12 Astuces SEO Pratiques pour Augmenter le Trafic Organique

Le SEO peut sembler complexe à première vue. Pourtant, il est en réalité une discipline compréhensible par tous. Il fait intervenir des compétences rédactionnelles, graphiques, techniques et même parfois de relations humaines. 

En d’autres termes le SEO est compréhensible par tous à condition de s’y intéresser.

Aujourd’hui, nous allons voir 12 pratiques actionnables par n’importe qui pour augmenter votre trafic organique. 

Cet article a été rédigé par Antoine Veyrieres, gérant de l’agence Monkey. Vous pouvez retrouver ses nouveaux articles tous les lundi matin sur son blog SEO

1 – Avoir un site UX / UI Friendly

Le premier conseil est de travailler le design et le parcours utilisateur de votre site. Cela peut paraître “logique”, mais c’est indispensable pour maximiser les actions SEO énumérées dans la suite de cet article. 

Voici quelques conseils pour qu’un site soit le plus agréable possible :

  • En web design : Less Is More. Il ne faut pas chercher à intégrer toutes sortes de couleurs, de polices ou d’animations sur les pages d’un site web. Plus il sera simple, et plus la navigation sera fluide ;
  • Deux couleurs, une primaire et une secondaire sont déjà bien suffisantes dans un premier temps.
USER-Experience-Design-Optimisation

Un bon design et un bon parcours utilisateur sont les premières briques d’une stratégie de référencement naturel réussie sur le long terme. Il est dommage de commencer à travailler son référencement tant que ces deux aspects ne sont pas parfaitement ficelés. 

Un bon UX et un bon UI design permettra de multiplier les impacts des optimisations SEO sur le long terme. Il est donc bon de prendre son mal en patience et de régler ces problèmes avant de se lancer dans une stratégie de référencement naturel. 

2 – Améliorer le temps de chargement sur mobile 

Les pages d’un site internet sont explorées par Googlebot pour mobile. Plus le site sera rapide au chargement et plus la navigation du robot google sera facilitée. Pour améliorer le temps de chargement de votre site sur mobile il est important de travailler :

  • Le poids des images ;
  • Le Javascript ;
  • Le CSS ;
  • L’hébergement ;
  • Le DNS ;
  • Les animations. 
l indexation rapide Googlebot

Le temps de chargement, aussi appelé vélocité d’un site internet, a un impact énorme sur son référencement. Google a encore poussé il y a quelques années le format AMP, qui permet de supprimer, sur cette version, toutes les ressources css et javascript. 

Le but, permettre à quiconque de visiter une page web de n’importe où, comme dans les transports en commun par exemple. La stratégie de Google pour son moteur de recherche est axée sur la navigation mobile. 

Or, un utilisateur mobile n’aura pas forcément accès au WIFI. Bien que la 4G, bientôt la 5G soient plutôt bien démocratisées dans les grandes villes, créer un site rapide pour mobile permettra à l’utilisateur de n’importe ou d’y accéder. 

3 – Incorporer les balises SEO on-page

Il existe des balises HTML qui permettent d’indiquer à Google sur quels mots clés une page doit se positionner. Il est donc primordial de les utiliser sans modération en incorporant la requête cible à chacune d’entres elles :

  • Balises Meta Titre ;
  • Balises Meta Description ;
  • Balises Hn ;
  • Balises strong (dans une moindre mesure).
SEO ON-PAGE (1)

Les balises SEO ont une importance capitale. Sans balise SEO, il sera très compliqué pour un site de se référencer sur les mots clés pertinents. 

En utilisant ces balises, le développeur vient en quelque sorte faciliter le travail de Google. Et quand on sait le nombre de pages que le robot Google a à explorer chaque jour, il est compréhensible que le moindre cadeau qui lui ait fait aura un grand impact sur le référencement naturel du site internet concerné. 

4 – Utiliser les bons mots clés 

En plus des balises HMTL, une page doit être optimisée sémantiquement. C’est-à-dire répondre au mieux à l’intention de recherche des utilisateurs. Pour ce faire, rien de mieux que de se balader sur les SERP et les sites positionnés sur les mots ciblées. 

Il sera nécessaire d’identifier :

  • Le champs sémantique de la requête cible ;
  • Les questions récurrentes liées à la requête cible.
Mot cle

L’algorithme de référencement de Google est opaque et confidentiel. Il est important pour un moteur de recherche de ne pas dévoiler son fonctionnement pour éviter qu’il se fasse manipuler par les référenceurs. 

Cependant, Google utilise des centaines de facteurs différents pour référencer des pages sur son moteur de recherche. Et parmi eux, il est évident que la richesse sémantique d’une page a son importance. 

5 – Faire des articles invités 

L’algorithme Google utilise depuis sa création un principe fondamental : celui du netlinking. C’est à dire que chaque lien provenant d’un autre site et pointant vers votre site vous transférera du jus SEO et aura donc pour impact d’améliorer le référencement. 

Nombre de backlinks va impacter le classement dans Google

Les articles invités sont en quelque sorte le moyen le plus haut de gamme pour collecter du backlinks. Ils permettent de contrôler de A à Z la stratégie de netlinking. Il est possible en utilisant les articles invités de trouver des sites ultra pertinents. 

Prenons l’exemple de cet article, ici l’agence SEO Monkey a publié un article invité sur le blog de Twaino. Il aurait été impossible pour eux de trouver un backlinks aussi pertinent en passant par une plateforme de vente de liens.

6 – Publier régulièrement 

Publier régulièrement aura plusieurs avantages pour un site internet ou un blog. Premièrement, il permettra très logiquement de positionner plus de pages et donc d’aller chercher de plus en plus de mots clés sur lesquels ranker. 

D’autre part, cette stratégie liée à un bon maillage interne permettra d’améliorer le référencement des autres pages existantes. Enfin, publier régulièrement forcera Google à visiter plus souvent votre site, et donc à faciliter son indexation. 

12 Astuces SEO (2)

Pour avoir une cadence de publication importante et régulière, il est nécessaire de s’entourer d’excellent rédacteurs web passionnés par la thématique du site en question. Il faut en effet compter une journée pour la rédaction d’un article de 2000 mots, et une demi-journée de plus pour son optimisation et son intégration. 

7 – Optimiser le maillage interne

Le maillage interne a pour double bénéfice de transférer le jus SEO entre les pages (et donc de les pousser entre elles), tout en facilitant l’indexation de ces dernières. En effet, Googlebot aura plus de facilité à venir explorer un site bien maillé. 

Il est important que le maillage interne soit fait selon la sémantique, c’est-à-dire catégoriser les pages d’un site pour les mailler entre elles.

De plus, le maillage interne ne doit pas seulement être vu comme un outil pour faciliter l’exploration de votre site par le robot Google. Un bon maillage interne doit permettre à votre visiteur de se balader sur votre site. 

C’est pour cette raison qu’il ne faut pas voir le maillage interne seulement à travers les liens hypertextes. Un bon maillage interne fait intervenir les Call To Action (CTA) des pages d’un site web. Google le sait bien et donne beaucoup d’importance à un lien provenant d’un bouton d’appel à l’action. 

un cta

8 – Mettre en place un outil de reporting SEO

Le but ici est de fixer des objectifs à atteindre. Un outil de reporting SEO doit permettre à un utilisateur de voir la progression de mois en mois sur des requêtes cibles. Le reporting permet bien entendu également de suivre la progression générale du trafic organique (impressions, clics, taux de clic, conversions). 

Bien utilisé, cet outil doit permettre au webmaster d’ajuster la vision régulièrement et d’adopter une stratégie SEO chirurgicale pour maximiser les résultats organiques. Un reporting SEO peut se faire sur bien des outils, les principaux étant Google Data Studio ou encore SEMrush. 

Google data studio

Un reporting SEO mensuel est donc indispensable pour arriver à ses fins en SEO. Sans cet outil, le référenceur partira dans tous les sens et finira par abandonner son cap. 

9 – Auditer votre site régulièrement

En plus d’un reporting, auditer un site régulièrement permettra de suivre l’évolution sur des KPI opérationnels : 

  • contenu ;
  • technique ;
  • netlinking ;
  • et éventuellement réseaux sociaux. 

Un site internet est vivant, son temps de chargement va avoir tendance à se détériorer avec le temps, de même pour des erreurs plus globales qui auront tendance à se multiplier. il est donc de bon usage de garder un œil là dessus. 

Un audit régulier, disons mensuel, doit représenter évidemment beaucoup moins de travail qu’un audit complet fait lors d’une prestation dite one shot. 

Ici, il est nécessaire d’utiliser un modèle réplicable qui permet d’avantage de suivre l’évolution de la technique, du contenu et de la popularité d’un site web. À ne pas confondre donc avec un audit fait au lancement ou au démarrage d’une stratégie SEO. 

10 – Miser sur la qualité plutôt que sur la quantité

Ces 3 dernières années, Google a vraiment augmenté son exigence. Un développeur a même indiqué l’utilisation d’une intelligence artificielle avant le crawl d’indexation, qui par définition implique une deuxième couche d’indexation par une IA. 

Concrètement, cela signifie que Google ne cherchera plus à indexer l’ensemble des sites sur son moteur de recherche. Seuls les plus pertinents et les plus qualitatifs auront encore leur place. Privilégier donc toujours la qualité à la quantité. 

experience utilisateur shopify

Cette partie est peut être la plus importante de tout cet article. La qualité prend toujours plus le pas sur la quantité dans le temps à venir. Et puisque le SEO est un travail de long terme, il doit permettre aux sites en bénéficiant de profiter d’un retour sur investissement sur le long terme. 

Pour améliorer au mieux la qualité de vos pages, il est nécessaire de comprendre qu’il ne faut pas s’arrêter à la simple rédaction de contenu. On appelle SXO le croisement entre une stratégie SEO et une stratégie UX. 

Autrement dit, la qualité fera intervenir plusieurs compétences : 

  • De design ; 
  • De développement web ; 
  • De web rédaction ; 
  • Et bien sûr de SEO. 

11 – Communiquer sur les réseaux sociaux

Il existe un débat qui déchire les SEO depuis de nombreuses années : 

“Est-ce que publier sur les réseaux sociaux aura un impact sur le référencement naturel” 

Dans les faits, les liens provenants des réseaux sociaux ne sont pas pris en compte par Google étant nofollow. Ils n’envoient donc pas directement de jus SEO aux pages du site ciblé. 

Cependant, il est certain que faire connaître une marque par le bouche à oreilles permet de faciliter son référencement. Et quoi de mieux que les réseaux sociaux pour faire du bouche à oreilles ? 

Le SEO est souvent comparé à un Jus, qui s’écoule de pages en pages et de sites en sites grâce aux backlinks et au maillage interne. Il est nécessaire de comprendre que le robot Google est conçu pour imiter la navigation des vrais visiteurs de sites web. 

Quoi de mieux donc d’envoyer un maximum de visiteurs sur un site pour faciliter le travail du GoogleBot. À long terme, une stratégie social média aura donc pour impact d’envoyer de la data à Google, ce qui facilitera son travail sur un site internet.  

12 – Investir sur le long terme

“Combien de temps prend le SEO ?“

La question la plus posée par les SEO eux-mêmes. La réponse est simple : longtemps. 

Et c’est justement parce que le SEO est si long qu’il est le canal avec le retour sur investissement le plus important. 

Si demain vous êtes en première page, vous allez y rester pendant longtemps. La clé pour réussir une stratégie de référencement naturel est la patience. Ne jugez pas vos résultats, mais plutôt la tendance générale. 

D’ailleurs, l’âge d’un nom de domaine est un paramètre important dans la prise en compte du référencement d’un domaine par Google. 

En résumé

Pour conclure cet article, j’aimerais mettre le point sur la qualité. Il est fini le temps des black hat SEO qui manipulent l’algorithme de Google. Parmi ces 12 conseils, il y en a pas un qui invite à ce genre de pratique. 

Pour se référencer, il faut apporter un maximum de valeur à vos visiteurs tout en rendant le plus agréable la navigation sur le site. De même, faciliter la navigation du robot d’indexation de Google sur vos pages n’a rien à voir avec une quelconque manipulation de l’algorithme. Cela permet simplement de rendre plus simple l’exploration du Googlebot.

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire