Expérience Utilisateur & SEO : Comment Optimiser Votre Site ?

En mai 2021, Google a ajouté à son algorithme un nouveau facteur de classement appelé Page Expérience.

S’il y avait déjà beaucoup de choses à prendre en compte, nous devons maintenant nous conformer également aux nouvelles « demandes » du moteur de recherche pour continuer à gagner en positionnement dans les SERP.

Pour vous permettre d’utiliser cette mise à jour à votre avantage, je vais aborder dans ce guide les principaux points suivants :

  • Qu’est-ce que l’expérience utilisateur (UX) et pourquoi est-elle importante dans le référencement ?
  • Comment sont liés l’expérience utilisateur (UX) et le référencement (SEO) sur les sites Web ?
  • Comment l’expérience utilisateur influence la recherche ?
  • Que faut-il comprendre par la mise à jour Google Page Expérience ?
  • Comment Google mesure-t-il l’expérience utilisateur ?
  • Quelles sont les astuces pour améliorer l’expérience utilisateur d’un site Web ?

On commence !

Chapitre 1 : Qu’est-ce que l’expérience utilisateur (UX) et pourquoi est-elle importante dans le référencement ?

1.1. Qu’est-ce que l’expérience utilisateur (UX) ?

UX regroupe l’ensemble de l’expérience d’un utilisateur avec un produit ou un service. Selon la définition de la norme ISO 9241-210, elle englobe toutes les réponses et perceptions que les gens ont lors de l’utilisation d’un produit, d’un service ou d’une technologie. 

experience utilisateur shopify

Cela a à voir avec :

  • Les émotions ; 
  • Les réponses psychologiques et physiques à cette interaction ; 
  • Et même les croyances et préférences personnelles. 

Par conséquent, il est possible de conclure que l’UX peut également avoir un impact sur la réputation de la marque. Mais en ce qui concerne le travail de référencement sur page, UX est une question d’utilisabilité (ou de convivialité) et de navigabilité

C’est pourquoi, dans cet article, je vais plus me concentrer sur ces deux concepts d’expérience utilisateur, même s’il s’agit d’un sujet beaucoup plus large.

ux-seo_-_optimiser_votre_site_web_2

Mais, il convient de rappeler que Google privilégie de plus en plus la meilleure expérience utilisateur possible dans le moteur de recherche. 

Pour cela, la mise à jour Page Expérience (dont j’en parlerai plus en détails ci-dessous) à été lancée en 2021. 

Et pour faciliter la vie de ceux qui ont un site web, le géant de la recherche a mis à disposition dans Google Analytics un nouveau rapport avec des métriques web vitales qu’il est important de vérifier pour éviter d’éventuelles mauvaises surprises dans les classements.

1.2. Comment sont liés l’expérience utilisateur (UX) et le référencement (SEO) sur les sites Web ?

Bien qu’étroitement liée au Design, en matière de SEO, l’UX englobe tout ce qui a à voir avec l’amélioration de l’interaction utilisateur-marque ou utilisateur-produit ou service, comme :  

  • Convivialité ;
  • Accessibilité ;
  • Motif ;
  • Contenu.

Ainsi, toute personne travaillant à améliorer l’expérience utilisateur sur les sites Web doit aller bien au-delà des changements de conception pour améliorer les classements SERP et augmenter les ventes.

En effet, comprendre l’internaute de manière plus approfondie est la clé pour gagner la confiance et la satisfaction des utilisateurs. Et pour cela, observer est la première des choses.

Pour réussir dans le référencement, il est nécessaire d’unir l’expérience utilisateur, l’utilisabilité et la navigabilité avec des stratégies de trafic organique.

Experience-utilisateur

Après tout, l’optimisation des sites Web pour les moteurs de recherche rend les pages plus faciles à trouver par l’internaute. Cela améliore par conséquent l’expérience utilisateur

Voyons plus en détails pourquoi l’UX est bon pour le référencement :

1.3. Quelle est l’importance de l’UX dans le référencement ?

De plus en plus appréciée par Google et importante pour les e-commerces ainsi que les marques ayant une présence numérique, l’expérience utilisateur (UX) aide beaucoup à l’optimisation des sites Web pour les moteurs de recherche.

