer vos liens en respectant la pertinence contextuelle est d’offrir la possibilité à vos utilisateurs de consulter un autre contenu de votre site qui traite en profondeur une notion supplémentaire à la thématique traitée. 

J’ai publié un guide complet sur la création des backlinks sur mon blog Twaino. C’est une façon par exemple d’insérer le lien du guide et vous invitez à le lire si vous voulez en savoir plus sur la création des liens. 

5.9.2.3. Un texte d’ancrage pertinent 

On désigne par texte d’ancrage le mot ou le groupe de mots dans lequel est incorporé le lien. Dans l’exemple précédent, le texte d’ancrage est « guide complet sur la création des backlinks ».

Les ancres pertinentes delivrent plus de valeur 

Il est important que vos liens internes soient incorporés dans un texte d’ancrage pertinent qui contient si possible le mot-clé principal pour lequel la page de destination a été ciblée. 

5.9.2.4. Un texte d’ancrage convaincant

Il peut arriver que vous désirez que vos visiteurs cliquent sur le lien et découvrent un contenu qui représente beaucoup d’intérêt pour vous. On convient que ce lien doit avoir un texte d’ancrage assez accrocheur pour inciter les internautes à cliquer dessus. 

Pareil pour le reste de la phrase dans laquelle il a été inséré pour vraiment donner l’envie aux internautes de découvrir le contenu ciblé. Plus votre texte d’ancrage est convaincant, plus vous augmentez la probabilité que vos utilisateurs cliquent dessus. 

5.9.2.5. Respecter l’espacement approprié

Il n’existe pas une convention à suivre pour le nombre de liens internes à insérer sur une page. Toutefois, ce n’est pas une raison pour en abuser. Il serait plus judicieux de rester raisonnable et d’insérer vos liens par parcimonie. 

Si vous écrivez par exemple un article de 2 000 mots et que vous insérez 200 liens internes, on pourrait considérer ça comme une exagération. Entre 2 à 6 liens internes pour les 2 000 mots de l’article seraient déjà bien. 

Et naturellement, tout ceci dépend du contexte, je ne peux donc pas vous limiter à 6 liens si vous avez assez de statistiques importantes à insérer. Finalement, l’objectif principal d’un article est d’offrir un contenu utile pour les utilisateurs, mais aussi pour les robots d’indexation. 

Pensez juste à insérer vos liens de façon naturelle et ne pas donner l’impression d’avoir forcer. 

5.9.2.6. Vos liens doivent rediriger vers des contenus de qualité

À quoi servirait un lien si le contenu auquel il renvoie n’apporte rien d’enrichissant aux internautes ? 

Un utilisateur qui clique sur l’un de vos liens et qui tombe sur un contenu pauvre en sémantique avec des erreurs typographiques et des affirmations gratuites ne reviendra probablement plus.

Les liens spams peuvent dévaluer les liens fiables sur une page 

Donc la qualité de vos contenus et les stratégies de création de liens internes sont deux choses qui vont de pair. 

5.9.2.7. Cherchez la diversité

Pour la création de vos liens, vous devez également penser aux URL que vous insérez et à la fréquence à laquelle vous les insérez. Si une page est assez enrichissante ou présente des intérêts pour vos activités, on est d’accord qu’il faut créer des liens vers cette page. 

Mais ce n’est pas une excuse pour utiliser la même URL sur tous les liens internes que vous créez. Si vous avez assez de pages sur votre site, pourquoi ne pas diversifier et chercher aussi d’autres URL à incorporer ?

Si vous n’êtes pas sûr des pages à choisir, vous pouvez procéder à un audit de contenu pour déceler les URL les plus importantes qui méritent vraiment d’être utilisées pour la création de liens de qualité.

Audit SEO Gratuit Twaino 

Toutes les pages ne se valent pas et certaines sont plus importantes que d’autres. Peut-être qu’elles sont plus décisives pour l’atteinte de vos objectifs. Ou peut-être parce qu’elles contiennent un contenu de qualité. 

Quoi qu’il en soit, diversifier la création des liens vers ces pages vous serait sans doute plus bénéfique, car leur succès représente plus trafic vers les pages ciblées. Ce qui contribue à l’amélioration du classement de ces pages sur les SERP des moteurs de recherche. 

5.9.2.8. La création automatique ou à la main des liens 

Pour aller plus vite, il existe de nombreux outils qui peuvent vous aider à créer des liens internes plus rapidement. Pour ceux qui possèdent un site Web créé avec WordPress, ils peuvent par exemple utiliser le plugin SEO Auto Linker

Ce plugin est conçu pour détecter automatiquement les mots et les groupes de mots de vos pages qui pourraient potentiellement servir de texte d’ancrage et être liés à d’autres pages internes. 

Ils peuvent aussi utiliser Link Whisper, qui propose aussi automatiquement des suggestions pour créer des liens internes. Ces deux outils constituent des solutions rapides et sans stress pour la création de vos liens internes. 

Toutefois, ils ont un défaut auquel vous devez faire attention : Ces outils ont tendance à répéter les mêmes suggestions et peuvent s’éloigner des objectifs de votre site. 

Personnellement, je vous recommande de créer vos liens internes vous-même et à la main. 

Même s’il s’agit d’une méthode qui demande un peu plus de temps, elle vous permet d’être plus précis dans le choix de vos textes d’ancrage. 

5.10. Écrivez des articles invités

En SEO, il n’est pas rare de voir des blogueurs rédiger et publier des articles sur d’autres blogs que les siens : on parle d’articles invités ou de guest blogging.

Definition dun article invite 

Le principe est d’écrire d’abord pour un site et ensuite en profiter pour insérer dans l’article rédigé des backlinks dirigeant vers votre propre site. Finalement, le guest blogging n’est pas une pratique si désintéressée comme le pensent certaines personnes. 

Ces dernières années, elle est devenue plus courante, surtout pour récupérer des liens. Et il faut le reconnaître, le concept semble bien marcher puisqu’il s’agit d’une collaboration gagnant-gagnant et tout le monde désire avoir plus de contenus de qualité sur son blog. 

D’un côté, le site Web « hôte » complète sa liste de blogs avec un contenu de qualité et de l’autre côté, le blogueur invité reçoit du trafic en retour. Bien sûr, on est d’accord que tout ceci ne fonctionnera vraiment que si vous ciblez des sites de qualité qui sont déjà influents sur la toile. 

De plus, le site doit être également dans le même secteur d’activité que vous, ou être lié d’une manière ou d’une autre. Un décorateur d’intérieur ne pas rédiger des articles pour un blog spécialisé dans la vente de café par exemple.

Donc, ciblez des entreprises qui fournissent des services similaires aux vôtres et proposez-les de leur rédiger un article gratuitement. 

Si vous arrivez à appliquer nos instructions sur la création de backlink de qualité, vous obtiendrez de bons résultats et votre taux de trafic pourra augmenter.

Article invite pour une campagne netlinking 

Mais où trouver des sites qui acceptent le guest blogging ? J’ai présenté dans cet article, une liste de +144 blogs francophones sur lesquels vous pouvez publier vos articles invités. 

Chapitre 6 : Comment suivre les performances de votre campagne SEO ? (étape 5)

Une fois votre campagne SEO lancée, il est important que vous appreniez comment suivre ses performances pour avoir une mesure de vos progrès. Alors, par où commencer ? Quels sont les critères à analyser ? 

Ce sont des questions que posent souvent les chefs d’entreprise. J’ai donc pensé les aborder à la fin de ce guide. 

Voici une liste de KPI SEO que vous pouvez commencer à appliquer sur votre site :

6.1. Le classement de vos mots-clés

Le classement des mots-clés compte parmi les facteurs les plus importants pour monétiser un site Web. En effet, un bon classement pour vos mots-clés pourra augmenter votre trafic organique et impliquer plus de ventes pour votre entreprise. 

Paradoxalement, un mauvais classement implique une perte de trafic, du nombre de prospects, de conversions et de revenus. 

Pour surveiller votre classement de mots-clés, vous pouvez utiliser d’autres outils de suivi de rang tels que SEMRush, ou Ahrefs. Ces outils offrent une configuration de vos mots-clés pour un suivi de référencement organique et local. 

Mais, nous allons utiliser Google Analytics pour évaluer l’impact de chaque mot-clé sur votre trafic organique en raison de sa fiabilité et des nombreuses fonctionnalités qu’il offre. 

Pour commencer, vous devez vous connecter à votre Google Analytics. Pour ceux qui n’ont pas encore un compte Google Analytics, vous pouvez créer un en suivant ces étapes :

  • Accédez à la page officielle de Google Analytics ici ;

Apprenez a connaitre vos clients a partir des outils 

  • Ceux qui disposent d’un compte Google Analytics peuvent cliquer directement sur SE connecter, sinon cliquez sur Créer un compte ; 
  • Une fois connecté à Google Analytics, cliquez sur le bouton Commencer à utiliser Google Analytics pour continuer ; 
  • Cliquez ensuite sur Commencer les mesures pour configurer votre compte ; 
  • Renseignez le Nom du compte ; 
  • Choisissez la nature du programme que vous voulez (Site Web, Application mobile iOS ou Android, Version Bêta de votre programme) ; 
  • Renseignez le Nom du site, le Nom de domaine du site, choisissez la Catégorie Sectorielle appropriée et le Fuseau horaire utilisés des rapports et cliquez sur Créer ; 
  • Cochez les cases et cliquez sur le bouton Accepter pour accepter la politique de Google ;

Pour avoir la liste de vos mots-clés qui vous génèrent le plus de trafic, cliquer sur O Requêtes : 

mots cles qui vous generent le plus de trafic

Explication des termes sur le tableau : 

  • Requête : La liste de vos mots-clés ; 
  • Impressions : Le nombre de fois que des pages de votre site ont été affichées comme propositions de réponse sur les SERP des moteurs de recherche ; 
  • Clics :  Le nombre de fois que des pages de votre site ont été cliquées depuis les SERP des moteurs de recherche pour un mot-clé donné ; 
  • Position moyenne : La position moyenne qu’occupent les pages de votre site lorsqu’elles sont affichées sur les SERP des moteurs de recherche pour un mot-clé donné ; 
  • CTR : Le taux de clics que rapportent vos pages quand elles sont classées pour un mot-clé donné sur les SERP des moteurs de recherche. 

Toutes ces informations détaillées rendent Google Analytics vraiment pratique pour explorer vos mots-clés et savoir lesquels vous génèrent le plus de trafic. 

6.2. Comparez le Trust Flow et le Citation Flow 

Pour mesurer la qualité de vos liens, vous pouvez utiliser plusieurs outils, mais nous nous intéresserons à l’Explorateur de site de Majestic. 

Pour commencer, rendez-vous sur la page d’accueil de Majestic Site Explorer puis entrez l’URL de votre site dans la barre de recherche et lancer la requête.

 Majestic Site Explorer

Source : Majestic 

Une fois la recherche lancée, Majestic vous enverra un résumé de toutes les données essentielles pour évaluer la performance du backlink de votre site. 

Parmi ces données, deux sont particulièrement importantes : 

  • Le Trust Flow ; 
  • Et le Citation Flow. 

Le Trust Flow désigne le score de la fiabilité de votre site en se basant sur la qualité des backlinks pointant vers votre site. 

Le Citation Flow, quant à lui désigne le score de l’autorité de votre site en fonction de la quantité de vos backlinks.

Le Citation Flow 

Source : GotchSEO 

Avec ces deux métriques, vous pouvez calculer le Trust Ratio de votre site grâce à cette formule : Trust Ratio = Trust Flow ÷ Citation Flow. 

Obtenir un Trust Ratio élevé veut dire que votre site possède un profil de backlink redoutable. C’est une façon efficace d’évaluer le profil de liens de votre site et voir dans quelle mesure vous pouvez réajuster vos stratégies pour mieux l’améliorer. 

Un peu plus bas, vous disposez d’un résumé des performances de vos liens sur une longue période. Vous disposez également du Topical Trust Flow qui vous propose une liste de catégories et de sites Web influents qui sont potentiellement liés à votre site. 

Chaque site suggéré est suivi d’un taux de compatibilité, plus ce taux est élevé, vite vous devez créer un lien vers ce site pour augmenter votre autorité.

créeer un lien vers ce site pour augmenter votre autorite 

Source : Content Media

Ensuite, Majestic vous montre une vue plus globale de l’historique de vos liens sortants et des domaines référents sous la forme d’un graphe pour vous donner une représentation visuelle de votre évolution. 

La section Texte d’ancrage répertorie toutes les ancres que vous avez utilisé pour le maillage interne de votre site.

La section Texte d ancrage 

Source : Monitor Backlinks 

Au-delà de toutes ces données, vous disposez d’autres sections sur la barre de menus du site pour approfondir l’analyse de votre profil de liens. 

6.3. La recherche organique

La finalité du classement des mots-clés et de la qualité des backlinks est de rapporter plus de trafic organique. En effet, le taux du trafic organique est le facteur le plus important pour générer des revenus. 

Google Analytics reste le meilleur choix pour suivre efficacement et gratuitement les performances de la recherche organique de votre site. La plupart des autres outils sont payants. 

Avec Google, vous aurez juste besoin de votre compte GA pour accéder directement aux données des sessions organiques de votre site. 

votre compte GA pour acceder directement aux donnees des sessions organiques

Pour trouver ces données organiques, vous devez cliquer sur Acquisition >Tout le trafic > Canaux. Puis, soit vous cliquez sur Recherche naturelle, soit vous déroulez les options en haut du rapport et choisissez Trafic organique. 

6.4. Identifiez vos contenus qui génèrent les plus bas taux de trafic organique 

Si vous disposez déjà d’un site avec d’anciens contenus, vous pouvez cibler ceux qui n’ont pas pu faire long feu et les réaffecter pour conquérir à nouveau des prospects. Peut-être qu’ils contiennent des informations obsolètes ou quelques problèmes tels que des images ou des liens invalides qui vous ont échappé. 

De toutes les façons grâce à Google Analytics, vous pouvez les identifier et leur souffler quelques coups de jouvence. 

votre compte GA pour acceder directement aux donnees des sessions organiques

Pour cela, connectez-vous à votre compte Google Analytics et cliquez sur Comportement > Contenu > Pages de destination. Ensuite, choisissez l’option “Trafic organique” et filtrez les pages. 

Vous pouvez maintenant relever les pages qui présentent les plus faibles taux de session. Consultez ces pages pour comprendre pourquoi elles ne génèrent pas assez de trafic qu’il en faut et proposez une solution appropriée. 

Mais si vous trouvez qu’une page n’en vaut pas la peine, vous pouvez la supprimer et rediriger l’URL vers une page plus intéressante.  

6.5. Suivez les conversions de votre site 

Le taux de conversions compte parmi les premiers critères que les chefs d’entreprise s’en pressent de connaître après une campagne SEO. C’est d’ailleurs l’un des plus importants facteurs utilisés pour mesurer le succès d’une campagne de référencement naturel. 

En effet, à quoi serviraient le trafic organique et le classement pour les mots-clés s’ils n’aboutissent pas à des conversions. Si vous remarquez un faible de taux de conversion sur votre site, vous devez chercher le problème et réviser le site pour la bonne marche de vos activités. 

Vos pages de conversion sont peut-être mal structurées ou contiennent des erreurs techniques qui empêcheraient les internautes de poursuivre leur navigation jusqu’à un achat ou une inscription.

enregistrer vos objectifs et vos appels a l action sur GA 

Source : Loganix

Avant de suivre le taux de conversion de votre site, vous devez d’abord enregistrer vos objectifs et vos appels à l’action sur Google Analytics. Pour le faire, cliquez sur Paramètres > Admin > Objectifs. 

Ensuite, définissez les objectifs pour vos CTA tels que les inscriptions à votre newsletter, une demande de devis ou des achats en ligne.  

Ainsi, avec ces informations renseignées, Google Analytics pourra vous aider à identifier les pages de destination qui aboutissent réellement à des conversions. 

6.6. Suivre le flux de comportement

On désigne par flux de comportement, un rapport fourni par Google Analytics pour donner un aperçu général du comportement des internautes sur un site. Ce rapport est d’autant plus important puisqu’il permet de revoir le parcours des prospects qui ont pu acheter un produit ou commander un service sur votre site. 

Il permet également de voir le chemin emprunté par ceux qui n’ont pas pu déboucher sur une conversion à cause d’une impasse. 

Suivre le flux de comportement

Sur le dashboard de votre compte Google Analytics, rendez-vous sur la barre latérale à gauche et cliquez sur Comportement puis sur Flux de comportement. 

Vous avez aussi la possibilité de personnaliser le Flux de comportement en fonction des pages de destination, de la source de trafic, etc. 

Ainsi, vous pouvez voir les pages sur lesquelles la majorité de vos visiteurs se bloquent et ferment leur session sans passer une commande. 

Vous pourrez alors décider d’améliorer ces pages ou rediriger les internautes vers une page semblable, mais qui marche bien.

6.7. Le temps de session de vos visiteurs  

Il est clair que vous avez besoin de certaines métriques telles que le classement des mots-clés pour évaluer votre capacité de rétention de prospects ? Mais il serait encore plus intéressant de pouvoir évaluer également le comportement de vos visiteurs une fois connectés sur vos pages.   

Le temps que dure leur session sur une page est également une autre mesure que vous pouvez ajouter au taux de conversion et au flux de comportement. 

Généralement, un utilisateur passe plus de temps sur une page quand il retrouve des informations utiles intéressantes qui répondent à ses interrogations avant de se connecter. C’est également un bon signe qui prouve que ce visiteur est susceptible de se convertir durant sa session.  

Pour consulter ces données, connectez-vous à votre compte Google Analytics cliquez sur  Comportement > Contenu du site > Toutes les pages. 

Sur le tableau des données, recherchez la colonne des moyennes de temps passé sur la page. 

consulter vos données

À présent, vous pouvez comparer les statistiques de chaque page pour voir lesquelles de vos pages retiennent le moins de visiteurs et pourrez alors les corriger.

6.8. Surveillez le taux de rebond de votre site

Le taux de rebond est un excellent critère qui permet d’évaluer la performance de votre campagne SEO. Il permet de connaître le pourcentage de visiteurs qui se connectent à votre site et ferment aussitôt leur session sans même que la page se charge entièrement. 

Si votre taux de rebond est élevé, c’est un mauvais signe pour vos activités. C’est un indicateur clé qui permet d’apprécier la qualité de vos pages. Vous pouvez le joindre au Temps passé en moyenne sur une page pour mieux évaluer sa qualité. 

Admettons par exemple que vous avez rédigé un guide sur un concept donné. Ensuite, vous consultez ses données et vous remarquez qu’il enregistre un Temps de session élevé ET un taux de rebond élevé.  

Cette page est-elle un succès ou un échec pour votre site ? On pourrait déduire que les internautes trouvent l’information qu’ils recherchent avant de se déconnecter. La page sera un succès si elle est entièrement destinée pour informer les visiteurs et c’est plutôt réussi.  

Par contre, s’il s’agissait d’une page de formulaire ou d’un site e-commerce qui enregistre un temps de session élevé et un taux de rebond élevé, là c’est un mauvais signe. 

Puisque le but ultime de ces pages est de convertir les visiteurs, ce qui semble ne pas fonctionner à cause du fort taux de rebond. 

Si vous remarquez des pages avec des situations pareilles sur votre site, assurez-vous de régler le problème. 

6.9. Le trafic mobile de votre site Web  

Le nombre d’utilisateurs qui se connectent à Internet depuis des terminaux mobiles devient de plus en plus nombreux. Pour attirer toute cette masse de mobinautes, vous devez donc optimiser la version de votre site

Cependant, il ne s’agit pas de répéter les mêmes stratégies SEO que vous adoptez sur la version desktop de votre site, mais plutôt d’appliquer des stratégies propres au référencement mobile. 

La différence de résolution, de style de navigation et d’interaction qui sépare ces deux versions de votre site est trop importante pour que vous leur appliquer les mêmes stratégies. 

Vous pouvez évaluer le référencement mobile de votre site sur Google Analytics. Pour cela, après votre connexion à la plateforme, cliquez Audience > Mobile > Vue d’ensemble.

Comparez ensuite les statistiques liées au comportement des utilisateurs telles que le taux de rebond, le taux de conversion… de la version mobile à la version desktop. 

Si les performances de la version desktop écrasent littéralement celles de la version mobile, il y a un problème. 

6.10. Les visiteurs de retour et les visiteurs directs

Le but de toutes les entreprises est de fidéliser leur clientèle, réussir à satisfaire les clients actuels pour qu’ils se convertissent plusieurs fois. Google Analytics propose deux indicateurs pour évaluer la capacité de votre site à fidéliser les clients : il s’agit des visiteurs directs et de retour. 

Pour vérifier votre taux de clients de retour, cliquez sur Audience puis sur Vue d’ensemble. Ses données sont représentées sous forme d’un graphique de couleur bleu et vert. 

Les visiteurs de retour et les visiteurs directs

Si le nombre de vos visiteurs qui reviennent régulièrement est élevé, c’est une bonne chose. Toutefois, songez également à attirer des nouveaux visiteurs pour une croissance plus rapide de vos activités. 

Les visiteurs dits « directs » regroupent les internautes qui se connectent à votre site Web directement depuis la barre d’adresse URL ou qui l’ont gardé en favori sur leur navigateur. 

Pour consulter le nombre de visiteurs directs que compte votre site, Cliquez sur Acquisition > Tout le trafic > Canaux puis choisissez l’option Trafic direct.

 consulter le nombre de visiteurs directs que compte votre site 

Chapitre 7 :  Vous recherchez une agence SEO pour vous assister durant la campagne de référencement naturel de votre site ? 

Vous l’aurez sans doute compris, le référencement est une pratique dense et parfois difficile pour les entreprises qui sont à leur première expérience. Pour ces entreprises, il serait judicieux de se faire assister par une agence SEO compétente pour ne pas tomber dans des erreurs de débutants. 

Aussi, occupés par les responsabilités du travail, nombreux sont les chefs d’entreprise qui n’ont pas vraiment le temps d’apprendre les stratégies SEO et mener eux-mêmes le référencement de leur site. 

Encore que, monter sa propre équipe d’experts SEO en interne revient relativement plus cher, la meilleure option serait de confier la campagne SEO à une agence compétente. 

L’agence Twaino est un cabinet de référencement expérimenté sis à Paris qui s’engage à assister les entreprises à gagner en visibilité et augmenter leurs revenus sur Internet.

Twaino Agence SEO 

Composée d’une équipe de consultants experts en SEO, l’agence Twaino offre à sa clientèle un service de pointe pour réaliser leur campagne SEO avec des résultats durables à long terme. 

L’agence dispose également des formateurs expérimentés pour offrir des formations de qualité en SEO à toute personne désireuse de s’initier ou de renforcer ses connaissances en référencement naturel. 

En résumé 

On convient l’importance d’une campagne SEO pour une visibilité et un succès des affaires sur Internet. Cependant, il faudrait réussir à bien gérer sa campagne. 

Réussir une campagne SEO requiert un certain nombre d’efforts avec une méthodologie pour avancer. 

Pour commencer une campagne SEO, il est important d’identifier son public cible et définir des objectifs à atteindre. Ces objectifs de départ peuvent au fur et à mesure être revus en fonction des progrès du site et des moyens mobilisés. 

Ensuite, il sera question de procéder à un audit complet du site en vue de repérer ses points forts et ses faiblesses. L’audit SEO complet  comprend : 

  • L’audit des mots-clés ; 
  • L’audit concurrentiel ; 
  • L’audit technique ; 
  • L’audit de contenu. 

Une fois le diagnostic du site établi, l’étape suivante sera d’optimiser le site en renforçant ses points forts et en améliorant ses faiblesses avec des stratégies SEO performantes. 

Pour finir, il est important de mesurer le succès de la campagne SEO grâce à des outils SEO tels que Google Analytics, Majestic SEO, SEMRush…

J’espère vous avoir guidé dans votre quête pour le lancement de votre propre campagne SEO.

A bientôt !

2020-09-18T10:55:45+01:00

À propos de l'auteur :

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire