Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Les Données Structurées, également appelées Rich Snippet ou Balisage de Schéma, sont souvent considérées comme le « langage des moteurs de recherche ». C’est un vocabulaire faisant autorité qui permet aux moteurs de recherche de contextualiser, de comprendre et de faire correspondre avec précision le contenu d’un site Web aux requêtes pertinentes des internautes.

Généralement, lorsque vous recherchez n’importe quel sujet sur Google ou autre moteur de recherche, les algorithmes de ces derniers fournissent des informations qui sont présentées de différentes manières : 

  • Cartes ; 
  • Statistiques ; 
  • Listes ;
  • Nombres ;
  • Etc. 

En effet, la majorité de ces résultats sont liés à des données structurées

Ces dernières sont de plus en plus au centre des préoccupations des référenceurs, car elles peuvent considérablement améliorer la façon dont votre site Web répond aux moteurs de recherche. 

Alexandre Marotel | Twaino | Agence SEO

Alexandre MAROTEL

CEO à Twaino | Agence SEO

Voilà ce que j'offre à mes nouveaux membres

1. Liste : 144+ blogs pour publier des articles invités
2. Un Calculateur de compétition SEO
3. Vidéo exclusive : Comment passer de 0 à 1000 visiteurs ?
4. Outil : Audit SEO immédiat

Alors :

  • Que sont les données structurées et quels sont les différents types ?
  • Pourquoi sont-elles importantes pour le référencement d’une page ou d’un site Web ?
  • Comment fonctionnent-elles ?
  • Comment les utiliser sur une page Web ?

Ce mini-guide apporte des réponses claires et précises à ces questions.

Allons-y donc !

Chapitre 1 : Que comprendre par le terme “Données Structurées“ ?

Dans ce chapitre, je commencerai par les notions de base très importantes afin de vous permettre d’avoir une compréhension parfaite de ce terme.

D’abord, voici un résumé des données structurées en un coup d’œil :

L’interprétation de cette image nous fait comprendre qu’une donnée structurée peut prendre la forme d’un nom de personne, d’un numéro de téléphone ou d’une information visible à l’écran pour les internautes. 

Mais en dessous, elle possède un type de caractère et une source de stockage. Maintenant que vous avez une idée concrète de qu’est une donnée structurée, nous pouvons aborder sa définition sans aucune ambiguïté. 

1.1. Données Structurées : Définition

En SEO, les données structurées également appelées Rich Snippet font généralement référence à la mise en place de balises spécifiques sur une page Web pour fournir des informations détaillées sur le contenu de la page. 

Ces informations peuvent désigner une personne, une recette de cuisine, une série, etc. Ces rich snippets peuvent donc décrire plusieurs données, des chiffres comme des lettres. 

Techniquement, il s’agit d’un bout de code injecté dans le code source de la page : 

Source : Sana commerce

Les moteurs de recherche vont compiler ce bout de code (les rich snippets) et le traduire en un code plus lisible :  

Source : Sana commerce

Donc en fournissant autant d’informations supplémentaires ou d’indices explicites sur le contenu d’une page, ces données structurées aident les moteurs de recherche à mieux comprendre son contenu. 

Google par exemple, après avoir interprété les rich snippets d’une page, voici comment il les traduit à l’écran pour l’utilisateur : 

Comme on peut le voir, ces détails supplémentaires que vous renseignez dans les balises des données structurées permettent à Google d’ajuster l’affichage de votre page dans ses résultats de recherche. 

Dans le monde du SEO, les données structurées (ou Rich Snippet) peuvent être désignées sous plusieurs autres dénominations, dont voici quelques-unes :

  • Le balisage de Schema ;
  • Extraits enrichis ; 
  • Contenu riche. 

Ne soyez pas confus si vous tombez sur ces expressions, elles veulent toutes dire la même chose. 

Si entre nous, on arrive à communiquer avec le langage humain, alors dans quelle langage Google a pu interpréter le contenu des balises de rich snippets ? 

C’est justement ce que nous verrons dans le prochain chapitre.  

1.2. Formats des données structurées

Il existe des formats (syntaxes) normalisés de rich snippets qui sont pris en charge par les moteurs de recherche. Voici les deux plus importants :

1.2.1. JSON-LD (recommandé par Google)

JSON-LD (JavaScript Object Notation for Linked Data) est un format de données liées qui utilise des vocabulaires tels que schema.org (nous le verrons plus tard) pour lire et écrire des données structurées. 

Essentiellement, JSON-LD peut être utilisé pour envoyer des informations aux moteurs de recherche à l’aide de technologies Web sémantiques.

De nombreux développeurs Web utilisent JSON-LD pour des raisons suivantes : 

  • Il est facile à ajouter, à modifier et à supprimer ;
  • Il est utilisé pour envoyer les informations de rich snippets aux moteurs de recherche ;
  • Il n’est pas mélangé avec le texte que l’utilisateur peut voir ;
  • Il ne nécessite aucune modification du code HTML existant. 

D’une manière simple, les données structurées sont le contenu réel que vous voulez que les moteurs de recherche voient. Ainsi, JSON-LD facilite la transmission de ces informations au moteur de recherche.

Un exemple simple de Json-ld :

1.2.2. Microdonnées 

Les microdonnées (en anglais Microdata) sont un moyen de baliser divers éléments HTML sur une page à l’aide de balises lisibles par les moteurs de recherche. 

Ainsi, si vous voyez un rich snippet qui inclut une date de publication, le nom d’auteur ou un prix de produit, sachez que tous ces éléments sont des microdonnées individuelles

Mais le fait est que les microdonnées doivent être intégrées directement dans le code source HTML d’une page Web, conséquence : Leur mise en œuvre prend plus de temps et est relativement plus difficile à modifier et à supprimer.

C’est la raison pour laquelle, le format recommandé par Google pour la mise en œuvre des données structurées est le JSON-LD.

Il existe également le vocabulaire Schema.org (qui peut être utilisé avec Microdonnée et JSON-LD).

1.3. Shema.org : C’est quoi ? 

Schema est un ensemble de vocabulaires qui déterminent l’apparence des rich snippets de votre site Web aux moteurs de recherche. 

Pour être précis, il s’agit d’un ensemble de balises qui peuvent être ajoutées aux sites Web afin d’améliorer la façon dont les moteurs de recherche perçoivent et affichent votre page dans les résultats de recherche.

Cet ensemble de balises est regroupé dans une grande base de balises créée par la collaboration des quatre principaux moteurs de recherche (Google, Bing, Yandex et Yahoo) afin que les informations puissent être partagées et utilisées dans différents domaines.

Cela a donc donné naissance à Schema.org, un site Web consacré à la prise en charge d’un ensemble de balises pour faciliter le balisage de données structurées sur les pages Web.

Depuis son lancement, les gourous du référencement, les blogueurs, les spécialistes du marketing et les développeurs applaudissent la valeur que cette approche apporte à l’amélioration des résultats de recherche organiques, tant pour les internautes que pour les éditeurs.

Pour tout débutant en informatique, sachez simplement que l’utilisation de schema.org (la liste de vocabulaires) avec JSON-LD (les règles de grammaire qui dictent comment le vocabulaire doit être utilisé) est actuellement la combinaison la plus populaire.

S’il existe des données structurées, cela voudrait dire qu’il existe également des données non structurées ! Voyons donc la différence ! 

1.4. Données Structurées et Données non Structurées : Quelle est la différence ?

La différence est simple et intuitive. 

Les données structurées sont des données organisées, tandis que celles non structurées sont des données non organisées, tout simplement. 

La phrase suivante est un bon exemple de données non structurées : « Adam Smith est ingénieur logiciel pour Microsoft. » 

Le lecteur, qu’il s’agisse d’un humain ou d’un robot, n’a pas besoin de classer toutes ces informations. 

Les données structurées, en revanche, organisent toutes les propriétés et types à l’avance. Par exemple, « Adam Smith » est le nom, « Ingénieur logiciel » est son rôle et « Microsoft » est son entreprise.

À présent, nous allons voir les différents types de rich snippets et les avantages qu’ils apportent pour le référencement d’un site Web.

Chapitre 2 : Quels sont les types de données structurées et pourquoi sont-ils importants dans le référencement ?

Dans ce chapitre, je vais aborder deux principaux points à savoir :

  • Quelques principaux types de rich snippet et cinq autres indispensables qu’un débutant doit au moins utiliser sur son site ;
  • L’influence du balisage de schema sur le référencement.

2.1. Les types de données structurées

Lors de l’utilisation de ces extraits enrichis, vous ferez face à plusieurs types, notamment :

2.1.1. Entreprise locale

Ce type de rich snippet améliorera vos annonces locales et est idéal pour les sites Web qui ont des : 

  • Bureaux ; 
  • Succursales ; 
  • Emplacements ; 
  • Etc. 

Le code du schéma comprend :

  • L’adresse physique ; 
  • Les heures d’ouverture ; 
  • Les informations de contact ; 
  • L’URL de cette page d’emplacement spécifique sur votre site. 

Pour améliorer ce type de données structurées et la stratégie de référencement dans son ensemble, il est recommandé d’avoir une page distincte pour chaque emplacement de l’entreprise. 

2.1.2. Liste de fil d’Ariane

Ce type de balisage de schéma donne à votre site la possibilité de générer des extraits de fil d’Ariane dans les SERPs. 

Avoir un fil d’Ariane sur votre site est une tactique pour révéler l’architecture de votre site, ce qui aide à la fois les moteurs de recherche à comprendre votre site Web, mais aussi les utilisateurs à comprendre la hiérarchie des services que vous proposez. 

2.1.3. Service

Ce type de rich snippet définit le(s) service(s) proposé(s) par une entreprise. Il inclut :

  • Le type de service ; 
  • La description (de l’entreprise) du service fourni ;
  • La zone géographique du service (le cas échéant). 

Les avantages du balisage de service peuvent inclure une crédibilité accrue au sein du moteur de recherche et une augmentation de la qualité du trafic vers les pages de services de votre site Web.

2.1.4. Articles 

Ce type de rich snippet permet d’afficher : 

  • Le titre ;
  • L’image ;
  • La date de publication.

Le balisage de ces derniers peut aider à afficher le contenu dans Google Actualités et à proposer des suggestions de recherche d’articles approfondies.

2.1.5. Avis ou notation

Ce type de données structurées fonctionne mieux avec les évaluations de produits de commerce électronique. 

2.1.6. Autres

  • Carrousel ;

  • Application logicielle ;

  • Etc.

2.2. 5 exemples de données structurées que même les débutants peuvent utiliser

En tant que novice dans l’utilisation des rich snippets, il est utile d’avoir quelques exemples d’inspiration.

Voici 5 principales à découvrir :

2.2.1. Contact d’entreprise

Avec l’extrait de données structurées de contact d’entreprise, vous pouvez inclure des informations importantes sur votre entreprise. 

De votre site Web à vos profils de médias sociaux, vous pouvez offrir aux utilisateurs un accès rapide aux données et aux liens qu’ils souhaitent.

2.2.2. Produit

L’extrait de données structurées de produit aide votre entreprise à partager des informations vitales avec les acheteurs.

Vous pouvez mettre en évidence :

  • La tarification des produits ; 
  • Les avis ; 
  • La disponibilité.

De plus, vous pouvez utiliser le balisage de schéma sur toutes vos pages de produits.

2.2.3. Boîte de recherche liens annexes

Avec l’extrait de données structurées du champ de recherche liens annexes, votre entreprise peut aider les utilisateurs à trouver encore plus facilement ce dont ils ont besoin sur votre site depuis les SERPs. 

Ce type de rich snippet peut également aider votre stratégie de référencement en fournissant des données de mots clés précieuses.

2.2.4. Vidéo

L’extrait de données structurées de vidéo peut occuper une place importante dans les résultats de recherche, ce qui peut créer un accroissement du trafic. 

Ce balisage de schéma donne également aux utilisateurs des réponses rapides à des questions complexes, qu’il s’agisse par exemple :

  • De vider un aspirateur ; 
  • De nettoyer une gouttière ;
  • De mettre à jour les paramètres d’un ordinateur ;
  • Etc.

2.2.5. Événements

Avec l’extrait de données structurées des événements, votre entreprise peut mettre en évidence les événements à venir. 

Ce type d’extrait enrichi offre une immense valeur aux entreprises locales car, ça permet de mettre en évidence :

  • Le lieu ; 
  • L’heure ;
  • Et l’importance de l’événement.

Que vous organisiez une vente, une conférence ou un cours, vous pouvez être au centre des résultats de recherche avec ce balisage de schéma.

2.3. Comment les données structurées aident-elles pour le référencement d’un site Web ?

Nous allons voir dans cette section, l’importance des données structurées pour le référencement sur deux différents plans.

D’abord, sur le plan technique et ensuite sur le plan humain.

2.3.1. Sur le plan technique : Les données structurées facilitent la compréhension de votre page à Google

Comme mentionné plus haut, les rich snippets aident les moteurs de recherche à avoir une bonne compréhension du contenu de votre site Web. 

Ce niveau de compréhension permet à Google de déterminer facilement si votre page offre de la valeur aux utilisateurs, ce qui peut l’aider à mieux la classer dans les résultats de recherche.

Par conséquent, les sites Web ou les pages contenant des rich snippets seront mieux classés par défaut que ceux sans balisage de schéma. Sur le plan technique, c’est ainsi que les données structurées aident le référencement.

2.3.2. Sur le plan humain : Aperçu de votre page dans le SERP pour les utilisateurs 

Les extraits enrichis aident également d’une autre manière. Puisque le moteur de recherche comprend maintenant mieux votre site, il peut l’afficher dans les résultats de recherche avec plus d’informations supplémentaires

Ainsi, l’affichage des informations de base importantes sur votre site ou votre page directement dans le SERP permet aux utilisateurs de déterminer rapidement quelle option choisir sans avoir à ouvrir chaque résultat au préalable.

En effet, avec l’affichage de votre site dans les SERPs avec plus de détails, vous aurez plus de chance de générer plus de trafic organique car, les visiteurs sont plus susceptibles de cliquer sur des résultats de recherche avec des détails que sur du texte brut.

Cette augmentation du taux de clic entraînera la diminution du taux de rebond, ce qui à long terme, aidera à améliorer encore plus votre classement SEO.

2.3.3. Récapitulons par un cas pratique

Les moteurs de recherche utilisent les données structurées pour améliorer l’apparence de vos résultats de recherche, par exemple, avec plus de détails, ce que l’on appelle souvent du contenu riche.

Un exemple parfait peut être : Le résultat de la recherche d’un DVD que vous vendez. 

Plutôt que de simplement répertorier votre site Web et le titre du film, un résultat de recherche riche peut également inclure :

  • Les acteurs les plus facturés ; 
  • Le prix du DVD ; 
  • La durée de lecture du film ; 
  • Le classement par étoiles du produit. 
  • L’image de la pochette du DVD. 

Toutes ces informations proviennent des données structurées de votre site Web. Lorsque cela est bien fait, les moteurs de recherche peuvent facilement trouver ces informations et les lier à la recherche des clients, ce qui motivera ces derniers à cliquer sur votre site.

En bref, cela garantit un bon classement et signifie que vos résultats de recherche semblent également plus professionnels et attrayants pour les clients. 

Ces avantages des rich snippets pour le référencement font d’elles, un élément essentiel pour votre stratégie de référencement.

Chapitre 3 : Données structurées : Comment fonctionnent-elles

La compréhension du fonctionnement des données structurées nécessite un rappel sur la façon dont les sites apparaissent dans les résultats de recherche.

Pour que votre site Web apparaisse dans les résultats de recherche, les robots d’explorations (comme Google Bot) doivent d’abord l’explorer et l’indexer

Lorsque les robots explorent votre site Web, ils compilent les informations qu’il contient, de son texte à ses images en passant par ses données structurées, et les indexent tous. Le moteur de recherche interprète ensuite ces informations à l’aide de son algorithme.

Cependant, déchiffrer une page n’est pas toujours facile, c’est pourquoi les moteurs de recherche continuent de mettre à jour leurs algorithmes. 

En effet, l’adoption des rich snippets peut faciliter le travail des robots d’exploration des moteurs de recherche. Avec ces éléments, vous fournissez ainsi des informations immédiates et faciles à suivre sur votre page.

Au lieu de deviner de quoi parle votre page, un moteur de recherche peut déterminer si votre page comprend l’un des schemas comme :

  • Recette ;
  • Guide d’instruction ;
  • Évaluations ;
  • Tarification ;
  • Numéro de téléphone ;
  • FAQ ;
  • Événement ;
  • Etc.

Ensuite, le moteur de recherche utilise ces informations pour rationaliser la recherche de l’utilisateur.

Par exemple, si quelqu’un recherche une recette clé de tarte à la lime, il a probablement quelques préférences qu’il n’a pas incluses dans sa recherche initiale. 

Par exemple, ils peuvent avoir besoin d’une recette qui prend moins d’une heure ou qui offre également de la saveur !

Les rich snippet peuvent fournir toutes ces informations pour une recherche simple comme : « recette de tarte à la lime ».

Dans l’exemple d’extraits enrichis ci-dessus, par exemple, vous pouvez voir que Google inclut les éléments suivants :

  • Évaluation faite par les utilisateurs de chaque recette ;
  • Le temps de cuisson de chaque recette ;
  • La quantité de calories pour chaque recette.

Sans le balisage de shema, Google ne pourra pas fournir ces informations de manière fiable. Néanmoins, lorsqu’on parle du fonctionnement des rich snippet, il convient de mentionner que Google n’adapte pas toujours ses résultats de recherche. 

De plus, même si vous incluez des données structurées pour une page, Google peut ne pas l’ajouter pour diverses raisons, que nous verrons plus tard.

Chapitre 4 : Données structurées : Comment les utiliser et quelles sont les meilleures pratiques ?

4.1. Comment utiliser les Rich Snippets en 4 étapes ?

Êtes-vous prêt à utiliser des extraits enrichis sur le site Web de votre entreprise ? Commencez par ces quatre étapes :

4.1.1. Choisissez votre page

Avant de commencer à ajouter des données structurées, vous devez décider de la page qui doit en bénéficier.

Par exemple, si vous avez un article de procédure qui enseigne aux lecteurs comment nettoyer les gouttières, vous pouvez utiliser le rich snippet de procédure sur cette page. 

En comparaison, si vous avez un article de blog qui compile tous les événements récents de votre entreprise, vous pouvez ignorer l’ajout de balisages de schéma.

De plus, prenez l’habitude de suivre vos efforts de rich snippets, en particulier pour la mise à jour des anciennes pages. 

La création d’un document Microsoft Excel ou Google Sheets peut vous aider. Vous pouvez par exemple, lister :

  • L’URL ; 
  • Les données structurées ajoutées ;
  • Et la date de mise à jour.

4.1.2. Sélectionnez vos données structurées

Ensuite, vous allez devoir choisir vos extraits enrichis. Dans certains cas, les étapes un et deux de ce processus peuvent se recouvrir. 

Lorsque vous compilez des pages, par exemple, vous pouvez sélectionner le type de rich snippets que vous souhaitez utiliser. Choisissez la méthode qui convient le mieux à vous et à votre équipe.

Vous pouvez jeter un coup d’œil à tous les types de balisage de schémas disponibles dans la galerie de recherche de Google afin d’avoir une idée claire.

4.1.3. Ouvrez l’assistant markup de données structurées 

Une fois que vous avez sélectionné vos pages et vos rich snippets, vous pouvez commencer à les coder.

Avec l’outil d’assistance au balisage des données structurées de Google, la procédure est assez simple. 

Google outil aide balisage

Si vous souhaitez utiliser des données structurées sur les communications par e-mail, comme pour les confirmations de vol ou d’hôtel, vous pouvez également utiliser cet outil gratuit.

Voici les étapes que vous devez suivre dans l’outil d’aide au balisage de données structurées :

  • Sélectionnez votre type de rich snippet préféré, comme un événement ou un produit par exemple ;

Je sélectionne Article dans mon cas :

  • Ajoutez l’URL de votre page ou le code HTML de votre page ;

Vous avez le choix. J’ajoute l’URL de page dans mon cas :

  • Enfin, cliquez sur “Commencer le balisage“.

Après le chargement de votre page Web ou HTML, vous pouvez commencer les étapes suivantes :

  • Mettez le texte adéquat en surbrillance ;

  • Sélectionnez une balise appropriée dans le menu déroulant ;

  • Cliquez sur “Ajouter des balises manquantes” pour insérer manuellement des balises que vous ne pouvez pas mettre en évidence ;

  • Cliquez sur “Créer du HTML“.

Google chargera ensuite vos données structurées dans l’un des deux formats suivants :

  • JSON-LD : Conseillé par Google pour l’intégration des extraits enrichis, JSON-LD est une notation JavaScript. Vous devez intégrer ce code dans le <head> ou le <body> de votre page. 

Comme mentionné plus haut, Google préfère ce format, car il peut lire les données, même lorsqu’elles sont insérées dynamiquement par un code JavaScript ou un widget intégré.

  • Microdonnées : Comme JSON-LD, vous pouvez utiliser des microdonnées dans le <head> ou le <body> de votre page. Mais, contrairement à JSON-LD, les microdonnées sont une spécification HTML de communauté ouverte plutôt qu’une notation JavaScript.

Bien que vous puissiez utiliser des microdonnées, vous devez vous en tenir à la préférence de Google qui est l’option par défaut : JSON-LD.

Maintenant, vous pouvez sélectionner « Terminer » ou « Télécharger ».

L’option « Terminer » fournira à votre équipe des informations utiles sur l’ajout de votre balisage de schéma à votre page. Il apparaît sous forme de pop-up :

Une fois que vous avez examiné ces informations, cliquez sur « Continuer », puis sur « Télécharger » pour obtenir vos données structurées.

Le fichier se téléchargera ensuite sous forme de fichier HTML. Vous (ou votre développeur) pouvez ensuite copier et insérer ce balisage dans votre page. N’oubliez pas que cet extrait de code sera placé dans le <head> ou le <body> de votre page. 

Si vous n’êtes pas capable d’ajouter ce code, essayez de solliciter l’aide de votre développeur. Une fois vos rich snippets ajoutés, vous pouvez télécharger à nouveau votre page.

4.1.4. Testez vos données structurées

Les tests représentent un élément essentiel des données structurées.

Si vous formez ou copiez vos extraits enrichis de manière incorrecte, Google aura du mal à les comprendre. 

Ainsi, la confusion de Google peut entraîner une diminution du classement, ce qui peut nuire à votre trafic organique et générer des informations d’extrait incorrectes dans les résultats de recherche.

Heureusement, Google simplifie la vérification de vos rich snippets avec son outil de test de données structurées :

  • Ouvrez l’outil de test ;

  • Saisissez l’URL de votre page ou un extrait de code de données structurées que vous souhaitez tester ;

  • Enfin, cliquez sur “TESTER

Google fournira ensuite une comparaison côte à côte de votre page.

Le côté gauche présentera votre code HTML ou un extrait de code de rich snippets. Pendant ce temps, le côté droit comprendra une liste d’erreurs, d’avertissements et d’éléments

Il affichera également les extraits de données structurées, comme la recette ou le produit, s’ils sont détectés.

Si vous le souhaitez, vous pouvez prévisualiser chaque élément des extraits enrichis pour voir comment ils apparaissent dans les résultats de recherche.

Si vous repérez des erreurs, vous pouvez revenir à l’outil d’aide au balisage de données structurées et apporter des modifications. 

Vous pouvez également faire référence à schema.org, une ressource de l’industrie pour les rich snippets qui va au-delà de Google. Il inclut cependant un balisage pour les extraits enrichis prises en charge par Google, comme les recettes.

Vous pouvez utiliser schema.org pour examiner vos données structurées et ajouter le balisage nécessaire.

Une fois que vous avez mis à jour votre balisage (si nécessaire), vous devez répéter le processus de test. 

Si vous continuez à rencontrer des erreurs et des avertissements, contactez le développeur de votre entreprise pour voir s’il peut vous aider. Une agence spécialisée dans le référencement, comme twaino, peut également vous apporter de l’aide.

Ce processus étape par étape peut sembler intimidant, surtout au début.

Cependant, au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience, cela deviendra un processus rapide et facile pour ajouter des données structurées à vos pages. Si vous désirez une solution plus facile, il existe des outils pour rationaliser le processus.

Si votre site est sur le CMS WordPress, par exemple, vous pouvez utiliser le plugin gratuit Yoast SEO pour ajouter vos extraits enrichis.

4.2. Les règles à retenir lors de l’utilisation de données structurées

Avant d’énumérer les 5 bonnes règles, parlons d’abord des erreurs courantes à éviter lors de l’utilisation des rich snippets.

4.2.1. Quelles sont les erreurs à éviter ?

Notez que même si votre rich snippet est correctement configuré selon l’outil de test de données structurées que vous avez utilisé, aucun moteur de recherche ne garantit qu’il sera généré avec succès pour votre page.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles cela peut arriver :

  • Vos extraits enrichis ne représentent pas avec précision le contenu principal de la page balisée ;
  • Le balisage du schéma est défectueux et votre outil de test n’a pas pu détecter l’erreur ;
  • Le contenu référencé dans les données structurées est caché aux visiteurs de votre site (cela ne s’applique pas aux sites Web qui nécessitent un abonnement pour que les utilisateurs puissent voir le contenu complet d’une page) ;
  • La page du site Web ne respecte aucune des directives techniques du moteur de recherche.

En bref, à l’image de toute tactique de référencement, vous devez éviter les pratiques de black hat, comme le bourrage de mots-clés ou le masquage de contenu.

4.2.2. Quelles sont les cinq bonnes pratiques à suivre ?

Pour obtenir les meilleurs résultats avec des données structurées pour le référencement, n’oubliez pas de suivre ces cinq règles :

  1. Utilisez les rich snippets lorsqu’ils représentent le contenu principal, plutôt qu’une partie seulement ;
  2. Rendez tous les extraits enrichis (exemple : le temps de cuisson) visibles pour l’utilisateur ;
  3. Ajoutez les rich snippets au format JSON-LD, microdonnées ou RDFa ;
  4. Evitez d’utiliser les méthodes de contrôle d’accès, comme noindex, sur les pages contenant les extraits enrichis ;
  5. Appliquez les données structurées au contenu approprié, comme ‘’des recettes pour les recettes’’ et non ‘’des recettes pour les tutoriels’’.

Chapitre 5 : Autres Questions Posées sur les données structurées 

5.1. Qu’est-ce que les données structurées ou Rich Snippet ?

Les rich snippets sont les informations composées de balises spécifiques dans les sources de vos pages et qui ont pour but d’aider les moteurs de recherche (en particulier Google) à interpréter facilement l’objet de la page.

5.2. À quoi servent les données structurées?

Les rich snippets représentent un moyen de fournir des informations détaillées sur une page de votre site Web à Google. Ensuite, Google se servira de ces informations pour faire sortir des résultats riches et informatifs aux internautes. Ces derniers adorent ces extraits riches !

5.3. Qu’entend-on par données structurées et non structurées ?

Les données structurées représentent des types de données clairement définis, alors que les données non structurées sont généralement stockées dans leur format natif. Autrement dit, les rich snippets existent dans des formats prédéfinis, tandis que les données non structurées sont dans une variété de formats.

5.4. Quels sont les exemples parfaits de données structurées ?

Les exemples d’extraits enrichis comprennent : Noms, adresses, dates, numéros de carte de crédit, la géolocalisation, les informations boursières, etc. Les rich snippets sont hautement organisés et facilement compris par les robots.

5.5. Quels sont les exemples parfaits des données non structurées ?

Les données non structurées représentent toutes choses qui ne peuvent pas être aussi facilement classées et rentrées dans une boîte soignée : Photos, images graphiques, vidéos, données d’instruments en streaming, pages Web, fichiers PDF, présentations PowerPoint, e-mails, billets de blog, wikis et documents de traitement de texte.

5.6. Où sont stockées les données structurées ?

Les rich snippets sont généralement stockés dans des entrepôts de données et les données non structurées sont stockées dans des lacs de données. Les deux ont un potentiel d’utilisation du cloud, mais les données structurées nécessitent très peu d’espace de stockage contrairement aux données non structurées qui en nécessitent plus.

5.7. Comment intégrer les rich snippets ?

Pour intégrer les données structurées dans votre site, vous avez deux possibilités : Utiliser le langage JSON (recommandé par Google) ou utiliser un balisage classique. Aimeriez-vous en savoir plus ? Une documentation est mise à disposition par Google sur le site Schema.org pour expliquer ce sujet.

5.8. Quel est l’intérêt de structurer parfaitement les données ?

Les données structurées représentent les informations qui permettront aux robots des différents moteurs de recherche d’avoir une bonne compréhension du contenu d’un site Web. Cela veut dire, bon nombre de ces informations apparaîtront directement dans les résultats de recherche afin de situer les internautes.

5.9. Quels sont les formats de données structurées ?

Il existe différents formats de rich snippets de nos jours, mais voici les plus courants :

  • Les microformats ;
  • Les microdonnées ;
  • Les RDFa ;
  • Le JSON-LD.

5.10. Comment sont structurées les données pour être exploitées ?

Les données structurées sont spécifiées par du code dans un format spécial afin de faciliter la compréhension aux moteurs de recherche. Après la lecture du code, les moteurs de recherche se servent de lui pour faire apparaître les résultats de recherche de la plus belle des manières.

5.11. C’est quoi le format d’un fichier ?

Un format est la dimension qui caractérise un objet, en particulier : un livre, une image, une feuille, etc.

Nous voici enfin au bout de notre guide.

En résumé

Les entreprises qui cherchent à gagner du trafic, des prospects et des ventes à partir de leur site Web ne peuvent pas ignorer les données structurées.

Avec ces dernières, vous optimisez votre site non seulement pour Google ou tous les autres moteurs de recherche, mais principalement pour les utilisateurs. 

Cette optimisation peut apporter des changements sur votre positionnement dans les résultats de recherche, d’où l’augmentation du trafic organique.

J’espère qu’après avoir lu ce mini-guide, vous avez une maîtrise parfaite des extraits enrichis et vous êtes maintenant capable de les implémenter sur votre site web !

À bientôt !