Définition XML sitemap ou Plan de site XML

Accueil » Définition » X » Définition XML sitemap ou Plan de site XML
Définitions SEO par ordre alphabétique

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Le sitemap XML fonctionne comme une sorte de guide routier pour un site web. Ce guide se charge de mener Google vers toutes les pages importantes figurantes sur le site. Les sitemaps XML peuvent participer aux référencements, car il aide Google à retrouver rapidement et facilement les principales pages d’un site web, même en dépit de ses liens internes défaillants.

De nombreuses techniques de référencement existent et peuvent s’avérer performantes pour chaque site web. Mais de manière générale, ces techniques prennent du temps avant de montrer un résultat favorable.

Étant donné que le référencement en lui-même est le fait de faire classer ses pages en haut des résultats de recherche, il est alors important de les présenter à Google.

Afin que ce dernier puisse les analyser et les indexés à son tour, c’est là qu’interviennent les sitemaps XML. Ces derniers constituent un repère pour Google, rendant vos pages enfouies pour n’importe quelle raison, visible pour Google.

Alors :

  • Qu’est-ce qu’un sitemap XML ?
  • Quels avantages offre-t-il pour les sites web ?
  • Quels outils pour créer des sitemaps XML performants?

Vous trouverez des réponses à ces questions dans la suite de ce contenu.

Chapitre 1 : Sitemap XML : De quoi s’agit-il ?

Dans ce premier chapitre, j’aurai à vous présenter :

  • Ce que signifie un sitemap XML et ses avantages ;
  • Les sites web sur lesquels il peut être appliqué ;
  • Les pages qui doivent figurer sur le sitemap ;
  • Ainsi que la différence entre un sitemap HTML et XML.

Commençons sans plus tarder par le premier.

1.1. Que signifie un sitemap XML ?

Communément appelé plan de site XML en français, le sitemap XML est un fichier qui recense toutes les pages essentielles d’un site web, ce qui permet à Google ou aux robots d’explorations de les trouver et de les parcourir dans leurs intégralités. 

Le plan de site XML permet également aux moteurs de recherche de comprendre au mieux la structuration de votre site internet.

Vous désirez probablement voir Google explorer chacune des pages principales de votre site web, mais il peut arriver que ces pages ne disposent d’aucun lien interne dirigeant vers elles, de telle sorte qu’elles sont difficiles à trouver.

Dans ces conditions, un plan de site XML peut aider les robots d’indexation (crawlers) des moteurs de recherches à trouver rapidement vos contenus et à les indexer. 

XML sitemap (2)

Une fois ce travail fait par les crawler, votre site internet à de meilleures chances de se classer parmi les premières pages de résultats.

Mais un sitemap peut signifier encore plus, s’il est correctement réalisé.

Un plan de sites peut indiquer aux moteurs de recherche :

  • À quel moment les pages ont été mises à jour ;
  • La fréquence à laquelle les pages sont mises à jour ;
  • La valeur relative que porte chaque page du site web ;
  • Comment trouver et indexer une page qui se trouve très loin dans la structure du site.

Voici un aperçu de la manière dont se présentent les informations sur un plan de site XML :

  • L’emplacement de la page sur le site web :  <loc>http://www.example.com/mypage</loc> ;
  • La date de la dernière modification de la page : <lastmod>2021-10-10</lastmod> ;
  • La fréquence de modification de la page : <changefreq>mensuelle</changefreq> ;
  • Le degré de priorité que porte la page vis-à-vis des restes des pages du site : <priority>1</priority>.

Ces fonctionnalités trouvent toutes leurs importances, quand on se rend compte du nombre considérable de syndications sans autorisation des contenus qui s’opère actuellement.

Mais ce qu’il faut surtout retenir avec le sitemap, c’est qu’il constitue un outil permettant d’être rapidement indexé par Google. Grâce à un plan de site, vous avez la possibilité de dire à Google : « Tiens, c’est mon site et voici les pages que j’aimerais que tu indexes ».

Généralement, dans les minutes qui suivent, les robots d’indexation de Google vont analyser votre site et indexer les contenus.  

1.2. Quels sont les avantages du sitemap XML ?

Vous vous demandez encore peut-être : ai-je réellement besoin d’un sitemap ? 

C’est oui ! Non seulement sa réalisation ne prend pas de temps, il possède également d’énormes avantages.

Voici quelques avantages que peut offrir un sitemap :

  • Il permet à Google de parcourir et d’explorer vos contenus ;
  • Il précise à Google les pages qu’il doit explorer sur votre site web;
  • Il informe Google de la date à laquelle votre contenu a été mis à jour. Ce qui indique que votre contenu est frais et favorable pour le référencement ;
  • Il permet à Google de savoir quel type d’information figure sur votre site ;
  • Il indique à Google la fréquence à laquelle vos contenus sont actualisés ainsi que leurs importances ;
  • Le sitemap XML permet à votre site web de bénéficier d’une indexation immédiate pour les pages produites de façon efficace ;
  • Il permet de briser les barrières causées par les liens internes défaillants ;

  • Il permet à votre site de renforcer son profil de lien externe ;
  • Le sitemap offre aux sites web de grandes tailles, une meilleure organisation et une indexation plus complète ;
  • Il révèle à Google toutes les pages de votre site qui sont enfouies dans l’architecture et qui sont difficiles à explorer.

Mais alors que les fichiers Robots.txt vous permettent d’empêcher certaines pages de votre site d’apparaître dans le classement des moteurs de recherche, les sitemaps feront l’inverse.

Ceux-ci aident les moteurs de recherche à trouver de nouvelles pages, même si ces pages n’ont aucun lien avec le site principal.

Les sitemaps sont disponibles au format XML qui signifie eXtensible Markup Language. C’est un langage que Google comprend, ce qui lui permet d’analyser aussi rapidement afin de trouver de nouvelles URL à indexer.

Le langage XML est un format de stockage de données très léger et facilement transportable d’un appareil à un autre. 

1.3. Les sites pour lesquelles il est nécessaire de réaliser un sitemap XML

Comme je vous l’ai mentionné plus haut, les sitemaps sont utiles pour les sites internet de grande taille. Mais il est également bénéfique pour les sites web ayant des critères suivant :

  • Les sites web possédant de grandes archives ;
  • Les sites web nouvellement lancés avec juste quelques liens externes pointant vers eux ;
  • Et les sites web qui se servent des contenus multimédias de haute qualité.

Même si j’estime que ces sites seront les plus susceptibles de tirer un grand avantage du fait de détenir un sitemap XML, je suis également convaincu que les plans de site seront utiles pour tous les sites web sans exception.

En effet, chaque site web doit permettre à Google de repérer les pages les plus importantes ainsi que le moment auquel elles ont été mises à jour pour leurs dernières fois.

Voilà ce pour quoi il est important de connaître les pages qui doivent figurer sur le sitemap.

1.4. Quelles sont les pages qui doivent figurer sur le sitemap ?

Vous n’auriez pas tort si vous vous demandiez : comment choisir les pages à faire figurer dans votre sitemap ?

Pour répondre à cette question, je vous conseillerais de toujours réfléchir au premier abord à la pertinence d’une URL, en vous posant ces deux questions :

  • Lorsqu’un utilisateur accède à une URL précise, s’agit-il d’un bon résultat ?
  • Auriez-vous souhaité que les utilisateurs atterrissent sur cette URL ?

Si la réponse est non, cette URL ne devra donc pas apparaître sur votre plan de site.

Néanmoins, si vous ne voulez pas du tout que cette URL apparaisse dans les résultats de recherche de Google, il convient d’utiliser une balise « noindex ».

En effet, le fait de ne pas faire figurer une URL sur votre sitemap ne veut pas dire que Google ne va pas l’indexer. Car si Google parvient à retrouver la page en suivant les liens, il pourrait bien l’indexer.

Vous trouverez ci-dessous quelques cas qui illustrent parfaitement les dires :

Cas n° 1 : Un nouveau blog

Supposons par exemple que vous veniez de mettre en place un nouveau blog. Vous aimeriez sûrement que Google découvre très vite les articles que vous avez récemment publiés afin que votre blog soit visible par votre public dans les résultats de recherche.

Il est donc important de créer un sitemap XML déjà dès le lancement du blog. Dans un premier temps, vous pouvez produire quelques articles et les classer dans des catégories.

Cas n° 2 : L’image et la vidéo

Le plan de site XML d’images ou de média n’est pas utile pour la majorité des sites web. En effet, vous vous servez probablement de vos images pour réaliser vos pages et vos articles de sorte que ces images sont déjà comprises dans votre sitemap de page.

Je vous déconseillerais donc d’utiliser un sitemap média ou images de façon distincte, car c’est vraiment inutile. Le seul compromis à cette règle est lorsque votre activité principale est basée sur l’image.

Les photographes par exemple, ne sont pas obligés de suivre cette règle. Ils ont tous un grand intérêt à fournir à Google un plan de site séparé pour le média et pour l’image.

1.5. Comment amener Google à trouver votre sitemap ?

Pour permettre à Google de trouver plus facilement votre plan de site XML, il est important que vous le soumettiez à votre compte Google search console. Rendez-vous sur la section sitemap de ce dernier, pour vérifier si votre sitemap XML a été déjà ajouté.

Le fait d’ajouter votre sitemap permet de vous assurer que Google a indexé toutes les pages web figurant sur celui-ci.

Si vous remarquez une énorme différence entre la quantité de pages « présentées » et celles « indexées » sur un sitemap spécifique, je vous conseille de voir de plus près le problème.

Cela peut s’avérer être une erreur qui empêche l’indexation des pages. L’autre possibilité est qu’il manque de lien dirigeant vers les contenus non encore indexés.

Voici les moteurs de recherche auxquelles vous pouvez soumettre votre sitemap :

  • Google ;
    • Accédez à l’onglet sitemaps dans Google search console ;
    • Ensuite, aller sur le rapport sitemaps ;
    • Puis aller sur ajout de nouveau sitemap afin de soumettre votre site maps.

GSC Ajouter un Sitemap

  • Baidu ;
  • Bing ;
    • Accéder à l’onglet sitemap de l’outil bing webmaster ;
    • Puis rendez-vous sur rapport de sitemap ;
    • Ensuite sur ajout de nouveaux sitemaps
    • Vous pouvez ajouter un nouveau ou trouvez un site maps déjà existant sur le site.

Bing webmaster

Source : Semrush

Pour la majorité des moteurs de recherche, ils vérifient la présence de l’élément « Sitemap : <sitemap_location> » dans le fichier robots.txt de votre site.

1.6. Différence entre sitemap HTML et XML

Les plans de sites sont de deux types. 

Difference entre plan de site html et Xml

Voici la différence entre le plan de site HTML et XML.

1.6.1. Le format

Le format du plan de site HTML et celui du XML sont totalement différents l’un de l’autre, mais cela va plus loin que ça. En effet, alors que les plans de site HTML sont perceptibles par les utilisateurs, les plans de site XML sont conçus particulièrement pour les moteurs de recherche.

 XML vs HTML

Certains diront que les sitemaps XML sont également créées pour les moteurs de recherche, mais pour ce qui est d’être utile pour les utilisateurs, cela ne relève clairement pas de ses compétences.

1.6.2. Un même objectif, mais stipulé différemment

Que ce soit le plan de site XML ou HTML, ils ont tous pour mission de faire découvrir au moteur de recherche des pages, des images ou des vidéos.

Les sitemaps XML représentent des fichiers spécialisés qui permettent aux moteurs de recherche de connaître les URL importantes à parcourir, le rythme auquel celles-ci sont modifiées ainsi que les URL fraîchement ajoutées au site.

Les sitemaps HTML quant à eux, permettent également aux moteurs de recherche de connaître les URL importantes ou fraîchement créées, mais ceci à travers la découverte des liens qu’elles contiennent. 

En d’autres termes, les sitemaps HTML ne constituent un excellent moyen pour la découverte des URL que s’ils sont explorés et que les liens qu’ils contiennent sont mis à jour.

1.6.3. Ils présentent des avantages secondaires différents

Les sitemaps XML possèdent des attributs métas tels que <changefreq> ou <lastmod> qui permettent d’indiquer la façon dont évolue l’état de l’URL. Ces sites disposent également d’extensions pour les vidéos, les images et les actualités.

Les sitemaps HTML répartissent les pagerank à travers un site, et voilà à quoi ils servent principalement de nos jours, mis à part la fonction de navigation dont bénéficient les internautes.

Étant donné que les sitemaps HTML figurent généralement en pied de page d’un site web, ils sont habituellement rattachés à toutes les pages et sont susceptibles de répartir les pagerank à d’autres pages dont les liens internes sont moins solides.

Vous savez à présent ce qu’est un sitemap, ses avantages et les différents autres facteurs qu’il présente pour votre site. Voyons à présent les meilleurs outils qui vous permettront de générer des sitemaps XML pour votre site.

Chapitre 2 : 10 outils performants pour créer des plans de sites XML

Pour rappel, un plan de site XML est le moyen idéal pour indiquer à Google, les pages qui sont importantes pour votre site afin que les robots les explorent et les indexent. 

Il est également important de garder à l’esprit qu’un plan de site ou un sitemap XML ne garantit pas automatiquement que vos pages seront indexées et pourront s’afficher dans les résultats de recherche. Mais cela peut largement vous aider.

Car sans plan de site, il vous serait compliqué d’indexer toutes vos pages. Si vous lisez ce chapitre, c’est supposer que vous connaissez tous les avantages que peuvent offrir les sitemaps, et vous attendez sûrement les outils pouvant vous aider à les générer.

Je vous livre ci-dessous 10 outils générateurs de sitemaps XML. Ils seront scindés en 3 grandes sous-catégories dont :

  • Les excellents outils de créations de sitemaps visuel ;
  • Et les outils de création de sitemaps XML WordPress.

2.1. Les outils efficaces de création de plans de site visuels

Si vous aimez le visuel, vous apprécierez beaucoup plus les outils de création de sitemap visuel qui vous permettront d’obtenir une représentation visuelle de la structure des pages du site.

Ces outils sont principalement avantageux lorsque vous travaillez avec des clients. Ils permettent à ces derniers de s’apercevoir et de mieux appréhender le plan du site. 

L’autre avantage des outils de création de plans de sites XML visuels est qu’ils sont simples à appliquer surtout grâce à leurs options « glisser/déposer ».

2.1.1. Slickplan

Slickplan

Slickplan est un outil très convivial qui va vous permettre de réaliser de manière simple des sitemaps attrayants aux rendus professionnels.

Il dispose d’une interface qui facilite la création des sitemaps en glissant et déposant des modèles, que vous pouvez personnaliser par des couleurs et des photos.

Les fonctions de finalisations incluent un graphique à vecteur d’échelle, destiné pour les démonstrations aux clients. Elles incluent également de simples fichiers texte ou XML.

Par ailleurs, Slickplan peut s’intégrer parfaitement à Basecamp et offre un plugin wordpress. Ce qui pourra favoriser le partage ainsi que la collaboration entre plusieurs internautes et éditeurs.

Cet outil ne se limite pas uniquement, sur le simple fait de générer des sitemaps. En effet, il peut être utile pour bien d’autres choses comme le fait d’élaborer des sites web, de développer une architecture d’information pour toutes sortes de projets.

Parmi les fonctionnalités de Slickplan, citons :

  • Conception de type glisser-déposer ;
  • Insertions de différents types de pages personnalisées ;
  • Possibilité d’importer un fichier texte ;
  • Possibilité de dupliquer ;
  • Éditions des fichiers par lots ;
  • Personnalisation avancée ;
  • Accès pour les webmasters ;
  • Image de marque personnalisable.

Slickplan donne droit à un test gratuit de 30 jours offrant ensuite une formule payante plutôt abordable.

2.1.2. Dynomapper

Dynomapper

Dynomapper représente un outil visuel performant, pouvant vous aider à réaliser des sitemaps interactifs en fonction desquels vous pouvez opter pour trois différents styles de sitemaps : Par défaut, cercle et arbres.

Il est possible de personnaliser ces styles avec le logo ainsi que les thèmes de couleurs de votre entreprise. Les plans de site n’affichent pas seulement des URL. Ceux qui les utilisent sont capables de communiquer et d’insérer :

  • Des commentaires ;
  • Des données d’analyses ;
  • Des catégories.

Les fonctions glisser-déposer, les diverses options d’explorations avancées et la facilité d’intégration des données d’analyses font de Dynomapper un excellent instrument de plan de sites visuel.

Les fonctionnalités de Dynomapper sont notamment les suivantes :

  • Suivre les URL des sitemaps au sein de Google Analytics ;
  • Haute capacité de personnalisation ;
  • Choix de modèle de pages personnalisées ;
  • Gestion du workflow ou du flux de travail ;
  • Balisage d’URL ;
  • Faire le filtre des sitemaps ;
  • Images de marque personnalisables.

Dynomapper offre également des essais gratuits de 14 jours, puis des forfaits mensuels à un prix plus ou moins abordable.

2.1.3. Writemaps

Writemaps

Tout comme les autres outils précités, Writemaps est doté d’une interface facile à utiliser et à personnaliser avec des choix de couleurs. Il permet de cartographier et de regrouper les contenus d’une page.

Vous avez la possibilité de mettre aux archives les vieux sitemaps afin de rester organiser ou de partager ces sitemaps avec les collaborateurs internet et les clients. Il est également possible de transférer de façon simple votre produit final sous un format de sitemaps PDF ou XML.

Les fonctionnalités de Writemaps sont les suivantes :

  • Création de plans de site personnalisable ;
  • Création par simple glisser-déposer.

Cet outil vous offre la possibilité de réaliser 03 sitemaps à titre gratuit, ou d’effectuer une période d’essai de 15 jours pour les formules payantes.

2.1.4. Mindnode

Mindnode

Plus qu’un outil de réalisation de plan de site, Mindnode est un instrument de mind mapping (carte mentale) dont vous pouvez vous servir pour planifier un projet sur un support visuel.

Cette fonction permet de concevoir les sitemaps pour les sites internet, et peut vous être très utile, si vous aimez réaliser vos sitemaps par l’approche visuelle.

Certes vous n’avez pas la possibilité d’exporter votre sitemap visuelle sous forme de fichier XML, par contre vous pouvez bénéficier tout simplement d’une version texte ou PDF afin de les présenter aux clients.

Voici quelques caractéristiques de cet outil :

  • Modèles personnalisables ;
  • Possibilité de glisser et de déposer ;
  • Possibilité d’exporter les fichiers en texte brut, PDF, XML, CVS ou en PNG.

Mindnode est une application qui ne peut être téléchargée que pour les appareils Macs, iPhone ou iPad accompagnée d’une version éditeur gratuite. 

La version pro de mindnode offre un essai gratuit sur une durée de 2 semaines et ensuite sera appliquée une formule aux prix forfaitaires.

2.1.5. PowerMapper

PowerMapper

L’outil PowerMapper offre un système de mappage automatique du site accessible en un clic. Ce qui vous permet d’économiser de temps nécessaires à la conception manuelle d’un sitemap.

Cet outil est pratique pour la conception d’un site web de même que pour repérer :

  • Les éventuelles erreurs dans les plans de site ;
  • Les problèmes de compatibilités ;
  • Et les problèmes de convivialité.

PowerMapper est présenté comme un outil de conception visuel de sitemaps, mais il est bien limité pour cette tâche contrairement aux autres outils mentionnés dans les paragraphes précédents.

Les sitemaps créés ici, sont exportables sous format XML ou Excel CSV. 

Voici quelques caractéristiques de PowerMapper :

  • Création en seul clic ;
  • Possibilité de personnalisation ;
  • Possibilité d’exportation au format XML ou CSV.

PowerMapper propose une garantie de remboursement de 30 jours avec une licence pour un seul utilisateur à un prix plutôt convenable.

Je vous présente ici, quelques outils de création de sitemaps ordinaires. Il en existe pas mal à considérer, je prendrai le temps de vous présenter les plus utiles. Les voici :

2.1.6. Inspyder Sitemap Creator 5

Inspyder Sitemap Creator 5

L’outil Inspyder Sitemap Creator 5 est un logiciel simple et rapide à installer sur un bureau moyennant un paiement unique. Il vous permet de produire des sitemaps de qualité de même que des sitemaps adaptés aux :

  • Mobiles ;
  • Images ;
  • Et aux vidéos.

Cet outil vous permet de générer automatiquement un sitemaps Google. Vous pouvez télécharger ce dernier sur votre serveur, vérifier son état à travers une commande ping et de vous faire parvenir des notifications par email. Cela fait de cet outil l’un des plus pratiques et performants.

Sitemap Creator 5 vous offre aussi certaines options non payantes telles qu’un encodeur d’URL/HTML très pratique. Il est également possible de prendre un pack afin d’avoir des outils plus puissants.

Voici quelques caractéristiques qui déterminent Inspyder :

  • Il est personnalisable ;
  • Possibilité de réaliser des sitemaps mobiles, images ou vidéos ;
  • Création de sitemaps programmée ;
  • Un logiciel FTP/FTPS/SFTP client intégré ;
  • Notification par adresse mail ;
  • Une commande ping automatique pour les moteurs de recherche.

2.1.7. XML-Sitemaps

XML-Sitemaps

XML-Sitemaps est un outil qui offre non seulement un créateur gratuit de sitemaps, mais également une version pro avec des fonctionnalités beaucoup plus approfondies.

Vous n’avez besoin que de braver 03 étapes pour générer gratuitement et de façon rapide un sitemap. Il vous suffira de :

  • Paramétrer la fréquence de modification du contenu de l’URL choisie ;
  • Insérez la date à laquelle elle a été modifiée pour la dernière fois ;
  • Vous servir de l’option d’analyse de priorité pour définir automatiquement les pages importantes parmi les autres pages du site.

XML-Sitemaps fournit également plusieurs instruments de référencement notamment :

  • Un vérificateur de sitemap XML ;
  • Un outil d’analyse de concurrence ;
  • Un calculateur de densité de mot-clé ;
  • Un outil de vérification de classement de page dans les SERP.

Les fonctionnalités de la plateforme XML-Sitemaps peuvent comprendre :

  • Conception de Sitemaps images ou vidéos ;
  • Des notifications par courrier ;
  • Disponible pour application mobile ;
  • Fonctions de détection des liens brisés.

2.2. Les outils de création de sitemaps XML WordPress

Depuis toujours, la création des plans de site XML par WordPress nécessite l’utilisation d’un plugin externe.

Quelles sont les meilleurs plugins WordPress

Ce n’est qu’en Juin 2020, que la fonctionnalité de sitemaps XML a été enfin lancée et déclarée comme une composante de WordPress 5.5 Core.

Au cas où vous souhaiteriez toujours avoir un meilleur contrôle sur votre sitemap, la liste suivante de plugins WordPress figure parmi les plus populaires.

2.2.1. Google XML Sitemaps

Google XML Sitemaps

Il est important de savoir que cet outil est différent de tous les outils officiels de Google, et qu’il serait judicieux de ne pas les confondre. En effet, il s’agit juste d’un plugin indépendant associé à WordPress.

Pourtant, il bénéficie d’une note élevée sur WordPress avec un total de plus de 2000 critiques. Google XML Sitemaps est capable d’élaborer des sitemaps stratégiques et de qualité à travers toutes sortes de pages WordPress ainsi que des pages personnalisées.

Ce plugin de création de sitemap WordPress est totalement gratuit.

2.2.2. Yoast SEO

Yoast SEO

Yoast SEO est de toute évidence le plugin de génération de sitemaps WordPress le plus célèbre. Connu pour sa capacité de référencement de base, il a à son insu plus de 25000 critiques lui valant ses 05 étoiles.

Cet outil est devenu l’outil de premier choix pour beaucoup de détenteurs de site WordPress, car il leur permet de mettre en place rapidement et en toute simplicité un sitemap XML.

Yoast SEO est un outil élémentaire, mais il est très opérationnel et permet de créer des sitemaps dynamiques. Ce plugin est gratuit et possède également une version pro offrant des fonctionnalités de référencement plus approfondies.

2.2.3.  XML Sitemap Generator

XML Sitemap Generator

XML sitemap generator est un plugin qui possède des options robustes utilisées pour générer des plans de site sur WordPress dans un format XML, HTML et RSS.

Ce plugin de WordPress permet de configurer facilement les paramètres de votre sitemap. Il dispose également d’une option de commande ping qui s’active automatiquement lorsque vous effectuez la mise à jour de vos URL (page ou article).

Il offre des options de personnalisation avancées, sans oublier que son utilisation est gratuite.

C’était les 10 outils de génération de sitemaps que vous pouvez employer pour réaliser avec efficacité vos plans de sites. 

Mais ces outils appliqués seuls ne suffisent pas, vous devez également connaître quelques points essentiels afin de pouvoir configurer vos sitemaps et les rendre très performants.

Chapitre 3 : Configuration des différents plans de site XML

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il convient de vous rappeler que, bien que les sitemaps XML peuvent se présenter sous forme de fichiers RSS, mRSS, Atom 1.0 ou texte, leurs profils de base se rapportent à leurs contenus ou à leurs types de média :

  • Actualité ;
  • Images ;
  • Vidéos.

Vous avez donc la possibilité de créer des sitemaps qui ne comportent qu’un seul type de média particulier, ou encore les associer à votre sitemap XML classique. J’irai plus en détail dans les paragraphes suivants.

3.1. Configuration minimum nécessaire pour les sitemaps XML

Si vous souhaitez que vos sitemaps puissent fonctionner de façon optimale, il est important que vous suiviez quelques exigences. Un plan de site doit observer les critères suivants :

  • Il ne doit pas renfermer des URL à caractère canoniques contenant un code d’état 200 ;
  • Un plan de site doit comporter au maximum 50 000 URLs par sitemap et au maximum 50 000 sitemaps classique pour chaque sitemap index ;
  • Il se doit d’être mentionné dans le fichier Robots.txt. ;

    • Il doit être codé en UTF-8 (Universal Character Set Transformation Format – 8 bits);
    • Le sitemap doit être compressé dans un format .GZ. ;
  • Il ne doit pas peser plus de 50 Mo ou doit contenir au plus 50 000 URL. Choisissez en fonction de ce que vous avez trouvé en premier ;

Cependant, il existe également d’autres mesures que vous devez prendre pour tirer pleinement profit des sitemaps XML. 

Il est possible d’indiquer à Google vos URLs qui sont essentielles en ne faisant figurer dans les sitemaps XML que les pages qui sont importantes, sans oublier de souvent mettre à jour celles-ci.

Les CMS (Content Management System ou système de gestion de contenu) disposent dans la majorité des cas d’une fonction qui aide à mettre à jour les sitemaps. Celui-ci peut se faire automatiquement lorsqu’une nouvelle URL est ajoutée ou une ancienne page est modifiée.

Qu est ce qu un CMS

Google peut considérer le rythme d’actualisation des sitemaps ou des balises lastmod des pages, comme étant un indicateur de fraîcheur. Le fait que cela soit important pour son classement peut en effet dépendre de la page elle-même ou de son contexte.

Dites-vous qu’un sitemaps XML ressemble à une carte de ville pour les visiteurs, supposant que la ville représente votre sitemap et les visiteurs représentent Google. 

Vous devez donc vous assurer que la carte comprend uniquement les principaux monuments ou bâtiments et non toutes les adresses de la ville.

Ce n’est que pour cette raison que les pages qui ne valent pas grandes choses doivent être exclues du sitemaps. Nous avons par exemple :

  • Les pages concernant la politique de confidentialité ;
  • Ou les pages « à propos de nous » et « Qui sommes-nous ».

Même si ce sont des pages qui doivent également bénéficier d’une indexation, elles ne nécessitent pas souvent que Google les explore. En plus de ça, elles ne participent pas vraiment au référencement.

3.2. La Gestion des sitemaps XML par les grands sites web

Au-delà des configurations minimums à observer, il y a plus à faire pour améliorer la qualité de vos sitemaps XML.

Les sites web de grande taille, comme ceux des éditeurs de presse, sont conseillés de se servir des sitemaps index. Ces derniers peuvent contenir un maximum de 50 000 sitemaps classique et dont le poids ne doit pas excéder les 50 Mo.

Les sites index représentent en quelque sorte les navires mères des sitemaps XML, qui transportent une multitude de petits sitemaps. Les sites de grandes tailles doivent y recourir parce qu’ils ne peuvent pas être contenus dans un seul sitemap ordinaire.

Quoi qu’il en soit, je vous déconseille d’essayer de tout faire contenir dans un seul plan de site.

Pour tirer grandement profit de ces sitemaps, vous avez la possibilité de les regrouper par types de pages ou par thématique.

Concrètement, vous aurez à réaliser des sitemaps XML spécifiques pour chaque sous-répertoire ou pour chaque type de page afin de mieux appréhender le fonctionnement technique et les problèmes d’indexation de votre site web.

Sitemaps soumis

Source : Semrush

Certains sitemaps XML spécialisés sont conçus pour des usages spécifiques. Les sites dont le contenu est fortement axé sur les médias enrichis comme Pinterest ou YouTube tirent un grand profit des sitemaps pour images et pour vidéos.

Quant aux éditeurs, ils ont besoin d’avoir des sitemaps d’actualités.

Les plans de site d’images permettent à votre site d’augmenter ses chances de figurer dans la recherche d’images de Google. 

Mais rien ne vous oblige à créer des sitemaps exclusivement pour les images. Il existe des extensions d’images que vous pouvez employer dans vos sitemaps ordinaires.

Voici comment se présentent les extensions d’image selon XML :

<?xml version=”1.0″ encoding=”UTF-8″?>

 <urlset xmlns=”http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9″

 xmlns:image=”http://www.google.com/schemas/sitemap-image/1.1″>

 <url>

 <loc>http://example.com/sample.html</loc>

 <image:image>

 <image:loc>http://example.com/image.jpg</image:loc>

 </image:image>

 <image:image>

 <image:loc>http://example.com/photo.jpg</image:loc>

 </image:image>

 </url>

 </urlset>

Les sitemaps vidéos font appel aux mêmes principes. Vous pouvez soit créer un sitemaps consacré à cet effet ou soit ajouter à votre sitemap ordinaire une extension vidéo :

<url>

 <loc>https://example.com/mypage</loc>

 <video> … informations sur la vidéo 1 … </video>

 </url>

Mais vous devez être prudent face aux métadonnées que vous intégrez aux sitemaps vidéos ou à leurs extensions.

Google choisit d’utiliser le texte fourni sur la page de renvoi des vidéos que le texte fournit dans le sitemap, s’il remarque que le texte de la page est plus important que celui contenu sur le plan de site.

Il s’agit ici du texte qui est fourni dans la description. Mis à part la description, il est possible de fournir à Google :

Cela peut être vraiment utile pour les sites web qui utilisent massivement des vidéos et serait facultatif pour le reste des sites web.

Les plans de sites d’actualités diffèrent des autres en ce sens que l’on doit toujours avoir un plan de site XML d’actualités qui soit distinct. Dans ce contexte, Google ne propose pas l’utilisation des extensions.

Les sitemaps d’actualités permettent à Google de repérer et de positionner les articles nouveaux. Ce qui constitue un défi particulier pour les éditeurs, qui produisent beaucoup de contenu.

Bien que Google indique que les éditeurs qui utilisent des sitemaps d’actualités ne bénéficient pas d’un avantage, cela permet toutefois de classer plus vite les actualités importantes et fraîches dans Google Actualités.

Les plans de site d’actualités sont soumis à des exigences particulières :

  • Ne pas ajouter des articles datant de plus de 2 jours ;
  • Il ne faut pas ajouter simultanément plus de 1000 pages à un sitemap d’actualités existant ;
  • Actualisez les sitemaps qui existent déjà pour tenir compte des mises à jour des articles.

Il est également possible de recourir aux sitemaps XML pour déterminer et indiquer à Google certaines métabalises. Prenons l’exemple de hreflang, qui peut être utilisé comme extension d’un sitemap :

<url>

 <loc>http://www.example.com/english/page.html</loc>

 <xhtml:link

 rel=”alternate”

 hreflang=”de”

 href=”http://www.example.com/deutsch/page.html”/>

 <xhtml:link

 rel=”alternate”

 hreflang=”de-ch”

 href=”http://www.example.com/schweiz-deutsch/page.html”/>

 <xhtml:link

 rel=”alternate”

 hreflang=”en”

 href=”http://www.example.com/english/page.html”/>

 </url>

Google ne tient pas compte des attributs de priorité qui figurent sur les sitemaps XML, mais tient compte des lastmod. En effet, Google fixe lui-même la priorité de vos pages, en se basant sur leur degré de popularité et leur autorité.

Cependant, lastmod fait partie des balises qui permettent de savoir quand l’URL a été modifiée le plus récemment, ce qui constitue un facteur très utile pour Google.

Résumé

La majorité des personnes sont angoissées rien qu’à entendre la notion de sitemaps XML. 

Cela leur fait souvent penser à plein de code, ou de configurations informatiques très compliqués. Alors qu’il n’en est rien, et s’avère facile à réaliser.

Pour ceux qui ne l’ont peut-être pas encore retenu, le sitemaps XML est un plan de site qui guide les moteurs de recherche vers les pages importantes de votre site internet à explorer. Il constitue donc un fichier dans lequel vous pouvez lister toutes vos pages que vous souhaitez faire indexer rapidement.

Le sitemap XML possède plusieurs avantages pour un site web et doit être généré d’une certaine manière, avec des outils réellement adaptés. 

C’est dans cette optique que je vous ai présenté dans cet article 10 outils performants pouvant vous aider à générer des plans de site de qualité, ainsi que quelques astuces de configuration pour mieux vous améliorer et bénéficier de votre plan de site XML.

J’espère que vous avez aimé lire cet article. Merci de laisser des commentaires.

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

2 réflexions au sujet de “Définition XML sitemap ou Plan de site XML”

  1. Merci pour cet article intéressant, Alexandre !

    Je vous recommande également Octopus.do — https://octopus.do pour la création de sitemap XML, le prototypage de la structure du site et l’architecture UX.

    Pour plus d’objectivité sur Octopus.do, vous pouvez demander à Google où il se trouve dans le TOP3 des requêtes pertinentes 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire