Définition – Taux de rebond

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Le taux de rebond (en anglais Bounce Rate) est le taux auquel les utilisateurs accèdent à une page de votre site Web et la quittent peu de temps après sans effectuer aucune action supplémentaire. Reflétée sous forme de pourcentage, cette statistique correspond au nombre moyen de rebonds sur toutes les pages du site Web divisé par le nombre total de visites sur l’ensemble du site. 

Lorsque Google classe les sites Web, il utilise ses algorithmes pour essayer d’identifier les sites qui répondent le mieux aux besoins des utilisateurs. Cela signifie qu’il prend en compte les métriques d’engagement, y compris les taux de rebond

Ce facteur de classement suppose que les sites avec un bon taux de rebond réussissent mieux à attirer les lecteurs et à les encourager à interagir davantage avec le contenu.

Lorsque les utilisateurs interagissent convenablement avec un site, Google suppose que ce site répond à leur intention et à leurs besoins.

Alexandre Marotel | Twaino | Agence SEO

Alexandre MAROTEL

CEO à Twaino | Agence SEO

Voilà ce que j'offre à mes nouveaux membres

1. Liste : 144+ blogs pour publier des articles invités
2. Un Calculateur de compétition SEO
3. Vidéo exclusive : Comment passer de 0 à 1000 visiteurs ?
4. Outil : Audit SEO immédiat

Pour vous aider à obtenir un bon taux de rebond, cet article apportera des réponses claires et précises aux questions suivantes :

  • Pourquoi devez-vous prendre en compte les taux de rebond ?
  • Comment accéder à cette métrique importante dans Google Analytics ?
  • Comment mesurer pleinement votre taux de rebond ?
  • Comment reconnaître le bon taux de rebond pour votre entreprise et votre secteur ?
  • Quelles sont les astuces pour auditer votre taux de rebond et améliorer le pourcentage ?

Commençons !

Chapitre 1 : Que faut-il comprendre par un taux de rebond ?

Nous aborderons dans ce premier chapitre, les notions basiques que vous devez connaître sur les taux de rebond , à savoir :

  • Que sont les taux de rebond ?
  • Comment Google Analytics le calcul ?
  • Pourquoi vous devez vous en soucier ?

On commence :

1.1. Que sont les taux de rebond ?

Lorsque quelqu’un visite votre site Web et n’effectue aucune action sur la page avant de partir, cela s’appelle un rebond

Ainsi, votre taux de rebond est un pourcentage de personnes qui ont atterri sur une page de votre site Web, mais n’ont rien fait sur cette page.

N’ont rien fait, c’est-à-dire :

  • Ne pas cliquer sur un lien vers une autre page
  • Ne pas appuyer sur un bouton « En savoir plus »
  • Ne pas effectuer une recherche sur votre site
  • Ne remplir aucun questionnaire ou demande d’informations
  • Etc.

Comme aucune mesure n’a été prise, Google Analytics ne reçoit pas de déclencheur.

Du côté de Google, un bounce rate élevé peut être un signal qui indique que votre site Web ne fait pas ce qu’il est censé faire. C’est-à-dire que les visiteurs ne s’engagent pas à cause du manque de satisfaction. 

De votre côté,  vous pouvez l’utiliser pour mesurer la qualité d’une page de destination ou de votre audience. 

Parfois, ça peut ne pas être la page de destination qui pose problème, mais plutôt vous qui ciblez la mauvaise personne ! C’est pour dire qu’il est possible que vous attirez des visiteurs qui ne sont tout simplement pas pertinents pour votre site Web et ses offres.

N’oubliez pas que le taux de rebond de chaque page individuelle contribue au taux de rebond global du site Web.

Pour vous permettre de mieux comprendre ce concept, nous allons voir comment Google Analytics effectue les calculs pour obtenir les taux de rebond. 

1.2. Comment les taux de rebond sont-ils calculés par GA ?

Le bounce rate de votre site Web en général ainsi que pour chacune de vos pages sont calculé en automatique par Google Analytics.

Pour vous aider à mieux comprendre cet indicateur, laissez-moi vous montrer comment Google le conçoit.

Le calcul du taux de rebond par Google se résume par une équation très simple :

Pour être plus explicite : Le nombre de visiteurs qui quittent un site Web après avoir uniquement visité la page de destination (la page qui les a menés vers le site Web) et n’interagissent d’aucune manière, divisé par le nombre total de visiteurs sur le site. 

Supposons par exmple que vous avez au total 1000 visites sur votre site et que 400 d’entre elles ont rebondi : 

400 (Nombre de rebonds) / 1000(Nombre total de visites) = 0,4 = 40% (Taux de rebond)

D’après le calcul, votre taux de rebond serait de 40%.

Veuillez noter que Google Analytics ne spécifie pas le nombre de rebonds sur votre site Web, mais vous pouvez facilement effectuer des opérations mathématiques et obtenir le nombre exact de rebonds.

Cependant, la métrique la plus précieuse est le taux de rebond, car il a généralement un impact significatif sur votre référencement et votre marketing numérique.

1.3. Pourquoi devriez-vous vous soucier de votre taux de rebond ?

Comme mentionné dans l’introduction de l’article, votre taux de rebond est un indicateur clé de votre réussite en marketing numérique, notamment lorsque vous êtes dans des secteurs comme le e-commerce.

Pourquoi donc ?

Eh bien, vous pouvez générer une tonne de trafic vers votre site, mais si ces visiteurs ne s’engagent pas ou ne consultent pas d’autres pages clés (ventes ou produits), à quoi cela sert-il ? Pas grand-chose. 

En d’autres termes, un visiteur rebondi ne convertit pas, alors que l’objectif principal de la plupart des sites Web est de convertir les visiteurs.

Par exemple, si un visiteur atterrit sur l’un de vos articles de blog, mais ne s’inscrit pas à votre newsletter et ne visite pas vos autres pages telles que votre page de vente, il n’y a pas de conversion. Résultat, aucune information sur le prospect et aucune vente.

Un taux de rebond élevé peut donc indiquer que vous attirez un trafic de mauvaise qualité.

Pour identifier le problème exact, vous devez vérifier vos sources de trafic (PPC, SEO, médias sociaux, etc.) et vos rapports d’audience. Cependant, le problème peut ne pas venir de vos visiteurs, mais plutôt de votre site Web. 

S’ils ne voient pas ce qu’ils veulent sur votre site, ils vont sans doute rebondir ! Cela peut se produire parce que votre page de destination n’est pas pertinente pour ces visiteurs. 

Vous ne pouvez pas blâmer un visiteur qui rebondit alors qu’il atterrit sur votre site à la recherche d’une assurance automobile et dans votre article vous parlez des taux de prêt automobile.

La même chose se produit si vous désalignez votre contenu avec l’intention de l’utilisateur. Assurez-vous de vous attendre à des taux de rebond élevés, si les utilisateurs recherchent simplement du contenu informatif sur votre site, mais se font charger immédiatement avec des argumentaires de vente.

De même, une mauvaise expérience utilisateur, telle que des vitesses de chargement lentes, peut également faire rebondir de nombreuses personnes. Personne ne veut attendre plus d’une fraction de seconde pour que votre site se charge.

En tout, un taux de rebond élevé peut avoir d’impact sur votre référencement :

Bien que cela ne soit pas confirmé comme l’un des facteurs de classement de Google, il existe une forte corrélation entre votre taux de rebond et votre classement.

Les pages avec des taux de rebond relativement inférieurs ont tendance à être mieux classées dans les résultats de recherche de Google. 

Cela est compréhensible étant donné que le taux de rebond est une composante du temps de séjour des visiteurs, ce qui a un impact majeur sur votre référencement.

Ainsi, votre taux de rebond est un bon indicateur de l’efficacité de votre marketing, car il peut impacter les conversions ainsi que votre position organique.

La question logique suivante est : “Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?”

Chapitre 2 : Comment reconnaître le bon taux de rebond pour votre page ou votre site Web en général ?

Maintenant que vous savez mieux sur les taux de rebond, nous allons voir ensemble, comment reconnaître celui qui convient pour votre site. 

Mais avant de juger le taux de rebond approprié pour une page Web, vous devez d’abord définir son but.

2.1. Considérez le but de la page

Il est aussi important de savoir qu’un taux de rebond élevé n’est pas toujours mauvais, car tous les contenus n’ont pas les mêmes objectifs. 

Par exemple, certains contenus sont conçus pour vendre un produit ou un service, alors que d’autres contenus sont simplement là pour fournir des informations. 

Par conséquent, différents types de contenu sont susceptibles d’avoir des buts ou des objectifs différents. 

Regardons un exemple :

L’objectif du contenu qui vend un produit est de faire avancer le visiteur le long de l’entonnoir de vente, soit pour prendre une décision d’achat, soit pour démontrer son désir d’acheter. 

Une conversion peut inclure l’ajout du produit à leur panier ou le remplissage d’un formulaire de contact. Dans ce cas, un taux de rebond élevé ne serait pas préférable, car un rebond représenterait un client potentiellement perdu. 

Même s’ils n’ont rien ajouté au panier ou rempli un formulaire de contact, votre objectif serait de les voir naviguer vers d’autres zones du site, comme une catégorie de produits différente. Dans un cas pareil, un taux de rebond élevé représenterait un problème pour la page.

Mais que se passerait-il si la page était purement informative ?

Prenons cette page comme exemple. Nous l’avons créée pour fournir au trafic de notre site Web une source d’informations fiables et de haute qualité sur la terminologie SEO et plus particulièrement sur les taux de rebond. 

Va-t-il convertir le trafic en clients ? Peut-être, mais ce n’est pas le but même de la page. 

Il s’agit d’une source d’information pour les visiteurs, d’une ressource potentielle de création de liens pour nous et d’un contenu qui nous aidera à nous établir en tant qu’autorité sur le sujet. 

Par conséquent, nous ne serions pas étonnés si cette page obtient un pourcentage de rebond élevé. Après tout, si un visiteur cherche des informations sur les taux de rebond, il ne cherche peut-être rien d’autre. 

Espérons que lorsqu’ils seront tombés sur cette page, ils trouveront toutes les informations dont ils ont besoin et  rebondiront en tant qu’utilisateurs satisfaits. 

Ce type de contenu avec un taux de rebond élevé ne devient un problème que lorsque les utilisateurs reviennent sur la page de résultats de recherche et cliquent sur des résultats supplémentaires. 

Cela indiquerait à Google que votre page n’a pas fourni les informations correctes et que l’utilisateur continuera la recherche d’une réponse appropriée sur la page de résultats. 

Le meilleur moyen d’y remédier est de veiller à ce que vos pages d’information avec des bounce rate élevés soient les meilleures possible.

En bref, avant de connaître le taux de rebond moyen pour votre page ou site, vous devez d’abord définir son objectif. 

Après la définition du but de votre page, procédez maintenant à l’identification du taux de rebond approprié pour votre site.

2.2. Identification du taux de rebond approprié pour votre page/site

Il est difficile d’interpréter avec précision les pourcentages et d’éviter les erreurs d’analyse courantes. Plus un site Web est populaire, plus le trafic reçu est diversifié et plus les visiteurs sont susceptibles de rebondir. 

Certains peuvent repartir immédiatement dès leur arrivée sur un site Web parce qu’ils se sont finalement rendu compte qu’ils étaient au mauvais endroit. 

D’un autre côté, un taux de rebond élevé est souhaitable lorsque les visiteurs ont une expérience satisfaisante.

L’un des scénarios les plus courants est celui où nous voyons un taux de rebond élevé sur la page d’accueil d’un portail et que nous nous précipitons pour juger qu’il a des performances médiocres ou un contenu de faible qualité. 

En fait, vous n’avez pas besoin d’améliorer quoi que ce soit à ce niveau, car les visiteurs ont tendance à consommer des informations et ensuite partir sur un site Web lié à l’actualité.

Un autre bon exemple d’un taux de rebond élevé acceptable est le nombre de clics sur les liens sortants

Lorsque les visiteurs accèdent à un site Web et cliquent sur un lien externe à l’intérieur de la page, cela peut être considéré comme un rebond, mais il s’agit d’une interaction positive si ce lien redirige vers un site Web pertinent.

Selon de nombreux experts Google Analytics, le pourcentage de taux de rebond supérieur à 35% est préoccupant et tout ce qui dépasse 50% est inquiétant.

Cependant, évitez les jugements jusqu’à ce que vous évaluiez certains facteurs cruciaux, tels que :

  • La crédibilité de la marque
  • Le type de site Web
  • Le type et le placement de la page Web dans le site
  • L’intention des visiteurs et le niveau de leur cycle de vie.

Commençons maintenant avec les vraies choses :

2.2.1. Les comportements enregistrés comme rebond par Google Analytic

Il y a cinq comportements typiques des visiteurs qui déterminent le taux de rebond d’une page Web :

  1. Les visiteurs appuient sur la flèche de retour du navigateur.
  2. Les visiteurs saisissent dans la barre d’adresse une nouvelle URL et appuient sur Entrée.
  3. Les visiteurs ferment la fenêtre ou l’onglet du navigateur.
  4. Les visiteurs restent inactifs pendant plus de 30 minutes et la session expire : Toute autre interaction après cette durée, même si elle se produit au sein du site, est considérée comme une nouvelle session.
  5. Les visiteurs cliquent sur un lien sortant, c’est-à-dire un lien vers un autre site Web.

2.2.2. Les taux de rebond moyens par secteur et par type de sites Web

Les taux de rebond moyens peuvent varier en fonction du secteur dans lequel vous vous trouvez :

Voici les taux de rebond moyens de référence pour certains types de sites Web les plus courants :

2.2.3. Les types de pages Web avec des taux de rebond raisonnablement élevés

Voici les types de pages Web les plus courants avec des taux de rebond raisonnablement élevés :

  • Les articles de blog ont souvent un bounce rate supérieur ou égal à 65%. Généralement, les visiteurs disparaissent après avoir trouvé les informations précieuses et pertinentes qui les ont amenées sur la page.
  • Les pages ‘’Contactez-nous’’ sont un type de page connu et accepté pour un taux de rebond toujours élevé, puisque les visiteurs ont juste besoin des informations basiques comme un numéro de téléphone, un e-mail ou une adresse et repartent immédiatement.
  • Les pages de soumission de formulaires ont généralement des taux de rebond élevés puisque l’objectif des visiteurs est de simplement terminer le processus de soumission et de rebondir aussitôt.
  • Les pages de confirmation représentent le plus souvent l’étape finale pour les visiteurs,ce qui fait que la hausse du rebond ne peut pas être évitée.
  • Les pages de paiement ne sont pas une page de destination souhaitée et le trafic d’entrée vers ces pages est souvent faible. Il n’est donc pas préoccupant que le taux de rebond correspondant soit élevé.

2.3. Quel est exactement le taux de rebond normal pour votre site Web ?

Il n’y a pas de seuil universel, mais ce que vous devez faire est de comparer votre taux de rebond à d’autres sites Web autoritaires de votre secteur. 

Vous devez agir aussitôt si vos visiteurs rebondissent régulièrement là où il ne faut pas. Cherchez l’origine du problème et résolvez-le avec des solutions répertoriées dans ce présent guide.

Même s’il n’y a pas de seuil universel, méfiez-vous des bounce rate extrêmement bas.

Par exemple, un taux de rebond inférieur à 20% peut être la cause d’une mauvaise configuration de votre Google analytics.  

En fait, un Google Analytics mal configuré peut bouleverser vos chiffres et vous empêcher de voir une image réaliste de vos performances. 

Vérifiez si votre taux de rebond est conforme aux normes de votre secteur en le comparant avec celui des sites Web de type similaire et tirez de bonnes conclusions.

Généralement, un taux de rebond partant de :

  • 26 à 40 % est excellent ;
  • 41 à 55  % est à peu près la moyenne ;
  • 56 à 70  % est supérieur à la moyenne, mais peut ne pas être alarmant selon le site Web.

Une fois que vous avez défini ce que vous considérez comme le bounce rate normal pour votre site Web, l’étape suivante consiste à comprendre où trouver les données.

Heureusement, les données sont très faciles à trouver et à comprendre dans Google Analytics. Ce dernier fournit également d’autres données pour aider à comprendre les performances d’un site Web. 

Cela nous conduit au prochain chapitre :

Chapitre 3 : Comment analyser le taux de rebond de votre page/site dans Google Analytics ?

Quand il s’agit de mesurer un taux de rebond, Google Analytics reste la meilleure option. Avec cet outil, vous pouvez surveiller le taux de rebond global de l’ensemble de votre site, ainsi que pour chaque page individuelle.

Cependant, vous devez creuser plus profondément pour diagnostiquer exactement ce qui fait rebondir vos visiteurs. C’est pourquoi vous devriez examiner votre taux de rebond sous différents angles, tels que le suivi du taux de rebond :

  • Global ;
  • Pour chaque canal marketing ;
  • Par Source/Support ;
  • Par navigateur et système d’exploitation ;
  • Sur différents appareils ;
  • Par zone géographique ;
  • Par tranche d’âge ;
  • Pour chaque sexe ;
  • Par visiteurs nouveaux et anciens ;
  • Par pages de destination ;
  • Avec le flux de comportement.

Ne pas être particulièrement familiarisé avec Google Analytics ne devrait pas être un obstacle, car il devient assez explicite une fois que vous comprenez les  données et leur but.

À présent, allons plus en détail en parcourant les 11 principaux domaines que vous devez vérifier :

3.1. Inspectez votre taux de rebond global

La meilleure manière de commencer est d’évaluer votre taux de rebond global. Dans Google Analytics, recherchez la vue d’ensemble de l’audience et vous verrez le taux de rebond de votre site avec d’autres mesures clés.

Vous pouvez également comparer les taux de rebond sur différentes périodes. Sélectionnez simplement les périodes que vous souhaitez comparer et voyez comment vos performances évoluent au fil du temps.

 

Ceci est particulièrement utile si vous apportez des modifications importantes à votre site ou à votre contenu et que vous souhaitez mesurer comment cela affecte vos taux de rebond.

Si vous constatez que votre taux de rebond global est trop élevé, vous devez approfondir votre analyse pour voir si le problème est général ou s’il existe une section particulièrement problématique à corriger. 

Inspectez d’autres domaines spécifiques, tels que vos canaux, vos sources de trafic, votre audience et même des pages individuelles pour une analyse plus complète. Cela vous aidera à dépanner et à corriger le problème.

3.2. Vérifiez le taux de rebond pour chaque canal marketing

Le prochain endroit à vérifier est votre rapport d’acquisition où vous pouvez analyser le taux de rebond pour chaque canal marketing.

Ce rapport vous montrera quel canal marketing génère le trafic de la plus haute qualité. Dans notre exemple, le trafic Social a le taux de rebond le plus bas de 50%, ce qui signifie que les visiteurs provenant de ce canal répondent normalement à notre contenu.

Dans le même temps, le trafic Direct a le taux de rebond le plus élevé (91,80%), ce qui signifie qu’il y a peut-être un problème avec le ciblage. Dans ce cas, vous devez chercher ce qui ne va pas sur ce point.

Voici un aperçu du taux de rebond moyen par canal :

3.3. Suivi du taux de rebond par source/support

Sous la catégorie principale “Audiences“, vous verrez “Acquisition“. En cliquant dans ce menu déroulant, vous verrez “Tout le trafic“, puis “Source/Support” :

Ce rapport vous montre comment le trafic est réparti entre différentes sources entrantes, telles que Google, Facebook, Instagram, Bing et toutes les autres sources, supports ou canaux que vous utilisez.

Vous pouvez tirer beaucoup de choses de ce rapport. Voici un bref aperçu :

  • Découvrir d’où vient tout votre trafic et dans quelle mesure chaque canal est efficace pour attirer de nouveaux visiteurs.
  • Mesurer le degré d’engagement des audiences de chaque canal en fonction des taux de rebond.
  • Comparer les taux de rebond entre les canaux et les supports pour voir comment les audiences de chacun s’engagent.
  • Trouver des moyens de mieux aligner les canaux marketing et l’expérience du site Web.

3.4. Surveillez votre taux de rebond par navigateur et système d’exploitation

Dans l’onglet « Technologie » de la catégorie de menu « Audiences », vous pouvez choisir de segmenter votre rapport de trafic par type de navigateur et de système d’exploitation. 

Cela montre comment chaque navigateur / système d’exploitation (Chrome, Safari, Firefox, Android et autres) affecte le trafic et les rebonds.

C’est une bonne option à vérifier de temps en temps. S’il existe un navigateur avec un taux de rebond nettement plus élevé, cela peut indiquer que votre site Web ne fonctionne pas correctement pour cet aperçu du navigateur. 

Vous devrez peut-être reconfigurer certaines options afin que ces utilisateurs bénéficient de la même expérience sans friction que les autres types de navigateurs.

Cela dit, ce rapport peut être trompeur si vous ne faites pas attention. D’une part, certains navigateurs et systèmes d’exploitation ne sont pas très populaires. 

Un taux de rebond élevé pour un type de navigateur n’est pas alarmant si seulement 5 personnes l’utilisent pour se connecter à votre site.

Il est également important de regarder différentes versions de chaque système d’exploitation/navigateur. 

Par exemple, les taux de rebond peuvent changer considérablement entre Internet Explorer version 8.0, 9.0 et 10.0. Certaines versions obsolètes sont encore largement utilisées. 

Vous devriez peut-être corriger les erreurs que rencontrent ces utilisateurs s’ils représentent une partie importante de votre audience.

3.5. Surveillez votre taux de rebond sur différents appareils

Google Analytics vous permet de surveiller vos performances en fonction de la technologie que vos visiteurs utilisent. Cela signifie que vous pouvez suivre le taux de rebond sur différents appareils.

Accédez à votre rapport Audience et faites défiler jusqu’à la section Mobile puis Vue d’ensemble pour analyser les performances des appareils : 

  • Ordinateur 
  • Mobile 
  • Tablette 

Encore une fois, vous pouvez utiliser cet aperçu pour voir l’impact des différents types d’appareils sur les taux de rebond. 

Si vous voyez un taux de rebond élevé sur certains appareils, cela peut être un indicateur clair d’une mauvaise expérience utilisateur sur cet appareil. 

Faites très attention aux appareils mobiles. Si le taux de rebond est beaucoup plus élevé que sur le bureau, vous devez optimiser votre site pour mobile.

Ceci est particulièrement important, car Google met l’accent sur l’indexation mobile-first, et une mauvaise optimisation peut nuire à votre référencement ainsi qu’à votre classement.

3.6. Suivez votre taux de rebond par Zone géographique

Un autre domaine clé que vous devez analyser est la façon dont différents publics réagissent à votre site et à votre contenu.

Si vous desservez des audiences internationales, accédez au rapport Audience et consultez la section Données géographiques> Zone géographique :

Vous trouverez ici la possibilité de segmenter votre trafic (et vos données de taux de rebond) par pays. Ceci est extrêmement utile si vous lancez des campagnes mondiales et que vous souhaitez comparer les audiences d’un pays à l’autre. 

Cela peut vous aider à optimiser vos stratégies par emplacement.

Cela vaut également la peine de consulter la section Langue pour vérifier les taux de rebond pour chaque langue.

Par exemple, si vous n’obtenez pas suffisamment d’engagements de votre public anglophone, vous pouvez peut-être améliorer son expérience utilisateur en créant une version anglaise de votre site. 

Cela peut réduire considérablement vos taux de rebond et augmenter la conversion.

3.7. Suivi du taux de rebond par tranche d’âge

Google Analytics suit un grand nombre de données démographiques différentes des visiteurs de votre site. 

C’est génial, car vous pouvez vraiment entrer dans les différents segments d’audience et mieux comprendre le trafic de votre site. La tranche d’âge de vos visiteurs fait partie de ces données démographiques.

Pour voir votre taux de rebond par tranche d’âge, regardez sous “Audience” sur le côté gauche. Ensuite, recherchez « Âge » dans la catégorie « Données démographiques » :

Désormais, vous pouvez voir rapidement l’impact des tranches d’âge sur vos taux de rebond. Ce dernier peut varier en fonction du type de public (jeune ou âgé) que vous ciblez, car les attentes sont différentes.

Dans certains cas, vous pouvez développer des pages spécifiquement pour différents groupes d’âge.

3.8. Suivi du taux de rebond par sexe

Sous les mêmes catégories « Audiences » → « Données démographiques » dans le menu de gauche, vous trouverez « Sexe » sous l’option « Âge ».

Semblable à l’âge démographique, cette option vous permettra de voir si vos pages sont plus aptes à engager un certain sexe, qu’il soit masculin ou féminin. 

Pour les entreprises qui s’adressent à un sexe spécifique, un taux de rebond élevé pour le sexe opposé peut ne pas être un problème. 

Cependant, si vous essayez d’attirer les deux sexes et que l’un d’eux rebondit plus souvent, votre image de marque peut donner l’impression que vous êtes une entreprise à vocation masculine ou féminine.

3.9. Suivi du taux de rebond par visiteurs nouveaux et anciens

Une autre méthode de segmentation utile est l’option “Visiteurs nouveaux/connus” sous “Comportements“. Il s’agit de la catégorie “Audiences” sous “Zone géographique“.

Les visiteurs nouveaux et récurrents ont tendance à agir différemment. Si les taux de rebond sont très faibles pour les nouveaux utilisateurs, cela peut être très révélateur quant à l’efficacité de vos stratégies de marketing entrant. 

Cela ne dérange pas si les visiteurs qui reviennent ont un taux de rebond élevé, tant que de nouveaux utilisateurs s’engagent et explorent votre site.

En examinant les visiteurs nouveaux et les visiteurs qui reviennent, vous aurez une meilleure idée de la façon dont ces deux segments interagissent avec votre site et son contenu.

3.10. Suivi du taux de rebond par pages de destination

Ici, vous allez pouvoir examiner les performances de vos principales pages de destination. Accédez aux rapports de comportement et faites défiler jusqu’à la section Contenu du site> Pages de destination.

Ces pages sont essentielles à votre succès marketing, en particulier si vous avez investi dans des publicités PPC. Ce rapport vous permettra d’identifier rapidement les pages de destination les moins et les plus engageantes

Ces deux groupes seront d’excellentes leçons d’apprentissage. Vous serez en mesure de savoir ce qui fonctionne sur certaines pages, ce qui ne fonctionne pas sur d’autres et comment utiliser les deux types d’informations pour développer de meilleures expériences.

Pour déterminer ce qui empêche les utilisateurs de convertir sur votre page de destination, posez-vous les questions suivantes :

  • Votre page de destination est-elle pertinente ?
  • L’expérience utilisateur est-elle engageante ?
  • Vos CTA se démarquent-ils et sont-ils convaincants ?
  • Quelles sont les prochaines étapes que vous voulez que les utilisateurs abordent ?
  • Est-il difficile de naviguer vers d’autres pages de votre site ?

3.11. Suivi du taux de rebond avec le flux de comportement

Consultez également le ‘’Flux de comportement’’ pour voir à quelles pages les utilisateurs accèdent après votre page de destination :

Vérifiez si les visiteurs vont dans la bonne direction et si ces pages sont optimisées pour les conversions.

Une fois que vous avez diagnostiqué le problème dans Google Analytics, il est temps d’agir et de réduire votre taux de rebond.

Chapitre 4 : Comment réduire votre taux de rebond ?

Avant de vous donner les astuces pour réduire votre taux de rebond, j’aimerais vous présenter quelques principales raisons pour lesquelles les taux de rebond sont souvent élevés.

4.1. Raisons des taux de rebond élevés

Plusieurs raisons peuvent indiquer la hausse du rebond :

  • Le visiteur n’a pas trouvé ce qu’il cherchait ;
  • Le visiteur a trouvé ce qu’il cherchait, mais malheureusement l’offre ne correspond pas à ses attentes (fin de promotion, frais imprévus, formulaire d’inscription, etc.) ;
  • Le visiteur a bien trouvé ce qu’il voulait, mais n’a pas voulu acheter (faute de non-convivialité de votre site ou d’une mauvaise optimisation pour les conversions).

Voici quelques mauvaises pratiques qui poussent aussitôt les visiteurs à la sortie :

  • Mauvaise conception de la page (lourde de texte, sans réponse, mauvais contraste, mauvais choix de couleurs, polices et autres éléments de conception) ;
  • Navigation troublante ;
  • Mauvaise mise en forme : Pas de gras, pas d’italique, peu ou pas d’espacement entre les lignes et les paragraphes ;
  • Le site semble être du spam, car trop de publicités ou d’offres promotionnelles ;
  • Le chargement de la page prend trop de temps ;
  • Utilisation abusive des titres et sous-titres ;
  • Lecture automatique des contenus audio et vidéo ; 
  • Etc.

4.2. 21 conseils pour réduire vos taux de rebond élevés 

Un taux de rebond élevé peut potentiellement nuire à vos chances de succès, il est donc essentiel que vous analysiez les différentes zones de votre site et d’identifier la cause du problème.

Une fois que vous avez identifié la zone problématique, il est temps d’agir et de réduire votre taux de rebond. 

Vous trouverez ci-dessous 21 façons exploitables de réduire votre taux de rebond et d’augmenter les conversions.

4.2.1. Vérifiez si vous avez correctement configuré Google Analytics

Avant de faire quoi que ce soit, vérifiez que votre Google Analytics est correctement configuré. 

Si vous n’avez pas configuré GA correctement, il se peut qu’il ne capture pas les visites rebondies sur votre site, ce qui peut fausser vos résultats et vous donner une fausse lecture d’un taux de rebond trop bas ou trop élevé.

Vous devez vérifier ces trois points :

  • Code de suivi Google Analytics

La première chose à vérifier est de savoir si vous avez correctement installé le code de suivi Google Analytics. Si vous utilisez WordPress, vérifiez votre plugin Google Analytics.

Vous pouvez utiliser n’importe quel plugin que vous aimez pour intégrer Google Analytics dans votre site Web WordPress.

Ensuite, vérifiez dans la zone d’administration de GA s’il reçoit du trafic provenant de votre code de suivi. Envoyez du trafic de test et consultez le rapport en temps réel pour vérifier si tout est OK.

Il est également utile de vérifier que vous n’avez pas de codes de suivi GA en double. Jetez donc un œil au menu des plugins et assurez-vous de n’avoir qu’un seul plugin Google Analytics installé.

Enfin, vérifiez votre section Apparence> Editeur dans WP et assurez-vous que vous n’avez qu’un seul code de suivi dans le fichier header.php.

  • Objectifs et événements

Vous pouvez également avoir un événement important que vous souhaitez suivre, comme une conversion (inscription ou achat par e-mail).

Si l’objectif n’est pas configuré correctement, Google Analytics ne pourra pas le détecter et vous obtiendrez des taux de rebond plus élevés que vous ne le devriez. Vérifiez donc vos objectifs pour vous assurer que GA suit tous vos événements importants.

Vous pouvez en savoir plus sur GA et comment le configurer correctement dans notre guide Google Analytics complet.

  • Plugins WordPress

Enfin, vérifiez vos autres plugins pour vous assurer que leur fonctionnement ne déclenche pas Google Analytics.

Par exemple, un plugin de chatbox (bien qu’utile) peut s’ouvrir tout seul une fois qu’un visiteur arrive sur la page, ce qui pourrait faire croire à GA qu’il y a eu une interaction de l’utilisateur. 

Cela peut fausser votre taux de rebond et vous verrez des chiffres nettement inférieurs à ce qu’ils pourraient être en réalité.

4.2.2. Améliorez la lisibilité de votre contenu

Une raison très courante pour laquelle vos visiteurs peuvent rebondir est le manque de lisibilité de votre contenu.

Tout est lié à la façon dont les gens consomment les contenus de nos jours :  Ils ne lisent pas, ils survolent.

Si vous avez de gros blocs de texte, il serait difficile pour les utilisateurs de jeter un coup d’œil et de voir si c’est quelque chose sur lequel ils aimeraient en savoir plus. Ne publiez pas d’articles qui ressemblent à un roman, ça devient très rapidement ennuyeux.

Source : CIG

Vos visiteurs vont vite perdre leur concentration ainsi que leur attention et passeront à d’autres choses plus importantes pour eux. Pour votre site, cela se traduit par une session rebondie et aucune conversion.

Au lieu de cela, publiez du contenu avec la lisibilité à l’esprit, ce qui permet aux utilisateurs de numériser les articles et d’extraire les éléments les plus importants en quelques secondes.

Vous pouvez prendre l’exemple de ce contenu que vous lisez.

Voici six (06) conseils pour créer du contenu dans un format facile à lire afin de réduire vos taux de rebond :

  1. Utilisez des sous-titres pour séparer les différentes sections de votre article ;
  2. Rédigez des paragraphes courts (3 lignes au plus), concis et précis ;
  3. Incluez des puces pour expliquer les étapes, les avantages ou les points importants ;
  4. Divisez votre texte avec des images, des graphiques et des captures d’écran personnalisés ;
  5. Utilisez des exemples pour expliquer des concepts difficiles ;
  6. Insérez une table des matières (cliquable) au début pour permettre aux utilisateurs de passer à la section souhaitée.

N’oubliez pas de poser une question engageante à la fin de l’article pour inviter les utilisateurs à commenter et partager.

Vous pouvez améliorer la lisibilité de votre contenu à l’aide de l’Analyse de lisibilité du plugin Yoast SEO.

J’ai créé un guide sur les 10 astuces pour créer un contenu qui va attirer l’attention des visiteurs et les pousser au partage, vous pouvez aller consulter.

4.2.3. Utilisez des fenêtres contextuelles d’intention de sortie

Les pop-ups sont un outil d’optimisation de conversion très efficace. Ils sont l’un des éléments essentiels pour une stratégie de création de liste d’email.

Cependant, trop se fier à cette tactique peut avoir des implications négatives. Trop de popups peuvent perturber l’expérience utilisateur.

Le résultat final est que les utilisateurs rebondissent. La plupart d’entre eux ne veulent pas faire face à des popups distrayants. Cela est particulièrement vrai pour les popups qui occupent tout l’écran.

De plus, s’il est trop difficile de fermer la fenêtre contextuelle, les utilisateurs seront plus susceptibles de rebondir.

Il en va de même si vous utilisez un langage agressif (intimidateur).

Pourtant, la génération de leads efficace repose en grande partie sur l’utilisation de formulaires contextuels. Cependant, assurez-vous qu’ils ne soient pas dérangeants. 

En fait, je plaiderais uniquement en faveur de l’utilisation des fenêtres contextuelles d’intention de sortie qui apparaissent dès que l’utilisateur est sur le point de cliquer sur le bouton de sortie.

De nombreux plugins comme Optin Monster vous permettent d’ajouter des formulaires contextuels d’intention de sortie. 

Sans oublier, éviter surtout les popups qui obligent à accepter les politiques cookies dès que l’utilisateur atterrit sur votre site.

4.2.4. Ayez des CTA convaincants et pertinents

Chaque page de votre site a besoin d’un appel à l’action clair et convaincant ! Qu’il s’agisse de votre page d’accueil, de votre page de destination ou de votre page produit, vous devez dire aux visiteurs ce que vous voulez qu’ils fassent ensuite.

Cependant, les statistiques réelles sont choquantes. 70% des sites Web des PME ne disposent pas d’un appel à l’action. Et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles de nombreux sites Web de petites entreprises ont des taux de rebond élevés.

Pour réduire votre taux de rebond et augmenter vos conversions, vous avez besoin sur votre site d’un CTA clair et facile à repérer en 3 secondes ou moins.

Au lieu de laisser à votre visiteur le soin de deviner quoi faire ensuite (et de rebondir), invitez le à agir avec un seul CTA clair. 

Cela peut être un CTA à votre newsletter :

Voici quelques conseils à suivre lors de l’ajout de votre CTA :

  • Démarquez-vous – Utilisez des couleurs contrastées et du texte en gras. 
  • Soyez pertinent – Votre CTA doit être étroitement liée au contenu que votre lecteur consomme. Par exemple, des liens vers du contenu offrant plus d’informations sur le sujet qu’il lit seraient parfaits.
  • Soyez clair – Dites aux utilisateurs exactement ce qui va se passer une fois qu’ils auront cliqué sur le bouton (obtenir un devis maintenant, inscrivez-vous, etc.).
  • Utilisez des mots imposants – Soyez confiant et dites aux utilisateurs quoi faire

Aussi, n’embrouillez pas vos visiteurs avec plusieurs CTA (différents) sur une seule page. En fait, les utilisateurs peuvent être confus face à un grand nombre d’options de call-to-action sur une seule page. Résultat, il est probable qu’ils ne cliquent sur aucune d’entre elles (un autre rebond).

4.2.5. Attirez le bon public avec des mots-clés cibles

Une des principales raisons pour lesquelles votre taux de rebond est trop élevé est que vous ne ciblez peut-être pas le bon public. 

Vous pourriez avoir une tonne de visiteurs, mais si le trafic est de mauvaise qualité, vous n’obtiendrez pas beaucoup d’engagements et encore moins de conversions.

C’est pourquoi votre taux de rebond est un signal utile qui peut indiquer si votre ciblage est bon ou pas. 

Même si vous avez le meilleur contenu et la meilleure expérience utilisateur, si vous ciblez le mauvais type de personnes, vous n’obtiendrez pas de résultat positif.

Vous devez cibler un trafic de haute qualité, et cela ne peut se faire qu’avec des mots-clés de grande valeur. Trouvez des mots-clés que votre public idéal utilise pour effectuer des recherches sur le Web.

Les mots clés les plus rentables ont un potentiel de trafic élevé et une intention transactionnelle de l’utilisateur.

Vous pouvez apprendre à trouver les mots-clés les plus rentables à l’aide de notre guide ultime de recherche de mots-clés.

Les mots clés de grande valeur permettront de créer un contenu détaillé et des pages puissantes que vos visiteurs passeront plus de temps à lire. Et plus ils s’attardent longtemps sur votre page, plus vous établissez de confiance et plus ils sont susceptibles de se convertir.

Mais créer un contenu convaincant autour de mots-clés de qualité attirera également plus de backlinks et augmentera l’autorité de votre site.

En bref, choisissez des mots-clés de grande valeur pour créer vos contenus et vous aurez plus de chance d’attirer le bon type de visiteurs. Ces derniers sont des personnes intéressées et susceptibles de se convertir à l’avenir.

Comme bonus, j’ai créé une liste de 21 meilleurs outils de recherche de mots-clés qui peuvent vous aider. 

4.2.6. Créez un contenu pertinent en vous concentrant sur l’intention utilisateur

Vos pages et votre contenu doivent être extrêmement pertinents par rapport aux requêtes qui ont conduit les utilisateurs à venir sur votre site en premier lieu. En l’absence de contenu pertinent, les utilisateurs n’auront d’autres choix que de rebondir.

Par exemple, il y a manque de pertinence lorsque le visiteur s’attend à lire une ‘’recette de fromage blanc’’ alors que votre page présente du ‘’fromage frit’’. 

Même si ces sujets peuvent être liés d’une manière ou d’une autre, vous n’avez pas répondu aux attentes des utilisateurs et ils ne tarderont pas à quitter votre site.

Une autre cause des taux de rebond élevés est la non-compréhension de l’intention de l’utilisateur. Les internautes recherchent différents types de contenu en fonction de leur situation. Il existe quatre types distincts d’intention de recherche d’utilisateur :

  • Information
  • Navigation
  • Transaction
  • Recherche commerciale

Pour réduire les taux de rebond, assurez-vous de cibler l’intention de l’utilisateur avec un contenu pertinent. 

Si les utilisateurs sont au stade de la sensibilisation, à la recherche de contenu comme des guides pratiques, créez un contenu informatif super pertinent. 

Si vous essayez de présenter vos produits/services à ce stade avec un contenu commercial ou transactionnel, vous ne ferez qu’augmenter votre taux de rebond.

Dernier point capital, n’essayez pas de duper votre public avec des titres d’appât. Il est révolu le temps où les faux contenus fonctionnaient. 

De nos jours, les titres d’appât qui donnent de fausses promesses sur le contenu principal de la page sont susceptibles de vous apporter :

  • Un taux de rebond élevé ;
  • Un temps de visite bas ;
  • Une rétrogradation dans les classements de recherche.

4.2.7. Optimisez votre site pour mobile

Le trafic mobile est très important de nos jours. En fait, plus de 57% de tout le trafic Internet provient d’appareils mobiles. Et ces chiffres continuent d’augmenter.

Si vous détectez dans GA un taux de rebond élevé provenant des utilisateurs d’appareils mobiles, cela peut indiquer que votre site n’est pas adapté aux mobiles. 

Pour confirmer que c’est bien le problème, utilisez l’outil de test d’optimisation mobile de Google :

Si votre site Web n’est pas adapté aux mobiles, vous devez l’optimiser pour eux. Heureusement, si vous êtes un utilisateur de WordPress, ce n’est pas si difficile à faire. Assurez-vous d’abord que vous utilisez un thème WP réactif.

Ensuite, pensez à utiliser AMP (Accelerate Mobile Page), qui signifie en français « pages mobiles accélérées » et qui peut considérablement améliorer vos performances sur les smartphones.

Il existe plusieurs autres plugins WordPress qui peuvent améliorer l’expérience mobile de vos utilisateurs, tels que :

Pour réduire davantage votre taux de rebond, utilisez BrowserStack pour voir si votre site est compatible avec tous les navigateurs courants que vos visiteurs utilisent.

4.2.8. Améliorez la vitesse de chargement de votre page

La vitesse de chargement de votre site est plus importante que jamais. 

Voici quelques statistiques qui le démontrent :

  • Attentes des consommateurs

47% des consommateurs s’attendent à ce qu’une page Web se charge en 2 secondes ou moins :

  • Taux d’abandon

40% des visiteurs abandonneront un site Web dont le chargement prend plus de 3 secondes :

  • Visiteurs sur appareil mobile

53 % des visiteurs de site Web sur mobile quitteront également une page dont le chargement prend plus de 3 secondes.

En gros, plus les visiteurs doivent attendre le chargement de votre page, plus il est probable qu’ils rebondissent et plus vous perdez des conversions.

Et plus grave, Google pousse également les sites Web à faible performance au plus profond des classements de recherche. 

Étant donné que la vitesse de chargement est essentielle à l’expérience utilisateur, Google l’utilise comme l’un des signaux de premier plan.

En bref, une vitesse de chargement des pages plus lente est synonyme de taux de rebond plus élevé :

Assurez-vous donc de vérifier la vitesse de votre site à l’aide d’outils gratuits tels que Page Speed ​​Insights et GTMetrix.

Pour réduire le temps de chargement, tenez compte de facteurs tels que :

  • Le type de fichiers que vous incluez sur votre site
  • La compression si nécessaire des fichiers sur votre page
  • Votre JavaScript et vérifiez s’il ralentit la page

L’optimisation de la vitesse est un sujet qui mérite son guide à part. Dans notre guide d’optimisation de la vitesse de site Web, vous pouvez apprendre à charger votre site en moins d’une seconde.

Optimisez la vitesse de votre site même si vous avez un faible taux de rebond. Un site Web rapide ne peut que vous aider.

4.2.9. Assurez-vous que votre page a été optimisée pour différents publics

Si vous êtes au service d’un public international, avoir votre site dans une seule langue peut ne pas suffire. Vous devez vous assurer que le contenu a été correctement traduit et qu’il est prêt pour les utilisateurs de différents pays. 

Malgré la grande popularité du français, il y en a encore beaucoup qui ont du mal à l’utiliser. De plus, certains pourraient préférer avoir une version localisée de votre site Web dans leur langue maternelle.

Par exemple, les Canadiens ont deux langues officielles, l’anglais et le français. Si vous souhaitez cibler l’ensemble de la population, vous feriez mieux d’avoir une version de site Web pour ces deux langues.

Travaillez avec des traducteurs locaux pour vous assurer que le contenu apparaît correctement et naturellement pour les personnes qui lisent dans différents endroits.

Vous pouvez aussi utiliser un plugin WordPress comme WPML pour améliorer l’expérience utilisateur et traduire votre site pour un public multilingue.

Proposer votre site dans différentes langues en fonction de l’emplacement de l’utilisateur est un moyen infaillible de réduire votre taux de rebond. Lorsque les visiteurs verront votre site dans la langue de leur choix, ils seront plus susceptibles de rester et même de se convertir.

4.2.10. Optimisez votre structure de liens internes

Il existe peu de moyens meilleurs (et plus simples) de réduire votre taux de rebond que d’utiliser des liens internes. Ces derniers structurent votre site et facilitent la liaison des pages de contenu pertinentes.

Il est tellement plus facile aux visiteurs de consulter davantage vos pages lorsque vous incluez des liens internes à des endroits pertinents dans votre contenu. Ainsi, les utilisateurs n’auront plus besoin d’aller chercher plus d’informations ailleurs, car tout est à portée de clic.

Mais les liens internes ne contribuent pas seulement à réduire les taux de rebond. Ils vont également aider les robots d’exploration de Google à explorer et découvrir vos pages afin de donner plus de pertinence à votre site. 

De plus, les liens internes vous aideront à répartir le « jus de lien » sur votre site afin de vous donner un puissant coup de pouce SEO.

Cela ne veut pas dire que vous devriez étendre des liens internes juste pour le plaisir. Un lien vers un contenu qui donne plus d’informations sur un sujet particulier ou leur offre une plus grande profondeur sur ce sujet particulier fonctionnera bien. 

Veillez à éviter de créer des liens vers des pages endommagées telles que des pages orphelines.

En bref, ne spammez pas le lecteur avec un contenu non pertinent. Cela pourrait vous coûter énormément. Mettez plutôt des liens internes dans votre contenu uniquement lorsque cela a du sens. 

Vous pouvez utiliser Yoast SEO Premium pour vous aider à trouver du contenu associé sur votre site que vous pouvez lier en interne. 

4.2.11. Veillez à ce que vos liens externes s’ouvrent dans un nouvel onglet

Pendant que nous parlons de liens, une autre façon de réduire votre nombre de rebonds est d’ouvrir des liens externes dans un nouvel onglet.

L’établissement de liens vers des pages externes est souvent une bonne pratique. Cependant, pour une bonne expérience utilisateur, vous devez faire en sorte que ses liens s’ouvrent dans un nouvel onglet.

Pensez-y comme ceci : Si un utilisateur clique sur un lien sortant dans votre contenu, puis effectue quelques clics encore sur les autres pages, il se trouvera essentiellement à quatre pas de votre site. 

Lorsque l’utilisateur va décider de revenir sur votre page, il devra cliquer quatre fois sur le bouton « retour ».

Cela conduit à un phénomène, bien nommé, la fatigue du bouton arrière. Cela se produit lorsque les utilisateurs doivent cliquer sur le bouton de retour trop de fois. Ça devient tellement frustrant que les utilisateurs décident simplement de rebondir. 

Parfois même, l’utilisateur peut trouver d’autre chose plus intéressante ailleurs, et :

  • Soit oublier de revenir sur votre site 
  • Soit décider carrément de ne pas revenir

Heureusement, vous pouvez facilement définir des liens à ouvrir dans un nouvel onglet grâce à un plugin WordPress.

Avec un plugin gratuit tel que WP External Links, vous pouvez configurer en quelques clics tous les liens externes sur votre site qui doivent s’ouvrir dans un nouvel onglet.

4.2.12. Ajoutez des articles connexes

Semblable à la stratégie de liaison interne, l’ajout d’articles connexes peut aider à réduire votre taux de rebond. Grâce aux publications associées, les visiteurs pourront découvrir plus facilement votre contenu et parcourir plus de pages sur votre site.

Il existe de nombreuses façons de procéder. L’une des plus populaires étant d’afficher des articles connexes dans le widget de la barre latérale de votre site Web.

Une autre méthode plus efficace est de placer les articles suggérés en bas de l’article principal, avant la partie commentaire. Cela a du sens, car l’utilisateur est plus susceptible de rechercher des articles connexes une fois qu’il a fini de lire le premier.

Comment accelerer votre site WordPress

 

 

Placer des articles connexes en haut, dans la barre latérale peut être désorientant. L’utilisateur peut être dépassé et confus s’il est censé lire cet article ou un autre. Ce qui peut potentiellement entraîner un rebond de la visite.

Mais le contenu connexe ne concerne pas uniquement les blogs. Cela fonctionne aussi bien sur les sites d’e-commerce.

Vous pouvez proposer des produits connexes et « fréquemment achetés ensemble » pour effectuer des ventes croisées ou incitatives. 

4.2.13. Soyez prudent avec les publicités, le contenu de lecture automatique et autres distractions

De nombreux sites Web comptent sur les publicités pour leurs revenus. Pourtant, les publicités intrusives et ennuyeuses peuvent sérieusement perturber l’expérience utilisateur et augmenter votre taux de rebond.

Selon une étude, 65% des internautes bloquent les sites avec trop d’annonces dans les résultats de recherche. 

En outre, les audios et vidéos à lecture automatique qui viennent de nulle part et apparaissent dans les coins des écrans sont désagréables.

4.2.14. Faites preuve de crédibilité avec des signaux de confiance et de sécurité

À moins que vous ne fassiez partie du classement des sites les plus populaires, tout le monde ne connaît pas votre entreprise et votre marque. 

Pour éviter les rebonds, ajoutez de la crédibilité à votre site. Montrez que vous êtes une entreprise légitime à laquelle les gens peuvent faire confiance.

Ceci est particulièrement important pour les pages proches des étapes de conversion, comme votre page de vente ou de paiement. Incluez des marques de confiance et des badges pour donner de la crédibilité à votre site.

Des logos de confiance aideront vos visiteurs à être sûrs de prendre la bonne décision en achetant chez vous et éviteront les rebonds inutiles.

Un autre moyen de renforcer la crédibilité consiste à utiliser un certificat SSL. Cela vous aidera à obtenir le badge HTTPS qui apparaît à côté de l’URL de votre site Web. 

Il indique que toutes les communications entre votre site et le navigateur de l’utilisateur sont cryptées, ce qui signifie qu’elles sont sécurisées.

Alors, assurez-vous que votre fournisseur d’hébergement peut vous en connecter avec un.

4.2.15. Facilitez la navigation sur votre site

Une navigation déroutante peut être une autre raison pour laquelle trop de visiteurs rebondissent et ne consultent pas d’autres pages de votre site.

Les menus de navigation sur votre site et les CTA sont des éléments essentiels de l’optimisation du taux de rebond. Les menus aideront les utilisateurs à comprendre la structure de votre site et l’emplacement de chaque section.

D’autre part, les CTA indiqueront la suite, c’est-à-dire l’action que l’utilisateur doit entreprendre ensuite.

Une navigation normale doit indiquer les pages les plus importantes. Elle doit refléter le comportement des utilisateurs et leur permettre de trouver facilement les éléments qu’ils sont les plus susceptibles de rechercher.

Mais cela ramène à la question : “Comment suivre le comportement des utilisateurs pour affiner la navigation de mon site ?”

Pour suivre le comportement des utilisateurs, vous pouvez utiliser des outils de cartes thermiques tels que : 

Découvrez :

  • Quelles zones de votre site génèrent le plus d’interactions 
  • Où les gens arrêtent de faire défiler
  • Quel est le taux de clics pour des éléments spécifiques de votre site

De même, vous pouvez configurer le suivi des événements dans Google Analytics pour chaque élément de votre site.

Ces données vous aideront à structurer la navigation de manière intuitive et encourageront les utilisateurs à naviguer plus loin et à visiter plus de pages sur votre site. Plus c’est simple, mieux c’est.

4.2.16. Réduisez les liens rompus

Les liens brisés sur votre site sont également des signes qui poussent de nombreux visiteurs à arrêter de naviguer sur votre site et à rebondir.

Si les utilisateurs ne trouvent pas ce qu’ils recherchent, cela crée de la frustration et une expérience médiocre. Généralement, ça se termine par : Une augmentation du taux de rebond et aucune conversion.

Au fil du temps, il est inévitable d’obtenir quelques liens brisés, surtout si vous avez des centaines d’articles et de pages. Cependant, vous devez limiter leur nombre et améliorer votre UX.

Vous pouvez utiliser le rapport d’erreurs d’exploration de la Google Search Console pour localiser les liens rompus sur votre site.

Une fois que vous avez identifié les liens brisés sur votre site, vous pouvez les corriger :

  • En ajoutant une redirection ;
  • En remplaçant le lien cassé par un autre fonctionnel ;
  • Ou en le supprimant complètement.

Quoi que vous fassiez, assurez-vous de fournir une expérience utilisateur sans interruption, et vos visiteurs resteront plus longtemps sur votre site. Ainsi, vos chances de conversions seront élevées

4.2.17. Ayez une page 404 utile

Le dix septième conseil que j’ai pour vous est de créer une page d’erreur 404 utile pour votre site. C’est très important en effet, car parfois les utilisateurs atterriront sur une page cassée ou inexistante de votre site, et si vous ne voulez pas les perdre, vous devez avoir une page 404 utile.

Ce que je veux dire par utile, c’est que la page 404 offre des options alternatives pour qu’un utilisateur puisse naviguer sans rebondir ou quitter votre site.

À tout le moins, proposez un champ de recherche pour que les utilisateurs puissent rechercher d’autres contenus sur votre site. 

Mais vous pouvez également inclure des liens vers votre :

  • Page d’accueil
  • Aidez-moi
  • Contactez-nous page
  • Pages alternatives
  • Retour à la page précédente (utile si l’utilisateur était déjà sur votre site)
  • Etc.

Il est également judicieux d’utiliser un peu d’humour pour alléger la situation en montrant que vous êtes également un humain et que des erreurs arrivent à tout le monde.

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez personnaliser vos 404 pages à l’aide d’un plugin, même sans aucune compétence en codage. Sinon, vous pouvez utiliser le modèle prédéfini de votre thème.

Le but d’une bonne page 404 est d’empêcher les utilisateurs de rebondir en leur donnant des informations pertinentes et en les aidant à naviguer vers d’autres pages qui fonctionnent correctement.

4.2.18. Utilisez des images et des vidéos attrayantes pour stimuler l’engagement

Les images et les vidéos augmentent naturellement l’engagement, c’est pourquoi les publications Facebook avec des images reçoivent 2,3 fois plus de partages que celles qui n’en ont pas. 

L’ajout d’images pertinentes et optimisées qui encouragent les gens à s’engager pleinement avec votre contenu peut également inciter les gens à en savoir plus sur votre marque et vous aider à obtenir un bon taux de rebond.

Mais, l’efficacité des vidéos dépasse largement celle des images :

De plus, avec les vidéos, le taux de rebond peut s’améliorer de 34 % :

N’oubliez pas d’examiner le type de fichier que vous ajoutez afin de vous assurer qu’ils ne nuisent pas à votre temps de chargement.

Amener les visiteurs à rester sur votre page et à s’engager davantage sur votre site fait une énorme différence dans les performances de votre contenu. Cela permettra à Google de voir votre site plus favorablement. 

4.2.19. Améliorez la qualité de la conception de votre site Web

Le contenu est censé être roi, mais si votre site Web n’a pas un design qui engage vos visiteurs, ils peuvent même ne jamais lire le contenu ! 

Il existe des statistiques qui affirment que les visiteurs jugent la crédibilité d’un site Web en fonction de la conception en une fraction de seconde. 

Je sais que si je visite un site Web et que le design est horrible, je pars souvent aussitôt, et je sais que je ne suis pas le seul. 

Voici dans cette infographie les éléments que vous devez tenir compte pour la conception d’une page conviviale :

Et pour la conception de votre page d’accueil, voici 5 éléments essentiels à prendre en compte :

Si vous avez investi du temps à créer un contenu attrayant, passez aussi le temps de concevoir votre site Web pour afficher correctement ce contenu. Les deux vont de pair. La conception d’un site Web peut être un facteur important de son taux de rebond.

4.2.20. Effectuez des tests A/B sans relâche

Vous ne saurez pas toujours la meilleure façon de modifier une page afin de réduire les taux de rebond. Et tester chaque modification une par une est fatigant et inefficace. La meilleure option est le test multivarié

Vous pouvez tester plusieurs versions de la même page et comparer les résultats de chacune. Cela vous permet de comprendre rapidement les pages qui produisent vraiment de résultats ! 

Lorsque vos taux de rebond sont élevés, les tests A/B vous aideront à trouver des moyens de les réduire.

4.2.21. Ne soyez pas obsédé par le taux de rebond

Vous ne devez pas vous concentrer sur l’optimisation du taux de rebond, mais sur l’amélioration de l’expérience utilisateur. Ainsi, les rebonds seront automatiquement améliorés. 

Plus votre contenu est facile d’accès et plus il est pertinent pour votre visiteur, plus il sera susceptible de consulter vos pages. 

En général, vous devez créer une excellente expérience utilisateur à ceux qui atterrissent sur votre site Web. Et cela se passe par les points que nous avons vu précédemment. 

En bref, le site doit être :

  • Facile à naviguer ;
  • Adapté à leurs besoins ;
  • Facile à lire ;
  • Personnalisé.

Le contenu que vos visiteurs voient doit refléter ce que vous savez d’eux. Si le visiteur a déjà visité le site, proposer des suggestions de contenu basées sur des intérêts passés peut aider.

Une navigation et des plans de site clairs peuvent guider les visiteurs du site. Un contenu qui correspond bien à la requête qui a amené les utilisateurs sur la page et qui répond ainsi à leurs besoins favorisera également votre taux de rebond. 

Enfin, l’utilisation de fonctionnalités telles que les titres, les puces ainsi que les listes facilitent la digestion et la compréhension du contenu, ce qui le rend plus attrayant pour vos visiteurs.

Avant de finir, j’aimerais aborder un dernier chapitre dans lequel je vais apporter des réponses à quelques questions qui reviennent couramment.

Chapitre 5 : Autres questions posées sur le taux de rebond

5.1. Que veut dire le taux de rebond ?

De manière générale, le taux de rebond représente le pourcentage de personnes qui ont quitté votre site Web juste après avoir atterri sur la première page. 

Par exemple, un taux de rebond de 60 % signifie : 6 visiteurs sur 10 ont quitté aussitôt le site après avoir atterri sur la première page. 

5.2. Que faut-il comprendre par taux de rebond élevé ?

Un taux de rebond élevé indique généralement que les pages d’entrée du site ne sont pas pertinentes pour les visiteurs de votre site Web. Dans ce cas, vous ne pouvez que vous attendre à très peu, voire zéro conversion ou vente.

5.3. Que signifie un taux de rebond de 100 % ?

Un taux de rebond de 100 % signifie que chaque personne sur cette page se retourne sans visiter une autre page du même site web. 

5.4. Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?

Normalement, votre taux de rebond devrait se situer entre 26% et 70%. En moyenne, vous devriez le maintenir entre 41% et 55%. Cependant, si vous pouviez le réduire à 26% – 40%, ça serait excellent. 

Veuillez quand même noter qu’il n’existe pas un pourcentage fixe de taux de rebond, car cela varie notamment en fonction du site et de son secteur. Vous trouverez plus de détails dans le chapitre 2. 

5.5. Comment le taux de rebond est-il calculé ?

Le taux de rebond se calcule généralement de la manière suivante :

 Taux de rebond = Nombre de rebonds/ Nombre total de visites

5.6. Quelle est l’importance du taux de rebond ?

L’importance des taux de rebond se justifie par le fait qu’ils peuvent vous permettre de savoir si un contenu est pertinent ou apprécié par les visiteurs du site. 

Par exemple, un taux de rebond élevé sur votre page d’accueil est un mauvais signe. Cela indique que les gens ne consultent que cette page et rebondissent aussitôt.

5.7. Un taux de rebond élevé est-il bon ou mauvais ?

Généralement, un taux de rebond allant de  26 à 40 % est très bien. Celui allant de 41 à 55  % est à peu près la moyenne. Et enfin, celui de 56 à 70  % est supérieur à la moyenne, mais peut être normal pour certains types de sites Web.

5.8. Comment puis-je améliorer mon taux de rebond ?

Quelques astuces pour réduire le taux de rebond sur votre site web :

  • Comprenez avant tout ce qu’est un bon taux pour votre site ;
  • Essayez de comprendre pourquoi les visiteurs partent si tôt ;
  • Concevez une meilleure expérience utilisateur.
  • Assurez-vous que le site Web soit réactif ;
  • Créez des pages de destination qui répondent exactement aux titres qui s’affichent dans le SERP ;
  • Effectuez des tests A/B ;
  • Utilisez différents visuels pour captiver le plus vite possible l’attention des visiteurs.

5.9. Quelle est la différence entre le taux de rebond et le taux de sortie ?

On pense souvent que le taux de rebond et le taux de sortie sont synonymes, ou qu’ils fournissent finalement les mêmes données. Il s’agit d’une erreur énorme qui peut conduire à une fausse analyse du taux de rebond et à une mauvaise prise de décision.

Le taux de rebond mesure le pourcentage de visiteurs qui quittent un site Web sans visiter une autre page web du même site. 

Le taux de sortie quant à lui fournit des informations sur des pages spécifiques du site Web, mesurant le pourcentage de visiteurs qui ont quitté le site après avoir consulté une page spécifique, quel que soit le nombre de pages qu’ils ont visitées auparavant dans la session.

En d’autres termes, tous les rebonds sont des sorties, mais toutes les sorties ne sont pas des rebonds.

5.10. Les taux de rebond sur les petits appareils mobiles sont égaux à ceux sur les bureaux ?

NON ! Les visiteurs de bureau rebondissent en moyenne 42% du temps. 

Par contre, vous devez vous attendre à ce que les taux de rebond mobiles soient jusqu’à 15% plus élevés que les chiffres des ordinateurs de bureau

La distinction entre les pourcentages de taux de rebond mobiles et celui de bureau peut être encore plus évidente dans les sites Web de génération de leads en raison de la nécessité de remplissage de gros formulaires sur une page. 

Le taux de rebond attendu pour les tablettes est jusqu’à 7% plus élevé que le taux de rebond des ordinateurs de bureau

Un pourcentage beaucoup plus élevé pour les appareils mobiles peut indiquer que le site Web n’est pas optimisé pour les petits écrans.

5.11. Un rebond compte-t-il comme une session ?

Dans Google Analytics, un rebond est compté comme une session qui déclenche le serveur Google Analytics.

5.12. Le taux de rebond affecte-t-il le référencement ?

Aucun taux de rebond n’affecte directement le référencement de votre site Web. Si votre taux de rebond est stable, alors vous proposez une bonne expérience utilisateur.  

En effet, Google a récemment annoncé une nouvelle mise à jour de son algorithme dans un post officiel qui est basé sur l’expérience utilisateur

Ce qui veut dire que désormais, l’évaluation des sites sera aussi basée sur la façon dont les utilisateurs arrivent à interagir avec leurs différentes pages web. 

Les sites avec une mauvaise expérience utilisateur seront désormais négligés par Google.

Cette mise à jour s’appelle “Google Page Experience” et doit prendre en compte les différents facteurs énumérés dans le chapitre 4.

En bref, un bon taux de rebond est le résultat d’une bonne expérience utilisateur et par conséquent un bon classement sur le SERP.

En résumé :

Le taux de rebond est une mesure clé, car il vous en dit long sur votre marketing numérique, votre pertinence et votre expérience utilisateur. Gardez un œil constant sur votre taux de rebond pour vous assurer de le garder sous contrôle.

Trop de rebonds peuvent entraver vos conversions, et parfois même affecter votre référencement.

Bien qu’avoir un taux de rebond élevé ait généralement une connotation négative dans certains cas, c’est assez normal dans d’autres cas (sites Web d’une seule page).

Pour obtenir des informations encore plus précises, assurez-vous de croiser votre taux de rebond avec d’autres mesures telles que le « temps passé » sur votre site. Cela vous aidera à diagnostiquer la zone problématique exacte qui nécessite une attention particulière.

J’espère que vous savez maintenant ce qu’est un taux de rebond, comment l’analyser et détecter les problèmes. Utilisez les informations répertoriées dans ce guide pour normaliser vos rebonds et augmenter votre taux de conversion.

Si vous avez d’autres préoccupations, n’hésitez pas à me les faire savoir dans les commentaires.

Merci et à bientôt !

Laisser un commentaire