DÉFINITION Google Penalty

Définitions SEO par ordre alphabétique

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Une pénalité Google est une sanction infligée à un site web lorsqu’il est soupçonné d’adopter des mauvaises pratiques de référencement. La sanction peut provenir d’un algorithme ou d’un employé humain de Google.

A la quête constante d’une excellente expérience pour les utilisateurs, Google ne cesse de mettre à jour son algorithme et d’analyser manuellement les sites en ligne. 

La plupart de ces mises à jour constituent de menaces pour les sites web, car cela peut impliquer:

  • Une chute radicale du classement, et par conséquent, une baisse du trafic ;
  • Une suppression de pages dans le répertoire d’indexation des moteurs de recherche  ;
  • Ou au pire des cas, une suppression complète du site concerné.

Intentionnellement ou non, votre site web peut être complice de certaines pratiques non réglementaires qui peuvent entraîner ces pénalités, soit par l’algorithme de Google soit par un employé humain.

Alors, pour éviter cela, il vous faut savoir :

  • Ce qu’est une pénalité Google ;
  • Les outils vous permettant de la détecter ;
  • Comment éviter une pénalité Google ;
  • Et comment vous récupérer si vous êtes touché.

Autant de points à aborder dans cet article. Ensemble suivons ! 

Chapitre 1 : Que signifie une pénalité Google ?

Découvrons dans ce chapitre ce qu’on entend par une pénalité Google et ses conséquences.

1.1. Qu’est-ce qu’une pénalité Google ?

Si nous devons nous arrêter à la définition que nous propose HubSpot, on dira simplement que :

‘’Une pénalité Google est une sanction contre un site Web dont le contenu est en conflit avec les pratiques marketing appliquées par Google. Cette pénalité peut résulter d’une mise à jour de l’algorithme de classement de Google ou d’un examen manuel suggérant qu’une page Web a utilisé des tactiques de référencement « chapeau noir.’’

Autrement dit, une pénalité Google signifie que le classement de votre site web pour certains mots clés peut considérablement chuter.

Au pire des cas, une pénalité Google peut entraîner une suppression complète de votre site de l’index de Google.

Les pénalités Google

Peu importe la forme que prend la pénalité infligée à votre site, elle empêche votre site de s’afficher à votre public cible. 

Cette situation entraîne une perte de trafic et d’énormes dépenses pour les entreprises ayant une visibilité en ligne.

Une pénalité Google peut être infligée à plusieurs niveau de votre site :

  • Quelques pages du site ;
  • Un sous-domaine du site ;
  • Ou le domaine dans son ensemble.

La gravité de l’infraction vis à vis de Google détermine si la sanction couvrira l’ensemble du domaine ou une partie du site.

1.2. Les deux moyens de pénalité Google

Google peut sanctionner votre site web via un algorithme ou cela peut se faire par un agent qui travaille pour l’entreprise.

1.2.1. L’action manuelle de Google

Une action manuelle de Google est une sanction infligée à une page ou l’ensemble d’un site web en raison d’une violation des règles de Google. 

action manuelle

Autrement dit, Google emploie des équipes pour examiner manuellement les sites web pour le respect des consignes aux webmasters. 

S’ils trouvent des irrégularités sur un site web, ils peuvent lui imputer une pénalité qui convient à l’infraction.

Ces types de pénalités s’ajoutent aux pénalités algorithmiques de Google, qui sont appliquées automatiquement. 

L’application d’une pénalité manuelle s’accompagne généralement d’une baisse du positionnement dans les SERP ou une disparition complète.

Généralement, les actions manuelles de Google sont souvent un peu plus complexes à résoudre que les actions algorithmiques, car elles nécessitent plus de travail pour remettre le site web en conformité avec les politiques et directives de Google. 

1.2.2. Pénalité algorithmique

On parle d’une pénalité algorithmique lorsque Google peut automatiquement infliger une pénalité à un site web grâce à l’un de ses algorithmes.

7-Google-Pneguin-Panda-et-Hummingbird.jpg

Généralement, les pénalités algorithmiques se traduisent par un changement de la façon dont les algorithmes évaluent les sites web.

Lorsque les principes d’évaluation des sites web sont modifiés, cela s’applique à l’ensemble des sites web qui existent.

Ces changements impactent négativement les sites suspectés des pratiques non réglementaires de Google. 

Une conséquence notable d’une pénalité algorithmique est la baisse tragique du classement et une perte conséquente de trafic.

1.3 Quels sont les indicateurs d’une pénalité Google ?

Parfois, vous n’aurez aucune notification indiquant que votre site web est sanctionné à la suite de certaines erreurs.

Dans ce cas, ces quelques signes vous donneront raison de croire que votre site est sous une pénalité de Google :

1.3.1. Réduction significative du trafic

Comme nous l’avons déjà mentionné en haut, la diminution du trafic est l’une des conséquences d’une pénalité Google en raison de la baisse de classement.

Trafic organique

Lorsque vous remarquez une diminution importante du taux de conversion sur votre site web, vous devez rapidement vérifier votre Search Console pour avoir une confirmation.

La diminution du trafic est la forme de pénalité la plus courante infligée aux sites web. 

On peut même dire qu’elle est également une pénalité moins sévère, car votre site peut se remettre très vite si vous arrivez à corriger les irrégularités.

1.3.2. Suppression de page de l’indexation

La suppression de page du répertoire d’indexation de Google est une pénalité un peu plus sévère qui peut être affligée à votre site web.

penalites mensuelles (1)

Elle est sévère en ce sens que les robots de Google ne présenteront plus vos pages aux utilisateurs.

Une fois que les araignées des moteurs de recherche ne peuvent pas explorer votre contenu, vous ne pouvez pas vous classer pour un mot clé ou une expression, ce qui signifie que votre site web n’a plus un grand intérêt pour votre entreprise. 

Heureusement, vous pouvez enclencher les procédures de régularisation afin de lever la sanction, mais cela prendra du temps.

Chapitre 2 : Quelles sont les causes et solutions d’une pénalité Google et comment les éviter ?

Ici, nous allons aborder dans ce chapitre les principales causes d’une pénalité Google et comment vous pouvez les éviter.

2.1. Contenus fins et pages satellites

Pour de nombreux webmarketeurs, plus de contenus signifie plus de trafics, ce qui les amène à se concentrer sur la quantité que la qualité du contenu.

D’autres vont plus loin en se servant des outils de génération de contenu pour publier du contenu abrégé sans informations consommables.

THIN CONTENT - CONTENU MINCE (1)

Non seulement Google peut détecter ces mauvaises pratiques de référencement, mais un contenu de mauvaise qualité reflète également mal votre entreprise.

La publication de contenus fins et dupliqués était la principale raison de l’initiation de Google Panda. Son but était de réduire la visibilité du contenu de mauvaise qualité et des pages satellites dans les résultats de recherche.

Le concept de Panda est assez simple, si vous souhaitez être mieux classé dans les SERP, vous devez fournir un contenu de qualité. Plus vous apportez de valeur à vos lecteurs, plus vous obtiendrez de backlinks de qualité.

Panda peut affecter votre site Web si vous avez trop de pages avec un contenu de mauvaise qualité.

Même les sites de grande réputation qui n’étaient pas en règle ont été pénalisés par cette mise à jour. C’est le cas d’eBay qui a perdu 80% de ses classements organiques.

Alors pour éviter les pénalité de Google Panda, il faut :

  • Éviter la duplication : L’algorithme Panga a été spécialement conçu pour détecter les contenus en double dans les SERP. 
Contenu-duplique-1

Cela signifie que si vous copiez le contenu d’un autre site, vous compromettez votre classement dans les résultats de recherche. Au lieu de cela, vous pouvez vous inspirer du contenu d’autre site web pour produire une copie originale ;

  • Produire des contenus longs : Google adore les contenus longs, et les lecteurs sont davantage impliqués si votre contenu est plus détaillé et exploitable.
Le contenu plus long a tendance à performer d'avantage à tous les niveaux - Neil Pantel

Des articles de blog plus courts ne garantissent pas toujours la qualité et des conseils pratiques. Un article bien documenté et bien écrit vaut tellement mieux que de publier chaque jour des articles courts et dénués de sens ;

  • Se concentrer sur la qualité : Il est essentiel de comprendre ce que veut votre public. Il ne sert à rien de publier du contenu de mauvaise qualité qui ne plaira certainement pas à vos lecteurs. Le mieux est de fournir autant de valeur que possible pour retenir leur attention ;
  • Évitez l’abus de mots-clés : Les robots de Google ont assez évolué pour être encore trompés par les pratiques d’abus de mots clés. 

Il vaudrait mieux adopter une bonne pratique en incluant votre mot-clé principal dans le titre de votre article, quelque part dans les deux premiers paragraphes, et uniquement lorsque cela est nécessaire tout au long du contenu. 

Lisez votre contenu à haute voix et assurez-vous qu’il ne semble pas spam ou que vous n’abusez pas des mots-clés à un niveau non naturel.

2.2. Liens non naturels vers votre site

Les backlinks sont l’un des facteurs les plus courants que Google utilise pour décider si votre site web est une source d’informations faisant autorité.

PART 1 Carrousel-backlink-05 Autorite des domaines referents

Cependant, beaucoup de webmarketeurs ont abusés de cela dans le seul but d’obtenir plus de jus de liens vers leur site. Cela a conduit au spam de site et de liens spammés pointant vers un site pour hausser anormalement son autorité de domaine. 

Heureusement, un certain nombre de pénalités algorithmiques de Google ont été conçues pour réduire le classement de ces sites web au fil du temps. 

Cependant, alors que l’autorité de domaine a une forte corrélation les liens de haute qualité qu’une grande quantité de liens, certains propriétaires de sites continuent d’acheter et vendre des liens pour augmenter le trafic de recherche organique. 

Il s’agit d’une violation directe des consignes aux webmasters de Google et entraînera une action manuelle sur votre site web.

Pour éviter ces peines, téléchargez le rapport sur les liens de votre site à partir de Google Search Console et recherchez dans ces liens les plus douteux ou ceux de mauvaise qualité qui pourrait enfreindre les directives de Google.

Une fois que vous avez une liste de liens ensemble, contactez ces propriétaires de sites web pour supprimer complètement les liens ou ajouter un attribut rel = « nofollow » aux liens qui ne peuvent pas être supprimés. 

Si cela ne fonctionne pas, vous devrez créer une liste de liens de retour à désavouer et télécharger la liste directement sur Google Search Console.

2.3. Liens toxiques de votre site

Si vous avez éventuellement vendu des liens à partir de votre site pour présenter un article invité avec des backlinks ou avez participé à un échange, vous pouvez manuellement être pénalisé par Google.

Cette pénalité peut entraîner une correspondance partielle qui affecte les pages  concernées des pages ou, dans des cas très graves, une correspondance à l’échelle générale qui affecte le classement de l’ensemble de votre site web.

Heureusement, vous avez plus de contrôle sur les liens non naturels de votre site web que sur les liens non naturels vers votre site web. 

Tout d’abord, il suffit de consulter la longue liste de Google pour voir ce que le géant des moteurs de recherche définit comme des liens non conformes. 

Supprimez autant de ces liens que possible de votre site web ou ajoutez l’attribut rel = « nofollow ». Une fois ces liens supprimés, soumettez une demande de réexamen à Google via votre Search Console.

2.4. Spam généré par l’utilisateur 

Cette technique de référencement douteuse peut être trouvée partout, des blogs aux forums de sites web et aux profils d’utilisateurs.

Il s’agit des commentaires qui appellent vos lecteurs à cliquer sur un lien ou faire une action.

SPAMCO (2)

Bien que vous ne soyez pas celui qui publie activement le spam, Google considère toujours cela comme une violation de ses directives et pénalise votre site pour avoir autorisé le spam.

Pour éviter cela, il est conseillé de faire le tour des pages sur lesquelles les personnes peuvent laisser des commentaires afin de repérer les commentaires indésirables.

Il peut s’agir :

  • De publicités qui se fait passer pour de commentaire ; 
  • De commentaires avec des noms d’utilisateur douteux ; 
  • De commentaires qui n’ont rien à voir avec votre entreprise ou votre contenu ;
  • Ou encore de commentaires qui incluent des liens vers un autre site Web. 

Ce qui vous reste à faire, c’est de les supprimer puis demandez votre demande de réexamen via Google Search Console.

En plus de supprimer les commentaires de mauvaise qualité, vous pouvez également protéger votre site contre une pénalité Google similaire à l’avenir en activant la modération pour tous vos commentaires. 

Cela vous donnera plus de contrôle sur le type de contenu qui apparaît sur votre site et empêchera tout robot indésirable d’encombrer votre section de commentaires.

2.5. Un chargement lent des sites web 

Les humains n’ont plus de patience avec les sites Web à chargement lent. Google classe également les sites web à chargement lent plus bas que les sites web rapides.

De plus, avec la mise à jour 2021 Core Web Vitals, vos performances et l’expérience des pages de votre site sont devenues encore plus importantes.

Core Web Vital

Même si vous n’êtes pas directement pénalisé, votre classement peut baisser au profit de pages qui se chargent plus rapidement et offrent une meilleure UX.

Vous pouvez consulter le rapport Core Web Vitals dans la console de recherche pour identifier s’il y a des problèmes et les résoudre en temps opportun.

Pour diagnostiquer votre site web si vous rencontrez des problèmes de vitesse, vous pouvez utiliser PageSpeed ​​Insights de Google.

L’outil vous informera de tous les problèmes qui ralentissent le chargement de votre site Web et de ce que vous pouvez faire pour améliorer immédiatement la vitesse de votre site.

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez augmenter considérablement la vitesse de votre site et éviter les pénalités, entre autres, en utilisant un plugin de mise en cache robuste ou un réseau de diffusion de contenu (CDN).

2.6. La non convivialité des sites web

Google est maintenant officiellement passé à l’indexation mobile d’abord pour la majeure partie du web. 

Cela signifie qu’il donne la priorité aux versions mobiles des sites et n’affiche dans les SERP que le contenu qui y est disponible.

l indexation rapide Googlebot

La raison en est qu’au cours des dernières années, les recherches sur mobile ont systématiquement dépassé celles sur ordinateur.

En fait, Google a commencé à récompenser les sites adaptés aux mobiles, et beaucoup de ceux qui n’ont pas adopté la conception ont été punis par une réduction du trafic. 

Google a abandonné le classement de ces pages dans les SERP et, par conséquent, elles ont perdu un nombre important de clics et de visites.

Avoir un site Web adapté aux mobiles signifie que votre site :

  • N’utilise pas de logiciel qui n’est pas courant sur les smartphones (Flash Player) ;
  • Utilise du texte qui peut être lu sans zoom ;
  • Contient des éléments et contenus à réglage automatique pour différentes tailles d’écran ;
  • Contient des liens et des boutons qui sont séparés par une distance appropriée afin qu’ils soient plus faciles de cliquer dessus.

Vous pouvez utiliser l’outil de texte Mobile Friendly de Google pour voir si votre site peut s’afficher sur tout type d’appareil.

2.7. Les sites vulnérables au piratage

Si des pirates accèdent à votre site Web, non seulement ils peuvent compromettre la confidentialité, mais ils peuvent également injecter du code malveillant, ajouter du contenu non pertinent ou rediriger votre site vers des pages nuisibles ou spam.

Votre site connaîtra des baisses de classement très sévères sur toutes les requêtes de recherche, et Google peut supprimer l’ensemble de votre site des résultats de recherche pour cette pénalité. 

Il existe plusieurs façons de renforcer la sécurité de votre site Web :

  • Gardez votre système de gestion de contenu à jour ;
  • Utilisez des mots de passe forts et changez-les régulièrement ;
  • Implémenter le certificat SSL
  • Investissez dans un hébergement de qualité ;
  • Utilisez un outil de détection de logiciels malveillants pour détecter les piratages ;
  • Sauvegardez régulièrement votre site Web

Masquer l’URL de connexion et limiter les tentatives de connexion pour arrêter l’attaque par force brute.

Chapitre 3 : Quels sont les meilleurs outils pour détecter une pénalité Google ?

Dans ce chapitre, allons à la découverte des outils qui peuvent vous permettre de savoir si réellement votre site subit une pénalité de Google.

3.1. Google Search console

Google Search Console est essentiellement l’outil de base que vous devriez utiliser en tant que propriétaire d’entreprise ayant une présence en ligne.

Google search console ameliorer vos perfomances dans la recherche Google

C’est un outil qui vous renseigne sur  le fonctionnement global de votre site Web, particulièrement sur :

  • Le nombre de visiteurs par fréquence ;
  • Les tendances ;
  • Ou encore les problèmes et les moyens de les corriger. 

En ce qui concerne les pénalités Google, la Search Console affichera toutes les pénalités manuelles subies par votre site, en affichant une notification. Malheureusement, vous ne verrez aucune pénalité résultant des changements d’algorithme.

Cependant, étant donné que Google Search Console propose de nombreuses fonctionnalités utiles et qu’elle est entièrement gratuite, il vaut la peine d’être utilisé.

3.2. Google Algorithme Change History de Moz 

MOZ est l’un des sites les plus célèbres qui propose une variété d’outils pour permettre aux webmarketeurs de mieux référencer leurs sites web.

Sur la question des pénalités de Google, Moz propose également une fonctionnalité qui permet de voir si vous avez été pénalisé.

MOZ

Cet outil répertorie toutes les mises à jour de Google, confirmées et non confirmées, ainsi que les dates et des informations détaillées. 

L’idée est de pouvoir accéder à l’historique des modifications d’algorithme pour avoir les informations nécessaires.Si la date d’une mise à jour coïncide avec un dysfonctionnement sur votre site web, il vous faut donc lire les informations sur la mise à jour.

L’outil vous donne des informations précieuses sur les algorithmes d’une manière amusante et facile à comprendre ainsi que les mesures nécessaires pour réparer les dommages. 

Il montre comment les algorithmes de Google ont changé au cours des dernières 24 heures et affiche des informations comme une prévision météo..

3.3. Fruition Google Penalty Checker

Cet outil proposant des services gratuits comme payants vous fournit des informations décomposées sur le trafic et vous permet de déchiffrer si les baisses de trafic sont causées par des pénalités de Google.

Fruition

L’outil affiche des graphiques utiles, qui vous indiqueront comment différentes mises à jour ont affecté le trafic de votre site au cours des trois derniers mois.

Toutefois, l’outil est destiné aux sites web déjà établis, car il a besoin de données d’au moins six mois de Google Analytics et de plus de 5000 visites mensuelles pour fonctionner. 

Vous pouvez connecter jusqu’à deux domaines, mais vous pouvez toujours débloquer des fonctionnalités supplémentaires en décidant de devenir premium, ce qui est nécessaire pour les grandes entreprises.

3.4. Vérificateur de pénalité de SEMRush

Verificateur de penalite de SEMRush

SEMRush est l’un des outils de référencement les plus avancés actuellement disponibles et est un incontournable pour toute agence de référencement qui prend son travail au sérieux. 

Bien qu’assez coûteux, l’abondance d’informations fournies par ce logiciel en vaut la peine.

SEMRush a également beaucoup à vous dire sur les pénalités de Google, grâce à son outil gratuit appelé Sensor. 

Vous y trouverez de nombreuses informations utiles concernant les mises à jour d’algorithmes, mais aussi des sites web dans différentes catégories.

Le capteur vous indiquera si une niche particulière a été durement touchée par la dernière mise à jour, mais vous montrera également la volatilité du SERP au cours du dernier mois.

Vous pouvez également parcourir l’onglet des gagnants et des perdants, qui vous donnera un aperçu de ce que vous pouvez améliorer sur votre propre site.

SEMRush Sensor fournit de nombreuses informations utiles en un seul endroit, votre travail consiste uniquement à comprendre comment les mettre à profit.

3.5. Panguin Tool de Barracuda

La plupart des top listes des détecteurs de pénalité Google retracent Panguin tool dans les premier rang.

Panguin Tool Barracuda

C’est un autre outil qui se connecte à Google Analytics. Tout ce que vous avez à faire est de vous connecter avec votre identifiant Analytics pour accéder à un tableau de données fournissant des informations détaillées sur le trafic de votre site.

Plus précisément, vous verrez votre trafic au fur et à mesure qu’il répond aux changements d’algorithme. À chaque mise à jour de Google, vous pouvez voir si votre site est impacté.

Pour les nouveaux utilisateurs, les graphiques peuvent être un peu déroutants. Il y a beaucoup d’informations à décomposer et à assimiler.

3.6. Rang Ranger

Rang Ranger

L’une des choses les plus délicates à propos de Google est qu’ils n’annoncent pas toujours les mises à jour.

Cependant, certaines mises à jour se produisent sans aucune annonce préalable et affectent les sites à l’improviste.

Rank Ranger vous aide sur ce point en fournissant toutes les informations sur les mises à jour publiques comme discrètes.

Cet outil vous permet de lire des données à travers les couleurs :

  • Le bleu indique que vous n’avez rien à craindre ;
  • Vert signale que vous êtes en sécurité mais pas parfait ;
  • Le rouge signifie que votre site risque d’être pénalisé.

La nécessité de l’outil Rang Ranger pour votre entreprise réside dans son habileté à fournir des informations sur les mises à jour non annoncées.

Le dernier outil de vérification des pénalités de notre liste est CognitiveSEO. Il propose des modifications et des signaux de l’algorithme Google en option et constitue un outil très utile pour vérifier si quelque chose change dans l’industrie.

3.7. Cognitive SEO Algorithme change

Cognitive SEO Algorithme change

CognitiveSEO surveille plus de 100 000 mots-clés pour les classements mobiles, de bureau et locaux. 

Un autre avantage de cet outil est que vous pouvez vérifier les changements d’algorithme de Google par emplacement.

Chapitre 4 : 4 étapes pour se récupérer d’une pénalité Google

Au cas où votre site web est déjà sous une pénalité, il faudrait que vous enclenchiez une démarche spéciale selon la sanction.

Mais dans le cas général, voici ce que vous pouvez faire :

4.1. Etape 1 : Sachez interpréter les données

Il est très important de savoir interpréter des données sur votre site pour savoir ce qui s’est passé exactement avant d’agir. 

Comme nous venons de le voir en haut, vous devez déterminer si la baisse de trafic est causée par une pénalité ou une mise à jour de l’algorithme et le type de pénalité qui est infligée à votre site web. 

Pour y arriver, il ne suffit pas d’utiliser l’outil des webmasters de Google, mais il faut également savoir comment se servir des informations.

Par exemple, une diminution soudaine du nombre de liens peut signifier que votre profil de lien a connu une modification.

De plus, si votre classement a chuté de quelques points, vous n’avez pas été touché par une pénalité, mais lorsque vous constatez une baisse réelle sur plusieurs pages, vous devez approfondir vos informations. 

4.2. Etape 2 : Cherchez la raison pour laquelle votre site est pénalisé

Les raisons d’une pénalité infligée à  votre site web ne seront pas difficiles à deviner lorsque vous vous impliquez consciemment dans des pratiques du référencement chapeau noir.

Mais lorsque vous êtes inconscient de ces mauvaises pratiques, vous pouvez être confus face aux pénalités.

Dans ce cas, il vous faut engager un expert en référencement naturel pour vous diagnostiquer les problèmes que connaît votre site web.

Éventuellement, si vous avez un peu de connaissances dans le domaine, vous pouvez vous servir des outils listés ci-dessus pour détecter les problèmes vous-même.

Toutefois, il est préférable de confier cela à une expert en référencement, car vous pouvez vous tromper et gaspiller de l’argent pour réparer d’autres choses qui n’ont d’ailleurs aucun problème sur le site. Twaino peut être une meilleure option dans ce cas. 

4.3. Étape 3 : Résoudre les problèmes détectés

Le processus ainsi que le temps de résolution des problèmes peuvent être assez longs ou très brefs selon la pénalité subie.

De toutes les façons, la pénalité peut être liée à une des causes que nous avons énuméré en haut. Il peut donc vous convenir d’effectuer les actions suivantes :

  • Lorsqu’il s’agit d’un problème de duplication de contenu, vous avez soit la possibilité de réécrire le contenu en ajoutant d’autres ressources pour le rendre plus riche ou carrément vous le supprimer ;
  • Lorsque le problème est lié aux liens, il vous faut donc supprimer les liens brisés, demander la suppression des liens de mauvaise qualité qui mène vers vous ;
  • Cela peut être la cas de revoir votre manière d’utiliser les mots clés dans votre contenu ;
  • Lorsqu’il s’agit d’un contenu caché, il faut simplement le supprimer de votre site ;
  • Il peut être le cas de réduire les annonces lourdes au dessus de la ligne de flottaison ;
  • Etc.

4.4. Étape 4 : Envoyez une demande à Google

A cette étape, vous êtes appelés à adresser une demande réexamen à Google en fournissant les preuves des mesures prises sur votre site.

Demande-de-reexamen-1

Ce n’est pas une obligation de fournir les preuves mais cela peut avancer votre rétablissement.

Mais avant d’arriver là, vous devez être vraiment sûr qu’il ne reste pas des choses à revoir sur votre site pour susciter des pénalités en plus.

Si vous ne voulez pas vous adresser à Google, vous pouvez résoudre les problèmes et attendre que Google lui-même recommence à indexer votre site web.

Cette approche est un peu plus risquée, car vous ne savez pas si la pénalité sera levée suite à vos actions, mais lorsque vous contactez Google, ils vous diront si votre site web est désormais éligible pour être indexé.

Conclusion

Que vous soyez intentionnellement ou non impliqué dans les mauvaises pratiques SEO, vous pourriez être pénalisé par Google.

Ce qui peut entraîner des pertes de plusieurs opportunités et de temps à votre entreprise en ligne.

Pour éviter ces dommages, il convient de respecter les règles de Google en fournissant essentiellement d’excellents contenus et une meilleure expérience utilisateur.

Mais au cas où vous êtes déjà sous la pénalité, nous avons énuméré dans cet article quelques étapes pour vous rétablir.

J’espère que ce contenu vous a été utile, si vous avez des questions ou des avis, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire. 

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire