DÉFINITION Trafic organique

Définitions SEO par ordre alphabétique

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le trafic organique représente l’ensemble des utilisateurs qui visitent votre site internet à partir d’un résultat de recherche organique non payant.

53 % du trafic d’un site internet sont issus des résultats de recherche organique avec un total de plus de 40 % des revenus générés par ce canal. Ces chiffres s’expliquent probablement par le fait que la plupart des internautes trouvent des réponses à leurs requêtes en partant des résultats de recherches organiques.

Ce trafic est donc un élément très important pour les webmasters, car il constitue la première source de visibilité pour leur site web et également un moyen idéal pour accroître leurs revenus. Mais pour que cela soit possible, il est important de savoir bien l’optimiser.

Alors, 

  • Que veut dire trafic organique ?
  • Quelle est son importance pour un site ?
  • Comment optimiser un trafic organique ?

Ce sont toutes des questions auxquelles nous aurons à apporter des réponses dans la suite de cet article. Suivons ensemble.

Chapitre 1 : Trafic organique – De quoi s’agit-il ?

Dans cette première partie, nous aurons à discuter sur ce que c’est qu’un trafic organique, où la retrouver dans Google analytics et comment ne pas le confondre avec le trafic direct.

1.1. Qu’est-ce qu’un trafic organique ?

L’expression « trafic organique » est utilisée pour désigner les visiteurs qui arrivent sur votre site sur la base des résultats de recherche non rémunérés, c’est-à-dire organiques. 

Ce trafic est le contraire du trafic payant, car les visiteurs dans ces conditions ne viennent pas sur votre site à partir des publicités payantes et créées dans l’objectif unique d’attirer du trafic. 

En effet, ces personnes qui viennent vers vous ont préalablement effectué des recherches sur des moteurs de recherches comme Google ou Bing et ont retrouvé votre site.

La méthode la plus simple que vous pouvez employer pour augmenter votre trafic organique est la publication régulière de contenu sur votre blog. Cela ne représente en effet que l’une des stratégies que vous pouvez utiliser pour attirer de nouveaux visiteurs sur votre site internet.

Le secteur du marketing en ligne qui prend en charge de manière directe l’amélioration du trafic organique est le SEO (Search Engine Optimization ou Optimisation pour les moteurs de recherches). 

Ce dernier encore appelé référencement naturel ou organique constitue l’ensemble des stratégies employées pour améliorer le positionnement d’un site ou d’une page web dans les pages de résultats des moteurs de recherche communément appelés SERP.

1.2. Importance du trafic organique 

Beaucoup de gens ne connaissent pas les avantages que peut offrir un trafic organique, et de là n’en taille pas une grande importance. Voici quelques raisons pour lesquelles le trafic organique est important pour votre marketing.

En utilisant le référencement payant, votre trafic s’arrête automatiquement et vous perdez votre position lorsque vous arrêtez votre campagne publicitaire ou lorsqu’il y a un mauvais paramétrage.

Alors que si vous occupez une bonne place dans les résultats organiques, votre trafic reste stable même après une période relativement courte d’absence. Ce qui implique que votre rang dans les résultats organiques ne se déloge pas aussi facilement par les autres sites concurrents.

Il faut également prendre en compte le fait que 80% des utilisateurs de Google ne consultent pas ces annonces, sans oublier ceux qui utilisent des bloqueurs de publicité dans leur navigateur. Tout ceci implique que la plupart des internautes sont plus intéressés par les résultats organiques et vous allez réaliser plus de performance en occupant de bonnes positions au niveau de ce dernier. 

1.3. Où trouvez-vous le trafic organique dans Google analytics ?

L’étape initiale à affranchir pour examiner un trafic organique dans Googles analytics est d’accéder au rapport de canaux que vous allez retrouver en cliquant sur le bouton Acquisition / tout le trafic / Canaux. 

Ce faisant, vous verrez les différents trafics de votre site internet de par leurs sources (organique, payant, direct, social, etc.). Lorsque vous accédez à la recherche organique, vous pourrez examiner les indicateurs qui correspondent au trafic organique que vous recherchez. 

Ce rapport est capital pour analyser de manière optimale les résultats de vos stratégies de référencement SEO. Avec celui-ci, il est plus facile d’évaluer les éléments pratiques tels que :

  • Les pages de destinations qui ont attiré de trafic organique ;
  • Les mots clés que les visiteurs ont le plus tapez  ; 
  • Les différents indicateurs qui sont pertinents.

Google Analytics est un outil d’analyse de site internet que Google a mis gratuitement à votre disposition. La plupart des webmasters utilisent cette application pour visualiser :

  • Le trafic général du site ;
  • La durée moyenne passée par les visiteurs sur le site ;
  • Le nombre de pages visitées ;
  • Les points de trafic : Trafic direct, organique, payant, référé ;
  • Les mots clés qui ont permis d’obtenir les trafics organiques ; 
  • Etc.

1.4. Plus de confusion entre trafic direct et trafic organique 

Le trafic direct est l’ensemble des visiteurs qui ont inséré l’URL d’un site directement dans la barre de recherche de leurs moteurs. Ce trafic concerne également les utilisateurs qui ont cliqué sur le lien d’un site en prenant par l’onglet « Favoris » d’un navigateur. 

On peut également représenter le trafic direct par le nombre d’utilisateurs qui clique sur des liens obtenus sur des pages non indexées. Les données de ce trafic ne sont pas à prendre à la légère, parce que d’une manière générale, ces données proviennent :

  • Des travailleurs internes ;
  • Des associés ;
  • Des utilisateurs fidèles qui passent par le site pour se connecter.

Le trafic direct est la preuve que vous êtes une entreprise connue. D’autant plus que si plusieurs personnes tapent votre lien directement dans leur navigateur, c’est un bon signe que votre entreprise est bien connue.

Concernant la différence qu’il existe entre le trafic direct et le trafic organique, nous pouvons dire que d’une part nous avons un trafic de recherche et de l’autre un trafic orienté. Ce sont toutes deux, des sources différentes. 

Le trafic lui-même est l’élément qui permet de mesurer la taille d’un site web. Le but ultime et immédiat des sites internet est d’attirer du trafic, car beaucoup de visiteurs signifient beaucoup de clients, et qui dit client dit revenu. 

Vous savez à présent ce que signifie un trafic organique et les avantages qu’il peut offrir. Passons sans plus tarder à comment vous pouvez optimiser ce trafic pour qu’il soit bénéfique pour votre site.

Chapitre 2 : 10 astuces pour augmenter le trafic organique d’un site web 

Dans cette deuxième partie, nous parlerons des différentes techniques que vous pouvez utiliser pour augmenter le trafic organique de votre site internet.

Ces éléments de référencement que nous aurons à vous présenter ne sont pas les seuls que vous pouvez utiliser, mais ils doivent constituer la base de votre stratégie.

En passant du temps sur la mise en œuvre de ces éléments, vous pouvez améliorer la visibilité et le trafic de votre site internet. C’est impressionnant de voir le degré auquel les administrateurs de sites ont envie de générer le plus de trafic sur leur site que ce soit pour :

  • Une boutique en ligne ;
  • Un site de prestation de service ;
  • Un site d’édition.

Dans chaque cas, l’augmentation du trafic équivaut à :

  • Plus de commande de produit ;
  • Un chiffre d’affaires élevé ;
  • Un revenu croissant.

2.1. Identifier les pages les plus performants de vos concurrents

Plus vous détenez des informations sur les stratégies de référencement employées par vos concurrents, mieux seront les résultats de votre site en termes de performance.

Lorsque vous prenez le temps de faire une analyse en essayant de comprendre pourquoi les sites de vos concurrents sont mieux classés que les vôtres dans les SERP, vous pouvez vous rendre compte de vos faiblesses. 

Ainsi, vous pouvez évaluer la stratégie de vos concurrents et vérifier si celle-ci marche pour vous. 

Pour commencer, vous pouvez chercher à trouver les pages de vos concurrents qui ont un meilleur classement les SERP afin d’avoir une idée de l’origine de leurs trafics organique ou de ce qui en est la source. 

En analysant les meilleures pages de vos concurrents, vous serez amené à parcourir les éléments ci-après :

  • L’écart de mot clé et de contenu ;
  • L’écart de lien ;
  • La manière de changer le contenu existant.

Cependant, voici un outil qui peut vous permettre d’examiner les pages performantes de vos concurrents. 

Rendez-vous sur l’outil Ahrefs ou SEMrush, puis insérez l’URL du site de l’un de vos concurrents.

Cela vous permettra d’estimer le trafic organique du site et ainsi d’obtenir une idée généralisée de ses performances. Vous pouvez également approfondir vos sondages si vous le souhaitez. 

Vous pouvez également accéder à l’onglet « Meilleures Pages » sur ce même écran afin de filtrer les visiteurs en déterminant plus précisément les pages qui offrent le plus de performance de manière organique. 

Nous sommes ici, en face d’une simple méthode qui vous permettra de dénicher les pages qui offrent plus de trafic vers les sites internet de vos adversaires. 

Il va absolument falloir que vous considériez cette tâche comme une priorité, afin de mieux comprendre le mode de fonctionnement de ces pages concurrentes. Vous pouvez ainsi élaborer une stratégie qui va vous permettre de détourner une partie du trafic de vos concurrents vers votre site web.  

Dites-vous qu’il s’agit d’une technique qui vous révèle des opportunités à saisir ou simplement une perspective permettant de déloger vos gains qui se situeraient dans l’activité de vos parties concurrentes. 

Cette procédure est efficace, car elle peut également vous permettre d’identifier les autres sites internet qui rivalisent avec les vôtres et que vous aviez un peu trop sous-estimés.

En vous rendant sur l’onglet « Domaines concurrents » de cet outil, vous trouverez une base dans laquelle est listé :

  • Les potentiels domaines concurrents ;
  • Les mots clés employés ;
  • Et le trafic estimé.

Par la suite, vous pouvez prendre de manière individuelle chaque domaine, l’analyser avec l’outil pour obtenir un détail d’information sur les pages qui excellent le plus dans votre secteur. 

2.2. Analyser les écarts de mots clés afin d’élaborer une stratégie de contenu

Il est également important de concentrer vos efforts sur la création de nouveau contenu. Mais l’erreur la plus répandue et commise même par les spécialistes de référencement est le fait de créer des contenus juste pour en créer.

En effet, les contenus doivent être créés avec un objectif précis à atteindre. Chaque élément conçu doit être suivi d’un but et d’un justificatif précis. Il vous revient donc de prendre le temps d’y réfléchir et de définir un plan soyeux pour la création de vos contenus.

L’une des méthodes efficaces pour une stratégie de création de contenu est de pouvoir évaluer les écarts de mots clés afin d’identifier les mots clés qui permettent à vos concurrents de mieux se positionner et dont vous ne faites pas encore usage. 

En faisant cela, vous pouvez facilement créer de nouveaux contenus qui pourraient contenir ces mots clés, afin d’avoir des sujets capables de combler le vide.

Cliquez sur le bouton « Content gap » dans l’outil Ahrefs, puis entrer votre nom de domaine dans la case correspondante et réservez les autres cases pour les concurrents.

Ensuite, cliquez sur le bouton « Montrer les mots clés », cela vous présente de façon détaillée les opportunités de mot clé. 

Dans le cas de l’outil Semrush, vous avez une option similaire :

Nous allons porter une attention particulière à la grille de comparaison :

Source : Semrush

Les filtres que vous apercevez en haut du tableau peuvent vous aider à identifier les endroits au niveau desquels il y a une pénurie de mots clés en rapport avec les éléments à l’entête du tableau.

Vous verrez :

  • Manquant ou Missing pour désigner les mots clés par lesquels tous vos concurrents se sont positionnés et non pas vous ;
  • Non exploité : cet onglet vous permet de trouver les mots clés pour lesquels au moins un concurrent s’est positionné. 

Tout dépend de la portée de votre site internet pour effectuer une recherche de mots clés à échelle élevée. 

2.3. Optimisation des contenus existants

Il est toujours mieux de débuter par l’optimisation de contenu existant d’autant plus que l’optimisation des contenus déjà indexés offre plus facilement de gain que les contenus nouvellement créés. 

Voici quelques étapes à franchir pour mieux optimiser vos contenus existants.

  • Repérer les contenus à grand potentiel : L’exercice est de pouvoir identifier les pages de contenu qui sont prêtes à être optimisées en vous basant sur leurs positions actuelles dans les pages de résultats, les mots clés utilisés et leurs potentialités de progression ;
  • Faites une recherche de mots clés : Vous pouvez utiliser l’astuce passée sur l’écart des mots clés pour découvrir d’autres termes ou mots clés à utiliser dans vos contenus ;
  • Élargissez vos contenus : Explorez en profondeur vos sujets en produisant des contenus de qualité prêts à concurrencer d’autres positions dans les SERP.

2.4 Renforcer votre positionnement sur les mots-clés sur lesquels votre site web se positionne déjà avec la Search Console 

Il existe une multitude de façon de trouver des mots clés qui peuvent aider votre site internet à se classer plus haut dans les résultats des moteurs de recherche comme Google, bing ou Yahoo.

Je vais vous livrer ci-dessous des astuces et méthodes pouvant vous aider à identifier les mots clés organiques susceptibles d’accroître le taux de trafic vers votre site internet.

L’idée sera de se servir des mots-clés pour lesquels votre site se positionne déjà et d’essayer d’optimiser votre site web afin de consolider et d’améliorer votre classement.

Google search console vous permet de voir votre classement sur les mots clés de votre site web. 

Lorsque vous vous connectez à Google search console, cliquez sur “résultats de la recherche”, ensuite choisissez « requête« . Vous verrez les mots clés qui attirent le plus de trafic sur votre site. 

Une autre méthode est de privilégier uniquement les mots clés qui offrent un quota élevé de recherche par mois, mais qui ne parviennent pas à un classement de page élevé pour votre site. 

Nous vous conseillons d’optimiser les pages formées autour de ces mots clés, par de nouveaux éléments d’informations, des  illustrations graphiques ou images pertinentes et de balises pertinentes.

Pour avoir tous les détails sur cette stratégie, voici mon guide complet sur la Google Search Console.

L’un des défis majeurs auxquels font face les référenceurs consiste à trouver le moyen d’obtenir une grande quantité de backlinks d’autorité.

Les backlinks constituent l’un des trois principaux facteurs de référencement de Google. Il s’agit :

  • Des contenus ;
  • Des backlinks ;
  • Et de Rankbrain. 

Mais bien qu’il existe plusieurs techniques de création de liens pouvant vous faire gagner beaucoup de liens pertinents, le problème qui persiste est qu’il est difficile de mettre en œuvre ces stratégies efficacement. 

Revoyons les exigences de Google par rapport aux liens :

“ La meilleure façon d’amener d’autres sites à créer des liens pertinents et de haute qualité vers le vôtre est de créer un contenu unique et pertinent qui peut naturellement gagner en popularité dans la communauté internet. Créer un bon contenu est payant : les liens sont généralement des votes éditoriaux donnés par choix, et plus vous avez de contenu utile, plus grandes sont les chances que quelqu’un d’autre trouve ce contenu utile pour ses lecteurs et y renvoie.”

Mais la technique dont nous allons vous parler ici et qui peut vous aider à gagner des liens éditoriaux de par la création de contenu est le Digital PR ou Relation Publique Numérique en français. 

Elle peut être considérée comme la création ou la diffusion de contenu à l’égard des journalistes ou des éditeurs qui peuvent lier votre contenu à leurs articles. Ces contenus peuvent s’agir de :

  • L’infographie ;
  • L’avis des spécialistes ;
  • L’étude de recherches ;
  • Des outils et calculatrices.

La stratégie Digital PR promeut le fait de trouver des contenus consistants et pertinents qui pourraient être liés avec une stratégie de promotion solide.

Les relations publiques numériques offrent plusieurs autres avantages dont vous devez impérativement prendre connaissance. 

Elles permettent : 

  • De générer du trafic SEO ;
  • De susciter un engagement social ;
  • De rendre célèbre la marque ;
  • D’être en contacte direct avec le client ;
  • De générer des revenus grâce aux ventes.

Je vous ai montré dans les parties précédentes, comment il peut être compliqué d’obtenir des backlinks performants. Cependant il existe une nouvelle technique efficace que vous pouvez employer. Celle-ci est une forme de création de liens brisés.

Cette technique nécessiterait bien évidemment :

  • La recherche de lien brisée ;
  • La création de contenu autour de ces liens ;
  • La tentative pour faire rediriger ces liens vers votre article plutôt que vers l’article déjà estompé.

Il existe une méthode que vous pouvez utiliser pour sortir votre épingle du jeu : essayez de trouver tous les liens qui sont orientés vers les pages 404 sur les sites de vos adversaires. 

Accédez à l’outil Ahrefs, allez sur l’onglet “Liens sortants”, et cliquez sur la rubrique “Liens cassés”.

Ces pages transmettent des erreurs 4XX, et de ce fait n’obtiennent pas de pagerank à travers les liens qui s’y réfèrent.

Filtrez ces liens par domaines pour obtenir les différents domaines qui orientent vers ces pages spécifiques. Prenons l’exemple du premier lien sur la liste que nous venons de vous présenter dans la capture. Lorsqu’on ouvre ce lien, on s’aperçoit clairement qu’il s’agit d’une page 404 :

C’est une opportunité qui se présente à vous de suggérer ou de créer votre propre contenu qui pourrait changer ou remplacer le lien brisé.

Autrement, vous pouvez le classer comme un moyen de précaution contre une mauvaise expérience de l’utilisateur, dans la mesure où quelqu’un vient cliquer sur le lien mort d’un site. 

2.6. Se servir des contenus de support pour montrer son expertise

Google cherche à classer la meilleure page qui offre une réponse pertinente à une recherche de requête donnée. C’est pour cette raison qu’il est important de chercher à bien se positionner en produisant des contenus de valeur. 

Vous devez raisonner en tant qu’expert dans votre domaine afin d’espérer être classé en tête de liste des SERP pour vos mots clés. Ce qui signifie donc que vous devez choisir et maîtriser la bonne stratégie à adopter pour créer des contenus de support. 

Nous sommes en présence ici, de la stratégie d’optimisation de contenu selon le cluster thématique qui souhaite que tous les contenus d’un site web soient rassemblés autour d’une thématique. 

Il s’agit de la notion des pages piliers qui consiste à regrouper vos contenus qui discutent d’une même thématique en les interliant par des liens hypertextes. 

Le but principal de cette méthode est d’aider les utilisateurs de même que les moteurs de recherche à explorer en profondeur vos pages. Ainsi, ceux-ci peuvent parcourir l’ensemble des pages d’une thématique de votre site après quelques clics. 

Elle facilite en effet la recherche d’informations, car elle permet de bien organiser vos contenus. Ce faisant, elle offre à votre communauté un contenu englobé qui aborde tous les aspects du sujet principal.

Le cluster thématique est composé de 3 éléments à savoir  :

  • La page pilier ;
  • Les liens hypertextes ;
  • les articles clusters.  

Cette stratégie offre de réels avantages qui peuvent vous permettre d’être bien classé dans les résultats de recherche et de générer un maximum de trafic organique. 

Notamment, il permet :

  • De bien exploiter vos mots clés ;
  • De diminuer les taux de rebonds ;
  • De rendre unique l’expérience des utilisateurs.

2.7. Optimiser les images du site web 

Si vous ne pensez pas à optimiser les images, il se peut que vous manquiez une chance de vous positionner sur un marché qui offre du trafic gratuit et dont vos concurrents ignorent encore probablement l’existence. 

Il est vrai que la stratégie de référencement d’image consiste souvent à marquer les images par des balises alt, mais cela va beaucoup plus loin que ça. Il est important que vous procédiez à l’optimisation efficace de vos images, car cela pourrait vous permettre de vous positionner au premier plan dans les SERP d’images. 

Pour optimiser la recherche d’image, vous devez considérer :

  • Les balises Alt ;
  • Le nom de fichiers ;
  • Le redimensionnement des images à leurs dimensions optimales ;
  • La diminution de la taille des fichiers ;
  • La création d’un plan de site détaillé ;
  • L’hébergement de vos images sur un CDN. 

Cependant, revenir en arrière pour optimiser les images qui sont déjà existantes peut prendre du temps. Vous pouvez donc élaborer un système de telle sorte que si vous téléchargez une image, tous ces critères précités sont automatiquement cochés, dès le départ.

2.8. Évacuer les liens toxiques 

Les backlinks de qualité peuvent vous permettre d’avoir un haut classement et à contrario, les liens de mauvaise qualité ou non naturels peuvent vous faire perdre votre classement.   

N’importe quel lien appartenant à un système de liens ou créé dans le but de manipuler les pageranks et les classements des sites dans les pages de résultats de Google est considéré comme une atteinte portée aux directives de Google. 

Source : Webrankinfo

Ces liens sont généralement ignorés, mais ils peuvent nuire à votre référencement, entraînant la perte de trafic.

C’est pourquoi il est très important de passer au nettoyage des liens toxiques que vous suspectez ou détecter dans votre profil de lien. 

Sachez néanmoins que plusieurs raisons peuvent expliquer le fait que votre site contienne des liens de mauvaise qualité :

  • Achat de liens ou les liens échangés contre des produits offerts ;
  • Les liens créés par le biais des textes d’ancrage de correspondance exacte ;
  • Les campagnes de marketing d’articles invités à grande échelle ;
  • Un référencement négatif ;

2.9. Les autres techniques qui permettent d’augmenter le trafic organique 

Plusieurs autres méthodes peuvent vous aider à générer du trafic organique sur votre site internet. 

2.9.1. Création d’un blog pour votre site ou boutique en ligne 

Il est très important que votre site web ou votre boutique en ligne possède un blog opérationnel. Si votre site n’en dispose pas, vous devez le créer. Il faut rappeler que le blog est un outil très performant pour attirer les lecteurs afin de générer davantage de trafic et donc plus de revenus pour votre activité.

Un tel résultat serait possible juste avec un blog pour la simple raison qu’il participe également au référencement. 

Voici les caractéristiques que doit avoir un blog qui attire naturellement du trafic.

  • Faites un planning de publication ponctuel : Ici, vous devez d’abord définir une thématique précise pour votre blog afin d’assurer la cohérence entre les présents contenus ainsi que les contenus à venir. Veillez à ce que le thème choisi soit un peu plus large pour permettre l’existence de sous thème. Après, il est capital de tenir compte du rythme de publication. Celui-ci est capital pour votre crédibilité auprès de votre public. Un blog que vous alimentez chaque semestre n’a donc pas un grand intérêt ;

Source : Klusster

  • Optimisez les URLs pour les contenus de votre blog : Une URL optimiser se doit d’être courte et simple (évitez les mots sans importance comme le, la des). Après elle devra contenir un ou plusieurs mots clés en rapport avec le contenu rédigé, puis conformez-vous à la hiérarchie du site pour faciliter le crawl de Google ;
  • Optimisez les contenus existants : Les anciens contenus peuvent mieux performer   que les nouveaux contenus lorsqu’ils sont mis à jour et optimisés correctement ;
  • Optimisez le blog pour bien l’ajuster aux mobiles : Nous sommes à l’ère de la recherche mobile et fort est de constater que les internautes accèdent de plus en plus aux sites internet ainsi qu’aux blogs via leurs smartphones. Il est donc important d’arranger votre blog en ayant un affichage soft et facile à lire, un modèle attrayant puis des images au format idéal ;
  • Éviter les tags répétitifs : Les tags augmentent le temps passé sur vos contenus en dirigeant les internautes sur des contenus similaires. Mais il faut faire attention, car Google peut pénaliser votre blog si dorénavant, il remarque un comportement abusif avec l’emploi des tags. Respectez une liste de 15 à 25 tags distinctifs pour des contenus qui traitent les thématiques de votre blog. Cela pourrait vous mettre à l’abri de toute pénalité.
  • Optimisez les images de vos blogs : Ce point a été exploré dans les paragraphes précédents, mais il est important d’attirer encore une fois votre attention là-dessus. Il est important de savoir que les images sont très importantes pour les lecteurs. Elles rendent attrayants les contenus puisqu’elles peuvent servir d’illustrations pour des notions complexes ;
  • Insérez et optimisez les métadonnées : Les métadonnées sont des éléments non visibles par les lecteurs, mais peuvent participer aux référencements de votre blog et à pour obtenir du trafic organique.

2.9.2. Être dynamique sur les réseaux sociaux 

Il est souvent dit que si l’on n’est pas présent sur les plateformes sociales, l’on n’existe tout simplement pas. 

Il est certes important de créer sur son blog des contenus pertinents qui apportent une réelle valeur aux internautes, mais il est également important d’être mentionné sur des sites web extérieurs, c’est-à-dire les backlinks ainsi que sur les différentes plateformes des réseaux sociaux. 

Lorsque vous faites la promotion de vos sites web ou vos blogs sur les réseaux sociaux, vous transmettez à Google des signaux sociaux qui pourraient contribuer à la visibilité de votre site. 

Les différentes formes de signal social sont les différentes interactions en général. Il s’agit entre autres des mentions, des commentaires, des abonnements, des partages, etc. Et bien évidemment les liens issus de ces interactions sur les réseaux sociaux qui redirigent vers votre site web.

2.9.4. Optimisez le titre et la métadescription

Le titre et la métadescription sont deux éléments essentiels qui peuvent également contribuer à la visibilité de votre page. 

Ils décrivent brièvement le contenu de la page que l’internaute visitera après avoir cliqué sur le lien. L’enjeu ici consiste à pouvoir résumer en seulement quelques mots ce à quoi l’utilisateur devra s’attendre après le clic décisif. 

Il est important d’insérer dans la méta description les éléments fondamentaux traités afin de justifier l’intérêt porté au titre. 

Voici quelques critères à observer pour optimiser votre métadescription.

  • Observez les 155 caractères exigés par Google pour ne pas voir la métadescription couper ;
  • Faites un résumé de votre contenu en montrant aux internautes qu’il apporte une réponse à leurs questions ;
  • Rendre la métadescription captivante et intéressante pour inciter les gens à cliquer sur votre contenu ;
  • Écrivez votre métadescription à l’aide du plugin Yoast SEO pour éviter de dépasser les caractères et être dans la norme ;
  • Suivez votre taux de clic en fonction du nombre de fois où a été affiché votre article après la requête d’un utilisateur.

Résumé 

Le trafic organique est un élément très utile et important pour les sites internet, car cela représente un facteur pour le référencement de ceux-ci. Il désigne essentiellement l’ensemble des personnes qui visitent votre site à partir des résultats de recherche non rémunérés.

L’augmentation du trafic organique offre des avantages financiers et concurrentiels aux webmasters qui désirent passer à un niveau supérieur avec leur business. Mais d’abord il faut qu’ils connaissent les méthodes pouvant les aider à y parvenir.

C’est dans cette optique que nous avons présenté dans ce contenu les outils et astuces efficaces pour attirer plus de trafic organique sur votre site afin d’amener votre référencement à un autre niveau. 

Merci de m’avoir suivi.

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire