Pourquoi Vous Devriez Tenir Compte De La Compétitivité Dans Les SERP ?

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Article invité de Kevin Bodin

Vous êtes blogueurs, éditeur de sites, artisans, freelances, indépendants, e-commercants ? Vous avez décidé de lancer votre site afin d’acquérir des visiteurs qualifiés prêts à vous suivre et/ou acheter vos produits et services ? 

Dans la suite de l’article vous allez redécouvrir (et apprendre à maîtriser) une notion essentielle pour vous assurer d’obtenir du trafic de la part de Google : La concurrence !

pourquoi prendre en compte la comptetition dans les SERPS pour lancer votre site (1)

Qu’est ce que la compétitivité sur Google ?

Imaginez ! Vous créez et publiez votre site, rédigez votre contenu et payez même un prestataire pour votre référencement.

Tout est fait dans les règles de l’art et pourtant… les jours, les semaines, voire les mois passent… et votre trafic ne décolle toujours pas.…

Après un audit rapide, vous vous apercevez que vous n’apparaissez pas dans les premiers résultats de recherches sur les mots-clefs de votre thématique. Seulement en 2ème et 3ème pages là où vos concurrents, eux, se positionnent dans le TOP 3 des résultats de Google !

ou-google-cache-les-corps-2eme-page-de-google

Qu’est ce qui peut expliquer une aussi grande différence? Il y a fort à parier que ce soit un problème de concurrence.

En effet, il existe une relation directe entre votre positionnement sur Google et le nombre de visites sur votre site. 

Voici un exemple du pourcentage de trafic que vous pourriez espérer en fonction de votre position dans les premiers résultats de Google:

  • Position n°1: 32,5%
  • Position n°2: 17,6%
  • Position n°3: 11,4%
  • Position n°4: 8,1%
  • Position n°5: 6,1%
  • Etc…

Bien évidemment, ces pourcentages vont fluctuer en fonction de votre thématique, du titre de vos articles, etc…

Mais une chose est sûre, la quasi-totalité du trafic est absorbée par les positions 1, 2 et 3 !

Autant dire que si vous vous positionner en deuxième page, vous ne récolterez au mieux que quelques miettes.

Alors, pour éviter ce genre de situations, lisez bien les lignes qui suivent. D’autant plus que vous allez apprendre comment anticiper la compétitivité dans les SERP de Google, contourner les requêtes trop concurrentielles et vous positionner dans les premiers résultats de recherches.

Mais avant ça… qu’est ce que la concurrence? 

mots cles

La concurrence, c’est tout simplement la facilité à vous positionner en première page de Google (dont le fameux TOP 3). 

Cette concurrence se base généralement sur les 2 critères : 

  • La quantité et la qualité du référencement de vos concurrents (backlinks)
  • Le volume et la qualité du contenu de vos concurrents (sémantique et champs lexical notamment)

Prenons l’exemple d’un nouveau serrurier sur Paris souhaitant se positionner sur “dépannage serrurier Paris 13”. Il y a fort à parier que la concurrence sur ce genre de recherches soit extrêmement rude, et ce pour plusieurs raisons :

  • Le nombre de serrurier sur Paris
  • Le CA que dégage cette activité
  • Les efforts et les moyens en référencement utilisés par ces sociétés pour se positionner en première page !

Dans ce cas là, il sera extrêmement difficile de se frotter à vos concurrents, si vous n’êtes pas prêt à investir massivement en référencement (ou à trouver des requêtes moins concurrentielles sur lesquelles vous positionner).

C’est comme ça, il y a des thématiques où il faut se battre !

A l’inverse, prenons un e-commerçant spécialisé dans les collimateurs lasers (oui c’est vraiment un produit qui existe…). La capacité à se positionner en première page (voire première position de Google) est bien plus évidente ! 

Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que le nombre d’e-commerçants présents sur la thématique est moindre. 

Il vous faudra donc beaucoup moins de travail (et d’investissements) en référencement 

pour vous positionner correctement.

On peut même aller plus loin… en se positionnant sur un mot clef encore plus ciblé comme par exemple :

  • Meilleur collimateur laser
  • Collimateur pas cher
  • Achat collimateur en ligne

Certes le nombre de recherches mensuelles sera bien moins conséquent, mais :

  • La concurrence le sera également (même si ce n’est pas une science exacte)
  • L’intention d’achat (et donc la conversion) sera plus importante

Intention de recherche

Pour résumer, la capacité à bien vous positionner sur Google dépend essentiellement de la concurrence engendrée par l’attrait d’une requête, d’une thématique… et du niveau de référencement des sites présents en première page.

Mais comment mesurer cette fameuse concurrence avant de se lancer ?

Très simple… il suffit d’avoir le bon outil d’analyse !

Le TOP 2 des outils d’analyses de concurrence

Des logiciels d’analyse de la concurrence il en existe beaucoup ! Pour ma part, j’ai eu l’occasion de travailler avec 2 d’entre eux (avec un grosse préférence pour le second)

1 – Secockpit (de SwissMadeMarketing)

Outil polyvalent il vous permettra notamment, à partir d’un mot clef : 

  • De connaître le nombre de recherches mensuelles
  • De découvrir des requêtes similaires/connexes à votre mot clef principal
  • D’analyser la concurrence de votre mot clef

Pour être “sûr” de pouvoir vous positionner facilement en 1ère page de Google, assurez-vous que votre mot clef principal soit à un maximum de 20 à 25% de concurrence !

2 – KWFinder (de Mangools)

Le deuxième logiciel, qui est devenu mon chouchou depuis quelques mois, est KWFinder pour lequel vous pouvez retrouver mon avis complet ici

Il dispose des même fonctionnalité de Secockpit, mais en terme de rapport qualité/prix, je le préfère largement (avec 10 jours d’essai gratuits)

Voici une vidéo où je vous présente l’outil :

https://youtu.be/e2wLLQ87FwM 

Pour moi, de part ses fonctionnalités, c’est le couteau suisse que toutes personnes souhaitant lancer un site internet pour obtenir du trafic de Google devrait posséder !

En effet, vous aurez notamment accès à :

  • KWFinder : pour analyser le volume de recherche et la concurrence pour un mot clef
  • Serpchecker pour analyser plus en détail la première page de Google
  • Linkminer pour analyser le profil de liens des concurrents (et obtenir les mêmes spots de référencement)

Si vous avez à l’utiliser, sachez qu’une thématique peu concurrentielle se situe entre un indice de compétitivité de 0 et 25 maximum. 

Attention, cela ne veut pas dire qu’il est impossible de ranker en première page de Google sur un mot clef qui affiche 35 de compétition… c’est juste que cela sera plus difficile !

KWFinder analyse volume de recherche

Source : Kwfinder 

Mais il est important d’avoir cette donnée en main pour savoir exactement ce qui vous attend et ne pas avoir de mauvaises surprises.

En ce qui concerne les avantages et les inconvénients de KWFinder,  l’interface et les nombreuses options de recherche sont deux éléments géniaux. Vous avez également accès à un bon service clientèle, ce qui est appréciable pour un rapport qualité/prix comme celui-ci !

Et pour récapituler, voici les avantages (mais aussi les inconvénients) à utiliser KWFinder :

Les Avantages :

  • Léger et rapide – KWFinder charge les suggestions de mots clés et les informations incroyablement rapidement ! Il n’y a pas de temps de latence. 
  • Facilité d’utilisation – Cet outil facilite la recherche de mots clés. Il est simple à utiliser, quel que soit votre niveau d’expertise. L’interface intuitive assure une navigation et une recherche de mots clés sans problème.
  • Diverses mesures d’optimisation pour les moteurs de recherche – KWFinder tire des informations de Moz, Majestic et de quelques autres. Il n’est pas nécessaire de s’abonner à ces services séparément, car KWFinder fournit déjà des données.
  • Permet des connexions multiples – Vous et votre équipe pouvez utiliser KWFinder et d’autres applications créées par Mangools simultanément, tant que vous avez le plan Premium ou Agence. 
  • Il s’agit d’une application web, vous n’avez donc rien à installer. Vous avez juste besoin d’une connexion Internet.
  • Cinq outils en un – Vous n’obtenez pas seulement KWFinder, mais aussi SERPChecker, LinkMiner, SiteProfiler et SERPWatcher.
  • Option d’essai gratuit limité à dix jours

Les inconvénients (car il en faut) :

  • Il ne prend pas en charge la recherche de mots-clés à plusieurs niveaux.
  • Vous ne pouvez pas personnaliser l’aperçu du SERPChecker.
  • Les résultats de vos mots-clés sont limités. Les recherches de mots-clés sont limitées, quel que soit le forfait que vous achetez.
  • Les plans tarifaires ne sont pas adaptés à toutes les bourses (pour les plans les plus chers).
  • Seulement deux jours de garantie de remboursement.

Néanmoins cela reste un très bon investissement pour analyser votre thématique en profondeur.

Maintenant la question que vous posez surement : Connaître la concurrence c’est bien…mais qu’est ce qui se passe ensuite?

C’est que nous allons voir dans la suite de l’article.

Comment se positionner en première page de Google ? Les règles de base !

Pour faire simple, une fois la concurrence analysée vous allez devoir mettre en place un plan d’action pour tenter de dépasser vos concurrents sur Google. 

Pour cela, vous allez devoir :

  • Obtenir plus de backlinks et de meilleure qualité 
  • Créer un contenu plus qualitatif et plus dense
  • Envoyer de bons signaux à Google (avec notamment un faible taux de rebond)

Pour cela, voici la stratégie que j’emploi à chaque fois lorsque je souhaite lancer un nouveau site.

Etape 1: Renseignez votre mot clef principal sur Google et pour chacun de vos concurrents présent en première page, vous allez devoir analyser (toujours avec KWFinder) :

  • Le nombre de mot de la page/article référencer
  • La qualité du champ sémantique (avec 1.fr par exemple)
  • La liste des domaines référents qui font un lien vers le site et la page positionnée.

Etape 2: En fonction de si vous avez déjà rédigé votre contenu ou non, vous allez devoir soit :

  • Rédiger des contenu plus long (mais surtout plus qualitatif)
  • Améliorer votre contenu existant (en longueur, mais aussi en champ lexical)

Note: pour cette deuxième étape, et de part mon expérience, j’ai noté que plus une page d’accueil était fournie en contenu de qualité et plus le site décollait vite.

Etape 3: Après avoir listé le nombre et les différents spots de référencement de vos concurrents, le jeu va être :

  • D’essayer de poser des liens retours sur les mêmes spots que vous concurrents.
  • De créer plus de backlinks que vos concurrents sur votre site (de qualité au minimum équivalente)

Et pour le plaisir, voici une stratégie de référencement presque “clé en main” : L’outreach

1 – Identifiez les lacunes de votre secteur en matière de contenu.

La meilleure façon de générer des idées de contenu est d’examiner ce qui se fait déjà très bien dans votre secteur. Examinez les sites de vos concurrents : quelles pages, guides et articles de blog reçoivent des liens retour ?

Privilegier les backlinks provenant de site a fort autorite

Pensez à des moyens d’aborder ce sujet plus en détail, ou s’il y a un aspect ou un sujet qu’ils ont complètement manqué. Vous aurez ainsi l’occasion de créer un contenu de meilleure qualité que celui de vos concurrents et, par conséquent, intrinsèquement digne de recevoir des liens.

2 – Créez des liens utiles.

Maintenant que vous savez quels sujets ont le potentiel de gagner le plus de liens, vous devez créer un très bon contenu autour de ces idées. Prenez du contenu de votre secteur qui a déjà gagné beaucoup de liens, et créez le votre en y ajoutant plus de valeur ajoutée

De cette façon, vous savez que les blogs pertinents pour votre secteur trouveront votre contenu suffisamment convaincant pour justifier un lien.

3 – Lister les sites à cibler.

Une fois que vous avez créé un contenu qui mérite un lien, vous devez trouver des personnes prêtes à y faire référence. Créez une liste de sites qui pourraient vous linker, comme des blogs par exemple. 

Une bonne façon de commencer consiste à examiner quels sont les sites qui proposent des liens vers des contenus similaires de vos concurrents – ces sites sont susceptibles d’être intéressés par un lien vers votre contenu.

4 – Contacter les bonnes personnes. 

Vous devez atteindre les éditeurs, webmasters et propriétaires de la bonne manière – ce sont des gens occupés, et votre email doit être clair. 

Vous devez pouvoir expliquer en quelques lignes pourquoi votre contenu mérite d’être cité. Sinon, votre email finira probablement à la corbeille, et votre lien également.

Conclusion

Comme nous l’avons vu, le plus important avant de lancer n’importe quel projet est de commencer par analyser l’existant. Le but est de se donner une idée claire du travail à effectuer et de ne pas se lancer à l’aveugle. 

Une fois tous les éléments en votre possession, il ne vous restera plus qu’à faire des choix judicieux et de mettre en place une stratégie sur les 3 prochains mois. 

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire