Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

En SEO, le terme Position Zéro fait référence à l’élément de réponse de Google, classé avant même le premier résultat organique, hormis les annonces Adwords. L’idée du moteur de recherche est de servir une information qui répond directement et clairement à la question de l’internaute sans qu’il ait besoin de cliquer sur un lien des résultats de recherche. 

Le contenu de la Position Zéro peut prendre plusieurs formes à savoir : un Knowledge Graph,  un résultat Onebox, des Featured Snippets, des points d’intérêt Google Maps, une recherche universelle Google. 

Vous pensiez peut-être que le mieux que vous pouvez faire est d’aider votre site à occuper la première position dans les résultats organiques de Google !

Mais comme vous venez de le constater, il existe bien une Position Zéro encore meilleure que la première place sur les pages des moteurs de recherche. 

Alexandre Marotel | Twaino | Agence SEO

Alexandre MAROTEL

CEO à Twaino | Agence SEO

Voilà ce que j'offre à mes nouveaux membres

1. Liste : 144+ blogs pour publier des articles invités
2. Un Calculateur de compétition SEO
3. Vidéo exclusive : Comment passer de 0 à 1000 visiteurs ?
4. Outil : Audit SEO immédiat

Il s’agit d’une position très prisée des référenceurs web en raison de tous les avantages dont elle regorge. 

Alors :

  • Quand est-ce que Google a adopté cette forme de présentation dans ses résultats de recherche ? 
  • Quelle est son importance dans le SEO
  • Et quelles sont les conditions à réunir pour espérer apparaître à cette fameuse Position Zéro ?

On en parle dans ce billet 100% consacré à ce sujet !

Chapitre 1 : Position Zéro – Définition et Origine 

Dans ce premier chapitre, nous allons rappeler la définition de la Position zéro et surtout comprendre l’origine de cette forme d’affichage de résultat de recherche. 

1.1. Définition 

La Position Zéro est un terme utilisé dans le jargon du SEO pour désigner le résultat de recherche classé au-dessus de tous les résultats.

Mais il est important de rappeler que si la page contient des liens Adwords ou des annonces de publicités, le contenu de la Position Zéro vient après ces annonces sponsorisées. 

Alors, comment reconnaît-on un résultat classé au rang 0 ? Eh bien, généralement, cette position se matérialise par un bloc isolé en tête de page dont le contenu répond de façon précise et concise à la question posée par l’internaute. 

Pour donner un cas concret de résultat à la Position Zéro, formulons une requête à Google. On pourrait lui demander par exemple de nous définir le terme « Article invité ». 

Comme vous pouvez le voir, mon article sur le sujet se démarque du lot et se retrouve à la Position Zéro lorsqu’un utilisateur lance une requête de type définition sur le terme « Article invité ». 

Il faut dire que tous les types de requêtes qui font apparaître des résultats à la Position Zéro sont pour la plupart sous forme conversationnelle. 

Un peu comme les questions posées dans une recherche vocale auxquelles Google essaie de répondre rapidement avec le plus de clarté possible. 

Puisque Google recherche constamment des solutions pour offrir une meilleure expérience à ses utilisateurs, on peut dire que le géant de la recherche en ligne accorde un peu plus d’intérêt aux contenus à la Position Zéro que les annonces et même les résultats naturels.  

Ce qui représente un vrai challenge  pour les sites web qui convoitent tous cette place classée même au-dessus du sommet des recherches organiques. 

Mais concrètement, d’où est partie cette idée à Google de réserver une telle place sur ses SERP pour répondre à ses internautes ? 

1.2. La petite histoire de la “Position Zéro” 

Au début, la plupart des moteurs de recherche traitaient les requêtes des internautes manuellement. C’est-à-dire que ce sont des humains qui décidaient de quels types de contenus devraient être répertoriés pour répondre à une question donnée. 

Cela remonte encore aux années 90 où la demande d’informations sur le Web n’était sollicitée que par une poignée d’internautes. Cette époque est bien derrière nous maintenant. 

Puis progressivement, cette demande de recherche en ligne a littéralement explosé forçant en quelque sorte les moteurs de recherche à trouver une solution automatisée pour rester efficaces dans le traitement des requêtes. 

La meilleure solution serait de programmer un algorithme capable de trier automatiquement les informations contenues dans l’index des moteurs de recherche et d’afficher les plus pertinentes à l’internaute. 

Au bout d’un certain moment, Google a eu l’idée d’initier le Knowledge Graph, traduit en français comme « Graphe de connaissance », mais toujours dirigé par des humains.

Il s’agit d’un encart dans les résultats de recherche qui apparaît généralement pour répondre à des questions de type encyclopédique telles que : 

  • L’âge d’une personne ; 
  • Le nom d’une entreprise ou d’un lieu ;
  • Etc. 

Les réponses renvoyées pour la requête « quelle est la date de naissance Steve Jobs » par exemple contenaient un Knowledge Graph comme sur la capture ci-dessous : 

Pour fournir de tels Knowledge Graph, Google s’inspirait des bases de données Freebase et Wikidata. 

Mais très vite les travailleurs de Google se sont retrouvés limités avec cette façon “humaine” d’organiser les Knowledge Graph tout simplement parce qu’ils ne pouvaient détenir toute la connaissance du monde. 

L’entreprise a donc décidé de se tourner vers une solution algorithmique et a initié pour la première fois les Featured Snippet

Pour proposer ces Featured Snippets, Google parcourt les milliards de pages que contient son index pour traiter instantanément les requêtes de ses utilisateurs.

Par exemple, la requête « comment remplir un chèque » renvoie vers une SERP qui présente un Featured Snippet extrait du contenu du site Moneylo :

Ça parait très facile de résumer tout ceci de cette façon. Mais le fait est que le géant américain a dû mettre en place une sorte d’intelligence pour que toute cette masse de pages puisse être parcourue en un si peu de temps. 

Et d’en extraire un passage qui ait du sens et qui répond vraiment à la question de l’internaute en temps réel. 

Ce fut vraiment une idée ingénieuse et qui compte encore probablement parmi l’un des plus grands exploits du moteur de recherche. 

C’est de là que sont partis les Featured Snippets, le Knowledge et toutes autres formes d’élément de réponse classées au rang 0. 

Mais concrètement comment Google arrive-t-il à organiser toutes ces informations pour proposer un contenu aussi pertinent à la Position Zéro ?  

1.3. Sur quoi se base Google pour classer un site à la position zéro et de quoi est composé le résultat affiché ?

Lorsque vous lancez une recherche en ligne, les robots d’indexation de Google vont parcourir les pages web disponibles dans l’index et détecter celles qui abordent réellement la thématique demandée. 

Cette capacité à reconnaître les pages pertinentes s’explique par le fait que les mêmes mots-clés que vous avez utilisés pour formuler votre recherche se retrouvent à des endroits stratégiques et indexables des pages web tels que :

  • Les balises Hn ;
  • Title ; 
  • Meta description ;
  • Etc.

Grâce à des critères très sélectifs, sur lesquels on reviendra dans le prochain chapitre, le moteur de recherche va faire le tri entre ces pages qui traitent de votre sujet de recherche. Finalement, il ne choisira qu’une seule page, celle qui présente le meilleur résultat. 

Une partie de son contenu, de préférence celle qui répond clairement et de façon succincte à la question posée sera alors extraite et présentée sous forme de résultat à la Position Zéro. 

Cet extrait sera complété par : 

  • L’URL de la page sélectionnée ; 
  • Son titre ; 
  • Et si possible un visuel pertinent (ce visuel peut bien provenir d’une autre page).

À présent, vous avez une idée plutôt claire de ce qu’est la Position Zéro. Mais concrètement, qu’est-ce que cela vous apporte en termes d’avantages sur votre site ? 

Chapitre 3 : Les avantages d’occuper la Position Zéro sur une SERP

Lorsque vous ciblez un mot-clé et que vous occupez une bonne place pour ce mot-clé, vous gagnerez en clics, en clients et évidemment en revenus. 

Aujourd’hui, les internautes ont acquis ce réflexe de consulter Internet quasiment toutes les fois qu’ils recherchent une information, un produit ou un service. Google à lui seul reçoit en moyenne 63 000 requêtes par seconde.

Avec ce nombre astronomique de recherches, on pourrait presque finir par croire que la position 1 sur les pages de résultats de recherche ne suffit plus pour générer un trafic vers son site web. 

Et qu’il faut aller plus loin en visant la Position Zéro pour rester dans la course. 

3.1. La Position Zéro permet d’obtenir plus de places sur les SERP 

Le premier avantage que vous avez probablement déjà remarqué est que la Position Zéro vous fait gagner plus de places sur les SERP. 

D’abord, grâce à son emplacement un peu isolé, la page choisie pour servir de résultat à la Position Zéro se distingue des autres pages qui composent la liste des résultats organiques. 

En plus, remarquez que cette même page peut bien se retrouver une seconde fois dans le top 10 des résultats organiques. 

Prenons l’exemple sur la requête « comment faire son propre Bacon » qui donne le résultat sur la capture ci-dessous : 

Comme vous pouvez le constater, pour cette recherche, la même page du site Barbecuebible.com occupe le rang Zéro et se retrouve également à la position 1. 

Donc occuper la Position Zéro pour une requête donnée peut revenir aussi à occuper deux positions sur la première page Google. 

Si vous réussissez à obtenir deux tickets sur cette première page de Google tant convoitée, on peut dire sans prétention qu’il s’agit d’un privilège et plus de chance d’attirer du trafic. 

Imaginez que pour une raison ou une autre, un internaute qui désire avoir plus d’éclaircissement sur la recette de préparation de Bacon ignore le Featured Snippet. 

Eh bien, il existe encore une probabilité qu’il retrouve le même lien à la position 1 des résultats organiques. Et là, il sera probablement convaincu qu’il s’agit d’un contenu pertinent et cliquera sur le lien. 

3.2. Être classé à la Position Zéro permet d’être bien classé sur les recherches vocales

De nos jours, la recherche vocale est en pleine extension. Selon une estimation de OC&C Strategy Consultants, les ventes effectuées par recherche vocale devraient atteindre les 40  milliards de dollars d’ici 2022. 

C’est une branche de la recherche en ligne qui prend de plus en plus d’ampleur, autant donc s’y intéresser dès maintenant avant que la concurrence ne soit trop rude. 

Et optimiser vos contenus pour apparaître au rang 0 serait une belle façon de commencer puisque ce sont ces mêmes résultats en Position Zéro que Google sert aux requêtes vocales. 

Statistiquement, plus de 40% des réponses obtenues par recherche vocale sont tirées des Featured Snippets. 

Apparaître donc à la Position Zéro vous fera gagner un bon ranking pour les recherches classiques, mais aussi vocales. 

3.3. Les résultats à la Position Zéro deviennent de plus en plus fréquents 

D’après une étude menée par Search Engine Journal, plus de 12% des résultats de recherche affichent des contenus au rang 0. Donc si vous occupez déjà la première place pour une recherche donnée, vous ne devez pas pour autant dormir sur vos deux lauriers. 

Un concurrent peut toujours occuper la Position Zéro sur cette recherche et vous surclasser à tout moment. 

En plus de votre position actuelle sur les SERP, il est donc aussi important d’optimiser vos contenus pour le rang 0. Vu le pourcentage d’apparition des Featured Snippets, ce serait une opportunité de creuser l’écart entre vous et vos concurrents. 

3.4. La Position Zéro augmente le CTR (taux de clic) 

Vous l’ignorez peut-être, mais les premiers résultats sur une page de recherche reçoivent plus de clics que le reste des résultats. Des statistiques ont prouvé que les 3 premiers résultats reçoivent 75,1% de tous les clics qu’une SERP peut recevoir. 

Le fait est que la majorité des internautes sont pressés et font plus confiance aux premiers résultats que propose Google. 

Avec un peu de recul, vous vous rendrez sûrement compte que vous-même visitez rarement les derniers résultats de la SERP 1 de Google, pire encore s’ils se retrouvent sur la 2e ou la 3e page. 

L’avantage avec les pages classées sur la Position Zéro, c’est qu’elles sont encore mieux placées que les premiers résultats de la SERP 1. Et donc, elles généreront plus de trafic que les pages classées en dessous d’elles. 

Cependant, il y a une crainte qui tracasse bon nombre de propriétaires de sites. En effet, pour beaucoup de personnes, si une page est classée à la Position Zéro et dévoile en même temps toutes les réponses dont l’internaute a besoin, cela ne réduirait-il pas son taux de clic ? 

Une crainte plutôt logique il faut le reconnaître. Mais, aussi étrange que cela puisse être, les recherches ont montré tout le contraire. 

Des auteurs dont les contenus ont été utilisés par Google pour servir de résultat à la Position Zéro ont confié avoir remarqué une augmentation de leur taux de clic. 

En 2015, Glenn Gabe a mené une enquête en suivant le trafic d’un site de l’un de ses clients qui a perdu la Position Zéro d’un mot-clé pour lequel il était classé comme Featured Snippet. Deux semaines après ce déclassement, le client a perdu plus de 39 000 clics. 

De plus, en 2016, la plateforme de marketing HubSpot a publié une recherche menée sur les mots-clés avec un fort volume de recherche. 

Cette étude révélait que les sites qui occupent la Position Zéro sur une SERP pouvaient observer jusqu’à 114% d’augmentation sur leur taux de clic. Le pourcentage reste sensiblement égal quand le même site occupe déjà la première place des recherches organiques. 

Search Engine Land a également mené une autre recherche qui a révélé que des sites choisis comme Featured Snippets ont vu leur nombre de sessions utilisateurs augmenté de 516% depuis des ordinateurs et de 505% depuis les téléphones mobiles. 

Toutes ces recherches nous amènent à une conclusion évidente : La Position Zéro est d’une grande importance SEO et impacte  positivement sur le taux de clic d’un site. 

Avec tous les avantages que présente la Position Zéro, on comprend mieux pourquoi cette position est tant prisée dans le monde du SEO. 

Mais si vous aussi désirez-vous vous lancer dans la course à ce Graal, quelles sont les dispositions que vous devez prendre ? 

Chapitre 4 : Comment se classer à la Position Zéro ? 

D’entrée de jeu, je tiens à attirer votre attention sur deux points essentiels. Premièrement, sachez que réussir à être affiché à la Position Zéro n’est pas une mince affaire. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas essayer. 

Après tout, même si vous n’atteignez pas le rang 0 pour un mot-clé, vos efforts d’optimisation amélioreront tout de même votre classement global sur les SERP Google. 

Deuxièmement, sachez aussi que vous n’êtes pas tenus d’être obligatoirement Numéro 1 d’une SERP avant de gagner la Position Zéro. 

Même si pour notre exemple sur la requête « comment faire son propre Bacon », la même page s’est retrouvée aux positions 1 et 0, ce n’est pas toutes les fois que cela arrive. 

La belle preuve, pour la requête « définition article invité », ma page est classée au rang 0 sans être forcément 1er dans les résultats organiques. 

En fait, seul un tiers des Featured Snippets sont tirés depuis un résultat en première position. Majoritairement, ce sont les résultats entre les positions 2 à 5 qui enregistrent les meilleurs taux d’apparition en Position Zéro. 

Tout porte à croire que Google prime beaucoup plus sur la pertinence d’une page que sur son classement pour la choisir au rang 0. 

Donc, si l’une de vos pages est classée à la 5e place sur une SERP et qu’elle est quand même plus pertinente qu’une autre page classée en 2e position, il est bien possible que votre page soit choisie en Position Zéro. 

Mais concrètement, quelles sont les pratiques à observer pour que vos contenus soient plus cohérents que ceux de vos concurrents afin d’espérer gagner la Position Zéro ? 

Voici cinq (05) astuces à prendre en compte :

4.1. Évitez les tournures et allez droit au but 

Le premier aspect pour rendre son contenu pertinent est d’aller droit au but. Évitez les phrases trop longues avec des tournures ou des sous-entendus à ne point finir. 

Employez juste des phrases concises et suffisamment compréhensibles pour faciliter l’indexation aux algorithmes de Google. 

Si vous utilisez le CMS WordPress, il existe une extension qui pourra vous aider dans cette lancée, il s’agit de Yoast SEO avec sa fonctionnalité de score de lisibilité Flesch

Dès qu’un contenu est enregistré sur votre site, l’outil lui attribue un score de lisibilité qui oscille entre 0 et 100. Plus le score est proche de 100, plus la lecture du contenu est facile. 

Avec un score de 90, on peut assimiler le niveau de compréhension du contenu à celui d’un élève de 11 ans. Entre 60 et 70, le contenu peut être facilement compréhensible pour un élève de 15 ans tout au plus. 

Personnellement, je vous conseille de ne pas aller en dessous de cette plage de scores. On estime qu’avec un niveau de compréhension d’un jeune collégien, Google pourra comprendre facilement le contenu.  

4.2. Préférez une liste ordonnée pour vos énumérations

D’après The Next Web, les listes ordonnées représentent 41,6% des contenus utilisés comme Featured Snippets pour les recherches en ligne. 

Si vous ne les utilisez pas auparavant, c’est bien le moment de prendre l’habitude de créer des listes pour vos contenus. C’est un style très apprécié des internautes en raison de sa praticité. 

L’information est livrée directement et clairement, idéale pour un Featured Snippet. Vous pouvez par exemple répondre aux questions fréquentes que vous recevez sur votre marque sous forme d’un listicle. 

D’une part le contenu sera facilement analysé par les moteurs de recherche et d’autre part cela facilitera la lecture à vos utilisateurs. Ce qui augmente vos chances d’apparaître à la Position Zéro. 

4.3. Adoptez la technique de la Pyramide inversée 

La technique de la Pyramide inversée peut aussi vous aider à avoir de la pertinence dans vos contenus. 

C’est une technique rédactionnelle qui préconise que vous partez de l’information la plus importante pour descendre graduellement vers la moins importante, un peu comme si vous renversez réellement une pyramide en vrai. 

Techniquement, cela revient à proposer en haut de contenu, un résumé et vous abordez ensuite les détails progressivement jusqu’à entrer plus en profondeur dans le sujet. 

C’est une technique très utilisée par les journalistes en raison de son utilité pour les téléspectateurs. Dans notre contexte actuel, la technique de la pyramide inversée faciliterait beaucoup la compréhension à votre lectorat. 

Le lecteur accède vite à l’information importante de l’article et pourra décider s’il doit continuer sa lecture pour avoir plus d’éclaircissements, exactement à l’image de ce que Google recherche comme extrait à la Position Zéro. 

4.4. Utilisez des contenus relativement longs

Une autre façon de prouver à Google que votre contenu est bien pertinent et qu’il peut être extrait pour servir de résultat à la Position Zéro est de rédiger des contenus volumineux. Bon, pas obligatoirement trop volumineux, un article de 1 500 mots devrait faire le job. 

Il est déjà prouvé que les contenus longs présentent d’importants avantages SEO pour un site.

En plus de ces avantages, un contenu volumineux peut aussi vous permettre de gagner la Position Zéro sur un mot-clé. 

Sur le graphe ci-dessous, on peut voir clairement qu’il existe bien une corrélation entre le nombre de mots que contient une page et sa position sur une SERP :

Aussi, remarquez que plus un contenu est long, mieux vous le développerez. Prenez soin de collecter les informations importantes sur la thématique et produisez un contenu réellement utile pour le lecteur. 

Google en déduira que vous êtes une autorité dans votre secteur d’activité. Ce qui augmente vos chances d’être affiché à la Position Zéro. 

4.5. N’oubliez pas la recherche de mots-clés

Si vous êtes dans le référencement depuis un certain temps, vous connaissez déjà sûrement cette technique SEO, la recherche de mots-clés

Avec des outils comme SEMRush, Ahrefs et pleins d’autres encore, vous pouvez mettre en place une stratégie de recherche de mots clés efficace. 

Le but d’une telle stratégie est de dénicher les mots-clés pertinents pour vos activités, mais aussi moins concurrentiels pour vite vous référencer. 

Pour cela, rédigez des contenus dans lesquels vous allez pouvoir cibler ces mots-clés à faible volume de recherche. 

En les ciblant, vous pourrez gagner la Position Zéro bien rapidement que vous le pensez en raison du fait qu’il y existe moins de concurrents sur ces mots-clés. 

À présent, vous connaissez les bonnes pratiques à respecter pour optimiser vos contenus pour le rang 0. 

Mais savez-vous sur quels types de contenus il faut appliquer ces pratiques pour maximiser vos chances ? 

Chapitre 5 : 7 Types de contenus qui dominent la Position Zéro

Voici une liste de 7 formats de contenus qui sont les plus extraits que vous pouvez créer et dominer la Position Zéro de Google :

5.1. Contenu qui répond à des questions de type qui, quoi, où, quand ou pourquoi

Les contenus les plus fréquents qu’on retrouve au rang 0 sont les articles qui répondent aux questions, notamment aux questions de type : 

  • Qui ; 
  • Quoi ; 
  • Quand ; 
  • Où ; 
  • Pourquoi.  

Mais il est important de souligner que la complexité de la question compte beaucoup et influence le choix de Google. Il ne s’agira donc pas de simplement répondre à n’importe quelle question de type « quand » par exemple pour atteindre la Position Zéro.

Ce qui est recommandé, c’est de formuler des questions avec un niveau de difficulté intermédiaire, c’est-à-dire le juste milieu entre une question trop facile et trop difficile. 

Si la question relève d’un domaine public, Google décidera de se servir de sa propre base de données pour proposer une réponse plus appropriée à la Position Zéro. 

Exemple : Quelle est la longueur de la Grande Muraille de Chine ? 

Dans le même temps, si la question est trop complexe, Google peut décider simplement de ne pas proposer un résultat au rang 0 et passer directement aux résultats organiques. 

Et si la question est d’un niveau de complexité assez moyen, Google peut prendre un site de son index et l’afficher à la Position Zéro sous la forme d’un Featured Snippet.  

Exemple : Quelle est l’origine de la Grande Muraille de Chine ?

Peu importe votre secteur d’activité, il existe toujours des questions de types qui, , quoi, quand ou pourquoi que vous pouvez formuler et y répondre clairement dans un article. 

Si vous manquez d’idées, utilisez l’autocomplétion de Google ou les sections “Recherches associées” et “Autres questions posées”. 

Vous y trouverez des questions fréquemment recherchées par les internautes pour vous inspirer. 

5.2. Contenu qui présente les étapes de réalisation d’un processus

Les articles qui décrivent une recette, une instruction ou détaillent une question pratique se taillent la part du lion sur les 12% de recherche qui contiennent des résultats à la Position Zéro. 

Cette domination s’explique par le fait que les utilisateurs sont plus enclins aux contenus qui leur permettent d’apprendre quelque chose de nouveau, comme les contenus pédagogiques par exemple. 

L’autre avantage avec ces contenus, c’est qu’ils contiennent souvent des tutoriels qui facilitent la compréhension. 

En fonction de la question, vous pouvez ajouter des listes à puces, des images ou des vidéos à votre contenu pour expliquer la thématique aux utilisateurs.  

5.3. Contenu qui présente des définitions de termes techniques 

Un autre type de contenu qu’on retrouve souvent en Position Zéro regroupe les définitions de termes techniques. 

Ici, les questions que formulent les internautes sont de simples mots ou de très courtes phrases contrairement aux recherches vocales qui sont caractérisées par de longues phrases. 

Pour rechercher la définition d’un terme, l’utilisateur ne va pas forcément formuler une question complète. Si l’internaute tape tout simplement « SEO » ou « SEO définition », on peut comprendre qu’il recherche « Qu’est-ce que le SEO ». 

En fonction de votre domaine, vous pouvez sélectionner une liste de termes techniques et en faire un dictionnaire. Cela constituera une opportunité pour cibler plusieurs mots-clés pour la Position Zéro. 

Pour augmenter vos chances d’être choisi, enchérissez au mieux vos définitions en y insérant autant d’informations pertinentes que possible. 

Pour le terme « SEO » vous pouvez accompagner la définition d’un mini-guide où vous présenterez par exemple : 

  • Les avantages du SEO ; 
  • Les bonnes pratiques en SEO ; 
  • Les pratiques interdites en SEO ; 
  • Et les outils indispensables en SEO. 

Un peu comme cet article que vous lisez actuellement. De base, il est une définition du terme « Position Zéro », mais j’ai trouvé utile de compléter d’autres chapitres pour approfondir le sujet. 

Vous l’avez sans doute compris, rendez votre définition aussi complète que possible et détaillez chaque notion abordée pour rendre la compréhension de la définition accessible à tout le monde. 

Cet effort personnel que vous ajoutez peut être un atout considérable pour vous démarquer et gagner la Position Zéro. 

5.4. Contenu qui présente des comparaisons d’éléments

Il existe des types de contenus qui permettent de voir par contraste la différence entre plusieurs éléments comme : 

  • Les tableaux ; 
  • Les listes ; 
  • Et même des contenus textuels.   

Pour ce qui est des tableaux en Position Zéro, le formatage à utiliser est un peu différent, mais reste tout de même facile à mettre en place. 

C’est la balise <table> qui permet de réaliser des tableaux de comparaison et tant que vous disposez d’informations utiles ne vous retenez pas de les insérer. 

Lors de l’affichage de votre tableau à la Position Zéro, Google se chargera de présenter une version simplifiée comme Featured Snippets. 

Pour ce qui des idées à développer, il existe plusieurs sujets qui peuvent faire l’objet d’une comparaison. Il peut s’agir peut être : 

  • Des avantages et inconvénients des outils de travail ; 
  • Des différences entre des espèces d’animaux ; 
  • Des différences de fonctionnalités entre des appareils ; 
  • De la comparaison entre des variétés de produits alimentaires ; 
  • Etc. 

5.5. Contenu qui propose les ventilations de prix ou de coûts

Les utilisateurs raffolent de ces types de contenus, Google aussi d’ailleurs. Ce qui explique leur succès parmi les résultats en Position Zéro. 

Le fait est que les ventilations de prix permettent à l’utilisateur de faire rapidement la comparaison entre le coût de vos produits (ou services) et ceux de vos concurrents. 

En seulement quelques secondes, il pourra savoir qui de vous deux offre un prix abordable. Cependant, ne vous inquiétez pas si vous n’offrez pas la solution la moins chère. 

Ce n’est pas vraiment un problème puisque bon nombre de consommateurs savent déjà que parfois, la bonne qualité est liée à un coût élevé. 

Prenez juste soin d’ajouter dans le tableau les avantages importants que vous offrez et qui pourraient justifier le prix fixé. 

Vous pouvez aussi présenter une comparaison de prix entre deux mêmes services, mais disponibles en plusieurs formules ou des produits en plusieurs modèles : 

Si vous opérez dans un secteur d’activité où les prix ne sont pas fixes et varient très rapidement, on convient qu’il serait compliqué de faire une liste préétablie des prix de vos différents produits. 

L’idéal dans une telle situation serait plutôt de proposer un tableau d’estimation pour aider les internautes à se faire une idée de la marge des prix. 

C’est une façon d’améliorer l’expérience utilisateur que vous offrez sur votre site. Vous devez primer la satisfaction de vos utilisateurs et rechercher constamment des solutions pour leur faciliter la vie. 

5.6. Contenu avec des listes de Best of… Top… ou de Meilleur…

Les termes qui reviennent le plus souvent dans les résultats en Position Zéro sont les mots :

  • Top 
  • Best Of 
  • Meilleur 

Les internautes veulent toujours le « meilleur » dans leurs recherches : « Meilleure Université en Commerce International », « Top 10 des meilleurs sites e-commerces », « Meilleur restaurant près de chez moi », etc. 

Avez-vous déjà rédigé de telles listes dans votre domaine ? Si non, ne laissez pas uniquement vos concurrents proposer ce qui est « meilleur » pour les internautes. 

Lancez-vous également dans la création des listes de « meilleurs produits » ou de « meilleurs services » dans votre secteur. 

Faites bien vos recherches et justifiez-les avec des statistiques à l’appui, en quoi tel produit est meilleur qu’un autre ou en quoi tel service est-il plus rentable que d’autres. 

5.7. Contenu avec les questions fréquemment posées par les clients

Il est important de souligner qu’il ne s’agit pas des questions qu’on retrouve sur les pages FAQ. Ces questions regroupent généralement des informations qui tournent autour d’une grande variété de sujets. 

Ici, ce qui est recommandé, c’est la création de contenus sur les questions fréquentes des clients, mais suffisamment riches pour construire un sujet qui fait ressortir les détails et les nuances de la thématique. 

Si vous vendez des fleurs naturelles par exemple, vous pouvez rédiger un article sur les variétés de fleurs à planter en automne et être affiché à la Position Zéro. 

Généralement, ces types de contenus doivent être régulièrement mis à jour, c’est pourquoi il est utile d’y ajouter une balise « Last Updated » pour permettre à Google et aux internautes de suivre l’historique des modifications. 

Chapitre 6 : Autres questions posées sur la Position Zéro

6.1. Que signifie la Position Zéro dans les SERP ? 

La position zéro est le terme utilisé pour décrire l’extrait en vedette de Google. Également appelé featured snippets, P0 vise à répondre directement aux questions des internautes, sans avoir à cliquer sur le lien des résultats de recherche. Il s’affiche en haut de la page de recherche au-dessus des résultats de recherche organiques.

6.2. Pourquoi viser la Position Zéro ?

Voici trois (03) raisons principales pour lesquelles vous devez viser cette position :

  • Elle permet d’obtenir plus de places sur les SERP ;
  • Elle vous permet d’être bien classé pour les recherches vocales ;
  • Elle augmente le taux de clics (CTR) du site Web choisi.

6.3. Que faire pour atteindre la position Zéro ?

  • Optez toujours pour une liste ordonnée pour vos énumérations : Liste à puce, numérotation… ;
  • Évitez les tournures et allez droit au but lors de la création de vos contenus ;
  • Créez du contenu spécifiquement dans le but de répondre aux questions ; 
  • Fournissez des réponses approfondies ;
  • Connaissez les questions que vos lecteurs se posent ;
  • Créez un contenu vraiment de haute qualité ;
  • Travaillez pour fournir la meilleure réponse ;
  • Utilisez des pages de questions et réponses ;
  • Remplissez la page d’images de haute qualité ;
  • Structurez parfaitement vos contenus ;
  • Utilisez un puissant référencement On-page ;
  • N’oubliez pas la recherche de mots-clés ;
  • Etc.

6.4. Combien de types de featured snippets existe-t-il ?

Il existe quatre types de featured snippets : 

  • Les paragraphes ; 
  • Les tableaux ;
  • Les listes ;
  • Et les vidéos. 

Chacun peut être utile pour augmenter le volume de recherche sur votre site Web.

6.5. Quelle est la différence entre rich snippets et featured snippets ?

En terme simple, un extrait enrichi est un résultat de recherche organique amélioré, alors que le featured snippet est une réponse à une requête qui apparaît au-dessus des résultats de recherche organique en position zéro.

Conclusion 

En résumé, on retiendra que la Position Zéro désigne simplement ce petit extrait isolé des recherches organiques que vous retrouvez en haut des pages de Google lorsque vous entrez certaines questions, notamment conversationnelles. 

Il s’agit d’une position très convoitée par les référenceurs web parce qu’elle améliore le référencement des pages choisies. 

Mais une chose est de la désirer et s’en est une autre de réunir les conditions nécessaires pour la mériter. 

J’ai eu l’occasion de vous montrer un certain nombre de bonnes pratiques à observer pour mériter d’occuper la Position Zéro. 

Et vous, quelle est votre stratégie pour occuper ce rang ? Partagez-les avec nous en commentaire ! 

A bientôt !