Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Le saviez-vous ? 60% des blogueurs écrivent des articles pour d’autres blogs ! Autrement dit, ils enrichissent le contenu d’autres blogs au détriment de leur propre site. Il ne fait aucun doute que cette pratique soit contre intuitive, mais si tant de blogueurs s’y adonnent, ne pensez-vous pas qu’il s’agit d’une pratique qui mérite d’être approfondis ? Bien sûr que oui ! En fait, il s’agit d’une approche connue sous le nom de « guest blogging » dont le principe est de publier des articles invités sur d’autres blogs influents dans le but d’avoir entre autres du trafic depuis ces derniers. Bien qu’elle soit complètement gratuite, la publication d’articles invités est une méthode très efficace que vous pouvez utiliser même si vous venez de lancer votre blog et que vous n’avez encore aucune visibilité avec votre site web. Dans cet article, je vais avoir l’occasion de vous montrer que, le guest blogging nécessite une certaine maîtrise afin d’obtenir résultats satisfaisant en termes de trafic et d’autorité pour votre blog. Dans la suite; je vais avoir l’occasion de vous présenter, qu’est-ce que le guest blogging et pourquoi le faire ? De quoi avez-vous besoin pour publier des articles invités ? Comment mettre en place une stratégie de guest blogging ? Ce sont quelques-unes des questions que j’aborde dans ce guide.

Pourquoi et comment écrire un article invité ?

Tout savoir sur les articles invités

Dans cette vidéo, je vous présente pourquoi et comment rédiger des articles invités :

Pour aller plus loin, vous pouvez retrouver ici la présentation dont j’ai eu l’occasion de parler dans la présentation:

Définition : Article invité

Definition dun article invite

Le guest blogging consiste à rédiger et publier des articles sur un blog autre que le sien. Ainsi, vous êtes considéré comme un contributeur ou un blogueur invité sur le blog en question, d’où la dénomination d’ « article invité ».

Il s’agit d’une technique qui peut sembler contre-productive dans la mesure où elle vous amène à enrichir des sites webs qui peuvent être vos concurrents avec votre propre contenu. Mais lorsqu’on regarde de plus près, le guest blogging est un concept gagnant-gagnant lorsque vous l’exploiter correctement.

En effet, pour le blog qui publie, le guest blogging est une source complètement gratuite de contenus de qualité, ce qui va générer du trafic et lui permettre d’avoir du trafic et d’améliorer son référencement.

Vous souhaitez faire une publication

En tant que blogueur invité, cette tactique vous permet d’avoir plus de visibilité et de montrer votre expertise auprès d’une audience que vous ciblez. De plus, vous allez bénéficier du trafic sur votre site web grâce aux liens que vous allez placer dans votre article invité et qui pointent vers votre site web.   

Pourquoi proposer un article invité ? Quels sont les avantages ?

Le guest blogging une tactique très efficace qui vous permet de jouir d’un certain nombre d’avantages.

Pourquoi proposer un article invites les avantages

Une méthode gratuite et accessible à tous

L’une des raisons pour lesquelles le guest blogging est une pratique populaire repose sur le fait qu’il s’agisse d’une méthode accessible à tout le monde et gratuite. En effet, vous pouvez écrire des articles invités qui seront publiés sur les plus blogs les plus importants de votre thématique, et ceci, sans sortir 1 € de vos poches.

Du reste, vous n’avez pas forcément besoin d’un blog avant de proposer des articles invités. Vous avez seulement besoin de :

  • Pouvoir rédiger des contenus d’excellente qualité ;
  • Maîtriser la démarche pour soumettre votre article.

Fondamentalement, vous n’avez besoin de rien d’autre pour débuter vos articles invités.

Un excellent moyen de se faire connaître

Il n’est pas facile d’avoir un nombre conséquent de trafic lorsque vous venez de lancer votre blog. Pour cela, vous devez utiliser plusieurs leviers. La publication d’articles invités en fait partie, dans la mesure où il s’agit d’un excellent moyen pour faire la promotion de votre projet.

En effet, vous allez avoir l’occasion de montrer votre expertise sur un blog ayant plus d’autorité et de popularité que le vôtre. Ce qui est sans aucun doute une belle opportunité pour commencer à vous faire connaître.  

Pour développer efficacement son autorité et sa crédibilité

Pour que votre blog puisse se développer, il faut que l’audience que vous ciblez vous connaissez et vous considère comme une référence sur votre thématique. Il s’agit exactement de ce que vont vous permettre de faire les articles invités puisqu’ils vont vous permettent de mettre en avant votre expertise directement sur des blogs qui sont déjà populaires dans votre thématique.   

De plus, certains blogueurs, notamment ceux qui ont des sites très influents, peuvent par lien de causalité, crédibiliser votre image, en acceptant vos contenus. Ce qui renforce votre autorité auprès de l’audience que vous convoitez.

Obtenir des liens vers votre blog

En termes de SEO, les backlinks sont des éléments très importants dans le classement des SERP et la rédaction d’article invité peut se prêter parfaitement à cet l’objectif. En effet, vous pouvez insérer des liens vers votre blog dans les articles invités que vous publiez. Ce qui permettra aux lecteurs de se rendre directement sur votre site web s’ils le souhaitent.

Gagner du trafic de qualité

Lorsque votre article est suffisamment intéressant, certains lecteurs sont susceptibles de se rendre sur votre blog afin de vous connaître et d’avoir d’autres informations sur la thématique que vous exploitez. Ce trafic qu’on appelle “referral” est souvent considéré comme étant de qualité, contrairement aux visiteurs issus des publicités par exemple.

Alors que le trafic issu des publicités comporte généralement beaucoup de visiteurs qui ne savent pas exactement à quoi s’attendre en atterrissant sur votre site web. Ils ont donc tendance à quitter rapidement votre site web après seulement quelques clics.    

Alors que le trafic issu des articles invités est composé de visiteurs vous connaissant déjà grâce à votre contenu et parfois votre profil d’auteur sur le blog de l’hôte. Ils savent donc à peu près ce que vous proposez avant en se rendant sur votre blog et ils sont beaucoup plus susceptibles de s’abonner à votre newsletter ou de recourir à vos produits ou services.

Créer de nouvelles relations avec les blogueurs

L’un des avantages non-négligeables du guest blogging est de vous permettre d’établir de nouvelles relations avec d’autres blogueurs et influenceurs dans votre thématique. Il s’agit d’une stratégie de blogging très collaborative, et vous resterez très probablement en contact avec d’autres blogueurs suite à la publication de votre article.

Pour créer une relation saine, il n’y a pas de secrets :

  • Répondre gentiment et rapidement aux mails ;
  • Envoyer vos ébauches à temps ;
  • Créer du contenu de grande qualité.

En mettant en place ces différentes actions, vous aurez de meilleures chances de maintenir une relation saine. De plus, ces relations peuvent également se transformer en d’autres opportunités de blogs d’invités à l’avenir et lorsque vous exploitez correctement vos connexions, ils peuvent aboutir à d’autres projets tels que :

  • Le co-marketing ;
  • Les ebooks ;
  • Les cours en ligne ;
  • Etc…

Sans oublier que vous pouvez également utiliser ces relations pour obtenir des introductions à des opportunités de blogs invités plus influents.

Comment proposer un article invité ? Les étapes à ne pas manquer !

Se jeter à corps perdu dans le guest blogging n’est pas une méthode efficace, il est préférable procéder par étape afin de garantir la réussite de chaque article invité que vous proposez. Alors, pour avoir des résultats satisfaisants, je vous invite à suivre ce processus.

Etape 1 : Avant de proposer l’article invité

1) Définissez vos objectifs

Définir vos objetifs article invites

La première des choses à faire avant de rédiger des articles invités est de déterminer les objectifs que vous souhaitez atteindre. En effet, le guest blogging vous permet d’améliorer :

  1. Le trafic à court termes : Augmentation du nombre de visiteurs sur votre site web ;
  2. Le référencement naturel : Gain de place dans le classement des SERP grâce aux backlinks ;
  3. Le niveau d’expertise dans votre thématique : Faire connaitre votre blog et votre expertise.   

Avant de réfléchir à la question de ‘’comment trouver un blog pour écrire vos articles invités ?’’, pensez d’abord à définir l’objectif que vous souhaitez atteindre parmi les trois cités ci-dessus.

Par exemple, lorsque vous souhaitez augmenter le trafic sur votre site web, vous pouvez choisir uniquement les site internet qui jouissent d’un trafic important.

Dans le cas où vous souhaitez mettre en avant votre expertise dans la thématique, vous pouvez cibler des blogs avec une audience particulièrement engagée : Le niveau d’engagement de la communauté. En effet, les échanges grâce aux commentaires, les partages… sont de bonnes manières de créer votre propre audience très impliquée.

Enfin, si vous décidez d’agir sur votre référencement naturel, faire des articles invités pour des blogs ayant une forte autorité est une stratégie payante.

Il s’agit bien évidemment de quelques cas de figures et vos objectifs peuvent être une simple combinaison des trois cités ci-dessus. Mais pour atteindre ces trois objectifs d’un coup, vous devez choisir les blogs les plus pertinents et l’étape suivante peut vous aider à le faire.

2) Trouvez les blogs pour vos articles invités

Faire une liste de blog

Plusieurs techniques peuvent vous permettre de trouver les sites web sur lesquels vous allez publier vos articles invités. Avant tout, sachez que de très gros sites tels que Hubspot font du guest blogging et qu’il est judicieux de faire correctement vos recherches pour avoir les blogs ayant le plus d’autorité possible. Pour cela, je vous présente les six méthodes qui me semblent être les plus intéressantes.

Méthode 1 : Recherche sur Google

2 Taper Article invite dans google

Il s’agit de l’une des méthodes les plus simple à utiliser et elle consiste à rechercher directement les sites qui indiquent clairement qu’ils acceptent les articles invités. Pour cela, faites une recherche sur Google et ajouté à votre thématique des mots clés tels que :

  • Article invité + votre thématique ;
  • Rédacteur invité + votre thématique  ;
  • Article écrit par + votre thématique  ;
  • Guest blogging + votre thématique  ;
  • Devenir contributeur + votre thématique  ;

3 Resultat en tappant article invite SEO

Méthode 2 : Recourir au site web de référence

4 Rechercher meilleur blog SEO Google

Dans votre thématique, il y a probablement certains blogs que vous considérez comme étant des références. Faites une liste de ces blogs et vérifiez s’ils acceptent ou pas des articles invités.

Lorsque certains blogs ne montrent pas explicitement qu’ils reçoivent des articles invités, cela n’implique pas forcément qu’ils refusent le guest blogging. Pour cela, vous pouvez essayer de leur faire directement une proposition qu’ils pourraient bien accepter.

Méthode 3 : Espionnage des sites concurrents

Ahrefs presentation

Espionnez vos concurrents revient à vérifier si ces derniers utilisent le guest blogging et identifier les blogs sur lesquels ils publient des articles invités. En effet, il vous suffit de voir les backlinks que reçoivent vos concurrents et leur provenance. Pour ce faire, vous pouvez utiliser plusieurs outils dont :

Pour aller plus loin sur le sujet, vous pouvez consulter cette ressource de Neil Patel. En effet, l’étude des liens de vos concurrents est susceptible de vous permettre d’avoir de très bonnes idées sur les sites web sur lesquelles vous allez publier vos prochains articles invités.

Méthode 4 : S’inspirer d’un blogueur qu’on apprécie

5 Chercher endroit de publication article invite

Cette méthode consiste à vérifier si vos blogueurs préférés font eux aussi du guest blogging. En effet, certaines personnes consacrent une page spéciale aux articles qu’ils ont publiés ailleurs, ce qui peut vous aider à connaître facilement les sites sur lesquels ils publient.

De plus, vous pouvez pousser un peu plus loin vos recherches sur ces bloggeurs en vous rendant sur Google sans oublier les réseaux sociaux. L’idée est de prêter attention au profil de ces bloggeurs afin de déterminer s’ils utilisent la même photo de profil presque partout. Ce qui vous permet ensuite de faire une recherche grâce à leur image et de trouver les sites sur lesquels ils sont actifs.

Méthode 5 : Se référer à sa communauté

Lorsque votre site web ou votre blog a une certaine visibilité, vous allez certainement avoir des commentaires et des interactions avec vos lecteurs. En fait, il se peut que vous ayez des lecteurs qui possèdent des blogs parfaitement adaptés pour recevoir vos articles invités.

Par conséquent, prenez soin de faire une recherche sur ceux qui commentent vos publications. Ils seront plus enclins à publier vos articles lorsque vous avez l’habitude de leur apporter des contenus très qualitatifs.   

Méthodes 6 : Être interviewé en tant que blogueur

Il est vrai que cette méthode est un peu différente de la rédaction d’articles invités, mais elle pourrait bien la compléter. En effet, il y a des sites web qui proposent l’interview des blogueurs

toujours dans le but d’améliorer leur visibilité.

Il s’agit d’une alternative très intéressante et pour trouver ces genres de site web, il vous suffit de rechercher sur Google :

  • Interview de blogueur ;
  • J’interview des blogueurs ;
  • Etc…

Pour connaître la démarche à suivre pour vous faire interviewer même si vous venez de lancer votre blog, consulter cette ressource de Smartblogger. En plus de vous faire connaître, cette option vous permet aussi :

  • D’avoir des liens de qualité ;
  • De montrer votre expertise ;
  • De générer du trafic.

3) Choisissez les blogs les plus pertinents pour vos articles invités

Vérifier cette liste de site

Avec les conseils précédents, vous avez probablement pu trouver plusieurs blogs qui peuvent publier vos articles. Maintenant, il faut faire le tri afin de sélectionner uniquement ceux qui sont les plus pertinents pour la publication de vos articles invités. Pour cela, je vous invite à prendre en compte quatre critères, qui sont les plus importants à mon avis.

Un blog qui accepte les articles invités

Il s’agit bien évidemment du premier critère pour que votre article soit publié. En fait, n’étant pas une obligation, plusieurs blogs n’acceptent pas les articles invités, mais dans le même temps, certains blogs n’indiquent pas explicitement qu’ils les acceptent même s’ils le font.

Voici, un exemple de la page d’article invité présenté par la marque ÉOLE Paris qui propose des publications sur des thématiques mode homme.

Page-article-invite-exemple-EOLE-PARIS

Pour savoir si un blog accepte ou pas le guest blogging, vous pouvez simplement :

  • Vérifier si le blog comporte des articles invités ;
  • Vérifier s’il y a des informations sur les articles invités comme un guide ou un appel aux rédacteurs / contributeur ;
  • Demander directement.
Un blog cohérent avec votre thématique et votre public cible

Veillez à ce que les sites web que vous choisissez abordent des sujets liés à la thématique que vous traitez et cible le même public que vous. De cette manière, les lecteurs sont susceptibles de s’intéresser au contenu que vous proposez. Ainsi, il peut être pertinent de se poser les deux questions suivantes :

  • Le type de public que vous souhaitez conduire vers votre blog ;  
  • Les sites web où ces dernières se rendent régulièrement et ce qu’ils recherchent.

En résumé, cherchez à savoir si les lecteurs des blogs sur lesquels vous souhaitez publier vos articles invités seraient réellement intéressés par vos contenus.

Par exemple, mes articles sur le SEO ne vont pas forcément intéresser les lecteurs d’un blog de bricolage. A contrario, les personnes ayant besoin de donner de la visibilité à leur business en ligne sont susceptibles de se précipiter vers mon site web Twaino.com (oui oui, précipitez vous 🙂 ).

Un blog d’autorité et très réputé 

Le but du guest blogging est de vous aider à améliorer la visibilité, l’autorité et le référencement de votre site web. Pour que ces objectifs soient atteints, vous devez vous orienter vers les blogs qui dépassent largement le vôtre sur ces trois différents aspects.

Pour cela, prenez le soin de vérifier :

Un Domain autority élevé

8 Autorite de domaine article invite

Le Domain autority est un paramètre qui vous permet d’appréhender la qualité perçue du site. En fait, il s’agit d’un score de 0 à 100, et plus il est élevé, plus le site en question est susceptible d’être une référence dans son secteur.

Vous pouvez vérifier le Domain autority des sites web que vous considérez comme étant des références dans votre domaine et vérifier également le vôtre. Ce qui vous permet de connaître votre niveau actuel et de juger facilement de la pertinence des blogs qui vont accueillir vos articles invités.

Prenez soin de choisir les blogs ayant une différence significative par rapport à votre propre score, pour assurer la réussite de votre stratégie. D’ailleurs, vous n’avez pas un grand intérêt à choisir les sites ayant quasiment le même score que vous ou ayant un niveau inférieur au vôtre.

Afin de vérifier ce paramètre, Moz est un outil très pertinent et vous pouvez consulter cette ressource de Smartkeyword.io qui va plus loin sur le sujet. En dehors de Moz, il y a d’autres outils tels que :

  • Ahrefs ;
  • Majestic.
Un trafic important  

9 Appercu du trafic site web choix article invite

Le trafic peut être un critère très important lorsque vous souhaitez faire du guest blogging. En fait, plus le blog hôte reçoit de visiteurs, plus vous avez des chances d’avoir un trafic élevé vers votre site web. Pour estimer le trafic de ces sites ou le nombre de visiteurs mensuel, vous pouvez utiliser des outils tels que :

Vous pouvez avoir plus d’informations sur ces outils sur cet article, avant de les utiliser.

Un site vivant 

La publication sur un site dynamique et actif est beaucoup plus intéressante que sur un site sous-actif ou hyperactif. En fait, alors qu’un site web sous actif ne vous permettra pas d’avoir rapidement des résultats, un blog hyperactif risque de vite noyer votre article parmi le grand nombre de contenus qu’il va publier par la suite. Cherchez donc le juste-milieu selon votre thématique afin de choisir le meilleur blog.

Par exemple, un blog traitant des actualités n’aura pas la même conception du « dynamisme d’un site » qu’un blog apportant des informations, qui sont un peu plus intemporelles, comme le blog de mon Agence Twaino.

Pour aller plus loin, jetez un coup d’œil aussi au :

  • Nombre de commentaires sous les différents articles : Cela vous permettra de juger si les contenus du site web suscite réellement l’intérêt des internautes ;
  • Nombre de partage des articles sur les réseaux sociaux : Vous permet également de juger de l’engagement de la communauté du blog ;
  • Nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux : Un site web ayant un grand nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux est souvent plus profitable, lorsqu’il s’agit de partages et donc de backlink, qu’un site web qui en a très peu ;
  • Type de liens sortants du site web : Si vous voulez améliorer votre référencement, il faut faire attention aux sites web qui utilisent l’attribut « nofollow » pour la plupart de leurs liens sortants. Il faut privilégier ceux qui utilisent l’attribut « Dofollow » et vous pouvez utiliser des extensions tels que NoFollow de Google Chrome pour effectuer cette vérification.
  • Etc…   
Un blog qui met en avant les articles invités

10 Qualite editoriale Blog

L’objectif premier du guest blogging est de vous permettre d’avoir de la visibilité et si le blog hôte que vous choisissez ne met pas correctement en avant les articles invités, cela ne vaut pas la peine.

Par conséquent, vérifiez comment les articles invités sont présentés sur chaque blog que vous sélectionnez. De même, vérifiez la manière dont la présentation des auteurs est effectuée en partant de leur photo de profil à leur description. En fait, plus votre article et vous êtes correctement présentés, plus vous avez de chance de vous faire connaître davantage.

4) Classez les blogs de la liste

Vérifier cette liste de site

En considérant les précédents critères, vous avez désormais les blogs qui semblent être les plus pertinents pour la publication de vos articles invités. En fait, vous avez écarté certains et pour ceux qui restent, il est important de faire un classement afin de ressortir les meilleurs blogs et de savoir par où commencer.

Pour cela, créez un fichier Excel ou Google Sheet en vous basant sur les critères suivants :

  • Nombre de visiteurs mensuels ;
  • Nombre de commentaires moyens par articles ;
  • Domain Autority.

Créez ensuite les cinq colonnes suivantes :

  • Blogs : La dénomination des sites web que vous avez sélectionnée ;
  • URL : L’adresse URL des blogs ;
  • Domaine Autority : Vous pouvez le déterminer avec les outils cités ci-dessus ;
  • Nombre de visiteurs mensuels : Déterminer avec les outils cités ci-dessus ;
  • Nombre de commentaires moyens par articles : Il suffit de faire la moyenne des commentaires des trois derniers articles.

Après avoir renseigné ces différentes informations, vous pouvez maintenant procéder au classement par ordre décroissant. Pour l’effectuer de manière automatique dans Excel, vous pouvez consulter cette ressource du support Office.  

Vous savez désormais sur quel blog vous allez publier vos premiers articles invités, il est donc temps de passer à l’étape suivante.

Etape 1 : Avant de proposer l’article invité

Une fois le blog hôte idéal trouvé, la première chose à faire est de préparer votre demande de publication. Autrement dit, vous devez connaître comment se passe la publication des articles invités avec le blog.

Preparer la demande article invite

Dans le plus simple des cas, le site propose un guide ou une page exclusivement dédiée aux démarches, aux règles et aux consignes à suivre pour la publication d’articles invités. Il vous suffira donc de prendre connaissance du document en question et de suivre le processus indiqué. Le guide de Webmarketing-com est l’exemple parfait pour illustrer ce type de contenu.

Cela dit, vous n’allez pas toujours avoir ce genre de guide donnant des indication explicites. Pour cela, il faut directement contacter le blog et avant de le faire, je vous invite à prendre quelques précautions afin de garantir la réussite de votre demande.

1) Connaître l’audience et le contenu du blog hôte

Il s’agit de l’une des étapes les plus importantes puisqu’elle vous permet de faire une demande pertinente et de cerner l’angle sous lequel vous allez traiter votre sujet compte tenu de l’audience du blog qui va publier votre article.

Pour ce faire, prenez le temps de parcourir le contenu du blog et de déterminer les éléments suivants :  

L’audience du blog 

Pour que votre article invité soit une réussite, vous devez pouvoir identifier clairement à qui s’adresse le blog hôte. Ceci passe par l’analyse :

  • Type de lecteurs : Entreprises, particulier, organisations…
  • Du niveau d’expertise des lecteurs : Experts, amateurs…
  • Les données démographiques : Âge, sexe, localisation….
  • Etc…

Par exemple, le ton ou le contenu que vous allez utiliser pour les particuliers seront différents de ceux que vous allez utiliser pour les entreprises, et ceci, même s’il s’agit du même sujet.

De plus, le problème principal que souhaite résoudre le public cible du blog hôte doit être connu. En fait, une même thématique peut résoudre des problèmes différents et vous devez pouvoir celui que résout le blog hôte.

Lorsqu’on prend par exemple le SEO, il est beaucoup plus pertinent d’aborder des sujets liés au netlinking, s’il s’agit du problème principal traité par le blog hôte. Dans le cas où vous allez traiter des sujets concernant le Content Marketing, votre contenu est susceptible de moins répondre au problème du public ciblé.    

Le type de contenu régulièrement publié 

11 Thematique traiter proposer article invite

Vous souhaitez publier un article sur un blog qui est susceptible d’avoir un style de publication différent auquel les lecteurs se sont déjà habitués. Pour cela, il est judicieux d’identifier ce type de contenu et de faire exactement pareil. Il s’agit par exemple :

  • Des études de cas ;
  • Des quiz ;
  • Des articles longs ou courts ;
  • Du type de médias utilisé ;  
  • Etc…

2) Examinez les précédents articles invités    

Cet examen ou cette analyse vous permet dans un premier temps de déterminer si votre profil est en phase avec ceux des autres guest-blogueurs. En effet, il peut arriver que ceux qui écrivent et publient des articles sur certains blogs répondent à des critères comme la popularité. Dans le cas où vous êtes un parfait inconnu, votre demande est susceptible d’être rejetée.

De plus, vous avez l’occasion de faire une comparaison des articles invités afin de voir ceux qui marchent et ceux qui ne connaissent pas de succès. Une analyse plus poussée peut vous indiquer les facteurs qui font la réussite ou l’échec d’un article invité sur un blog donné.

Par ailleurs, vous pouvez déjà identifier les idées qui plaisent aux lecteurs du blog hôte. Pour cela, parcourez les meilleurs articles du blog afin d’avoir une idée des sujets qui attirent effectivement l’attention de l’audience, ceci vous sera d’une grande aide pour effectuer votre demande.

3) Privilégiez les connaissances

Le guest blogging est un concept basé sur la confiance. En effet, lorsqu’un invité publie un article sur un blog hôte, celui-ci met en jeu son image d’expert et son business. De là, il risque d’être négativement impacté si l’article en question est de mauvaise qualité.

Alors, étant donné que le risque est important, la plupart des blogs ont du mal à accepter les articles invités sans être rassuré de leur pertinence. 

Pour cela, je vous recommande de vous rapprocher premièrement des blogueurs que vous connaissez déjà, ce qui va vous faciliter énormément la tâche. Dans le cas contraire, il serait intéressant de chercher à créer la confiance.

4) Créez une relation de confiance

Pour augmenter vos chances de voir votre proposition acceptée, il n’y a pas de meilleure alternative que de créer d’abord une relation avec le blogueur. En effet, les gros blogueurs sont régulièrement sollicités et dans cette mesure, le mieux que vous puissiez faire est d’effectuer ces quelques actions :  

Laisser des commentaires qualitatifs 

12 Lire les commentaires sur le site article invite

Les blogueurs adorent les commentaires constructifs, contrairement aux commentaires génériques tels :

  • Superbe article ! ;
  • Très instructif ;
  • J’ai aimé l’article ;
  • Etc…

Pour apporter des commentaires constructifs, faites des rajouts si vous constater qu’il manque des informations dans l’article. Par exemple, si l’article porte sur « 9 Astuces pour augmenter la visibilité d’un site web », cherchez un autre point de plus que vous allez ajouter via votre commentaire. En procédant de cette manière, vous apportez une valeur ajoutée à son article et il ne manquera pas de vous remarquer, il s’agit déjà d’un bon début pour entamer une relation.

Aussi, vous pouvez faire un mini étude de cas en prenant soin d’appliquer les techniques évoquées dans l’article du blogueur et de montrer votre évolution via un commentaire. Ce type de commentaire est le plus apprécié des blogueurs, qui constatent que leur contenu a été vraiment utile.

Pour utiliser efficacement cette méthode, vous pouvez faire un premier commentaire pour mentionner que vous avez apprécié l’article et que vous allez tester ses astuces. Ensuite, vous revenez quelques jours ou semaines plus tard pour montrer vos résultats.

S’il s’agit par exemple d’un article sur le dressage des chiens, vous allez montrer :

  • Dans votre premier commentaire que vous avez apprécié les conseils et que vous allez les tester ;
  • Dans le second commentaire, vous allez parler des résultats que vous avez eu avec votre chien.

Ce second commentaire peut se présenter de cette manière :

« Salut (le nom du blogueur),

J’ai pris le soin de vous féliciter la dernière fois pour ce superbe article et j’avais aussi mentionné que j’allais tester vos conseils…Devinez quoi ?

Vos conseils sont terribles, je les ai suivis à la lettre et maintenant mon chien m’obéit presque au doigt et à l’œil.

C’est vrai que ce n’est pas encore totalement parfait, mais le résultat est déjà époustouflant.

Bref, je tenais à vous remercier.

A bientôt ! »

Ce type de commentaire est une arme très efficace que vous pouvez utiliser pour créer facilement une relation de confiance avec les blogueurs.  

Partager ses contenus sur les réseaux sociaux

13 Partager sur votre journal article invite

Il s’agit d’une action très simple que vous pouvez réaliser en partageant le contenu du blog hôte sur :

  • Facebook ;
  • Twitter ;
  • LinkedIn ;
  • Etc…

Notez que les partages marchent beaucoup plus lorsqu’ils sont accompagnés des commentaires.  

Remercier par courriel le bloggeur pour un article que vous avez apprécié

Pour que cette astuce puisse marcher, il faudrait que vous soyez vraiment honnête. Après avoir partagé ses articles et laissé quelques commentaires, vous pouvez envoyer un mail pour le remercier. Celui-ci peut se présenter de cette façon :

« Salut (nom du blogueur),

J’espère que vous vous portez à merveille. Je vous envoie cette petite note pour vous dire que j’aime énormément ce que vous faites, notamment les articles que vous avez l’habitude de publier. Il s’agit de contenus très qualitatifs qui montrent que vous faites un excellent travail.

D’ailleurs, je n’ai pas manqué votre dernier article (le titre du dernier article) que j’ai adoré, particulièrement le passage où vous parlez de (Un passage clé qui indique que vous avez effectivement lu son article).

Une fois de plus, merci et continuez comme ça !

Cordialement ;

(Signature) »

En plus de ces trois actions, vous pouvez insérer des liens vers ses contenus depuis les articles de votre blog. Ce qui lui permet de vous compter déjà parmi les sites web chez qui, il a des backlinks. Un point que vous pouvez faire ressortir lors de votre mail de remerciement pour consolider la confiance.

Enfin, notez que la création de confiance ne se fait pas du jour au lendemain et il faudrait faire en sorte que toutes vos actions puissent paraître naturelles et non forcé avec un délai idéal. C’est-à-dire, pas trop court pour faire penser à une manipulation et pas trop long, pour qu’on vous oublie.

Alors, étant donné que le guest blogging est une stratégie en lui-même, vous pouvez planifier cette période de mise en confiance, pour les blogs que vous avez sélectionné, sur par exemple un mois ou 2 à trois semaines.

Après cette étape, vous pouvez maintenant proposer la publication de votre article invité.

Etape 2 : Proposition de l’article invité

Proposition article invite

Après la création d’une relation de confiance avec le blogueur, l’étape qui suit naturellement n’est rien d’autre que la proposition de votre article invité. Et puisque cette proposition se fait généralement par mail, il convient de respecter quelques bonnes pratiques afin de présenter votre message de la meilleure des manières possibles.

1) Utilisez une adresse électronique professionnelle

Véhiculer une image professionnelle est un point très important qui ne fera jouer qu’en votre faveur. Pour cela, commencez par bien choisir l’adresse mail que vous allez utiliser pour envoyer votre demande.

En effet, des adresses mails telles que « eric4580gmail.com » ou « [email protected] » sont à éviter lorsque vous souhaitez contacter d’autres blogueurs. Ces adresses conviennent parfaitement pour un usage personnel et il serait judicieux de les utiliser comme tel.

Néanmoins, les adresses telles que « [email protected] » qui comprennent le nom et prénom, sont beaucoup mieux que les précédentes. Cela dit, elles ne sont pas totalement satisfaisantes, et le mail idéal est celui qui indique directement votre blog.

Il s’agit par exemple de « [email protected] » qui indique automatiquement aux blogueurs, qui je suis et le nom de mon blog, ce qui facile la présentation.

La création d’un tel mail ne prend pas beaucoup de temps, moins de cinq minutes parfois, et je vous invite à consulter cet article pour voir comment en créer une avec votre nom de domaine.

2) Le contenu de votre mail

Un objet clair et concis pour le mail  

Pour tout courrier, l’objet est un élément essentiel qui va déterminer s’il sera ouvert ou pas. Les blogueurs ne font pas exception à cette règle et vous devez prendre le soin de mettre un objet qui va droit au but. Ce qui permet au récepteur d’identifier automatiquement le type de contenu, et donc, de juger rapidement s’il doit le consulter ou pas.

Pour cela, optez pour un objet du style : « Proposition article invité : {Titre de votre article] ».     

Personnalisez votre courriel  

La présence du prénom du destinateur dans un email augmente ses chances d’être ouvert de 22 %. Cette statistique n’est pas très surprenante puisqu’on a l’habitude de privilégier les courriels s’adressant à nous personnellement au détriment des courriels classiques.

Avant de rédiger le contenu de votre mail, pensez donc à mettre tout en haut son prénom afin de personnaliser votre mail et que le blogueur puisse se sentir réellement concerné par le message que vous envoyez.

Concernant la partie présentation, prenez soin d’être le plus précis et concis possible, sans forcément aller dans les détails. Vous pouvez utiliser une phrase ou deux pour indiquer votre nom et celui de votre blog avec la thématique que vous traitez sur votre blog.

Par exemple : « Je m’appelle Alexandre MAROTEL, fondateur de l’agence SEO Twaino. Je suis passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Je suis également l’auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d’aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google. »

Après votre présentation, il faut maintenant détendre l’atmosphère et vous avez besoin d’un point d’attache si vous n’échangez pas régulièrement avec le blogueur. Dans le cas où vous le connaissez personnellement, vous pouvez directement faire votre demande.

Dans le cas contraire, c’est le moment d’évoquer les commentaires constructifs que vous avez apporté à ses articles tout en prenant soin d’indiquer explicitement l’article.  

Démontrez votre expertise

Pensez à consolider votre demande avec des éléments qui démontrent clairement votre expertise. Il s’agit du meilleur moyen pour lui montrer qu’il peut vous faire confiance pour la publication de contenu de bonne qualité.

Pour cela, vous pouvez énumérer dans cette partie de votre mail :

  • Les blogs qui ont déjà eu à publier vos articles invités ;
  • Des liens menant vers vos meilleurs articles ;
  • Des statistiques en ce qui concerne la réussite de vos derniers articles invités : Nombre de partages, de commentaires…
  • Etc…

Dans le cas où vous n’avez pas encore eu à créer du contenu sur votre blog et que vous n’avez pas de liens d’articles à fournir, faites simplement la rédaction de l’article sur le sujet que vous avez choisi. Il s’agit du meilleur moyen que vous avez pour convaincre le blogueur.

En outre, vous pouvez aussi expliquer rapidement votre angle d’attaque si vous souhaitez lui proposer des idées d’articles. Ce qui lui permet rapidement de voir comment vous comptez aborder les sujets et la valeur ajouté qu’ils ont pour les lecteurs.

Par ailleurs, certaines consignes de soumission d’articles invités peuvent exiger l’inclusion d’autres informations.

Les informations complémentaires exigées  

Lorsque vous prenez connaissance des règles et consignes imposées par le blog hôte, vous avez déjà une idée de quoi mettre dans votre message. En effet, il faudrait inclure toutes les informations exigées afin de ne pas agacer le bloggeur et de voir ainsi votre proposition écartée.

Pour cela, il convient de déterminer si déjà au premier mail :

  • Vous allez soumettre des idées d’articles ;
  • Vous allez envoyer directement un article rédigé et le format de présentation : Word ou HTML ;
  • Vous devez fournir une adresse électronique pour qu’il vous crée un compte d’auteur sur son blog ;
  • Etc…

Une parfaite connaissance de ces petits détails est susceptible de vous permettre d’avoir une réponse satisfaisante.

Cela dit, Il est conseillé d’être le plus bref possible puisque le blogueur qui reçoit beaucoup de trafic sur son site web est susceptible de recevoir des dizaines de mail par jour et il ne serait pas judicieux d’envoyer un mail qui semble interminable.

Restez donc concis au niveau de chaque partie de la rédaction de votre mail et vous pouvez présenter une proposition comme telle :

« Salut (nom du blogueur),

Je suis xxx du blog xxx, destiné à xxx. 

J’aime énormément les articles que vous avez l’habitude de publier sur la thématique xxx. En fait, nous avons eu l’occasion d’échanger à plusieurs plusieurs reprises, notamment sur votre l’article xxx où vous indiquiez xxx. Dans mon blog et sur xxx blog j’ai également traité ce sujet xxx mais sous un angle un peu différent.

Comme nous partageons une audience proche, et un intérêt commun sur la thématique xxx, j’aurai voulu savoir si je pourrai m’exprimer de temps en temps sur votre blog dans le cadre d’article invité ?

Merci xxx

(Signature) »

Il s’agit d’un message classique vous pouvez utiliser pour proposer vos articles invités. Mais tenez compte des informations exigées par le blogueur afin d’augmenter vos chances de réussite.

3) Relire correctement le mail

Lorsque vous finissez de rédiger votre mail, ne l’envoyez pas automatiquement afin de ne pas laisser trainer des fautes. Avant donc d’appuyer sur le bouton « Envoyer », prenez soin de relire votre message autant de fois qu’il le faut pour vous assurer qu’il n’y a aucune faute d’orthographe ou de syntaxe.

En fait, votre message est le seul moyen que vous avez pour convaincre le blogueur d’accepter votre demande de publication d’article invité. Par conséquent, si vous n’êtes pas capable de soumettre un mail sans fautes, il y a très peu de personnes qui seront prêts à vous faire confiance concernant la publication d’un article.

4) Usez de la patience et de la compréhension

Soyez patient et comprehensif

Lorsque vous avez envoyé votre email, il est tout à fait normal de s’attendre à une réponse pour votre demande. Ce qui n’est pas toujours le cas pour de multiples raisons :

  • Le mail a été supprimé par erreur ;
  • Le mail est passé directement dans les spams ;
  • Le bloggeur a tout simplement oublié d’y répondre ;
  • Etc…

Dans cette condition, il est utile de lui renvoyer encore un autre email pour demander s’il a bien reçu le mail précédent, tout en prenant soin de lui envoyer encore les informations que vous lui avez déjà envoyé dans le premier message.

Le bloggeur est susceptible de vous envoyer une réponse dans le cas où il n’avait pas vu votre premier mail. Dans le cas où vous n’avez toujours pas de réponse, il est judicieux de ne pas insister puisqu’il se peut qu’il ne soit pas intéressé par votre proposition et qu’il n’a forcément pas le temps pour vous le signaler.

Les choses ne se passent souvent pas comme prévue et il vous suffit de vous diriger vers d’autres blogueurs et une fois que votre demande est acceptée, vous devez maintenant passer à la phase effective de sa rédaction.

Vous le savez maintenant, j’aime bien mettre des exemples concrets dans mes articles, donc vous trouverez ci-dessous un exemple, d’un email que j’ai envoyé personnellement pour Twaino. Tout comme vous, je cherchais à être publié sur un site à fort traction et autorité, et j’ai donc envoyé beaucoup d’emails afin de mettre toutes les chances de mon côté. Vous trouvez ci-dessous quelques exemples que j’ai pu envoyer:

  • Email pour une demande d’article invité portant exclusivement sur la problématique SEO:

17 Email de contact pour article invite

  • Email dans lequel je demande de figurer dans un article dans le but d’apporter un éclairage supplémentaire :

18 Email blogeur sur article specifique

  • Enfin un dernier exemple d’email que j’ai eu l’occasion d’envoyer lors de ma campagne de prospection d’article invité:

19 Proposition article invite

Etape 3 : Rédiger l’article invité

Rediger votre article invite

Vous allez rediger un article invite

Si vous êtes à cette étape, votre proposition a certainement reçu l’approbation du blogueur, mais tout n’est pas encore gagné et la publication de votre article invité peut être refusée si vous ne la rédiger pas correctement. Pour cela, vous devez prendre le soin de proposer un contenu qui soit vraiment qualitatif pour l’audience du blog hôte.

La confiance des proprietaires de blog

Voici, un exemple d’email que j’ai reçu provenant d’un propriétaire de site web particulièrement sympathique:

14 Acceptation article invite

1) Imprégnez-vous des articles du blog hôte

Avant de vous lancer dans la rédaction de votre article, pensez à jeter encore un coup d’œil sur les articles présents sur le site qui va publier votre article invité. L’idée est de faire en sorte que votre contenu s’adapte parfaitement à ceux à quoi les lecteurs du blog hôte sont habitués.

Un format adapté à celui des articles du blog

Dans le cas le plus simple, vous avez une guideline d’article invité qui présente par exemple :

  • La taille ou le nombre de mots à respecter ;
  • La police à utiliser ;
  • Le type d’illustration à utiliser ;
  • Etc…

Mais dans le cas où vous n’avez pas ces éléments, il est important d’essayer de comprendre les éléments clés qui sont utilisés par l’auteur dans la structuration de ses articles. Pour cela, vérifier des éléments tels que :  

  • L’utilisation ou pas des listes à puces ;
  • La fréquence d’utilisation des images ;
  • La longueur moyenne de ses introductions et conclusions ;
  • L’utilisation d’encart de texte pour de petits résumés ;
  • L’utilisation d’infographies et leur positionnement ;
  • Etc….

Ces différents éléments vont vous permettre de gagner du temps puisque vous allez directement produire un article qui respecte le format des articles du blog hôte, ce qui vous permet de ne plus effectuer d’éventuelles retouches.

Un contenu adapté à l’audience du blog

Dans une même thématique, il peut y avoir plusieurs niches et vous devez déterminer la niche exacte du blogueur. Prenons par exemple la thématique « mode femme », vous pouvez avoir plusieurs audiences avec des besoins spécifiques :

  • Mode femme enceinte ;
  • Mode femme allaitante ; 
  • Mode femme 40 ans ;
  • Etc….

Les lecteurs du blog « femme enceinte » ne vont pas s’attendre aux mêmes conseils que les lecteurs de la thématique « femme 40 ans ». Appréhendez les problèmes exacts des lecteurs du blog pour apporter des informations pertinentes.

Alignez votre ton     

Lorsque vous vous adressez à un blog dont l’audience est composée de professionnel, le blogueur s’attendre à ce que vous adoptiez un ton sérieux. Ce qui est le contraire lorsque le blogueur à tendance à utiliser un ton détendu.

En effet, ce point peut faire l’objet d’une exigence de la part du blogueur et ce sera donc à vous de vous conformer. Il peut ne pas aussi être exigé explicitement, mais il serait quand même judicieux de ne pas sortir du cadre habituel des lecteurs.

Cela dit, faites attention à ne pas être un mauvais copieur, ce qui peut énormément vous pénaliser. Par exemple, si le blogueur tutoie alors que vous avez l’habitude de vouvoyer, vous pourrez vous adaptez assez facilement. Mais lorsque celui-ci a tendance à faire beaucoup d’anecdotes dans ses écrits, il est judicieux de ne pas essayer de le faire notamment si vous n’en avez pas l’habitude, soyez juste vous-même.

Une fois ces vérifications effectuées, vous pouvez passer à la phase effective de votre rédaction.  

2) Rédigez votre article

La visite du blog hôte étant effectuée, vous avez certainement une idée des types d’article qui connaissent le plus du succès sur le blog en question et qui collent parfaitement à votre public cible. La rédaction des articles invités ne diffère pas de celle des articles classiques, mais pour que le votre soit réellement qualitatif, voici quelques méthodes et astuces.

Trouvez le bon sujet d’article

Il ne fait aucun doute que le sujet choisi impacte non seulement la validation de votre article invité par le blogueur, mais aussi les résultats que vous aurez par la suite. Par conséquent, il faut trouver les bons sujets et si vous manquez d’idée, voici 9 astuces qui vous permettront d’en trouver rapidement et facilement.

Astuce 1 : Parcourez les articles populaires des blogs concurrents

Il s’agit d’une tactique qui permet d’avoir souvent de très beaux articles. Mais au lieu de parcourir tous les articles de vos concurrents, il vous suffit de jeter un coup d’œil à ceux qui sont réellement populaires.

En effet, tous les articles ne se valent pas et parfois, même les articles qui semblent avoir un très bon titre n’ont pas de succès auprès des lecteurs. Pour cela, concentrez-vous sur les sujets qui sont les plus lus et qui ont suscité le plus de commentaires ou de partages.

Pour trouver ces blogs, taper dans Google la requête : « Blog + votre thématique », comme par exemple « Blog bricolage ».

Cette astuce s’applique à n’importe quel blog et vous n’êtes pas obligé de vous limiter seulement aux blogs qui acceptent les articles invités.

Astuce 2 : Utilisez BuzzSumo

BuzzSumo est une plateforme que vous pouvez utiliser de différentes façons. En fait, il s’agit d’un outil qui vous permet de connaître les meilleurs articles d’un blog donné, en affichant les contenus qui ont connu le plus de partages.

Pour ce faire, taper l’URL du blog concurrent dans la barre de recherche de l’outil et lancer la recherche. Vous aurez alors une liste des articles qui ont suffisamment intéressé les lecteurs pour qu’ils les partagent. Il y aura définitivement de quoi trouver de belles idées pour votre article invité.

Si vous n’avez pas un blog spécial en tête, vous pouvez directement effectuer une recherche à partir des mots clés de votre thématique. Cette action vous permet de voir les articles les plus populaires du moment dans votre thématique.

Pour aller plus loin avec l’outil, consulter ce guide complet de Backlinko.

Astuce 3 : Google Keyword Planner

Si malgré les astuces précédentes vous n’avez pas trouver ce que vous cherchez, l’utilisation de Google Keyword Planner est une très bonne option. Le principe est assez simple : taper un mot clé de votre thématique dans le Keyword Planner pour connaître d’autres mots clés et leur volume de recherche.

Il s’agit en réalité des requêtes que tapent les internautes dans Google et en vous positionnant sur les bonnes requêtes, vous avez plus de chance d’avoir du trafic.

Pour utiliser l’outil, vous serez amené à fournir des informations telles que :

  • Votre produit ou service : Vous pouvez taper le mot clé ayant rapport avec votre thématique ;
  • Votre page de destination : Il s’agit d’une option facultative ;
  • Votre catégorie de produit : Cette option est également facultative ;
  • Le ciblage : Les pays que vous ciblez ;
  • Des filtres pour personnaliser votre recherche.

Une fois la recherche lancée, vous avez dans les résultats :

  • Les mots clés par ordre de pertinence ;
  • Le nombre moyen de recherches mensuelles ;
  • Le niveau de la concurrence.

Pour faire autrement, vous pouvez saisir l’URL de vos concurrents dans la partie « votre page de destination ». En faisant cette action, vous aurez une liste des mots clés qui ont permis à vos concurrents d’avoir un certain classement dans Google.

Il s’agit d’une bonne astuce pour avoir de très bonnes idées pour vos articles et voici un guide pour maitriser Google Keyword Planner.

Astuce 4 : Utilisez SEMrush

Cette astuce rejoint la précédente puisque SEMrush est un outil très intéressant qui vous permet d’avoir le nombre exact de recherches d’un mot clé par mois. Il est plus précis que l’outil de Google et permet donc de connaître les sujets les plus recherchés sur Google.

Pour utiliser correctement ces mots clés, il vous suffit de vous mettre à la place des internautes et cherchez à déterminer les raisons qui l’on poussé à effectuer cette requête. Posez-vous la question : Qu’est que l’internaute cherche lorsqu’il tape {le mot clé] sur Google ? La réponse à cette question peut vous donner de précieuses idées.

Astuce 5 : Les recherches associés de Google

Google a conscience des difficultés des internautes à trouver exactement ce qu’ils souhaitent. Pour cela, il a mis en place un complément de recherches associées qui comprend les requêtes connexes qui ont fait l’objet de recherche de la part de beaucoup d’autres internautes.

Ces mots se retrouvent complètement en bas des résultats de recherche et sont précédées de : Recherche associées à + {le mot clé recherché].

Astuce 6 : L’auto-complétion de Google

Pour faciliter également la vie à ses utilisateurs, Google propose des mots ou expressions au fur et à mesure qu’ils saisissent leur requête. En effet, SearchEngineLand a indiqué que Google propose ces mots et expressions en tenant compte des requêtes que les autres utilisateurs ont l’habitude de rechercher.   Ce qui implique que vous avez accès à des requêtes qui peuvent vous aider à trouver de bonnes idées.

21 Regarder les suggestions de Google

L’auto-complétion de YouTube est aussi une alternative très intéressante puisque la plateforme se place en deuxième position lorsqu’on parle de moteur de recherche. Vous pouvez donc l’utiliser de la même manière que décrite précédemment. De plus, vous avez des suggestions qui se placent sur la barre latérale droite et qui vous permettront d’avoir d’autres idées.

Astuce 7 : Parcourez les blogs anglais de la même thématique

En prenant chaque thématique, les blogs américaines ou anglais sont généralement plus nombreux que ceux en français. La concurrence est donc très rude et ils traitent souvent de sujets très intéressants.

Pour utiliser cette méthode efficacement, il est très judicieux d’utiliser Google translate pour formuler vos requêtes, si vous ne maitrisez pas du tout l’anglais. Ensuite, il vous suffit d’utiliser les outils énumérés ci-haut pour voir les articles ayant connus le plus de partage.

Il s’agit d’une méthode très efficace qui vous étonnera par ses résultats.

Astuce 8 : Utiliser Yahoo Question/Réponse et les forums

Cette astuce est hyper pratique puisque Yahoo offre cette espace pour permettre aux internautes de soumettre leur problème et d’avoir des réponses. Il s’agit d’une mine d’or si vous l’exploiter comme il faut.

20 Chercher des sujets dans Yahoo answer

De plus, il existe plusieurs forums qui permettent généralement de résoudre des problèmes donnés. D’ailleurs, il y a des forums traitant de presque toutes les thématiques et il s’agit d’un portail qui vous permettra de prendre connaissance des problèmes des internautes selon votre secteur et d’apporter ensuite la solution sous forme d’article.

6 Article invite dans les forums

Pour cela, concentrez vous sur les sujets les plus populaires et qui présentent généralement des problèmes communs à beaucoup de personnes.

Astuce 9 : Les groupes des réseaux sociaux

Si les forums semblent ne plus être à la mode, vous pouvez vous diriger vers les réseaux sociaux tels que Facebook. Celui-ci permet à ses utilisateurs d’échanger en temps réel et vous pouvez entrer dans les groupes traitant de votre thématique.

Allez donc sur Facebook puis recherchez les groupes traitant votre thématique et rejoignez-les. Il vous suffit d’être à l’écoute ou, lorsque vous le souhaitez, de participer aux conversations afin d’aider les autres membres et de montrer votre expertise. Cela dit, n’allez pas directement faire votre promotion, au risque de vous faire retirer.

22 Joindre les groupes pour trouver des sujets

Ces différentes astuces peuvent vous aider à trouver facilement et rapidement des idées pour rédiger des articles que les blogueurs sont susceptibles de trouver intéressant pour leur lecteur.

Mais avant d’aller plus loin, il faut vérifier si le même sujet n’a pas déjà été traité par le blog hôte. En fait, veillez choisir des sujets qui ne ressemblent pas à ceux qui ont été déjà traités.

Du reste, lorsque vous souhaitez faire des propositions d’idées d’article, je vous conseille de proposer 2 à 3 sujets mûrement choisi parmi lesquelles le blogueur pourra procéder au choix qui lui convient le plus.  

Choisir un titre percutant pour l’article

La première des choses pour rendre votre article captivant, après le choix du sujet, est de soigner le titre que vous allez lui donner. Il s’agit d’un élément très important qui détermine si un contenu sera viral ou pas.

Pour cela, voici 10 astuces pour que votre titre soit réellement percutant.

Astuce 1 : Utilisez le titre pratique « Comment faire »  

Vous avez certainement remarqué que beaucoup de blogs ont des articles commençant par « Comment faire…. ». En fait, il s’agit d’un titre qui fonctionne à merveille puisqu’il met en valeur le caractère pratique du contenu.

Pour décupler son effet, il suffit d’ajouter les bénéfices qu’apporte votre article au lecteur. Il s’agit par exemple de :

  • Comment rendre irrésistible ses articles invités ?
  • Comment générer beaucoup de trafic vers votre site web ?   
Astuce 2 : Incluez des listes et des chiffres

Selon Backlinko, les titres incluant des chiffres génèrent 36% plus de clics que les titres qui n’en ont pas. Cette statistique vient montrer la pertinence d’ajouter des chiffres aux titres de vos articles.

En effet, les articles les plus populaires et les plus aimés sont généralement ceux qui présentent des étapes ou un certain nombre de conseils à suivre. Ceux-ci sont présentés sous forme de liste et de synthèses d’informations. Ce qui est un vrai gain de temps pour les lecteurs qui cherchent souvent des articles faciles à lire et à comprendre, ainsi un maximum de gain d’information contre un minimum de temps.

Pour être efficace, utilisez des chiffres au lieu de les écrire en lettre et si vous n’avez pas un chiffre particulier pour votre titre, pensez à la date ou l’année en cours qui constitue déjà un chiffre en lui-même.

Astuce 3 : Soulignez la valeur et le bénéfice de l’article

Pour que votre titre soit captivant, veuillez indiquer la valeur ajoutée qu’aura concrètement le lecteur en lisant votre article. Pour cela, posez-vous des questions telles que :

  • Qu’est que l’article apporte réellement aux lecteurs ?
  • En quoi cet article est-il bénéfique pour les lecteurs ?  

N’hésitez pas à insérer également des chiffres dans votre titre afin qu’augmenter son effet. Par exemple :

  • 10 étapes pour rédiger des contenus viraux ;
  • Tripler votre le trafic de votre blog en 3 mois ;
  • Etc…
Astuce 4 : Utilisez la polémique pour attirer l’attention

Les titres polémiques ont toujours suscité l’attention des lecteurs et sont d’ailleurs très utilisés dans le domaine des journaux. En effet, ce genre de titre suscite beaucoup d’émotions et génère facilement de nombreuses interactions avec les lecteurs.

Cela dit, il est important de savoir utiliser ce style de titre puisqu’il peut avoir un effet négatif et contraire à ce que vous espérez. Ce qui peut impacter négativement l’image du blog qui le publie, et les blogueurs n’accepteront bien évidemment pas.

Comme titre à polémique, on a :

  • A quoi bon perdre son temps pour tenir un blog ?
  • Pourquoi le guest blogging est mort ?
  • Etc…
Astuce 5 : Poser une question

A l’instar des titre polémiques, les questions aussi attisent la curiosité des lecteurs puisqu’ils auront le réflexe de vouloir répondre à la question posée. Pour que votre tactique marche, prenez soin de ne pas poser une question dont la réponse est « non » ou évidente.

En fait, il est important que les lecteurs n’aient pas depuis le titre de votre article, la réponse qu’il recherche.

Astuce 6 :  utiliser les bons mots

Selon Outbrain, plus vous allez pousser les consommateurs à cliquer sur votre titre, plus ceux-ci sont susceptibles de l’éviter. Et des termes comme « besoin » et « devoir » suscitent parfois de la méfiance.

En bref, il faudrait en quelque sorte éviter de dire aux lecteurs qu’ils ont besoin d’ouvrir la porte, les inviter à les faire est beaucoup mieux. Dans cette mesure, utiliser les « power words » tels que :

  • Pourquoi ;
  • Gratuit ;
  • Instantanément ;
  • Nouveau ;
  • Vous ;
  • Etc…

Pour rendre votre texte dynamique, utilisez ces genres de termes :

  • Sans effort ;
  • Génial ;
  • Précieux ;
  • Etrange ;
  • Utile ;
  • Incroyable ;
  • Amusant
  • Etc…
Astuce 7 : Être négatif, c’est parfois mieux

L’utilisation des adjectifs négatifs tels que « Worst » (pire)  ou « never » (jamais) dans le titre présente un taux de clic de 63% comparativement à ceux contenant les adjectifs positifs tels que « best » (meilleur) et « always » (toujours ». Du reste, les titres n’ayant aucun de ces deux types de termes ont eu un taux de clic de 29 % de plus que celui des adjectifs positifs.

En effet, l’étude estime que les adjectifs positifs ont été sur-utilisés et suggèrent généralement de fausses promesses, ce qui est contraire aux adjectifs négatifs qui semblent être plus authentique. Par conséquent, ne les utilisez pas pour titrer votre article invité.

Astuce 8 : Utilisez les ponctuations

Une technique qui fonctionne très bien est le fait de placer votre mot clé principal au début du titre suivi d’un trait d’union ou d’un double point avec des mots ou expressions qui donnent envie d’en savoir plus.

Il s’agit d’une tactique qui permet d’augmenter de 9% le taux de clic et vous avez par exemple :« Articles invités : Le guide complet pour les réussir ! ».

Astuce 9 : optimisez la longueur   

La longueur de votre titre est un point très important à considérer et un excellent titre devrait contenir entre 6 et 10 mots ou environ 70 caractères. Si vous restez en deçà, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas suffisamment clair, mais au-delà, vous risquez de ne pas être lu puisque la valeur ajoutée que vous apportez ne se remarque pas instantanément.

A ce niveau, vous pouvez déjà optimiser la longueur de vos titres pour les réseaux sociaux. Et selon Buffer la longueur pour optimiser le taux de clics est de :

  • Twitter : 71 à 100 caractères ;
  • Facebook :  40 caractères ;
  • Google+ : 60 caractères ;
  • Etc…
Astuce 10 : Faire simple

Les titres les plus accrocheurs offrent quelque chose d’intéressant sans pour autant égarer le lecteur. Il n’est donc pas nécessaire d’expliquer tout l’article dans votre titre, sinon vous risquez de faire fuir vos lecteurs. L’idée est de faire tout simplement savoir à votre lecteur le sujet qu’aborde votre article.

De plus, l’objectif n’est pas de combiner toutes ces astuces en même temps. Vous pouvez choisir de combiner deux pour chaque titre, ce qui vous permet de faire simple et de varier vos titres.

En résumé, que votre titre :

  • S’adapte au vocabulaire de l’audience ;
  • Mettre en avant un bénéfice ;
  • Pique la curiosité.

Avec ces différentes techniques et astuces, vous pourrez choisir un titre percutant qui donne envie aux lecteurs de vous lire. Par conséquent, votre demande est susceptible d’être acceptée.

Rédiger une introduction captivante

Le titre est l’élément qui incite les lecteurs à cliquer sur votre article pour le lire, et pour que ces derniers prennent réellement connaissance de son contenu, votre introduction doit aussi susciter l’intérêt. Voici donc 5 différentes astuces pour rédiger votre introduction.

Astuce 1 : Réservez l’introduction pour la fin

Lorsqu’on rédige un article, on a tendance à vouloir suivre l’ordre dans lequel les lecteurs vont le lire. Mais pour que votre introduction soit réellement qualitative, il est parfois important de connaître le contenu de votre article.

Le fait est qu’au fur et à mesure que vous rédigez un article, il est très fréquent de rechercher des références extérieures dans le but d’appuyer votre point de vue. Ce qui vous permet d’identifier les informations clés et de les organiser correctement.

A la fin, vous avez une parfaite connaissance du sujet et étant donné qu’on a tendance à ‘’mieux présenter quelque chose qu’on maîtrise que quelque chose qu’on ne maîtrise pas totalement’’, votre introduction sera complète.

Essayez, et vous serez surpris de la facilité avec laquelle vous allez pouvoir rédiger votre introduction. Mieux, elle sera complète et reprendra les informations les plus importantes.   

Astuce 2 : Commencez par une phrase choc

L’objectif est de faire lire votre article et pour réussir à le faire, vous devez capter immédiatement l’attention du lecteur. Pour cela, utilisez une phrase brève et simple telle que :

  • Un fait intéressant : Pour attirer l’attention des lecteurs avec un fait donné, assurez-vous qu’il soit original et méconnu. Imaginez que vous commencez la lecture d’un article par la phrase suivante : « Le saviez-vous ? Le chien peut chanter ! ». Je viens de l’inventer, mais il s’agit des genres de fait qui peuvent servir de phrases d’accroche puisqu’elles amusent et impressionnent à la fois.
  • Une anecdote : Faire rire une personne au début est l’une des meilleures manières d’attirer son attention. Cependant, il faut faire attention à ce que votre anecdote soit personnelle et reliée à une anecdote commune ainsi qu’à votre thématique. Prenez soin de la rendre suffisamment drôle et surprenante, si non elle aura un effet totalement négatif.   
  • Un story telling : Au lieu de commencer par une anecdote, vous pouvez tout simplement commencer par une histoire personnelle qui permettra à vos lecteurs de s’identifier à votre produit ou marque ;
  • Une statistique : Les chiffres sont excellents lorsque vous débuter une introduction. En fait, leur impact est assez grand puisqu’elle donne de la crédibilité à votre article. Le lecteur considère que vous lui offrez quelque chose de concret qui a peut-être fait l’objet d’une étude ;
  • Etc…
Astuce 3 : Enoncez le problème et la solution  

A ce niveau, vous décrivez la situation actuelle du lecteur en évoquant la problématique, les difficultés… afin de lui montrer en quelque sorte que vous le comprenez. Pour que cette partie soit une réussite, il faudrait que vous soyez le plus précis possible afin que le lecteur puisse désirer vous lire.  

Ensuite, apportez la solution, c’est-à-dire d’indiquer aux lecteurs que votre article est la meilleure solution pour que son problème soit résolu ou pour qu’il puisse profiter d’un certain avantage.

En procédant de cette manière, le lecteur ne pourra plus revenir sur ses pas et sera donc obligé de continuer sa lecture.

Astuce 4 : Faire court et simple

Une introduction performante est celle qui est complète dans la mesure où elle :

  • Présente l’article et le situe ;
  • Apporte des précisions sur la problématique de l’article.

Toutefois, elle ne doit pas révéler trop d’informations pour ne pas faire en sorte que le lecteur ait déjà la réponse dont il a besoin et stop donc sa lecture. Il s’agit d’un vrai challenge puisque l’introduction doit être courte et contenir suffisamment d’informations afin de donner envie aux lecteurs d’aller plus loin.

En règle générale, une introduction ne devrait pas dépasser, en longueur, les 20% de l’article. En bref, une introduction qui performe est celle qui est simple et suffisamment cohérente pour que les lecteurs puissent suivre naturellement votre développement.

Rédiger un contenu d’exception

Après l’introduction, il faut maintenant donner les informations que vous avez promis dans votre introduction. Toutefois, notez qu’il n’existe pas une façon unique de rédiger le contenu d’un article et chaque personne à son style.

Alors que certains rédacteurs sont habitués à établir un plan au départ à suivre, d’autres ne le font pas et mettent en place un plan au fur et à mesure qu’ils rédigent leur article.

Mais dans l’un ou l’autre des cas, il y a plusieurs facteurs qui font qu’un article soit réellement qualitatif ou non. Pour votre article invité, voici quelques astuces à mettre en place.

Astuce 1 : Montrez votre expertise

Votre article prouve votre niveau de compétence dans votre secteur d’activité. Pour cela, apporter des informations pertinentes qui ne sont forcément pas déjà connues de vos lecteurs.

Surprenez-les avec des conseils exclusifs, des méthodes expliquées pas à pas et facile à appréhender. L’idée est d’être généreux et de leur donner plus que ce à quoi ils s’attendent, ce qui est susceptible de leur permettre de vous apprécier et de vous faire confiance.

Astuce 2 : Optimisez la lisibilité de votre article

En dehors du fond, la forme compte en termes de l’expérience utilisateur et il ne faudrait donc pas mettre les lecteurs devant un mur de texte. Prenez soin de bien mettre en évidence les différentes parties de votre article de telle manière que le lecteur puisse récupérer le maximum d’informations en un coup d’œil.

Pour cela, structuré l’article avec :

  • Des Sous titres ;
  • Des paragraphes ;
  • Des listes à puces ;
  • Des textes en gras ;
  • Des encarts de textes ;
  • Etc…      

Illustrer l’article

Pour rendre votre article agréable à lire, il est judicieux d’insérer une ou plusieurs images qui vont créer une sorte de pause. De cette façon, le lecteur n’a plus l’impression de lire un article interminable.

Cette tactique performe encore plus si les images que vous incluez apportent des précisions complémentaires ou clarifient le contenu de l’article. En dehors des images, n’hésitez pas à utiliser d’autre formats de média lorsque vous jugez qu’ils sont pertinents pour votre article :

  • Les vidéos ;
  • Les infographies ;
  • Les podcasts ;
  • Etc…

Par ailleurs, notez que si vous choisissez mal vos images, cela peut vous coûter très cher. En effet, certaines photos ou images peuvent être soumises à des droits d’auteur et les utiliser peut vous amener à subir des sanctions pénales.

Astuce 1 : Créez vos propres images

La solution la plus simple pour créer vos propres images est de vous transformer en photographe. Faites vous-même vos photos et utilisez-les, vous n’aurez plus à vous soucier des problèmes de droit d’auteur ou de leur originalité.

Si vous ne pouvez pas le faire, vous pouvez utiliser une solution en ligne : Canva. Il s’agit d’un outil en ligne qui propose des templates gratuits et payants que vous pouvez utiliser pour créer vos images. Consultez le guide de Hubspot qui indique 8 étapes pour créer vos visuels avec canva.   

Dans le cas où vous maitrisez des logiciels de création de visuels tels qu’Adobe Illustrator, que j’utilise personnellement, vous pouvez créer autant d’images que vous voulez. Mais cette méthode est assez complexe et je vous conseille à utiliser d’autres alternatives si vous souhaitez aller plus vite.

Astuce 2 : Utilisez les banques d’image

A défaut de créer vous-même vos images, comme j’ai l’habitude de le faire avec Adobe Illustrator, dirigez-vous tout simplement vers les banques d’images qui comportent suffisamment de visuels pour la plupart des thématiques.

Pour les images libres de droit et complètement gratuites, voici quelques ressources :

Pixabay

Il s’agit d’une plateforme presque incontournable lorsque vous recherchez des images gratuites. En fait, Pixabay rassemble plus d’un million d’images de très grande qualité où vous pouvez puiser les visuels de vos articles sans vous inquiéter.

En plus des images, la plateforme propose des vidéos complètement gratuites que vous pouvez aussi utiliser. Mieux, le site est en français, mais le seul inconvénient est le fait qu’il y a beaucoup de photos classiques et qu’il est probable que vous tombiez sur les mêmes images sur d’autres blogs.      

Flickr

Flickr ne se fait plus présenter et reste aussi un incontournable avec sa « communauté Flickr, ses dizaines de milliards de photos et ses 2 millions de groupes ». Avec cette quantité de données, il y a de fortes chances pour que vous trouviez l’image idéale pour votre contenu.

Unsplash

Unsplash se démarque aussi par ses photos libres de droit en haute résolution. Vous allez pouvoir trouver des images de grande qualité avec une prédominance d’images adaptés pour le business et les entreprises.

Le seul inconvénient est le fait que le site est uniquement en anglais, ce qui peut vous poser quelques petits problèmes si vous n’êtes pas habitué à la langue.

Pexels

A l’instar de Pixabay, Pexels est une banque d’image un peu classique avec néanmoins un choix assez vaste. Vous pouvez par exemple utiliser l’onglet « Explore » pour avoir accès aux images les plus populaires ou les personnes ajoutant le plus d’images.

Wikimedia Commons

Il s’agit d’une section de Wikipédia qui est dédiée aux médias dont :

  • Les images ;
  • Les sons ;
  • Les vidéos ;
  • Etc…   

En fait, Wikimedia Commons comporte plus de 52 millions de fichiers média et vous avez des chances de trouver ce que vous recherchez.  

Everystockphoto

Bien que Everystockphoto ne présente pas un design assez captivant, il n’empêche qu’il propose des images issues de plusieurs plateformes dont Flickr, Stock Xchng…

StockSnap.io

Contrairement à Everystockphoto, StockSnap.io est très bien conçu en termes de design. Le site propose des images de qualité tout en offrant des fonctionnalités comme :

  • Les recherches populaires ;
  • Les filtres : Affichage par nombre de vues, de téléchargement et de date de publication.

L’inconvénient à ce niveau est le fait que le moteur de recherche soit en anglais.

Pour aller plus loin sur les plateformes offrant des images gratuites libre de droit, vous pouvez consulter les sites web suivants :

Par ailleurs, vous pouvez aussi utiliser les images libres de droit et payantes qui présentent l’avantage d’être exclusif. Lorsque vous utilisez les images gratuites, il y a des chances de les trouver sur d’autres blogs, ce qui n’est pas très professionnel.

De plus, les images gratuites sont souvent impersonnelles et génériques, ce qui n’incite pas forcément les lecteurs à s’immerger dans votre contenu. Cela dit, si vous publiez régulièrement des images, la solution gratuite peut être une très bonne alternative.

Voici quelques banques d’images payantes que vous pouvez utiliser :

Enfin, ne vous limitez pas à aux médias et rendez votre texte dynamique avec des exemples, des liens qui permettent aux lecteurs d’avoir des informations complémentaires….

Une conclusion qui invite à l’action

Il s’agit de la dernière partie de votre article et elle présente deux principaux objectifs :

  • Inciter les lecteurs à mettre vos conseils en pratique : L’idée est de leur indiquer qu’ils sont capables d’aboutir à de bons résultats avec les informations que vous leur avez données ;
  • Un appel à l’action vers votre contenu : La conclusion est le lieu idéal pour inviter ceux qui désirent aller plus loin à cliquer sur votre lien. D’ailleurs, votre objectif depuis le départ est de les conduire vers une landing page ou une certaine page de votre site web, il s’agit donc du meilleur moment.

Avant de lancer votre stratégie de guest blogging, je vous recommande fortement de mettre en place une stratégie pour collecter les emails des visiteurs issus de vos articles invités et mon article sur le sujet est susceptible de vous aider.

Cela dit, il est très important que le contenu de votre article et la page de destination sur votre site web soient cohérents. Dans le cas contraire, vous risquez d’apporter de la confusion aux visiteurs qui n’hésitent pas à quitter votre site web.

Etape 4 : Optimiser l’article pour le référencement

Pensez optimisation SEO

La publication de votre article sur un gros blog est déjà un atout en termes de référencement. Cependant, il importe de l’optimiser pour augmenter ses chances d’apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Pour cela, suivez ces bonnes pratiques :

Astuce 1 : Utilisez les bons mots clés

L’optimisation de votre article commence par le choix des mots clés que vous allez utiliser dans le contenu de votre article. Pour cela, je vous conseille de ne pas cibler des mots clés classiques tels que :

  • Meilleur montre ;
  • Mode homme ;
  • Chocolat ;
  • Etc…

En effet, ces mots clés sont généralement trop compétitifs, ce qui ne vous permet pas de vous positionner facilement dans les résultats. Utilisez plutôt les mots clés à long traine qui ne sont pas trop compétitifs et qui sont susceptibles de vous permettre de mieux vous positionner.    

Par exemple, on a :

  • Les meilleures montres d’été 2019 ;
  • La tendance mode homme 50 ans ;
  • Chocolat made in France ou chocolat fourré aux amandes ;
  • Etc…

Pour trouver de tels mots clés, Google Keyword Planner et SEMrush qui ont été précédemment cités pourront vous aider. Par ailleurs, si vous n’avez pas pensé à mettre votre mot clé principal dans le titre de votre article, c’est le moment de le faire.

Astuce 2 : Optimisez l’introduction

Il ne fait plus aucun doute que l’introduction est une partie très importante pour votre article et elle doit contenir aussi votre mot clé principal afin que l’article soit optimisé pour le référencement.

En fait, comme l’indique Brian Dean sur Backlinko, l’ajout de votre mot clé dans les 100 premiers mots de votre article permet à Google de mieux comprendre votre contenu. Pensez donc l’insérer dans votre introduction.

23 Backlinko Brian Dean

Astuce 3 : Le nombre de mots

Les pages classées parmi les 10 premiers résultats pour la plupart des mots-clés contiennent en moyenne plus de 2 000 mots, une statistique qui met en évidence l’importance de la taille des articles dans le classement. En effet, Google compte offrir des réponses complètes aux requêtes de ses utilisateurs.

Cette raison l’amène à mettre en avant des contenus complets, riches et qui sont par conséquent longs. Cette longueur est due à des éléments tels que :

  • Des exemples ;
  • Des illustrations ;
  • Des faits réels ;
  • Etc…

Cependant, il ne faudrait pas faire du remplissage inutile dans le but de voir votre article mieux positionner puisque Google tient compte d’autres critères de classement. Cherchez plutôt à apporter une véritable valeur ajoutée à vos lecteurs.

Astuce 4 : Segmentez l’article avec les balises H1, H2, H3…

Lorsque vous avez un contenu long, il est important de le segmenter pour faciliter sa lecture. Pour cela, découpez-le en des rubriques et sous-rubriques avec les balises :

  • H1 : Il s’agit de la balise réservée au titre SEO de votre article et comme vous n’avez qu’un seul titre pour votre article, il n’y a pas deux H1 dans un article.
  • H2, H3… : Ce sont les balises qui divisent votre article en sous-rubriques et pour les améliorer, n’hésitez pas à y insérer aussi vos mots clés.   

Astuce 5 : Utilisez des liens internes et externes   

Même s’il s’agit d’un article invité, n’hésitez pas à inclure des liens autres que ceux qui mènent vers votre site. En fait, l’enrichissement de votre contenu passe aussi par l’insertion de liens de qualité qui permettront aux lecteurs d’avoir plus d’informations sur un sujet donné.

Par conséquent, utilisez des liens pointant vers d’autres articles du blog hôte pour améliorer son maillage interne. En ce qui concerne les liens sortants, vous allez certainement inclure deux ou trois liens vers votre propre site web, mais tâchez d’insérer aussi d’autres liens pointant vers d’autres sources.

Même si l’utilisation de liens sortant n’influence pas directement votre classement dans les résultats, ils apportent généralement une valeur ajoutée importante aux lecteurs. Et plus votre contenu est apprécié, plus Google aura tendance à le mieux le classer.

Astuce 6 : Optimisez les images

53% des utilisateurs quitteront la page si le chargement prend plus de 3 secondes et comme les images peuvent parfois impacter la vitesse, il convient de les optimiser. Choisissez non seulement les images les plus pertinentes pour votre contenu, mais aussi des images qui ne sont pas lourdes.

Dans le cas où vous constatez que votre image est assez lourde, vous pouvez utiliser des outils tels que Compressor.io qui vous permet de réduire leur taille sans pour autant affecter la qualité.

En dehors de la taille, utilisez la balise ALT pour les images sans oublier de les nommer convenablement en insérant votre mot clé.

Astuce 7 : Faites une meta-description

Il s’agit du résumé de votre article qui apparaît dans les moteurs de recherche, juste en dessous de votre titre et du lien de la page. Lorsqu’elle est suffisamment accrocheuse, elle vous permet d’avoir un taux de clic élevé pour l’article.

En fait, ce petit résumé est souvent limité à 155 caractères, mais peut aller jusqu’à 300 caractères. Pour cela, il est judicieux de mettre les informations les plus importantes dans les 155 premiers caractères.

28 Opimisation article invite Yoast SEO

Pour aller plus loin sur le sujet, Yoast indique les bonnes pratiques pour rédiger votre meta description.

Avec ces différentes astuces, vous êtes sûr d’optimiser au maximum votre article pour son référencement. Maintenant, il faudrait penser à bien présenter l’article au blogueur.

Etape 5 : Bien présenter l’article à publier

Faire une correction de larticle

1) Relecture et correction des fautes

Après avoir rédigé toutes les parties de votre article, prenez le temps de relire votre contenu et de vérifier chaque détail afin de présenter un travail parfait. Vérifier l’emplacement de chaque visuel et appliquez-vous à proposer un article invité sans la moindre faute d’orthographe ou de syntaxe afin de renforcer vos chances d’être publié.

Validation de larticle

2) Un article prêt à être publié

16 Programmation article invite

Après la correction, cherchez à faciliter le travail au blogueur en lui renvoyant un article prêt à être publié. Dans cette situation, il y a deux possibilités :

Vous avez un compte sur son blog : Il vous suffit de lui dire que vous avez terminé l’article et qu’il peut aller l’examiner.

Vous allez le lui envoyer pour qu’il le publie : A ce niveau, je vous recommande d’effectuer les mises en forme sur votre blog et de faire un copier-coller du code HTML dans le logiciel Microsoft Word. Envoyez-lui ensuite le fichier pour qu’il puisse le publier en faisant un simple copier-coller à son tour.

Etape 6 : Après la publication de votre article

Partager le contenu

Le processus ne se termine pas à la publication de votre article invité et il y a encore des actions à effectuer pour que votre stratégie de guest blogging apporte des résultats satisfaisants.

1) Faites la promotion de votre article invité

29 Partager sur les reseaux sociaux linkedin

Bien que l’article soit publié sur un autre blog, qui de surcroît est plus populaire que le vôtre, il est pertinent de faire aussi votre part de promotion. Vous pouvez utiliser plusieurs alternatives dont :

  • L’envoie d’email aux abonnés de votre liste email ;
  • Le partage de l’article sur tous les canaux que vous maîtriser y compris les réseaux sociaux pour toucher tous vos abonnés ;
  • Une demande de partage adressée aux bloggeur influents que vous avez eu l’occasion de mentionner dans votre article ;
  • Etc…

2) Répondez aux commentaires 

30 Repondre aux commentaires articles invites

Vous avez rédigé l’article au complet et vous êtes donc la meilleure personne pour répondre aux différentes questions que les lecteurs vont poser. Pour cela, prenez le temps de jeter régulièrement un coup d’œil à votre article pour vérifier s’il n’y a pas de commentaires que vous avez laissé sans réponse. Faites ceci tout au moins pendant la première semaine de publication de votre article.

En fait, cette action vous permet de montrer davantage votre expertise sur la thématique aux lecteurs et indique aussi au blogueur que vous êtes réellement engagé. En fait, si vous ne répondez pas aux commentaires, le blogueur est susceptible de penser que vous avez uniquement publié votre article pour l’obtention de backlinks. Ce qui réduit vos chances pour une prochaine demande.  

3) Faites un suivi de vos articles publiés

Il est très utile de garder une trace des articles invités que vous avez eu à publier et des blogs sur lesquels vous l’avez effectué. Pour cela, je vous invite à utiliser un fichier Excel comportant :

  • Les articles que vous avez eus l’occasion de publier ;
  • Le blog sur lesquelles vous les avez publiés ;
  • La date de leur publication ;
  • L’URL de ces articles.

Cette liste n’est pas exhaustive, vous pouvez ajouter des observations ou tout ce que vous jugez utile de noter. En procédant ainsi, vous allez pouvoir utiliser Google Analytics

pour déterminer les articles qui vous ont apporté le plus de trafic et ceux qui continuent de vous apporter encore du trafic.

Ces précieuses informations vous permettent de déterminer les blogs qui vous apportent le plus de résultats lorsque vous publiez vos articles invités. De plus, vous saurez quel type d’article plait le plus aux lecteurs et il vous sera plus facile de proposer des articles invités qui performent encore plus.     

Proposer un article invité sur Twaino

Afin de donner de la visibilité à votre business, vous pouvez publier vos articles invités sur le blog de mon Agence SEO, Twaino.com. Ci-dessous, j’ai élaboré ce guide qui comporte les recommandations à suivre pour effectuer vos publications.

Je tiens aussi à préciser qu’il n’y a pas d’obligation concernant la fréquence de publication. Cela dit, il est judicieux de maintenir actif votre compte d’auteur avec au moins 7 publications par an.

Pensez à me fournir l’adresse mail à utiliser pour la création de votre compte d’auteur sur Twaino. 

1) La Charte éditoriale de Twaino

La longueur est un critère très important pour la visibilité d’un article, comme je l’ai décrit dans les précédents chapitres. Pour cela, je vous invite à enrichir le plus possible vos articles avec des informations pertinentes.

En fait, j’ai l’habitude de publier des contenus très détaillés, très riches et il me serait donc difficile d’accepter des textes de 300, 400, 500… mots. Par conséquent, je vous conseille de rédiger des articles d’au moins 2000 mots et si le sujet s’y prête, vous pouvez créer un contenu beaucoup plus long (il n’y a pas de limite).

Au niveau de la structure, j’attends les choses suivantes :        

Un titre 

Le titre est l’élément qui va permettre d’attirer les lecteurs et de rendre viral votre contenu. Ainsi, je vous invite à consulter les différentes astuces présentées ci-dessus pour faire le bon choix.

N’oubliez pas de le garder court afin de faciliter les partages sur les réseaux sociaux, l’idéal est d’avoir un titre de 70 à 80 caractères.

Une introduction

24 Une introduction qui accroche

Pour être captivant, l’introduction doit être courte et comporter nécessairement certains éléments dans le but :

  • D’impliquer le lecteur ;
  • D’agiter le problème ;
  • D’apporter la solution.

Jeter un coup d’œil sur le chapitre consacré à la rédaction d’introduction pour découvrir quelques astuces.

Des intertitres

26 Creer des images uniques pour article invite

Pour faciliter la lecture de votre article, il est important d’inclure des intertitres pour le structurer. Pour cela, utilisez les balises H2 et si le sujet s’y prête, ajoutez des H3 voire des H6.

Des illustrations

27 Creation images Illustrator

Pour rendre votre contenu plus agréable, pensez à l’illustrer avec les différents types de média que vous avez. Mais assurez vous qu’ils soient réellement pertinents et il y a différents types de média dont vous aurez besoin :

  • L’image mise en avant : Il s’agit de l’image qui s’affiche avec le titre dans la page comportant les articles. Elle s’affiche aussi dans le homepage, en haut de l’article… Sa taille peut varier d’un endroit à un autre et je vous invite à choisir un format qui peut s’afficher correctement partout. Idéalement, choisissez une image pertinente de 800 x 530 pixels.   
  • Des images d’illustrations : Lorsque vous choisissez des images pour illustrer vos articles, il faudrait que celles-ci occupent exactement la largeur de l’article pour que le contenu soit esthétique. Pour cela, n’excède pas les 800 pixels de large pour vos images ou infographies.
  • Des vidéos : J’ai l’habitude d’accompagner mes articles de vidéos YouTube, vous pouvez en faire de même.

Orthographe et syntaxe 

Avant la soumission de votre article invité, je vous prie de vérifier et de corriger les fautes d’orthographes et de syntaxe que vous avez peut-être loupé au cours de la rédaction.

2) Autopromotion

Il s’agit d’un point très important qui fait l’objet d’un règlement strict. En fait, vos liens et votre présentation seront automatiquement placés en haut des articles invités que vous allez publier. Ils seront aussi présents sur votre page d’auteur, ce qui permettra aux lecteurs d’y accéder facilement.

Toutefois, Twaino n’autorise pas la promotion d’un produit ou d’un service dans le contenu de l’article invité. Les liens issus de cette pratique seront tout simplement supprimés, si vous les mettez.

Cela dit, vous êtes libre de mettre des liens vers des articles complémentaires publier sur votre propre site web, et ce, uniquement si cela va dans l’intérêt du lecteur.

Pour récapituler :

Vous pouvez inclure des liens vers des contenus éditoriaux qui apportent de la valeur ajoutée aux lecteurs.

Vous ne pouvez pas inclure :

  • Des liens sur-optimisés pour le référencement ;
  • Des liens commerciaux et d’auto-promotion.

3) Mettez en ligne l’article invité

Pour mettre en ligne l’article, vous devez premièrement vous connecter à votre compte auteur sur Twaino.com. Pour cela, taper dans votre navigateur l’URL :

https://www.twaino.com/wp-admin/

Sur l’interface de connexion, insérez l’identifiant et le mot de passe que vous avez reçu après la création de votre compte. Si pour une raison ou pour une autre vous avez perdu votre mot de passe, cliquez tout simplement sur le lien « Mot de passe oublié ».  

Pour connaître tout le processus de publication d’un article en passant par sa mise en forme à l’insertion de médias, consultez cet article qui est accompagné d’une vidéo de démonstration. Mais voici un bref résumé du processus :

Accédez à l’interface d’édition

Une fois dans la console de WordPress, cliquez sur la rubrique « Articles » de la barre latérale gauche, puis sur « Ajouter ». Mais dans le cas où vous vous trouvez sur la page d’accueil, cliquez sur le   bouton « Créer » puis sur « Article » situées complètement en haut de la page.

Ajoutez votre article

Sur la page « Ajouter un nouvel article », :

  • Inscrivez le titre de votre article dans la partie réservée à cet effet ;
  • Collez votre article dans l’éditeur ;
  • Ajoutez la balise « more » à la fin de l’introduction : Qui permet d’afficher l’inscription « lire la suite » ou « Read more » ;
  • Faites la mise en forme : En insérant les balises H1, H2…, mettant en gras des mots clés, insérant les images, etc…
  • Ajouter l’extrait de votre article :  Il s’agit de l’extrait qui s’affiche sur la page « Blog ». Vous pouvez décider de ne pas le renseigner et dans ce cas, les premiers caractères seront automatiquement pris avec parfois la coupure de certains mots. Pour éviter cela, vous pouvez choisir les deux premières phrases de votre article, sans mettre de point à la fin pour indiquer une continuité ;
  • Choix de la catégorie de votre article : A ce niveau choisissez entre la rubrique dans laquelle votre article invité sera classé. Twaino a fondamentalement quatre catégories :
    • Création d’entreprise ;
    • Création Site Web ;
    • Marketing ;
    • SEO.
  • Ajouter les tags ou mots clés associés à votre article ;
  • Sélectionner une image mise en avant : Cliquez sur « Définir l’image mise en avant » pour choisir l’image de votre article. Vous pouvez renseigner la balise alt et nommer l’image avec le titre de votre article, en vue d’optimiser l’image pour le référencement.  

Soumettre votre article

Une fois que vous avez fini de mettre en forme votre article et effectuer les configurations nécessaires, vous pouvez soumettre votre article. Celui-ci sera relu et évalué.

Suite à cette évaluation, vous allez recevoir un courrier électronique vous indiquant si votre article sera publié ou pas. Dans le cas où il sera publié, vous allez recevoir le jour ou la date de publication ainsi que le lien menant vers votre article afin que vous puissiez faire les partages sur vos différents canaux.

4) Renseignez les informations de profil

33 Completer profil auteur 34 Profil auteur article invite contributeur

Vous pouvez faire la promotion de votre présence en ligne en haut de chacun de vos articles invités et sur la page auteur.

Pour ajouter ces informations, connectez vous à votre espace auteur et cliquez sur la rubrique « Utilisateur » située sur la barre latérale gauche. Cliquez ensuite sur votre profil et indiquez vos différents liens :

  • Site web ;
  • Twitter ;
  • Facebook ;
  • LinkedIn ;
  • Pinterest ;
  • Instagram.

Ajoutez également votre présentation depuis l’espace de configuration et changez votre mot de passe. A ce niveau, il convient de noter que c’est Gravatar qui est utilisé pour la photo de profil et vous devez donc indiquer votre email associé. Vous pouvez créer un compte Gravatar ici, si vous ne l’avez pas encore.  

31 Obtenir une image gravatar 32 Remplir les informations gravatar

5) Suivez les visites des articles publiés

Etant donné que vous avez un compte sur Twaino, vous pouvez voir les statistiques de visites du site et de vos articles. Pour voir ces statistiques, allez sur la page d’accueil du tableau de bord de WordPress qui vous donne une vue d’ensemble de l’audience. Pensez à varier les périodes pour effectuer vos analyses.

En fait, vous pouvez avoir accès à ces mêmes données pour chacun de vos articles en vous rendant dans la section « Tous les articles » et en cliquant sur l’icône Analytics.

1 Tableau de bord suivi performance article invite

Dans le cas où les statistiques ne vont pas s’afficher, sachez qu’elles sont probablement masquées à cause du nombre d’options qui sont affichées sur votre écran. Pour cela, cliquez sur les « Options de l’écran » qui se trouve en haut à droite de votre écran. Vous allez voir les différentes options parmi lesquelles vous allez décocher certaines.   

6) Suivez le calendrier de publication

Il est possible de connaître la date de publication de votre article en vous rendant dans le calendrier de publication. Pour y accéder, cliquez sur « Articles » puis sur « Calendrier ».

7) Trouver des idées de sujet à traiter

Dans le cas où vous avez effectué des recherches de sujet d’article sans succès, vous pouvez vous inspirer des sujets qui sont proposés dans un fichier partagé. Il s’agit d’un fichier Google Sheet comportant des sujets d’articles très intéressants qui peuvent vous inspirer.

Dans le cas où vous avez d’autres idées, qui vous semble bon à traiter, vous pouvez les ajouter afin de les partager avec les autres rédacteurs. Cependant, prenez connaissance des consignes avant de procéder à n’importe quelle modification du fichier.

Le même fichier comprend aussi des sujets issus de notre veille et qu’on trouve très pertinent. A l’instar des idées d’articles, vous pouvez ajouter les articles que vous avez eu l’occasion de trouver sur d’autres sites ou sur votre propre site et qui méritent vraiment d’être lus.

4) Pour aller plus loin sur l’éditeur       

Les options avancées

A défaut, les options copier-coller un texte, modifier les styles de textes en utilisant par exemple les balises H1, H2… ne s’affichent pas et il vous suffit de cliquer sur l’icône des options avancées pour les faire apparaître.

L’apparence de l’article avant publication

Avant de soumettre votre article invité, il est recommandé de vérifier son apparence afin de vous assurer que tous les éléments se présentent comme il le faut.

Pour afficher l’apparence, cliquez sur « Aperçu » situé sur la barre latérale gauche.

Passer en mode plein écran

Pour accroître votre confort d’édition, vous pouvez activer le mode plein écran et WordPress vous permet de le faire en cliquant sur l’icône correspondante.

Ajouter une vidéo

Pour ajouter une vidéo, vous avez besoin seulement de l’URL de la vidéo.

Afficher tous les champs pour la création d’article

Il peut arriver que certains manquent sur la page de création d’article comme l’extrait, les tags et autres. Pour les afficher, cliquez sur le bouton « Options de l’écran » et sélectionnez les options que vous souhaitez voir à l’écran.

Conclusion

Sans visibilité, un business en ligne n’a aucune chance de survivre. Ainsi, plusieurs techniques peuvent être utiles afin de permettre aux sites web qui viennent d’être lancés de commencer à générer du trafic. Parmi les techniques les plus efficaces, il y a le guest blogging qui consiste à publier des articles sur des blogs hôtes. Ces articles, encore connus sous le nom d’articles invités, vous permettent d’améliorer significativement votre visibilité et donc, d’avoir du trafic grâce aux backlinks générés. De plus, les articles invités vous permettront de construire des relations de confiance, avec des blogueurs et des influenceurs de votre secteur. Mais pour que cette stratégie apporte des résultats satisfaisants, il convient de sélectionner avec soin le blog hôte et de respecter les bonnes pratiques de la ligne éditoriale.

Maintenant que vous savez tout sur les articles invités, êtes-vous prêt à publier sur le blog de Twaino.com ? 🙂