Définition Google Panda

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Google Panda désigne le changement de l’algorithme de classement des résultats de recherche de Google publié en février 2011. C’est l’algorithme de Google qui cherche à récompenser les sites Web avec un contenu de haute qualité en les plaçant en haut dans les résultats de recherches, contrairement à ceux qui ont un contenu de mauvaise qualité.

Dans un effort pour améliorer l’expérience utilisateur, Google modifie et met à jour en permanence l’algorithme de base qu’il utilise pour déterminer l’ordre dans lequel les résultats de recherche sont renvoyés.

Google déclare d’ailleurs :  

‘’Notre objectif est de vous amener plus rapidement à la réponse que vous recherchez, en créant une connexion presque transparente entre vous et les connaissances que vous recherchez’’.

Panda est une mise à jour majeure de l’algorithme de Google dont la venue a créé beaucoup de controverses dans l’industrie du référencement.

Afin de mieux le comprendre et savoir comment il a évolué, je vous invite à lire cet article.   

Chapitre 1 : Que signifie Google Panda ?

Pour mieux saisir la notion de l’algorithme Panda, il serait plus approprié de commencer par définir en premier ce qu’est un algorithme pour les moteurs de recherche.

panda (2)

1.1. Définition Algorithme

En SEO, les algorithmes font essentiellement référence aux systèmes de classement conçus pour analyser l’ensemble des pages Web qui existent dans l’index des moteurs de recherche. 

Il faut néanmoins noter que c’est l’association des fonctions des différents algorithmes qui permet à Google de présenter des résultats pertinents et utiles aux utilisateurs en très peu de temps. 

Toutefois, dans la fonction participative, chaque algorithme repose son examen sur plus de 200 critères de classement.

Ceci étant, tout site web qui prend en considération tous ces facteurs de classement dans sa stratégie de référencement se verra sans aucun doute en haut de page des résultats de recherches.

1.2. Définition et but de Google Panda

Comme défini en haut, il s’agissait de la mise à jour majeure de l’algorithme utilisée par Google pour annoncer sa position sur l’offre d’une excellente expérience utilisateur dans la recherche. 

En effet, le niveau de qualité du contenu d’une page Web joue un rôle direct dans la satisfaction des utilisateurs lorsqu’ils recherchent une information sur le net.

Si les utilisateurs reçoivent des résultats qui ne sont pas de la meilleure qualité possible et qui leur offrent le plus de valeur, cela nuit à la valeur ultérieure qu’ils accordent au moteur de recherche de Google.

L’objectif de Google était d’améliorer cela pour les millions d’utilisateurs de la plate-forme afin qu’ils puissent trouver des informations très pertinentes et utiles.

Panda a donc été mis en œuvre afin de sanctionner les contenus de faible qualité ou les contenus spammeurs essayant de se classer dans les résultats des moteurs de recherche. 

En bref, vous devez comprendre que Google fait de son mieux pour éliminer les résultats qui ne sont pas pertinents ou qui sont inutiles, seulement pour satisfaire ses utilisateurs.

1.3. Comment Panda a-t-il évolué ?

Au départ, Google Panda était considéré tout simplement comme un filtre de qualité des contenus en dehors de l’algorithme de base de Google. 

Sa mise à jour pour la première fois a affecté plus de 12% des résultats de recherche, ce qui était un chiffre assez consistant et qui a fait bouger toute l’industrie du référencement. 

Parlant de cette nouvelle mise à jour qui a vu le jour, Google a fait savoir que les contenus de mauvaise qualité et les contenus dupliqués sont les cibles principales de Google Panda.

Évidemment, la mise à jour de Google Panda était une bonne  nouvelle pour les webmasters qui concentraient tout leur effort sur des contenus de qualité.

Malheureusement, pour les sites web avec un contenu de faible qualité, la mise à jour Panda était une sorte de punition de la part de Google.

Cela a poussé un grand nombre de webmasters à penser à l’amélioration de la qualité du contenu des pages de leur site web pour échapper à la pénalité de Penda.

Quelques années plus tard, Google Panda a subi plusieurs mises à jour et, en 2016, a été intégré à l’algorithme de base de Google.

1.4. Quelle est la Chronologie de la mise à jour  Panda ?

Avant de devenir un algorithme efficace pour être intégré à l’algorithme de base de Google, Panda a connu plusieurs mise à jour que voici :

Mise à jour Panda 1.0 du 24 février 2011 : A cette époque,  Google a sévèrement punit les pages web avec un contenu faible par une suppression définitive. Cette mise à jour a impacté 12% des requêtes de recherche.Avec la mise à jour de Panda, des domaines entiers ont été touchés, plutôt que des pages uniques d’un site.

  • Mise à jour Panda 2.0 du 11 avril 2011 : Cette mise à jour a permis à Google d’étendre son examen de qualité de pages sur toutes les recherches en anglais dans le monde entier. Selon une étude, au moins 2% de tous les sites web indexés par les robots d’exploration de Google ont été touchés.
  • Mise à jour Panda 2.1 du 9 mai 2011 : Anciennement appelée ‘’Panda 3.0’’, cette mise à jour était relativement mineure et n’a pas été discutée en profondeur par Google. Cela n’a pas été officiellement annoncé, mais confirmé par Google.
  • Mise à jour Panda 2.2 du 21 juin 2011 : La mise à jour 2.2  a été confirmée par Google, mais pas officiellement annoncée. Elle s’est penché principalement sur la détection des scrappings et des contenus dupliqués.
  • Mise à jour Panda 2.3 du 23 juillet 2011 : Google a confirmé une autre petite mise à jour, mais il ne l’a pas officiellement annoncée. Cette nouvelle mise à jour a incorporé de nouveaux signaux pour aider à différencier les sites de très bonne qualité de ceux de mauvaise qualité.
  • Mise à jour Panda 2.4 du 12 août 2011 : La mise à jour Penda 2.4 est aussi une des plus grandes mises à jour de Google, parce qu’elle a été officiellement annoncée par le géant du web. Cette mise à jour couvre essentiellement les requêtes de recherche dans plusieurs autres langues à l’exception de l’anglais, du chinois, du coréen et du japonais. 
  • Mise à jour Panda 2.5 du 28 septembre 2011 : Cette mise à jour mineure a été confirmée ultérieurement par Google, mais la plupart des détails sont restés flous. Matt Cutts de Google a confirmé plus tard que plusieurs changements se sont observés dans l’évolution de Panda, d’où un impact de moins de 2%. Par conséquent, les plateformes appartenant à Google telles que Youtube sont mieux classées dans les résultats de recherche.
  • Mise à jour Panda Flux du 5 octobre 2011 : Une série de petites mises à jour a été effectuée. Cela incluait 2.5.2, qui était considéré comme mineur, mais selon un sondage, la plupart des webmasters estimaient qu’il s’agissait d’une mise à jour très importante.
  • Mise à jour Panda 3.1 du 19 octobre 2011 : Penda a sauté la mise à jour 3.0 pour arriver à la mise à jour 3.1, et qui a affecté moins de 1% des sites Web.
  • Mise à jour Panda 3.2 du 18 janvier 2012 : Même si elle est confirmée, mais pas annoncée, cette mise à jour a permis à Google d’apporter quelques petites modifications à l’algorithme. 
  • Mise à jour Panda 3.3 du 27 février 2012 : Il s’agit d’une autre mise à jour relativement mineure, confirmée par Google, qui ciblait les tactiques de création de liens non naturels.
  • Mise à jour Panda 3.4 du 23 mars 2012 : La mise à jour Panda 3.4 a été officiellement annoncée par Google via Twitter. En son temps, cette mise à jour a affecté 1,6% des requêtes de recherche dans le monde entier.
  • Mise à jour Panda 3.5 du 19 avril 2012 : La mise à jour 3.5 n’est pas tout à fait considérée comme une réelle mise à jour, mais plutôt une actualisation que Google n’a pas d’ailleurs annoncée officiellement.
  • Mise à jour Panda 3.6 du 27 avril 2012 : Mineur et sorti un peu plus d’une semaine après 3.5, celui-ci a également eu un impact relativement faible.
  • Mise à jour Panda 3.7 du 8 juin 2012 : Google avait affirmé que Penda 3.7 n’est qu’un petit rafraîchissement qui aurait affecté moins 1% des recherches en anglais et environ 1% des recherches dans le monde entier. Néanmoins, la plupart des webmasters estiment que c’est une mise à jour qui a eu un impact plus élevé sur les sites web indexés par la mise à jour Panda du départ.
  • Mise à jour Panda 3.8 du 25 juin 2012 : En réalité, Panda 3.8 n’était qu’une simple actualisation des données. Ce qui voudrait dire qu’aucune modification n’a été apportée à l’algorithme. Cette actualisation a affecté environ 1% des requêtes de recherche dans le monde entier.
  • Mise à jour Panda 3.9 du 24 juillet 2012 : Une autre mise à jour officiellement annoncée, 3.9 a affecté environ 1% des requêtes de recherche.
  • Mise à jour Panda 3.9.1 du 20 août 2012 : Confirmé tardivement et affectant 1% des requêtes de recherche.
  • Mise à jour Panda 3.9.2 du 28 septembre 2012 : Étiqueté une autre actualisation, moins de 0,7% des requêtes ont été affectées.
  • Mise à jour Panda 20 du 27 septembre 2012 : Il s’agissait d’une mise à jour réelle de l’algorithme Panda, plutôt qu’une actualisation des données. Au lieu de Panda 4.0, Danny Sullivan, un expert de l’industrie, a nommé cette mise à jour Panda 20, car c’était la 20 ème mise à jour réelle de l’algorithme.  2,4% des requêtes de recherche en anglais ont été affectées, tandis que 0,5% des requêtes non anglaises ont été touchées. 
  • Mise à jour Panda 21 du 12 novembre 2012 : Le 12 décembre, après la 20ème mise à jour réelle, il est survenu une petite actualisation qui n’a affecté que 1,1% des requêtes de recherche dans le monde.
  • Mise à jour Panda 22 du 21 novembre 2012 : Confirmée par Google, mais non officiellement annoncée, cette actualisation des données plus petite a impacté 0,8% des requêtes de recherche.
  • Mise à jour Panda 23 du 21 décembre 2012 : Bien qu’encore une actualisation plus petite, elle a eu un impact plus important que les deux mises à jour précédentes, affectant 1,3% des requêtes de recherche.
  • Mise à jour Panda 24 du 22 janvier 2013 : Une autre mise à jour mineure, affectant 1,2% des requêtes.
  • Mise à jour Panda 25 du 14 mars 2013 : Ceci est considéré comme le dernier changement manuel de mise à jour SEO de Panda même si elle n’a pas été officiellement confirmée par Google. 
  • Google Dance du 11 juin 2013 : Ce n’était pas une mise à jour officielle, mais plutôt une annonce de Matt Cutts de Google selon laquelle Panda était mis à jour tous les mois, ce qui faisait ‘’danser’’ les résultats de la recherche pendant quelques temps après la diffusion de la mise à jour.
  • Mise à jour sur le rétablissement du panda du 18 juillet 2013 : Une mise à jour confirmée censée adoucir l’algorithme Panda pour les sites qui étaient sur le point d’être affectés par l’algorithme. Cela a eu un impact sur des sites comme Wikipedia et About.com, et semblait récompenser les sites utilisant Google+.
  • Mise à jour Panda 4.0 du 19 mai 2014 : Cette mise à jour majeure a été annoncée par Matt Cutts le 20 mai, bien que les données suggèrent que la mise à jour a effectivement commencé à être déployée le 19 mai. Elle ciblait le contenu spammé et le contenu léger, et des sites comme ask.com et ebay.com ont enregistré des succès majeurs. Dans l’ensemble, la mise à jour a eu un impact sur environ 7,5% des requêtes de recherche en anglais. 
  • Mise à jour Panda 4.1 du 23 septembre 2014 : Officiellement annoncé et confirmé dans un post Google+, Pierre Far de Google a déclaré : ‘’Nous avons pu découvrir quelques signaux supplémentaires pour aider Panda à identifier plus précisément les contenus de mauvaise qualité. Cela se traduit par une plus grande diversité de sites de petite et moyenne taille de haute qualité classés plus haut’’. L’algorithme ciblait les sites affiliés sans informations utiles et des résultats de recherche comportant des liens brisés. L’impact estimé était de 3% à 5% des requêtes de recherche.
  • Mise à jour Panda 4.2 du 18 juillet 2015 : Autre mise à jour confirmée, celle-ci était relativement mineure et affectait 2 à 3% des requêtes de recherche. C’était également un déploiement lent, ce qui le rendait moins perceptible pour les professionnels du référencement.
  • Après Panda 4.2, Google a commencé à déployer les mises à jour de l’algorithme dans la mise à jour Core, au lieu de s’en séparer. Comme le déploiement était lent, Google ne l’a annoncé que des mois plus tard, le 11 janvier 2016.

1.5. Google Panda & le référencement

La principale raison pour laquelle Google a effectué la mise à jour est qu’il a été remarqué que la plupart des webmasters produisent des contenus pour les moteurs de recherche. 

Cependant, ils publient beaucoup de contenu juste pour attirer davantage de visiteurs, dans le seul but d’obtenir des clics et de donner une bonne impression aux moteurs de recherche. Ils ne se soucient pas vraiment de la qualité du contenu autant que du trafic qu’ils en tirent. 

Alors qu’en réalité, avant qu’un internaute ne saisisse sa requête, il accorde toute sa confiance à Google de lui fournir les meilleurs résultats possibles.

Alors, la mise à jour Panda essaye de détecter ces contenus qui n’offrent aucune valeur aux utilisateurs et remplis du spam pour pénaliser leur référencement.

La mise à jour Panda permet à Google de s’assurer que le contenu présenté aux internautes est unique, original et utile.

Chapitre 2 : Comment éviter la pénalité Panda ?

Bien qu’en réalité, il n’y a pas une solution standard pour s’échapper à Google Panda, il y a quelques stratégies de contenu que vous devez mettre en œuvre. 

2.1. Créer un contenu de qualité

La principale raison de la mise à jour de Panda est de permettre aux utilisateurs de Google de trouver du contenu utile dans les résultats de recherche.

D’une part, si les utilisateurs ne sont pas satisfaits des résultats qu’ils obtiennent dans le moteur de recherche, ils passeront probablement à d’autres moteurs de recherche.

Mais s’ils sont plus satisfaits de ce qu’ils obtiennent là-bas, cela deviendra leur meilleur moteur de recherche. Par conséquent, Google se positionne pour demeurer le géant de la recherche sur le web.

D’ailleurs, c’est son effort continuel de fournir le meilleur contenu possible aux utilisateurs qui l’a rendu ‘’ le Géant du web’’.

Statistiques des utilisateurs par moteur de recherche

Source :  internetlivestats

En guise d’illustration, les données montrent que sur Google, 3,5 milliards de recherches sont effectuées par jour et 1,2 billions de recherches par an dans le monde.

Ecrire un excellent contenu pour Google et ses utilisateurs revient d’abord à suivre ses directives de qualité qui se résument ainsi : 

  • Créez des pages principalement pour les utilisateurs, pas pour les moteurs de recherche ;
  • Restez fidèle à votre public cible à travers vos contenus ;
  • Évitez les pratiques visant à améliorer le classement des moteurs de recherche,
  • Vous devez créer une marque pour votre site web, de tel sorte qu’il soit distingué parmi tant d’autres de votre niche.

Ces exigences de Google pour un contenu de haute qualité font appel à plusieurs autres points clés que plusieurs web marketeurs ignorent.

D’une part, un contenu de haute qualité doit commencer par un titre accrocheur qui attire le public cible.

Si des analyses confirment que plus de 80% des gens liront votre titre et que seulement 20% liront le reste du contenu, alors, il est logique de dire qu’il est extrêmement important d’avoir un bon titre.

Par ailleurs, une image parle plus que 1000 mots. Le contenu visuel est plus facile à consommer que le contenu textuel. Il est donc nécessaire que vous incluiez des images ou des vidéos dans votre contenu.

De plus, une étude de Forrester montre que le contenu visuel est traité 60 000 fois plus rapidement que le texte dans le cerveau.

2.2. Créez du contenu pour votre public

Le classement en première position sera sans valeur si votre contenu n’est pas utile et difficile à comprendre par vos lecteurs. De toute évidence, ce type de contenu est destiné aux moteurs de recherche.

Cependant, créer du contenu pour votre public revient en premier lieu à connaître votre public et son besoin.

Le problème avec certains rédacteurs de contenu est qu’ils ne comprennent généralement pas à qui ils doivent s’adresser dans leur écrit.

Alors qu’il est capital de chercher à comprendre son public et le problème qu’il cherche à résoudre avec votre contenu.

Le moyen le plus simple de rechercher votre public est de créer un personnage pour votre public qui montre toutes les caractéristiques de votre public idéal.

En outre, la conception est également un facteur important à prendre en compte lors de la création de contenu. Un contenu bien conçu améliorera l’expérience utilisateur, engagera les lecteurs et les gardera accro à votre contenu.

2.3. Améliorez et allongez le contenu fin

Le contenu fin est généralement de mauvaise qualité et n’apporte aucune valeur à l’utilisateur. Il se compose très souvent de 100 à 300 mots.

Par contre, les articles longs apportent plus de satisfaction aux lecteurs en raison de sa taille qui permet  au rédacteur de donner plus de détails sur le sujet abordé.

De plus, une étude de Backlinko révèle que les pages des résultats de recherche sont dominées par un contenu de plus de 2000 mots.

Nombre total de mot du contenu

Source : backlinko 

Un contenu long est considéré comme un contenu d’autorité selon le géant du web.

Conclusion

Google Panda est le changement d’algorithme qui permet à Google de reconnaître et de pénaliser le classement des contenus de faible qualité.

Pour échapper à cette pénalité de Google Panda, j’ai pris soin d’énumérer quelques stratégies de contenu ci-dessus.

Si cet article vous plaît, je vous invite à le partager et à le commenter.  

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire