Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

En référencement, on parle de Pogo Sticking lorsqu’un utilisateur entre sur un site Web à partir du moteur de recherche, mais revient immédiatement au moteur de recherche en utilisant le bouton ‘’retour’’, et clique sur une autre page.

Très souvent, lorsqu’on découvre une page en haut des SERP, on croit souvent qu’elle peut toujours répondre aux attentes des internautes. 

Mais le constat est qu’il arrive parfois que les visiteurs abandonnent rapidement ces pages d’autres qui se trouvent plus bas. Ce phénomène est appelé : Pogo Sticking. 

Lorsque ce comportement des internautes devient de plus en plus courant à propos d’une page donnée, cela nuit fortement au positionnement de la page en question et à sa réputation en ligne.

Alors, 

Alexandre Marotel | Twaino | Agence SEO

Alexandre MAROTEL

CEO à Twaino | Agence SEO

Voilà ce que j'offre à mes nouveaux membres

1. Liste : 144+ blogs pour publier des articles invités
2. Un Calculateur de compétition SEO
3. Vidéo exclusive : Comment passer de 0 à 1000 visiteurs ?
4. Outil : Audit SEO immédiat

  • Qu’est-ce que le Pogo sticking ; 
  • Quelles sont les causes du Pogo sticking en SEO ?
  • Comment Google interprète le Pogo sticking ?
  • Comment l’éviter ?

Voilà autant de questions auxquelles j’apporterai des explications claires et précises tout au long de ce guide.

Allons-y donc !

Chapitre 1 : Que signifie réellement Pogo Sticking ?

Dans ce chapitre, nous allons aborder les points essentiellement permettant de mieux développer ce qu’est le Pogo Sticking.

Pogo Sticking(2)

1.1. Qu’est-ce que le Pogo Sticking ?

Comme défini plus haut, le Pogo sticking se traduit par le fait que les utilisateurs atterrissent sur votre site après avoir tapé une requête de recherche, mais le quittent immédiatement pour un autre site en raison du fait qu’ils ne sont pas satisfaits.

Qu est-ce que le Pogo Sticking

Source : catchupdates

Pour des résultats organiques ou naturels, si le pogo sticking se produit trop fréquemment, cela peut nuire à votre positionnement, car Google peut les interpréter comme des pages peu pertinentes ou de mauvaise qualité.

Ce qui intéresse les moteurs de recherche, c’est qu’un contenu de qualité soit proposé à l’utilisateur et qu’il réponde au mieux à ses besoins. Le fait qu’un utilisateur fasse beaucoup de « pogos » ne lui convient pas du tout.

1.2. Quelles sont les causes d’un Pogo Sticking ?

Elles sont nombreuses, les raisons qui peuvent inciter les visiteurs à quitter un site immédiatement après leur atterrissage ! 

Voici les principales  :

  • Le contenu ne correspond pas aux attentes des utilisateurs :

La plupart du temps, lorsque les utilisateurs rencontrent un contenu non pertinent, ils ne restent pas plus de 10 secondes sur la page avant de cliquer sur le bouton retour.

Votre contenu est censé correspondre aux intentions de l’utilisateur. Lorsqu’une requête est saisie, l’internaute attend de Google une réponse précise ou exacte, et si ce n’est pas le cas, il quittera immédiatement.

  • Le contenu est de mauvaise qualité 

Lorsque les articles sur votre site web sont pleins de fautes d’orthographe flagrantes qui effraient tout le monde au premier coup d’œil, personne ne va vouloir interagir pendant longtemps avec votre site.

  • Le site Web est très lent ou plein du spam 

Dans une telle situation, l’utilisateur va appuyer sur le bouton retour avant même la fin du téléchargement de la page.

  • La mise en page du site est chaotique 

L’utilisateur a peu de patience et s’il ne trouve pas en un bref de temps ce qu’il cherche, il partira.

1.3. Pogo Sticking et l’intention utilisateur

Pogo sticking est l’un des meilleurs moyens pour Google de savoir si un résultat de recherche satisfait l’intention de recherche de l’utilisateur. Plus cette action se produit sur votre site Web, plus Google pensera que votre contenu n’est pas aimé par les utilisateurs.

Par conséquent, vous devez toujours réfléchir à la façon d’améliorer votre contenu pour satisfaire l’intention de recherche de l’utilisateur et échapper au Pogo Sticking. 

Comme vous le savez déjà, tout propriétaire de site Web souhaite que l’utilisateur reste sur sa page le plus longtemps possible. 

Cela peut se produire uniquement lorsque :

  • Vous créez des contenus de qualité qui répondent effectivement aux intentions de recherche de l’utilisateur ; 
  • Vous rendezt la navigation aussi confortable que possible, par exemple en réduisant la vitesse de chargement.

1.4. Quelle est la différence entre Pogo Sticking et Taux de rebond ?

Comme indiqué en haut, on parle de Pogo Sticking lorsqu’un utilisateur effectue une recherche, clique sur un résultat, puis abandonne aussitôt pour manifester son intérêt pour une autre page dans les SERP. C’est sans détour, une preuve d’insatisfaction de l’utilisateur.

Taux de rebond : Votre taux de rebond fait référence au pourcentage de visiteurs qui visitent votre site et s’en éloignent après avoir consulté une page.

Un taux de rebond élevé signifie seulement que les visiteurs n’interagissent ou n’entrent pas profondément dans votre site. 

Autrement, ils se contentent seulement de ce qui les a amenés sans faire un parcourire le site web. Malgré cela, le visiteur peut toutefois partager la page, mettre la page en signet ou passer du temps sur la page.

La principale différence entre les deux concepts réside dans la satisfaction de l’utilisateur. 

Le Pogo est carrément un signe d’insatisfaction de l’utilisateur, alors qu’avec un taux de rebond, il y a des chances que le visiteur trouve ce qu’il cherche sur la page avant de rebondir. 

1.5. Comment Google interprète le Pogo sticking ?

Lorsque le comportement Pogo se répète à mainte reprise sur votre site web, alors qu’il est classé en haut du SERP, cela peut traduire une erreur de la part de Google. 

Ce qui voudrait dire que votre page ne donne pas la performance moyenne attendue. Donc, il trompe Google pour se placer en haut et son contenu serait certainement pire que ce à quoi Google s’attendait. 

Autrement dit, votre contenu ne résout pas les doutes ou les besoins de ses utilisateurs. 

Du coup, Google envisagerait de chuter le classement de votre page, dans l’optique d’améliorer l’expérience de ses utilisateurs pour qu’ils ne se sentent plus obligés de défiler jusqu’en bas pour trouver ce qu’ils veulent. 

Cependant, il faut noter que Google ne procède pas immédiatement à la sanction la première fois qu’il remarque le Pogo sticking sur une page Web. 

En fait, la pénalité vient après une remarque consistante et répétée de ce comportement des utilisateurs sur une longue période par Google. 

1.6. Quel est le vrai problème avec le Pogo Sticking ?

Le comportement Pogo-stick est souvent discuté en raison des personnes qui rebondissent de manière immédiate sur un site et reviennent vers le moteur de recherche externe ou un autre résultat du SERP. 

Il est vrai que ce comportement peut être généré par une page de destination mal conçue. Cela peut également être dû à des visiteurs qui ne sont pas vraiment intéressés par le produit ou le service proposé et qui ne sont donc pas des clients potentiels.

En bref, le comportement du pogo-stick indique clairement la non satisfaction du visiteur par rapport au contenu de la page Web visitée. 

En raison du contenu non pertinent trouvé sur votre page, ces utilisateurs peuvent ne plus jamais revenir sur votre site Web.. 

Chapitre 2 : Comment éviter le Pogo Sticking ?

Il a été prouvé que les sites Web avec un contenu de qualité et une bonne expérience utilisateur (UX) ont généralement un rapport Pogo-sticking plus bas. Si vous ne souhaitez plus perdre votre positionnement SEO dans les SERPs Google, prenez en compte les recommandations ci-dessous :

2.1. Travaillez correctement vos contenus 

Il est essentiellement recommandé que : 

  • Votre contenu soit purement original ; 
  • Votre contenu résout les doutes de l’utilisateur ;
  • Votre contenu fournisse des informations précieuses. 

Une autre raison pour laquelle les utilisateurs pourraient immédiatement quitter votre site est le contenu incomplet. Dans de telles situations, un contenu long qui répond aux requêtes courantes des utilisateurs est la clé.

En outre, les liens internes sont également importants dans la résolution du comportement Pogo sticking. En effet, les utilisateurs peuvent utiliser ces liens internes pour passer d’une page du site à une autre afin de localiser les informations qu’ils souhaitent.

Il est également important que vous vous concentriez sur les bons mots clés décrivant vos services lors de la rédaction de vos contenus.

Cela augmente la pertinence de votre site Web et garantit que les visiteurs de celui-ci recherchent réellement vos services.

Voici une vidéo de Twaino qui parle de la stratégie de contenu : 

2.2. Prenez soin de l’expérience utilisateur (UX)

Il est important de rendre la navigation facile aux utilisateurs, que ce soit depuis un ordinateur ou un mobile. 

Pour ce faire, voici les points principaux à prioriser :

  • Éviter beaucoup de défilement vers le bas ; 
  • Rendez les menus faciles à trouver ; 
  • Mettez une hiérarchie entre le texte et les images ;
  • Créez un design convivial ;
  • Soyez certains que votre site est adaptable à tous les types d’appareil ;
  • Etc.

Par ailleurs, la taille du corps de votre texte ne doit pas être inférieure à 16 pixels. S’il est inférieur à cela, cela obligera les utilisateurs d’appareils mobiles à zoomer sur la page pour lire le reste du texte, ce qui n’est pas bon.

Assurez-vous que les utilisateurs peuvent facilement lire votre contenu lorsque l’ordinateur ou le téléphone est tenu à une distance naturelle.

Tout cela constitue des facteurs qui influencent l’expérience utilisateur pour une bonne navigation sur un site Web. 

Si un site Web a une bonne conception et un look approprié, cela réduit le pogo-sticking. Et enfin, une plateforme web bien organisée garantit la satisfaction effective des visiteurs.  

2.3. Optimisez la vitesse de chargement des pages de votre site

Si un site Web ne se charge pas dans les 3 secondes, les chances de rebondissement sont élevées. Il est très important d’optimiser la vitesse de chargement d’un site afin que les utilisateurs ne se lassent pas d’attendre et décident de quitter le site instantanément.

Selon un rapport, 47% des consommateurs espèrent découvrir le contenu de la page Web désirée en moins de 2 secondes de chargement.

En outre, un rapport de 2009 de Google a indiqué qu’un retard de 0,5 seconde dans le chargement de la page entraîne une énorme baisse de 20% du trafic. 

De plus, il faut tenir compte du fait que Google avait annoncé qu’à partir de juillet 2018, la vitesse de chargement commencera à influencer le positionnement SEO d’un site Web.

Voici un guide complet qui peut vous aider à optimiser la vitesse de chargement de votre site Web : Gtmetrix : Le Guide complet.

2.4. Priorisez les couleurs et les images de votre site

En réalité, il existe plusieurs méthodes d’utilisation de couleur et d’image lorsqu’il s’agit de conception de sites Web. Une mauvaise conception peut avoir un effet négatif sur la réputation de la plateforme à première vue. 

En fait, la conception de site Web est en constante évolution.

Pour cela, il est fortement recommandé d’engager une agence de conception de site Web afin d’éviter certaines erreurs courantes que font la majorité des débutants.

Pour ce faire :

  • Renseignez-vous sur la  psychologie de la couleur et son impact sur les lecteurs ;
  • Évitez d’utiliser trop de couleurs sur votre site Web : Une bonne règle de base est de limiter la diversification de couleur à quatre ;
  • Utilisez uniquement des photos qui illustrent précisément l’image de votre entreprise : Cela permet aux chercheurs d’avoir une idée rapide de ce que vous êtes.

Enfin, avoir une couleur de marque peut également contribuer à attirer de bon trafic vers votre site web.

Conclusion

En bref, le Pogo sticking est un signe fort que quelque chose ne va pas sur votre site. Vous devez donc procéder à un audit SEO du site afin de vous assurer que votre contenu résout les questions de l’utilisateur et surtout crée un fort engagement.

Pour ce faire, vous devez investir du temps dans la rédaction et proposer des articles qui fournissent des informations complètes, tout en veillant à la conception du site.

Dans cet article, j’ai eu l’occasion de définir le concept de Pogo Sticking et de donner des astuces pour l’éviter.

Si vous connaissez d’autres stratégies pour le Pogo Sticking, je vous invite à les partager avec nous en commentaires.

À bientôt !