Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Que votre ambition soit d’attirer de nouveaux visiteurs ou faire plus de vente, la mise en place d’une stratégie SEO efficace et efficiente est nécessaire pour votre site internet.

Ceci est d’autant plus vrai lorsque vous apprenez que 75 % des internautes ne dépassent jamais la première page des moteurs de recherche ou que les moteurs de recherche génèrent 300 % plus de trafic vers les sites que les réseaux sociaux.

Mais au-delà de la mise en place d’une quelconque stratégie d’optimisation, le véritable casse-tête réside dans le suivi et l’évaluation de cette stratégie. 

Quels sont les KPI SEO indispensables pour suivre votre référencement ?

En effet, quel serait l’intérêt de réaliser des actions si vous n’avez pas la possibilité de suivre leurs impacts ?  

Cette question n’a déjà plus d’importance puisqu’il existe une multitude d’indicateurs clés de performances (KPI) qui vous aideront à évaluer l’efficacité des actions que vous entreprenez dans le cadre de l’optimisation de votre site pour les moteurs de recherche.

C’est justement de ces indicateurs que je parlerai dans cet article, je n’oublierai pas non plus d’aborder les outils qui vous permettront de les mesurer et d’évoquer les bonnes pratiques les concernant.

Chapitre 1 : C’est quoi un KPI SEO ?

Dans ce premier chapitre, je vous explique ce qu’on entend par KPI SEO et pourquoi il est important de l’utiliser.

1.1. Comment définir un KPI ?

Les KPI (Key Performance Indicator) désignent en français les indicateurs clés de performance. Il s’agit d’un ensemble d’éléments quantifiables et mesurables qui a pour rôle de mettre à votre disposition des données dont l’exploitation vous permettra :

  • D’analyser ou d’évaluer une stratégie ;
  • D’identifier les points faibles et forts de cette stratégie ;
  • Et de prendre des décisions allant dans le sens d’une amélioration de la stratégie.

Dans le domaine du référencement web ou du SEO, il s’agit d’un ensemble de facteurs qui vous aide à mesurer la performance de vos actions. 

Autrement dit, ces indicateurs vont vous permettre de savoir si votre technique d’optimisation pour les moteurs de recherche est efficace ou non. 

Si le SEO désigne les actions menées dans le but d’améliorer la visibilité, la performance SEO s’entend du degré élevé d’accomplissement de ces différentes tâches. Et c’est ce degré d’accomplissement que vous suivez grâce aux KPI.

1.2. Pourquoi il est important d’utiliser des KPI pour votre SEO ?

Comme je vous l’ai déjà rappelé, les KPI SEO vous permettent de juger de l’efficacité ou non d’une stratégie d’optimisation de site internet. 

Concrètement, il s’agit des éléments d’analyses mis en place pour fournir des informations sur la performance des différentes actions qui sont mises en œuvre pour optimiser un site internet. 

l utiliser des KPI pour votre SEO

Source : Link-assistant

De ce fait, et grâce à l’exploitation des données qu’il est possible que vous collectiez, vous pouvez savoir si les résultats que vous obtenez vont dans le sens des objectifs que vous avez préalablement définis.

De même, les indicateurs clés de performance mettent à votre disposition des informations et des données qui vous permettront de suivre non seulement les différentes actions de votre stratégie SEO, mais aussi d’être informé sur chacune de ces actions tout au long du processus d’optimisation. 

Vous pourrez ainsi comprendre et agir rapidement pour remédier par exemple aux problèmes qui bloquent l’affichage de votre site dans les résultats de recherche.

Au regard des avantages que je viens de vous énumérer concernant l’utilisation des KPI SEO, il est clair que leur non-utilisation ne vous sera en aucun cas bénéfique.

En réalité, lorsque vous n’utilisez pas les KPI SEO :

  • Vous n’avez plus de repères concernant l’optimisation de votre site ;
  • Vous ne savez pas si votre stratégie d’optimisation marche ou non ;
  • Vous ne pouvez plus identifier les raisons pour lesquelles vous n’atteignez pas les objectifs que vous vous êtes fixés.

Pour tout dire, lorsque vous n’utilisez pas de KPI, vous naviguez à vue et comme vous le savez, la navigation à vue conduira tôt ou tard à votre déclin sur le plan digital.

La navigation a vue

Source : Freepik

À présent que vous savez ce que c’est qu’un KPI et pourquoi il est important de l’utiliser, laissez-moi vous apprendre comment choisir un bon KPI SEO.

1.3. Comment choisir un bon indicateur clé de performance ? 

Avant de voir comment choisir un KPI, découvrez d’abord les caractéristiques d’un bon KPI.

1.2.1. Les caractéristiques d’un bon KPI

Un bon KPI SEO doit avoir certaines caractéristiques. Le bon KPI doit être :

  • Clair : Définissez votre indicateur de performance de telle sorte qu’il n’admet aucun sous-entendu. C’est-à-dire qu’il soit facilement compris. Ceci vous permettra de collecter des données exactes. Car un KPI qui n’est pas clair peut donner lieu à de mauvaises interprétations ou exploitation.
  • Pertinent : L’indicateur clé de performance que vous allez chercher à définir doit être fondé sur un raisonnement juste. Vous devez pouvoir le rattacher à un objectif ou le comparer avec des éléments de votre stratégie. 
  • Actionnable : L’indicateur KPI que vous choisissez doit correspondre à un élément de votre stratégie SEO sur lequel vous pouvez facilement agir. Par exemple, lorsque les données collectées grâce aux KPI vous informent que votre stratégie ne fonctionne pas correctement, ils doivent pouvoir vous indiquer clairement le niveau où se trouve le problème à résoudre.
  • Contrôlable : L’indicateur KPI doit concerner des éléments que vous avez la possibilité de surveiller ou d’influencer.

Alors :

1.2.2. Comment choisir un bon KPI ?

La connaissance des caractéristiques que doit avoir un KPI ne suffit pas forcément pour choisir de bons KPI. 

Avant de choisir un KPI, vous devez avant tout vous poser certaines questions, mais aussi :

  • Définir vos objectifs : De la même façon que votre stratégie SEO est guidée entre autres par l’augmentation de la visibilité de votre site, vos KPI doivent être associées à un objectif. Par exemple, si vous aimeriez que les visiteurs passent beaucoup de temps sur votre site internet, vous devez choisir un KPI qui vous permettra de mesurer l’atteinte de cet objectif.
  • Tenir compte de la structure de votre site : Il est important de rappeler également que le choix du KPI dépendra de la structure de votre site. Si votre site ne possède qu’une seule page, vous n’aurez pas besoin de définir un objectif centré sur le taux de rebond par exemple. Par contre, s’il s’agit d’un site e-commerce ou d’un site qui possède plusieurs pages, le taux de rebond pourra vous être utile.
  • Choisir des KPI utiles et éviter qu’ils soient trop nombreux : Avant de définir un indicateur clé de performance pour votre stratégie, vous devez vérifier qu’il est nécessaire pour l’atteinte de vos objectifs. Vous ne devez donc pas choisir n’importe quel indicateur.

Comment choisir un bon KPI

De plus, vous devez limiter le nombre d’indicateurs. Car un trop grand nombre d’indicateurs peut conduire à un volume important de données qui vous sera difficile à analyser.

Toujours au sujet du nombre de KPI, staceybarr vous recommande de définir trois objectifs prioritaires et d’associer à chacun d’eux trois KPI au plus. 

Maintenant que vous savez tout sur les KPI SEO, voici plusieurs exemples de KPI SEO.

Chapitre 2 : Comment mesurer les différents types de KPI SEO ?

Dans ce chapitre, je m’intéresse aux différents KPI SEO et les différentes manières dont il faut les mesurer.

2.1. Les différents types de KPI pour le SEO

Les différentes étapes d’une stratégie d’optimisation pour les moteurs de recherche peuvent être assimilées aux grandes actions entreprises dans le cadre de la mise en place d’un tunnel de vente

Les differents types de KPI pour le SEO

source : link-assistan

Ainsi, je peux classer la plupart des KPI SEO en suivant le modèle des entonnoirs de vente. Selon cette idée, vous avez : 

Les KPI SEO pour l’audience de votre site : Il s’agit des indicateurs clés de performances qui vous permettent de recueillir les données concernant l’audience de votre site. 

Dans cette catégorie, vous avez par exemple : 

  • Les sources de trafic ;
  • Le suivi de votre positionnement SEO ;
  • Le taux de clic organique ;
  • Etc.

Les KPI SEO pour l’engagement : Ces KPI SEO vous permettent de mesurer la performance de vos appels à l’action. Les KPI SEO d’engagements sont entre autres : 

  • Le taux de rebond ;
  • Le nombre de pages vues ;
  • La durée moyenne d’une session ;
  • Le taux des pages de sorties ;
  • La profondeur de défilement ;
  • Etc.

Les KPI SEO pour l’acquisition : Les KPI pour l’acquisition vous permettent de recueillir les données sur les internautes qui ont accompli les actions que vous attendez d’eux. Les KPI entrants dans cette catégorie sont :

  • Le taux de conversions ;
  • Les leads générés ;
  • Etc.

Les KPI SEO pour la conversion : Les indicateurs clés de performance qui entrent dans cette catégorie vous permettent de mesurer si les efforts fournis pour atteindre un certain objectif sont rentabilisés. Parmi ces KPI, vous avez :

  • Le ROI pour le SEO ;
  • La croissance ;
  • Etc.

Les métriques associées aux contenus

Voyons de quelle manière vous pouvez les mesurer :

2.2. Comment mesurer les différents KPI SEO ?

2.2.1. Les sources de Trafic

Cet Indicateur KPI vous informe sur la provenance des visiteurs au niveau de votre site. Il vous fournit également pour chaque source, la part en pourcentage du trafic généré.

Les sources de Trafic 

source : online uprising

Au niveau des sources de trafic, vous pouvez avoir :

  • Le trafic direct : Il s’agit des utilisateurs qui accèdent à votre site en saisissant directement l’adresse URL dans leur barre de navigation ;
  • Le trafic généré par les moteurs de recherches ou trafic organique qui désigne l’ensemble des internautes qui ont visité votre site internet à partir d’un moteur de recherche. Il s’agit en réalité des internautes qui ont visité votre site en cliquant sur le lien affiché par les moteurs de recherche (Google, bing, yahoo) dans les résultats à la suite d’une recherche qu’ils ont effectuée ; 
  • Le trafic à partir des sites de références : Comme son nom l’indique, il s’agit des utilisateurs qui ont accédé à votre site par le biais d’autres sites ;
  • Le trafic généré grâce aux campagnes : Vous permet de suivre le nombre de visites que vous avez générées grâces aux publicités payantes, aux mots-clés achetés ou pas.

Pour trouver les sources de trafic dans Google Analytics :

  • Allez dans l’onglet « Acquisition » ; 
  • Sélectionnez « Tout le trafic » ; 

Et choisissez « canaux ».Le canaux

L’analyse des données concernant les sources de trafic vous permettra de comparer les différentes sources de trafic pour votre site internet. Vous pourrez ainsi déterminer si votre stratégie de référencement naturel se porte bien et la comparer par rapport aux autres sources de trafic.

Grâce à cet indicateur clé, vous saurez également le nombre de visiteurs que vous obtenez grâce à votre stratégie SEO. Ainsi, si le nombre de visiteurs est élevé cela voudra dire que vous appliquez correctement les recommandations du référencement naturel.

Si vous avez un trafic organique faible, cela signifie probablement que votre site n’apparait pas à une bonne position dans les résultats de recherche. Vous devez donc revoir votre politique SEO.

Le suivi de cette mesure SEO pourra vous permettre entre autres de connaître les liens pour lesquels vous avez obtenu beaucoup de clic et les mots-clés qui favorisent un meilleur affichage de votre site. 

Pour remédier à un trafic régressif, vous pouvez : 

  • Créer des contenus que les gens vont chercher à consulter ;
  • Faciliter l’accès aux anciens contenus de votre site web ;
  • Faire la mise à jour de votre contenu ;
  • Optimiser vos articles pour les mots-clés les plus utilisés dans votre secteur d’activité.

2.2.3. Le taux de clic (CTR)

C’est l’indicateur qui vous donne le pourcentage des personnes qui ont cliqué sur le lien de votre site après l’avoir vu dans les résultats de recherche.

Il est calculé par le rapport entre : (le nombre de personnes ayant cliqué sur le lien de votre site et le nombre de personnes ayant vu votre page dans les résultats de recherche) * 100. 

Par exemple, si 100 personnes ont vu votre site et que c’est seulement 3 personnes qui ont cliqué sur votre lien le taux de clic sera égal à : (3/100) * 100 = 3 %.

Le taux de clic CTR

Source : theonlineadverstingguide

L’indicateur taux de clic vous permet de mesurer l’efficacité d’une publicité ou de vos campagnes en ligne.

Pour trouver le taux de clic, vous pouvez utiliser les statistiques générées par votre compte Google AdWords ou Google Search Console. Vous pouvez également consulter ces données dans Google Analytics lorsque vous associez vos comptes Adwords et Google Search.Les statistiques generees par votre compte Google AdWords

Le taux de clics peut être augmenté lorsque vous :

  • Utilisez des mots-clés de qualité ;
  • Écrivez des balises métas accrocheurs ;
  • Utilisez des titres percutants ;
  • Jouez sur l’émotion dans la construction de vos titres.

2.2.3. Suivre votre positionnement dans les résultats de recherche (SERPs) 

Une page web est classée par mots-clés et ce classement dépend de ce que l’algorithme Google estime pertinent lors d’une demande. 

Le positionnement des mots-clés indique la position occupée par votre site dans les résultats de recherche pour une requête donnée.Le positionnement des mots-cles

Le positionnement de votre site est donc déterminé sur la base des mots-clés que vous choisissez d’optimiser pour le contenu que vous créez. Il dépend aussi de la popularité et de la qualité de vos contenus. 

Ce classement change en raison de plus de 200 facteurs de classement :

Les 200 criteres de classement Google Infographie

Vous pouvez consulter votre position dans les résultats de recherche à l’aide des outils comme Google Search Console. Chacun de ces outils vous donne une vue sur les mots-clés pour lesquels vous apparaissez dans les SEPRs :Le combiner avec le trafic organique 

Pour tirer profit de cet indicateur et améliorer ainsi votre référencement, une solution serait par exemple de le combiner avec le trafic organique.

Il s’agira en effet de voir le trafic que génère chacun de vos mots-clés et d’optimiser de plus en plus vos contenus pour les meilleurs qui vous apportent le plus de trafic et de mots-clés.

2.2.4. Taux de rebond 

Il s’agit d’un indicateur SEO qui vous permet de connaître le nombre de personnes qui s’est limité à la visite d’une seule page sur votre site internet. En réalité, il y a rebond lorsque je viens sur votre page et que je la quitte immédiatement sans avoir visité d’autres pages.Taux de rebond

 Le rebond est comptabilisé chaque fois que vous : 

  • Cliquez sur un lien qui vous renvoie vers un site externe ; 
  • Fermez l’onglet de navigation ;
  • Tapez une autre URL dans la barre d’adresse ;
  • Laissez la session expirée ;
  • Appuyez sur la flèche précédente du Navigateur.

Cet indicateur pourra vous donner des informations sur la manière dont les internautes sont intéressés par le contenu que vous leur proposez.

Il indique également la qualité de votre site et constitue une preuve de la bonne expérience ou non des utilisateurs.

En effet, comme dans bon nombre de domaines, plus votre site est intéressant, bien construit et offre l’information que l’internaute est venu chercher, plus il y passe assez de temps et essaye de voir s’il peut faire d’autres découvertes.

Même s’il n’est pas pris en compte par Google dans les critères de référencement, le taux de rebond peut être utilisé pour évaluer la pertinence d’un site.

Lorsque votre site possède un taux élevé de rebonds, vous devez intervenir car cela peut signifier que votre site à un problème.

Selon wifeo.com, le taux de rebond acceptable se situe autour 40 % et 60 %. En effet, si vous êtes en dessous de 50 % c’est que tout va bien pour vous, mais lorsque ce taux dépasse les 50 %, vous devez commencer par vous poser des questions. 

Toutefois, il est utile de savoir que cette mesure est à prendre avec des pincettes puisqu’elle varie en fonction de plusieurs paramètres :Les criteres de referencement

Source : Cxl 

Le taux de rebond peut provenir de plusieurs éléments parmi lesquelles vous avez : 

  • Le temps de chargement élevé de votre page ;
  • La publication d’un contenu qui n’est pas en liaison avec le titre de votre article ou la méta description ;
  • Le fait que des contenus de votre site internet n’aient pas une réelle valeur ajoutée pour le lecteur qui se trouve pour ainsi dire devant une publication inutile, erronée, ou désuète ;
  • Un contenu de mauvaise qualité et mal optimisé : Publier sur le web nécessite le respect de certaines règles lorsque vous les bafouez ou vous les utilisez mal, l’internaute peut être découragé et interrompre sa visite.
  • Beaucoup de publicité et de fenêtres pop-up : Le fait de bombarder votre site internet d’éléments qui prennent parfois toute la place et empêchent le lecteur de lire ou de naviguer sur le site peut être embarrassant pour lui. Ainsi, même si vous avez le meilleur article ou produit, il ne pourra que quitter.

Vous pouvez trouver le taux de rebond de votre site avec Google Analytics en allant à :

  • Audience =>vue d’ensemble ;
  • Comportement => vu d’ensemble ;
  • Ou comportement => contenu => Toutes les pages. 

SiteGoogle Analytics

Le taux de rebond élevé peut être diminué lorsque vous améliorez votre site en :

  • Adaptant votre contenu effectivement à votre public cible ;
  • En publiant des contenus de qualités étayés par des informations bien détaillées provenant d’articles de référence ;
  • En rendant vos contenus clairs et plus lisibles ; 
  • En évitant que votre page se charge lentement ;
  • En optimisant vos fenêtres pop-up de telle sorte qu’il ne dérange pas vos internautes.

2.2.5. La durée moyenne des visiteurs sur votre site web 

Elle peut être définie comme le temps passé par un internaute entre l’ouverture et la fermeture de votre site.

La durée moyenne est déterminée par le rapport entre le total des durées passé par chaque internaute sur le site sur le nombre total de visites. 

Par exemple, si deux personnes ont visité votre site aujourd’hui et y ont passé respectivement 10 et 30 secondes, la durée moyenne sera égale à :

(10 +30)/2 = 40/2 = 20 secondes

Selon databox, la durée moyenne d’un site se situe entre 2 et 3 minutes. En effet, seuls 10 % des visiteurs atteignent une durée de visites comprise entre 4 et 5 minutes. 

Vous pouvez consulter la durée moyenne des visites sur votre site dans Google Analytics. Il suffit de vous rendre dans la session audience ou comportement et choisir vue d’ensemble.SiteGoogle Analytics

Parmi les raisons qui peuvent réduire la durée moyenne du temps passé sur votre site, je peux citer :

  • La mauvaise conception de votre site ; 
  • Le temps de chargement lent de votre site ; 
  • Absence d’appels à l’action efficace.

Cette mesure vous permet non seulement d’identifier les meilleurs contenus de votre site, mais aussi d’établir le contenu type de votre site. Vous pourrez ainsi publier en sachant déjà ce que les internautes apprécieront.

Vous pouvez augmenter la durée de temps passé sur votre site en :

  • Mettant à disposition de vos utilisateurs des contenus intéressants ; 
  • Publiant des contenus qui captivent l’attention (image de bonne qualité, vidéo) ;
  • Optimisant le temps de chargement des pages de votre site ;
  • Optant pour une interface intuitive, responsive et conviviale ;
  • Disposant vos contenus selon les recommandations de l’eye tracking.

2.2.6. Le taux de sortie de votre page 

L’indicateur taux de sortie d’une page vous indique à partir de quand les internautes quittent votre page. 

À l’opposé du taux de rebond, le taux de sortie vous renseigne sur le nombre de personnes qui quittent votre site pour chercher ailleurs leur réponse. Il s’agit généralement de la dernière page visitée par quelqu’un avant de quitter un site. 

Les données collectées grâce à cet indicateur vous permettront d’améliorer les pages qui ont le plus de taux de sorties. Pour trouver le taux de sorties de vos pages avec Google Analytics : 

  • Allez dans l’onglet « comportement » ;
  • Choisissez « contenu du site » ;
  • Et sélectionnez « Pages de sorties ».

Le taux de sorties

Pour améliorer vos taux de sorties, vous devez commencer par travailler :

  • Vos contenus ;
  • La transparence de votre site ;
  • La navigation ou les recherches sur votre site ;
  • Les différents processus de votre site (paiement, formulaire, etc.).

2.2.7. Le taux de leads générés

La génération de lead est une technique qui vous permettra de capter l’attention des visiteurs et d’obtenir un moyen pour entrer en contact avec eux. Pour tout dire, c’est la stratégie que vous mettez en place pour transformer les visiteurs en clients potentiels.

En tant que mesure de votre stratégie SEO, la génération de leads s’entend de l’évaluation de la performance de vos techniques de génération de leads.

Ainsi, si votre site génère beaucoup de leads, cela voudra dire que votre stratégie fonctionne. Par contre, s’il diminue cela équivaut à l’inefficacité de votre stratégie de génération de lead.

Pour consulter les données de cet indicateur dans Google Analytics, vous devez : 

Activer et configurer l’outil concernant les objectifs ;Le taux de leads generes

Sur un site internet, la diminution des leads générés peut être due au fait que : 

  • Le site n’est pas du tout intéressant : Il ne s’agit pas seulement de collecter l’adresse email des internautes. Lorsque vous créez votre site, vous devez faire en sorte que les informations qui s’y trouvent soient intéressantes pour les lecteurs de telle sorte qu’ils y passent plus de temps. 
  • Le temps de chargement du site : Si le chargement de votre site est trop lent, il peut alors être la cause de l’échec de votre stratégie de génération de leads.
  • Il y a une mauvaise identification du public cible : Lorsque vous ciblez des gens qui ne cadrent pas avec votre produit, il est certain que vous échouiez dans votre stratégie de génération de leads. Autrement dit, un mauvais ciblage sera à l’origine d’une génération de leads très faible ou quasiment absent.

L origine d’une generation de leads

Quelle que soit la cause, il est important que vous sachiez que des leads dépendent la croissance de votre site internet (surtout si vous avez un site e-commerce et que vous voulez gagner de l’argent).

Vous pouvez donc essayer de résoudre ce problème en :

  • Offrant quelque chose à vos internautes en échange de leur adresse email ;
  • Faisant en sorte que les internautes durent plus sur votre site internet ;
  • Optimisant votre site pour les moteurs de recherche ;
  • Mettant en place des appels à l’action clairs et efficaces. 

2.2.8. Le taux de conversion 

Le taux de conversion est l’indicateur qui vous permettra d’évaluer la capacité de persuasion de votre site internet. La conversion peut concerner par exemple : 

  • L’achat ;
  • L’inscription à une liste ou à un formulaire.

Le taux de conversion

Source : Textbroker

Il est déterminé par le rapport entre le nombre de ventes et le nombre de visiteurs uniques qui arrivent sur votre site. 

Son rôle est de vous aider à comprendre le comportement des internautes sur votre site. Selon le site convertize, le bon taux de conversion dépend du secteur d’activité concerné :

le comportement des internautes sur votre site

Source : convertize

Mais les informations que l’indicateur vous fournira peuvent vous permettre d’agir sur certains éléments au niveau de votre stratégie. 

En effet, lorsque vous mettez en place cet indicateur, vous obtenez des informations sur :

  • Le comportement de vos prospects ;
  • L’étape au niveau de laquelle ils arrêtent le processus conduisant à la réalisation de l’action demandée. 

Ces informations pourraient vous permettre d’optimiser votre stratégie de conversion et augmenter le taux de conversion, de même que vos revenus. 

Il pourra également vous permettre de définir un public cible de qualité. Mieux, les informations recueillies peuvent vous permettre d’affiner votre stratégie puisque grâce à elles vous saurez exactement quoi optimiser.

Cependant, rappelons que l’indicateur correspondant au taux de conversion peut être influencé par un ensemble de facteurs parmi lesquels vous avez :

  • Le processus de paiement (pour les sites e-commerce) ;
  • Le peu de moyens pour réaliser l’action (peu de moyens de paiement proposés par exemple pour effectuer une vente) ;
  • Une procédure de remplissage de formulaire compliquée ;
  • Une mauvaise optimisation des pages ;
  • Le coût inadapté du produit proposé ;
  • La qualité du produit ;
  • La lenteur du processus conduisant à la réalisation de l’action demandée.

 2.1.9. Le nombre moyen de pages vues par sessions

Si vous possédez un site qui a plusieurs pages, cet indicateur vous permettra de déterminer les pages les plus populaires de votre site internet. Il est calculé par le rapport entre le nombre total des visites par pages sur le nombre de visiteurs. 

Ce nombre peut diminuer si : 

  • Votre site fonctionne mal ou a un temps de chargement élevé ;
  • Les internautes ne trouvent pas les informations qu’ils sont venus chercher ;
  • Les contenus ne sont pas originaux ;
  • Vous construisez mal vos pages.

Les données collectées grâce à cet indicateur pourront vous permettre de comprendre vos internautes quant à leur engagement, ou par rapport à ce qu’ils apprécient sur votre site.Le nombre moyen de pages vues par sessions Source : Brightlocal

Étant dans le marketing, je suis légèrement en bas du chiffre moyen de l’industrie : Le site littledata

Selon le site littledata, le bon taux de page visité par session à partir duquel un site peut estimer avoir une excellente performance au niveau de cet indicateur est de 4,4.

Toutefois, l’indicateur n’a plus vraiment sa place lorsqu’il s’agit d’un site qui ne possède qu’une seule page.

Vous pouvez néanmoins veiller à ce que ce nombre soit de qualité et élever en mettant en place différentes actions. Vous pouvez entre autres :

  • Créer des contenus originaux et de grandes qualités ;
  • Veiller à ce que les contenus soient optimisés pour être lus par les visiteurs.

2.2.10. La profondeur de défilement de votre site

L’indicateur profondeur de défilement vous renseigne sur la manière dont les contenus que vous proposez sont consultés. Configuration du detecteur

source : Ronanhello

Vous pourrez grâce aux données de cet indicateur savoir si vos contenus sont lisibles et si vos articles sont appréciés.

Grâce aux données que vous pourrez recueillir à l’aide de l’indicateur, vous pouvez savoir le genre de contenu qu’il faut publier pour retenir les internautes. 

De même, en sachant exactement où les internautes s’arrêtent sur votre site, vous avez une idée des endroits les plus indiqués pour placer vos boutons d’appels à l’action (CTA) afin d’obtenir plus de clics.L outil Google Tag manager

L’outil Google Tag manager vous permet de définir les paramètres pour suivre la profondeur de défilement de vos pages.

2.2.11. L’autorité du domaine de votre site internet

Lorsqu’on parle de l’autorité du domaine d’un site internet, on fait allusion à la force de ce site internet. Cet indicateur créé par Moz mesure sur une échelle de 1 à 100 la force notée DA de votre site internet. L autorite du domaine de votre site internet

Ainsi, suivant cette échelle, si votre site internet obtient un score proche de 100 cela voudra dire qu’il fera autorité dans les résultats de recherches de Google. 

Elle est donc importante pour votre stratégie SEO puisqu’elle permet aux moteurs de recherche de juger de la valeur de votre site internet. Position dans Google en fonction de l autorite de domaine du site

L’autorité de votre domaine est calculée sur la base de plusieurs paramètres parmi lesquels vous trouverez :

  • La qualité des contenus que vous publiez ;
  • Le nombre et la qualité des liens qui pointent vers votre site web ;
  • Le Moz trust qui détermine la qualité des sites qui montent vers vous ;
  • La structure de votre site.

Par exemple, si un site possédant un bon score DA met dans son contenu des liens qui redirigent vers votre site, cela contribuera à l’augmentation de votre propre score et donc à probablement gagner quelques positions de plus au niveau de Google.

Les liens provenant de site d autorite ameriolent

Pour connaître le score de votre autorité de domaine, vous pouvez utiliser l’extension Google Chrome de Mozbar

Vous pourrez ainsi connaître votre score et affiner votre stratégie d’optimisation pour les moteurs de recherche. Seuls quelques sites ont atteint la barre des 100, il s’agit par exemple de YouTube.You Tube

Quoi qu’il en soit, vous pouvez améliorer votre score DA en mettant en place quelques actions. Parmi celles-ci, vous pouvez retenir :

  • Une bonne stratégie de création de backlinks ;
  • Un bon maillage interne ;
  • Optimisation de vos meta descriptions et l’utilisation des bonnes balises ;
  • La création d’un contenu de qualité et qui apporte une plus-value aux internautes ;
  • La suppression des liens inutiles ;
  • La bonne présentation de votre site aussi bien sur mobile que sur ordinateur.

2.2.12. Le retour sur investissement dans le SEO 

Le retour sur investissement est un indicateur très important parce qu’il vous permet de déterminer si les efforts des actions de référencement SEO que vous avez mis en place ont porté leurs fruits. 

En clair, avec les données de cet indicateur vous allez pouvoir faire la comparaison entre les gains dépensés et les résultats obtenus. S’il a un bénéfice, vous saurez que votre SEO est positif. 

Par contre, lorsqu’il aura de perte vous pourrez conclure à une stratégie SEO négative. Pour calculer votre retour sur investissement la formule est la suivante : Le retour sur investissement dans le SEO

Source : slideshare

Toutefois, il est à noter que le calcul du ROI SEO est une opération purement technique, il se base en réalité sur plusieurs données parmi lesquels vous pouvez avoir : 

  • Le nombre de visites ;
  • Le taux de conversion ;
  • Le nombre de transactions ;
  • Le chiffre d’affaires.

2.2.13. La croissance

La croissance est un indicateur clé de la performance de votre stratégie de référencement. Il se rapporte à l’évolution de votre stratégie SEO d’une période à une autre. 

La croissance

Il peut déterminer à lui seul si votre stratégie est efficace ou pas puisqu’il suffirait de voir la manière dont vos résultats SEO ont évolué pour dire s’ils vont dans un sens positif ou non.

Voilà les KPI SEO les plus importants à prendre à considération lorsque vous souhaitez garder un oeil sur les performances de votre site web.

Chapitre 3 : Les KPI à considérer pour votre stratégie webmarketing 

Dans ce chapitre, j’aborderais les différents indicateurs clés de performance autres que ceux concernant le SEO. 

3.1. Les KPI pour le SEA – Search Engine Advertising

Contrairement au SEO qui est un référencement gratuit au niveau des moteurs de recherche, le SEA renvoie aux techniques payantes d’optimisation des moteurs de recherche. 

Il couvre :

  • Les campagnes publicitaires et les annonces payantes ;
  • L’achat de mots-clés ;
  • L’achat des liens commerciaux.

Son efficacité peut également être mesurée grâce aux KPI. Voici une liste de KPI pouvant vous permettre de mesurer la performance d’une stratégie SEA :

  • Le coût par clics ;
  • Le taux de clics ;
  • Le coût par conversion ;
  • Le taux d’impressions ;
  • La qualité de l’annonce ;
  • La valeur à vie du client ;
  • Le positionnement des annonces.

3.1.1. Le coût par clics 

Le coût par clics vous permet d’identifier ce que vous a coûté un seul clic. Il est déterminé par le rapport entre la somme investir dans une campagne et le nombre total de clics obtenus. 

Le cout par clics

source : theonlineadverstingguide

Parmi les principaux fournisseurs de ce service, vous avez Google Analytics et Yahoo. Le coût par clic dépend essentiellement de la concurrence pour le mot-clé utilisé et du type de moteur de recherche.

3.1.2. Le taux de clics

L’indicateur taux de clics désigne le rapport entre le nombre de clics obtenu pour une annonce et le nombre d’affichages de cette annonce. Le cout par clics

Source : theonlineadverstingguide

Par exemple si une publicité en ligne obtient 40 clics alors qu’elle a été affichée 500 fois, le taux de clics serait égal à :

(40/500) * 100 = 8 %

3.1.3.  Le coût par conversion (CPA)

Il désigne la somme moyenne qui vous est prélevée lorsqu’un internaute suit toutes les étapes du processus et effectue l’action affichée sur l’annonce. Le cout par conversion (CPA)

Source : theonlineadverstingguide

Il pourra être calculé en divisant le coût total d’une conversion par le nombre total des conversions.

3.1.4. Le taux d’impressions 

Cet indicateur KPI fait allusion au nombre de fois où un internaute a vu s’afficher votre annonce, peu importe qu’il clique là-dessus ou pas. 

Le taux d’impressions est déterminé par :

Le rapport entre (le nombre de personnes ayant interagi avec vos annonces/sur le nombre total de fois où l’annonce a été affichée) * 100.Le taux d’impressions

Source : theonlineadverstingguide

Par exemple pour une annonce qui a été affichée 3000 fois, si vous avez obtenu 100 interactions, le taux d’impressions sera alors égal à : (100/3000) *100 = 3,33 %

Il vous donne une idée sur la manière dont les gens interagissent avec vos annonces. Il vous donne une idée également sur la force de vos concurrents. 

Par exemple, si pour une annonce vous avez 3 % de taux d’impression, cela voudra dire que les concurrents possèdent les 97 % restant. 

3.1.5. La qualité de l’annonce

Le niveau de qualité renvoie à une information sur la qualité de vos annonces. Il est déterminé sur la base des performances des mots-clés que vous utilisez dans vos annonces. Le niveau de qualité correspond à une note comprise entre 1 à 10 :

La qualite de l annonce

Source : adalysis

Si vous obtenez une note comprise entre 1 à 6, cela signifie que vos annonces ne sont pas assez performantes et que vous utilisez beaucoup d’argent pour faire de la publicité.

Par contre, si vos scores sont compris entre 7 et 10, Google vous informe alors que vos performances sont bonnes. 

Voici quelques-uns des critères utilisés par Google pour noter la qualité de vos annonces :

  • L’historique de votre compte ;
  • La pertinence des mots-clés ;
  • Les appareils cibles ;
  • Pertinence de la page d’accueil.

3.1.6. La valeur à vie du client

Il s’agit d’un indicateur qui vous permet de prédire l’ensemble des profits que vous pouvez faire grâce à un client. 

Il se base sur des données telles que la durée de vie moyenne d’un client et l’évolution théorique des consommations. la duree de vie moyenne d un client et l evolution theorique des consommations

Source : slide geeks

Rappelons tout de même qu’il s’agit d’un indicateur difficile à maîtriser et que les marketeurs ne le déterminent pas toujours de la même façon.

Par exemple, certains marketeurs déterminent la valeur à vie de leurs clients juste en regardant le temps pendant lequel le client est resté avec eux.

3.1.7. Le positionnement de vos annonces

De la même manière que les résultats pour le SEO organique sont affichés, Google opère un classement pour l’affichage des annonces.

Le positionnement de vos annonces

source : lure marketing

Généralement, il s’agit d’un affichage équilibré pour les deux formes d’optimisation. 

Quoi qu’il en soit, cette position moyenne peut être calculée en multipliant le niveau moyen par le coût par impression maximum de l’annonceur.

3.2. Les KPI des réseaux sociaux 

En dehors de l’optimisation pour les moteurs de recherche, vous avez également la possibilité d’optimiser votre entreprise ou site internet à partir des réseaux sociaux. Il s’agit du SMO – Social Media Optimization.

Il regroupe à la fois l’ensemble des actions qui visent à ajouter les fonctionnalités des réseaux sociaux au site web et les actions de partage de contenus sur les réseaux sociaux eux-mêmes. 

Les KPI qui peuvent vous permettre de suivre une stratégie SMO sont entre autres : 

  • Le taux de croissance des abonnés ;
  • L’audience de votre post ;
  • Le taux de Jaime ;
  • Le taux d’engagement ;
  • Le taux de conversion sur les réseaux sociaux ;
  • La valeur d’un clic ;
  • Le score de satisfaction client (Csat) ;
  • Le score net du promoteur.

3.2.1. Le taux de croissance des abonnés

Le taux de croissance des abonnés est un indicateur KPI. Il vous permet de mesurer l’évolution de votre audience d’une période à une autre sur les plateformes sociales.

Il est déterminé par le rapport entre (le nombre de nouveaux abonnés que vous avez obtenus sur une période sur le nombre total d’abonnés que vous avez) * 100.

Le taux de croissance des abonnes

Si par exemple pendant le mois de juillet vous avez obtenu 1000 nouveaux abonnés et que le nombre total de vos abonnés est de 10000, votre taux de croissance pendant le mois de juillet est égal à : (1000/10000) * 100 = 10 %

3.2.2. L’audience de votre post

L’audience de votre post désigne le nombre total de personnes qui ont suivi votre message. Il s’agit d’un indicateur qui vous permet de déterminer la portée de votre message en identifiant le nombre de personnes l’ayant lu depuis sa mise en ligne. 

Pour mesurer l’audience de votre post, il suffit de :

  • Choisir un message ;
  • Trouver le nombre de personnes l’ayant vue ;
  •  Diviser ce nombre par le total d’abonnés que vous avez.

Laudience de votre post 

Par exemple, si pour un message que vous avez publié vous obtenez 200 vues alors que le nombre total de vos abonnés est de 9000, l’audience de ce post serait donc égale à : (200/9000) = 0.02 %

3.2.3. Le taux de J’aime 

Identifier le nombre de personnes qui aiment vos publications sur les réseaux sociaux peut vous permettre de savoir le nombre de personnes qui approuvent ce que vous partagez. Vous pouvez ainsi profiter des informations que vous disposez pour leur proposer un produit.

Pour connaître cette valeur, par rapport à une publication, il vous faut identifier en premier lieu le post dont vous aimeriez connaître le taux de j’aime. 

Ensuite, prendre le total de j’aime et divisez-le par le nombre total d’abonnés.Le taux de J aime

Par exemple, pour un de vos posts Facebook vous avez obtenu 100 j’aime, vos abonnés Facebook est de 9000. Pour connaître le taux de j’aime de votre publication, vous devez faire : (100/9000) * 100.

Cette même procédure peut être utilisée pour déterminer le taux de commentaires, de partage, ou de désapprobation

3.2.4. Le taux d’engagement 

Vous pouvez évaluer le taux d’engagement de vos publications sur les réseaux sociaux.

Pour déterminer le taux moyen des engagements que vous avez sur les réseaux sociaux,  choisissez le post dont vous aimeriez connaître la valeur de votre engagement. 

Faites : (le total des commentaires, de j’aime et de partages que ce post a obtenu et fait le tout divisé par le nombre total des abonnés) * 100

3.2.5. Le taux de conversion sur les réseaux sociaux 

Vous avez fait une publication dans laquelle vous invitez vos abonnés à cliquer sur un lien pour accomplir une action (abonnement au newsletter par exemple) et vous aimeriez savoir le taux des abonnés qui ont effectué cette action. Rien de plus simple. Il suffit de diviser (le nombre de personnes ayant accompli l’action que vous demandez par le nombre total de personnes ayant cliqué sur le Bouton CTA) * 100.

3.2.6. La valeur d’un clic

Le principe est le même qu’au niveau des publicités payantes. Ici aussi, cet indicateur vous permettra de savoir si votre investissement dans la publicité au niveau des réseaux sociaux est bénéfique. 

Pour le déterminer par :

  • Choisissez l’annonce sur laquelle vous avez investi une certaine somme ;
  • Identifiez le nombre de personnes ayant cliqué sur cette annonce ;
  • Divisez la somme investie sur votre publication par le nombre total de clics.

Si par exemple pour une annonce dont la valeur en publicité est de 500 dollars vous avez obtenu 200 clics. Le taux de conversion est égale à : 500/200 = 2,5 

Votre valeur par clic est donc égale 2,5 ce qui veut dire que chaque clic vous a coûté 2,5 dollars.

3.2.7. Le score de satisfaction client (CSat)

Le principe ici est de mesurer le degré de satisfaction des internautes qui ont utilisé votre produit ou accèdent à vos services.

Le score de satisfaction clientSource : Slideteam

Pour le faire, il suffira par exemple de mettre en place un sondage dans lequel vous leur demander d’évaluer votre produit sur une échelle de 1 à 10. Vous pouvez aussi leur demander de choisir entre : 

  • Très satisfait ;
  • Satisfait ;
  • Neutre ;
  • Peu satisfaire ;
  • Pas du tout satisfaire.

Pour déterminer la note de satisfaction, il vous suffit de prendre le nombre total des personnes ayant répondu par une réponse positive divisée par le nombre total de personnes ayant répondu le tout multiplier par 100. 

Si vous obtenez un score de 80 % cela voudra dire que votre produit est très satisfaisant par contre si le score est inférieur à 50 % cela voudra dire que des améliorations doivent être faites pour améliorer le produit.

3.2.8. Score net du promoteur (NPS)

Il s’agit d’un indicateur qui vous permet de mesurer la fidélité de vos clients. 

Reposant sur le même principe que l’indicateur de la satisfaction client, le score net du promoteur vous permettra de mesurer la propension de vos clients qui recommandent votre produit ou service à d’autres personnes.Score net du promoteur NPS

Source : Guides.co

Pour déterminer ce score, il vous suffit de prendre le nombre total des personnes ayant répondu par une réponse positive divisée par le nombre total de personnes ayant répondu le tout multiplier par 10. 

Ainsi si vous obtenez : 

  • 0 à 6 (0 à 60 %), les clients ne sont pas disposés à vendre vos produits 
  • Une note entre 7-8 ou (70-80 %) indique vous êtes face à des clients passifs 
  • Entre 9-10 ou (90-100 %) les clients sont disposés à promouvoir votre produit.

3.3. Les KPI pour mesurer vos performances YouTube

Voici les KPI que vous pouvez utiliser pour mesurer la performance de vos vidéos sur YouTube et apparaître en première position des résultats de recherche. Ces KPI sont : 

  • La durée totale de visionnage ;
  • La quantité de visionnage ;
  • La capacité de rétention ;
  • Le top 5 des vidéos vues ;
  • La source de vos trafics ;
  • Le nombre d’abonnés ;
  • L’engagement suscité par les vidéos ;
  • Le classement des vidéos dans YouTube ;

3.3.1. Durée totale de visionnage 

Ce KPI vous donne déjà une idée sur le degré de satisfaction de vos abonnés.Duree totale de visionnage

Le temps total pendant lequel votre vidéo a été vu sur YouTube est un KPI important puisque grâce à cet indicateur vous pouvez :

  • Identifier rapidement les nouvelles tendances ;
  • Suivre l’évolution de vos performances vidéo ;
  • Comparer la durée moyenne de visionnage de différentes vidéos pour identifier les erreurs ou de nouvelles pistes d’améliorations ;
  • Trouver des informations qui vous aideront à développer les meilleures pratiques et à optimiser votre marketing vidéo.

3.3.2. Quantité de visionnage 

Le KPI relatif au nombre de visionnages par vidéo vous permettra de voir les vidéos les plus populaires et appréciés. 

Mais il peut arriver qu’une vidéo qui a une grande quantité de visionnage obtienne une durée de visionnage faible. Quantite de visionnageCeci peut arriver lorsque vous utilisez des titres ou images trompeuses ou que vos vidéos ne correspondent pas aux attentes des visiteurs. 

La quantité de visionnage et la durée de visionnage pourront vous donner une réelle impression que vos contenus font sur YouTube.

3.3.3. La capacité de rétention

Cet indicateur vous donne des informations sur la manière dont les utilisateurs sont scotchés à vos vidéos. La capacite de rétention

Vous pouvez suivre cet indicateur en regardant de près l’historique des vidéos que vous postez pour comprendre le comportement des visiteurs : 

  • Combien de temps restent-ils généralement sur les vidéos ;
  • À quel moment ferment-ils ;
  • Pourquoi ferment-ils ;

La recherche à toutes ces questions vous permettra de trouver des moyens plus efficaces pour augmenter le temps que passent vos abonnés YouTube sur vos vidéos. 

3.3.4. Le top 5 des vidéos vues

Il s’agit de l’indicateur qui vous permettra d’analyser votre plus grande performance vidéo. En effet, l’affichage de vos 5 meilleurs vidéos vus vous permettra de recueillir des données sur le type de contenu qui vous réussit le mieux.Le top 5 des videos vues

De même, lorsque vous analysez toutes ces vidéos gardez à l’esprit de parcourir :

  •  L’heure à laquelle la vidéo a été publiée ;
  •  Les données démographiques.

Vous saurez ainsi, le type d’audience qui réagit le plus et le meilleur moment pendant lequel vous devez publier votre contenu.

3.3.5. La source de trafic 

Identifier et suivre la manière dont les internautes trouvent vos contenus YouTube sera un excellent moyen pour augmenter vos vues. Car vous pouvez découvrir quel était la requête de recherche exacte ou le canal de médias sociaux qui a convaincu les gens de visiter votre chaîne.La source de traficSur YouTube, vos contenus proviennent généralement de :

  • Recherche YouTube ;
  • Vidéos suggérés par YouTube ;
  • Sources externes ;
  • Le trafic direct ;
  • Pages de chaîne YouTube ;
  • Les filtres.

3.3.6. Le nombre d’abonnés

L’indicateur nombre d’abonnés vous montrera le nombre d’abonnés qui suit régulièrement votre chaîne.Le nombre d abonnes

Ce nombre total d’abonnés peut être affiché ou non. Aussi vous serez en mesure de voir le nombre total d’abonnés que vous avez gagnés ou perdus.

Le suivi de cet indicateur vous permettra d’évaluer les performances de vos vidéos par rapport à l’objectif d’abonnés que vous souhaitez avoir sur une période donnée.

3.3.7. L’engagement suscité par les vidéos

Cet indicateur vous permet de savoir la manière dont les spectateurs réagissent à vos contenus. L’analyse des réactions que vos vidéos attirent vous sera utile pour vous adapter aux besoins de votre audience. L engagement suscite par les videos

Parmi les données YouTube qui vous montrent le type d’engagement reçu, vous avez :

  • Les mentions j’aime ;
  • Les commentaires ;
  • Les partages. 

Grâce à eux vous savez si les gens aiment votre contenu et si vous vous adressez au bon public.

Ceci vous aidera à adapter vos contenus pour plus d’engagements de la part des utilisateurs.

3.3.8. Le classement des vidéos

À l’instar des moteurs de recherche, YouTube vise l’affichage des vidéos les plus pertinentes sur la base des mots saisis dans la barre de recherche. La pertinence des vidéos peut-être définit sur la base de certains critères parmi lesquels vous avez :

  • Les vidéos les plus regardés ;
  • Les vidéos les moins visualisés ;
  • Le temps de visualisation des vidéos ;
  • Les mentions j’aime où je n’aime pas ;
  • Etc.

Le suivi de votre classement dans l’affichage des résultats YouTube peut donc indiquer la performance de l’optimisation des vidéos YouTube.

3.4.  Les KPI pour mesurer les performances de vente de l’entreprise 

Les KPI suivants vous permettront de mesurer les performances d’une entreprise concernant la vente.

  • L’acquisition de nouveaux clients ;
  • Volume de vente par emplacement ;
  • La durée du cycle de vente.

3.4.1. L’acquisition de nouveaux clients 

L’indicateur “acquisition de nouveaux clients” vous permet d’analyser l’efficacité des techniques que vous utilisez pour transformer vos prospects en clients.

En analysant de près ce KPI, vous aurez une idée de la manière dont les représentants de l’entreprise obtiennent de nouveaux clients.

Il peut être utilisé pour déterminer le taux de conversion de votre stratégie. 

Par ailleurs, si dans le cadre d’une comparaison du taux de conversion avec le nombre de prospects vous obtenez un résultat inférieur à l’objectif que vous avez défini, cela peut vouloir dire que vous vous prenez mal dans l’accomplissement de votre stratégie.L acquisition de nouveaux clientsDe même, si vous constatez que votre taux de conversion diminue après un certain nombre d’acquisitions, vous pouvez utiliser ce nombre comme un référentiel, pour empêcher les représentants de votre entreprise de fournir d’effort inutile ou de dépenser encore plus dans la publicité.

3.4.2. Volume des ventes par emplacement

En comparant le volume des ventes que vous réalisez au niveau de vos emplacements qu’il s’agisse d’une transaction physique ou en ligne, vous allez pouvoir collecter des données sur la façon dont les produits sont commercialisés au niveau de chaque emplacement. 

Vous pourrez ainsi :

  • Déterminer les produits à prioriser pour chaque emplacement ;
  • Pensez à personnaliser la vente des produits en fonction des réalités de chaque emplacement ;
  • Où concentrer vos efforts sur la mise en œuvre de tactiques de vente promotionnelle pour générer plus de ventes. 

3.4.3. La durée du cycle de vente 

La durée du cycle de vente désigne le temps qu’il vous a fallu pour conclure une vente satisfaisante. La satisfaction de la vente est déterminée par le temps après lequel le client s’est plaint après une vente. 

Si ce temps est faible, on dira que vous avez une durée de cycle de vente mauvaise. Par contre, si le temps d’attente est long vous avez une durée de cycle de vente satisfaisante.

Voilà un aperçu sur la plupart des indicateurs clés de performance que vous pouvez mettre en place pour suivre de près les efforts que vous fournissez pour augmenter la valeur de votre site internet ou entreprise. 

Maintenant, voici quelques outils que vous pouvez utiliser pour avoir une vue sur l’ensemble de ces KPI.

Chapitre 4 : Les outils de suivi des indicateurs clés de performances

Ici, vous trouverez la description de différents outils qui vous permettent non seulement de suivre les données des KPI que vous définissez, mais aussi d’agir pour faire correspondre ces KPI aux objectifs que vous vous êtes définir.

4.1. Google Analytics 

Google Analytics est un outil d’analyse statistique gratuit mis à la disposition des développeurs web. 

Il se présente sous la forme d’un logiciel et permet à ces utilisateurs de suivre la plupart des données statistiques de leurs sites où application internet.Google Analytics

Il s’agit en fait d’un outil qui s’impose à tous créateurs web puisqu’il leur permet concrètement :

  • D’avoir une vue sur votre stratégie digitale ;
  • De suivre le comportement des utilisateurs de leur site ;
  • De savoir où ils vont après avoir quitté votre site ;
  • De mettre en place d’autres types de mesures.

En d’autres termes, cet outil vous permet de suivre le parcours de vos visiteurs et de collecter un ensemble de données qui vous permettront à la suite de prendre des décisions utiles pour l’amélioration de votre stratégie et l’atteinte des objectifs que vous vous êtes fixés.

Pour utiliser Google Analytics, vous devez commencer par créer un compte. La création de compte n’est pas un processus compliqué. Si vous possédez une adresse email Gmail, il suffit de passer par votre navigateur chrome et d’aller sur le site de Google Analytics

Une fois là-dessus il vous faut créer en compte en suivant les trois étapes suivantes :

  • Choisir le nom de votre compte 

Le site de Google Analytics

  • La deuxième étape consistera pour vous à choisir les données que vous souhaitez mesurer. Il peut s’agit d’un site internet, d’une application web et d’une application Android/iso 

Une application Android iso

Une fois que vous avez choisi ce que vous voulez mesurer, vient la troisième et dernière étape du processus de la création qui vous demande de configurer les informations propriétaires. Ces informations concernent lorsqu’il s’agit d’un site internet : 

  • Le nom du site ;
  • La catégorie du site ;
  • Le fuseau horaire que vous voulez utiliser dans vos rapports. 

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à accepter les conditions d’utilisations et à attendre le chargement de votre tableau de bord Google Analytics. 

Pour commencer à voir les données de votre site proprement dit, vous devez créer une propriété. Ensuite, appuyez sur l’onglet information de suivi et code de suivi. l onglet information de suivi et code de suivi

Une fois que vous obtenez le code de suivi, vous devrez le copier et l’intégrer sur votre site internet.

https://youtu.be/Em1y99_mqaY

À présent, vous pouvez passer à la configuration des données de suivi et recueillir les statistiques sur le fonctionnement de votre site.

Avant de vous expliquer comment se faire la configuration des éléments d’analyses, il est utile que vous sachiez la structure de votre compte Google Analytics.

Google Analytics vous affiche quatre (4) onglets 

Le premier onglet est l’accueil : Il vous affiche un aperçu de quelques données de vos sites. Le premier onglet est l accueil

Le second onglet est celui des personnalisations :Le second onglet est celui des personnalisations 

Comme vous l’entendez, c’est là que vous personnalisez vos tableaux de bord ainsi que vos rapports. Vous avez même la possibilité de définir des alertes par email. 

Le troisième onglet est celui des rapports. Vous trouvez à ce niveau les rapports sur :

  • Le temps ;
  • L’audience ;
  • L’acquisition ; 
  • Le comportement ;
  • Et la conversion.Le troisieme onglet est celui des rapports

Tous ces rapports vous renseignent sur ce qui se passe au niveau de votre site depuis l’arrivée d’un internaute jusqu’à sa sortie.

Enfin, vous avez l’onglet administration qui vous donne une idée sur la structure de votre compte.L onglet administration

Comme vous allez pouvoir le constater, votre compte est bien hiérarchisé. 

Sous votre compte actuel vous avez au moins une propriété et chacune des propriétés possèdent une ou plusieurs vues :

  • Le compte vous permet de gérer les utilisateurs ; 
  • La propriété utilise un ID unique et vous permet de connecter votre compte à un site ou à d’autres applications ;
  • Les vues représentent les données que vous collectez : Elles peuvent être configurées grâces à des filtres. C’est justement à ce niveau vous allez configurer vos KPI pour obtenir les informations sur la performance ou non de votre stratégie SEO.

Google vous permet de collecter des informations à propos de plusieurs indicateurs KPI par exemple : 

  • Le taux de conversion ;
  • La source de vos trafics ;
  • Le temps de chargement des pages du site ;
  • Le temps moyen passé par un utilisateur sur votre site ;
  • Les nombres de sorties ;
  • Les pages de sorties le taux de rebonds, les termes recherchés sur votre site ;
  • Etc.

Vous avez également la possibilité de mettre en place vos propres indicateurs KPI. Pour cela il suffit de cliquer sur l’onglet personnalisation et de choisir rapports personnaliser. 

Lorsque la page s’affiche, cliquez ensuite sur nouveau rapport personnalisé et configurez les informations relatives. 

  • Le titre du rapport ;
  • Le contenu du rapport ;
  • Les dimensions ; 
  • Les filtres ; 
  • Les vues ;
  • Puis enregistrer.

Rapport personnalise

4.2. Google Search Console 

Il s’agit d’un outil gratuit qui vous permet entre autres  :

  • De savoir la fréquence d’exploration d’un site internet ;
  • D’avoir la liste des pages qui comporte les liens qui pointent sur votre site ; 
  • De connaître les mots-clés recherche qui affichent un lien vers votre site ; 
  • Voir les visites du site par les robots de Google ;
  • De valider vos SITEMAP.

Pour travailler avec Google Search Console, il suffit d’aller sur le site de Google Search Console.Google Search Console

Et de vous connectez avec votre adresse Google ensuite vous ajouter votre site et procédez à la vérification de l’identité à partir de votre site.

Au niveau de Google Search Console, vous trouverez également les mots-clés pour lesquels votre site est affiché dans les résultats de recherche, de même que le nombre de clics.Les resultats de recherche

Vous avez aussi la possibilité de voir les pages qui apparaissent dans les résultats de recherche et les utilisateurs qui vont là-dessus.

Grâce au Google Search Console, vous avez accès à deux nombreuses fonctionnalités à savoir : 

  • Suppression de contenus obsolètes dans l’index ;
  • Le changement d’adresse ;
  • La couverture de l’index ;
  • L’inspection de l’URL ; 
  • Etc.

Vous avez également accès à plusieurs rapports tels que ;

  • Le rapport d’indexation ;
  • Le rapport de synthèse ;
  • Le rapport de performance ;
  • Les rapports de lien.

Google Search Console vous permet ainsi de collecter des informations sur les :

  • Sitemap ;
  • Backlinks ;
  • Le trafic organique ;
  • Le taux de clic ;
  • Les liens internes ;
  • La position que vous occupez dans les résultats de recherche ; 
  • Etc.

Deux nombreuses fonctionnalites

Grâce au Search Contrôle, vous pourrez optimiser votre site et régler ces problèmes d’indexation.

4.3. SEMrush 

Il s’agit d’un outil qui vous aide à améliorer le trafic vers votre site internet. SEMrush vous propose 7 outils pour analyser votre stratégie SEO et collecter des informations sur les indicateurs clés de performance. 

Il s’agit : 

4.3.1. L’audit de site 

Semrush vous il fournit plusieurs informations utiles sur l’état de santé de votre site internet :L audit de site

source : semrush

Pour faire l’audit de votre site, vous devez dans un premier temps configurer les paramètres en renseignant plusieurs éléments dont les plus essentiels sont :

  • Le nom de domaine de votre site ;
  • Les pages à vérifier ; 
  • Les URL à utiliser ; 
  • Etc.

Une fois que l’analyse de votre site est terminée, vous allez pouvoir lire sur votre écran les différents résultats. 

Ils se composent :

  • Du score global de santé du site qui donne une idée du nombre de problèmes ;
  • Du nombre de pages explorées et combien d’entre elles sont saines, rompues, anormales, redirigées ou bloquées ;
  • Des courbes d’évolution des erreurs pour voir si les dernières mises à jour ont amélioré ou détérioré la santé du site ;
  • Des scores thématiques sur l’exploitabilité, le protocole HTTP, le multilinguisme, le temps de chargement et le maillage interne ;
  • Une liste des 3 principaux problèmes détectés, ce sont ceux qui sont les plus graves (ou qui impactent le plus de pages).

L’analyse SEO ainsi effectuée vous permettra de détecter les erreurs qui affectent le référencement de votre site de même que plusieurs avis techniques.

À part votre analyse que vous trouverez dans l’audit de votre site, vous avez également les onglets :

  • Pages explorés lors de l’audit : Ici, vous pourrez voir l’ensemble des pages que couvre l’audit du site effectué ;
  • Les statistiques : Ici SEMrush vous donne plusieurs données classées par thématiques. Vous retrouverez à ce niveau les statistiques relatives aux balisages, à la profondeur d’exploration, au sitemap, ainsi qu’aux liens ;
  • Une comparaison des explorations de votre site internet. 

4.3.1. Le tracking de Positionnement

Ici, SEMrush vous permet de suivre avec précision le positionnement de votre site internet ou ceux de vos clients sur certains mots-clés. Le tracking de Positionnement

Source : SEMrush

Vous pourrez ainsi voir quels sont les concurrents qui se positionnent sur les mêmes expressions que vous et les fonctionnalités des résultats que Google s’affiche pour ces mots-clés :

  • Google Maps ; 
  • Publicité ; 
  • Position zéro ;
  • Avis ; 
  • Vidéos ; 
  • Etc. 

Vous trouverez au niveau de cet outil :

  • La courbe de visibilité 

La courbe de visibilite

  • La courbe de trafic estimé

La courbe de trafic estime

  • La courbe de la position moyenne

La courbe de la position moyenne

  • Les courbes d’évolution du nombre de mots-clés :

Les courbes d evolution du nombre de mots cles

  • L’histogramme de la répartition des mots-clés :

L histogramme de la repartition des mots cles

  • Les 5 meilleurs mots-clés et leur position dans l’index de Google :

Les mots cles avec la pire evolution sur la meme periode

  • Les mots-clés avec la meilleure évolution sur une période choisie

Les mots cles avec la meilleure evolution sur une periode choisie

  • Les mots-clés avec la pire évolution sur la même période :

Les mots cles avec la pire evolution sur la meme periode

  • Le positionnement des meilleurs concurrents sur une liste de mots-clés ainsi que leur visibilité et évolution sur une période :

Le positionnement des meilleurs concurrents sur une liste de mots cles

  • Les fonctionnalités des résultats de Google qui s’affichent sur votre site :

Les fonctionnalites des resultats de Google

  • La répartition des mots-clés selon les pages de votre site :

La repartition des mots-cles selon les pages de votre site

Au niveau du tracking de position, vous avez une vue d’ensemble qui vous affiche : 

  • Les fonctionnalités des résultats de Google qui s’affichent pour la requête que vous avez lancée ;
  • La position de votre site à une date sélectionnée ;
  • La différence de position de votre site par rapport à la date de début sélectionnée ;
  • La page du site qui se positionne sur un mot-clé ;
  • Le CPC (coût par clic) d’une expression sur Google Ads ;
  • La moyenne du nombre de fois où une requête a été cherchée dans le mois.

4.3.2. On page SEO CHECKER 

Cette fonctionnalité de SEMrush vous propose quelques pistes pour améliorer vos pages en fonctions d’un mot-clé précis.On page SEO CHECKER

Source : semrush

L’utilisation de l’outil nécessite un paramétrage, mais une fois que celui-ci est effectué et que la recherche lancée prend fin, vous avez  : Un premier onglet dénommé « Total ideas » qui vous affiche des idées par thématiques :

  • Stratégie ;
  • Backlinks ;
  • Technique SEO ;
  • Expérience utilisateur (UX) ;
  • Serp Features Ideas ;
  • Sémantique ;
  • Contenu.

Le second onglet vous présente des idées d’optimisations : 

  • Les différentes pages et les mots-clés configurés ;
  • Le volume de recherche pour chaque mot-clé ;
  • L’échelle de priorité entre 1 et 3 au niveau de chaque page

4.3.3. Backlink 

SEMrush vous propose l’essentiel pour bien gérer tous les liens de votre site internet :Backlink

Source : cult of web

Il faut renseigner : 

  • Le nom de marque ;
  • La catégorie de domaine ;
  • Les pays cibles ;
  • Les paramètres de pré-exploitations ;
  • Les intégrations.

Lancez ensuite l’audit d’un site internet et attendez que l’analyse soit terminée. Une fois terminée, vous pourrez voir les différents résultats de l’analyse qui vous affiche entre autres : 

  • Le score de toxicité de votre site ;
  • Les domaines qui envoient du trafic vers votre site ;
  • Le nombre des backlinks analysés (les backlinks examinés, les backlinks que vous devez supprimer, les backlinks blanches et les backlinks à désavouer) ;
  • Un graphique sur la toxicité des domaines de votre site ;
  • Les boutons raccourcis pour supprimer et désavouer vos backlinks toxiques ;
  • L’ancrage des liens bons et mauvais.

Le Topic research et l’avis web alliance 

La fonctionnalité topic research de SEMrush vous permet de trouver des idées de contenus à rédiger à partir de l’analyse des résultats de vos concurrents. 

Il vous donne :

  • Des titres ;
  • Des questions ;
  • Des mots-clés connexes.

L’avis web alliance fonctionne de la même manière que le topic search, mais est plutôt basés sur des informations fournies par l’analyse des requêtes provenant des internautes.

SEMRush propose également d’autres fonctionnalités SEO tels que le SEO content template et le SEO writing assistant qui ont pour vocation de rendre vos contenus optimisés pour le SEO.

4.4. L’outil Ahrefs

Ahrefs est un grand leader parmi les outils SEO qui vous permet : 

  • D’analyser vos backlinks ;
  • D’auditer votre site internet ;
  • De construire des liens ;
  • De chercher des mots-clés ;
  • D’obtenir des idées de contenu ;
  • D’analyser la concurrence de votre site.

Pour utiliser Ahrefs, vous devez commencer par créer votre compte et payer l’abonnement ou faire dans un premier temps l’essai pour 1 semaine au tarif de 7 $.L outil Ahrefs

source : Ahrefs

Vous pourrez alors créer votre compte, associer votre site et utiliser les différentes fonctionnalités pour améliorer votre site.

Ainsi, d’exploration du site vous permettra de chercher et d’effacer les mauvais liens entrants ou ceux qui sont suspects 

Vous pourrez également analyser les textes d’ancrages pour optimiser les liens et mieux les placer. L’outil site explorer vous donne accès à deux rapports grâce auxquels vous pourrez vous faire une idée des contenus que vous pouvez créer.

L’outil de recherche de mot-clé quant à lieux vous permet de trouver tous les trafics pouvant provenir d’un mot-clé. Cet outil vous affiche plusieurs éléments tels que : 

  • Le niveau de difficulté ;
  • Le volume de recherche ;  
  • Le nombre des clics ; 
  • Le coût par clic ;
  • Le nombre moyen de recherches pour le mot-clé ;  
  • Les variantes les plus performantes du mot-clé a analysé.

Tous ces éléments vous permettront d’avoir une idée du contenu que vous pouvez créer pour plus d’impact. 

Grâce à tout cet ensemble de fonctionnalité, vous êtes sûr de créer des contenus de qualité qui seront appréciés de votre public cible.

Mais au-delà de ceux-ci, vous pouvez également suivre les performances de votre site et obtenir des idées d’amélioration.

Voilà les outils qu’il est important d’utiliser lorsque vous mettez en places des KPI pour votre stratégie de référencement.

Chapitre 5 : Les bonnes pratiques pour améliorer vos performances SEO 

Ici, je vous donne quelques bonnes pratiques pour mieux gérer l’optimisation de votre site :

5.1. Privilégiez les contenus longs 

Un contenu long est celui qui atteint ou dépasse environ les 2000 mots. Cependant, la longueur peut être également déterminée par le type de contenu à publier. 

En effet, contrairement à ce que vous pouvez imaginer le contenu long présente plusieurs avantages. 

Non seulement ils intéressent les lecteurs, mais aussi ils sont récompensés par les moteurs de recherche. Privilegiez les contenus longs

Ceci est particulièrement prouvé par la technique de surenchère qui fait un retour positif de l’adoption des contenus long format. Ces types de contenus agissent sur le site en augmentant par exemple : 

  • Le temps moyen passé sur un site ; 
  • Le classement dans les SERPs ;
  • Etc.  

5.2. Améliorez la vitesse de chargement de votre site 

La vitesse de chargement est un critère très important dans la mesure de vos performances SEO. 

En effet, une bonne vitesse de chargement est nécessaire parce que c’est la première impression que reçoit tout utilisateur qui arrive sur votre site.Position dans Google en fonction du temps du chargementen millisecondes 

Elle témoigne d’une bonne expérience utilisateur. Vous devez donc connaître la vitesse de chargement de votre site internet afin de l’optimiser. 

5.3. Définissez correctement votre balise Méta 

Encore appelé donnée méta description, la balise meta est une balise de type HTML que l’on retrouve au début du page HTML. 

Cette balise fournit des informations concernant la page aux navigateurs et aux moteurs de recherche. Elle est importante dans votre stratégie SEO puisqu’il vous permet de générer du trafic. balise Meta

source : slideshare

En effet, si elle bien écrit elle informe le moteur de recherche et les internautes du contenu d’une page web, ils incitent donc les internautes à cliquer sur un lien. 

Pour bien rédiger une balise méta, il est important que vous sachiez que :

  • Cette balise ne doit pas dépasser les 160 caractères ;
  • Il est préférable d’écrire des phrases comme méta description que de choisir des mots ou expressions ;
  • Il est important de diversifier vos métas descriptions pour chacune de vos différentes pages.

5.5.  Faites un bon maillage interne.

Les liens internes relient deux pages du même site. Ils sont placés dans un contenu situé sur votre site et vous permettent de rediriger les internautes vers d’autres contenus ou pages situés eux aussi sur le même site.

Ces liens favorisent la navigation entre les différentes pages d’un site internet.

En matière de référencement, ils peuvent être d’une grande utilité puisqu’ils facilitent entre autres :

  • L’exploration de votre site par les moteurs de recherche ;
  • La diminution de votre taux de rebond ;
  • Le partage de la popularité entre une page plus visitée et une page moins visitée.

Utilisés de manière judicieuse et avec parcimonie, les liens internes peuvent agir de diverses manières sur les performances SEO.les liens internes

Pour ces différentes raisons, vous devez à juste titre structurer vos liens internes avec des contenus riches, de qualité et appréciés des internautes. 

La création de contenus vous permettra d’organiser votre site par catégories et par thématiques. Ainsi, vous pourrez procéder à un classement des articles ou vidéos par la suite.

De plus, veillez à insérer votre lien dans les parties les plus intéressantes du texte en l’ancrant dans un mot ou expression pertinent.

 Les anciens pertinents delivrent plus valeur

Par exemple si le mot-clé de la page de destination est : « SEO », vous pouvez ancrer votre lien à ce mot placé dans le contenu que vous avez créé où choisir de l’ancrer à une variante de ce mot comme : « Référencement organique »

5.6. Évitez les erreurs d’exploration 

Comme vous vous en doutez, l’inaccessibilité de votre site internet serait un frein pour son référencement. Même si vous avez une meilleure stratégie SEO et qu’à un moment donné votre site n’est plus accessible aux moteurs de recherche ou aux internautes, vous risquez de perdre gros.Les erreurs dexploration

source : searcheengineroundtable

Il est donc important de prendre des dispositions pour prévenir cela. 

Les erreurs d’exploration de votre site peuvent provenir de plusieurs causes et parmi celles-ci vous pouvez noter :

  • Les problèmes de serveur ;
  • Les erreurs 404 ;
  • Une adresse URL mal renseignée ;
  • Une mauvaise optimisation des balises Meta ;
  • Un contenu dupliqué ;
  • Une indexation mal faite ;
  • Un site assez lent au chargement.

Quoi qu’il en soit, vous devez veiller à ce que les informations recueillies à ce niveau soient toujours positives et si vous remarquez le moindre avertissement vous devez y remédier.

En résumé 

Les indicateurs clés de performance vous permettent de suivre la réalisation des objectifs que vous définissez. Il en existe une pluralité et vous ne manquerez donc pas de trouver ceux qu’il vous faut pour suivre l’atteinte de vos différents objectifs.

Dans cet article, vous avez eu l’occasion de découvrir la plupart de ces indicateurs clés de performance qui concerne le monde du marketing. 

De même, savez exactement les outils à utiliser pour mesurer facilement vos performances.

S’il y a des KPI ou des outils que je n’ai pas mentionnés, n’hésitez pas à nous les partager avec nous.

À bientôt !

2020-09-29T20:16:49+01:00

À propos de l'auteur :

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire