Définition Google Knowledge Graph

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Le Knowledge Graph est une base de connaissance dont Google s’en sert pour compiler ses résultats qui regroupent des informations sémantiques tirées de diverses sources. Il comprend un réseau d’entités interconnectées (objets, événements, situations ou concepts) et a été mis en place pour permettre aux utilisateurs de trouver facilement en un seul lieu toutes les informations en rapport avec leur requête.

 

Le moteur de recherche Google évolue au fil du temps, avec de nouvelles fonctionnalités qui s’intègrent. Cela  lui permet d’apporter avec efficacité et rapidité des réponses aux nombreuses questions que lui adressent les internautes. 

L’une de ces fonctionnalités est le Knowledge Graph. Il s’agit d’une base de connaissances qui a été introduite dans le fonctionnement du moteur de recherche Google depuis mai 2012. 

Alors :

  • De quoi s’agit-il ? 
  • Comment fonctionne-t-il ?
  • Quels sont ses avantages ? 
  • Comment optimiser un site web pour celui-ci ?

Dans cet article, je vais essayer d’apporter une réponse précise à toutes ces questions.

Suivez donc ! 

Chapitre 1 : Que faut-il vraiment comprendre par Google knowledge Graph et pourquoi est-il important ? 

Dans ce premier chapitre, je vous fais découvrir les bases de ce concept. 

Pour cela, je vous : 

  • Donne une brève explication du knowledge graph ; 
  • Explique pourquoi il s’agit d’une innovation importante ;
  • Cite les avantages qu’il peut apporter à votre site ;
  • Etc.

1.1. D’où vient le concept Knowledge Graph et comment le reconnaître ?

L’un des objectifs de Google est d’améliorer l’expérience utilisateur des internautes en leur fournissant rapidement et de façon pertinente des résultats appropriés à  leur recherche. 

La réalisation de cet objectif le place comme un outil incontournable dans le domaine de la recherche en ligne. À juste titre, il détient la plus grande part de recherches en ligne dans le monde

Cela est dû aux différents algorithmes et moyens qu’il utilise pour trouver des résultats qui correspondent aux différentes requêtes que les internautes lui soumettent. 

Parmi ces moyens, on retrouve le Knowledge Graph. Comme je l’ai dit plus haut, il s’agit d’une base de connaissances. 

Cette dernière se sert de la sémantique ainsi que d’autres critères pour regrouper et relier des informations non seulement sur les personnes et les lieux, mais aussi sur les termes les plus utilisés pour la recherche en ligne. 

Ces informations permettent à Google d’afficher des résultats pertinents et précis. 

Dès lors, lorsqu’un utilisateur envoie une requête de recherche pour un terme spécifique, Google parcourt le Web pour extraire et analyser les informations trouvées. 

Lesdites informations lorsqu’elles sont sélectionnées, sont ensuite affichées dans un panneau sur le côté droit des résultats de la recherche. 

Larry-page

Cette partie est encore appelée Knowledge Panel ou Knowledge Graph Card

Les informations du Knowledge graph permettent de comprendre clairement, sans même quitter la SERP, le sens et la définition du terme recherché.

À titre d’exemple, si vous tapez dans la barre de recherche Google le terme « SEO », le panneau de connaissances s’affiche et vous pouvez voir : 

  • Des images ;
  • Une définition ;
  • Des recherches associées.

 

De même, comme vous pouvez le constater, le graphique de connaissance a été conçu et mis en place pour recueillir des informations sur les mots-clés les plus utilisés ainsi que sur l’intention de recherche qui s’y cache derrière eux. 

De même, le Knowledge Graph garantit que Google fournit des résultats de recherche personnalisés et précis en se basant sur des facteurs comme : 

  • Les personnes ;
  • Les emplacements ;
  • Le moment de la recherche ;
  • Leurs liens avec d’autres contenus du Web. 

Tout ceci justifie le fait que lorsque vous effectuez une recherche, Google ne se contente pas seulement de vous afficher les résultats correspondants à cette recherche. 

Il vous affiche non seulement des résultats similaires, mais aussi d’autres résultats qui ont un lien avec ladite requête. 

Par ailleurs, le Knowledge Graph de Google peut être assimilé à un gestionnaire de données. 

Sur cette base, il possède certaines caractéristiques que je vais énumérer dans les lignes qui suivent. 

1.2. Quelles sont les caractéristiques du Knowledge Graph ? 

En analysant le knowledge graph de Google, on se rend compte qu’elle possède différentes caractéristiques. Voici les principales :

  • Les informations qu’il comporte sont reliées entre elles : 

Les informations contenues dans le Knowledge graph sont en relation les unes avec les autres. Elles forment donc un réseau et sont analysées comme un ensemble de données.

  • Il repose sur la sémantique 

Le Knowledge Graph repose sur la sémantique. C’est ce qui lui permet d’interpréter et de traiter de manière efficace et sans équivoque les requêtes des internautes.

  • Il comprend plusieurs types de données : 

Le graphique de connaissance de Google comporte divers types de données. Il peut donc afficher des images, des vidéos ou encore des textes.

  • Il est formalisé : 

Tout le fonctionnement du graphe de connaissance repose sur un processus qui lui permet de donner aux internautes ce qu’ils veulent.

À présent, découvrons toute l’importance du Knowledge Graph :

1.3. Quelle sont les avantages du Knowledge Graph ?

L’importance du Knowledge graph de Google peut être déterminée à partir de ses avantages. Parmi ceux-ci, nous avons : 

1.3.1. Il permet au moteur de recherche d’afficher des résultats connexes à l’intention de recherche des internautes

Le Knowledge Graph permet à Google d’aller au-delà de la recherche. Il ne cherche pas seulement la correspondance entre les mots-clés, mais analyse aussi les résultats selon des facteurs de qualité afin d’afficher les meilleurs résultats à l’internaute.

Ainsi, au lieu de se contenter d’afficher uniquement des résultats comportant les termes de la requête, il effectue une analyse approfondie afin d’afficher d’autres informations utiles qui peuvent intéresser l’internaute.

1.3.2. Il permet à l’internaute de voir tous les résultats en seul endroit dans la SERP 

Puisqu’il existe une diversité de sites traitant des mêmes sujets ou des sujets similaires, l’existence d’un knowledge graph vous évite d’avoir à aller chercher vos résultats en parcourant plusieurs sites. 

Mais plutôt, il vous offre un aperçu global de l’essentiel à retenir à propos de la requête. 

De plus, à partir du Knowledge graph, Google peut vous citer les sources les plus importantes que vous devez consulter pour mieux comprendre ce que vous recherchez. 

Le Knowledge Graph permet aussi à Google de rassembler les éléments les plus importants sur un sujet. Ces derniers sont affichés à l’écran sur le côté droit de votre ordinateur ou des autres supports que vous utilisez. 

1.3.3. Il affiche des informations crédibles 

Les informations contenues dans le Knowledge Graph sont souvent des vérités uniques et unanimes. Néanmoins, il faut noter qu’il peut parfois contenir des erreurs factuelles, mais c’est très rare.

Cela s’explique par le fait qu’il est ouvert à la manipulation par les webmasters.

Recherche Lamborghini

1.3.4. Il permet à l’utilisateur d’accéder rapidement à des résultats de recherche pertinents

L’affichage des informations du graph de connaissance peut éviter à l’internaute d’aller encore chercher les résultats sur un autre site. 

Par exemple, si l’internaute n’a besoin que d’une définition, il peut déjà obtenir sa réponse dans le panneau de connaissance. Il n’aura donc plus besoin de cliquer sur un lien avant de trouver satisfaction.

1.3.5. Il permet à l’internaute de gagner du temps

Le Knowledge Graph permet à l’utilisateur d’accéder rapidement aux informations auxquelles il ne pouvait accéder qu’après avoir cliqué sur plusieurs liens. Ainsi, il bénéficie d’un gain de temps considérable. 

1.3.6. Il fournit toutes les informations utiles à propos de votre entreprise 

À partir du moment où vous gagnez une place dans la base de connaissance Google, les internautes pourront facilement accéder à toutes les informations sur votre marque lorsqu’ils effectuent une recherche sur celle-ci. 

Il peut s’agir : de l’adresse professionnelle, des coordonnées, de l’URL de votre site, du numéro de téléphone, etc.

Ceci contribue sans doute à renforcer la confiance entre vous et les internautes. 

C’est aussi un bon moyen pour vous d’augmenter la notoriété et la crédibilité de votre marque.

1.3.7. Il améliore l’expérience utilisateur des internautes 

En affichant plus rapidement les informations de recherche, Google permet aux internautes de trouver sans effort les informations dont ils ont besoin. 

En un mot, l’affichage du panneau de connaissance leur facilite énormément la tâche. Ce qui augmentera encore plus l’expérience utilisateur pour Google et votre site

1.3.8. Il peut augmenter le trafic des sites internet 

Selon forbes, 71 % des internautes ne dépassent jamais la première page des résultats. En effet, le knowledge graph se place toujours en tête de la première SERP, c’est donc la première des choses que les internautes voient lorsqu’ils effectuent une requête.

Ils peuvent être tentés de le visiter si le knowledge graph ne fournit pas toutes les informations dont ils ont besoin

Cela permet ainsi d’augmenter le trafic vers votre site Web et d’améliorer le classement dans les résultats de recherche. 

1.4. Pour quelle raison vous devez optimiser votre site pour le Knowledge Graph ?

Si vous prêtez attention aux différents avantages que j’ai cités un peu plus haut, vous remarquerez que le Knowledge Graph est à la fois important pour les internautes et pour les webmasters. 

Précisément pour ces derniers, il est important parce que : 

  • C’est un raccourci pour obtenir plus de notoriété ainsi que de trafic vers leur site internet et ainsi augmenter le classement de leur site ;
  • Il aide Google à mieux comprendre leur site et leur contenu.

De plus, en optimisant votre site Web pour le Knowledge Graph, cela voudra dire que vous aidez Google à comprendre exactement ce qu’il y a sur vos pages Web.

Vous amenez également Google à voir la pertinence et l’exactitude des pages de votre site. 

Ceci, à son tour, permettra aux utilisateurs d’accéder plus facilement aux informations qu’ils recherchent, mais aussi d’obtenir une bonne expérience de recherche.

L’optimisation de votre site pourra également aider le moteur de recherche à améliorer sa base de connaissance. 

C’est-à-dire, trouver les informations précises et pertinentes pour chaque requête formulée. 

Néanmoins, le panneau de connaissance ne présente pas que des avantages.

1.5. Quel est le désavantage du Knowledge Graph ?

En dépit de ces différents avantages, il faut préciser que le Knowledge Graph a aussi un certain désavantage sur le référencement naturel. 

Cela s’explique par le fait que l’affichage du panneau de connaissance Google entraîne une diminution du trafic vers le site qui en bénéficie. 

Cette situation est souvent due au fait que lorsque Google affiche le graph de connaissance, les internautes n’ont souvent plus besoin de cliquer sur le lien du site avant de trouver ce qu’ils recherchent. Cela se traduit donc par une diminution du taux de clic pour la page en question.

Mais vous n’avez pas besoin de vous inquiéter pour cela, car vous gagnerez quand même en notoriété lorsque vous arriverez à obtenir une place dans ce graph de connaissances. 

Voyons à présent les différents types informations que contient souvent le Knowledge Graph de Google : 

1.6. Quels sont les différents types d’informations qu’on retrouve au niveau de Google Knowledge Graph ? 

Au nombre des éléments qu’on peut retrouver au niveau de cette base de connaissance, nous avons :

1.6.1. Des données sur une entreprise

L’une des premières catégories d’informations que vous pouvez faire apparaître grâce au knowledge graph est l’information sur des entreprises.

En effet, dès que vous effectuez la recherche à propos d’une entreprise, vous pouvez voir afficher : 

  • Le logo ;
  • Le profil sur les réseaux sociaux ;
  • Le site Web officiel ;
  • Le fondateur ;
  • Une liste des produits que propose cette entreprise ;
  • Les avis ou critiques ;
  • L’emplacement ;
  • Les heures d’ouverture et de fermeture ;
  • Etc.

Toutes ces informations vous donnent un accès pour interagir directement avec l’entreprise lorsque vous êtes intéressé par ce qu’il propose. Ainsi vous pouvez : 

  • Prendre rendez-vous ;
  • Faire des réservations ; 
  • Acheter ;
  • Etc.

1.6.2. Les personnes célèbres

Au-delà des entreprises, le panneau de connaissance peut aussi vous afficher des informations sur des individus les plus célèbres de la planète. 

Vous aurez ainsi une pluralité d’informations à leur propos. 

Par exemple, lorsque vous effectuez une recherche pour Galilée, vous verrez sans doute dans le panneau de connaissances : 

  • Sa biographie ;
  • Ses images ;
  • Sa date et lieu de naissance ;
  • La date de son décès ;
  • Ses découvertes ;
  • Les noms des personnes qui peuvent être associées ;
  • Etc.

1.6.3. Les informations sur des produits

Avec la fonctionnalité d’affichage du panneau de connaissance de Google, vous avez l’opportunité d’obtenir des informations pertinentes sur un produit directement sur la page de résultats. 

Livre pere riche pere pauvre

1.5.4. Alimentation et nutrition

Si vous effectuez des recherches concernant ce domaine, vous pouvez obtenir des informations très intéressantes avec Google knowledge graph. 

Par exemple, en effectuant une recherche à propos d’un mets, vous pouvez trouver une pléthore d’informations utiles sur ce dernier. 

Par exemple, en effectuant une recherche sur le riz, le panneau de connaissance vous affiche : 

  • Une description du mets ;
  • Son origine ;
  • Les recherches similaires ;
  • Les informations nutritionnelles ;
  • Etc.

1.6.5. Divertissement (films, émissions de télévision, livres, musique)

Une autre catégorie d’information que vous verrez certainement au niveau de Google knowledge graph tourne autour du divertissement.

 Il peut donc être question : 

  • D’art ;
  • De musique ;
  • De films ;
  • De livres ;
  • Etc.

Recherche google Casa de papel (1)

Vous trouverez essentiellement pour ce qui les concerne,  des informations sur : 

  • Les dates de diffusions ;
  • Les bandes-annonces ;
  • La date de sortie ;
  • L’audience ;
  • Les critiques ;
  • Etc. 

1.5.6. Autres types d’informations qu’on retrouve dans Google Knowledge Panel

Le panneau de configuration s’affiche aussi lorsque vous effectuez des recherches sur : 

  • Les pays ;

Recherche google france (1)

Recherche google france (2)

 

  • Les animaux ;

Recherche google ours brun (1)

  • Les phénomènes naturels ;

  • Les saisons ;

  • Etc.

Voilà donc un aperçu de ce à quoi le Knowledge Graph vous permet d’accéder.

Avant de clôturer ce premier chapitre, je tiens à vous rappeler que vous avez aussi la possibilité de suggérer des modifications à votre panneau de connaissance présent sur la SERP. 

1.7. Comment modifier le Knowledge Graph ? 

En effet, les panneaux de connaissances de Google ne sont pas toujours parfaits. 

Parfois, ils affichent des informations incorrectes, et cela peut également être vrai pour le panneau de connaissance de votre site. 

Lorsque cela se produit, vous pouvez faire des modifications en :  

  • Cliquant sur le bouton “Revendiquer cette fiche info” qui se trouve complètement en bas du panneau ;

  • Remplissez les formalités pour vous faire vérifier ;

  • Une fois la vérification effectuée, un bouton « Suggérer une modification » s’affichera à côté du panneau de connaissances chaque fois que vous êtes connecté à un compte associé.

Pour mieux comprendre, vous pouvez simplement jeter un coup d’œil à cet article de Google sur le Knowledge graph panel.  

À présent, intéressons-nous à son fonctionnement.  

Chapitre 2 : Comment fonctionne le Knowledge Graph ? 

Ici, je vous fournis des informations sur la façon dont le graphique de connaissances de Google affiche les informations. 

2.1. D’où proviennent les résultats de Google Knowledge Graph ?

Au nombre des questions que peut susciter l’affichage des informations au niveau du panneau de connaissance de Google, il y a celle qui concerne la façon dont les résultats sont sélectionnés au niveau du Graph

Le Knowledge Graph est un outil qui aide Google à mieux comprendre l’intention de recherche qui se trouve derrière chaque requête. Il lui permet de contextualiser les recherches et de fournir des résultats adaptés. 

Ces résultats proviennent de diverses sources. On distingue en premier lieu, des sites comme :

2.1.1. Wikipédia 

Wikipédia est un projet d’encyclopédie numérique mondiale multilingue.

Wikipedia Encyclopedie

Source : Wikipédia

Il est gratuit et comporte une fonctionnalité de modification ouverte au public. Cela ne l’empêche pourtant pas de fournir des contenus très intéressant et bien détaillé sur une multitude de sujets, de questions ou de termes. 

2.1.2. Wikidata  

Géré par Wikimedia, wikidata est une base de connaissances gratuite. 

Wikidata

Source : Wikipédia

Il collecte des informations à partir des données structurées collectées sur les autres sites de la gamme wiki à l’instar de wikipédia. 

À l’image de Wikipédia, les internautes ainsi que les robots peuvent y accéder pour apporter des modifications.

2.1.3. CIA World Factbook  

Comme Wikipédia, wikidata, le CIA World Factbook est aussi une ressource de référence. Il est géré par la Central Intelligence Agency. 

 CIA

Source : Northampton

Il fournit des informations de type almanach sur les pays du monde entier. 

Il a été créé au départ pour les représentants du gouvernement américain. Mais il est également utilisé par d’autres acteurs tels que : Les étudiants, les journalistes, le knowledge graph, etc. 

2.1.4. Les données structurées 

Les données structurées sont des informations spécifiques que les webmasters ou propriétaires de site web intègrent sur leur site.

Elles peuvent prendre plusieurs formes. Il peut être question de nom, âge, genre, avis, note, honoraire, etc. 

En d’autres termes, il s’agit d’un type de données qui respecte un ensemble de règles déjà fixées. C’est justement ce qui permet à Google de les prendre en compte comme des éléments importants.

L’un des éléments utilisés pour mettre en place des données structurées, c’est la balise schema.org.

2.1.5. Les sites faisant autorité dans leur domaine

Pour Google, la crédibilité signifie l’autorité. 

Cela signifie qu’il prête attention à là : 

  • La pertinence des contenus ;
  • L’âge du domaine ;
  • Le nombre de liens de qualité que comporte votre site ;
  • La notoriété des auteurs ; 
  • Etc. 

Facebook et YouTube sont deux exemples de sites d’autorité. Leur score avec mozbar est respectivement de 96 et 100. 

Par ailleurs, notez que pour apparaître dans le panneau du Knowledge Graph, Google utilise certains critères.

2.2. Quels sont les critères qui permettent à Google d’afficher les informations dans le Knowledge Graph ? 

Il existe trois critères essentiels à partir desquels Google identifie les informations qui doivent apparaître au niveau de son panneau de connaissance. Ces critères sont : 

2.2.1. L’Intention de l’utilisateur 

Comme vous le savez, à chaque requête correspond une intention de recherche. 

Ainsi, la satisfaction de l’internaute dépend du fait qu’il trouve rapidement les informations qui correspondent à son intention de recherche. 

Ce sont ces informations qui sont classées au niveau du panneau de connaissances de Google. 

Dès lors, avant d’espérer apparaître dans cet espace, vous devez être sûr que votre site ou page Web répond convenablement aux diverses questions de l’internaute.

2.2.2. La sémantique 

La sémantique, c’est ce que Google utilise pour mieux comprendre les demandes d’un internaute.

En effet, la façon dont les internautes formulent les questions de recherche ne permet pas toujours aux moteurs de recherche de les comprendre. 

Pour faire face à cela, ils sont obligés de s’adapter afin de mieux les comprendre et trouver les résultats qu’il faut. 

Ceci justifie également l’existence du Knowledge Graph. En réalité, Google se sert de la recherche sémantique, c’est-à-dire la recherche des synonymes, du contexte et du traitement du langage naturel afin de trier les recherches par thèmes et produire des résultats précis et pertinents.

La recherche sémantique voudrait également que les webmasters :

  • Abordent les sujets qu’ils traitent en allant plus en profondeur plutôt que de se limiter aux mots-clés ;
  • Utilisent en plus des mots-clés simples, des mots-clés de longue traîne et des mots-clés LSI ;
  • Créent leur contenu en tenant compte de l’intention de recherche et des besoins de l’internaute.

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, je vous invite à lire mon article sur l’importance de la sémantique pour améliorer son SEO.

2.2.3. L’indexation des entités

L’expression « entité » renvoie à tout ce qui a un sens bien défini.

Google dispose d’une collection d’entités qui couvre plusieurs domaines. Ces entités sont reliées entre elles. Google les associe donc afin de produire des informations factuelles pour certaines requêtes des internautes. 

Ces informations sont aussi utilisées pour s’afficher au niveau du panneau de connaissances.

À présent, je vous dévoile quelques stratégies qui vous permettront d’optimiser votre site afin qu’il soit placé au niveau du panneau de connaissance.

Chapitre 3 : Quelles sont les stratégies pour optimiser votre site pour le Knowledge Graph de Google ? 

Dans ce chapitre, je vous propose quelques stratégies à mettre en place afin d’optimiser votre site pour le Knowledge Graph de Google. En effet, si vous souhaitez obtenir une place dans le graph de connaissance de Google, vous devez respecter les règles suivantes : 

3.1. Créez et configurez votre profil dans Google My Business

Si vous êtes une entreprise, la création d’une page Google My Business est nécessaire pour accroître votre visibilité dans les SERPs. Cela vous permet non seulement d’être inclus dans la liste des entreprises de votre localité, mais aussi d’avoir un knowledge graph pour votre entreprise :

Ainsi, à chaque fois que les internautes taperont le nom de votre entreprise, ils pourront avoir accès à tous les éléments d’informations disponibles sur votre profil.

Inscrivez-vous donc à la plateforme Google My business et assurez-vous de rédiger une description détaillée pour votre entreprise et vos produits ou services.

De plus, renseigner : 

  • Votre adresse professionnelle ;
  • Votre emplacement ;
  • Les coordonnées et le site Web précis de l’entreprise.

Une fois la page créée, encouragez vos clients à donner leur avis. C’est une bonne méthode que vous pouvez utiliser afin de savoir ce qu’ils pensent de vos produits et services. 

Cela pourra agir comme un vote de confiance qui permettra à Google de renforcer votre position dans le panneau de  connaissances. Cela attirera aussi d’autres clients potentiels vers votre site internet. 

Par ailleurs, essayez de répertorier votre entreprise dans d’autres annuaires comme : 

Apprenez plus sur Google My business en lisant cet article de twaino qui traite de comment configurer votre compte my business

3.2. Renforcez l’autorité de votre site internet 

L’autorité peut être définie comme le degré de confiance que les moteurs de recherche accordent à un site internet. Il s’agit généralement d’un score compris entre  0 et 100 qui est attribué à votre site. 

Plus le score se rapproche de 100, plus votre site a de l’autorité. Plus ce score est éloigné de 100,  moins le site a d’autorité. 

L’autorité d’un site peut être affichée grâce à l’outil moz toolbar

Comme vous allez le constater, Google donne une certaine priorité aux sites qui ont une grande autorité. C’est justement pour cette raison qu’il a l’habitude de les afficher dans les premières positions des SERPs. 

Pour renforcer l’autorité de votre site, vous devez : 

  • Ecrire des contenus de qualités et bien détaillés ;
  • Mettre en place une bonne stratégie de création de backlinks ;
  • Rédiger des articles d’invités sur des sites faisant autorité ;
  • Être actif sur les réseaux sociaux, en particulier sur des sites comme YouTube, car il est connecté à Google via divers produits ;
  • Mettre en place plusieurs pages d’informations pertinentes sur votre site. 

3.3. Optimisez le contenu de votre site pour les utilisateurs   

En tant que créateur de contenu Web, la première des choses que vous devez faire pour atteindre la première SERP de Google et par la suite vous retrouver au niveau du panneau de connaissance, c’est de produire des contenus que les internautes apprécieront

 

Ces contenus doivent non seulement respecter les règles de création, mais aussi avoir pour objectif : la satisfaction de l’intention de recherche des internautes

Cela passe nécessairement par : 

Et une bonne méthodologie de recherche des mots-clés. Ces mots-clés doivent par la suite être intégrés de façon naturelle au sein du contenu. Concrètement, lorsque vous optimisez le contenu de votre site pour les utilisateurs, vous devez tenir compte de plusieurs choses.

  • Le contenu doit avoir un objectif bien défini et doit apporter satisfaction à une intention de recherche particulière ;
  • Vous devez créer des titres attrayants et accrocheurs qui attirent immédiatement l’attention de l’internaute ;
  • Vous devez hiérarchiser votre contenu en le scindant grâce aux différents sous-titres ;
  • Créez des listes à puces ou numérotées pour rendre certaines parties plus faciles à lire ; 
  • De courtes conclusions avec des appels à l’action ;
  • De sous-titres avec des mots-clés ;
  • Un codage HTML efficace ;
  • Etc. 

Parlant du contenu, vous devez également faire en sorte que votre site dispose d’un design clair. Il doit aussi offrir une bonne expérience utilisateur aux internautes. 

N’oubliez pas non plus d’utiliser des images et des vidéos pour stimuler l’engouement de l‘internaute.

3.4. Améliorez l’expérience utilisateur 

L’expérience utilisateur peut être définie comme la qualité de ce que vous offrez à vos utilisateurs depuis l’instant où ils atterrissent sur votre site jusqu’au moment où il le quitte. Cela passe surtout par :

  • La vitesse de chargement de votre site ; 
  • Sa conception ;
  • Sa facilité de navigation ; 
  • Le format et la police des contenus.

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour améliorer l’expérience utilisateur sur votre site :

  • Investissez dans votre design ;
  • Créez des titres accrocheurs ;
  • Ciblez le mot-clé principal dans votre titre ;
  • Utilisez des données, des statistiques, des captures d’écran et des chiffres précis tout au long de votre rédaction ;
  • Améliorez la vitesse de chargement des pages de votre site internet ; 
  • Analysez de temps en temps le comportement de vos visiteurs et améliorez ce qui ne va pas. 

3.5. Optimisez votre site pour le moteur de recherche Google 

Tout en gardant à l’esprit la satisfaction des utilisateurs, vous devez également être sûr que les moteurs de recherche comprennent votre site internet. 

En effet, si vous cherchez à optimiser votre site pour le panneau de connaissance, vous devez faire en sorte que les robots explorateurs du moteur de recherche sachent exactement de quoi parle votre page Web. 

Cela est nécessaire dans la mesure où ce sont ces robots qui ont à charge : La collecte et l’indexation des informations qui se trouvent sur votre site. 

Il vous revient donc de veiller à mettre en place un certain nombre d’éléments pour permettre aux robots de bien prendre connaissance de ce qu’il y a sur votre site web. Il s’agit par exemple de la mise en place : 

  • Des différentes balises ;
  • De l’aspect responsive du site ;
  • De l’optimisation de la vitesse de chargement de la page ;
  • Etc.

3.6. Boostez votre présence sur les réseaux sociaux

La raison est simple : une section du panneau de connaissances renvoie aux profils de médias sociaux. 

De plus, pour générer une notoriété maximale, vous devez penser à être présent sur les plateformes de médias sociaux populaires.

Cela donne non seulement une visibilité à votre site internet, mais aussi vous permet d’entretenir des liens avec votre public cible ainsi que de potentiels clients. Vous aurez également la possibilité de gagner la confiance de votre audience.

Il vous aide à revendiquer votre place au niveau de la carte Knowledge Graph et à demander des modifications de son contenu.

L’une des plateformes que vous pouvez utiliser pour réaliser cet objectif est YouTube.

Il s’agit non seulement d’un site d’autorité, mais aussi, il dispose d’une énorme base d’utilisateurs qui sont directement connectés à Google. 

Dès lors, tout ce qui est publié sur YouTube par votre entreprise ou votre marque peut être également utilisé pour enrichir le Knowledge Graph ou les résultats organiques.

En dehors de YouTube, vous avez aussi les plateformes comme : 

3.7. Répertoriez votre site sur Wikipédia et Wikidata

Puisqu’une bonne partie des informations sur le Knowledge Panel proviennent des pages Wikipédia ou wikidata, il est important de créer ces pages pour votre entreprise. 

Être répertorié sur Wikipédia et Wikidata peut être délicat, car seules les références vérifiables et impartiales sont autorisées.

3.8. Utilisez des données structurées

Comme mentionné plus haut, pour être inclus dans le Knowledge Graph, les robots explorateurs de Google doivent être en mesure de comprendre en quoi consiste votre site Web. 

Un moyen simple de transmettre ces informations consiste à utiliser des données structurées.

Il s’agit d’un code que vous pouvez ajouter sur votre site web. Lorsqu’il est ajouté, il permet aux moteurs de recherche d’identifier la façon dont votre contenu est structuré. Il leur permet également d’afficher aux internautes les résultats les plus pertinents.

Habituellement, il est utilisé pour donner aux moteurs de recherche des informations à inclure sur les pages de résultats de recherche.  

Cela peut aussi les aider à améliorer leur visibilité en ligne, de même que les taux de clic.

Le balisage de schéma peut comporter : 

  • Des avis ;
  • Des évaluations ;
  • Les prix ;
  • Des événements ; 
  • Des emplacements ;
  • La date de publication des articles ;
  • Les autres contenus que vous souhaitez intégrer. 

Si vous cherchez à en savoir plus à ce sujet, je vous propose de visiter l’article de Google à l’endroit des développeurs

3.9. Utilisez les balises meta et les mots-clés

Un autre moyen de transmettre les informations de votre site aux robots d’explorations est d’assurer que toutes vos pages Web contiennent des balises Meta et incluent les mots-clés que vous souhaitez cibler.

Dans le même ordre d’idée, veillez à ce que les pages de votre site Web soient bien indexées.

3.10. Utilisez des mots-clés à longue traîne

Les mots-clés à longue traîne vont de pair avec la recherche basée sur les entreprises. En effet, la recherche basée sur les entreprises et l’usage des mots-clés de longue traîne permettent aux internautes de trouver exactement ce qu’ils recherchent.

C’est justement ce que WordStream tente d’expliquer lorsqu’il affirme : 

« La gestion des mots-clés à longue traîne consiste simplement à établir de meilleures lignes de communication entre votre entreprise et les clients qui sont déjà là-bas, en recherchant activement ce que vous offrez. »

Ces types de mots-clés :

  • Favorisent le classement SEO ;
  • Réduisent la compétition autour des mots-clés ;
  • Génèrent plus de trafic vers votre site ;
  • Favorisent l’indexation de votre site par Google.

3.11. Utilisez des mots-clés

Les mots-clés simples ne sont pas aussi influents qu’ils l’étaient il y a plusieurs années.

Cependant, ils affectent toujours le contenu et doivent apparaître dans :

  • L’URL ;
  • La balise de titre ;
  • La méta description ;
  • Les noms d’images et les descriptions alternatives ;
  • L’introduction, le corps et la conclusion du contenu.

Chapitre 4 : Autres questions posées sur Google Knowledge Graph 

4.1. Qu’est-ce que Google Knowledge Graph ?

Un graphe de connaissances, également appelé réseau sémantique, est un ensemble d’entités interconnectées (objets, événements, situations ou des concepts)

Il contient une grande base d’informations et de données dont Google se sert pour afficher aux utilisateurs les résultats de recherche plus ciblés et pertinents. 

4.2. Quelles sont les principales caractéristiques de Google Knowledge Graph ?

Les graphes de connaissances combinent les caractéristiques de plusieurs paradigmes de gestion de données :

  • Database, car les données peuvent être explorées via des requêtes structurées ;
  • Graph, car ils peuvent être analysés comme n’importe quelle autre structure de réseau de données ;
  • Base de connaissances, car elles portent une sémantique formelle, qui peut être utilisée pour interpréter les données et déduire de nouveaux faits.

4.3. Qu’est-ce qui n’est PAS un Knowledge Graph ?

Tous les graphes RDF (Resource Description Framework) ne sont pas des graphes de connaissances : 

Par exemple, un ensemble de données statistiques comme les données de PIB pour les pays, représentées en RDF n’est pas un Knowledge Graph. 

Toutes les bases de connaissances ne sont pas des graphiques de connaissances : 

Une caractéristique clé d’un Knowledge Graph est que les descriptions d’entités doivent être liées les unes aux autres. La définition d’une entité inclut une autre entité. Ce lien est la façon dont le graphique se forme. 

Par exemple : A à B, B à C, C à D, A à D. Les bases de connaissances sans structure ni sémantique formelles, par exemple la « base de connaissances » de questions-réponses sur un produit logiciel, ne représentent pas non plus un graphique de connaissance.

4.4. Comment faire apparaître mon site dans Google Knowledge Graph ?

  • Créez une page wikipédia ;
  • Créez une page sur wikidata.org ;
  • Créez des profils sur les réseaux sociaux ;
  • Implémentez le balisage de schéma ;
  • Créez des contenus appropriés non seulement aux utilisateurs, mais aussi aux moteurs de recherche ;
  • Utilisez des mots-clés ;
  • Utilisez efficacement les balises méta ;
  • Optimisez vos anciens contenus ;
  • Améliorez l’expérience utilisateur ;
  • Etc.

4.5. Comment Google génère des graph de connaissances ?

Pour ressortir le knowledge graph pour une requête donnée, Google se base surtout sur :

  • L’intention de recherche ;
  • La sémantique ;
  • L’indexation des entités.

4.6. Quels sont les éléments qui apparaissent dans Google Knowledge Graph ?

Les informations dans ce graph de connaissance varient d’une entité à l’autre. Mais dans la plupart des cas, cela inclure :

  • Un titre et un petit résumé du sujet ;
  • Les images ;
  • Le lieu et la date de naissance ;
  • Le site Web officiel et les profils sociaux ;
  • Note et avis du public ;
  • Etc.

4.7. Wikidata est-il un graphe de connaissances ?

Wikidata est une base de connaissances librement accessible qui est modifiable par tout le monde.

En résumé

En rassemblant les informations les plus pertinentes, sur les personnes, les entreprises, les lieux, le Knowledge Graph répond de manière pertinente et précise aux diverses préoccupations des internautes. Il renforce aussi la visibilité des entreprises.

Dans cet article, j’ai expliqué ce que représente le knowledge graph et proposé des stratégies qui vous permettront d’afficher votre site au niveau de celui-ci.

Si vous connaissez vous aussi des stratégies pour optimiser l’affichage d’un site dans le graph de connaissances ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires. 

Merci et à bientôt !

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire