Définition Keywords Stuffing ou accumulation de mots-clés

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Le  Keywords Stuffing ou Accumulation de mot-clé est une pratique qui consiste à surcharger le contenu d’une page internet avec des mots-clés. De façon plus précise, il s’agit d’une technique d’optimisation pour le référencement naturel conçu autour de l’idée selon laquelle : Plus de mots-clés donne plus d’autorité à une page web. Elle est considérée comme relevant du spamdexing ou du Black hat SEO. C’est-à-dire une technique consistant à tromper l’algorithme des moteurs de recherche sur la qualité d’un contenu afin de le positionner haut dans les SERPs.

Connaissant le mode de fonctionnement des algorithmes, certains webmasters sont souvent tentés de manipuler les moteurs de recherches. Ceci en oubliant parfois l’importance de l’expérience utilisateur et les éventuels risques que leurs pratiques pourraient avoir sur leur site internet à un moment donné.

L’accumulation ou le bourrage de mots-clés s’inscrit parfaitement dans ce contexte et c’est pourquoi il est utile d’en parler.

  • De quoi retourne réellement l’accumulation des mots-clés ? 
  • Comment nuit-elle au référencement naturel des sites internet ? 
  • Comment la réparer ?  

Voilà autant de questions que vous vous posez certainement à propos de la notion de l’accumulation des mots-clés. Elles seront abordées dans les lignes qui suivent. 

Alexandre Marotel | Twaino | Agence SEO

Alexandre MAROTEL

CEO à Twaino | Agence SEO

Voilà ce que j'offre à mes nouveaux membres

1. Liste : 144+ blogs pour publier des articles invités
2. Un Calculateur de compétition SEO
3. Vidéo exclusive : Comment passer de 0 à 1000 visiteurs ?
4. Outil : Audit SEO immédiat

Suivez donc !

Chapitre 1 : Qu’est-ce que l’accumulation ou le bourrage de mots-clés ?

Dans ce premier chapitre, je vous expose ce que c’est que : 

  • L’accumulation des mots-clés ;
  • Ses manifestations ;
  • Les conséquences qu’elle peut entraîner au niveau de votre site internet. 

1.1. Qu’est-ce que l’accumulation de mots-clés ?

L’accumulation de mot-clé ou le bourrage de mot-clé est une pratique qui consiste à remplir le contenu d’un article ou d’une page internet avec des mots-clés. 

Elle repose sur l’idée selon laquelle l’autorité d’une page web ou d’un article augmente pour un mot-clé, lorsque ce mot-clé est utilisé plusieurs fois sur une page web ou dans un article de blog. 

L’objectif derrière cette pratique est celui qui consiste à faire croire aux algorithmes en charge du classement des résultats au niveau d’un moteur de recherche qu’ils sont en présence d’un contenu de qualité. 

Ce constat sous-entend que la technique du bourrage de mot-clé oblige le webmaster à travailler d’abord pour les algorithmes et non pour les internautes qui viendront sur son site. 

C’est justement pour cette raison qu’il se trouve en difficulté plus tard. 

En effet, en concevant les pages de son site uniquement pour plaire aux algorithmes, le webmaster néglige et oublie certaines recommandations du moteur de recherche. 

Il s’agit par exemple des exigences qui lui sont faites concernant la rédaction d’un contenu de qualité.

1.2. Comment se manifestent les problèmes d’accumulation de mots-clés ? 

Vous l’aurez compris, le bourrage de mots-clés est la conséquence d’une répétition excessive d’un mot-clé sur la page d’un site internet. 

De manière générale, le bourrage de mots-clés se traduit par l’utilisation d’une liste de mots-clés ou d’une série de liste insérée à plusieurs reprises dans le contenu du site. 

Il peut s’agit :   

  • Des balises méta ; 
  • D’un contenu visible (articles) ;
  • Des textes d’ancrages ;
  • Du code source ;
  • Etc.

L’insertion de ces mots-clés peut également se faire à l’aide de différentes techniques comme l’utilisation : 

  • De la balise noscript ;
  • D’un texte caché ; 
  • De mots ou de bloc de mots qui ne sont pas pertinents ni pour la page web ni pour le sujet traité. 

Tout ceci rend le contenu de la page illisible et sans intérêt pour les internautes. 

Dans certains cas, le contenu du site est dépourvu de sens, car conçu uniquement pour impressionner le moteur de recherche. 

Voici quelques exemples de bourrage de mots-clés : 

Quoi qu’il en soit, il convient de préciser que l’accumulation des mots-clés n’a pas toujours été un problème pour les sites internet. 

En réalité, à une époque où les moteurs de recherche fonctionnaient de façon plus simple, cette pratique a donné de bons résultats et les webmasters n’étaient pas inquiétés.  

C’est au fur et à mesure de l’évolution des moteurs de recherche et dans leur souci d’afficher de meilleurs résultats aux requêtes des internautes qu’ils ont mis en place des algorithmes de plus en plus performants. 

Ces algorithmes sont même capables de pénaliser les sites qui ne respectent pas les règles de bonnes pratiques que les moteurs de recherche édictent à l’endroit des webmasters. 

Lorsque les webmasters vont à l’encontre de ces pratiques, ils sont considérés comme pratiquant des techniques d’optimisation interdites, c’est-à-dire le Black hat SEO

À présent que vous avez une idée sur ce qu’est l’accumulation de mots-clés et ses manifestations, découvrez les conséquences qu’elle peut engendrer au niveau de votre site internet.  

1.3. Les conséquences de l’accumulation de mots-clés 

Le bourrage de mots-clés n’est pas sans conséquence sur le référencement naturel de votre site. 

Google déclare officiellement que « remplir des pages avec des mots-clés ou des chiffres entraîne une expérience utilisateur négative et peut nuire au classement de votre site ». 

Il impacte négativement vos efforts SEO en contribuant à la diminution des performances de votre site dans les SERPs, mais aussi, en l’exposant aux pénalités Google. 

Ainsi, au fur et à mesure que vous persistez dans l’utilisation de cette pratique, vous constaterez : 

  • Une baisse du taux de clic organique ;
  • Des rebonds élevés ; 
  • L’absence de partage de vos contenus sur les réseaux sociaux ;
  • Etc.

L’accumulation de mots-clés peut également mettre en difficulté l’expérience utilisateur au niveau de votre site. Par conséquent, votre site ne va plus intéresser les internautes.

Au nombre des autres conséquences que votre site risque, vous pouvez avoir : 

  • Sa rétrogradation dans les SERPs ;
  • La désindexation partielle ou complète du site dans les résultats de recherche.

Tout ceci est la preuve que le bourrage de mot-clé est un problème très sérieux pour le référencement naturel d’un site internet.  

Ce constat peut être appuyé par les deux idées suivantes : 

Première idée : Les moteurs de recherches ne classent que les contenus de qualités

L’efficacité d’un moteur de recherche dépend de sa capacité à fournir les meilleurs résultats aux internautes. 

C’est sur cette base que dès qu’un internaute effectue une recherche, le moteur de recherche parcourt le web et affiche suivant la pertinence, les meilleurs résultats correspondant à sa requête.

Pour un moteur de recherche comme Google, la qualité du contenu est importante. 

C’est exactement pour cette raison que Google, dans les consignes aux webmasters, met l’accent sur ce qu’est le contenu de qualité.

Il ne le définit pas expressément, mais le fait reposer sur un certain nombre de consignes à respecter. Ces consignes peuvent être regroupées en deux catégories  à savoir : Ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire.  

L’accumulation des mots-clés est identifiée à juste titre comme faisant partie des choses à ne pas faire.

Deuxième idée : Les moteurs de recherches améliorent constamment leur algorithme de recherche

Afin de fournir des résultats de recherche pertinents envoyant les internautes vers des contenus de qualités, les moteurs de recherche, à l’instar de Google, améliorent considérablement et constamment leur algorithme de recherche. C’est-à-dire leur système de fonctionnement. 

Comme vous pouvez l’imaginer, ce système de classement ne poursuit d’autre but que l’efficacité et la pertinence. 

C’est d’ailleurs pour cela que chaque résultat passe par un processus spécifique qui comprend : 

  • L’analyse des termes de recherche ;
  • La recherche de correspondances ;
  • Le classement des pages selon leur utilité ;
  • L’affichage des meilleurs résultats ;
  • La prise en compte du contexte de recherche.

À cela s’ajoute le nombre faramineux de facteurs que Google utilise pour trier et classer les résultats de son index. 

Maintenant que vous avez une idée sur les conséquences que peut entraîner le bourrage de mots-clés, je vous invite à découvrir quelques solutions pour l’éviter.  

Chapitre 2 : Comment éviter le bourrage de mots-clés ? 

Ici, je vous explique comment résoudre les problèmes de bourrage de mots-clés, mais avant, il semble nécessaire que je vous expose comment l’identifier. 

2.1. Identifier vos problèmes de bourrage de mots-clés 

Le contenu qui fait l’objet d’une accumulation de mots-clés peut être identifié sur la base des divers problèmes que ce type de contenus peut dévoiler. 

Généralement, face à un contenu bourré de mot-clé, on remarque : 

  • Une densité élevée pour l’apparition du mot-clé : Dans un contenu bourré, vous constaterez que le mot-clé apparaît plusieurs fois. Selon le site Alexa blog, cette densité devrait rester en dessous de 2 % ;
  • Le contenu ne répond pas aux attentes des utilisateurs : Le contenu ne répond pas à ce à quoi il prétend apporter une solution ;
  • Les utilisateurs ont du mal à lire ou comprendre le contenu : Le contenu est écrit dans un langage inaccessible pour l’internaute, le texte n’est pas souvent organisé et manque de cohérence. 

Par ailleurs, pour l’identification, différents outils peuvent être utilisés. Il s’agit par exemple de : 

2.1.1. Keywords Density analysis tool 

Cet outil gratuit  permet d’effectuer l’analyse de la densité des mots-clés utilisés sur une page web. 

Il permet également de procéder à une meilleure répartition des mots-clés.

Pour l’utiliser, il suffit d’entrer l’URL de la page qu’on souhaite analyser dans l’espace réservé à cette fin. L’analyse de l’URL permet alors de recueillir plusieurs informations telles que : 

  • Le nombre total de mots sur la page ;
  • Le nombre de mots liés ;
  • Le nombre de mots non liés ;
  • Le nombre de mots vides ou très courts utilisés dans le texte non liés.

2.1.2. Seo review tool 

Le SEO review tool est aussi un outil de vérification de la densité des mots-clés. 

Lorsque vous lui soumettez l’adresse URL de votre page ou un contenu à analyser, il extrait l’ensemble des mots et détermine leur densité. 

Tout cela lui permet de vérifier si une page est sur-optimisée.

Vous pouvez également l’utiliser pour déterminer chez vos concurrents les mots-clés qu’ils utilisent fréquemment. 

2.1.3. Copywritely 

Copywritely est un outil de vérification de la densité des mots-clés en ligne qui permet aux webmasters de détecter si leur contenu fait l’objet d’un bourrage de mot-clé. 

Mais ce n’est pas la seule fonctionnalité. En dehors de la détection des mots-clés, l’outil dispose d’un éditeur de texte qui vous permet de réécrire le contenu en ligne. 

Il n’est pas gratuit et propose des abonnements mensuels allant de 18 $ à 67 $.

2.1.4. GeoRanker 

GeoRanker est aussi un outil de vérification de la densité des mots-clés. 

Il détermine en pourcentage le nombre de fois qu’un mot-clé ou une phrase est visible par rapport au nombre total des mots présents sur la page web.

Vous pouvez donc l’utiliser pour vérifier la pertinence de vos pages. Il est payant, mais vous pouvez bénéficier d’une période d’essai gratuite de 7 jours. 

2.2. Comment éviter le Keywords Stuffing et réussir son optimisation de mot-clé ?

Il ne s’agit pas ici d’éviter d’utiliser des mots-clés dans votre contenu, mais plutôt de les utiliser avec beaucoup de modération. Voici ce que conseille Google sur le sujet : « Concentrez-vous sur la création de contenu utile et rempli d’informations pertinentes qui utilise de manière appropriée les mots-clés. »

Si vous souhaitez qu’une page soit bien classée pour un mot-clé spécifique, optimisez la page pour ce mot-clé au lieu de la « surchargée ». 

L’astuce consiste à utiliser le mot-clé là où il compte le plus pour les moteurs de recherche, tout en gardant le texte naturel et précieux pour les lecteurs.

Sans plus tarder, voyons quelques étapes pouvant vous aider à résoudre ce problème de bourrage de mots-clés et optimiser correctement votre page Web :

2.2.1. La désoptimisation de votre page web

Lorsque vous faites face à un problème d’accumulation de mot-clé sur l’une de vos pages web, vous pouvez le solutionner en procédant à la désoptimisation de cette page. 

De façon plus concrète, il sera question : 

  • D’analyser la page entière ;
  • D’identifier les pratiques de référencement utilisées ;
  • D’identifier la façon dont les mots-clés sont optimisés sur cette page et procéder à leur remise à niveau.

Si entre temps, vous avez optimisé des pages sur des mots-clés en opérant de façon mécanique, il serait bien de changer la donne en travaillant aussi la sémantique du mot-clé. 

2.2.2. Attribuez une intention de recherche unique par page Web

Lors de la création de votre contenu, assurez-vous de consacrer chacune de vos pages Web à un sujet unique ou à une intention de recherche unique. 

En d’autres termes, optez toujours pour une nouvelle intention de recherche unique et, par conséquent, un nouveau terme de recherche unique. 

Cela empêchera vos pages de se battre pour une seule place dans les SERP : Ce que l’on appelle la cannibalisation des mots-clés. Ainsi, les moteurs de recherche pourront facilement comprendre le sujet principal de vos pages.

2.2.3. Recherchez les mots-clés de façon efficace 

Avant la rédaction de vos contenus, n’oubliez pas de rechercher les mots-clés que vous allez utiliser dans vos contenus. 

À cet effet, différents outils de recherche sont à votre disposition. Une fois les mots-clés trouvés, il ne vous reste plus qu’à les employer de la meilleure façon afin de produire de bons résultats. 

Apprenez à bien faire vos recherches de mot-clé en consultant mon précédent article conçu à ce propos.

2.2.4. Créez un contenu plus long

Un contenu est plus susceptible d’attirer l’attention des moteurs de recherche lorsqu’il couvre un sujet en détail. 

Généralement, plus un contenu est long, plus il y a de place pour couvrir divers mots-clés pertinents. Selon les meilleures pratiques, votre contenu doit atteindre au moins 300 mots pour que Google le remarque et lui donne un traitement approprié dans les SERP.

2.2.5. Identifiez et placez le mot-clé cible aux endroits les plus utiles

Pour rendre efficace votre stratégie SEO, il y a des endroits où vous devez mettre les mots-clés qui donnent plus d’impact à votre stratégie. 

Cherchez ces emplacements et assurez-vous d’y mettre les mots-clés que vous voulez utiliser pour le contenu.

Ces emplacements sont : 

2.2.5.1. L’URL de votre page web 

L’URL est l’adresse par laquelle vous avez accès à votre page internet. Pour informer le moteur de recherche ou donner une idée sur le contenu de cette page, privilégiez les URLs qui informent immédiatement sur le contenu plutôt que celles qui comportent des caractères ou des chiffres. 

Reconfigurer vos URLs en  remplaçant les caractères par des mots-clés, cela aura un sens aussi bien pour le moteur de recherche que pour l’internaute.

2.2.5.2. La balise title 

Il comporte le titre et doit donc renseigner sur le sujet central de votre page.

C’est lui qui s’affiche en première ligne des résultats de recherche et qui indique aux internautes l’intitulé de votre page. Il est donc recommandé d’employer déjà à ce niveau le mot-clé principal de votre page.

2.2.5.3. La Meta description 

 La balise Meta s’affiche en tant que seconde ligne dans les SERPs. 

Il a pour rôle d’informer davantage Google sur ce que contient votre page web. Il permet aussi aux internautes de décider d’afficher ou non votre site. Vous pouvez donc utiliser également à ce niveau vos principaux mots-clés.

2.2.5.4. Le contenu 

En tant que facteur de classement de votre site par Google, le contenu doit être aussi optimisé autour du mot-clé. Cependant, c’est surtout à ce niveau qu’il est important d’éviter le bourrage de mots-clés. 

2.2.5.5. Les titres h1..h2..h3

Les balises h1 à h6 représentent les sous-titres de votre page. Autrement dit l’ensemble des subdivisions de votre contenu.

Vous pouvez insérer à ce niveau également quelques mots-clés voire des mots-clés associés ou secondaires. 

2.2.5.6. Le texte d’ancrage 

Le Texte d’ancrage est le texte cliquable que vous insérez dans vos contenus et qui renvoient soit sur un autre site soit sur une autre page de votre site.

Pour chaque ancre que vous allez utiliser dans vos contenus, évitez le plus possible les mêmes mots. Cela risque d’éveiller le soupçon de certains algorithmes susceptibles de coller une pénalité à votre page. 

2.2.5.7. La balise ALT des images  

Bien que les images ne soient pas des éléments textuels, vous pouvez aussi les optimiser pour vos mots-clés. 

Pour cela, il vous faudra utiliser les balises Alt pour expliquer au moteur de recherche que telle image est en rapport avec une page spécifique. 

2.2.6. Maintenez une bonne densité de mots clés

Lors de la création de votre contenu, essayez d’équilibrer le texte avec le mot-clé cible et ceux connexes. Insérez le mot-clé uniquement où et quand cela semble naturel dans le flux général du texte. Mais quelle est la limite de densité de mot-clé sur une page ? 

La meilleure pratique serait de vous tenir à une densité de mots-clés optimale d’environ 2%. Cela permettrait de maintenir un bon ratio mot-clé cible/nombre total de mots

Conseil de pro : Si vous utilisez WordPress comme CMS, vous pouvez utiliser le plugin Yoast SEO pour garder un œil sur votre pourcentage de densité de mots clés.

2.2.7. Évitez la répétition et transmettez votre message de façon naturelle

Une répétition constante des mots-clés au niveau de votre page fait augmenter le risque d’accumulation. 

De plus, cela rend votre contenu illisible, voire inutile. Je vous recommande donc d’éviter cette approche en privilégiant plutôt : 

  • Les mots-clés associés 

Pour assurer la visibilité au niveau de votre site internet, vous pouvez aussi utiliser des mots-clés associés. 

Encore appelés mots-clés secondaires, ces mots-clés ont un lien avec votre mot-clé principal. 

Ce sont en général des mots synonymes, des variantes ou encore des expressions qui ont un lien sémantique avec le mot-clé principal. 

Cela vous permet non seulement d’éviter l’accumulation de mots-clés, mais aussi d’augmenter vos chances de classement lorsque l’internaute utilise des mots similaires à vos mots-clés. 

  • Les mots-clés LSI

En dehors des mots-clés associés, vous pouvez utiliser les mots-clés LSI. 

Connus sous le nom d’indexation sémantique latente, ces mots-clés constituent un ensemble de mots ayant un rapport avec le sujet principal que votre contenu traite. 

Selon backlinko, ce sont des mots conceptuellement liés que le moteur de recherche utilise pour mieux comprendre une requête. 

Lorsqu’ils sont utilisés, ils renforcent le sens de votre contenu et aident les moteurs de recherches à mieux comprendre le sujet central de votre site. 

  • Les mots-clés de longue traîne

Vous pouvez également utiliser les mots clés à longue traîne.

C’est une catégorie de mots plus longs et moins concurrentiels que les mots-clés principaux ou secondaires. 

Ils sont composés pour la plupart de trois ou quatre mots et constituent un ensemble de mots ou d’expressions entrant dans le champ lexical de vos contenus.  

Leur utilisation vous permettra d’éviter le bourrage de mot-clé, cependant, vous devrez veiller à ne pas utiliser la même expression plusieurs fois tout au long de votre article. Cela risque de créer aussi une situation d’accumulation de mots-clés. 

En effet, qu’il s’agisse des mots clés associés, des LSI, des synonymes ou encore des mots clés à longue traîne, vous ne devez pas concentrer votre attention sur un seul mot. 

Pour tout dire, en utilisant ces mots pour éviter que vos contenus soient remplis de mots-clés, votre stratégie ne doit pas consister à rester concentrer sur une seule expression ou mot-clé secondaire. 

Vous devez  plutôt utiliser ces mots clés de façon différente et diversement afin de casser la monotonie qui conduit souvent au bourrage de mots-clés.

Conseil de pro : L’outil Keyword Suggestion Tool (outil de suggestion de mots clés) peut être utile, car il vous permet de saisir n’importe quel mot clé et d’obtenir une liste de mots clés similaires, connexes et à longue traîne.

2.2.8. Bonus : Vérifiez votre référencement On-page

Vous savez maintenant comment éviter le bourrage de mots clés et comment envoyer correctement des signaux positifs aux moteurs de recherche sur le sujet de votre page. 

Mais, vous devez aussi prendre en compte les autres points clés de référencement On-page pour permettre à votre page d’être bien classée dans les SERP pour le mot-clé cible. 

Pour cela, une fois que vous publiez une nouvelle page Web, assurez-vous qu’elle est complètement optimisée pour le mot-clé cible sélectionné en procédant à un audit SEO

Chapitre 3 : Autres questions posées sur le Keywords Stuffing

3.1. Qu’est-ce que le Keyword Stuffing ?

Google définit officiellement le bourrage de mots clés comme une pratique consistant à charger des pages Web avec de nombreux mots clés dans le but de manipuler le classement d’un site Web sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

3.2. Le bourrage de mots-clés peut-il aider mon site Web ?         

 En règle générale, le remplissage de votre page Web de mots-clés n’aidera pas votre classement dans les résultats de recherches. Au contraire, cela peut nuire à votre classement SERP, car le contenu bourré de mots-clés est tout simplement ennuyeux pour les utilisateurs. 

Rappelez-vous que les moteurs de recherche ont tendance à privilégier les pages qui créent une excellente expérience pour les utilisateurs. 

Si vous ne faites que répéter le même mot-clé encore et encore sur une page, il y a de fortes chances que Google et d’autres moteurs de recherche la pénalisent et diminuent son classement. 

3.3. Le bourrage de mots-clés fonctionne-t-il toujours ?

Dans le passé, les Webmasters utilisaient le Keywords Stuffing dans le but de tromper les algorithmes de classement des moteurs de recherche. Cela se faisait par l’insertion de plusieurs mots-clés dans un même contenu afin d’obtenir un meilleur classement pour ces mots-clés. 

Cependant, cette méthode est obsolète et ne fonctionne plus de nos jours. Non seulement Google ne donne plus de bons classements aux pages employant cette technique, mais les pénalise également.

En résumé 

L’accumulation de mots-clés n’est pas une solution de référencement qu’une entreprise ou un particulier soucieux d’augmenter ses résultats doit utiliser. 

Que vous soyez particulier ou entreprise, vous devez vous concentrer sur la meilleure façon d’utiliser les mots-clés dans vos contenus. 

Dans cet article, vous avez pu voir qu’une mauvaise utilisation du mot-clé peut être à l’origine d’une pénalité de la part des moteurs de recherche.

Si vous souffrez déjà de ce problème, vous avez maintenant des pistes pour changer la donne. 

Si vous trouvez que j’en ai loupé ou que j’ai oublié de traiter certains aspects, n’oubliez pas de commenter directement cet article !

À bientôt !