Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Selon RAND FISHKIN, un expert très réputé dans la communauté SEO anglaise : 

« La recherche de mots-clés est l’une des activités les plus importantes, les plus précieuses et les plus rentables du domaine du Search Marketing. Le classement pour les « bons mots-clés » peut construire ou briser votre site web. » 

Je rejoins RAND pour affirmer que la recherche de mots-clés est l’une des étapes les plus importantes dans le SEO. C’est pourquoi je ne manque pas de l’effectuer à chaque fois que je souhaite lancer une campagne SEO.

Recherche de mots-clés : Le guide Complet

Dans mes articles, j’ai eu à aborder ce sujet à plusieurs reprises. Mais aujourd’hui, je vous propose un guide qui comprend tous les éléments à considérer pour une recherche de mots-clés efficace.

Par conséquent, nous allons aborder plusieurs notions dont les plus importantes sont : 

  • Ce qu’est la recherche de mots-clés ; 
  • Le moment idéal pour le faire ;
  • Les différentes techniques pour trouver des mots-clés ; 
  • Les différentes méthodes pour trier les mots-clés ; 
  • Le meilleur moyen d’utiliser vos mots-clés dans la création de vos contenus ; 
  • Quelques astuces et bonnes pratiques lors d’une recherche de mots-clés. 

Prêt pour la route ? Allons-y !

Chapitre 1 : Qu’est-ce que la recherche de mots-clés et quelle est son historique ?

1.1. Qu’est-ce que la recherche de mots-clés ?

Avant de définir la recherche de mots-clés, il faut comprendre le concept le plus important : Mots-clés

Alors, qu’est-ce qu’un mot-clé ?

Un mot-clé est tout mot ou expression qu’un utilisateur tape dans le moteur de recherche pour trouver certaines informations sur Internet.

Par exemple, si je tape dans un moteur de recherche l’expression « bottes de jardin », ceci peut être considéré comme un mot-clé. D’autant plus que Google va me proposer les pages web qui se sont optimisées pour ce terme :

Exemple de SERP

Maintenant, en quoi consiste la recherche de mots-clés ?

Pour faire simple, la recherche de mots-clés est le processus consistant à trouver toutes les requêtes que votre audience cible est susceptible d’utiliser dans les moteurs de recherche pour trouver ce que vous proposez.

La recherche de mots cles

Dans mon précédent exemple, la recherche de mots-clés va consister à trouver tous les termes que les utilisateurs vont utiliser lorsqu’ils essaieront d’acheter ou d’avoir des informations sur les bottes de jardin. 

Cependant, il faut noter que la recherche de mots-clés ne se limite pas à trouver les termes utilisés par les utilisateurs.

Cette pratique consiste également à faire le tri des mots-clés et à les classer par ordre de priorité.

Le tri des mots cles

Source : Writermag

Une fois les mots-clés pertinents sélectionnés, ils pourront vous permettre d’optimiser les pages existantes de votre site ou de créer un nouveau contenu.

Voilà en quelques mots ce qu’est la recherche de mots-clés dans le référencement. Que direz-vous maintenant d’un bref historique sur eux ?

1.2. Quelle est l’histoire de la recherche sur les mots-clés ?

À l’instar du SEO, la recherche de mots-clés est une pratique qui a évolué au fil du temps.

À ses débuts, la recherche par mot-clé se réduisait souvent à trois étapes très simples à savoir : 

  • Visiter le Google Keyword Planner ; 
  • Trouver les mots-clés ayant les plus grands volumes de recherches ; 
  • Insérer les mots-clés trouvés dans le contenu des pages web.

Et le tour était joué, vous pouvez vous attendre à une évolution dans le classement de vos pages.

Ça, c’était dans les années 2000 et beaucoup de personnes l’ont utilisé pour classer dans les premières positions, des contenus sans valeur ajoutée aux utilisateurs.

Google a réagi en mettant son algorithme à jour à plusieurs reprises. L’objectif de ces mises à jour était de comprendre ce que les utilisateurs veulent afin de leur proposer les meilleurs résultats possible.

Dans un premier temps, nous avons eu comme mise à jour majeur ayant influencé la façon dont Google traitre les requêtes et propose ses résultats : 

  • Google Panda ; 
  • Google Penguin.

Google Panda permet au moteur de recherche de pénaliser ou de moins classer les pages web ayant des contenus de mauvaise qualité ainsi que les contenus dupliqués. Quant à Google Penguin, il permettait à la firme de sanctionner le spamming, notamment le keyword stuffing :

Google Penguin et Panda

Source : SlideShare de Nancy Farkas

Ce sera avec Google Hummingbird qu’on aura une véritable avancée dans l’amélioration du des recherches qui deviennent sémantiques. Google se concentre désormais beaucoup plus sur l’intention de recherche de ses utilisateurs.

Google Pneguin Panda et Hummingbird

Source : SlideShare de Nancy Farkas

Aujourd’hui, la recherche de mots-clés va bien au-delà de la simple recherche des « bons » mots-clés à placer aux « bons » endroits à cause des deux autres mises à jour de Google : 

  • RankBrain en 2015 ; 
  • BERT en 2019.

Ces deux composants de l’algorithme de Google sont basés sur l’intelligence artificielle et s’améliorent d’eux-mêmes constamment : 

Intelligence Artificielle

Source : Martechtoday

Avec ces deux IA, Google comprend de mieux en mieux : 

  • Comment les utilisateurs interagissent avec les résultats de recherche organiques ;
  • Quelle est l’intention de recherche derrière la requête.

En d’autres termes, la recherche sur les mots-clés ne consiste plus à trouver un mot-clé idéal. Il s’agit plutôt de comprendre le public et de proposer des contenus hautement qualitatifs.

Cela ne signifie pas que la recherche par mots-clés est devenue obsolète, bien au contraire. Elle a évolué et s’utilise désormais d’une manière différente de celle du passé : 

Evolution de la recerche

Pour faire simple, les règles ont changé et vous pouvez même vous classer pour des mots-clés que vous n’avez pas utilisés dans vos contenus. 

C’est exactement ce que nous allons découvrir ensemble !

Chapitre 2 : Pourquoi la recherche de mots-clés est (encore) importante pour le référencement et quand le faire ?

J’ai affirmé à plusieurs reprises que les mots-clés ne sont plus importants comme ils l’étaient il y a quelques années.

Cette affirmation concerne principalement la manière dont les mots-clés sont utilisés. 

Inclure à tout prix des mots-clés, parfois mécaniquement, dans un contenu n’est plus important et / ou ne permet plus qu’il soit bien référencé. 

Nous avons compris que les mots-clés génériques de la vieille école et l’optimisation d’une seule page pour un mot-clé en particulier ne sont plus d’actualité.

Toutefois, l’utilisation de groupes de mots-clés ayant le même champ sémantique et l’examen des opportunités relatives qu’ils offrent peuvent vous permettre de faire beaucoup de choses.

C’est pourquoi ce processus va rester essentiel tant que les personnes effectueront des recherches à l’aide des moteurs de recherche avec des requêtes aussi bien textuelles que vocales. 

2.1. Pour quelles raisons la recherche de mots-clés reste encore importante ?

2.1.1. La recherche de mots-clés vous aide à trouver les meilleurs termes sur lesquels vous positionnez

Si vous utilisez des mots-clés qui ne sont pas directement liés à votre site, vous n’attirerez pas une audience pertinente à ce que vous proposez. Les moteurs de recherche non plus ne vont pas vous positionner sur les mots-clés que vous considérez comme étant importants pour votre business.

L’utilisation de mots-clés adaptés à votre site est très importante et le processus de recherche de mots-clés vous aide à comprendre :

  • Les requêtes que les utilisateurs utilisent pour trouver votre produit / contenu ;
  • L’importance / l’opportunité que revêtent ces mots-clés pour votre site web ;
  • Comment vous pouvez créer le meilleur contenu pour répondre à l’intention de la requête.

En effet, vous aurez un aperçu de la mesure dans laquelle ces mots-clés vous permettront de générer davantage de trafic organique ou de la conversion sur votre site. 

Mieux, ils vont vous aider à comprendre l’intention de vos utilisateurs potentiels qui est un concept très important lors de la création de contenus.

Intention de recherche

Source : Mangools

Les données issues d’une recherche efficace de mots-clés peuvent vous aider à mieux optimiser votre site web en général et plus spécifiquement : 

  • Vos articles de blog ; 
  • Vos pages web ; 
  • Vos produits ;
  • La navigation ; 
  • Etc.

Les mots-clés sont comme une boussole pour vos campagnes de référencement puisqu’ils vous indiquent où aller et si vous faites des progrès ou non. 

Lorsque vous optimisez correctement vos pages web, vous pouvez vous attendre à :

2.1.2. La recherche de mots-clés pour obtenir du trafic qualifié pour vos contenus

Si vous avez du mal à augmenter votre trafic sur les moteurs de recherche, c’est peut-être parce que vous ne choisissez pas les mots-clés pertinents pour votre business.

Sans utiliser les mots-clés que votre public recherche, comment pouvez-vous augmenter votre trafic ? La recherche par mot-clé joue donc un rôle crucial dans l’obtention d’un meilleur classement de votre contenu et par conséquent de trafic qualifié. 

Obtenir des visiteurs n’est pas l’essentiel, mais obtenir les bons visiteurs peut vous permettre de les convertir et / ou de les fidéliser beaucoup plus facilement. 

Avoir des visiteurs qualifies grace a la recherche de mots cles

Source : ARTPLUSMARKETING

Un client fidèle aime visiter et acheter régulièrement les produits de sa marque et il réfère également le produit à d’autres personnes. 

S’il s’agit d’un blog, ce visiteur fidèle n’hésitera pas à recommander vos articles à d’autres personnes. 

Il est donc grand temps de se concentrer sur les visiteurs fidèles et la seule et unique solution est la recherche par mots-clés.

2.1.3. La recherche de mots-clés pour augmenter les ventes/leaders

Gagner de l’argent avec votre site web devient facile si vous arrivez à attirer des visiteurs qualifiés sur votre site web.

Augmenter ses conversions grace a la recherche de mots cles

Source : Travelpayouts

Pour cela, vous devez trouver et utiliser des mots-clés très rentables avec un grand potentiel. 

Là encore, la recherche de mots-clés joue un rôle essentiel pour trouver les meilleures expressions. 

2.1.4. La recherche par mot-clé permet d’économiser de l’argent

La recherche par mot-clé ne se limite pas à une simple liste de termes. Elle inclut également des estimations de trafic et de concurrence pour chaque mot-clé qui vous permettent d’allouer les ressources de la manière la plus efficace possible.

Economiser de l argent grace a la recherche de mots cles

Source : Due

Dans l’idéal, vous allez consacrerez votre temps et votre argent pour les termes qui sont moins compétitifs et qui ont du potentiel. 

Si vous venez de lancer votre site, vous allez vous ruinez en essayant de vous classer au premier rang sur des termes que plus de 10 000 autres sites se font une rude concurrence. 

De même, les informations sur les coûts PPC peuvent influencer vos dépenses de publicité par mot-clé. Ce qui peut également vous faire économiser beaucoup de temps, d’argent et d’efforts dans les campagnes publicitaires.

1.1.5. La recherche par mots-clés peut être utilisée pour mesurer vos progrès

Quelle que soit votre stratégie de marketing numérique, il est toujours important de mesurer votre progrès. 

Une façon de mesurer l’impact de votre marketing de contenu et de vos initiatives de référencement consiste à suivre le classement de votre site web en fonction des mots-clés que vous ciblez.  

Mesurer les performances grace a la recherche de mots cles

Source : Web2contact

Si par exemple vous êtes sur le point d’entamer un projet de refonte de site web, il est utile de mesurer le classement de l’ancien site pour vos mots-clés cibles et d’utiliser ces données comme référence pour l’avenir. 

Voilà quelques raisons qui peuvent vous inciter à toujours effectuer une recherche de mots-clés, mais à quel moment faut-il le faire ?

2.2. Quand faire une recherche par mots-clés ?

Comme j’ai eu à le mentionner, la recherche de mots-clés est généralement la première étape pour toutes les campagnes d’optimisation pour les moteurs de recherche.

De plus, elle est nécessaire lorsque vous essayez d’effectuer des tâches telles que :

  • La recherche de nouvelles idées de contenu ;
  • L’optimisation de votre contenu existant ; 
  • La création d’un nouveau produit ;
  • Etc.

En ce qui concerne qui devrait effectuer une recherche de mots-clés, il faut noter que tout le monde ne pourra pas le faire.

Les propriétaires de site web qui connaissent le processus peuvent le faire, puisqu’ils maitrisent leur site web et sauront choisir les termes les plus pertinents.

Sans quoi, il faut faire appel à un spécialiste du référencement naturel pour avoir une entière satisfaction.

D’autant plus que si vous ratez cette étape, le reste de votre processus d’optimisation ne donnera pas les résultats espérés. Ce sera comme si vous n’avez pas effectué de recherche de mots-clés et les performances de votre site web risquent d’en pâtir.

2.3. Que risquez-vous si vous sautez ou faites mal l’étape de la recherche de mots-clés ?

Maintenant que vous avez une idée des avantages qu’offre la recherche de mots-clés, il est important de mentionner les risques de rater ce processus.

Plutôt facile à imaginer puisqu’il s’agit exactement du contraire des avantages qui ont été énumérés. 

En effet, si vous ne faites pas de recherche par mots-clés, vous risquez de cibler des mots-clés et des sujets de recherche qui présentent peu ou pas d’intérêt pour votre audience.

Par conséquent, vous aurez peu de trafic qualifié et évidemment peu de conversion. Or, ces deux facteurs sont très cruciaux pour la survie et le développement d’un site web. 

Ne pas faire de recherche de mots cles comporte des risques

Source : SEOCorporation

Le second risque est de perdre de l’argent et du temps dans la création de contenu pour des mots-clés et des sujets qui sont tout simplement trop concurrentiels.

Les SERP pour ces mots-clés sont généralement occupés par des domaines faisant autorité, ce qui laisse peu de place à un nouveau venu.  

Cela dit, il y a des mots-clés qui présentent de véritables opportunités aux nouveaux sites web la plupart du temps. 

Il faut suivre le processus de la recherche de mots-clés pour les trouver.

Chapitre 3 : Les trois étapes de la recherche par mots-clés

J’ai divisé l’ensemble du processus en trois grandes étapes :

  • Trouver les mots-clés ;
  • Analyser les mots-clés ;
  • Utiliser des mots-clés.

Typiquement, il s’agit des différentes étapes à suivre lorsqu’on effectue une recherche de mots-clés. 

Les etapes de la recherche de mots cles

Source : Mangools

Comme elles sont denses, je vais les aborder dans des chapitres différents. 

Laissez-moi quand même vous donner un aperçu de comment le processus va se dérouler : 

Dans un premier temps, vous allez créer une grande liste de mots-clés potentiellement pertinents. D’autant plus que la plupart des outils génèrent un grand nombre de mots-clés qui peuvent ou non être pertinents pour vous.

Ensuite, la liste doit être réduite aux termes qui sont réellement pertinents pour le site pour lequel vous effectuez la recherche et pour ses utilisateurs potentiels. 

Pour finir, les termes que vous avez trouvés doivent être regroupés, triés et classés par ordre de priorité.

Notez que nous nous concentrons ici sur la recherche par mots-clés organiques par opposition à la recherche par mots-clés pour PPC. 

Bien que les deux puissent être similaires, il peut y avoir des différences significatives, surtout au niveau de la compétitivité. 

Par exemple, si vous avez un petit site web de commerce électronique et que vos concurrents directs sur le mot-clé sont Amazon ou ebay, la stratégie n’est pas la même.

En effet, le classement organique sur ce terme peut être une stratégie à plus long terme avec une moindre priorité pour le classement et le trafic organiques. 

Alors que pour le PPC, la décision que vous devez prendre est simplement de savoir si vous pouvez vous permettre de faire une offre compétitive sur ce terme. 

Par conséquent, c’est au niveau du choix de mots-clés qu’il y a une profonde différence. Nous resterons évidemment dans une perspective beaucoup plus orientée vers le SEO et le SEA. 

Chapitre 4 : Comment trouver des idées de mots-clés ? 

Cette étape consiste à rassembler toutes les variantes possibles de mots-clés qui pourraient être pertinents pour votre audience et votre business.

Il s’agit en réalité de faire simplement le brainstorming pour avoir une liste initiale de mots-clés.  

Pour ce faire, vous pouvez créer une feuille de calcul qui vous permet de mieux gérer votre liste.

Vous pouvez utiliser Google Sheets ou Microsoft Excel en essayant d’ajouter à votre liste des éléments tels que : 

  • Le mot-clé ;
  • Le volume de recherche mensuel ;
  • La difficulté des mots-clés ;
  • La compétitivité ;
  • Le coût par clic ;
  • Le rang actuel de votre site web ;
  • Etc.

Notez que la plupart des outils de recherche de mots-clés peuvent vous permettre de télécharger en CSV les résultats de mots-clés :

Liste des mots cles en format CSV

Pour le rang de votre site web, vous pouvez vous servir de la Search Console. Nous allons voir comment le faire par la suite.

Il peut également arriver que vous soyez obligé de « normaliser » certaines données pour pouvoir comparer les données d’une source à l’autre. 

En effet, certains outils classent la compétitivité ou la difficulté des mots-clés sur une échelle de 0 à 1. Alors que d’autres peuvent utiliser une échelle de 0 à 100, il serait évidemment difficile d’effectuer une comparaison efficace.

Lorsque vous fusionnez ces données dans une seule feuille de calcul, vous devrez peut-être normaliser ces valeurs sur une échelle de 100 ou de 1.

Vous aurez une plus grande facilité pour les comparaisons que vous serez amené à faire.

La première chose à faire à ce niveau est : 

4.1. Apprenez à connaitre l’entreprise et son audience cible

4.1.1. Apprenez à connaitre le site web et les objectifs de l’entreprise

La première étape de tout nouveau projet de recherche de mots-clés doit consister à bien comprendre l’entreprise ou le site web que vous essayez de référencer. 

Il est essentiel que vous compreniez : 

  • Les produits ou services qui sont offerts ; 
  • Les besoins et les difficultés du client et de son audience cible ; 
  • Les objectifs que l’entreprise essaie d’atteindre.

Cette étape est très importante, notamment lorsque vous êtes un consultant ou une agence externe. Vous ne comprendrez probablement jamais l’entreprise autant que le propriétaire et ceux qui y traitent quotidiennement.

Sans cette compréhension, vous risquez de ne pas être en mesure de générer une liste de mots-clés réellement pertinente.

Il devient important de vous imprégner de l’entreprise et son site web : 

S impregner du site web et de l entreprise avant de lancer la recherche de mots cles

Source : MyVenturePad

Pour connaitre un site web afin d’effectuer une analyse de mots-clés pertinente vous devez passer au moins quelques heures à explorer et à utiliser le site web. Au cours de ce processus, pensez à prendre des notes des mots-clés qui semblent importants.

Ensuite, vous allez envoyer un questionnaire au client ou à l’entreprise pour laquelle vous voulez effectuer une analyse de mots-clés. S’il s’agit de votre propre site web, vous allez plutôt essayer de répondre à ces questions.

Adresser un questionnaire pour mieux apprehender le site web et l entreprise

Demandez des informations telles :

  • La liste des objectifs de l’entreprise ;
  • Une énumération des mots-clés qu’ils jugent très importants ;
  • Une liste des principaux concurrents ;
  • La zone géographique ciblée ;
  • La nature de l’activité, des offres ou du trafic : Saisonnier ou non ; 
  • Etc.

Posez toutes les questions que vous jugez nécessaires à la compréhension de l’entreprise et qui pourraient vous aider dans la recherche de mots-clés pertinents.

Une fois que vous avez une meilleure compréhension de l’entreprise, il faut essayer de connaitre son audience cible. 

4.1.2. Déterminez le profil des buyers persona de l’entreprise

Le buyer persona est très important dans le processus de la recherche de mots-clés. D’autant plus qu’il vous permet d’avoir une idée précise du client ou utilisateur idéal du site web.

Alors que certaines entreprises l’ont déjà créé et l’utilisent dans leur stratégie, d’autres ne l’ont pas. 

Si l’entreprise l’a déjà mis en place, il vous suffit de l’exploiter. Dans le cas contraire, il est conseillé de l’élaborer et vous pouvez vous servir de mon guide sur le Cocon sémantique.

L’examen de ces profils ne peut que vous aidez à trouver des idées de mots-clés réellement pertinents. 

Passez la liste des mots-clés que vous générez au filtre des profils que le site tente de cibler pour voir si elles sont vraiment pertinentes.

Prenons l’exemple d’un jardin qui vend des fleurs et qui crée un profil pour son buyer persona : 

Persona 2

Bien que le site vende une vaste gamme de fleurs de jardin, il est utile de savoir que son client idéal est la recherche de fleurs qui n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien.

Ce qui ne donnera pas les mêmes résultats dans le cas où il s’agit d’un client standard qui n’a pas un besoin spécifique au niveau des fleurs.

Ces informations, issues du profil, vous permettent de filtrer les requêtes de recherche pour avoir les termes les plus pertinents.

Dans la mesure du possible, envisagez de voir des utilisateurs, clients actuels ou potentiels du site pour bien comprendre les problèmes qu’ils tentent de résoudre en visitant le site.

Si vous suivez cette démarche, vous avez maintenant une meilleure idée du site web et des challenges qu’il essaie de résoudre. 

Mieux, vous avez déjà des dizaines d’idées de mots-clés :

4.2. Faites le brainstorming de vos idées de mots-clés

L’étape du brainstorming consiste à rassembler tous les mots-clés que vous trouvez.

Si vous travaillez avec une équipe, c’est le moment de les faire réfléchir sur des propositions de mots-clés. Parfois, vous allez trouver des mots-clés plus pertinents que ceux que vous pourriez trouver par vous-même. 

Organisez de courtes séances de brainstorming avec le client pour lui faire trouver les termes qu’il estime comme étant les termes les plus pertinents en fonction de sa compréhension de son site web.

À cette étape, n’hésitez pas inclure les mots-clés génériques dans votre liste.

En effet, même si nous essayons de faire comprendre qu’il n’est pas pertinent de partir à leur chasse, cela ne signifie pas pour autant que les mots-clés génériques plus courts doivent être oubliés.

Ils peuvent servir de base pour lancer votre recherche de mots-clés et aider à découvrir de nombreuses variantes de mots-clés à longue traîne.

Mots clés de longue Traine SEO

Cela s’explique en partie par le fait que Google puise dans la même base de données pour fournir ses résultats. Et ceci que la recherche soit classique ou qu’elle soit vocale avec des requêtes longues.

Autrement dit, Google envoie essentiellement les mêmes résultats pour une requête vocale que pour la recherche écrite.

Pour nombre de ces longues requêtes, Google va simplement analyser les termes les plus importants de la requête et renvoyer les résultats correspondants.

Par exemple, vous aurez ce résultat si vous recherchez vocalement « Hey Google, quels sont les monuments les plus élevés de Paris » : 

Exemple de resultat pour une requete vocale

Il est facile de voir que Google renvoie exactement le même ensemble de résultats pour la requête classique « monuments plus élevés Paris » :

SERP pour les monuments eleves de paris

Cela ne signifie pas que vous allez optimiser votre page web pour le mot-clé générique « monuments plus élevés Paris ». 

Le fait que l’expression « monuments plus élevés Paris » fasse l’objet d’un volume de recherche important est un excellent indicateur. 

Vous pourrez capter le trafic de recherche pour de nombreuses variantes où les chercheurs ont la même intention de recherche. Il faudra pour cela créer des contenus qui font autorité.

Arrivé à ce niveau, vous avez une liste de mots-clés qui serviront de base et de repère à votre recherche de mots-clés.

Mais au lieu de vous lancer dans l’utilisation des générateurs de mots-clés, nous allons plutôt chercher à connaitre votre profil de mots-clés actuel.

4.3. Déterminez votre profil actuel de mots-clés

Si vous voulez effectuer une recherche de mots-clés, il est souvent intéressant de savoir les mots-clés pour lesquelles le site web se positionne déjà.

Cela vous permet : 

  • De découvrir des opportunités de mots-clés ; 
  • De classer les mots-clés par priorité ;
  • D’éviter par la cannibalisation de mots-clés où deux différentes pages web essaient de se positionner pour le même mot-clé ; 
  • Etc.

Connaitre le profil de mots-clés présente de nombreux avantages et parfois, la recherche de mots-clés peut s’arrêter à ce niveau à cause des opportunités de mots-clés découvertes. 

Vous pouvez utiliser des outils tels que Ahrefs, Moz ou SemRush pour connaitre le profil de mots-clés : 

Profil de mots cles d un site web avec Moz

Mais nous allons utiliser ici les outils de Google qui sont souvent beaucoup plus précis et accessibles à tous.

4.3.1. Trouvez vos mots-clés avec la Search Console de Google

La principale source pour trouver des mots-clés pour lesquels vous vous positionnez déjà est d’utiliser la Search Console de Google.

GSC est certainement un bon endroit pour commencer à trouver des idées de mots-clés. Ceci est d’autant plus important lorsque vous n’êtes pas familier avec le site et que vous souhaitez effectuer une recherche de mots-clés. 

Si vous n’êtes pas familier avec la console de recherche Google, vous pouvez consulter mon guide détaillé sur le sujet. 

Vous saurez comment utiliser la Search Console dans vos stratégies de création de contenus.

Je reprends néanmoins les étapes principales pour trouver vos mots-clés :

Rendez-vous dans les rapports de performance, en sélectionnant « Requêtes » : 

Les requetes de la Search Console

Voilà les mots-clés pour lesquels votre site se positionne dans les SERPs.

Vous pouvez ensuite télécharger toutes les données sous forme de feuille de calcul :

Exporter les requetes de la Search Console

Vous avez alors un fichier Google Sheets qui se présente comme celle-ci : 

Liste des requetes de la Search Console

Vous ne pensez peut-être pas que Google Analytics puisse vous fournir les mêmes données en ce qui concerne ces mots-clés. Et bien, c’est le cas !

Mais cela est uniquement possible si vous avez lié votre Google Analytics à la Search Console.

Il vous suffit d’aller dans la rubrique « Acquisition > Search Console > Requêtes » : 

Les requetes de la Search Console dans GA

Vous avez les mêmes informations que vous pourrez utiliser dans les prochaines étapes.

Encore une fois, notez qu’il ne s’agit pas de votre liste finale de mots-clés. Elle devrait certainement donner naissance à des idées pour la recherche de mots-clés similaires.

Si vous avez l’habitude de lancer des campagnes publicitaires, la prochaine étape peut être d’une grande utilité. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si vous n’avez pas encore utilisé Google Ads pour faire de la publicité, vous pouvez passer cette étape.

4.3.2. Comment trouver des mots-clés à fort potentiel de conversion avec Google Analytics ?

Si vous disposez déjà d’une liste de mots-clés pour la publicité payante, il est temps de l’exploiter. 

Nous allons cibler ici les termes qui devraient être prioritaires dans votre liste et qui sont ceux qui génèrent actuellement des conversions.

Si vous payez pour obtenir du trafic avec ces mots-clés et que le trafic se convertit, vous devez essayer de vous classer pour ces mots-clés de manière organique afin d’obtenir ce trafic « gratuitement ». 

Vous pouvez obtenir ces données PPC de Google Ads à partir de votre compte Google Analytics.

À l’instar de la Search Console, ceci est faisable si vos comptes Google Analytics et Ads sont connectés. Ce qui n’est pas le cas chez moi !

Comme mentionné dans mes articles sur comment passer de 5000 à 6000 visiteurs, je n’ai encore jamais lancé de campagnes publicitaires.

Pour cela, je vais utiliser le compte démo de Google Analytics

GA Compte demo de Google

Si vous avez déjà lié vos deux comptes, allez sur Google Analytics et naviguez jusqu’à la rubrique « Acquisition > Google Ads > Requêtes de recherche » : 

Les requetes de GAds dans GA

Cette démarche vous permet de trouver les termes réels que les internautes tapent lors de leurs recherches sur Google avant de trouver et de cliquer sur votre annonce. 

Ce qui n’est pas le cas du rapport « Mots-clés » qui montre les termes sur lesquels le site fait des offres dans Google Ads.

Ici, pensez à la période que vous souhaitez analyser. Elle varie généralement en fonction : 

  • Du volume de trafic et de conversion que le site obtient : Plus le trafic est important, plus la période que vous devez utiliser devrait être courte pour ne pas manipuler de trop grands chiffres ;
  • La saisonnalité ;
  • La variété des mots-clés ; 
  • Etc. 

Lorsque vous avez le rapport idéal des « Requêtes de recherche », vous pouvez essayer d’exporter les données pour la période que vous souhaitez analyser. 

Pour ce faire, il suffira de cliquer sur le bouton « Exporter » :

Exporter les requetes de GAds

Choisissez ensuite le format qui convient à vos besoins : 

  • PDF ; 
  • Google Sheets ;
  • Excel (XLSX) ;
  • CSV.

Si vous cliquez sur Google Sheets, alors vous avez cette interface et il faudra cliquer sur « Import data » pour continuer : 

Exporter les requetes de GAds dans Google Sheets

Vous aurez le classement des mots-clés suivant le nombre de clics : 

Liste des requetes de GAds

Vous pouvez profiter pour effectuer une trie afin de sélectionner uniquement les mots-clés qui présentent un réel potentiel pour votre campagne avec par exemple : 

  • Un faible taux de rebond ; 
  • Un bon niveau de conversion ; 
  • Un niveau de coût acceptable ;
  • Etc. 

Allez examiner ces termes pour voir s’ils sont réellement pertinents pour l’entreprise. 

Par exemple, avec le compte démo de Google, vous avons ceci : 

Trier les requetes de GAds

Comme vous pouvez le voir, nous avons deux types de mots-clés ici.

Les premiers sont ceux qui ont beaucoup de trafic et qui comptent en moyenne plus de pages par session que les autres termes, mais ils ne se convertissent pas. 

J’ai coloré la page en rouge pour signaler qu’il est parfois préférable de les éviter dans le cas où vous souhaitez avoir de la conversion.

Si votre objectif est d’avoir du trafic, vous pouvez les prendre en compte ! Par conséquent, vous devez examiner attentivement ces termes pour voir s’ils sont pertinents ou pas. 

Les seconds obtiennent un taux de conversion plus élevé que la plupart des autres, mais n’attirent pas beaucoup de trafic.

Ce sont ces derniers qu’il est plus intéressant de considérer et si possible de rechercher des variations pour enrichir le champ sémantique. Ainsi, vous êtes sûr d’augmenter vos conversions et par conséquent votre chiffre d’affaires.

Toutefois, certains termes qui figurent sur la liste de mots-clés du PPC peuvent être trop compétitifs pour que vous puissiez vous classer à court terme avec le SEO. C’est à ce niveau que vous allez chercher à avoir des idées de mots-clés connexes. 

À ce niveau, vous connaissez tous les mots-clés qui vous permettent d’avoir du trafic et de convertir vos utilisateurs. Il est temps d’utiliser des générateurs pour avoir plus d’idées de mots-clés.

4.4. Utilisez des générateurs de mots-clés pour avoir plus d’idées 

Vous avez une base solide des types de mots-clés que vous désirez pour enrichir votre liste.

Vous allez maintenant utiliser les outils spécialisés pour obtenir des idées de mots-clés et surtout des statistiques telles que : 

  • Les volumes de recherche mensuels moyens ; 
  • Les difficultés des mots-clés ;
  • Le coup par clic ; 
  • Etc.

Ces informations devront être aussi incluses dans votre liste principale de mots-clés. Ensuite, vous allez utiliser des générateurs pour trouver des idées de mots-clés.

J’ai eu l’occasion de les décrire dans mon article sur les 21 outils de recherche de mots-clés dans lequel j’ai expliqué comment utiliser chacun d’eux.

Le seul changement est le passage de Ubersuggest du gratuit en outil payant. En effet, il faut désormais une souscription de 9 $ mensuellement lorsque vous souhaitez utiliser toutes les fonctionnalités de l’outil : 

Ubersuggest payant

L’idée à ce niveau est de prendre les mots-clés principaux, génériques ou non, que vous avez collectés jusque-là et de rechercher des idées de mots-clés.

Par exemple, je prends les mots-clés pour lesquels je suis actuellement classé issus de la Search Console : 

Liste des requetes de la Search Console

Je considère par exemple le mot-clé « maquette site web » pour lequel je suis positionné à la 6.28e place.

Au cours de cette étape, je vais rechercher les idées de mots-clés relatifs. En utilisant Semrush, j’ai ce résultat : 

Vue d ensemble sur un mot cle avec Semrush

Cela me permet d’avoir une vue d’ensemble du mot-clé et du potentiel de trafic qu’il représente.

En cliquant sur les suggestions de mots-clés, j’aurai d’autres idées de mots : 

Suggestion de mots cles avec Semrush

 Je peux également trouver des termes relatifs : 

Suggestion de termes relatives avec Semrush

Vous pouvez constater ici qu’il y a des mots-clés qui ont des volumes de recherche assez intéressants.

On pourrait les utiliser lorsqu’on voudra créer un contenu d’autorité afin que ce dernier se positionne sur plusieurs mots-clés.

Nous ne sommes pas encore à la phase d’analyse, c’est pourquoi nous allons seulement exporter les idées de mots-clés. 

Procédez ainsi pour tous les mots-clés principaux que vous collectez grâce aux précédentes démarches.

Pour facilement vous repérer, vous pouvez colorer la ligne de vos principaux mots-clés. Cela vous permet de les retrouver aisément au moment de faire le tri. 

Il reste un dernier endroit où chercher des idées de mots-clés : 

4.5. Déterminez le profil de mots-clés de vos concurrents

Il est essentiel de ne pas se contenter de considérer de vos propres idées de mots-clés. Vous devez jeter un coup d’œil à la concurrence pour trouver les mots-clés sur lesquels ils se positionnent.

La plupart des outils SEO vous permettent d’avoir une idée précise des mots-clés sur lesquels se positionnent vos concurrents : 

Utiliser des outils pour voir les mots cles sur lesquels vos concurrents se positionnent

Effectuez cette analyse pour vos concurrents directs et ajoutez les idées de mots-clés à votre liste. 

Une fois la grande liste de mots-clés établie, vous allez les évaluer pour trouver ceux qui sont pertinents.

Chapitre 5 : Comment évaluer votre grande liste de mots-clés ?

Cette étape consiste à examiner chacun de ces mots pour voir s’ils sont pertinents pour le site web et ses utilisateurs. 

Bien que certains utilisent des processus automatisés pour cela, je pense que vous devez examiner et réfléchir à chaque mot-clé pour être vraiment précis. 

Cela peut être un processus laborieux, mais il vaut la peine de bien dresser votre liste de mots-clés.

Dans un premier temps, vous ne fixez pas de priorité quant au potentiel de chaque mot-clé. Vous allez vous demander simplement s’il est judicieux de tenter d’établir un classement à un moment donné pour ces mots-clés.

5.1. Comment évaluer la pertinence de votre liste de mots-clés ?

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour déterminer si un mot-clé est pertinent.

5.1.1. Le nombre de termes que votre liste finale de recherche de mots-clés 

La manière dont vous allez évaluer les mots-clés ne sera pas les mêmes si vous devez avoir une liste de 20 mots-clés ou une liste de 1 000 mots-clés.

Alors que pour le premier cas vous aurez tendance à être très stricte, vous le serez moins dans le second cas. 

Le niveau de rigeur selon la nombre de mots cles

Source : Medium

On peut donc considérer le nombre de termes que comportera votre liste de mots-clés comme étant un filtre qui vous permet d’évaluer leur pertinence.

Toutefois, la réponse à la question de savoir combien de termes vous devriez avoir dans votre liste est typique du SEO : Ça dépend. 

En effet, le nombre de mots-clés que vous devez avoir dépendra en partie de la finalité de votre recherche de mots-clés. 

Lorsque cette pratique est utilisée pour définir le profil de mots-clés d’un site en entier, on peut s’attendre à avoir plus de termes que si elle s’applique pour la création d’un article.

D’un autre côté, les ressources allouées à la recherche de mots-clés peuvent influencer le nombre de termes que comprendra votre liste. D’autant plus vous devez parfois utiliser des outils payants, sans quoi vous aurez beaucoup du mal avec les outils gratuits.

Enfin, le nombre de mots-clés peut varier en fonction de la nature des mots-clés eux-mêmes. En effet, le profil de mots-clés d’un site web qui vend uniquement des chaussures ne sera pas le même que celui d’un site web qui vend tout type de vêtements et d’accessoires.

Le nombre de mots cles selon la taille du site web

Source : Freepik

En entamant un projet de recherche de mots-clés, vous n’allez pas toujours savoir combien de mots-clés seront pertinents pour une stratégie ou un site en particulier. 

En tant que professionnel du SEO, vous pouvez vous retrouver avec quelques dizaines à des milliers de mots-clés. 

Les mots-clés eux-mêmes et la recherche initiale que vous effectuerez déterminent la taille finale de la liste.

Allons maintenant vers le deuxième filtre de pertinence :

5.1.2. Examinez les mots-clés en fonction de l’intention de recherche des internautes

À cette étape, vous devez être capable d’examiner un terme et de déterminer s’il est important ou non et s’il peut être éliminé de la liste.

C’est ici que votre travail initial de compréhension du site web et de ses utilisateurs devient précieux. 

Pour facilement éliminer les termes non pertinents, vous devez avoir une connaissance approfondie : 

  • Du contenu du site web ; 
  • Des produits et services proposés par l’entreprise ; 
  • Des besoins de l’entreprise et des problèmes que ses utilisateurs tentent de résoudre. 

Retournez au chapitre 4 si vous pensez avoir loupé les astuces pour vous avoir cette connaissance. 

Si vous avez accès au buyer persona, examinez-les avant d’évaluer vos mots-clés. 

Passez mentalement chaque mot-clé au travers du filtre pour savoir s’il est susceptible de répondre aux besoins ou aux questions d’un des utilisateurs potentiels du site.

Au cours de ce processus, vous pouvez marquer les termes qui ne sont pas pertinents afin de préserver votre liste initiale.

Colorez la ligne ou marque d’un « X » ces termes moins pertinents vous permet de les avoir à l’œil et d’y revenir plus tard si vous en avez besoin. 

De plus, il vous suffira de filtrer votre feuille de calcul pour avoir la liste des termes pertinents :

Filtrer les mots cles dans votre feuille de calcul

Il suffira de faire un clic droit et de trier la colonne selon les valeurs que vous aurez utilisées.

Pour finir avec la pertinence des mots-clés, vous avez un dernier cap à franchir :

5.1.3. Revoir la liste initiale de mots-clés avec les clients ou l’équipe

Vous avez passé en revue votre liste de mots-clés et que vous avez repéré ceux que vous jugez non pertinents. 

Avant de poursuivre le reste de votre stratégie de recherche par mots-clés, il est temps de revoir la liste initiale avec le client ou votre équipe.

Si vous êtes un consultant, c’est l’occasion de revoir la liste avec votre client. Ce dernier peut détecter des omissions évidentes ou trouver qu’il y a des mots-clés pertinents qui ont été délaissés. 

Revoir la liste de mots cles avec les membres de l equipe

Le fait d’obtenir l’adhésion à la liste à ce stade permet de réduire le nombre de questions ou d’objections par la suite.

Mieux, cette approche vous permet d’éviter que des termes soient ajoutés ou supprimés plus tard pour que vous n’ayez pas à retravailler la liste. 

Passons à l’étape suivante qui est généralement la plus dense de tout le processus :

5.2. Faites une analyse approfondie de vos mots-clés

Vous avez établi une liste de mots-clés qui semblent pertinents pour votre site web. Il est temps de leur attribuer une valeur relative au-delà de leur pertinence.

Plusieurs métriques sont prises en compte pour classer l’importance d’un mot-clé organique. Il s’agit ici d’évaluer vos différents termes à travers ces différents facteurs. 

Un mot-clé qui détient un score très élevé pour une métrique en particulier, peut être exclu ou classé moins prioritaire s’il ne détient un score minimum pour un autre métrique.

Par exemple, un mot-clé ayant un fort volume de recherche et un trop faible taux de clic ne devrait pas être plus important dans votre stratégie. Contrairement à un mot-clé ayant un fort CTR et un volume de recherche moins élevé.

Voici toutes les métriques à considérer à cette étape : 

Les métriques de la recherche de mots-clés : Le Volume de recherche mensuel

Le volume mensuel moyen de recherche est sans doute la seule mesure qui soit universellement utilisée pour la recherche de mots-clés. 

Elle se retrouve généralement sur la plupart des générateurs qui offrent des métriques par rapport aux mots-clés.

Le volume de recherche mensuel vous indique la demande globale de recherche d’un mot-clé donné. Autrement dit, le nombre de fois que des internautes dans le monde ou dans un pays spécifique ont tapé ce mot-clé dans Google.

Étant une approximation, il est généralement calculé comme une moyenne mensuelle basée sur les 12 derniers mois.

Le volume de recherche pour la requête « jardin » est de 33.1k selon Semrush : 

Volume de recherche avec Semrush

Il est intéressant de noter qu’il existe deux sources de données de base sur les volumes de recherche que les outils de recherche par mot-clé utilisent. 

Il s’agit des :

  • Données de Google : Ces données proviennent de la base de données du Google Keyword Planner ;
  • Données de Clickstream : Elles sont basées sur le comportement des internautes à partir des extensions de navigateur, des plug-ins, etc.

Aucune d’entre elles n’est exacte à 100 % et ces deux sources ont leurs avantages et leurs inconvénients. Comme Mangools le décrit dans son article consacré au volume de recherche.

Par ailleurs, les générateurs de mots-clés utilisent l’une ou l’autre de ces deux sources avec des méthodes de traitement des données différentes. 

Par conséquent, vous allez constater des différences dans les valeurs du volume de recherche. C’est pourquoi il est important si vous voulez avoir une bonne approximation de : 

  • Choisir le type de correspondance exacte ;
  • Choisir la région appropriée si votre site dépend de la géographie.

Évidemment, plus un mot-clé a de volume, mieux il vous permettra d’avoir du trafic. Mais considérez les métriques suivantes :

Les métriques de la recherche de mots-clés : Le volume de recherche dans le temps

Une autre mesure importante lors d’une recherche de mots-clés et qui est souvent ignorée est la façon dont le volume de recherche change au fil du temps. 

Si vous désirez être efficace, il peut n’est pas judicieux d’investir dans la création de contenu pour un mot-clé qui ne va capturer du trafic que sur une courte période. 

Google Trends est un excellent outil pour vous aider dans cette tâche. 

Il vous suffit d’entrer un mot-clé et l’outil vous se chargera de vous montrer l’intérêt au fil du temps sur une échelle de 1 à 100.

Par exemple, nous avons sur une année : 

Tendance de recherche de noel avec Google trends sur une annee

Tendance de recherche de jardin avec Google trends sur une annee

&

Tendance de recherche de fleur avec Google trends sur une annee

&

Tendance de recherche de fleur louwe avec Google trends sur une annee

Vous pouvez choisir une période élevée pour apprécier la saisonnalité des termes : 

Tendance de recherche de noel avec Google trends sur un cinq ans

&

Tendance de recherche de fleur avec Google trends sur cinq ans

&

Tendance de recherche de fleur louwe avec Google trends sur cinq ans

Avec ces différents graphiques, vous avez une idée précise des mots-clés qui valent la peine d’être ciblés. 

Vous allez constater par exemple que « Noël » n’est pas un terme sur lequel vous pouvez vous positionner pour obtenir du trafic le long de l’année. 

Si vous constatez aussi que certains mots-clés ont un déclin en termes de volume de recherche, cela signifie qu’ils ont de moins en moins d’intérêt pour les internautes. Ce sera à vous de juger s’il faut les maintenir ou pas.

À ce niveau, il faut penser à adopter un système de notation de 1 à 10 ou de 1 à 100, selon les normes que vous utilisez.

Ainsi, pour un mot-clé qui détient un bon volume de recherche durant toute l’année, vous donnez une excellente note. De même, pour les mots-clés avec un volume irrégulier, vous donnez la note correspondante.

Les métriques de la recherche de mots-clés : Le taux de clic ou CTR

Le volume de recherche ne vous donne qu’une aperçut de ce qu’il y a lieu de connaitre sur un mot-clé. 

Pour obtenir une estimation complète du nombre de clics que vous obtiendrez à partir d’une première page de classement Google, vous devez également estimer le CTR organique. 

Cette mesure dépend de la position de votre site web et d’autres éléments, en particulier les featured snippets ou de tout ce qui peut se trouver au-dessus des résultats organiques. 

Il s’agit notamment :

  • Des annonces Google ;
  • Des boîtes de réponse ; 
  • Des résultats d’achats ;
  • Des packs d’images ;
  • De tous les featured snippets ; 
  • Etc.

Évidemment, si vous trouvez automatiquement la réponse à votre requête dans le SERP, vous ne sera plus obligé de cliquer sur une page web en particulier.

Je prends un exemple tout simple : Le mot « utiliser » qui a un volume de recherche de 14 800 : 

Un grand volume pour un mot cle n implique pas un taux de clics eleve 1

Si j’ai un site web linguistique, cela pourrait être tentant de me positionner sur ce mot, notamment avec un contenu qui le définit ou qui explique son origine.

Mais malheureusement, cette stratégie ne va pas fonctionner à cause du featured snippet de Google. 

En effet, il suffit de taper « utiliser » dans Google pour avoir sa définition :

Un grand volume pour un mot cle n implique pas un taux de clics eleve 2

Les utilisateurs de Google ont automatiquement ce qu’ils recherchent et n’ont pas besoin de cliquer sur ses résultats. 

Si vous essayez de vous positionner sur ce mot-clé, cela sera difficile d’obtenir des clics même si vous parvenez à occuper la première position.

Il en va de même pour la plupart des entités qui bénéficient du Knowledge Graph qui fournit plusieurs informations aux internautes : 

Le knowledge Graph

Pour la requête « Tour Eiffel », Google fournit déjà suffisamment d’informations sur la première page. Les internautes vont moins cliquer sur les résultats notamment s’ils veulent avoir une information générique.

La première méthode pour effectuer cette analyse est de consulter les résultats de recherche pour votre mot-clé.

Si vous voyez beaucoup de choses sur la première page, comme un featured snippet et plusieurs annonces Google Adwords, alors vous savez que vous n’obtiendrez pas beaucoup de clics même si vous occupez la première position des résultats organiques.

La deuxième option est d’utiliser des outils tels que Moz Keyword Explorer qui vous permet d’avoir le CTR pour chaque mot-clé analysé : 

Connaitre le CTR avec Moz keyword Explorer

Si vous n’utilisez pas un outil, il faut penser à utiliser un système de notation afin de facilement vous repérer par la suite.

Les métriques de la recherche de mots-clés : La difficulté des mots-clés

La meilleure façon d’évaluer la difficulté de classement d’un mot-clé est d’analyser manuellement les résultats de recherche via votre expérience en matière de SEO.

Si vous avez une petite liste de mots-clés, vous pouvez vous rendre sur Google pour effectuer des recherches sur chacun d’eux :

Evaluer les SERPs avec Mozbar

À ce niveau, l’extension MozBar peut être d’une grande utilité pour déterminer si la première page est composée de sites d’autorités comme Wikipédia. Si votre site est nouveau, il est préférable de ne pas cibler ou mettre en priorité ces mots-clés. 

Cet exercice peut être effectué grâce à l’extension Surfer : 

Evaluer les SERPs avec SURFER

Il vous permet d’avoir d’autres propositions de mots-clés au cas où vous en aurez loupé certains qui ont du potentiel.

Mais si vous voyez une poignée de sites web ayant une autorité relativement petite à la page 1, c’est le signe que vous avez aussi une chance d’atteindre la première page.

Mais c’est une chose que vous ne pouvez pas faire si vous avez des centaines de mots-clés à traiter. 

C’est pourquoi le système de mesure de la difficulté des mots-clés grâce aux outils est si pratique.

Notez que chaque outil a ses propres méthodes de calcul de la note de difficulté de classement. 

Mais dans la plupart des cas, le calcul tient compte de deux éléments pour les 10 premières pages de classement pour un mot-clé donné :

  • Nombre de backlinks des pages du SERP ;
  • La qualité et la pertinence des backlinks des pages du SERP.

Par conséquent, plus il y a de liens de qualité vers les 10 premières pages des SERPs, plus il vous sera difficile de les surclasser :
Difficulte d un mot cle

Dans certains, vous avez une estimation des notes différentes en ce qui concerne les difficultés pour le référencement naturel et payant. 

Cependant, notez qu’une forte concurrence n’est pas toujours une raison pour renoncer à un mot-clé. 

En effet, il faut essayer de trouver l’équilibre entre la valeur commerciale du mot-clé et sa difficulté de classement.

Le classement pour certains mots-clés peut être super facile, mais les visiteurs qu’ils amènent sur votre site web ne deviendront jamais des clients. Il serait donc contreproductif d’essayer de vous positionner sur ces requêtes.

D’un autre côté, certains mots-clés extrêmement compétitifs peuvent être les meilleurs termes qui pourront vous permettre d’avoir plus de conversion. Ils méritent donc que vous investissiez du temps et de l’argent :

Investir sur les mots cles a fort potentiel de conversion

C’est pourquoi il faut considérer la difficulté du mot-clé comme un indice qui sert comme une ligne directrice. 

Si votre contenu est meilleur et plus pertinent, vous pouvez surclasser les sites web de plus haute autorité.

Sachez que s’il n’y a pas de contenu pertinent, Google se contente parfois d’afficher des sites web semi-pertinents avec une grande autorité. Ainsi, si vous voyez des chiffres élevés ne concluez pas qu’il vous sera impossible de les surclasser.

Une autre astuce est de ne pas comparer les chiffres entre différents outils. 

En effet, chaque outil de recherche par mot-clé utilise des données différentes pour calculer la difficulté du mot-clé, de sorte que les valeurs diffèrent. 

Difficulte de mot cle selon Semrush

&

Difficulte de mot cle selon Semrush

Comparez plutôt les mesures de difficulté entre les mots-clés avec un même outil.

Un dernier point à considérer est qu’aucune mesure ne peut vous dire exactement à quel point il vous sera difficile de vous classer pour un certain mot-clé.

Il y a de nombreux facteurs à considérer, à savoir :

  • Vos compétences en matière de référencement ;
  • L’autorité de votre site web ;
  • La pertinence de votre contenu ; 
  • Les mises à jour des moteurs de recherche peuvent parfois jouer en votre faveur si votre contenu est d’autorité.

Les métriques de la recherche de mots-clés : Le coût par clic 

Le CPC est surtout important pour les annonceurs plutôt que pour le référencement naturel. Toutefois, de nombreux professionnels considèrent le CPC comme une indication de l’intention commerciale des mots-clés ou leur importance relative. 

Si vous supposez que les personnes qui font des offres sur les mots-clés sont des personnes rationnelles, alors plus l’offre moyenne sur un terme est élevée, plus il est probable qu’elle conduise à une conversion. 

Plus le CPC est eleve plus il est susceptible de convertir

&

Plus le CPC est eleve plus il est susceptible de convertir 1

Une chose importante à savoir sur le coût par clic est qu’il est beaucoup plus volatile que le volume de recherche. 

Alors que la demande de recherche pour un mot-clé fluctue sur une base mensuelle, son CPC peut changer pratiquement à tout moment.

Les métriques de la recherche de mots-clés : Le potentiel de conversion 

Comme pour les données sur le coût par clic, plus un terme est susceptible de conduire à une conversion, plus il sera prioritaire. 

Choisir les mots cles a fort potentiel de conversion

Si vous disposez de suffisamment de données pour vos campagnes publicitaires, vous pouvez extraire les données de conversion de Google Analytics comme nous l’avons décrit dans les précédents chapitres.

À cette étape, vous avez une liste de mots-clés réellement pertinents pour votre future campagne SEO. Il reste une dernière étape avant de les utiliser : 

5.3. Classez vos mots-clés par catégorie 

Comme nous l’avons déjà mentionné, la manière dont nous optimisons les mots-clés à changer. Il ne s’agit plus d’une stratégie d’un ou de deux mots-clés pour une page web. 

Par conséquent, vous devez garder à l’esprit la manière dont les mots-clés seront utilisés. 

5.3.1. Bref aperçu sur la manière dont les mots-clés seront utilisés 

Avec l’évolution de l’algorithme de Google, la meilleure stratégie est de classer les mots-clés dans des thèmes et des groupes connexes. 

En effet, un sujet ou thème unique devra se prêter à un seul contenu qui va répondre à tous les besoins de ce sujet. Ainsi, une seule page sera optimisée pour l’ensemble du groupe de mots-clés qui répondent à des intentions similaires de la part d’un chercheur. 

Autrement dit, une page web devrait vous permettre de couvrir un sujet complètement et répondre aux intentions des mots-clés partageant un même champ sémantique.

Par exemple, si vous écrivez un article sur « Comment créer des backlinks » un seul article pourrait satisfaire l’intention de tous les mots-clés autour de ce « thème ». 

Il s’agit par exemples :

  • Qu’est-ce qu’un backlink ; 
  • Importance des backlinks ;
  • Sites référents ; 
  • Stratégies de création de backlinks ; 
  • Etc.

Mais si le sujet est suffisamment large, il faudra peut-être y consacrer une section entière afin de créer de nombreux éléments de contenu visant à répondre aux différentes intentions des utilisateurs.

Par exemple, le SEO est une thématique assez dense, ce qui m’oblige à lui consacrer une section entière sur mon site web.

Les thematiques traitees sur Twaino

Avec ce schéma à l’esprit, il est plus facile de gérer le tri et le classement des mots-clés.

À ce stade, si vous n’avez pas encore ajouté votre classement actuel pour chaque mot-clé, c’est le moment de le faire. 

En effet, si les mots-clés sont classés dans des thèmes ou des catégories similaires, vous pourriez constater que vous occupez déjà de bonnes positions sur la plupart des termes d’une catégorie particulière. Ce qui pourrait les rendre moins prioritaires lorsque vous allez vouloir mettre en place vos stratégies. 

À l’inverse, ce processus peut vous faire découvrir que vous n’occupez pas de bonnes positions pour un thème de mots-clés en particulier. 

Ce qui indique que vous devrez mettre en priorité des stratégies pour mieux ranker sur la thématique, notamment lorsqu’il s’agit de l’une de vos principales cibles.

Cette étape va se baser exclusivement sur votre jugement. 

Une connaissance approfondie de l’entreprise ou du site, de ses utilisateurs, de ses objectifs, etc. devrait vous donner un aperçu de la façon dont un terme devrait être catégorisé.

5.3.2. Les facteurs à considérer pour catégoriser vos mots-clés

Il y a plusieurs facteurs à considérer lorsque vous souhaitez structurer votre liste de mots-clés.

Alors que certains facteurs sont indispensables pour une recherche de mots-clés efficace, d’autres le sont moins. Vous devez tenir compte des objectifs à atteindre pour réussir cette étape.

La catégorisation des mots-clés par : Thématique

Triez vos mots-clés, liés sémantiquement / contextuellement et les regrouper sous un « sujet parent », est l’une des facettes les plus laborieuses et pourtant essentielles de la recherche de mots-clés. 

Categoriser les mots cles par thematique

Source : Freepik

Google s’améliore sans cesse pour déterminer l’ensemble des mots-clés pour lesquels une page mérite d’être classée. Au travers des mises à jour majeures telles que Hummingbird, RankBrain et BERT, le moteur de recherche essaie de comprendre le langage naturel.

Ce qui passe par la compréhension de la façon dont les concepts sont liés les uns aux autres. C’est pourquoi certaines pages se positionnent sur des requêtes qui n’apparaissent même pas dans leur contenu.   

À cette étape, il est généralement facile de dégager les thématiques et de déterminer les mots-clés qui doivent rentrer dans chaque catégorie. 

En procédant ainsi, vous allez créer des contenus d’autorité autour de chaque thème en intégrant les différents mots-clés sémantiquement liés. Ce qui leur permettra de se positionner sur plusieurs mots-clés : 

Les contenus d autorite se positionnent sur plusieurs mots cles

La catégorisation des mots-clés par : Leur variation

Le nombre de catégories varie en fonction de la nature du site et de la variété de l’ensemble des mots-clés que vous consultez. 

Les catégories pour un site de camping, ne seront pas les mêmes que celles d’un site de commerce électronique.

Alors que le premier aura seulement besoin de quoi décrire son site web, le second peut se retrouver avec des milliers de mots-clés peuvent inclure : 

  • La couleur ; 
  • La taille ; 
  • Le sexe ; 
  • Le style ; 
  • Etc.

Ainsi, après avoir défini des thématiques, vous pouvez être obligé de définir des sous-thématiques ou sous-catégories.

De façon générale, vous pouvez avoir des variations telles que :

  • Les marques ;
  • Les catégories générales de produit ou de service ;
  • Les modèles ;
  • La localisation géographique ;
  • Etc.

Trier les mots-clés de cette manière vous permet de filtrer efficacement votre liste globale afin de pouvoir déterminer les stratégies et les priorités relatives. 

Par exemple, vous pourrez sélectionner plusieurs valeurs et obtenir un petit ensemble de mots-clés apparentés pour lesquels vous allez créer un contenu d’autorité.

Après avoir classé les mots-clés par thématique et par variable, vous allez réfléchir sur leur intention de recherche.

La catégorisation des mots-clés par : Intention de recherche

L’intention des chercheurs tel que Google le conçoit est également cruciale. J’ai abordé cette notion à plusieurs reprises dans : 

Par exemple, prenons le terme « botte de jardin » et supposons que sur mon site j’écris des articles sur le jardinage et les bottes de jardin. 

Un rapide coup d’œil aux résultats de recherche Google montre un ensemble de sites de commerce électronique vendant des bottes de jardin : 

Categoriser les mots cles par intention de recherche

Google vous envoie un signal assez clair en supposant que lorsque quelqu’un recherche des « bottes de jardin », il pense qu’il cherche un endroit pour les acheter. 

Si le site web est un blog qui crée uniquement du contenu, le terme de recherche « bottes de jardin » (dont le volume est très élevé) ne devrait pas être une priorité.

Ce mot-clé est probablement un mot-clé « transactionnel ». 

En effet, les mots-clés sont classés suivant quatre différents groupes selon leur intention de recherche : 

Les differents types d intention de recherche

Ainsi, nous avons :

  • Les mots-clés de navigation : Ils sont utilisés pour trouver une marque ou un site spécifique ;
  • Les mots-clés informationnels : Ils sont utilisés lorsque les internautes veulent avoir des informations générales sur un sujet ; 
  • Les mots-clés transactionnels : Ces mots-clés sont liés à une transaction ou à une conversion imminente par un utilisateur ; 
  • Les mots-clés commerciaux : Ils sont généralement utilisés pour inciter ou faciliter le processus d’achat des utilisateurs.

L’objectif principal est ici de faire correspondre l’intention derrière la requête avec votre type de contenu. Ce qui nous amène au point suivant :

La catégorisation des mots-clés par : La position dans le funnel de recherche et / ou dans le funnel de vente 

Outre l’importance générale d’un mot-clé, vous devez être capable de trier les mots-clés et de déterminer où ils se trouvent dans le tunnel de conversion

Cette étape devrait être réalisée si vous vendez un produit ou proposez un service. 

Dans un modèle simple, les mots-clés pourraient être classés par catégories :

  • Sensibilisation ;
  • Considération ;
  • Conversion ;

Funnel de vente

C’est à vous de décider si vous voulez adapter vos mots-clés à l’un des modèles existants ou si vous voulez en créer un vous-même. Suivant le modèle de tunnel de vente ci-dessus :

Le premier niveau devrait être constitué de termes qui visent à : 

  • Faire connaitre un produit ou un service ; 
  • Répondre aux questions des utilisateurs qui peuvent leur être utiles ; 
  • Etc.

Le second niveau devrait comprendre les termes qui vous permettent : 

  • De présenter vos catégories de produits ; 
  • De comparer les produits ; 
  • Etc. 

Au dernier niveau, les utilisateurs savent déjà qu’ils veulent votre produit / service et ils recherchent des informations complémentaires pour conclure la vente. 

À cette étape, vous pouvez également utiliser votre système de notation (classer sur une échelle de 1 à 5 au lieu de 1 à 3) dans une colonne séparée. 

Ce qui devrait faciliter le filtrage ou le tri de groupes de mots-clés partageant le même niveau dans votre tunnel de vente.

La catégorisation des mots-clés par : La périodicité avec Google Trends 

Connaitre les tendances saisonnières peut être avantageux pour définir une stratégie de création de contenu répartie le long de l’année. 

Cette étape est particulièrement utile si vous vendez des produits ou proposez des services saisonnièrement.   

Par exemple, si vous savez que le « sapin de Noël » commence à monter en flèche de septembre à décembre, vous pouvez préparer le contenu des mois à l’avance : 

Tendance de recherche de sapin de noel sur 5 ans

Il suffit de créer une colonne dans laquelle vous allez mentionner les mois dans lesquels les mots-clés ou thématiques sont susceptibles de connaitre leur pic.

Vous pouvez aller plus loin et cibler plus stratégiquement un lieu spécifique en limitant votre analyse de mots-clés à des régions données.

Évaluer « l’intérêt par sous-région » dans Google Trends afin de rendre votre contenu plus pertinent pour votre public cible. 

Par exemple, aussi étrange que cela paraisse, le terme « sapin de Noël » est beaucoup plus populaire en Pologne que tous les autres pays, la France y compris.

Repartition geographique de l interet de recherche de sapin de noel sur Google trends

À ce stade, vous avez une idée précise des types de mots-clés que vous avez. Il reste une question importante à laquelle nous devons répondre : 

Chapitre 6 : Comment utiliser les mots-clés issus de votre recherche ?

Maintenant que vous avez analysé les mots-clés, vous pouvez commencer à réfléchir à la façon de les utiliser dans votre stratégie de création de contenu.

Si vous trouvez les mots-clés, il faut bien pouvoir les utiliser de la bonne façon. Nous avons déjà eu un aperçu de comment les utiliser. 

Allons maintenant dans les détails :

6.1. Rédigez un contenu long

Si vous me suivez depuis un moment, vous avez constaté ma « passion » pour les longs articles. Si je les aime autant, c’est parce qu’ils permettent de couvrir un sujet en entier.

Mieux, ils offrent plusieurs avantages d’un point de vue SEO qui est non négligeable. J’ai eu l’occasion de montrer toutes les preuves et raisons de créer des contenus d’autorité dans mon article sur la technique de surenchère.

Ce qu’il faut garder à l’esprit est que : 

Les longs contenus attirent naturellement plus de liens que les articles courts et médiocres :

Les articles ayant plus de mots sont ceux qui gagnent le plus de liens

Le contenu long est généralement plus engageant, car il répond à la question de l’utilisateur (ou résout le problème) de manière exhaustive, ce qui fait qu’il est plus partagé :

Nombre de mots vs Nombre de partage moyen sur les réseaux sociaux

Les longs articles vous permettent d’avoir plus de trafic : 

Nombre de mots vs trafic organique moyen

Le plus intéressant dans un contexte d’utilisation de mots-clés est le fait que vous allez naturellement trouver des places à tous vos termes dans un long contenu.

Ceci, même si vous n’avez pas forcément besoin d’utiliser chaque mot-clé de votre catégorie. 

Google peut vous positionner pour des mots-clés que vous n’avez même pas utilisés dans le texte.

Par exemple, prenons mon article sur les 20 raisons d’éviter Blogger. Une analyse avec Ubersuggest me permet de constater que Google me positionne sur plus de 20 requêtes : 

Les requetes sur lesquels mon article se positionne avec ubersuggest

Certains de ces mots-clés n’apparaissent même pas dans mon article : 

Absence de mots cles sur lesquels mon article est positionne

Vous pouvez constater que le mot-clé « blogspot exemple » n’est pas dans mon article alors que j’occupe la 3e position pour ce mot-clé selon Ubersuggest. Pour être plus précis, j’occupe la 4e position : 

Ma position sur un mot cle qui n apparait pas dans mon article

D’ailleurs, une étude d’Ahrefs montre que la page occupant la première position dans les SERPs se classe en moyenne pour environ 1000 autres mots-clés pertinents :

Nombre moyen de mots cle sur lesquels se positionne la page de la 1e position des SERPs

Qu’est-ce que cela signifie ?

Si Google constate que votre contenu est de premier ordre et pertinent, vous pouvez être classé pour des mots-clés pour lesquels vous n’avez pas du tout optimisé.

Toutefois, il peut arriver que vous n’ayez pas beaucoup de temps à consacrer à la création de contenus d’autorité. C’est ici que toutes les précédentes démarches que vous avez suivies trouveront toute leur importance.

6.2. Utilisez le cocon sémantique ou les « groupes de sujets » 

Les groupes de sujets ou en anglais « topic cluster » représentent la structure de base du contenu de votre site web : 

cocon sémantique

Il existe deux principaux types de contenu dans le modèle de cluster :

  • Le contenu pilier ou page cible : Ce contenu est celui que vous voulez voir performer dans les SERPs et il couvre largement le sujet en ciblant des mots-clés plus larges ;
  • Les contenus du cluster ou les pages enfants : Soutiennent la page cible et expliquent les sous-sujets en détail. Ils ciblent ainsi des mots-clés plus spécifiques.

La méthode du cocon sémantique renforce la relation thématique entre les articles. Ce qui peut aider Google à mieux évaluer la pertinence des articles.

Étant donné que le maillage interne est fait de telle sorte que la page cible recueille tout le jus de liens des pages filles, elle monte rapidement en autorité. Au fur et à mesure que la pertinence ainsi que l’autorité de la page évolueront, les performances de la page dans les SERPs vont également évoluer. 

Vous pouvez utiliser ce modèle pour consacrer les catégories de mots-clés que vous avez créés. Autrement dit, une catégorie = 1 groupe de sujets :

Architecture de site en silo exemple

Prenons un exemple précis :

Supposons que vous avez un site web consacré au jardinage. 

Votre recherche de mots-clés vous a permis de trouver une catégorie de mots-clés nommée : « Aménagement de jardin ». À l’intérieur, vous avez les mots-clés suivants : 

  • Types de jardin ; 
  • Décoration de jardin ; 
  • Coût d’aménagement ; 
  • Etc.

Dans cette condition, votre article pilier serait peut-être un « Guide complet sur l’aménagement de jardin ». 

Vous aurez des pages enfants qui vont porter comme titre : 

  • Liste complète des différents types de jardins ; 
  • Comment faire la décoration de son jardin ; 
  • Quels sont les différents coûts d’aménagement d’un jardin.

Le cocon sémantique vous aide à comprendre la façon dont les gens font des recherches et pensent sur internet. 

Puis, d’utiliser cette connaissance pour créer des contenus qui couvrent le sujet de manière approfondie et qui répondent aux besoins des utilisateurs.

Pour apprendre à bien faire le maillage interne pour rendre efficace les pages cibles, consulter le cocon sémantique 

Plan du site avec cocon semantique

Puisque les contenus ici sont beaucoup moins denses que les contenus d’autorité, vous allez veiller à utiliser certains types de mots-clés : 

6.3. Utilisez des mots-clés spécifiques dans vos contenus 

6.3.1. L’utilisation des mots-clés à longue traîne à faible compétition

Ii votre site est tout nouveau ou si vous voulez vous concentrer à 100% sur des mots-clés qui ne sont pas compétitifs.

Alors vous allez cibler des mots-clés à longue traîne, qui sont excellents pour les pages enfants.

En effet, les professionnels du SEO divisent généralement les mots-clés en trois grandes catégories : Générique, précise et la longue queue : 

Mots clés de longue Traine SEO

Voici quelques détails sur chaque type de mot-clé :

Les requêtes génériques 

Il s’agit généralement des mots-clés d’un seul mot avec beaucoup de volume de recherche et probablement de concurrence. 

Des exemples de termes de tête sont des mots-clés comme « chaussure » ou « football ».

Bien qu’ils puissent parfois vous amener beaucoup de trafic, les termes de tête ne se convertissent généralement pas très bien. D’autant plus que quelqu’un qui cherche « chaussure » peut chercher : 

  • Une boutique de vente de chaussure ; 
  • Une chaussure de foot ; 
  • Connaitre comment choisir la bonne chaussure ; 
  • Etc.
Les requêtes précises

Ces mots-clés sont des termes de 2 à 3 mots qui obtiennent un volume de recherche décent, mais qui sont plus spécifiques que les mots-clés génériques. 

Des mots-clés comme « chaussure de foot » ou « chaussure de course » sont des exemples de mots-clés précis. 

Ils ont presque toujours moins de concurrence que les mots-clés génériques.

Les requêtes de longue traîne

Les mots-clés à longue queue sont des phrases de 4 mots ou plus qui sont généralement très spécifiques. 

Des expressions comme « chaussure de foot pour femme 42 » ou « chaussure de course 45 homme » sont des exemples de mots-clés à longue traîne. 

Ces termes ne font pas l’objet d’un grand nombre de recherches individuelles, mais lorsque vous les additionnez, les longues queues constituent la majorité des recherches en ligne. 

Et comme ils ne font pas l’objet d’autant de recherches, les termes à longue traîne ne sont généralement pas très compétitifs.

Il n’y a pas de meilleure catégorie de mots-clés sur laquelle se concentrer puisque les trois ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Dans notre schéma, vous pouvez utiliser les mots-clés à longue traine pour les pages enfants et les mots-clés précis et génériques pour les pages cibles.

Les termes à longue queue sont généralement les moins compétitifs du groupe. Ce qui nous amène vers le deuxième type de mots-clés que vous avez probablement dans votre liste :

6.3.2. L’utilisation des mots-clés LSI (Latent Semantic Indexing)

Dans un article de longue forme, les mots-clés LSI sont utilisés naturellement et vous n’avez pas à trop vous en préoccuper. 

L’indexation sémantique latente est un terme qui fait référence aux mots-clés qui sont étroitement liés à votre mot-clé principal. Autrement dit, ils apparaissent souvent avec votre mot-clé principal :

Mots cles LSI

Généralement, les mots-clés LSI et les mots-clés à longue traine peuvent porter à confusion. Alors qu’ils sont bien différents notamment dans la façon dont ils sont utilisés.

Classement des types de mots cles

Source : Wpeka

Les LSI sont des mots sémantiquement apparentés, tandis que les mots-clés à longue traine ont tendance à être des versions allongées de mots-clés que les chercheurs utilisent souvent. 

Les mots-clés à longue traine sont des termes de recherche que nous utilisons tous et qui montrent souvent les intentions d’un chercheur (comment, pourquoi, quoi, qui, moins cher, gratuit…)

Le fait d’avoir des mots-clés à longue traine sur un site web optimisé permet d’obtenir un meilleur classement pour ces termes, ce qui est généralement suivi par une augmentation du trafic sur votre site web. 

Les mots-clés LSI, quant à eux, aident les moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu de votre page.

Par conséquent, l’objectif principal n’est pas de vous classer pour tous les mots-clés LSI que vous utilisez. Plutôt, vous allez permettre à Google de savoir dans quelle mesure vous couvrez un certain sujet. 

Par exemple, supposons que vous avez rédigé un article qui aborde la thématique « aménagement de jardin ». 

Si à l’intérieur Google trouve des expressions comme « coût d’aménagement de jardin » et « démarches pour aménager un jardin », le moteur de recherche va d’abord estimer que vous avez couvert le sujet en entièreté.

Ainsi, lorsqu’une personne va rechercher « aménagement de jardin », le moteur de recherche est susceptible de proposer votre contenu puisqu’il considère que votre contenu peut satisfaire le chercheur.

Google peut également vous positionner sur les requêtes « coût d’aménagement de jardin » et « démarches pour aménager un jardin », s’il trouve que vous avez bien traité ces volets.

Voilà comment les mots-clés LSI peuvent aider Google à mieux appréhender la pertinence de vos contenus.

Passons à la règle d’or dans l’utilisation des mots-clés :  

6.4. Utilisez les mots-clés de façon naturel

On ne le répètera jamais assez, Google évolue sans cesse vers une compréhension du langage naturel. 

Vous n’avez plus besoin de répéter un certain nombre de fois un mot-clé dans votre article pour que Google sache quel sujet vous traitez.

C’est pourquoi vous allez insérer un mot-clé si la connotation de la phrase ou du paragraphe dans lequel est naturelle. 

Si elle mécanique, RankBrain et BERT risquent de moins comprendre vos contenus et de les considérer comme non pertinents. Ce qui se soldera par une baisse en position ou une grande difficulté à obtenir un bon classement.

Pire, vous risquez d’être pénalisé par Penguin et Panda qui « détestent » le keyword stuffing et les contenus de mauvaise qualité :

Google Panda et Penguin

Source : SlideShare de Nancy Farkas

L’algorithme de Google permet de mieux comprendre le contenu et de savoir de quoi traite la page. Par conséquent, il n’est plus nécessaire d’utiliser chaque mot-clé issu de votre recherche.

Par ailleurs, certains plug-ins de référencement comme Yoast SEO suggèrent la densité de mots-clés optimale. 

Il est important de le prendre seulement pour un indice et de mettre en avant l’expérience de l’utilisateur.

Pour finir, faisons un petit récapitulatif : 

À faire lorsque vous utilisez des mots-clés dans votre stratégie de contenu :

  • Considérez vos principaux mots-clés comme des thématiques ;
  • Rédiger des contenus d’autorité et approfondis qui couvrent l’ensemble du sujet ;
  • Utiliser des mots-clés à longue traine pour accroitre votre potentiel de trafic ; 
  • Utiliser des mots-clés LSI pour accroître la pertinence de votre contenu ; 
  • Utiliser les mots-clés de façon naturelle et non mécanique ; 
  • L’expérience utilisateur prime sur l’utilisation de mots-clés.

À ne pas faire lorsque vous utilisez des mots-clés dans votre stratégie de contenu :

  • Ne suivez plus la stratégie de 1 article = 1 mot-clé ;
  • Ne définissez plus des nombres de fois où vos mots-clés doivent apparaître dans vos contenus ; 
  • Ne suivez plus les recommandations sur la densité des mots-clés ;
  • Ne placez pas les mots-clés si vous constatez qu’ils ont une connotation mécanique ; 
  • Ne bourrez pas les mots-clés dans le texte.

Afin de bien finir ce guide, voyons quelques bonnes pratiques qui pourraient vous être utiles.

Chapitre 7 : Les bonnes pratiques pour une recherche de mots-clés efficace

Dans ce chapitre nous allons revoir quelques astuces et bonnes pratiques qui viennent compléter tout ce que nous avons eu à dire jusque-là.

Bonne pratique 1 : Choisissez le format qui convient le mieux à l’intention du chercheur

Le concept de l’intention de recherche est d’une importance capitale. Google y fait mention à plusieurs reprises dans son Search Quality Evaluator Guidelines

Il s’agit d’un document qui vous permet d’appréhender ce que Google considère comme un contenu de haute qualité.

En effet, le format dans lequel Google choisit d’afficher les résultats de recherche dépend de l’intention et chaque requête a un format unique. 

Dans le processus de recherche de mot-clé, sonder le SERP pour le mot-clé que vous souhaitez cibler afin de mieux évaluer l’intention du chercheur. 

Autrement dit, si vous voulez savoir quel type de contenu votre public cible souhaite, consultez les SERP !

En effet, Google a eu le temps d’évaluer suffisamment le comportement de ses utilisateurs. Ce qui lui permet de fournir le contenu le plus approprié pour chaque recherche.

Par exemple, prenons la recherche « chaussure » :

SERP de chaussure

Vous pouvez déduire que Google a déterminé que de nombreuses personnes qui recherchent des « chaussure » veulent acheter ce genre d’article près de chez eux ou dans une boutique en ligne.

Bien qu’il existe plusieurs de types de requêtes, examinons les plus grandes catégories d’intentions :

7.1.1. Les requêtes d’information

Avec ce genre de requête, l’utilisateur a besoin d’informations comme connaitre le nom du président de l’Espagne ou les démarches pour planter un arbre :

Requetes informationnelles

Les mots-clés de cette catégorie sont souvent appropriés pour décrire des entités ou créer des guides comme celui que vous lisez actuellement. 

7.1.2. Les requêtes de navigation  

Le chercheur veut se rendre sur un site ou une page web en particulier comme la page d’accueil de Twaino ou sur l’un de mes articles : 

Requetes de navigation

Si vous avez des mots-clés relatifs à votre marque, c’est ici que vous allez les utiliser.

7.1.3. Les requêtes transactionnelles

Le chercheur veut effectuer une dépense, comme en achetant une botte de jardin ou en réservant à l’hôtel :

Requetes transactionnelles

Les mots-clés que vous avez catégorisés ici devraient vous permettre de présenter vos produits ou les services que vous offrez.

7.1.4. Les requêtes commerciales

À ce niveau, l’utilisateur souhaite comparer des produits et trouver celui qui répond le mieux à ses besoins. Par exemple, choisir la meilleure tondeuse :

Requetes commerciales

C’est l’occasion de montrer les spécificités de vos produits afin que les utilisateurs puissent savoir en quoi ils sont différents de ceux proposés par la concurrence. 

7.1.5. Les requêtes locales

Comme on peut le deviner, l’utilisateur essaie de trouver quelque chose situé à un endroit géographique, comme un restaurant ou un cinéma : 

Requetes locales

Vous avez probablement déjà une idée de comment utiliser les mots-clés de cette catégorie.

Google propose un large éventail de types de résultats en fonction de la requête. Si vous souhaitez cibler un mot-clé, consultez le SERP pour savoir quel type de contenu vous devez créer.

Bonne pratique 2 : Revoyez et affinez fréquemment votre recherche de mots-clés

Une campagne de recherche de mots-clés approfondie est un élément important qui sous-tend votre stratégie de référencement et votre stratégie de création de contenu. 

À l’instar de la plupart des pratiques SEO, il ne s’agit pas d’une activité ponctuelle ni d’un document statique. 

Vous devez revenir à votre recherche de mots-clés et l’affiner au fur et à mesure que vous en apprenez davantage sur : 

  • Le site web ; 
  • L’audience cible ; 
  • L’entreprise ; 
  • Etc.

En effet, un site de commerce électronique peut décider d’ajouter ou de supprimer des produits de son catalogue. Ou une entreprise peut décider d’ajouter un service à ceux qu’il propose déjà.

Ces différentes actions rendent certaines parties de la recherche de mot-clé obsolète et vous devez l’actualiser.

Actualiser votre liste de mots cles

Source : Freepik

Un autre facteur qui peut vous obliger à actualiser reste l’évolution des tendances de recherche.

La mise en place du featured snippet a réduit le taux de clic sur plusieurs thématiques. Nous ne savons pas ce que nous réserve le futur et il faudra s’adapter si Google décide d’ajouter d’autres fonctionnalités au SERP. 

Notez qu’une recherche de mots-clés de haute qualité et utile doit être revue au moins une fois par trimestre pour qu’il soit toujours à jour.

Bonne pratique 3 : Combinez toujours les mots-clés génériques et les mots-clés à longue traine

Il est important d’avoir un mélange de termes génériques et de mots-clés à longue queue pour que vous puissiez atteindre vos objectifs à long terme et sans louper les gains à court terme. 

En effet, les termes génériques sont généralement beaucoup plus compétitifs que les mots-clés à longue traine. 

Les premiers s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie à long terme, contrairement aux seconds. 

De plus, il est parfois plus intéressant d’opter pour les mots-clés à longue traine à cause de leur tendance à vite convertir.

Quelqu’un qui recherche quelque chose de spécifique est probablement sur le point d’acheter votre produit ou service que quelqu’un qui recherche quelque chose de vraiment générique. 

Par exemple, quelqu’un qui cherche « botte de jardin taille 42 homme » est plus susceptible d’effectuer un achat que quelqu’un qui recherche « botte de jardin ».

Requete precise

VS

Requete generique

Vérifiez donc vos listes de mots-clés pour vous assurer que vous avez un bon mélange de mots-clés génériques et de mots-clés à longue traine. Vous voulez certainement obtenir des gains rapides que les mots-clés à longue queue vous permettront de réaliser. Mais vous devriez également essayer de vous positionner sur des termes compétitifs plus compétitifs sur le long terme.

Bonne pratique 4 : Commencez par les mots-clés à fort potentiel

En élaborant votre plan, commencez par vous attaquer aux groupes de termes qui vous offrent un avantage certain. 

Si vous avez un petit site web, il est important de classer en priorité les termes que vous pourrez facilement et rapidement vous référencez.

Si par exemple vous pouvez améliorer vos pages existantes afin de mieux vous positionner, il est judicieux de commencer par cette tâche.

Vous savez déjà que ces contenus performent bien et que si vous les améliorez, vous allez leur permettre d’occuper de meilleures positions ou de convertir beaucoup plus.

Finissez avec eux avant de vous lancer dans la création d’autres contenus pour essayer de vous positionner sur d’autres mots-clés.

Généralement, Google met plusieurs jours pour positionner un contenu. Le placer dans les premières positions prend encore beaucoup plus de temps, de quelques semaines à des mois.

Commencer par les contenus que Google estime déjà comme étant de qualité devrait vous apporter des résultats sur le court terme.

Cela dit, si vous ne disposez pas actuellement de page sur votre site pour un groupe important de mots-clés, vous pouvez mettre en priorité l’élaboration d’un plan pour la création de contenus.

Bonne pratique 5 : Utilisez les fonctions avancées de Google Sheets ou MS Excel 

Connaitre les fonctions avancées de Google Sheets ou de MS Excel peut vous permettre de gagner beaucoup de temps lors de l’analyse de vos mots-clés.

Je vais probablement créer un guide complet sur le sujet pour vous permettre d’utiliser les feuilles de calcul dans vos différentes analyses. 

Pour l’instant, vous pouvez suivre ces chaînes YouTube qui proposent des tutoriels très utiles. Notez que Google Sheets et Excel sont presque les mêmes et vous pouvez utiliser les formules dans l’un ou l’autre.

Docteur Excel

Excelisfun

Et voilà, nous sommes à la fin des astuces qui peuvent vous permettre de parfaire votre campagne de recherche de mots-clés.

Conclusion : La recherche de mots-clés – La première étape vers les premières positions de Google

Occuper les premières positions dans les SERPs n’est absolument pas une tâche facile. Et ceci, même si le principe reste fondamentalement assez simpliste : Satisfaire les utilisateurs de Google avec des contenus de meilleure qualité.

En effet, nous sommes actuellement dans un schéma où Google vous aime uniquement si ses utilisateurs vous apprécient : 

Google vous aime si tout le monde vous aime

Dans cette optique, vous devez essayer de comprendre votre audience cible afin de connaître les termes et expressions qu’elle utilise pour trouver des réponses sur les moteurs de recherche. 

C’est dans ce cadre que s’inscrit la recherche de mots-clés qui permet de découvrir les termes que les internautes utilisent pour retrouver les contenus / produits / services que vous proposez. 

Ce même processus vous permet également de déceler l’intention de recherche qui est une notion à laquelle Google accorde désormais beaucoup d’importance.

À ses débuts, la recherche et l’utilisation des mots-clés se limitaient à la découverte des mots-clés et à les insérer dans les contenus.

Mais les standards de Google ayant évolué, la recherche de mots-clés et l’intention de recherche sont devenues deux concepts indissociables

Après avoir trouvé vos mots-clés, vous devez comprendre ce que les utilisateurs espèrent trouver comme réponses lorsqu’ils les tapent dans un moteur de recherche. 

De cette façon, vous saurez le type de contenu ou de page à créer pour les satisfaire.

Satisfaire les utilisateurs

Source : Mille-soeren

Dans ce guide, nous avons couvert toutes les étapes qui entrent en jeu lors d’une recherche de mots-clés. Vous avez également des astuces et techniques qui vous permettent d’utiliser correctement les termes que vous estimez comme étant pertinents.

Il vous revient de les mettre en œuvre, mais n’oubliez pas de rester toujours dans le naturel pour offrir une expérience utilisateur optimale.

Je suis convaincu que de cette façon, vous allez créer des contenus / pages réellement pertinents pour votre audience et qui vont performer dans les SERPs.

Avez-vous d’autres astuces intéressantes, n’hésitez pas à les partager avec moi !

À bientôt !

2020-03-09T21:50:13+01:00

À propos de l'auteur :

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.