Si vous vous demandez si Google tient compte de l’expérience utilisateur, la réponse rapide n’est ni oui ni non, ni tout à fait le contraire. 

Ces dernières années, beaucoup a été écrit sur la question de savoir si l’UX est un facteur pertinent pour le référencement. Et même au sein de Google, vous pouvez trouver des opinions contradictoires.

Dans tous les cas, il existe de nombreux facteurs qui influencent à la fois le positionnement et l’expérience utilisateur :

  • Temps de chargement ;
  • Optimisation mobile ;
  • Etc. 

De même, il ne faut pas oublier que peu importe le positionnement de votre site web, si vous n’offrez pas une bonne expérience utilisateur, il vous sera difficile d’obtenir les résultats souhaités. 

Par conséquent, il est essentiel de donner de l’importance à l’expérience utilisateur, quelle que soit sa pertinence pour le positionnement, car elle a un impact direct sur la relation entre la marque et ses clients.

1.4. Comment l’expérience utilisateur influence la recherche ?

Google affirme depuis des années que son objectif est de ne proposer que du contenu pertinent dans les résultats de recherche. Cela nécessite donc de se concentrer sur l’utilisateur pour créer du contenu, plutôt que sur les robots de recherche. 

Elements cles auxquels il faut preter attention pour une meilleure experience utilisateur

En fait, Google (et le reste des moteurs de recherche concernés) parvient de nos jours à affiner les résultats de recherche en fonction de ce que les utilisateurs aiment

Vous devez donc arrêter de vous concentrer sur les pratiques traditionnelles de mots-clés et de liens, pour commencer à vous assurer que votre contenu (ou produit ou service que vous souhaitez placer dans le SERP) est le meilleur.

Car il ne vous suffira plus de faire les réglages de base pour que les robots de recherche comprennent et indexent les informations qui se trouvent sur votre site internet.

Ce que Google veut maintenant, c’est qu’en plus d’être « conviviaux » pour les moteurs de recherche, que les sites soient utiles pour les utilisateurs.

10-Intention-de-recherche

Aimer ou être utile à l’utilisateur ne signifie pas seulement avoir un contenu de qualité, cela signifie lui offrir exactement ce qu’il recherche, comment il le recherche et quand il le recherche

Si vous aimeriez savoir comment bien écrire à la fois pour Google et les utilisateurs, cliquez ici.

Chapitre 2 : Que faut-il comprendre de la mise à jour page expérience de Google ?

2.1. Qu’est-ce que la mise à jour Google Page Expérience ?

La Google Page Experience Update est un indicateur avec lequel il est prévu d’identifier les pages qui répondent à tous les critères d’évaluation de l’expérience utilisateur sur les pages Web.

Mise a jour Page Experience

Cette nouvelle mise à jour de Google vise à améliorer l’expérience de ses internautes. Pour Google, il est très important que les pages qui apparaissent dans les premiers résultats de recherche garantissent à l’utilisateur une expérience utilisateur positive

Google Page Experience (1)

Les sites web qui comportent des erreurs de conception, des messages 404, des contenus peu intuitifs ne seront pas aussi bien ‘vus’ par Google que ceux qui garantissent une expérience utilisateur positive.

Les utilisateurs disposeront désormais d’un nouveau rapport « Page Experience » disponible dans Google Search Console qui intègre le rapport Core Web Vitals avec d’autres facteurs tels que :

  • La convivialité mobile ; 
  • Les problèmes de sécurité ; 
  • L’utilisation HTTP ;
  • Et l’expérience des annonces.

Lorsque vous insérez l’URL d’un site Web, le nouveau rapport « Page Experience » mesurera son pourcentage d’expérience en fonction de différents facteurs. 

Ainsi, il sera possible d’analyser ces données et d’obtenir des informations supplémentaires sur ce qui est bien fait et ce qui peut être amélioré.

Dans la déclaration officielle de Google, il affirme ceci : << Au cours des derniers mois, nous avons constaté une augmentation de 70% du nombre médian d’utilisateurs utilisant Lighthouse et PageSpeed ​​​​Insights, et de plus, de nombreux propriétaires de sites profitent déjà du rapport « Signaux Web Essentiels » de la Search Consol pour identifier les améliorations possibles ». >>

Cela veut dire que de plus en plus d’entreprises misent sur une meilleure expérience utilisateur.

2.2. Quels sont les nouveaux aspects de l’expérience utilisateur (UX) que Google utilise ?

Le Core Web Vitals est composé de mesures que Google utilise pour mesurer l’expérience utilisateur. 

Désormais, il se concentre sur trois aspects de l’expérience utilisateur :

Core Web Vitals

Source : Shaytoder

Voyons plus en détails : 

2.2.1. LCP : Vitesse de chargement 

Le Largest Contentful Paint (LCP) est l’un des trois indicateurs de base de Core Web Vitals et mesure la vitesse de téléchargement du contenu principal d’une page web.

De manière précise, LCP mesure le temps qu’il faut à la fenêtre d’affichage pour montrer une image ou un passage de texte après que l’utilisateur ait commencé à le faire défiler.

core-web-vitals-lcp

Un LCP rapide aide à garantir à l’utilisateur que la page est utile. Selon Web Vitals, LCP doit se produire dans les 2,5 secondes suivant le début du chargement de la page.

2.2.2. FID : Interactivité 

Le First Input Delay (FID) ou ‘’délai de première entrée’’ est le temps nécessaire pour que le navigateur d’un utilisateur soit prêt à répondre à sa première interaction avec votre site. 

Par exemple lorsqu’il appuie sur un bouton, clique sur un lien ou utilise un contrôle personnalisé JavaScript.

core-web-vitals-fid

En d’autres termes, il quantifie l’expérience ressentie par les utilisateurs lorsqu’ils tentent d’interagir avec des pages qui ne répondent pas. 

Un FID faible permet de s’assurer que la page est utilisable. Il est lié à l’interactivité du site. Un FID inférieur à 100 millisecondes est un bon résultat.

2.2.3. CLS : Conception 

Le Cumulative Layout Shift (CLS) ou ‘’changement de conception cumulé’’ est une mesure importante centrée sur l’utilisateur. 

C’est une métrique qui surveille la stabilité visuelle et aide à quantifier la fréquence à laquelle les utilisateurs subissent des changements de conception inattendus.

core-web-vitals-cls

Un CLS faible aide à garantir que la page est agréable. Les pages Web doivent avoir cet indicateur lié à la conception inférieur à 0,1.

Au-delà de la vitesse de chargement, de l’interactivité et de la conception, d’autres indicateurs sont également utilisés pour mesurer l’expérience utilisateur, notamment :

  • L’adaptabilité aux formats mobiles ; 
  • La sécurité de la navigation ; 
  • Le protocole HTTPS ;
  • Etc.

Chapitre 3 : La différence entre l’utilisabilité, la navigabilité et l’expérience utilisateur

3.1. Quelle est la différence entre l’utilisabilité et la navigabilité ?

Selon la norme ISO 9241-11, l’utilisabilité est : << la mesure dans laquelle un produit peut être utilisé par des utilisateurs spécifiés pour atteindre des objectifs spécifiés avec efficacité, efficience et satisfaction dans un contexte d’utilisation spécifié. >>

Autrement dit, c’est à quel point l’internaute peut trouver ce qu’il veut au sein du site avec le moins de clics et avec la plus grande facilité. 

Ce qui est différent de la navigabilité, même si l’un ne peut pas vivre sans l’autre, car ce concept a à voir avec la facilité de naviguer intuitivement à travers les pages du site Web. 

3.2. Quelle est la différence entre l’utilisabilité et l’expérience utilisateur ?

A titre de comparaison, l’utilisabilité consiste à déterminer dans quelle mesure il est facile pour les visiteurs d’atteindre leurs objectifs lorsqu’ils se rendent sur un site web, tandis que l’expérience utilisateur se concentre sur la façon dont les utilisateurs perçoivent l’interaction elle-même.

Mais, en pratique, lorsqu’il s’agit d’unir UX et SEO, l’utilisabilité est l’ensemble des règles et bonnes pratiques qui visent à faciliter l’utilisation et l’apprentissage des produits par les utilisateurs.

Par conséquent, comme l’UX, l’utilisabilité prend également en compte :

  • Le temps de chargement ;
  • La vitesse de téléchargement ;
  • La facilité de trouver les informations souhaitées sur un site Web.

3.3. Quelles sont les règles de base de l’utilisabilité ?

Selon l’auteur, l’utilisabilité n’est pas une question de technologie mais de personnes. Il s’agit vraiment de la façon dont les gens utilisent les choses et les comprennent. Découvrez les principales règles enseignées par Steve Krug :

  • Ne faites pas réfléchir l’utilisateur

Une navigation facile est essentielle au succès de tout site Web.

  • Comprendre comment les internautes se comportent sur le web

Aujourd’hui encore, la plupart des gens utilisent l’Internet mobile. Il est donc assez courant d’être dans la rue et d’avoir besoin de trouver rapidement des informations pour résoudre quelque chose immédiatement. Avec cela, la convivialité doit également prendre en compte le contenu + la conception mobile.  

  • La structure du site doit être optimisée : 

La barre de navigation, le pied de page (bas du site) et l’en-tête doivent également être optimisés car cela augmente la puissance du contenu et des pages principales du site.

  • Design intuitif pour faciliter la conversion

En plus d’être obligatoire pour une bonne navigabilité et convivialité, un site Web avec une  mise en page facile à utiliser est même capable d’inciter les utilisateurs  à effectuer des actions telles que remplir des inscriptions et effectuer des achats.

  • Des pages au contenu facile à comprendre : 

Des textes objectifs, clairs et directs facilitent grandement la vie des internautes. De plus, l’analyse de contenu est essentielle pour améliorer l’expérience utilisateur en termes de lecture dynamique.

  • Il ne suffit pas d’avoir une version mobile :

Le responsive design doit aussi avoir une bonne ergonomie et navigabilité pour être vraiment bon pour les utilisateurs.

  • Faites des tests d’utilisabilité :

Les tests sont nécessaires pour valider votre site en termes d’UX.

  • Observez comment l’utilisateur essaie d’utiliser votre site Web : 

De cette façon, il est possible de le rendre de plus en plus accessible aux visiteurs.

  • Évaluez le retour sur investissement de l’utilisabilité du site Web :

Mesurez les résultats avec des modifications de page pour améliorer l’expérience utilisateur.

A présent, voyons comment Google reconnaît ce que l’utilisateur aime !

Chapitre 4 : Comment Google mesure-t-il l’expérience utilisateur ?

Depuis le début, il existe une série de facteurs que les moteurs de recherche mesurent et qui sont directement liés à l’expérience utilisateur. Dans ce chapitre, je parlerai  : 

  • Des principaux facteurs qui impactent positivement l’expérience utilisateur d’un site web ;
  • Et des effets d’une mauvaise expérience utilisateur sur un site Web.

4.1. Quelles sont les caractéristiques d’un site Web avec une bonne UX ?

4.1.1. Bon niveau d’engagement 

Il s’agit de la mesure qui révèle à quel point votre utilisateur est satisfait de votre site. 

User engagement (1)

Quand il passe beaucoup de temps à parcourir plusieurs pages et même à partager du contenu avec des amis sur les réseaux sociaux, c’est qu’il vit une super expérience.    

Pour obtenir un bon niveau d’engagement sur votre site, cliquez ici.

4.1.2. Faible taux de rebond 

Un faible taux de rebond est un bon indicateur que les utilisateurs acceptent bien votre site. 

Bounce Rate ou Taux de rebond

Un temps de session élevé indique que les visiteurs parcourent plusieurs pages sur votre site. En plus des optimisations SEO (contenu, liens et structure) et d’autres efforts UX, la vitesse de chargement a également un impact important sur cette métrique.

4.1.3. Taux de conversion élevé 

Lorsqu’un utilisateur navigue sur votre site et obéit à votre CTA, cela veut dire qu’il vit une excellente expérience. 

Conversion Rate (1)

L’expérience est positive à tel point qu’il veut même passer au niveau supérieur en recevant de nouveaux contenus (lorsqu’il s’inscrit à la newsletter) ou en devenant client (lorsqu’il finalise un achat).

4.1.4. Bonne vitesse de chargement 

Vous savez sûrement déjà que le temps de chargement est l’un des facteurs que Google prend en compte pour positionner les pages. 

Et il est évident que cela influence directement l’expérience utilisateur, puisque moins le visiteur aura à attendre pour voir le contenu, meilleure sera sa perception du site.

4.1.5. Bon taux de clics 

Google mesure également le nombre de fois où les utilisateurs cliquent sur un domaine donné, par rapport au nombre de fois où il apparaît dans les recherches (ratio clics/impressions). 

Si les utilisateurs connaissent et aiment le site Web, cet indicateur sera bon.

4.1.6. Plus de recherches par nom de domaine 

Un autre facteur que Google peut mesurer avec précision est le nombre de recherches qui incluent un nom de domaine donné. Plus il y a de recherches de ce type, plus le site Web présente d’intérêt pour l’utilisateur.

4.1.7. Moins de pogo Sticking 

Lorsqu’un utilisateur revient sur le moteur de recherche immédiatement après avoir visité un résultat pour cliquer sur le suivant (où il se trouve déjà en permanence), c’est un signe que l’autre résultat est moins pertinent pour cette recherche particulière. 

Par conséquent, le site perdra de sa pertinence dans ces résultats grâce à Pogo Sticking. 

Pogo Sticking(1)

Fondamentalement, il mesure une sorte de taux de rebond qui vous compare au reste des résultats.

C’est pourquoi il est si important de créer un contenu de qualité, et surtout, d’offrir à l’utilisateur ce qu’il recherche. Car si le contenu intéresse l’internaute, il ne reviendra pas sur le moteur de recherche. 

De plus, la prochaine fois qu’un internaute verra votre domaine dans un autre résultat de recherche, il y a de fortes chances qu’il clique dessus (ratio clics/impressions). 

En bref, plus vous optimisez ces métriques, meilleure sera la réponse de l’utilisateur aux yeux de Google (et vous apparaitrez plus haut dans les classements).

4.2. Quels sont les effets d’une mauvaise expérience utilisateur sur le référencement ?

4.2.1. High Bounce 

Cela démontre que l’utilisateur ne gère pas bien votre site. Un taux de rebond élevé peut être la conséquence d’un site Web avec : 

  • Chargement lent ; 
  • Une navigation compliquée ; 
  • Etc. 

Autrement dit, il n’est pas aussi facile à utiliser qu’il n’y paraît. 

Taux de rebond

Comme la meilleure expérience utilisateur est une priorité pour Google, les pages sur lesquelles il est difficile de trouver des informations finissent par être mal classées.

4.2.2. Classement incohérent 

Si un problème technique ralentit le chargement de votre site ou le fait planter à certains moments de la journée (comme un pic de trafic à cause d’une promotion), vos pages perdront certainement des positions de classement jusqu’à ce que tout soit normalisé.

4.2.3. Faible trafic 

Lorsque vous n’investissez pas dans l’UX, tous les efforts pour amener du trafic organique sur la page peuvent être vains. En effet, si le site n’est pas prêt à bien servir ses utilisateurs, ces personnes partent et ne reviennent jamais. 

Sans oublier qu’à la première occasion, ils partageront la mauvaise expérience avec d’autres personnes.

4.2.4. Faible engagement 

Toute personne qui n’a pas eu une expérience réussie sur votre site ne recommandera pas un ami qui traverse la même chose (faible partage).

Un design qui n’est pas réactif, par exemple, peut provoquer une mauvaise expérience mobile et par conséquent un mauvais niveau d’engagement.

4.2.5. Faible conversion 

Les sites qui n’offrent pas une excellente expérience utilisateur ont peu de chances d’exécuter les actions prévues par le marketing ou le référencement. C’est-à-dire un taux de conversion élevé

Votre site présente-t-il l’un de ces problèmes de métrique ? Il est donc peut-être temps de reconsidérer vos  stratégies de référencement  et de commencer à investir davantage dans l’UX.

De nos jours, l’expérience utilisateur est en fait une priorité pour Google, tout en étant une tendance qui est là pour rester. Rappelez-vous simplement les métriques Web vitales.

Évaluez si votre conception et votre contenu ont été développés en pensant aux personnes qui les utilisent.

Comprenez ce que l’internaute veut vraiment et offrez une meilleure :

  • Convivialité ; 
  • Navigabilité ; 
  • Contenu ;
  • Et design.

Voyons plus en détails quelques astuces pour améliorer l’UX de votre site Web.

Chapitre 5 : Comment améliorer l’expérience utilisateur d’un site Web ?

5.1. Cinq (05) astuces pour améliorer l’UX d’un site Web 

Voyons les éléments que vous devez prendre en compte, qui ont une influence directe ou indirecte sur les métriques que Google utilise en toute sécurité pour évaluer l’UX.

5.1.1. Réseaux Sociaux

Il est essentiel que votre contenu soit partagé et génère des interactions sur les réseaux sociaux. Qu’il soit vu sur différentes plateformes, au moins autant ou plus que vos concurrents. 

SMO (2)

La diffusion sur les réseaux sociaux contribuera également à encourager les internautes à visiter votre blog, ce qui est un signe clair que les utilisateurs aiment votre contenu.

5.1.2. Communauté

Participez à des forums et des blogs où sont abordés des sujets intéressants pour le secteur dans lequel vous souhaitez vous positionner. 

Cela permet d’une part d’obtenir de la visibilité, et d’autre part d’augmenter les recherches de votre marque et de construire une bonne autorité de domaine.

5.1.3. Conception multi-appareils

Il est important que vous proposiez un site Internet qui s’affiche correctement et sur n’importe quel appareil (Smartphone, Tablette, ordinateur…). 

Envisagez d’offrir une version accélérée pour mobile (AMP) car toutes les ressources ne peuvent pas toujours être chargées sur un téléphone et cela améliorera la vitesse de chargement.

5.1.4. Contenu lisible

Assurez-vous que votre contenu est parfaitement structuré et qu’il est confortable à lire pour le visiteur. 

Voici quelques instructions :

  • Placez différentes sous-sections ;
  • Utilisez du gras ; 
  • Utilisez la numérotation et les puces ; 
  • Evitez les longs paragraphes, 
  • Utilisez des index dans le contenu de plus de 800 mots ;
  • Etc.

5.1.5. Contenu engageant et multimédia

Rendez votre contenu attrayant pour l’utilisateur en vous appuyant sur du contenu multimédia tel que des vidéos, des images sympas, des infographies. 

Et utilisez un langage proche qui se connecte avec vos utilisateurs.

5.2. Sept (07) facteurs pertinents pour l’expérience utilisateur dans un e-commerce

5.2.1. Information produit

Afficher clairement vos produits sur le Web, y compris les avis ou afficher les prix de manière transparente sont quelques-uns des aspects qui peuvent améliorer l’expérience utilisateur de votre boutique en ligne.

5.2.2. Visibilité des informations importantes

Vous devez faciliter la tâche aux clients en leur permettant d’avoir rapidement des réponses à toutes questions qu’ils peuvent se poser. 

69 des utilisateurs de smartphone sont plus enclins a acheter aupres dentreprises dont les sites repondent facilement a leurs questions

Notamment, les questions sur :

  • Les conditions d’achat ;
  • L’expéditions ; 
  • Le paiement ; 
  • Les retours ; 
  • Le contact ; 
  • Et si vous vendez aussi hors ligne, horaires, localisation…

5.2.3. Personnalisation

Offrir la possibilité de créer des comptes personnalisés au sein de votre site Web vous permet d’offrir des expériences personnalisées et de mieux connaître vos clients. 

Bien sûr, gardez à l’esprit qu’insister pour que vos utilisateurs s’inscrivent peut augmenter votre taux de rebond. Pour cette raison, il est conseillé d’offrir une valeur ajoutée afin que l’utilisateur s’intéresse lui-même à s’inscrire.

5.2.4. Multiples options et promotions

La possibilité de gérer votre panier sur le Web, la possibilité de choisir entre différents modes de paiement et les retours gratuits sont classés comme des éléments importants pour qualifier une expérience en ligne de positive.

Statistiquement, 67% des acheteurs sur internet affirment être sensibles aux prix attractifs, 60% à la livraison gratuite et 37% aux retours gratuits.

5.2.5. Service Clients

Téléphone, e-mail, chat en direct, réseaux sociaux… plus vous laisserez de canaux de communication ouverts pour que vos clients puissent vous contacter, meilleure sera leur expérience.

5.2.6. Sécurité 

Toute entreprise qui vend en ligne aujourd’hui doit utiliser le protocole HTTPS.

HTTPS

Cela permet d’offrir une sécurité à la fois pour son site Web et pour les utilisateurs qui le visitent.

5.2.7. Optimisation mobile

Plus de 90% des consommateurs Web dans le monde passent leurs commandes d’achats, depuis des appareils mobiles. 

90 _ des consommateurs Web passent leurs commandes d achats, depuis des appareils mobiles

Par conséquent, une page mobile-friendly est essentielle pour que l’expérience d’une grande partie de vos utilisateurs soit adaptée et soit plus simple et plus sûre.

IMAGE SOCIAL MEDIA MOBILE FRIENDLY

En plus de ces facteurs strictement liés à la boutique en ligne, vous pouvez aussi proposer une bonne expérience avec : 

  • Du contenu de valeur ;
  • Des offres spéciales ; 
  • Des réseaux sociaux ; 
  • Un bon service après-vente ;
  • Des produits durables ;
  • Etc. 

Chapitre 6 : Autres questions posées sur l’utilisation de l’expérience utilisateur par Google

6.1. Pourquoi l’UX est-elle liée au SEO ?

Beaucoup pensent que l’optimisation des moteurs de recherche n’est qu’une optimisation de site Web pour Google (et d’autres moteurs de recherche) en mettant l’accent sur les algorithmes pour améliorer le positionnement SERP. 

Mais ce n’est vraiment pas que ça.

Le SEO sert à optimiser les pages en pensant à l’interaction des internautes. Pour cette raison, tout contenu optimisé doit être à la fois axé sur les personnes et sur les stratégies On page.

En se basant sur ces deux derniers facteurs, vous améliorerez positivement votre expérience utilisateur.

6.2. Une bonne interface garantit-elle une bonne expérience utilisateur ?

L’interface graphique, la partie que l’utilisateur voit, a une grande importance dans l’expérience utilisateur. 

Cependant, l’utilisateur peut avoir une mauvaise expérience avec certaines autres fonctionnalités de ce que vous proposez malgré la meilleure interface. 

Par exemple, vous pouvez avoir une boutique en ligne avec un design pratique qui permet à l’utilisateur de trouver des produits avec une navigation simple et un moteur de recherche interne qui donne des résultats super précis. 

Mais si le produit que l’utilisateur recherche n’est pas dans votre magasin, l’utilisateur peut se retrouver avec une mauvaise expérience en supposant que le magasin devrait avoir ce produit.

6.3. Comment travailler avec l’accent sur l’utilisateur ?

Pour commencer, vous devez vraiment observer le comportement de l’utilisateur de votre site Web/produit.

C’est-à-dire demander si l’expérience sur les pages était agréable, mener des entretiens qualitatifs avec des groupes d’utilisateurs, observer comment ils utilisent votre site Web, etc.

Alors préparez-vous à une confrontation avec la réalité et profitez-en pour améliorer votre site Web.

6.4. Comment mesurer l’expérience utilisateur sur un site web ?

Mesurer l’expérience utilisateur par rapport à l’ensemble complet d’un produit ou d’un service n’est pas une tâche facile. Cependant, lorsqu’il s’agit d’un site Web, il y a des indicateurs qui donnent beaucoup d’indices sur ce qui se passe du côté de l’utilisateur.

Il y a l’outil Google Analytics qui montre des indicateurs de comportement des visiteurs d’un site Web. 

Parmi ceux-ci, il y a :

  • Le taux de rebond (pourcentage de visiteurs qui arrivent sur une page et la quittent sans interagir avec aucun élément) ; 
  • Les pages par session (nombre moyen de pages visitées par les utilisateurs lors de différentes visites) ;
  • Et la durée moyenne de la session (temps utilisateurs naviguant sur le site, en moyenne). 

En résumé

Si vous ne respectez pas les nouvelles recommandations, vous pourriez voir la visibilité de votre site Web altérée. Pour cela, vous devez surveiller et prendre soin de certains facteurs que Google considère comme essentiels, tels que ceux mentionnés ci-dessus.

Google est de plus en plus exigeant pour offrir une meilleure expérience à ses utilisateurs, par conséquent, ce ne sera sûrement pas la dernière mise à jour. Il est alors essentiel que les entreprises connaissent et mettent en œuvre ces évolutions.

Notre recommandation en tant que professionnels est de réaliser un audit du site Web à l’aide des outils Core Web Vitals, Page Speed ​​​​Insights, Lighthouse et Google Search Console pour détecter ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas sur votre site.

Merci pour la lecture !

À la prochaine!

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire