Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Réussir la création d’un nouveau contenu sur le net nécessite souvent beaucoup d’efforts. Depuis la recherche d’un sujet intéressant jusqu’à la promotion du contenu fini, plusieurs acteurs sont impliqués. 

Rédacteurs, concepteurs, spécialistes du SEO, spécialistes du marketing sur les réseaux sociaux… Autant d’acteurs qui font du marketing de contenu un véritable investissement.

Heureusement, il existe une méthode pour réutiliser efficacement un même contenu de qualité de plusieurs manières et qui limite considérablement les investissements. 

Il s’agit de la réaffectation de contenu qui est une stratégie utilisée par 90 % des marketeurs : 

Pourcentage de marketeurs B2C utilisant le marketing de contenu

Source : Smallbizdaily

Je me suis penché sur la question pour vous faire découvrir cette fameuse méthode. Définition, portée, avantages, démarches, outils, cas pratiques… Absolument tout vous sera dévoilé dans ce guide ultime consacré à la réaffectation de contenu. 

Chapitre 1 : Qu’est-ce que la réaffectation de contenu et pourquoi vous devez le faire ?

Commençons déjà par établir les bases en voyant en détail la notion de réaffectation de contenu. En bonus, nous vous dévoilons plus d’une vingtaine de méthodes pour réaffecter tout type de contenu Web. 

1.1. Qu’est-ce que la réaffectation de contenu ?

La réaffectation de contenu ou recyclage de contenu est un concept qui consiste à réutiliser tout ou une partie d’un ancien contenu de qualité afin d’étendre sa portée à un plus grand nombre de personnes. 

Cette stratégie de « redonner vie » à d’anciens contenus Web est un secret utilisé par bon nombre de spécialistes en Marketing de contenu pour augmenter le trafic des sites Internet dont ils ont la charge. 

Généralement, ré-affecter un contenu revient à le reconditionner sous un autre format ou l’adapter à un autre public cible. L’idée est de travailler les contenus pour aider le site à gagner en visibilité et en prospects. 

Dans quels formats pouvez-vous réaffecter vos contenus ? Vous pouvez le faire en plusieurs formats, mais principalement 6 pour retrouver l’effet escompté :  

  • Podcasts ; 
  • Vidéos ; 
  • Checklists ;
  • Infographies ;
  • Série d’emails ;
  • eBooks.  

La reaffectation de contenu

Source : Socialchamp

Grâce à la réaffectation, vos articles, podcasts ou vidéos préférés ne finiront pas aux oubliettes. Vous pouvez leur insuffler une nouvelle vie afin qu’ils puissent conquérir de nouveaux internautes. 

1.2. Le but de la réaffectation de contenu

Avant d’entreprendre une démarche, il est important de bien garder à l’esprit le but à atteindre. Dans quel but voulez-vous réaffecter votre contenu ? 

Si vous ne vous êtes pas encore décidé, c’est l’occasion de découvrir les critères à évaluer pour se fixer un but bien précis avant d’entamer votre réaffectation de contenu. 

1.2.1. Réaffectation de contenu et refonte de contenu : Attention à la confusion 

Bon nombre de personnes confondent réaffectation et refonte de contenu. Même s’il faut le reconnaître, la nuance n’est pas facilement perceptible au premier abord. En ce qui vous concerne, pourquoi devriez-vous nuancer ces deux termes ?

Pour la simple raison que la distinction entre une réaffectation et une refonte vous permettra de bien définir vos objectifs et la stratégie à mettre en place.  

Quand vous décidez de réorganiser un contenu, vous ne changez en rien son objectif initial. Vous tentez simplement de le mettre à jour pour conserver sa pertinence dans le temps tout en le rendant attrayant à vos visiteurs : On parle de refonte d’un contenu. 

Il s’agit généralement de prendre un contenu ancien et de mettre à jour les conceptions obsolètes afin d’adapter l’offre qu’il propose aux tendances actuelles. Ou de compléter d’autres composants à l’offre pour vous démarquer de la concurrence par exemple. 

Reaffectation de contenu et refonte de contenu

Source : Neilpatel 

Par contre, réaffecter un contenu revient à faire l’une des deux choses suivantes (ou peut-être bien les deux) : 

  • Changer le format du contenu ; 
  • Et / ou changer l’audience cible du contenu. 

On peut changer le format d’un contenu en découpant par exemple un eBook en une série de petits articles de blog. Ou transformer un contenu important d’un webinaire en une infographie succincte pour permettre aux internautes de le consommer plus facilement.  

Pour illustrer comment on peut changer le public cible d’un contenu, prenons l’exemple d’un livre électronique rédigé et dédié à l’origine aux PME. Puis, on décide après de le restructurer pour l’adapter aux PMI. 

Si selon votre secteur d’activité, vous désirez atteindre plus de prospects d’un même genre d’acheteur, mais toujours dans le même cadre du parcours de ce genre d’acheteur, la refonte de contenu est la meilleure solution à prendre. 

Par contre, si vous désirez atteindre ou convertir plus de prospects dans un autre segment que celui de départ, la réaffectation reste la meilleure option. Dans le reste de ce guide, nous nous intéresserons spécialement à la réaffectation de contenu. 

1.2.2. Réaffecter du contenu dans le but d’atteindre des prospects à différentes étapes du parcours de l’acheteur

D’abord qu’entendons-nous par « parcours de l’acheteur » ? L’avez-vous déjà entendu une fois ? Quelle est votre petite idée là-dessus ? 

1.2.2.1. C’est quoi le parcours d’un acheteur ?

Connu également sous l’appellation d’« entonnoir de marketing », le « parcours de l’acheteur » désigne ce que les experts du marketing traduiront de processus actif de recherche entamé par un potentiel acheteur avant de finaliser l’achat. 

Ce processus compte trois différentes étapes : 

  • La prise de conscience ; 
  • La considération ;
  • La décision. 

Le parcours d un acheteur

Source : Business2Community

À travers ces différentes étapes, le parcours de l’acheteur permet de comprendre l’état d’esprit de l’internaute.

 

1.2.2.2. Comment réaffecter un contenu pour attirer plus de prospects à différents niveaux du parcours de l’acheteur ? 

Le schéma du parcours de l’acheteur sera légèrement nuancé en fonction de chaque modèle commercial et de chaque secteur d’activité. Mais le schéma de base reste le même : Chaque section désigne un ensemble de besoins, de préférences et de comportements du prospect. 

Par exemple, un potentiel acheteur en phase de sensibilisation apprécierait un contenu plus général parce qu’il est sur le point de découvrir un produit, une solution ou un sujet.

Par contre, les personnes en phase de décision recherchent plutôt des contenus qui les aideraient à vous départager. Qui choisir entre vous et quelques-uns de vos concurrents qu’ils ont déjà répertoriés ? Ils apprécieront donc vos contenus qui vous démarquent du lot. 

La recherche a une valeur tout au long du processus decisionnel

D’où l’importance de savoir comment réutiliser un contenu pour être le plus efficace possible. Si le but de la réaffectation de votre contenu est d’attirer votre public cible à telle étape précise du parcours de l’acheteur, l’idéal serait de changer de format. 

Mais également d’orienter le contenu pour qu’il respecte les besoins et les préférences du consommateur. Admettons que vous vouliez réaffecter le contenu d’un livre électronique sur l’audit SEO, réservé initialement aux individus en phase de sensibilisation. 

Vous pouvez transformer ce livre en un contenu moins dense comme un article de blog ou une infographie qui aborde l’audit SEO, mais sans pour autant trop dévoiler comment votre service ou produit pourrait les aider. 

Si ces nouveaux contenus sont assez aguicheurs, ces utilisateurs n’hésiteront pas à vous contacter pour en savoir davantage et essayer vos services. 

1.2.3. Réaffecter du contenu dans le but d’atteindre des prospects dans différents personas  

À part les phases du parcours de l’acheteur, il est tout à fait possible de réutiliser un contenu pour attirer plus de clients dans vos différents personas. Mais d’abord, c’est quoi un persona ? 

1.2.3.1. Définition du persona

En marketing, créer un persona revient à imaginer un personnage qui représente un groupe ou un segment cible lors de l’étude globale d’un nouveau produit, d’une activité marketing ou d’un service.  

Chaque persona sera caractérisé par un prénom et des traits psychologiques et sociales. 

Definition du persona

Un même projet d’étude peut comporter un ou plusieurs personas. Ces personas peuvent même aller plus loin et prendre la forme d’un story board en condition réelle d’utilisation du service ou du produit concerné. 

Dans le contexte actuel, un persona peut être utilisé lors de l’étude des caractéristiques d’un produit ou d’un service dans l’objectif d’améliorer les contenus du site, mais aussi pour optimiser le parcours de l’acheteur. 

Consultez mon guide sur le Cocon sémantique pour avoir le processus de création de persona.

 

1.2.3.2. Comment réaffecter du contenu pour attirer plus de prospects dans différents personas ? 

Généralement, une entreprise compte plusieurs personnalités d’acheteurs, autrement dit plusieurs personas. 

Pour rentabiliser au mieux ses activités, l’entreprise peut décider de prendre un contenu destiné initialement à un persona et de le réaffecter pour étendre sa portée vers un autre persona. 

Differents personas

Source : Medium 

Supposons que l’entreprise en question a récemment créé une infographie bien détaillée sur le comportement de l’algorithme de référencement de Google et l’a dédié à l’un de ses personas. 

Appelons ce persona “Persona 1” et rappelons qu’il est à l’étape SENSIBILISATION sur le parcours de l’acheteur. 

“Persona 1” est un geek, un accro de la nouvelle technologie et est constamment à la recherche des nouveautés pour rester à la page et élargir ses connaissances. Son truc, c’est beaucoup plus des contenus visuels et sensationnels. 

Donc les contenus riches en informations avec quelques infographies sont les contenus qui l’accrochent plus. 

Maintenant, intéressons-nous au “persona 2”. Il n’est pas très à jour sur les nouveautés qu’apporte Google à son algorithme de référencement. Son souci, c’est juste de comprendre les principes de base du référencement. 

L’entreprise pourra donc intelligemment prendre une partie du contenu de l’infographie de base et le découper en de petits dés. L’idée est de faire ressortir le fonctionnement des algorithmes de référencement de Google.

L’entreprise peut décider également d’ajouter brièvement quelques exemples de changements récents pour que “Persona 2” ne soit pas trop en retard sur les nouveautés de Google. Ce qui représente d’ailleurs une bonne stratégie de mots-clés pour l’entreprise. 

Ce contenu réaffecté pour “Persona 2” ne nécessite pas forcément un changement de format. Il peut rester dans sa version originale, mais juste positionné différemment.

Toutefois, si l’entreprise tient à changer son format, elle peut transformer le contenu en quelque chose d’autre, une courte présentation SlideShare par exemple. 

1.2.4. Réaffecter du contenu pour des prospects de différents personas et différents niveaux du parcours de l’acheteur.

Réaffecter un contenu dans un seul but c’est bien, mais le faire pour atteindre plusieurs buts à la fois, c’est encore mieux. Dans ce cas, votre réaffectation de contenu devient un peu comme une matrice à tout faire. 

Vous pouvez choisir un contenu qui a connu du succès et dire : « Tiens, je compte le réutiliser pour attirer une personne X ». Sauf qu’ici, X désigne une combinaison de personas et de stades du parcours de l’acheteur. 

Voici un exemple pour comprendre comment est-ce possible ce genre de réaffectation 

Un exemple pour comprendre comment est ce possible ce genre de reaffectation

Source  : HubSpot

Sur cet exemple de réaffectation de contenu mené par l’équipe de Hubspot, on peut constater qu’ils ont commencé par une série d’articles de blog portant sur le référencement et ciblée vers le “Persona 2”, au stade SENSIBILISATION de son parcours acheteur. 

Ensuite, ils ont réaffecté ces articles de blog en un ensemble de conseils journaliers sur le référencement qu’ils  envoient dans la boîte mail de tous les chefs d’entreprise qui se sont inscrits sur le site et qui envisagent une solution de référencement pour leur boîte. 

Pour finir, ils ont pensé à créer un webinaire enrichi, mais inspiré des articles de blog de départ. L’idée est d’atteindre les personnes qui connaissent déjà le référencement, mais qui hésitent entre notre offre et celles de quelques concurrents.  

Jusque là, il s’agit d’une simple réaffectation de contenu dans le but d’attirer plus de prospects du Persona 2, mais sur plusieurs stades de son parcours d’acheteur. 

Pour aller plus loin, l’équipe décide d’élargir la réaffectation de ces mêmes articles de blog vers d’autres personas, mais en conservant le même stade de départ (sensibilisation). Pour y arriver, les articles originaux sont transformés en d’autres formats plus faciles à consommer comme un SlideShare et des infographies. 

Puis ils se sont dit «si ça a marché pour une ligne et une colonne de cette matrice, pourquoi ne pas continuer et remplir les blancs ?». L’équipe est donc fixé comme objectif  de réaliser toutes les possibilités restantes de réaffectation que nous offre la matrice. 

La procédure a donc été répétée en repositionnant juste les articles de blog du persona 2 en alignement avec les personas 1 et 3 : chaque contenu est transformé en différents formats pour s’aligner avec les différentes séquences du parcours de l’acheteur. 

Cette façon efficace de réaffecter vos contenus vous permet d’obtenir 9 possibilités pour recycler un ancien contenu et de faire un retour sur investissement important. Pourtant la liste est bien loin d’être terminée !

Chapitre 2 : Les avantages de la réaffectation de contenu

Il ne faudrait pas perdre de vue l’objectif principal lorsqu’on crée un blog ou un site Web. Chaque blogueur ou chaque e-commerçant espère conquérir le plus de visiteurs possible et avoir son blog ou son site Web en tête d’affiche. 

Alors, qu’apporte la réaffectation de contenu en plus, dans la marche vers les objectifs de tout business en ligne ? 

2.1. Un gain de temps considérable

De tous les contenus, ceux qui sont réellement adaptés à la réaffectation sont ceux reconnus comme étant des « contenus permanents ». Ces contenus sont plus concernés parce qu’ils n’ont aucune date « d’expiration » et n’entretiennent aucun rapport avec l’actualité. 

Généralement, la problématique abordée dans ces contenus s’inscrit dans un cadre plus global ou s’en tient uniquement aux questions de fond liées à votre secteur d’activité. 

Il faut reconnaître qu’il n’est pas toujours aisé de créer un nouveau sujet, surtout pour ces contenus permanents. La réaffectation vient non seulement créer presque un nouveau contenu, mais surtout plus rapidement que si vous partiez d’une feuille blanche. 

Et pour fédérer vos visiteurs, il est important de publier constamment de nouveaux contenus, uniques et inédits. Ce qui demande assez d’inspiration et beaucoup de temps à investir. 

Ceux qui possèdent déjà un blog ou une boutique e-commerce peuvent témoigner tout le temps qu’il faut passer pour créer un contenu de qualité. 

Un gain de temps considerable

Du temps, voilà justement ce que vous fait gagner la réaffectation de contenu. Au lieu de vous mettre à réfléchir à une idée pour réinventer la roue, autant mettre ce temps à profit pour réaliser plus de contenu par réaffectation. 

Juste de nouvelles informations à compléter ou transformer le contenu en un nouveau format. Nul besoin de le repenser entièrement. 

Ainsi, vous gagnerez en productivité avec moins d’effort qu’il ne faudrait normalement pour créer un nouveau contenu. 

2.2. Renforce la crédibilité de votre site Web

Toujours pour vous aider à atteindre l’objectif principal qui est d’avoir plus de visibilité, la réaffectation de contenu fait passer le blogueur (ou le e-commerçant) et son site à une autre échelle. 

Elle les fait grandir en autorité. C’est logique dans le sens où il arrive à publier des contenus qui traitent le même sujet, mais sous des angles différents. 

Autorite de site web

Cela renforce la crédibilité de son site et il passe au titre d’expert dans ce domaine. Il gagne par la même occasion la confiance des lecteurs et s’attire de nouveaux clients.

2.3. Aide au référencement de votre site Web

Un site qui a de l’autorité, c’est d’abord un site qui jouit d’un bon référencement sur le net. Et évidemment, le référencement naturel ne se limite pas seulement à la qualité des contenus, mais prend également en compte la quantité diffusée. 

Mais en quoi réaffecter un contenu peut-il contribuer au référencement du site ? 

Déjà, rappelez-vous que la réaffectation de contenu offre au public une variété de contenus, c’est-à-dire une quantité de contenu, qui aborde un même sujet, mais différemment. L’avantage est que vous avez plus de chance d’enrichir le champ sémantique des mots-clés importants que vous ciblez. 

Donc recycler un contenu Web qui a connu son succès il y a déjà 6 mois, revient à lui donnertoutes les chances et l’aider à augmenter à nouveau le trafic du site. 

Les nouveaux contenus ainsi obtenus par réaffectation bénéficieront directement de tous les efforts d’optimisation SEO mobilisés sur le contenu original. Ils pourront eux aussi être interprétés et facilement indexés par les bots des moteurs de recherche. 

Aussi, on a tous été au moins pour une fois, déçus par un site Web à cause de ses contenus un peu trop vieux ou de mauvaise qualité tout simplement. La réaffectation vient raviver ces contenus ringards et offre une bonne expérience de navigation à vos utilisateurs.

Ce qui est très apprécié et encouragé par Google. En effet, l’expérience utilisateur représente un critère de référencement de poids dans l’algorithme de Google. 

Si de par la réaffectation de contenu, vous garantissez une bonne expérience utilisateur, votre site deviendra ami avec les robots d’indexation de Google qui n’hésiteront pas à le recommander lorsqu’un utilisateur lance une requête en rapport avec votre secteur d’activité. 

De plus, vos contenus réaffectés et publiés sur d’autres plateformes rapportent un bon nombre de liens en retour vers votre site Web. Ce qui implique quelques trafic de gagner.

Les liens provenant de site d autorite amelionent vos chances de bien ranker dans google  

En clair, la réaffectation de contenu contribue activement à l’amélioration du référencement de votre site Web. 

2.4. Gagner un nouveau public

Généralement, les utilisateurs ne consomment pas l’information de la même façon. Pendant que certains adorent les contenus riches en visuels, d’autres préfèrent comprendre vos concepts par la  lecture. 

Et même en termes de lecture, certains utilisateurs n’ont pas trop de temps à vous consacrer et cherchent l’essentiel. Ceux-là se contenteront de faire le tour des grandes lignes ou des sous-chapitres. Contrairement à d’autres qui vont dévorer l’intégralité de vos contenus avec intérêt et engouement. 

Certains préfèrent les contenus écrits d’une ou deux pages tout au plus. D’autres préfèrent les choses en grand, des articles complets et volumineux. D’autres préfèrent s’attarder sur les images, les infographies ou les citations, etc. 

Une chose est sûre, vous avez pu reconnaître votre public dans cette variété de prospects. L’idée de conquérir d’autres publics et d’étendre votre audience ne vous tente pas ? 

C’est exactement ce qu’offre la réaffectation en prenant un article et en le rendant conforme à tous les goûts pour servir tout le monde. En réaffectant vos contenus, beaucoup de prospects vont rejoindre votre audience qui ne cessera de grandir. 

2.5. Restez omniprésent sur le NET

Il est clair que tout le monde n’explore pas les mêmes canaux sur Internet. Pendant qu’un internaute est plus concentré sur ce canal, un autre se penche plutôt vers un autre canal. 

Mais comment faire pour être partout et même temps ? Eh bien, la réaffectation de contenu ne se limite pas qu’à changer le format d’un contenu, c’est aussi le diffuser sur d’autres canaux tels que  : 

  • YouTube ; 
  • Linkedin ;
  •  Spotify ;
  • SoundCloud ;
  • SlideShare ;
  • Twitter ;
  • etc. 

Si vous utilisez déjà l’une de ces plateformes en plus de votre site Web et vous trouvez que c’est déjà assez pour attirer des prospects, réfléchissez encore, ça ne l’est pas ! 

Tout juste parce qu’un article a une durée de vie, parfois bien plus limitée que vous ne pouvez l’imaginer. Chaque jour on compte par des dizaines de milliers, le nombre de contenus qui sont diffusés sur le Web. 

De même, approximativement le même nombre de contenus cesse de rapporter de trafic et tombe dans les oubliettes du Web chaque jour : un vrai média de l’instant. 

D’un point de vue réseau social, on estime que dans 70 % des cas, un contenu Web atteint son pic de trafic dans : 

  • Une vingtaine de jours sur YouTube ;
  • 24 heures sur Linkedin ;
  • 21 heures sur Instagram ;
  • 5 heures sur Facebook ;
  • 18 minutes sur Twitter. 

Même s’il faut reconnaître qu’un contenu cohérent et intemporel que vous diffusez sur votre propre site peut avoir une durée de vie de 2 ans en moyenne. Vous devez tout de même jouer sur les autres tableaux pour avoir plus de visibilité. 

Il n’est pas dit que tous vos utilisateurs vous découvriront obligatoirement via les moteurs de recherche. 

Vous pouvez par exemple développer bel et bien une communauté sur SlideShare qui vous rejoindra sur votre site pour avoir plus de détails ou consulter d’autres contenus similaires.

Ou sur Linkedin qui est la première plateforme pour trouver des prospects professionnels dans votre secteur d’activités. 

La reaffectation de contenu

La réaffectation de contenu vous permet donc d’être omniprésent sur tous ces canaux et d’y diffuser vos contenus. S’ils sont de bonne qualité, de nouveaux publics rejoindront votre audience. 

2.6. Renforcer votre message

La répétition d’une même information est une stratégie Marketing qui finit par s’imprimer dans le mental des internautes et les incite à adopter le service ou le produit ciblé. 

Cependant rabâcher sans aucun tact le même message peut très rapidement ennuyer les internautes. Ce qu’il faut faire pour faire passer le même message efficacement c’est simplement de le réaffecter. 

C’est une façon subtile et élégante de passer en boucle la même information sans lasser vos prospects et augmenter la crédibilité de vos contenus sur la toile. 

Parallèlement, vos utilisateurs qui hésitent encore à passer à l’action finiront pas être séduits et achèteront le produit ou adopteront le service tant souhaité. Par exemple, la règle de 7 en Marketing stipule que pour se décider, vos clients doivent entendre 7 fois le même message.

La regle du 7

Un nombre que vous atteindrez très facilement et efficacement grâce à la réaffectation de contenu.

2.6. Offrir différents styles d’apprentissages 

Vous l’auriez sans doute déjà remarqué, qu’importe votre quotidien et votre secteur d’activité, tout le monde n’étudie pas de la même manière. 

Certains préféreraient des contenus écrits comme les articles, pendant que d’autres pencheraient plutôt pour des contenus plus audibles comme les podcasts et les vidéos. 

Avantages de la reutilisation du contenu

Source : Crowdfireapp

Si votre site propose des formations, la réaffectation de contenus est une bonne astuce pour diffuser vos formations à tous les profils d’apprenant. 

2.7. Donner une seconde chance à ceux qui n’avaient pas pu lire votre post

La réaffectation permet d’offrir une seconde chance à vos potentiels clients qui n’avaient pas eu la chance de lire vos contenus de se rattraper. 

Internet est bien chargé de nos jours et l’on comprendrait bien si votre contenu leur avait échappé. C’est peut-être la faute à “pas de temps” ou juste à la quantité de mails qui bondent leurs courriels.

60 secondes sur Web 

Au moins de cette façon, vous leur donnez l’opportunité de découvrir ou de redécouvrir vos meilleurs contenus dans cette course de milliers de contenus publiés quotidiennement. 

Car une  fois le contenu lu et vos lecteurs ayant obtenu ce qu’ils recherchent, ils s’y désintéressent.

En recyclant votre contenu de manière efficace, vous fidélisez vos lecteurs avec un contenu modifié, tout en leur offrant une toute nouvelle expérience.

2.8. Augmentez le taux de conversion du site

Nous savons déjà qu’un contenu réaffecté permet d’augmenter le public cible du site. Mais il augmente également les probabilités que ce même contenu soit partagé un peu partout sur la toile. Ce qui implique une bonne notoriété du site et de ses activités sur le Web. 

En effet, les services ou les produits diffusés sur le site peuvent profiter de cette notoriété pour faire le tour du NET. Progressivement, la marque restera dans l’esprit des internautes et deviendra une référence dans son secteur d’activité. 

Comme l’a dit le célèbre Seth Godin : 

« Delivering your message in different ways, over time, not only increases retention and impact, but it gives you the chance to describe what you’re doing from several angles ». 

Les propos de l’ancien responsable de Yahoo, recueillis sur son blog, corroborent le fait qu’un message livré de différentes manières améliore sa rétention et son impact au fil du temps.

Autant de raisons qui donnent certainement envie de réaffecter vos contenus le plus tôt possible pour le grand bonheur de vos internautes et de vos affaires. 

Mais comment réaffecter concrètement un contenu ? Quelles sont les étapes à suivre et où retrouver du contenu à réaffecter ?

Chapitre 3 : Où trouver du contenu à réaffecter ? 

Pourquoi chercher loin si vous avez déjà votre propre mine d’or à vous ? Passez au peigne fin votre site et vous en sortirez que des pépites. 

Toutefois, il est clair que tous les contenus de votre site ne se valent pas d’un point de vue “information”. Certains sont sûrement plus riches en informations que d’autres. Il y aura des contenus qui ont connu un succès fulgurant, d’autres pas assez. 

Pour gagner du temps et surtout mettre en place une stratégie de recherche efficace, il est important de savoir reconnaître les contenus adaptés à la réaffectation et leur emplacement. 

Si vous disposez déjà d’un site Web avec une communauté et des contenus, vous trouverez à coups-sûr des contenus adaptés à la réaffectation. Voici quelques-uns de ces contenus recommandés pour être réutilisés :

3.1. Les contenus evergreen

Un contenu evergreen, encore connu sous le nom de « contenus d’autorité » ou de « contenu permanent » n’a rien d’écolo. 

Il est reconnu grâce à sa capacité d’être quasiment indémodable après sa publication et ne subit aucune pression du temps. Que vous l’ailliez lu il y a 3 ans ou juste 2 jours, il reste tout aussi captivant et d’actualité. 

Généralement, il s’agit des : 

  • Études de cas ;
  • Articles et guides pratiques ;
  • Recherches inédites ;
  • Articles informatifs approfondis ;
  • Collections de statistiques.

Ces contenus restent intemporels et conservent toujours l’intérêt et la pertinence du premier jour aux yeux des utilisateurs. Ils sont surtout recommandés pour aider le site à générer du trafic organique sur de longs termes. 

Ces contenus sont généralement complexes et bien élaborés et exigent assez de travail comparativement aux autres contenus courants tels que les infographies, les didacticiels, les vidéos, etc.

Il va sans dire qu’un contenu d’autorité c’est également un contenu de qualité, inédit, utile, qui sait répondre aux attentes des internautes. Il attire de l’audience et connaît généralement un franc succès. 

C’est le genre de contenu qu’on peut fièrement partager sur les réseaux sociaux ou envoyer dans les newsletters. 

Partager sur les reseaux sociaux

Admettons par exemple que vous publiez une annonce pour une grande marque telle qu’Apple. Après un bon moment, vous décidez de le réutiliser sous un autre format, vous n’y gagnerez rien, ou du moins pas grand-chose. 

Une annonce est une information dynamique qui peut changer à tout moment. Et ça ne serait pas très intéressant pour vos utilisateurs si vous partagez une information d’hier qui a déjà péri dans le temps. 

Par contre, imaginons que vous publiez un article qui porte sur comment nettoyer un iPhone. Vous pouvez le réutiliser un nombre quasi incalculable de fois. Parce que, peu importe l’année ou la saison, il y aura toujours un modèle iPhone en vogue. 

3.2. Les posts les plus populaires sur votre site

Après les contenus à feuilles persistantes, la prochaine tâche sera de passer en revue vos posts les plus populaires. Cette tâche est plus intuitive et le seul effort qu’il demande est de savoir lire. 

Toutefois, c’est une tâche qui peut devenir très vite fastidieuse si vous comptez une quantité importante de contenus sur votre site. Pour vous aider à gagner du temps tout retrouvant les mêmes résultats, vous pouvez consulter les graphiques des analyses de votre site Web.

Vous y trouverez assez de statistiques qui sauront vous orienter. Notamment les meilleures publications du dernier mois ou de la dernière année. 

Constatez s’ils suivent tous un modèle bien établi, cela vous fera un repère plus fiable. 

Si par exemple, ils traitent tous du même sujet, vous pourrez en déduire les goûts de vos lecteurs.

Voici quelques outils qui facilitent bien l’exercice :

  • Google Analytics : consultez votre rapport « toutes les pages » dans la section Comportement ⇒ Contenu du site.

Google Analytics

Ce rapport vous montre les pages qui génèrent le plus de trafic. Ce qui signifie que les gens AIMENT ces types de contenu. Et il y a probablement d’autres personnes sur d’autres plateformes qui souhaiteraient les consulter.

  • YouTube Analytics : C’est la même approche, mais avec YouTube Studio. Trouvez des vidéos qui ont bien fonctionné… et transformez-les en épisodes de podcast ou en billets de blog.

YouTube Studio

À part les posts les plus populaires, il peut bien avoir des contenus qui ont du potentiel, mais qui n’ont quand même pas fait long feu. Ou une section de contenu qui n’a pas attiré l’attention comme il le fallait. 

Ne pensez pas que tout espoir est perdu, ces contenus peuvent bel et bien être réaffectés et retrouver toute l’attention qu’ils méritaient.

3.3. Les posts les plus populaires sur les médias sociaux

Si vous disposez déjà d’une communauté sur les réseaux sociaux et publiez des contenus, vous pouvez y retrouver des posts qui peuvent être encore utilisés. Faites le tour de ces spots et repérez ceux qui ont totalisé un nombre important de commentaires ou de partages. 

Si vous en trouvez, ces contenus sont de parfaits candidats pour la réaffectation de contenu. Cependant, il est important de remonter dans le temps et de vous mettre dans votre situation passée afin de bien apprécier si un post est populaire ou pas sur les réseaux sociaux.

Exemple sur le Tweet

Considérons par exemple le Tweet ci-dessus qui date en moyenne de 1 an. À l’époque, 22 Retweets et 26 Likes peuvent sembler beaucoup pour l’auteur. 

 

Par contre, s’il considère sa notoriété actuelle il pourrait penser que ce contenu n’est pas assez populaire pour être réaffecté, pourtant ça l’est. Ce contenu peut bel et bien susciter de l’intérêt s’il est réutilisé et rapporter du trafic pour le site.  

L’auteur peut même contacter les internautes qui avaient manifesté leur intérêt sur le post et leur renvoyer ce nouveau contenu, ils peuvent également le publier. 

3.4. Les archives de votre site Web

Une autre astuce pour dénicher de bon contenu à réaffecter est de parcourir les articles dans vos archives à la recherche de creux à remplir. 

Autrement dit, il s’agit de vérifier si vous n’avez rien à y ajouter. Peut-être bien que des informations ont changé dans l’actualité avec le temps. Vous vous chargerez donc de les mettre à jour. 

Vous pouvez également renchérir le contenu en complétant de nouvelles ressources, des graphiques ou images pertinentes, ou simplement développer davantage une section qui manquait de détail. 

Si vous avez passé toutes ces étapes sans rien trouver dans votre catalogue, il faudra alors en créer. 

Chapitre 4 : Comment créer des contenus facilement réutilisables à long terme ? 

La création de contenus facilement réutilisables à l’avenir passe nécessairement par la création de contenus de qualité. 

4.1. Comment créer des contenus de qualité ? 

Toute personne sur le point de créer un contenu doit toujours s’interroger sur comment le rendre facilement compréhensible aux internautes. Un utilisateur n’hésitera pas à abandonner un contenu s’il le trouve trop compliqué ou trop ennuyeux.

Pour y arriver, un contenu de qualité doit : 

  • Améliorer la notoriété de la marque ; 
  • Obtenir un bon ranking sur les moteurs ;
  • Générer du trafic ;
  • Obtenir des partages sociaux.

Et avec tout le nombre de contenus publiés journalièrement sur le web, vous n’avez pas droit à l’erreur. Voici quelques conseils essentiels pour créer des contenus de qualité : 

4.1.1. Choisissez un sujet qui suscite de l’intérêt

Il est important de comprendre l’état d’esprit de l’utilisateur, de s’imaginer à sa place pour proposer un sujet accrocheur. Pour cela, vous devez vous poser ces questions avant de commencer : 

  • Que recherchent mes visiteurs ? 
  • Que veulent-ils savoir ? 
  • Comment puis-je les aider efficacement ? 

Bien sûr, la réponse à ces questions varie en fonction du secteur d’activité et surtout en fonction des différents personas que compte le site.  

Une fois la thématique choisie, vous devez ensuite trouver un point de départ assez pertinent pour donner envie au visiteur dès les premières lignes. Vous pouvez demander conseil auprès de votre entourage ou des collègues de travail pour collecter les avis sur le sujet. 

Si ces préliminaires sont réussis, vous devez avoir assez d’éléments pour commencer à produire votre contenu. Imaginons que votre site e-commerce soit spécialisé dans la vente des chaussures de course. 

Vos utilisateurs seront sûrement intéressés par les sujets qui portent sur la course à pied. Il faut le reconnaître, c’est une thématique assez vaste qui peut être abordée de plusieurs manières. 

Mais dans votre secteur d’activité,  il serait judicieux d’utiliser des sujets tels que « la durée de vie des chaussures de course » ou  « meilleures chaussures de course pour les marathons ». 

4.1.2. Faites une recherche par mot-clé pour optimiser vos contenus

La recherche de mots-clés est une étape très importante dans la création de contenu de qualité. Malheureusement, elle est très souvent négligée par un grand nombre de personnes. 

Les mots clés permettent pourtant d’octroyer une bonne pertinence à vos contenus et par la même occasion d’attirer l’attention des lecteurs sur cette dernière. 

Les mots cles en SEO

Vous pourrez obtenir à ce niveau une bonne quantité de mots clés qui vous permettront d’attirer du trafic sur votre site Web.  

Il est important de lister tous les mots-clés du sujet choisi afin de pouvoir optimiser le contenu. Il ne s’agira pas de créer des mots-clés à notre guise, mais de répertorier ceux utilisés par les utilisateurs.

En clair, les mots-clés que nous recherchons ici ne sont rien d’autre que les mots, les groupes de mots et même les phrases que les utilisateurs ont l’habitude de saisir dans les moteurs de recherche.  

Heureusement, il existe de nombreux outils SEO qui permettent de consulter la liste des mots-clés saisis par les utilisateurs pour rechercher un sujet, un service ou un produit. Pour connaître les mots-clés fréquemment saisis par vos personas, vous pouvez utiliser Google Trends, Moz et bien d’autres encore.  

Toutefois, une bonne optimisation de vos contenus écrits ne consiste pas à insérer les mots-clés autant de fois que possible. Google pourrait le prendre tel un remplissage impertinent de mots-clés et vous pénaliser. 

Les mots-clés doivent être insérés périodiquement de façon naturelle et conviviale dans tout le corps du contenu et également dans les en-têtes si vous le jugez utile. Il ne s’agira pas par exemple de se lancer dans une course du meilleur nombre de mots-clés à insérer. 

Le but réel des mots-clés est d’être facilement repéré par les moteurs de recherche et par les utilisateurs. Pour éviter de rabâcher tout le temps les mêmes mots, vous pouvez utiliser les mots-clés alternatifs du champ lexical du mot-clé principal. 

Une façon subtile d’utiliser un max de mots-clés sans donner l’impression d’avoir forcé l’insertion.  

Par exemple, pour éviter de vous aligner « réaffectation de contenu » tout au long de cet article, nous alternons périodiquement par « réutilisation de contenu ». 

Consultez ce guide complet sur la recherche de mots-clés pour découvrir les secrets de cette pratique indispensable du SEO.

4.1.3. Raccourcissez votre URL

L’URL est une chaîne de caractère uniforme qui permet d’accéder à un site Web ou une page spécifique de site. Pour rester le plus compréhensible possible, beaucoup s’accordent à créer des URLs kilométriques comme un titre complet de près de 30 caractères. 

Vous n’êtes pas obligé de reprendre exactement le titre d’une page pour former son URL. Surtout si cette page est appelée à être réaffectée à long terme. Ce qu’il faut faire c’est de raccourcir l’URL sans pour autant la rendre ambigüe. 

L exemple de la page URL

Prenons l’exemple de la page sur laquelle vous êtes présentement, son URL ne fait pas intégralement le titre du contenu. Elle a été volontairement raccourcie afin d’être facilement réutilisable à la longue. 

Pour finir, n’insérez pas de chiffres dans vos adresses URL pour servir d’indicateur des différentes étapes ou de l’année de publication par exemple. Cette façon de créer vos URL vous oblige à les mettre à jour lors d’une mise à jour de la page elle-même. 

Or, mettre à jour une URL renvoie une erreur de redirection 301 qui nuit au référencement de la page. Ce que nous ne voudrions pas le moins du monde. 

4.1.4. Optimiser le texte alternatif de l’image

Les moteurs de recherche n’ont pas encore la capacité d’interpréter le contenu d’une image comme le font les humains. Mais ils se basent sur le contenu de la balise ALT de l’image pour comprendre son contexte et mieux le référencer dès qu’un utilisateur lance une requête. 

Le texte alternatif de l image

Il est donc capital de bien renseigner la balise ALT des images que vous insérez dans vos contenus. Non seulement pour les robots d’indexation, mais également pour aider les personnes à mobilité réduite de comprendre le contexte de l’image. 

En effet, c’est cette même balise ALT qui servira de guide pour les personnes malvoyantes. La balise ALT est donc très importante, sinon obligatoire pour toutes vos images. En tout cas si vous tenez à avoir un contenu de qualité. 

4.1.5. Créez une méta description aguicheuse 

La méta description est également une balise, mais qui a la particularité de définir l’en-tête d’un site Web et est très importante pour l’optimisation du site. Initialement, elle servait uniquement d’indicateur aux robots d’indexation pour bien référencer un site. 

Aujourd’hui, la balise méta description est surtout utilisée pour attirer l’internaute et l’inciter à cliquer sur le lien du site en lui donnant un aperçu du contenu à découvrir. 

À quoi servirait un contenu bien élaboré, mais qui n’est pas lu par les internautes ? D’où l’importance de respecter quelques consignes pour une méta description réussie. 

Google la meta description

Déjà, il est recommandé de ne pas excéder la barre des 150 à 160 caractères pour une méta description. Juste parce que l’excédent sera coupé et ne sera pas visible pour les internautes. 

Ensuite, le contenu de la balise meta description doit être assez accrocheur et satisfaire l’intention de l’utilisateur afin de rapporter des clics au site. 

Pour cela, la méta description doit contenir les mots-clés principaux du contenu ou des variantes pour offrir plus de convivialité et de pertinence à la balise. 

4.1.6. Revoir la dernière pièce

Le grand problème rencontré lors de la création de contenu de qualité est le manque de temps. Lorsque votre calendrier éditorial ne vous laisse plus trop de temps devant vous pour publier un contenu, vous serez sous pression et pouvez probablement manquer la qualité de votre contenu. 

La bonne habitude à tenir est de toujours créer votre contenu quelques jours à l’avance pour disposer assez de temps pour le relire et revoir les petites coquilles qui entachent sa qualité. 

Lorsque vous rédigez un contenu et le publiez dans l’immédiat, c’est comme si vous publiez un premier brouillon. Et tous les rédacteurs vous le confirmeront, un premier brouillon est toujours de basse qualité. 

Laissez l’article et passez à autre chose au moins durant 24 heures avant de revenir. Vous aurez une meilleure perception du sujet et pourrez repérer facilement les phrases qui ont besoin d’être améliorées, celles qui alourdissent inutilement le contenu et qui méritent d’être carrément supprimées pour plus de clarté. 

Bien qu’il s’agit ici d’un contenu écrit, la remarque reste tout aussi pertinente pour les autres types de contenus. Audios, vidéos, infographies… vous devez revoir le contenu afin de vous assurez qu’il est impeccable avant de le publier. 

4.1.7. Mesurez les performances de votre contenu

Une fois votre contenu créé et publié, c’est que vous êtes rassuré d’avoir produit un contenu de qualité. Même si c’est une bonne chose de rester positif, la meilleure manière de savoir si votre contenu est vraiment de qualité est de suivre les chiffres après sa publication.  

Les objectifs de départ sont-ils atteints ? Comment le contenu se comporte-t-il vis-à-vis de ces objectifs ? Peu importe vos objectifs de départ, voici quelques objectifs marketing courants à prendre en compte : 

  • Classement sur Google ; 
  • Améliorer l’engagement du client ;
  • Renforcer la notoriété de votre marque ;
  • Obtenir un meilleur taux de conversion.

Donc pour vraiment atteindre ces objectifs, vous devez mesurer les performances de votre contenu. Cela revient à examiner le temps que passent les internautes sur la page et les partages sur les réseaux sociaux. 

4.2. La méthode de surenchère

La méthode de surenchère est dérivée de la méthode dite de Skyscraper, initiée par Brian Dean, il y a de cela quelques années. 

Aujourd’hui, elle est devenue incontournable dans le monde du marketing digital et aide chaque promoteur de site Web à offrir que des contenus de qualité à ses utilisateurs. 

Essentiellement, la méthode de surenchère est constituée de trois grandes étapes :

  • Dénicher les meilleurs contenus en rapport à une thématique précise ;
  • Améliorer ces contenus pour obtenir quelque chose de mieux d’un point de vue qualitatif que ce qui existait ; 
  • Faire la promotion de ces contenus.

La méthode de surenchère consiste donc à s’inspirer d’un contenu qui a du potentiel et renforcer au mieux sa qualité. 

La meilleure façon de se représenter la méthode de surenchère est de s’imaginer dans une grande métropole avec d’énormes gratte-ciels. 

Bien qu’il y aura certainement de petits immeubles très luxueux, instinctivement toute notre attention sera dirigée vers ces gratte-ciels qui surplombent la ville. 

Gratte ciels

Le principe reste le même pour un utilisateur qui lance une requête sur un moteur de recherche et reçoit en retour une pile de propositions de réponse. 

Cet utilisateur, et presque tout le monde d’ailleurs, préférerait consulter les résultats en tête d’affiche. Donc, prenez la méthode de surenchère comme une stratégie pour démarquer vos contenus de la masse et attirer l’attention de l’utilisateur. 

Pour en savoir davantage sur cette méthode et surtout devenir un fin maître du domaine, consulter ce guide complet sur la technique de surenchère. Avantages, démarches, outils… Absolument tout y est développé. 

Chapitre 5 : Les 27 méthodes efficaces de réaffectation de contenu

Vous disposez de plusieurs façons de réutiliser un contenu en raison des possibilités qu’offre la réaffectation. Certaines vous ont été brièvement présentées un peu plus haut, notamment pour expliquer la notion d’objectif de la réaffectation. 

Ici, nous aborderons en profondeur 27 méthodes essentielles pour réutiliser vos contenus et leur redonner vie :

5.1. Planifiez une série d’e-mails à partir de contenus populaires

Les séries de mails restent un moyen efficace de partager des contenus, même s’ils paraissent encore un peu difficiles pour certains. En tout cas, ils n’auront plus aucun secret pour vous après cette section.  

Les mails font vraiment partie des canaux de marketing par excellence qui peuvent vous permettre d’atteindre plus de trafic sur votre site. Bien qu’ils existent depuis des années, les mails continuent d’être perçus comme le principal canal de marketing. 

D’ailleurs, 87% des marketeurs B2B et 77% des marketeurs B2C font recours aux mails pour nourrir leur audience. 

Les series de mails

Source : Email Manager

La raison, elle est toute simple : Toutes les personnes présentes dans votre liste de diffusion ne lisent pas forcément chacune de vos publications sur votre site Web. Utiliser les mails serait une belle façon de les amener à prendre part à la danse.  

D’ailleurs, tout le monde ne partage pas le même goût et l’idéal pour un blogueur ou un entrepreneur Web est d’aller dénicher son public où qu’il se trouve.

Pour arriver à toucher votre public par des séries de mails, la première étape serait de morceler les contenus que vous avez choisis pour la circonstance. 

En procédant ainsi, vous vous facilitez la tâche, mais en même temps à votre audience. Pour ce qui est de votre audience, il faut savoir que les gens sont mieux disposés à lire un petit contenu de quelques lignes par mail que de lire un post de milliers de mots. 

Un contact permanent

En ce qui vous concerne, le séquençage de l’article original vous permettra d’obtenir un nombre assez important de contenus à publier par mails.  

Un autre avantage est que vous pourrez rédiger vos messages de sorte à y insérer des liens dirigeants vers le contenu original. Ainsi, les plus curieux s’y prêteront et vous ferez de nouveaux visiteurs qui pourraient se convertir en de nouveaux clients. 

Une fois que vous avez mis au point votre liste de courriels à envoyer, vous pouvez commencer la distribution et votre public recevra vos posts de façon épisodique telle une série télévisée.

Liste de courriels a envoyer

Source : Videos Fruit

Pour le faire, vous disposez de nombreux outils gratuits en ligne conçus spécialement pour diffuser des contenus par courriels à votre carnet d’adresses. 

Pour avoir plus de fonctionnalités et mieux suivre vos courriels, vous pouvez opter pour des formules premium comme MailChimp ou Campaign Monitor

Quotidiennement, balancez le contenu du jour à tout le monde. Au bout de quelques jours seulement, vous remarquerez le changement sur vos activités. 

Pour votre première fois, il est vrai que vous aurez un peu de mal à bien séquencer vos contenus en une série de mails. Mais le fait est qu’il n’existe pas une formule exhaustive qui préconise un modèle précis à suivre. 

Toutefois, peu importe votre façon de procéder, il est important d’avoir deux grandes séquences : les séquences de bienvenue et de vente. 

  • Séquence de bienvenue : Dans cette première séquence, tous les contenus insérés doivent concourir à la présentation de votre entreprise. Il sera aussi question de préparer psychologiquement votre audience à la prochaine étape, si elle le souhaite bien sûr. 
  • Séquence de vente : Dans cette séquence les contenus doivent présenter l’offre ou le produit que vous proposez. Quels sont les avantages ? Quelles sont les personnes qui peuvent l’utiliser et dans quel contexte ? Bref, développer tous vos arguments pour inciter votre audience à acheter le produit ou à souscrire à l’offre. Pour finir, vous pouvez joindre une page de FAQ et rappeler la date d’expiration de l’offre. 

5.2. Écrivez un eBook en utilisant des articles déjà publiés

L’eBook est l’une des meilleures possibilités qu’utilisent les blogueurs pour monétiser leur travail. 

En effet, la vente des eBook a explosé ces dernières années un peu partout dans le monde :

Un eBook en utilisant des articles deja publies

Source : Statista

Vous pouvez également vous mettre dans la course et rentabiliser vos contenus,  mais il faudra d’abord s’assurer qu’ils sont impeccables et de qualité. 

Le bon côté des eBooks, bien qu’il s’agit généralement d’un document volumineux, il n’est plus question de réfléchir à un nouveau sujet ou de commencer la rédaction tout au début. Vous aurez juste à vous servir de vos anciens contenus, les combiner harmonieusement pour en faire un eBook.  

Le seul critère à prendre en compte serait de s’assurer de prendre des contenus qui performent déjà bien. S’ils sont déjà appréciés par votre audience, il y a de fortes chances que votre eBook le soit également.

Toutefois, il serait redondant de garder mot pour mot les mêmes informations qui figurent déjà dans les articles de base. Essayez ici d’approfondir ces informations et dévoilez des secrets pour faire la différence. 

D’autant plus qu’un utilisateur se demandera quel intérêt gagne-t-il  à acheter un eBook alors qu’il pourrait bien se contenter de ce que vous offrez déjà gratuitement sur votre site Web. 

Il est donc important de faire en sorte que le document en vaille vraiment la peine et que vos utilisateurs soient satisfaits de leur investissement.

Ensuite, pensez au design de votre eBook. Il doit être agréable et inspirer quelque chose de précieux. Cela revient à trouver la bonne police, le bon style et les bonnes images. 

Vous devez également adopter un bon style de rédaction pour que votre eBook se laisse lire facilement. 

 E bouk a l allure professionnelle

 

Source : Visme

Mais un eBook ne sert pas qu’à rapporter de l’argent à son propriétaire. Mis à part le côté de revenu direct, vous pouvez également utiliser vos eBooks pour agrandir votre nombre d’abonnés aux newsletters. 

Vous pouvez proposer votre eBook un peu comme une sorte de cadeau de bienvenue pour tous les utilisateurs qui s’abonnent à votre newsletter. C’est une stratégie qui vous fera gagner beaucoup d’abonnés. Et pourquoi pas, ces abonnés peuvent bien se reconvertir par la suite en prospects. 

5.3. Enregistrez un podcast inspiré d’un article de blog

Les podcasts sont des contenus audios qui sont pour la plupart du temps, inspirés des articles de blog. C’est une méthode assez prometteuse qui fidélise facilement les utilisateurs d’un blog. 

D’ailleurs, plusieurs blogueurs s’y adonnent et ça semble bien plaire à leurs abonnés. Pour comprendre ce succès des podcasts, prenons l’exemple sur ce qui se passe dans la vraie vie. La plupart des gens aiment écouter les autres parler et Internet ne fait pas exception à la règle. 

Cependant, tout le monde ne peut être disponible en même temps pour écouter un contenu audio diffusé directement en ligne. 

L’avantage avec les podcasts c’est qu’ils sont accessibles à tout le monde, à tout temps et l’on peut les réécouter à volonté. Ils peuvent être aussi divertissants ou instructifs ou peut-être bien les deux à la fois. 

On peut les écouter en conduisant, en courant ou en faisant la cuisine. Bref, vous l’avez compris, les podcasts c’est que des intérêts pour vos utilisateurs. Cependant, il faudrait déjà savoir comment bien réaliser un podcast.

Mais rassurez-vous, ce n’est rien de bien compliquer à la fin, nul besoin d’être une rock star avant de faire un podcast encore moins d’avoir une éloquence hors du commun. 

Un podcast

L’autre avantage avec les podcasts, c’est que vous avez le temps de les préparer et de faire plusieurs essais avant de publier. Ce n’est pas comme si vous étiez en direct à la télévision et que la moindre erreur serait irréparable. 

Prenez donc le temps de bien relire vos contenus afin d’avoir l’inspiration suffisante avant d’écrire votre script. L’idée est de retenir les points les plus importants de votre article et de les transcrire par écrit. 

Donc premièrement vous élaborez un plan à suivre, puis deuxièmement rendez-vous au magnétophone pour faire votre enregistrement. 

Il existe aujourd’hui plusieurs outils très intuitifs pour le traitement de son et vous n’avez pas besoin de faire appel à un expert ou d’avoir des connaissances avancées dans le domaine avant de poser un podcast de qualité avec de bons résultats. 

Restez juste serein et vous serez fier de vous. Une fois le travail achevé, il ne restera plus qu’à le télécharger sur la page de votre article de blog. De cette façon, vous offrez la possibilité à votre audience de choisir entre un contenu textuel et audio. 

En ajoutant cette option à votre banque de contenus, vous élargissez votre champ d’action et offrez à cette majorité d’utilisateurs une raison de vous adopter. 

Imaginez donc le pourcentage de personnes qui préféreraient votre blog à celui d’un concurrent qui ne publie que des contenus textuels.

5.4. Créez une série de vidéos YouTube

Les vidéos sont des contenus qui connaissent de plus en plus de popularité sur le Web. Et il faut le reconnaître, nous apprécions tous les vidéos, surtout quand elles sont bien présentées. 

La différence avec les autres méthodes, c’est que les vidéos créent une atmosphère qui met à l’aise les lecteurs de sorte qu’ils apprennent facilement les concepts les complexes à expliquer de façon textuelle. 

Déjà, le site Oberlo prévoit que les vidéos occuperont 82% de tout le trafic Internet d’ici 2020 :

une serie de videos YouTube

Source : Oberlo 

Le processus est assez identique aux podcasts. Le principe est de reprendre un de vos contenus écrits à succès et de le transformer en vidéo. 

On maintient la même procédure pour les podcasts : Construire un plan basé sur les fondamentaux du texte et passer à l’enregistrement. 

Toutefois, contrairement aux podcasts, la valeur des conceptions vidéos est plus élevée vu le coût des équipements à utiliser. 

Mais pour un début, pas besoin de se prendre la tête sur un investissement colossal. Vous pouvez vous contenter d’un trépied et de votre téléphone portable. 

Mais si vous avez les moyens et que vous souhaitez faire les choses en grand, vous pouvez vous procurer une caméra professionnelle, un micro, un éclairage et un téléprompteur. 

Une camera professionnelle un micro un eclairage et un teleprompteur

Source : Eye Prompt

L’avantage avec le téléprompteur est qu’il défile votre script dans l’axe de la caméra. Vous pourrez donc lire le script sans vraiment donner l’impression de faire une lecture. Vous n’aurez qu’à jouer l’acteur tout en restant le plus naturel possible. 

Ce qui procure une certaine aisance et maîtrise du sujet lors de votre présentation. Votre audience n’en sera que séduite et pourra vous faire confiance. 

Aussi, il est important de vous rappeler que l’audience qui suit votre vidéo ne sera pas forcément la même que celle qui lit vos contenus. Ne vous sentez donc pas gêné de reprendre les mêmes choses développées dans vos contenus écrits dans les vidéos. 

Il s’agit là d’une nouvelle audience qui a également besoin de consommer la même qualité d’informations au même titre que les autres. 

5.5. Convertissez une listicule en articles de blog individuel

Pour le faire, prenez un article de liste que vous avez créé et transformez chaque élément de la liste en un article qui lui est propre. 

Cela vous permet de développer, en détail, différents aspects de l’article d’origine et d’ajouter des didacticiels ou plus d’exemples pour mieux illustrer.

Par exemple, mon article sur la liste des 21 outils de recherche de mots-clés peut être décomposé en 21 articles qui se chargeront de la présentation de chaque outil.

Inversement, vous pouvez partir d’une sélection de petits articles pour en construire un autre plus volumineux. Vous pouvez prendre par exemple un groupe de 5 à 7 articles liés sémantiquement et les rassembler dans un seul article récapitulatif. 

Surtout pour les blogs qui publient des articles assez souvent, cela peut être une opportunité de créer facilement un nouveau contenu plus complet.

5.6. Créez des infographies

Une même information peut être présentée aux utilisateurs de plusieurs façons avec des rendus différents à chaque fois. Ça, vous le savez déjà. Mais pour ce qui est de la capacité  d’un document à être partagé facilement sur Internet, rien n’égale une statistique bien organisée. 

C’est en ça qu’une infographie réussie, en plus d’être un délice pour les yeux, est également un outil d’apprentissage et de compréhension très apprécié par les internautes. Réutilisez vos contenus en des infographies et elles seront partagées sur le net comme de petits pains. 

Donc à notre liste de méthodes de réaffectation de contenu, vous avez également la possibilité de créer des infographies qui ne sont rien d’autre que des résumés complets en visuel de vos contenus. 

Cette méthode est surtout idéale pour les sites qui comportent des contenus riches en chiffres et en statistiques. 

Vous pouvez relier ces données pour en faire une infographie bien illustrée ou séquencer un article volumineux en des sections importantes qui seront réaffectées en infographies. 

Prenons l’exemple ci-dessous, il est un résumé visuel d’un article complet qui aborde les évolutions des favicons de Google.

Les evolutions des favicons de google 

Ici aussi, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un spécialiste ou de suivre une formation particulière avant de réaliser vos infographies. 

Des programmes comme Piktochart fournissent des moyens pour les non-concepteurs de créer leurs propres infographies, tout aussi illustratives et agréables à lire comme celles d’un professionnel. 

5.7. Actualisez et republiez un ancien article de blog

De temps en temps, lorsqu’on passe en revue le contenu d’un blog, il arrive qu’on tombe sur des articles de qualité retenus par des informations qui sont restées pertinentes dans le temps. 

Toutefois, le changement se produit, et même ces articles écrits avec une grande précision il y a quelques mois pourraient ne pas sonner vrai aujourd’hui. Dans ces cas, vous pourriez trouver utile de réaffecter ce contenu en tant que nouvel article.

L’entrepreneur Danny Boice de Speek l’a compris et conserve un dossier Dropbox rempli d’articles de blog que lui-même n’a jamais rédigé de ses propres mains. 

Pourtant, Speek et son équipe s’inspirent de ce dossier pour créer des idées et pour suivre des publications qui pourraient être meilleures par un suivi ou des modifications.

De cette manière, ils modifient simplement l’ancien contenu pour former quelque chose de nouveau. Pour votre part, vous pourrez par exemple récupérer une bonne partie d’un de vos contenus et décider de ne modifier que quelques détails. 

La blogueuse Sarah Von Bargen a également compris le concept et a ajouté sa petite touche pour rafraîchir ses anciens messages. Elle sélectionne soigneusement les images à insérer et procède à une réécriture de titres.

Pour faire pareil, rendez-vous sur Flickr Creative Commons qui est une banque d’images de qualité. Elle est surtout appréciée pour ses bonnes images sans droit d’auteur et son système de recherche renforcé avec un filtre avancé qui trie les résultats par « les plus intéressants ». 

Outre Flickr, vous pouvez aussi consulter Unsplash qui propose également des images de bonne qualité téléchargeables en toute légalité. Une fois l’image téléchargée, penser à bien la renommer non seulement pour la convivialité, mais également pour le référencement. 

Cela revient donc à éviter les nommages automatiques tels que « Image 2020-08-09 183852.jpg ». Ou encore des noms ambigus qui n’expliquent pas assez le contexte de l’image.   

Préférez les nommages plus personnalisés du genre « femme utilisant un ordinateur ». 

Femme utilisant un ordinateur

Il est aussi conseillé de placer le titre de l’article en haut de l’image. Cette façon de disposer une image rendra son flux sur Twitter ou sur Pinterest plus convivial pour les internautes. 

N’oubliez pas d’ajouter des caractères en gras, des espaces et des en-têtes pour aérer votre message et le rendre plus facile à lire. 

Lorsque vous êtes prêt à publier votre nouveau contenu, vous pouvez le compléter au début ou à la fin, par une petite note pour rappeler aux lecteurs la source de la publication.

Remarque : Il peut arriver que vous rencontriez un élément de contenu bien construit qui rapporte un taux important de trafic à votre site et que vous décidez quand même de le réaffecter pour lui insuffler quelque coup de jouvence.

Dans ce cas, ne vous attardez pas sur le fond du contenu, tentez juste de le contourner. Hubspot est un excellent outil pour ce genre de réaffectation. Il permet de mettre à jour le contenu sans pour autant toucher son URL. Une façon de conserver la valeur SEO du contenu. 

D’autres plateformes de blogs vont jusqu’à proposer de modifier la date de publication de l’article afin qu’il paraisse récent aux yeux de vos visiteurs. 

5.8. Transformez votre article de blog en présentation et publiez-le sur LinkedIn SlideShare

Une diapositive peut être composée de statistiques intéressantes, de citations significatives, de conseils pratiques. Réaffecter vos articles de blog en une diapositive est une stratégie virale notamment sur les réseaux professionnels tels que SlideShare

SlideShare regroupe une communauté d’internautes essentiellement professionnels qui sauront apprécier vos diapositives si elles sont enrichissantes et bien faites. C’est un canal qui peut vous rapporter du trafic et renforcer l’autorité de votre site sur le NET. 

Aujourd’hui, la création des diapositives est devenue facile grâce à des outils gratuits de retouche de photo comme Canva

La particularité de Canva est qu’il dispose déjà des modèles prédéfinis d’images de médias sociaux, de graphiques de blog et des diapositives de présentation prêts à l’emploi.

Commencer un nouveau design

Vous aurez donc juste à choisir les diapositives et légèrement les personnaliser avant de commencer la présentation proprement dite. 

Même pour la présentation, il existe de nombreux outils tels que PowerPoint, Prezi ou Google Drive pour arranger le rendu final en quelques minutes.

Donc si vous écrivez assez d’articles riches en statistiques et soutenus par la recherche sur les médias sociaux, vous pouvez prendre ces articles et les réutiliser en des présentations ou diaporamas.  C’est une façon d’accrocher vos utilisateurs et en même temps en conquérir d’autres. 

5.9. Créez des publications sur les réseaux sociaux pour promouvoir votre contenu

Les réseaux sociaux font partie des canaux de communications qui dominent la toile. Alors, autant s’en servir pour la promotion de vos contenus. 

5.9.1. FACEBOOK

Beaucoup de gens pensent que Facebook est mort, mais c’est plutôt l’ancien Facebook, tel que nous l’avons utilisé qui est mort.  

La façon dont beaucoup utilisent Facebook est de publier des posts dans les groupes avec des liens dirigeant vers les articles de leur site. Ce qui n’a pas tendance à fonctionner puisque généralement peu de personnes se rendent sur ce type de publication. 

La raison est que les gens préfèrent consommer l’information directement sur Facebook sans avoir à quitter l’application. Il est donc préférable de créer des contenus qui n’obligent pas l’utilisateur à aller consulter un autre site avant de comprendre le message. 

Voici donc quelques façons de réutiliser efficacement le contenu de votre site en des publications Facebook qui vous aideront à obtenir plus d’interactions : 

5.9.1.1. Partagez les principaux points de vos articles en des contenus riches en valeur dans les groupes Facebook.

La plupart des groupes présents sur Facebook n’autorisent pas les promotions, mais voici ce que vous pouvez faire :  N’insérez pas de liens vers les articles de votre site dans vos publications. 

Cela peut sembler étrange, mais sur Facebook vous n’en avez pas besoin ! Ou du moins pas directement dans les publications postées dans les groupes Facebook. 

Si vous y réfléchissez, à quoi sert le contenu de votre blog ? C’est généralement pour partager des informations précieuses, inspirer vos internautes et se démarquer en tant que référence dans votre secteur d’activité. 

Et pour cela, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un article de blog pour le faire. Vous pouvez obtenir le même effet en partageant constamment du contenu précieux dans les groupes Facebook. 

Maintenant, pour référencer votre marque sur Facebook, la méthode conseillée est de lier la page de votre entreprise ou de votre site directement à votre compte personnel Facebook, le même que vous utilisez pour passer vos publications. 

Pour lier votre site à votre profil Facebook, vous devez bien sûr vous connecter à votre compte puis rendez-vous dans « À propos ». Ensuite, cliquez sur la section « Coordonnées » et ajoutez l’URL de votre site. 

De cette façon, lorsque les gens commenceront à trouver vos contenus diffusés dans les groupes Facebook pertinents et utiles, ils cliqueront sur le lien pour voir ce que vous faites en interne. 

Et si vous faites les choses correctement, les internautes sauront apprécier votre sérieux et votre savoir-faire et finiront par s’abonner à votre site ou votre blog. 

Voici un exemple de quelqu’un qui fait cela très bien. Shelsey est une utilisatrice de Facebook et analysons brièvement l’une de ses publications dans un groupe :

Un exemple de shelsey

Vous pouvez voir que sa publication dans le groupe partage UNIQUEMENT de la valeur et ne comprend aucun lien dirigeant vers son site. Elle n’inclut pas non plus de techniques de marketing, elle se contente de publier de la valeur. 

On peut aussi remarquer qu’elle a inséré une image assez pertinente qui résume toute la publication en une phrase. Ce qui l’aide à se démarquer rapidement dans le fil du groupe.

Maintenant, si vous lisez le post de Shelsey et que vous le trouvez précieux, alors les chances sont grandes que vous poussez votre curiosité et cherchez à savoir ce qu’elle publie d’autres sur son site. 

Vous allez cliquer probablement sur son profil personnel pour voir si vous pouvez avoir le lien de son site Web. Et il est bien là ! Elle a bel et bien lié son profil personnel Facebook à sa boîte The Scrappy Entrepreneur :

L entrepreneur en difficulte

Et c’est ici, sur sa propre page Facebook, qu’elle insère un lien dirigeant vers son article de blog portant sur le même sujet, et non directement dans le groupe Facebook. Et là aussi, analysons comment elle accueille ses visiteurs. 

Vous venez donc de lire le pitch utile de Shelsey dans un groupe Facebook, puis vous décidez de consulter sa page Facebook parce que vous voulez en savoir davantage sur elle. Vous serez immédiatement accueilli avec un post plus long sur le même sujet.

Une façon stratégique de vous faire découvrir progressivement son univers sans pour autant vous envahir. 

5.9.1.2. Réutilisez des morceaux de vos articles de blog en messages de page Facebook.

En voici une autre façon de réutiliser des contenus sur Facebook, façon très simple, il faut le souligner. Vous choisissez un article de votre blog qui connaît déjà un franc succès et le republiez simplement sur votre page Facebook. 

Voici un exemple d’Alexi Panos pour mieux illustrer la technique :

Un exemple d Alexi Panos

Alexi publie fréquemment des contenus qui portent sur le développement personnel sur sa page. Il s’agit généralement des vidéos ou des citations au texte légèrement plus long comme vous le voyez sur la capture ci-dessus. 

On ne peut pas affirmer avec certitude que sa publication Facebook a déjà été un article de blog, mais ne semble-t-il pas qu’il pourrait être le fondement d’un excellent article ?

Ainsi, même un court passage de votre contenu original qui aborde de principaux points  peut être très influent pour votre page Facebook.  Et ce, sans réellement besoin de créer de lien vers votre article de blog. 

Ce petit extrait peut souvent entraîner beaucoup plus d’engagements qu’un simple lien vers votre article de blog. 

Encore une fois, c’est parce que les gens sur Facebook recherchent des informations à consommer  sur Facebook, plutôt que de cliquer sur un lien redirigeant un site Web externe.

Vous ne devez pas vous attarder tellement sur le trafic de votre site au point d’oublier que vous avez aussi besoin d’une autorité sur le NET. 

Le trafic est certes important pour votre site Web et nous ne sommes pas en train de le réfuter. Mais si vous pouvez également disposer des abonnés sur d’autres plateformes telle que votre page Facebook pour interagir et partager vos contenus, cela peut être tout aussi utile pour développer votre marque.

5.9.2. TWEETS OU SNAPCHATS

J’ai pensé à associer ces deux réseaux ensemble parce qu’ils sont essentiellement la même chose, mais juste dans un format différent. Twitter est l’endroit où vous partagez un bref contenu écrit et Snapchat est l’endroit où vous partagez un bref contenu visuel.

Sur Twitter, vous pouvez réutiliser un article de blog en plusieurs tweets, répartis tout au long de la semaine. Essayez de créer un tweet qui partage une brève astuce de votre article de blog ou une citation utile de l’article. L’ajout d’un lien est facultatif, mais nous l’encourageons ici.

Une citation utile de l article

Source : Viewership 

Quant à Snapchat, je trouve que la plateforme fonctionne bien si vous partagez un mélange de votre vie personnelle. Vous pouvez par exemple dévoiler quelques trucs de vos coulisses.  Ou afficher votre personnalité ainsi que des astuces ou des conseils occasionnels pour votre public. 

Donc vous pouvez à nouveau prendre les points principaux de l’un de vos articles de blog et partager un conseil par jour.

N’oubliez pas de tenir compte des plateformes sur lesquelles vous publiez lorsque vous réaffectez votre contenu. Snapchat n’est pas conçu pour des ateliers de 15 minutes. Vous pouvez utiliser Periscope ou Facebook Live pour ces genres d’ateliers. 

Mais il est recommandé de partager des conseils de petite taille que quelqu’un peut consommer en moins d’une minute.

5.9.3. INSTAGRAM

Oh, vous pensiez qu’Instagram n’était destiné qu’à publier de jolies photos ? Eh bien, détrompez-vous ! Bien que ce soit un endroit idéal pour partager un beau contenu visuel, il peut tout autant être un endroit pour partager des légendes riches et utiles.

En plus de votre contenu Instagram habituel, je vous encourage également à ajouter le contenu de votre blog dans certaines de vos publications Instagram.

Lorsque vous réutilisez votre contenu, il est important de prendre en compte la plateforme. Personnellement, je ne copierais / collerais jamais un article de blog directement dans ma légende Instagram, car je sais que les gens sur Instagram ne sont pas là pour lire de longs articles. D’ailleurs, ce n’est pas très intéressant de voir le même contenu écrit exactement sur plusieurs plateformes. 

La réaffectation de contenu ne consiste pas à copier et coller la même chose partout sur le NET. Il s’agit de prendre des parties d’un contenu et de les remodeler pour qu’elles fonctionnent également sur d’autres plateformes.

5.9.4. Pinterest

Pinterest est à la fois un réseau social et une plateforme de partage de photographies. Ce qui est idéal pour réaffecter facilement des contenus.  Vous pouvez donc prendre des images que vous avez créées pour d’autres contenus et les épingler à votre tableau sur Pinterest.

Si vous avez créé une image dont vous êtes fier, c’est l’occasion de la partager et de développer une communauté sur Pinterest. Si vous avez également des graphiques inspirés des articles de qualité, vous pouvez vous en servir pour enrichir votre espace Pinterest. 

Prenons par exemple, Rachel Ngom une blogueuse qui mise également sur d’autres plateformes comme Pinterest pour développer une communauté externe. 

Sur son blog, elle a rédigé un guide qui explique comment réutiliser des contenus sur Pinterest. Pour donner l’exemple, elle a décidé de transformer l’article en question en une image qu’elle a publié sur Pinterest.

l exemple sur Pinterest

Source : Rachel Ngom

Tout comme la plupart des plateformes vues jusqu’ici, vous pouvez également créer un lien qui redirige vos visiteurs votre article d’origine, mais ce n’est pas obligatoire.

5.9.5. Quora et Reddit

Le succès d’un contenu ne se limite pas à sa lecture et à son partage sur le Web. C’est aussi ouvrir le contenu à des débats libres et impitoyables. C’est exactement ce qui vous attends lorsque vous partagez vos conceptions en réponses sur Quora. 

Quora est une plateforme qui a la particularité d’offrir à ses internautes la possibilité de créer et de mener des questions-réponses. 

On pourrait aussi associer cette ambiance à ce qui se passe sur Reddit où vos contenus peuvent également susciter une discussion des plus agitées. 

Le succès d un contenu

Source : Reddit 

Reddit est un grand forum très populaire qui offre à ses utilisateurs la possibilité de partager leurs propres publications ou de commenter celle des autres. Cette année, le site est classé 20e des sites les plus populaires au monde et 6ᵉ aux États-Unis, selon le classement d’Alexa.

Devenir populaire sur une plateforme si virale peut vous permettre de générer d’importants retours pour construire votre notoriété et augmenter le trafic de votre site. Le seul hic par contre est que Reddit ne tolère pas l’inactivité.  

Donc si vous misez uniquement sur Reddit et que ne publiez pas régulièrement de contenu, vous risquez de perdre votre message, bien avant qu’il ait une chance d’atteindre un bon nombre d’utilisateurs.

Le truc à faire pour rester dans la course, c’est de passer chaque semaine sur le forum pour poster une nouvelle publication. Ou tout au moins ramener l’un de vos anciens contenus dans un fil pour lui donner une nouvelle attention.

Bien qu’il s’agit de deux types de plateformes différents, Reddit et Quora ont tout de même certains points communs : 

  • Une grande communauté composée essentiellement d’experts de divers domaines qui animent fréquemment les deux plateformes ; 
  • Un sens d’écoute, de partage, d’entraide et d’éthique très partagé par les membres des deux plateformes. 

Ainsi, si votre conception d’un sujet est erronée ou présente quelques limites, vous pouvez être sûr de recueillir que des suggestions et des critiques axées sur une réflexion collective sérieuse. 

Donc si vous avez assez de contenu textuel, comme un blog, vous pouvez copier et coller de petites sections de vos articles pour répondre aux questions pertinentes et participer à la discussion sur Quora.

Si vous le désirez, vous pouvez changer un peu les libellés avant de les ramener sur Quora, mais vous n’êtes pas obligé. L’idée est juste de participer activement à la discussion et de partager votre connaissance sur le sujet. 

Voici un exemple clair de contenu réutilisé sur Pinterest. L’auteur répond à la question « Quelles sont vos façons préférées de réutiliser du contenu ? ». 

Un exemple clair de contenu reutilise sur Pinterest

Source : Quora

Comme on peut le constater, le premier internaute décide de partir de la notion de calendrier de contenu pour tenter de répondre à la question.

Même si ce n’est pas une réponse directe à la question posée, on sent que l’internaute détient un certain niveau de connaissance dans le domaine. Ce qui permet d’avoir une idée d’une discussion sur Quora. 

Imaginez vous participer et apporter des informations pratiques dans une discussion pareille et qui porte sur votre secteur d’activité. Naturellement, les gens s’intéresseront à votre profil. 

Cette réactivité vous aidera à renforcer votre crédibilité sur Quora et obtenir plus d’attention sur votre profil en ligne. Vous pouvez ensuite utiliser votre réputation pour promouvoir de nouveaux contenus à l’avenir.

5.10. Transformez vos anciens articles de blog en guides pratiques

À force de créer régulièrement des contenus sur des thématiques d’un même domaine, il est clair que vous finirez par accumuler des informations, de l’expérience et de l’expertise. En tout cas, suffisamment de ressources pour former des gens dans le domaine. 

Même s’il ne s’agit pas forcément des notions avancées, vous aurez tout de même la capacité d’enseigner les bases du domaine dans un contexte pratique. 

Et nous ne faisons pas allusion uniquement au référencement sur Internet, il peut s’agir par exemple de la cuisine, de la programmation, du bricolage, etc.

Alors qu’attendez-vous pour mettre votre savoir-faire au service de vos utilisateurs ? Tous ces contenus que vous avez publiés depuis un bon moment peuvent être organisés pour former un guide d’utilisation ou de manuel parfait, peu importe votre secteur d’activité. 

Les guides d initiation au SEO

Source : Cognitive SEO

Essayez d’être le plus clair, le plus intuitif possible, et vos guides d’utilisateur deviendront très vite une référence pour les débutants, et pourquoi pas même pour les experts du domaine. 

5.11. Transformez votre article de blog en webinaire

Vous avez beau créer les contenus de votre blog avec le même dévouement, il y en aura toujours un qui sera plus apprécié par votre public. Alors, pourquoi ne pas profiter de son succès pour attirer plus prospects ?

Vous pouvez prendre cet article et réutiliser le sujet qu’il aborde en un événement de conversion, un webinaire par exemple. 

Déjà, le terme webinaire est une combinaison des mots Web et séminaire donc un webinaire est un séminaire qui se déroule sur le NET. Au delà de l’aspect instructif d’un webinaire, il sert également à promouvoir un service ou un produit et constitue un bon moyen de réaliser des ventes. 

L’avantage avec un webinaire, c’est la proximité avec votre public. Pour commencer, si vous n’arrivez pas à vous décider sur quel sujet réutilisé pour votre webinaire, vous pouvez le demander directement à votre public.

L avantage avec un webinaire 

Source : JotForm

Aussi, tout au long du webinaire et même après, vous devez inviter vos utilisateurs à poser toute sorte de questions. La réponse à ces questions vous rapproche davantage de votre public, notamment à connaître leurs besoins, les avis, les sujets qui intéressent le plus, etc. 

Vous pouvez vous inspirer de ces questions pour choisir les sujets que vous pouvez développer dans vos prochains articles pour intéresser votre audience. 

L’autre avantage avec les webinaires c’est que vous aurez juste à reprendre ce que vous avez enseigné dans l’un de vos articles de blog pour créer le webinaire. Mais pour réussir, voici quelques étapes à suivre : 

  • Élaborer un plan de votre article de blog, que vous transformerez en webinaire ;
  • Le plan du webinaire doit comporter les principales idées de votre article de blog, ainsi que les sous-idées que vous jugez utiles ; 
  • Chaque sous-idée peut être présentée sous forme d’une diapositive différente dans la présentation globale du webinaire ;
  • Pensez à une petite introduction pour commencer ainsi qu’un pitch à la fin et vous aurez créé comme ça une bonne structure pour votre webinaire. 

Une fois, la création du plan du webinaire terminée, vous pouvez décider de créer les diapositives vous-même ou carrément recourir à un assistant virtuel pour aller vite. 

5.12. Réaffecter des contenus sur Périscope ou Facebook live

Beaucoup de personnes hésitent encore à rejoindre Periscope ou ne démarrent pas de sessions Facebook Live parce qu’ils pensent manquer d’idée à présenter. 

Désormais, grâce à la réaffectation de contenu, cette excuse ne tient plus. Inspirez-vous d’un de vos articles de blog, à priori d’un article qui a été plébiscité, pour produire votre vidéo. 

Prenons l’exemple sur ce même article de blog, celui que vous lisez actuellement. Il pourrait bel et bien être réaffecté en une session Facebook Live ou Periscope. 

Dans la vidéo à publier sur les deux plateformes, j’aborderai également chacune des méthodes de réaffectation, exactement comme dans l’article. 

De plus, si votre article de blog est assez volumineux comme celui-ci, vous pouvez développer chaque point principal dans une diffusion. Ainsi, en partant d’un seul article vous pouvez créer une série de contenus qui peuvent être diffusés sur plusieurs jours. 

Une serie de contenus

Source : Animoto

Certains diront que ça fait un peu redondant de ramener le même sujet d’un article de blog sur Periscope et Facebook. Eh bien pas vraiment, pour les mêmes raisons énoncées pour les podcasts et les vidéos. 

Les goûts diffèrent et pendant que certains aiment les contenus écrits d’autres préfèrent les vidéos. Pendant que d’autres viennent consulter vos contenus directement sur votre site, d’autres préfèrent vous suivre en vidéo sur Facebook ou Periscope. 

À vous de servir tout le monde. Aussi, une vidéo en direct c’est pas exactement comme un contenu écrit. Dans une séance vidéo en direct, vous répondez instantanément aux questions de votre audience et approfondissez les concepts que vous enseignez. 

Donc, je vous recommande de démarrer des sessions vidéos en direct portant sur les mêmes sujets que vos articles de blog. Voyez vos contenus écrits un peu comme la documentation écrite et les sessions vidéos en direct un peu comme la vraie classe. 

5.13. Écrivez des articles d’invité

Ce que les internautes attendent d’un contenu de qualité, c’est qu’il apporte en plus de nouvelles idées ou de nouvelles histoires. Ce qui demande parfois de rédiger gratuitement des articles pour d’autres sites ou blogs influents : On parle d’articles invités ou de guest blogging.  

À première vue, cela  semble contre-productif de laisser son site pour rédiger pour un autre, mais cette méthode est bien loin d’être sans bénéfice. Et vous comprendrez pourquoi. Explication !

Pour un petit rappel, la méthode dite Hub and Spoke reste l’une des meilleures de ce qui se fait de mieux dans le domaine des articles d’invité. Le terme tire son origine de la mécanique et signifie moyeu (hub) et rayons (spoke). 

Par analogie, votre contenu original représente le moyeu et vos articles d’invité les rayons. 

Des articles d invite

Source : Verticale Measures 

Tout comme sur une roue, ces articles invités sont connectés à un seul et même centre. Ce qui signifie que vos contenus sur d’autres sites finiront par attirer les lecteurs et du trafic vers votre propre site.

L’avantage avec les articles invités c’est qu’ils sont faciles à créer. En effet,  vous savez déjà toutes les choses importantes à dire et vous n’êtes pas tenus de les détailler comme dans le contenu original. 

Mais l’avantage de poids est qu’ils vous permettent d’obtenir un trafic de référence ciblé qui se convertira mieux que les autres canaux de marketing en ligne. Ce qui améliore considérablement votre référencement grâce aux liens pertinents que vous déposez sur ces sites influents et qui redirigent vers le vôtre. 

Si vous ne disposez pas assez de temps pour vous mettre à la rédaction de ces articles invités, vous pouvez engager un rédacteur de blog, ou solliciter un membre de votre équipe pour rédiger des résumés rapides et compléter de nouveaux faits pour redonner une nouvelle allure au contenu.

5.14. Rédiger un résumé d’experts

Un contenu sans preuve ne vaut pratiquement rien aux yeux des lecteurs. Et en termes de preuves qu’on peut insérer dans un article, nous avons les statistiques, les infographies… et surtout les avis d’experts. 

Donc pour apporter plus de crédibilité à vos contenus, vous pouvez demander à un groupe d’experts de répondre à quelques questions en rapport avec votre sujet. Ensuite, vous pouvez vous baser sur toutes les réponses collectées pour créer de nouveaux contenus et insérer l’URL de l’ancien contenu. 

Non seulement vous aurez de quoi publier pendant un bon moment pour animer votre liste de diffusion, mais vous vous familiarisez ainsi avec des experts de votre domaine. Une collaboration des plus utiles pour un promoteur d’un site Web. 

Certes, il n’est pas évident que tous les experts que vous contactez ne seront pas disponibles à répondre à vos questions quoique vous constaterez que la majorité adorent partager leur connaissance. 

5.15. Rassemblez vos données internes pour former des études de cas

Les études de cas constituent un élément de contenu convaincant qui attire assez de prospects si elles sont bien menées. C’est une sorte de témoignage long, approfondi et plus efficace qui vient renforcer vos dires.

Mener une étude de cas revient donc  à rassembler et analyser des données qui attestent un argument ou un concept pour en faire une étude qualitative. 

Elle est très utilisée dans le domaine de la science et de l’académie notamment par des chercheurs, des professeurs, des étudiants ou des professionnels.  

Dans le contexte de l’entrepreneuriat Web, la notion d’étude de cas n’est pas si différente. Elle prend généralement la forme d’un article qui vise à éclairer et justifier le choix de l’auteur sur une thématique donnée. 

Donc si vos contenus contiennent de grandes quantités de données assez convaincantes, sachez que vous avez de la valeur à réutiliser et que les études de cas sont vraiment faites pour vous. 

Bien sûr pour assurer une bonne animation sur votre site, vous serez peut-être plus préoccupé par l’aspect quantitatif de vos contenus. Mais la qualité des études de cas peut intéresser vos utilisateurs et leur est très instructive.

Donc pour mener à bien votre étude de cas, vous devez chercher d’abord à comprendre pourquoi quelque chose s’est produit dans une démarche de cause à effet. Pour cela, vous avez le droit de fouiller vos contenus qui abordent le sujet, de collecter toutes les données de poids pour en faire un article convaincant, une étude de cas. 

Des etudes de cas

Source : Persado

C’est un exercice assez intéressant autant pour le lecteur et aussi pour vous-même. Tous deux, vous redécouvrez un phénomène ou un fait qui n’était peut-être pas interprété dans toute sa totalité. 

Si une étude de cas est bien menée, elle peut contribuer à augmenter votre réputation sur Internet et être relayée par tant d’autres sites Web. Voici les étapes à suivre pour réaffecter un contenu en étude de cas :

  • Partir d’un sujet plus large d’un contenu écrit ou visuel ; 
  • Former un ensemble de cas pratiques avec toutes les informations pour mieux illustrer l’idée développée ;
  • Rapporter cet ensemble dans un nouvel article ; 
  • Lier ce nouveau contenu à l’ancien en y insérant l’URL du contenu de base.  

Non seulement la réaffectation de vos contenus en étude de cas augmente le trafic de site Web, elle augmente aussi considérablement votre taux de conversion.

5.16. Réaffecter vos articles de blog en un livre physique

Cette méthode de réutilisation de contenu demande un peu plus de travail que les autres méthodes. Mais le jeu en vaut la chandelle. 

Si vous disposez d’une collection d’anciens contenus écrits qui « rouillent » dans les archives de votre site, pourquoi ne pas les réaffecter en un livre physique à vendre ou à offrir ? Certains penseront qu’ils ne sont pas assez artistiques pour être auteur d’un livre. 

Mais la plus grande ressource nécessaire est justement cette collection d’anciens articles que vous disposez déjà. Pour le reste, vous aurez juste besoin de collecter, de rassembler et de formater correctement le tout. Ou pour faire simple, engagez simplement un pigiste pour faire tout le boulot à votre place. 

Une fois le document prêt, il existe de nombreux outils sur le NET tels que  Lulu qui servent à réaffecter vos articles de blog en un livre physique. 

Un livre physique

Source : Content 10x

Un livre en papier vous rendra plus crédible dans votre domaine aux yeux de vos lecteurs que tout autre type de document. C’est une sorte d’assurance qui prouve que l’auteur est averti et représente une référence dans son domaine. 

Si vous disposez déjà d’une collection de vieux articles, pourquoi ne pas sortir un livre qui porte votre nom ? 

5.17. Transformez vos articles de blog pour en faire de précieux cours en ligne

La meilleure méthode d’apprentissage est de réussir à inciter l’apprenant à s’appliquer en lui lançant des défis ou des objectifs à atteindre. 

Avec quelques recherches sur les méthodes d’apprentissage et quelques efforts d’édition de vos contenus, vous réussirez à prendre des interviews, des articles de blog, des questions-réponses, et autres pour en faire une vraie série de cours en ligne. 

Bien sûr, la création des plateformes de cours en ligne ne cesse d’augmenter ces dernières années. Mais le secteur est loin d’être saturé encore moins irréprochable. En effet, il reste encore du boulot à faire, notamment sur les contenus proposés et sur les méthodes d’apprentissage utilisées. 

La plupart des sites qui donnent des cours en ligne utilisent juste une ou deux méthodes d’apprentissage. Très peu d’entre eux arrivent réellement à intégrer toutes les méthodes dans leur programme. 

Des statistiques pour montrer la puissance de l apprentissage en ligne

Source : B2wgroup

Vous pouvez donc saisir cette faille du système et proposer une solution qui convient à tous les profils d’apprenant. Trouvez ce petit truc qui manque et qui fera toute la différence. Peut-être le niveau d’interactivité entre l’apprenant et le cours ? 

Ou peut-être bien des exemples faciles à assimiler ? S’il le faut, demandez les conseils et les avis d’un expert du domaine. 

Mais trouvez ce détail qui a échappé aux autres et faites-en votre argument de vente. Vous pouvez prouver à partir de vos contenus qu’il y a plus à apprendre que la lecture. 

Alors, par où commencer ? Tout d’abord, il y a ceux qui veulent juste se contenter de voir leurs cours téléchargeables sur des plateformes éducatifs. Prenez juste vos meilleurs articles de blog sur un sujet spécifique, réaffectez-les ensuite en des supports de cours et téléchargez-les sur des sites comme Udemy

Mais si vous avez déjà un site Web créé à base de WordPress, vous pouvez utiliser un plugin LMS pour démarrer un webinaire ou un cours en ligne. Voici une sélection de plugins LMS pour vous aider : 

À présent, avec du contenu à réaffecter et une liste d’outils informatiques dédiés, vous n’avez plus d’excuse pour transformer vos articles de blog en un programme de cours en ligne. 

Essayez et vous aurez plus à gagner, tant financièrement que sur la notoriété de votre marque sur le NET. 

5.18. Transformez vos articles de blog en un document PDF téléchargeable

Parmi les possibilités de réaffecter du contenu Web, vous pouvez également transformer un contenu textuel en un document PDF. C’est un type de document très utilisé sur le NET notamment dans le milieu de l’enseignement et qui est connu aussi pour rapporter du trafic.  

Un document PDF

Source : WPExplorer

Elle est aussi utilisée pour demander les adresses mails de vos utilisateurs dans le but de mieux leurs proposer des services ciblés. La procédure à proposer à vos visiteurs est de réclamer leur adresse mail contre un document PDF téléchargeable gratuitement. 

Vous avez également la possibilité de joindre une liste de contrôle téléchargeable en PDF pour accompagner un article de blog et obtenir plus de téléchargements. 

5.19. Republiez vos messages

Il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes sur les lesquelles vous pouvez publier vos messages et conquérir de nouveaux publics. Pour la plupart d’entre elles, il s’agira d’abord de s’inscrire avant de pouvoir publier des contenus. 

En ce qui vous concerne, une fois l’inscription terminée, veillez à bien formater vos contenus avant de les publier. 

La question que beaucoup de personnes se posent sur le fait de publier le même contenu sur ces plateformes à la fois est de savoir si ce n’est pas une forme de contenu dupliqué. 

Ces inquiétudes semblent bien logiques surtout quand on sait  que les contenus dupliqués sont pénalisés par les moteurs de recherche et peuvent nuire au référencement du site. 

Ça, nous l’avons compris, c’est pourquoi nous avons répertorié que des plateformes qui ajoutent des liens canoniques dans leur arborescence HTML. 

Pour ceux qui ignorent de quoi il est question, les liens canoniques sont des balises initiées par ces mêmes moteurs de recherche pour échapper justement à ces problèmes de duplicate content. 

Voici une liste des plateformes que vous pouvez utiliser pour réaffecter vos contenus et attirer plus de trafic  sans vous inquiétez de créer des contenus dupliqués : 

Hacker News

Hacker News est une plateforme qui fonctionne un peu comme Reddit et est surtout réservée pour les programmeurs et les entrepreneurs. Donc si vous proposez souvent des contenus en rapport avec l’informatique ou l’entrepreneuriat, Hacker News est vraiment une plateforme à explorer. 

Par contre, elle ne nécessite pas une activité constante comme l’exige Reddit.  Vous avez également la possibilité de soumettre votre URL pour tenter d’avoir du trafic en retour. 

Bon, autant vous prévenir dès le début, le design du site n’est pas si attrayant, mais cela n’affecte en rien sa capacité à vous rapporter du trafic si vos contenus sont plébiscités. 

Hacker News

Source : Hacker News

Medium

Medium compte une communauté assez large et permet également de partager vos articles de blog. Le site estime à 120 millions le nombre de ses lecteurs. 

Medium

Source : Medium

Avec un telle communauté, vous avez de quoi booster la visibilité de votre site si vous arrivez à attirer leur attention.

L’inscription, elle est simple et gratuite avec possibilité de connexion via votre compte  Twitter, Facebook ou Google.

BizSugar

BizSugar est un site qui propose des conseils et des nouvelles pour les petites entreprises. La plateforme classe les articles republiés par thématiques telles que la finance, les startups, la technologie et le marketing. 

BizSugar

Source : BizSugar 

Ces dernières années, BizSugar a rénové sa plateforme en apportant de nouvelles améliorations. On peut remarquer notamment des cours autoguidés de qualité, des groupes de réflexions, des événements en ligne, etc. 

Vous pouvez donc republier des éléments de vos contenus en rapport avec les différentes sections du site. 

SocialMediaToday

SocialMediaToday vous offre la possibilité de soumettre manuellement votre contenu. Vous avez également le choix d’automatiser la soumission via votre flux RSS. Si vous êtes un éditeur, vous pouvez sélectionner le meilleur de vos contenus et le présenter sur leur page d’accueil.

SocialMediaToday

Source : Social Media Today

Si votre contenu est choisi sur la première page, vous pouvez générer d’importantes charges de trafic vers votre ancien contenu sans rien changer.

Growth Hub

Si vous publiez des articles portant sur le marketing entrant, Growth Hub est vraiment votre plateforme et vos contenus susciteront beaucoup d’intérêt. Toutefois, il est important de consulter la politique de gestion du site pour ne pas enfreindre les normes du site. 

Blokube

Si vous rédigez des articles destinés à d’autres blogueurs, vous allez adorer Blokube. Il s’agit d’une plateforme créée spécialement par des blogueurs pour des blogueurs. Un genre de creuset où se réunissent les blogueurs de tous les horizons pour se partager des idées et des astuces. 

Blokube

Source : Blokube

Chaque blogueur participe à l’animation du site en partageant avec ses pairs des conseils et des stratégies pour améliorer le succès des blogs en général. Vous pouvez également y publier vos anciens articles de blog pour gagner un public ciblé vers votre site. 

Pour ceux qui ne proposent pas encore des contenus en rapport avec les blogs, ils peuvent tout de même profiter de la communauté de Blokube pour améliorer leur compétence de blogueur. 

Business 2 Community

Etes-vous à la recherche d’un site pour publier des contenus qui traitent d’un peu de tout ? Business 2 Community est vraiment ce qu’il vous faut. Vous pouvez y publier des contenus qui abordent l’actualité, le marketing, les affaires, les finances, le divertissement ou la technologie. 

Communaute Business 2

Source : Business 2 Community

Même si le design du site nécessite une petite refonte, Business 2 Community n’en est pas moins un excellent canal pour publier vos contenus et gagner du trafic pour votre site. 

5.20. Syndiquez vos messages

Les réseaux de syndication de contenu vous permettent de positionner vos articles de blog devant des lecteurs qui lisent déjà d’autres contenus.

C’est une stratégie assez intéressante qui peut détourner rapidement un internaute de sa lecture pour se tourner vers votre contenu. Vos articles de blog seront classés comme « lecture recommandée » ou « articles associés » sur d’autres blogs.

Toutefois, elle nécessite un petit investissement financier. En effet, les réseaux de syndication réclament un paiement pour chaque clic que vous recevez grâce à leur système. 

Voici un exemple de section « Histoires sponsorisées » sous un article de blog sur CNN :

Les reseaux de syndication de contenu

Source :  CNN 

Voici une liste de 6 réseaux de syndication de contenu que vous pouvez utiliser pour réutiliser vos contenus : 

Outbrain 

Outbrain revendique avoir aidé plus d’un milliard de personnes à découvrir de nouveaux contenus, services et produits. Mais on ne peut pas nier que la plateforme est une solution de syndication de contenu assez populaire et utilisée sur des sites influents comme BBC, CNN et The Washington Post. 

Outbrain

Source : Outbrain 

Et pourquoi pas ? Peut-être qu’un jour, votre site gagnera tellement en notoriété que vous allez décider d’utiliser Outbrain du côté de l’éditeur pour gagner un peu de revenus passifs.

Zemanta

Zemanta

Source : Zemanta

Zemanta est un réseau de syndication de contenu qui va jusqu’à vous permettre de contrôler l’image et le titre que vous souhaitez afficher dans vos publicités natives. La plateforme dispose également d’un tableau de bord client très facile à utiliser pour gérer aisément vos publicités dans les médias.

Taboola

Taboola

Source : Taboola

On peut assimiler le fonctionnement de Taboola à celui de Outbrain. Le site dispose également d’un vaste public pour lire vos articles de blog. Grâce à Outbrain, vos articles peuvent apparaître sur des sites de référence tels que NBC, Insider ou USA Today. 

Nativo by SimpleReach

Nativo par SimpleReach

Source : Nativo by SimpleReach

Nativo reconnaît lesquels de vos contenus qui sont les plus susceptibles d’être partagés pour faire plus effet pour en faire la promotion. Cette fonctionnalité peut aider les utilisateurs à cibler les contenus qui ont plus de potentiels et capables de rapporter assez de trafic au site. 

Cision

Cision

 

Source : Cision

Cision met à la disposition des entreprises une large gamme de stratégies de communication. Aussi leur distribution de contenu multimédia est parfaite pour obtenir plus de lecteurs pour un excellent article que vous disposez dans votre collection de contenu. 

ZergNet

ZergNet

 

Source : ZergNet

Avec ZergNet vous pouvez faire la promotion de vos publications sur des sites d’autorité. Il est utilisé par de grandes marques telles que AOL et MTV. Le site compte plus d’un milliard de recommandations d’articles chaque jour. 

Avec un tel trafic sur le site, vous êtes sûr que vos publications fassent le tour des petits écrans d’une bonne masse d’internautes.

5.21. Rassemblez toutes vos entrevues dans un livre électronique de conseils d’experts

Cette façon de réaffecter du contenu est surtout recommandée pour ceux qui sont habitués à livrer fréquemment des interviews. Si c’est votre cas, vous pouvez donc réunir ces entretiens et former un livre électronique de conseils d’experts à vos utilisateurs. 

L’avantage avec un livre électronique de conseils d’experts est qu’ils sont rares sur le NET contrairement à un livre électronique ordinaire. Ce qui implique une quasi-absence de concurrence si vous vous lancez dans ce type de contenu. 

SlideShare

Source : SlideShare

En effet, il est difficile d’avoir un avis d’expert dans les éléments de réponse que propose Google. Donc si vous réussissez à trouver des avis d’expert, surtout des plus célèbres, les utilisateurs pourront apporter plus de crédit à vos contenus. 

Il est clair qu’un livre qui rassemble des conseils d’expert de différentes sources parait plus pertinent ou plus convainquant que s’il était basé sur une seule source. Bien entendu, il ne s’agira pas uniquement d’aligner machinalement des avis d’expert pour prétendre créer un livre électronique de conseils d’experts. 

Votre prochaine étape serait de réussir la structure, la conception et la compilation harmonieuse des différentes sections de votre livre pour former un tout plus cohérent. Tout ceci sans oublier bien sûr les contenus de vos interviews. 

5.22. Réutilisation de contenus sur Reddit

Pour ceux qui ne l’ont pas encore essayé, Reddit est une plateforme de contenus avec une communauté sociale très active. 

À en croire son slogan, on peut tout de suite déduire que l’un des points forts de Reddit est la réactivité de sa communauté :  « Un réseau de communautés basé sur les intérêts des gens » ou « Trouvez les communautés qui vous intéressent et rejoignez une communauté en ligne ! »

En février 2020, la plateforme occupait la 18e place des sites Web les plus visités au Monde selon le classement d’Alexa. Vous pouvez déjà vous imaginer le nombre d’utilisateurs que vous pouvez convertir en prospects sur votre site en réaffectant régulièrement des contenus sur Reddit.

Mais avant de vous montrer comment utiliser Reddit pour vos réaffectations, il est important d’attirer votre attention sur quelques erreurs, sinon la seule grande erreur à éviter. 

La meilleure façon de partir du mauvais pied sur Reddit est de tenter coûte que coûte à faire la promotion de votre marque. Chercher à gagner du trafic ou à vendre un service ou un produit diminuera systématiquement votre communauté sur Reddit. 

La plateforme n’a jamais été très publicitaire et elle-même en donne l’exemple. La plupart de ses revenus proviennent des bannières de publicité et des achats des internautes via la plateforme. 

Donc pour faire court, votre priorité sur Reddit serait de l’authenticité et de l’honnêteté dans tous les contenus que vous partagez. Ils doivent accorder plus de valeur aux internautes plutôt que d’être bénéfique pour votre marque. 

Vous vous dites sûrement que Reddit est une plateforme difficile avec très peu d’intérêt pour vos affaires. Oui je vous l’accorde, sauf que c’est l’impression qu’on a au début. 

Dès que vous commencerez à proposer de meilleures réponses pour des questions d’actualités sur la plateforme, votre communauté s’agrandira et le succès de votre marque suivra tout naturellement.  

La plateform

Source : Reddit 

Il était vraiment important de passer en revue l’ambiance de Reddit parce que c’est une plateforme un peu unique. Pour ce qui est de comment réaffecter du contenu sur Reddit, rien de bien différent des méthodes vues jusqu’ici. 

Vous pouvez publier un petit extrait de vos podcasts ou de vos vidéos dans lesquels vous abordez un certain sujet. Pour être plus accueillant, vous pouvez commencer vos extraits par une petite reconnaissance à pouvoir participer aux discussions sur Reddit. 

Si vous avez de la facilité à amuser les gens, vous pouvez exploiter cet atout. En posant par exemple pour vos vidéos ou vos podcasts, vous faites probablement quelques gaffes, de petites erreurs qui arrivent à tout le monde. 

Eh bien, ne les supprimez plus ! Faites-en une compilation que vous allez insérer à la fin. Beaucoup apprécient ces genres de blagues. C’est une façon de leur rassurer et de leur montrer que derrière une belle présentation, il peut bien y avoir quelques coquilles. Et que finalement, vous n’êtes pas si différents d’eux. 

Journal du moteur de recherche

Source : Searchenginejournal

N’oubliez pas également de demander aux utilisateurs, quel sujet ils aimeraient que vous abordiez dans vos prochaines publications. Ils peuvent réclamer vos critiques sur un film, ou demander une recette exotique de cuisine ou des conseils pour passer des vacances de rêve. 

En gros, servez-vous de Reddit pour entamer des discussions avec la communauté et réaffecter ces discussions en un nouveau contenu.

5.23. Compilez les questions de vos clients pour créer une page FAQ

Bon nombre de sites Web ne possèdent pas de page FAQ. Pourtant il s’agit là d’une stratégie très désirée par les internautes. Quand, un internaute a des difficultés ou aimerait en savoir davantage sur un aspect sur votre site, son premier réflexe serait de consulter rapidement la page FAQ. 

Peut-être que son problème a déjà été posé par un autre internaute et résolu. Ce qui lui fait gagner du temps. 

Donc vous pouvez rassembler les réponses que vous apportez à vos utilisateurs en commentaire pour en faire une page FAQ. Cependant, si vous ne possédez pas d’option commentaire sur votre site, vous pouvez chercher directement les questions universelles en rapport avec votre secteur d’activité pour construire votre page FAQ. 

Supposons que vous êtes à la tête d’un cabinet médical en ligne, vous devez répondre à des questions du genre : « Que dois-je apporter pour ma première consultation ? » ou « La procédure ABC est-elle couverte par une assurance ? ». 

Une page FAQ

Source : Notable 

Ensuite dans votre façon de répondre, vous devez être clair et concis. Vous devez utiliser des termes simples à comprendre et pertinents à la fois, un peu comme si vous étiez au téléphone avec un client. 

Aussi, les clients évitent les risques inutiles et recherchent constamment de l’assurance sur les sites qu’ils visitent. Ils veulent tout savoir sur le fonctionnement de vos services ou vos politiques de remboursement, de livraison, de garantie ou de réclamation. 

Donc si vous disposez d’une boutique e-commerce, votre page FAQ doit apaiser ces sensations de risques de vos visiteurs. Et il n’y pas meilleure manière de le faire que d’apporter une preuve sociale à votre FAQ. 

La preuve sociale ici, peut désigner un tas de choses : des statistiques, des logos de marques qui vous font confiance, des noms de clients, etc. Bref, tout ce qui peut contribuer à renforcer votre crédibilité aux yeux des utilisateurs actuels et ceux à venir. 

5.24. Rassemblez les témoignages de vos utilisateurs en un contenu de qualité

Bien sûr, certaines personnes penseront que ce n’est pas très loyal de construire un contenu en collectant les témoignages de ses utilisateurs. Que c’est une façon d’exploiter les témoignages des internautes à buts commerciaux. Mais nous ne recommandons pas cette méthode de réaffectation de contenu pour nourrir votre égo.

Magasins de la Codecademy 

Source : Cognitive SEO 

Voyons plutôt le bon côté des choses. Quand vous produisez vos contenus, vous paraissez comme le créateur d’un blog, d’un site Web ou d’un service en particulier. Donc vos lecteurs vous suivront en tant que simples utilisateurs. 

Et qu’importe la façon dont vous les abordez, il y aura toujours ce fossé caché entre le créateur et les utilisateurs. En clair, il y a toujours une certaine différence entre la manière dont un internaute apprend des expériences de ses pairs et la manière dont vous lui expliquez. 

Lire un autre utilisateur en train d’apprécier votre produit rassurera probablement un visiteur que toutes les statistiques que vous pouvez lui présenter. 

5.25. Utilisez les photos ou vidéos de vos clients en situation d’utilisation

Cette méthode est un peu différente et surtout plus efficace que celle du témoignage. Ici, il n’est pas question d’une démarche proactive mais d’une preuve tangible que le produit ou le service a vraiment fonctionné. 

C’est un message assez fort qui saura convaincre tout client réticent. Toutefois, il faudrait que les vidéos et les photos soient bien réelles, honnêtes et non semblables à des montages. 

Aussi, les utilisateurs présents sur ces contenus visuels ne doivent pas donner l’impression d’avoir été payé pour inventer ou prétendre des choses qui ne sont pas vraies. 

Des temoignage

Source : Cognitive SEO

En effet, ces photos et vidéos inspireront plus de confiance si par exemple l’expérience de l’utilisateur n’est pas entièrement positive. 

Il peut avoir au premier abord des difficultés et les surmonter par la suite. Ou peut-être, il ignore comment s’y prendre avec une fonctionnalité, mais est finalement assisté par votre service d’assistance.

5.26. Tirez des citations sous forme de micro contenu à promouvoir auprès de vos publics cibles. 

Les internautes adorent les citations. En tout cas bien plus que les statistiques, certains articles de blog et peut-être… Non pas autant que les chats. Bon, toujours est-il que les citations sont préférées de tous et se partagent rapidement et facilement sur Internet. 

Cet intérêt collectif pour les citations est si grand qu’elles sont devenues une des méthodes les plus virales de réutilisation de contenus. Dans le contexte actuel, une citation peut désigner un conseil important tiré de l’expérience ou de la conclusion d’une étude approfondie. 

Des citations sous forme de micro contenu à promouvoir aupres de vos publics ciblesSource : Cognitive SEO 

L’avantage avec les citations, c’est qu’elles fonctionnent tel un simple outil de publicité, mais très efficace et surtout bon marché. Votre boulot consiste juste à ressortir ces citations que vous avez utilisées dans vos articles et dont vous êtes fier. 

Ou si vous avez des contenus vidéos, tout ce que vous aurez à faire est de capturer un instant de la vidéo et d’accompagner avec une citation attrayante tirée de la vidéo. Bien sûr, il faudra s’assurer que la capture d’écran soit de très bonne qualité. 

La capture d ecran

Source : Restream 

Prenez ces citations et publiez sur les réseaux de votre choix, Facebook, Twitter, etc. Toutefois, votre défi consistera à créer une citation à la fois unique et mémorable et il faut le reconnaître, ce n’est pas du gâteau.

5.27. Créez et partagez un didacticiel pour toucher un nouveau public

Partez d’un article pratique et d’un guide étape par étape et même d’une infographie, combinez le tout et vous obtiendrez ce qu’on désigne par un contenu instructographique. En d’autres termes, vous obtiendrez un didacticiel. 

Donc, si vous disposez d’un « guide pratique », assez volumineux et bien enrichi sous forme écrite vous pouvez en faire un contenu facile à consommer et à partager. 

Prenons l’exemple sur l’image ci-dessous, qui décrit étape par étape le processus pour lier Pinterest à Facebook :

Le processus pour lier Pinterest a Facebook 

Source : Cognitive SEO 

Il faut aussi dire que réaffecter des contenus en didacticiel est une méthode qui n’est pas assez répandue, ce qui implique moins de didacticiels sur le NET et que le vôtre pourra être très vite référencé sans trop d’effort.  

Pour vous aider à mieux réaliser votre didacticiel, vous pouvez utiliser des outils dédiés tels que Folge

Avec ces outils, vous pouvez facilement capturer les étapes à chaque clic, modifier les captures d’écran, créer des annotations et télécharger votre guide final en format .Doc, HTML, PDF, etc. 

Une fois votre didacticiel terminé, vous pouvez décider de le publier sur les plateformes de votre choix. 

Soit sur les réseaux sociaux soit sur les sites Web de partage. Dans tous les cas, ce didacticiel sera un peu comme de la valeur ajoutée à votre site et contribue à l’autorité de votre marque sur le NET. 

Chapitre 6 : Quelques exemples concrets qui donnent un sens à la réaffectation de contenu

Comme le disait Albert Einstein : 

« En théorie, la théorie et la pratique sont une même chose. En pratique, elles ne le sont pas. » 

Une façon de montrer la complémentarité de la théorie et de la pratique pour mieux comprendre un concept.

Albert Einstein 

Source : Slideshare

Même si ici, nous n’allons pas réaffecter ensemble un contenu du début jusqu’à la fin, nous avons tout même trouvé intéressant de vous répertorier quelques cas concrets de réutilisation de contenus qui ont réussi et qui existent en vrai. 

6.1. Epic Content Marketing – Des articles de blog au livre.

Content Marketing Institute (CMI) est l’une des plateformes de référence qui propose des services efficaces pour accompagner les structures qui se sont lancées dans le marketing réseau. 

Il faut reconnaître que les techniques proposées par la plateforme ont eu tout le temps de faire leurs preuves. Ce qui explique justement le succès de CMI et tous ces professionnels du marketing qui l’adoptent. 

Dans ce premier exemple, nous  allons nous concentrer sur son fondateur Joe Pulizzi ou du moins sur l’une de ses œuvres. Il s’agit de son livre Epic Content Marketing

Au départ, la réalisation de cet ouvrage avait été un peu difficile pour Joe Pulizzi en raison de son manque de temps. Mais, il a su se plier en quatre et chercher une solution stratégique pour mener à bien son projet. 

L’idée est de pouvoir trouver une solution efficace qui lui fera gagner du temps dans la rédaction de son livre et compenser son problème de manque de temps. Il a donc pensé à fouiller dans ses archives et collecté des articles qu’il avait déjà rédigés pour le compte de Content Marketing Institute. 

Il a ensuite procédé à un tri de tous les articles collectés et sélectionné ceux qui étaient adaptés à son sujet et s’est mis au recyclage. Le recyclage a débuté d’abord par une vérification de cohérence du contenu de l’article grâce à un outil de grammaire. 

Une fois le texte corrigé, il l’intègre dans le plan du livre et obtient un livre en bonne et due forme disponible sur Amazon et sur plein d’autres plateformes de vente en ligne. 

Un livre en bonne et due forme disponible sur Amazon

Source : Amazon 

Bien sûr, tout ne s’est pas passé en un claquement de doigts comme par magie. Mais toujours est-il qu’il est parti d’un premier brouillon. Ensuite, il s’est assuré de la cohérence des idées dans l’intégralité du document. 

Au final, la première édition du livre Epic Content Marketing est sortie et a fait un vrai carton. Bon nombre de blogueurs devraient s’inspirer du travail de Joe Pulizzi pour essayer de redonner vie à tous ces anciens articles de qualités qui se terrent dans les archives de leur blog.   

Vous avez déjà réussi à rédiger des contenus de qualité qui ont peut-être fait leur temps, mais pourquoi les abandonner alors que vous avez une chance de les « ressusciter » et vous faire encore de l’argent. 

6.2. Copyblogger – De l’article de blog au partage de diapositives.

Copyblogger reste une icône et est réputé pour ses meilleures pratiques de marketing qu’il propose à ses utilisateurs. 

La plateforme a créé un article de blog particulièrement réussi qui porte le titre de “The 3-Step journey of a Remarkable Piece of Content”. 

Le voyage en 3 etapes d un contenu remarquable

Source : Copyblogger 

Une fois que la plateforme a réalisé l’ampleur que prend le succès de son article, elle ne décide pas de s’arrêter là. Bien au contraire, elle a réaffecté l’article en un contenu SlideShare qu’elle poste sur LinkedIn en conservant juste le titre et les points principaux de l’article. 

Le titre et les points principaux de l article

Source : SlideShare

Comme on peut le constater, vous n’avez pas nécessairement besoin de reprendre tout un article avant de le réutiliser. Il suffit de prendre le contenu de départ et de le présenter d’une nouvelle manière. 

Un article de blog peut être transformé en un podcast, si c’est un SlideShare, vous pouvez l’insérer dans un article de blog. Si c’est par contre une infographie votre contenu de base, insérez-la dans un post et publiez sur les réseaux sociaux. 

Le but ce n’est pas de RECRÉER un nouveau contenu, mais de le réorienter vers un autre format ou un autre public cible dans le seul but de le rendre plus présent sur le NET.  La beauté de la réaffectation de contenu, c’est que vos utilisateurs peuvent consommer la même information sous plusieurs formes sans pour autant remarquer une redondance ou s’en lasser. 

6.3. Ben Hardy – Du blog à moyen.

Ben Hardy est aujourd’hui un blogueur avec une vaste audience. Il est suivi pour la qualité des contenus qu’il poste sur son blog. Mais ce n’est pas tout. Ben doit aussi son buzz à la plateforme Medium. 

En effet, le blogueur a compris très tôt l’importance de Medium et profite de son espace de blogging public (reconnu pour sa grande communauté) pour construire sa propre communauté. 

Il décide donc de prendre ses mêmes articles qu’il publie sur son blog et les réorienter sur Medium. Le résultat fut spectaculaire, il a pu réunir en l’espace de 6 mois seulement, une liste d’abonnés de 20 000 personnes. Rappelons qu’il était à ses débuts sur Medium et n’avait aucun abonné avant de commencer. 

Rejoint l ecrivain

Source : Goins Writer

Il est donc important, sinon incontournable que vous arrêtiez de miser uniquement sur votre site pour espérer avoir du trafic. Même si ça a l’air de marcher pour vous, ça marchera plus encore si vous jouez sur les autres tableaux. 

Sur Internet, vous devez être partout à la fois et la réaffectation de contenu est le meilleur moyen pour y arriver. 

Vous devez vous sortir de la tête l’idée de créer un site entièrement optimisé et attendre que les internautes viennent à vous. S’ils ne viennent pas, c’est à vous d’aller les chercher, peu importe les canaux qu’ils utilisent sur le NET. 

Pourquoi ne pas commencer par Medium par exemple ? Ou peut être votre espace LinkedIn. Tant que vous disposez les droits d’auteurs sur vos contenus, vous pouvez les réaffecter autant de fois voulues, et sur toutes les plateformes publiques de votre choix. 

C’est pour l’intérêt de votre marque, de son autorité sur la toile et tout ce que cela peut rapporter pour vous. 

6.4.  Internet Business Mastery – Du billet de blog au podcast

Jeremy et Jason sont tous deux des blogueurs, avec leur propre blog. Mais ils décident d’expérimenter une stratégie. Ils décident d’expérimenter la réaffectation de contenus pour vérifier si les tous propos louangeurs qui tournent autour de la méthode sont vrais ou faux et se faire leur propre opinion sur la question. 

Pour le faire, ils ne sont pas pris trop de tête et décident d’opter pour la réaffectation en enregistrements audios. 

Dans la pratique, ils ont simplement pris et relu un ancien billet de blog qu’ils avaient déjà rédigé depuis un bon bout de temps. Ce qui a considérablement diminué le temps consacré à l’enregistrement des podcasts. 

Alors, le résultat ? Eh bien, leurs téléchargements de podcasts ont augmenté de plus de 60%. Ils étaient tellement contents et fiers qu’ils décident de partager l’astuce avec d’autres internautes dans un autre contenu. 

Audio Blog

Source : AudioBlog

Ce qui explique cette augmentation de leur public est bien sûr la diversité de préférences des utilisateurs. Certains sont plus enclins pour les lectures, d’autres pour écouter, d’autres pour regarder. 

Ce qui s’est passé avec Jeremy et Jason, c’est juste qu’une partie des internautes qui souhaitent écouter des contenus audios sont tombés sur leurs podcasts et se sont accrochés. 

Donc un contenu réaffecté offre à votre audience une variété de formats afin que chaque profil d’utilisateur retrouve son goût et consomme le contenu à sa façon. Ce qui implique forcément un public plus large. 

Comme le dit l’adage, « les goûts et les couleurs ne se discutent pas ». 

Chaque personne étant unique, les manières de consommer une même information sont différentes. C’est à vous remplir les blancs et offrir toutes les options. 

Encore que tout ceci ne nécessite pas beaucoup de temps, il s’agit juste d’une réutilisation et non d’une nouvelle création de contenu. Si la méthode a marché pour les deux blogueurs, pourquoi ne va-t-elle pas marcher pour vous ? 

En tout cas, il n’y a qu’un seul moyen de le savoir vraiment et vous ne payez rien à essayer. Bien au contraire, vous avez tout à gagner. 

6.5. Matthew Woodward – De l’article de blog à LinkedIn.

L’exemple de Matthew Woodward se rapproche un peu de celui de Ben Hardy vu un plus haut. Lui également à réaffecter les contenus de la section blog de son site sur Medium. 

Bien qu’étant déjà une autorité dans le référencement, Matthew Woodward décide quand même d’explorer la plateforme Medium et commence à y publier ses articles de blog. 

L exemple de Matthew Woodward

Source : Matthew Woodward

Progressivement, il publie de nouveaux posts sur Medium qui ne sont rien d’autre qu’une réutilisation de ses articles de blogs les plus populaires. 

Très rapidement, sa communauté commence à s’élargir et atteint la barre des 300 nouveaux abonnés avec un incroyable taux de conversion de 76 % comme on peut le remarquer sur la capture ci-dessous. Assez incroyable, mais vrai !

Un taux de conversion de 76 %

Source : Matthew Woodward

Quand on y pense, on réalise que l’effort qu’il a fourni n’est rien comparé aux résultats obtenus. 

Cette technique est à votre portée. Ce nombre d’abonnés et ce taux de conversions, sont également à votre portée. Réaffectez juste vos anciens articles de blog sur Medium ou sur LinkedIn et le tout est joué.  

Si votre site manque de trafic et a du mal à décoller, quelques réaffectations  de contenus sur d’autres plateformes publiques suffisent pour booster son trafic et rapporter plus de visiteurs. 

6.6. Backlinko – De l’ancien article de blog au nouvel article de blog.

Brian Dean est un expert en SEO sur la plateforme Backlinko. Lui aussi a reconnu le pouvoir de la réaffectation de contenu si elle est bien faite. Et ses techniques pour y arriver sont d’une simplicité parfois déconcertante.

Dans son article “ 21 techniques de référencement”, il explique comment il a réaffecté un élément de contenu et l’impact remarquable que sa réutilisation a eu sur son trafic.

21 techniques de référencement

Source : Backlinko 

Pour prouver que la méthode n’est pas réservée qu’aux experts prenons l’exemple de Emil. Il s’agit d’un utilisateur qui a également appliqué la technique de réaffectation de contenu et le résultat qu’il a obtenu est tout autant spectaculaire. 

Emil a connu du succès et son site a été bien référencé avec un bon ranking selon le classement d’Alexa

Brian ira encore plus loin et décide cette fois-ci de saisir l’opportunité de réutiliser une étude de cas.

Mais au lieu de créer une étude de cas en tant que tout nouveau billet de blog, il a inséré simplement l’étude de cas à un ancien article, White Hat SEO Case Study: 348% More Organic Traffic in 7 Days.

Backlinko

Source : Backlinko 

Il complète l’article quand même avec quelques conseils en rapport avec l’étude cas. 

Mais il a conservé une grande partie du contenu de base et a juste renommé le titre, White Hat SEO Case Study : How To Get a #1 Ranking. 

Etude de cas White Hat SEO Comment obtenir un classement en premiere position

Source : Backlinko

Qu’est-il devenu ce contenu ?Après sa mise à jour et sa publication, l’article a rapporté jusqu’à 111,37% du trafic organique vers ce billet de blog.

Rapport jusqu a 111 37% du trafic organique

Source : Backlinko 

Cela montre non seulement le pouvoir de la réaffectation de contenu, mais le pouvoir d’être toujours à l’affût de nouvelles opportunités pour réutiliser un contenu. 

Déjà, le simple fait de réorienter un ancien contenu rend les relations publiques bon marché et incroyablement faciles. Ce qui représente une raison supplémentaire pour sensibiliser les internautes qui l’ont déjà partagé ou lié auparavant. 

Tous ces vieux contenus que vous avez sur site Web constituent une vraie mine d’or inexploitée qui demande juste quelques coups de jouvence pour rayonner à nouveau. Et nul besoin de vous attarder à reprendre tout le boulot. 

Ajoutez juste quelques conseils complémentaires pour les mettre à jour et vous lancer dans la conquête de nouveaux publics. 

6.7. Moz – De la vidéo à la transcription.

Moz est une plateforme perçue comme un maître dans le référencement. Elle aussi compte sur la réaffectation de contenu pour accroître son audience, bien plus qu’on pourrait l’imaginer. 

Moz réaffecte chacune de ses vidéos (du tableau blanc du vendredi) en articles de blog de transcription. 

Pour voir à quoi ressemble tout ceci, voici une des vidéos qu’elle a publiée : Paid Social for Content Marketing Lancement – Whiteboard Friday .

Une videos

Source : Moz

Et voici la transcription qui en résulte : 

La transcriptionSource : Moz

Certains se demanderont sûrement quel intérêt y a-t-il à préférer une transcription écrite à une vidéo bien montée. Et il faut reconnaître que la question est bien pertinente. La majorité des internautes regarderont la vidéo plutôt que de lire la transcription. 

Toujours est-il que d’autres, même si c’est une minorité, d’autres préféreraient la transcription à la vidéo. Mais le fait est que toutes les personnes ne sont pas dans la capacité de visualiser des vidéos. 

Des personnes à mobilité réduite ayant un handicap visuel par exemple, se serviront de la transcription pour comprendre le message véhiculé. 

Mais ce n’est pas tout ce qu’une transcription vidéo peut apporter un contenu, il a encore plus important. La transcription offre à votre vidéo un meilleur ranking dans les SERP de Google. 

Le fait est que Google, et tous les moteurs de recherche d’ailleurs, ne peuvent interpréter le contenu d’une vidéo, mais la transcription si. Ce qui veut dire que, peu importe la qualité de la vidéo et tous les efforts que vous avez investis pour la réaliser, Google va juste hiérarchiser les articles. 

Car les robots d’indexation ont juste la capacité de déterminer les articles les plus pertinents en rapport avec un sujet. Ils ne peuvent pas intégrer le contenu d’une vidéo pour mieux la référencer, à part le titre de la vidéo. 

Donc en clair, réaffecter une vidéo en une transcription permet d’améliorer son ranking auprès de Google et lui génère plus de trafic organique que toutes autres méthodes.

C’est d’ailleurs pourquoi chaque cours de vidéos en ligne est toujours accompagné d’une transcription écrite pour servir d’indicateur aux robots de Google pour le référencement du cours. 

C’est une stratégie facile, mais nécessaire pour tous les créateurs de contenu sérieux en SEO.

Orbit Media adopte une technique similaire pour son événement Content Jam diffusé en direct.

 la fin de l’événement, l’équipe a aussitôt réaffecté la conférence dans un article de blog, exactement comme ce qu’elle avait fait pour un autre article qui porte le titre de « 34 façons de tirer le meilleur parti d’une conférence ».

6.8. LandBot – Du contenu aux conversations

LandBot est probablement la meilleure plateforme dans le domaine du marketing conversationnel. Et le titre n’est pas exagéré puisque récemment dans TechCrunch, le site a levé 2,2 millions de dollars pour leur chatbot conversationnel :

LandBot

Source : LandBot 

Dès qu’un utilisateur se connecte à la plateforme, il ne verra pas une page d’accueil traditionnelle, mais il sera accueilli par contre par une conversation directe avec un chatbot. 

Ce qui est plutôt cool et amusant. Mais la réalité est que cette façon d’accueillir ses internautes n’était pas prévue par LandBot, elle est adoptée accidentellement. 

En fait, la plateforme tentait de développer un chatbot pour leur ancienne boîte quand il a fini par occuper tout l’écran de la page d’accueil par accident. 

Cet accident a rapporté 4x plus de conversions dans la même journée et a continué à faire monter en flèche leur génération principale.

C’est peut-être dû à la beauté de la page ? C’est simplement parce que le contenu a été réutilisé à partir des documents de qualification des utilisateurs existants et des articles de blog avant que le chatbot en question a été créé. 

Depuis cet heureux incident, la plateforme a adopté cette expérience de page d’accueil. Personnellement, il s’agit là du meilleur exemple qui montre le pouvoir de la réaffectation de contenu. 

Alors, qu’attendez-vous pour lancer votre propre réaffectation de contenu ? Peu importe l’excuse qui vous retient, vous avez plus à gagner et vous devez vous y mettre. Dès maintenant !

En Résumé 

La réaffectation de contenu est une solution très efficace pour tirer le meilleur d’un contenu Web. Chaque contenu de qualité peut être réorienté en plusieurs formats, chacun destiné à un public bien précis. 

Aujourd’hui, la réaffectation de contenu bénéficie de plusieurs outils et plateformes, ce qui la rend particulièrement pratique et efficace. 

Le processus de réaffectation de contenu a fait ses preuves et est surtout apprécié pour le gain de temps et l’économie sur investissement. 

Il s’agit d’une stratégie très intéressante utilisée par de grandes entreprises pour diffuser du contenu en continu. 

J’espère que ce guide vous aura aidé dans votre stratégie de création de contenus avec potentiellement beaucoup plus de trafic.

A bientôt !  

 

2020-08-26T14:34:49+01:00

À propos de l'auteur :

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.