Définition Conversion Rate

Définitions SEO par ordre alphabétique

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

On appelle conversion rate ou taux de conversion, le pourcentage de personnes ayant accompli une action souhaitée sur le nombre global de personnes ayant visité le site. Ce taux est un indicateur clé de performance qui permet d’évaluer le niveau de réussite d’une campagne marketing. 

Quel que soit votre secteur d’activité, il est nécessaire de mesurer vos succès en ligne en vous basant sur les indicateurs clés de performance. 

Dans ce lot, nous avons l’un des KPI les plus importants à savoir le taux de conversion. Ce dernier permet à une entreprise de calculer le nombre de personnes qu’elle a pu amener à réaliser une action spécifique sur le site web.

Alors, 

  • Qu’est-ce qu’un conversion rate ?
  • Quels sont les éléments qui affectent le taux de conversion ?
  • Pourquoi devez-vous l’optimiser ?
  • Quelles sont les meilleures manières d’optimiser le taux de conversion ?

Afin de vous permettre de bien comprendre le concept de taux de conversion, nous allons développer dans cet article la réponse à ces différentes questions.

Chapitre 1 :  Que signifie Conversion rate ?

Passons en revu dans ce chapitre la signification du  KPI taux de conversion dans sa globalité.

1.1. Définition de taux de conversion

Lorsqu’on parle de la conversion, on peut faire référence à n’importe quelle action importante que vous souhaitez que le visiteur accomplisse sur votre site web. 

En réalité, certaines actions populaires comme ‘’acheter’’ sont les plus spécifiques et précieuses pour la plupart des sites.

Conversion Rate (2)

Néanmoins, pour certains autres sites web, l’action la plus spécifique qu’ils voudront que le visiteur accomplisse peut ne pas leur rapporter un intérêt immédiat.

Une conversion peut se traduire par les actions suivantes :

  • Achat sur votre site ;
  • Remplir un formulaire de contact ou de prospection ;
  • Passez un appel ;
  • Entrer dans une conversation de chat en ligne ;
  • Saisie d’un abonnement ;
  • S’inscrire en tant qu’utilisateur ;
  • Télécharger un fichier;
  • Se servir de votre outil en ligne ;
  • Renouveler un forfait ou un abonnement actuel ;
  • Etc.

À partir de là, on peut déduire que votre taux de conversion est le pourcentage de réalisation de l’action souhaitée par rapport au nombre total de conversions possibles dans une période de calcul donnée.

Entonoir de concversion

Vous avez probablement déjà entendu parler de microconversion et de macroconversions.

Les macroconversions font référence à la transformation d’un visiteur en client payant ou en abonné à un service web, par exemple :

  • Un abonnement à un magazine en ligne ; 
  • Un service de streaming ou un abonnement mensuel de logiciel en tant que service (SaaS) ;
  • Etc.

Par contre, les microconversions sont considérées comme des actions secondaires plus petites qu’un visiteur effectue sur un site web et qui indiquent qu’il effectuera une conversion. Il y a par exemple :

  • Cliquer sur le site ; 
  • Regarder une vidéo promotionnelle ;
  • Ajouter un article au panier ;
  • Etc.

1.2. En quoi les taux de conversions peuvent-ils vous servir ?

Les taux de conversion constituent un excellent outil permettant de mesurer et de faire une comparaison de la capacité de vos différents canaux de trafic.

Par exemple, lorsque vous utilisez le référencement naturel et les réseaux sociaux pour attirer des prospects, le calcul du taux de conversion vous donne une idée du canal qui vous rapporte le plus d’argent et sur lequel vous devez consentir plus d’efforts.

On reconnait encore plus l’importance du taux de conversion lorsqu’il s’agit d’acquérir du trafic mobile, car ils constituent un meilleur moyen de mesurer le succès de chaque campagne. 

Ils peuvent également être utilisés pour définir les attentes de retour sur investissement lors de la mise en œuvre d’une campagne.

Par ailleurs, les taux de conversion ne doivent pas toujours se référer aux clics, mais ils peuvent se référer aux évènements de conversion situés aux dernières étapes dans l’entonnoir. 

Par exemple, il est possible de calculer le pourcentage d’utilisateurs qui ont installé une application ou effectué une action dans l’application. 

Ceci est important pour les spécialistes du marketing, car cela peut les aider à identifier les prospects qui peuvent potentiellement devenir des clients. 

Ces informations peuvent ensuite être réinjectées dans l’entonnoir pour faciliter le ciblage et optimiser les performances de votre campagne.

Lorsqu’elle est utilisée correctement, l’analyse du taux de conversion peut révéler les canaux les plus efficaces pour promouvoir un produit particulier.

Cela aide les web marketeurs à mieux orienter leurs décisions stratégiques lors d’une campagne. 

Si vos données montrent qu’un taux de conversion est plus faible que prévu, elles peuvent également être utilisées pour détecter les problèmes liés à l’expérience utilisateur et mettre en évidence les domaines d’amélioration.

1.3. Quelle est la formule de calcule du conversion rate ?

Vous pouvez mesurer un taux de conversion en faisant la division du nombre de personnes qui se convertissent réellement par le nombre global de visiteurs de la page.

Calcul du taux de conversion

Par exemple, si vous avez une boutique en ligne qui vend des vêtements et 100 personnes visitent votre boutique dans un mois et que 10 personnes effectuent un achat, voici comment vous pouvez calculer votre taux de conversion :

Taux de conversion = (10/100)*100

Taux de conversion = 10%

Maintenant, passons en revue les différents types de taux de conversion dont vous pouvez vous servir pour examiner votre performance :

  • Taux de conversion global : Ce taux de conversion couvre l’ensemble du trafic de votre site et permet de mesurer vos succès marketing. Globalement, ce taux est calculé à partir du nombre de visiteurs du site web qui s’inscrit pour un intérêt payant pour l’entreprise ;
  • Taux de conversion par canal : Lorsque votre entreprise applique des stratégies marketing sur plusieurs canaux de communication pour attirer du trafic, alors vous devez calculer un taux de conversion par canal. Le taux de conversion par canal fournit une ventilation canal par canal de votre conversion. Cela vous aidera à identifier les différences de performances en fonction de la source de trafic. Par exemple, si vous voyez plus de conversions de Google SEM ou de Facebook Ads ;
  • Taux de conversion des pages : Comme cela sous-entend, le taux de conversion par page implique l’examen de la capacité de chaque page à attirer de visiteurs. Ce taux  permet d’identifier votre page de destination qui convertit le plus afin d’utiliser ces données pour réaffecter le trafic vers vos pages qui convertissent le plus ;
  • Taux de conversion de l’annonce ou de la campagne : Lors de la diffusion d’annonces numériques, vous suivrez un protocole différent selon que vos prospects sont en considération, ou en conversion. Si une annonce ou une campagne enregistre un taux de conversion nettement plus élevé, vous pouvez envisager d’augmenter le trafic vers celle-ci ;
  • Taux de conversion par mots-clés : Certains mots-clés fonctionnent mieux que d’autres, c’est un fait simple. L’examen comparatif des taux de conversion par mots-clés peut vous aider à identifier les mots-clés qui ont moins de volume, mais un taux de conversion plus élevé. Dans ce cas, il peut être utile de réaffecter votre budget à ces sources de trafic.

1.4. Comment apprécier un taux de conversion ?

On vient d’apprendre comment calculer le taux de conversion d’un site ou d’une page, mais vous ne savez probablement pas ce qui est le bon pour votre site web.

En général, le taux moyen de conversion varie entre 2% et 5%. Toutefois, on peut également parler de taux de rebond en se basant sur différents éléments :

1.4.1. Taux de conversion par industrie

Parlant d’industrie, nous allons voir ce qu’est un bon taux de conversion pour un site web du commerce électronique.

Voici une petite ventilation pour une compréhension complète des taux de conversion dans différents secteurs :

Bas   Moyen  Haut
Commerce électronique    1,84 %3,71 %6,25 %
Justice1,07 %4,12%6,46 %
B2B2,23%4,31%11,70 %
La finance5,01 %11,19 %24,48%

Comme on peut le voir dans le tableau, les taux de conversion du commerce électronique sont très faibles, en particulier par rapport à la finance. On peut aussi noter que les taux de conversion des sites B2B sont aussi plus importants.

Lorsque nous nous penchons sur le côté juridique, si votre taux se situe autour de 4 %, vous êtes dans la moyenne, mais si vous êtes à environ 6,5%, vous êtes au niveau supérieur, et lorsque vous traînez un taux d’environ 1%, alors vous avez encore du travail à faire.

Mais, nous devons mentionner qu’un magasin de commerce électronique avec un taux de 3,71% pourrait gagner plus d’argent qu’une entreprise qui offre des services juridiques et bénéficie d’un taux de conversion de 6,46%.

En effet, la justice est un créneau qui n’attire pas beaucoup d’acheteurs. Le commerce électronique, en revanche, peut attirer davantage d’utilisateurs.

1.4.2. Taux de conversion des annonces dans le domaine de la vente au détail

D’après un rapport d’ADI, le taux de conversion moyen ici est de 3 %. Cependant, certaines industries peuvent bénéficier d’un taux de conversion supérieur ou inférieur en fonction de la concurrence et de la demande. 

Voici une ventilation :

IndustrieTaux de conversion 
Électronique grand public1,4 %
BRICOLAGE et Outils1,7 %
Automobile2,2 %
Ameublement et Décoration2,3 %
Chaînes majeures2,3 %
Bijoux et cosmétiques2,9 %
Des sports3,1 %
Les autres3,4 %
Vêtements et chaussures4,2 %
Santé et Pharmacie4,6 %
Cadeaux4,9 %

Cela montre comment les taux de conversion peuvent différer pour le commerce électronique. Un magasin qui vend des articles cadeaux peut bénéficier d’un taux de conversion plus élevé qu’un magasin qui propose des articles de sport.

Un grand magasin de commerce électronique qui propose plusieurs produits peut avoir des tarifs différents pour différentes sections.

1.4.3. Taux de conversion selon la source du trafic

Selon cette recherche d’Episerver, on observe une différence considérable entre les taux de conversion lorsqu’il est question de les calculer en se basant sur la source.

C’est la raison pour laquelle il faut nécessairement comprendre et bien pratiquer la formule principale de calcul.

Lorsque vous vous basez sur la source du trafic pour calculer les taux de conversion, vous allez remarquer que certains seront supérieurs et d’autres inférieurs à la moyenne.

Cela s’explique simplement par le fait que tous les canaux ne peuvent pas avoir les mêmes performances d’acquisition.

Et d’ailleurs, cela peut également dépendre de ce que vous offrez à votre public, certains canaux seront plus propices que d’autres.

Origine du trafic  Taux de conversion
Résultats de recherches0,7 %
Social2,1 %
Direct2,2 %
E-mail2,3 %
Référence2,6 %
Recommandation2,8 %
Publicité Payante2,9 %

Comme on le voit, le trafic payant a tendance à mieux se convertir. C’est pourquoi un grand nombre d’entreprises achètent de l’espace publicitaire.

1.4.4. Taux de conversion selon l’appareil 

Nous savons qu’un grand nombre de personnes utilise des appareils mobiles pour naviguer sur le web, il est donc important de savoir comment le taux change d’un appareil à l’autre.

Voici une petite ventilation :

AppareilTaux de conversion
Mobile1,82 %
Tablette3,49 %
Bureau3,90 %

Cela peut être un peu surprenant, mais les utilisateurs mobiles ne convertissent pas aussi bien que les utilisateurs de bureau. On peut noter en conséquence un taux de conversion des sites mobile un peu plus important que le taux de conversion calculé à partir d’un site adapté aux autres appareils uniquement.

1.5. Quelle est la différence entre le conversion rate et le taux de clic ? 

On a souvent tendance à confondre le taux de clic au taux de conversion. Parfois, certains considèrent un clic comme un élément à prendre en compte pour calculer le taux de conversion d’un site ou d’une page.

1.5.1. Taux de clics (CTR) signifie le pourcentage de personnes cliquant sur votre fiche Google

Lorsque vous avez un site web indexable par les robots des moteurs de recherche, vous êtes déjà éligible pour recevoir des clics.

Plus vous optimisez votre site web pour être classé en haut dans les résultats de recherche, plus vous avez de chance d’obtenir un nombre important de clics.

Cependant, le taux de clic de votre site web est le nombre de personnes par cent ayant cliqué sur votre site web, généralement dans les SERP.

 clic

En supposant que votre site web est apparu dans les résultats de recherche pour 100 personnes et que 5 personnes cliquent sur votre page web, alors votre taux de clic dans ce cas est de 5 %.

En d’autres termes, le taux de clic correspond à la probabilité qu’une personne clique sur l’adresse de votre contenu. 

Plusieurs éléments peuvent expliquer un taux de clics important, tels que :

  • Votre classement ;
  • Titres ;
  • Descriptions.

1.5.2. Taux de conversion signifie le pourcentage de visiteurs qui achètent en ligne

Comme déjà dit en haut, le taux de conversion correspond à un achat effectué par un visiteur sur votre site. 

Vous pouvez influencer les taux de conversion en ligne grâce à des stratégies de vente comme :

  • Une rédaction plus attrayante ; 
  • Des photos de produits ; 
  • Des coupons ou des offres ;
  • Etc.

De la même manière, vous pouvez également influencer les taux de conversion grâce à une meilleure conception web :

  • Des appels à l’action plus clairs ; 
  • Des paiements en ligne instantanés ou rapides ;
  • Etc.

1.5.3. Taux de conversion Vs taux de clics

La principale différence réside dans le fait que les taux de clic concernent les internautes avant qu’ils n’arrivent sur votre site. Par contre, les taux de conversion ciblent les gens qui ont déjà atterri sur votre site.

Taux de clic et taux de conversion

Cela voudrait dire que si vous voulez améliorer votre taux de clic, vous devez appliquer des moyens complètement différents que si vous allez augmenter votre taux de conversion.

Par exemple, lorsque vous mettez à jour le contenu d’une page de votre site pour le rendre plus riche et plus captivant avec un titre et une meta description solide, cela incitera les personnes à cliquer dessus. En conséquence, votre taux de clic se verra amélioré.

Toutefois, un taux de clic important peut impliquer un taux de conversion probablement élevé.

Chapitre 2 : Quels sont les principaux  facteurs du taux de conversion ?

Lorsque vous remarquez que votre site web n’atteint pas ses objectifs, voici les indicateurs les plus importants auxquels vous devriez prêter attention :

2.1. Le nombre total de conversions

Parlant d’indicateur de taux de conversion, le nombre global de conversions est votre KPI de conversion le plus basique. 

Cet indicateur est encore plus utile lorsque vous ne suivez qu’à peine un ou deux types de canal. Dans ce cas, le suivi de ce nombre à lui seul en dira long sur vos performances.

La connaissance du nombre exact de conversions en une semaine ou un mois vous donne une idée claire du fruit de vos activités marketing sur cette période. 

Cela vous permet de noter lequel des éléments, comme la publicité payante ou le nouveau design de page de destination, vous a rapporté plus de conversion.

Schematisation de la conversion

Par contre,  il est logique de suivre le nombre de conversions par type si vous en collectez plusieurs :

  • Demandes de devis ; 
  • Démonstrations ;
  • Inscriptions à des évènements ;
  • Abonnements à la newsletter.

Le suivi des conversions par type vous aide à voir quels domaines de votre marketing nécessitent plus d’attention.

2.2. Sources de trafic

Parfois, l’augmentation du trafic n’est pas aussi importante que beaucoup de gens le pensent lorsqu’il s’agit de mesurer le taux de conversion. 

Le plus important ici, ce n’est pas le nombre de personnes qui vous visitent, mais la manière dont ces visiteurs vous aident à atteindre vos objectifs.

Sources du trafic

Relever chaque point d’interception entre votre site web et chacun de vos visiteurs est une chose essentielle pour le taux de conversion. 

On peut distinguer :

  • Des visiteurs directs : Ce sont les personnes qui viennent sur le site en tapant directement votre URL dans un navigateur. Ils sont probablement vos anciens clients, ou ils sont recommandés vers vous ;
  • Des visiteurs organiques : Ces visiteurs du site vous trouvent via un moteur de recherche, généralement Google ;
  • Des visiteurs référents : Ces visiteurs cliquent sur un lien vers votre site à partir d’un autre site web.

2.3. Taux de conversion des nouveaux visiteurs

L’interaction d’un tout nouveau visiteur sur votre site web ne sera certainement pas la même que celle d’un ancien.

Pour améliorer les conversions des nouveaux visiteurs, vous devez isoler cette mesure des mesures du taux de conversion de vos clients fidèles ou récurrents. 

Ainsi, vous pouvez noter ce qui les intéresse lorsqu’ils visitent le site pour la première fois et mettre en place des moyens pour améliorer cette expérience.

Comme le disent les chiffres, vous n’avez que quelques secondes pour attirer l’attention d’un visiteur, alors vous devez examiner avec attention votre première impression et la comparer à celle de vos concurrents. 

Cela vous permet de comprendre le message que vous transmettez au public afin de le rendre plus percutant. Pensez à ce qui compte pour vous-même lorsque vous atterrissez sur un site nouvellement.

Vous allez probablement vous attendre à des facteurs tels que :

  • La convivialité : La facilité dans la navigation sur le site web ; 
  • La clarté : Comprendre facilement en quoi consiste le site ; 
  • Et la valeur : Trouver aisément les informations que vous recherchez.

Ces éléments permettent de vite convertir les nouveaux visiteurs en clients fidèles à la marque.

2.4. Taux de conversion des visiteurs récurrents

Lorsque vous examinez le taux de conversion des personnes qui ne sont pas fidélisées, mais qui reviennent, vous devez vous poser deux questions :

  • Pourquoi la personne est-elle revenue ? 
  • La personne s’est-elle convertie la première fois ? 

Dans le cas où la personne ne s’est pas convertie pour la toute première fois, la connaissance de ces données vous permettra de la convertir désormais.

Vous devez aussi noter que si quelqu’un ne s’est pas converti lors de sa première visite, mais revient, cela voudrait dire que vous avez fait suffisamment d’impression. 

Cela signifie que le processus de conversion lors de la prochaine visite sera beaucoup plus facile que lors de la première visite de votre site.

Vous devrez isoler le taux de conversion des visiteurs de retour et trouver comment l’augmenter.

2.5. Coût par acquisition (CPA)

Un autre KPI de conversion important à connaître est le CPA ou coût par acquisition. 

Dans ce contexte, CPA signifie essentiellement coût en argent lié à une conversion. Autrement dit, combien vous avez payé pour une conversion. 

Le CPA de conversion est calculé en divisant les coûts marketing associés par le nombre de conversions : 

CPA = Frais marketing associé / Le nombre total de conversions

Cout d acquisition des clients

Dans de nombreux cas, les gens n’incluent que les coûts directement attribuables, comme les dépenses publicitaires pour une campagne spécifique. Mais pour plus de précision et de clarté, il est préférable d’ajouter tous les coûts associés dans la formule.

2.6. Valeur de conversion

Après avoir pris connaissance du coût d’une conversion, la prochaine étape naturelle consiste à déterminer la valeur d’une conversion. 

En tant que KPI, la valeur de conversion vous aide à estimer le retour sur investissement des activités CRO et du marketing en général.

La valeur de conversion est toujours basée sur des estimations, sauf lorsque la conversion est un achat où la valeur de conversion peut être considérée comme égale à la valeur d’achat. 

Dans d’autres cas, vous devrez vous fier à vos connaissances et à vos données sur les métriques d’entonnoir. 

Plus précisément, vous vous intéressez à la probabilité que la conversion se transforme en transaction et à la valeur de cette transaction. 

En tant que mesures, il peut s’agir de votre taux de prospection et de la valeur moyenne de la transaction.

Souvent, une transaction ne couvre pas tout le potentiel de valeur d’une conversion. Par conséquent, il peut être nécessaire de lier la valeur de conversion à la valeur vie client ou à d’autres mesures de valeur à long terme.

2.7. Taux de rebond

Le taux de rebond est le taux auquel les nouveaux visiteurs visitent votre site et cliquent immédiatement sans rien faire.

Bounce Rate ou Taux de rebond

Puisqu’ils n’interagissent pas, c’est un signe qu’ils ne vont pas se convertir.

Un taux de rebond élevé peut s’expliquer par plusieurs choses à savoir :

  • Des sources de trafic faibles ou non pertinentes ; 
  • Ou encore des pages de destination qui manquent de sérieuse optimisation. 

Les problèmes courants incluent une mauvaise conception, une faible convivialité ou des temps de chargement élevés.

Un autre problème pourrait être le genre de page de votre site sur laquelle les personnes atterrissent. Par exemple, des recherches montrent que les pages de détails sur les produits sont moins performantes que d’autres types de pages de destination. 

Si c’est un problème sur votre site, dirigez plutôt les visiteurs vers d’autres pages.

Si vous êtes dans le commerce électronique, les taux de rebond sont souvent assimilés aux taux d’abandon, c’est-à-dire le taux auquel les gens abandonnent leur panier sans acheter.

Il y a beaucoup plus de facteurs impliqués lorsqu’un achat est en jeu, mais c’est généralement le résultat d’un processus de paiement compliqué ou de coûts inattendus.

2.8. Pages de sortie

Il est également important d’identifier les pages de votre site web qui poussent les gens à partir. 

Dans de nombreux cas, votre appel final à l’action ou à la conversion peut se trouver à la page deux ou trois d’un processus. 

Par exemple, l’action souhaitée peut être que l’utilisateur parcourt vos produits pour en mettre dans le panier puis soumettre ses informations de paiement.

Si les gens partent avant d’avoir franchi l’étape finale, vous perdez des clients potentiels.

Pour résoudre ce problème, analysez ces pages et déterminez à quelle étape du processus vos visiteurs quittent ou abandonnent leur panier.

Il y a bien sûr de nombreuses raisons, mais en optimisant vos pages de sortie, vous commencerez à voir vos mesures de taux de conversion augmenter.

Chapitre 3 : Quelles sont les raisons d’optimiser votre taux de conversion ?

Le processus d’optimisation du taux de conversion implique l’utilisation de divers outils et techniques pour déterminer dans quelle mesure apporter des modifications à votre site web afin de le rendre plus convaincant.

L’idée ici serait d’accroître d’une manière ou d’une autre le taux de conversion du site web de votre entreprise.

Par exemple, si vous avez un taux de conversion de 10 % sur votre site Web, cela signifie que 10 % du trafic de votre site web réalise réellement l’objectif principal que vous vouliez qu’ils fassent, comme l’achat d’un produit ou l’inscription à votre liste de diffusion.

L’optimisation d’un taux de conversion est vraiment axée sur 2 facteurs :

  • Enrichir votre offre de produits ou services ;
  • Réduisez les frictions dans vos ventes.

Sur ce, voici les avantages que cela peut vous apporter :

3.1. Mieux comprendre vos utilisateurs

L’abandon de panier en ligne est l’un des principaux obstacles pour les détaillants de commerce électronique d’aujourd’hui, avec des taux d’abandon atteignant en moyenne 69,8 % en 2020. 

Les paiements compliqués, les problèmes de sécurité et d’autres facteurs peuvent impliquer et augmenter les taux d’abandon. 

Mais l’optimisation du taux de conversion aide les entreprises à comprendre les visiteurs de leur site Web.

En général, l’optimisation vise à améliorer le pourcentage d’utilisateurs qui effectuent toute action souhaitée sur une page web, comme remplir un formulaire, effectuer un achat ou saisir leur adresse e-mail. 

En adoptant une approche holistique de l’optimisation du taux de conversion, vous obtiendrez un aperçu plus approfondi de tout ce qui se passe avant la conversion d’un utilisateur, comme :

  • Ce qui conduit les personnes vers votre site web ;
  • Pourquoi et où les utilisateurs abandonnent le site ou le processus de conversion ;
  • Ce qui persuade les visiteurs d’agir.

Ces informations sur les utilisateurs aideront à créer une conception de site web qui améliore considérablement l’expérience client globale.

3.2. Augmenter le trafic vers votre magasin de commerce en ligne

Optimiser correctement le taux de conversion implique la réduction considérable du coût d’acquisition d’un client. Ainsi, vous  pourrez commencer par recevoir des clients gratuitement sans augmenter votre budget publicitaire.

Marketing Digital

Les pratiques d’optimisation du taux de conversion aident à :

  • Peaufiner votre site web et les entonnoirs pour les rendre plus faciles à utiliser pour vos visiteurs ;
  • Inciter les personnes ainsi à prendre les mesures que vous souhaitez dans le but d’augmenter les conversions.

3.3. Augmenter les bénéfices

En fin de compte, chaque entreprise recherche des taux de conversion plus élevés afin d’augmenter ses bénéfices.

Augmentation des benefices

Les entreprises qui investissent dans l’optimisation du taux de conversion peuvent augmenter leurs bénéfices sans jamais augmenter les coûts totaux. 

Bien que ces pratiques nécessitent certaines dépenses initiales, ces coûts sont rapidement compensés par une augmentation des bénéfices.

Voici un rappel rapide de la façon de calculer le profit :

Bénéfice = Revenu – Coût

Les revenus peuvent être calculés à l’aide de l’équation suivante :

Revenu = Visiteurs x Taux de conversion x Commande moyenne 

En utilisant cette équation, même une augmentation de 2% du taux de conversion peut augmenter considérablement les bénéfices d’une entreprise. 

Cette augmentation attire de nouveaux clients et stimule les ventes, mais ne nécessite pas de réduction des coûts ni de financement.

Si un site web compte 1 000 visiteurs organiques, un taux de conversion de 5% et une commande moyenne de 100 $, les revenus mensuels totaliseraient 5 000 $. 

En augmentant ce taux de conversion de seulement 1 %, les revenus mensuels augmenteraient de 10 000 $ par mois.

3.4. Réduction des coûts de paiement par clic

Ce n’est probablement plus un secret que le prix du paiement par clic de Google Adwords a sérieusement augmenté.

Combien coute le clic sur une publicite Google Ads

La simple raison est que la demande sur la plateforme ne cesse d’accroître de jour en jour. Et plus de demande engendre naturellement la  hausse des prix.

Le paiement au clic était autrefois le meilleur moyen pour les nouvelles ou les petites entreprises d’attirer l’attention, mais cela devient de moins en moins une option, surtout si tous les clics ne se convertissent pas en ventes.  

Comme effet d’entraînement, les détaillants en ligne remarquent que leurs budgets de dépenses publicitaires PPC augmentent tandis que les conversions au sein de leur boutique de commerce électronique diminuent.

Optimiser votre taux de conversion signifie que vous pouvez générer plus de ventes que possible, de sorte que les clics soient rentables.

3.5. Avantage compétitif

Optimiser votre taux de conversion par rapport à vos propres repères est une meilleure option. Cela montre que vous vous donnez constamment la peine d’améliorer les déclinaisons de votre entreprise. 

L’optimisation du taux de conversion, cependant, peut également vous donner un léger avantage par rapport à vos concurrents. 

La théorie est que vous n’avez pas besoin d’être 100% meilleur que la concurrence pour obtenir 100% de ventes en plus. Vous avez juste besoin d’avoir un léger avantage.

L’optimisation de la conversion, c’est comme trouver une recette magique. Vous pouvez investir le même budget que vous avez l’habitude de prévoir et obtenir plus de rendement. 

C’est un processus qui nécessite constamment des ajustements et un engagement, mais il est toujours possible de s’améliorer et de créer plus de conversions à partir de votre trafic existant.

3.6. Raccourcir la durée d’attention des consommateurs

De nombreuses études psychologiques ont prouvé que de génération en génération, la durée d’attention des consommateurs devient de plus en plus basse.

Gagnez du temps

Cela signifie que si l’utilisateur moyen ne peut pas trouver rapidement ce dont il a besoin, il est moins susceptible de rester sur le site encore pour quelques secondes de plus. 

Au lieu de cela, ils recherchent un site web qui lui fournira plus facilement ce qu’il veut, même si c’est à un prix plus élevé.

L’optimisation du taux de conversion, cependant, permet aux propriétaires des boutiques en ligne d’augmenter les chances de garder l’attention des acheteurs.

3.7. Légitime et rationalise votre entreprise 

Une boutique en ligne optimisée en permanence semble plus légitime qu’une entreprise qui ne l’est pas. Il crée un chemin clair depuis la page de destination jusqu’à l’achat.

Pour une entreprise en ligne, cela se présente généralement comme un inventaire avec des catégories claires qui peut être facilement parcouru, afin que les individus puissent trouver exactement ce qu’ils veulent. 

Cela signifie également rendre le panier d’achat en ligne visible et facile d’accès de sorte que faire un achat final soit aussi simple que de cliquer sur un seul bouton.

Il s’agit également d’afficher les réponses à tout type de question que les acheteurs pourraient avoir sur votre produit ou votre processus de commande comme :

  • Frais de livraison, 
  • Politique de retour.

3.8. Réduire le taux de rebond

Lorsque les taux de conversion s’améliorent, davantage de visiteurs du site progressent dans les entonnoirs de conversion et moins de rebonds hors du site. 

La question de savoir si les taux de rebond affectent le classement des moteurs de recherche est une question controversée, certains experts en référencement le confirment et d’autres le contestent. 

Néanmoins, le but est de retenir pendant longtemps les visiteurs sur le site web et les faire découvrir d’autres choses que ce qui les a amené.

Ainsi, réduire le taux de rebond a un intérêt pour l’entreprise et peut aussi avoir un effet secondaire sur l’optimisation du site.

Dans tous les cas, les pratiques permettant de réduire le taux de rebond du site profitent l’entreprise d’une manière ou d’une autre : 

  • Améliorer la lisibilité : Les pratiques de taux de conversion consistent à utiliser des puces, des paragraphes plus courts et des en-têtes pour faciliter la lecture des pages de destination ;
  • Éviter les popups : Les popups peuvent être ennuyeux et cela frustre la plupart des visiteurs du site. Il est essentiel de les utiliser de la bonne manière pour garder les gens sur le site pendant longtemps ;
  • Optimiser le temps de chargement : 47% des utilisateurs s’attendent à ce qu’une page web se charge en deux secondes, donc plus elle se charge rapidement, plus ils sont susceptibles de rester ;
  • Placer un bouton d’un appel à l’action très précis : Un bon appel à l’action clair est moins susceptible de confondre vos visiteurs et aidera à clarifier l’intention de l’utilisateur.

En plus de réduire le taux de rebond, ces pratiques vous aident à générer du trafic vers davantage de pages de destination. 

Pour ce faire, il est important d’utiliser des CTA attrayants qui encouragent vos visiteurs à cliquer sur une autre page de votre site, que ce soit le panier ou une page de destination pour un téléchargement gratuit.

Chapitre 4 : Comment pouvez-vous vraiment optimiser votre taux de conversion ?

En fin de compte, nous allons à la découverte des astuces pour optimiser votre taux de conversion.

4.1. Exécutez des tests A/B

Le test A/B ou split testing désigne une stratégie d’identification des éléments d’un site qui ont le plus grand potentiel pour augmenter votre taux de conversion. 

Par exemple, si vous avez deux offres différentes pour votre produit ou service et que vous ne savez pas laquelle utiliser, vous pouvez effectuer un test A/B pour voir laquelle donne plus d’avantage que l’autre.

AB testing trafic

Créez deux versions de votre page, design A et design B, avec des appels à l’action ou des messages différents. 

Utilisez ensuite Google Optimize ou un autre outil de test A/B de votre choix, tel que HubSpot et le kit de test A/B de Kissmetrics. 

Ces outils enverront une partie de votre trafic vers la page A et d’autres vers la page B, puis ils mesureront la différence de performances. La page la plus performante est celle à envisager de mettre à profit pour augmenter votre taux de conversion.

4.2. Créez une proposition de valeur irrésistible et claire

Raisonnablement, la proposition de valeurs est un facteur très influent du taux de conversion, c’est sa capacité qui dénonce approximativement le potentiel de conversion

C’est également ce qui explique la raison pour laquelle le visiteur devrait acheter ailleurs que si ce n’est pas chez vous.

Proposition de valeur

Les clients ne veulent pas seulement savoir ce que le produit peut leur apporter, mais aussi la raison pour laquelle c’est chez vous qu’ils doivent effectuer leur achat.

De nombreux spécialistes du marketing essaient d’améliorer les résultats en modifiant les éléments de la page tels que :

  • Les tailles des polices ainsi que les couleurs ; 
  • Les formes des boutons ; 
  • Les images ; 
  • Les incitations ; 
  • Etc.

Mais ils ignorent pratiquement que la première étape devrait vraiment se concentrer sur le renforcement de leurs propositions de valeur.

Vous devez affiner votre proposition de valeur jusqu’à ce que vous puissiez l’articuler en une seule phrase immédiatement crédible.

Aussi dur que vous travailliez pour exprimer votre proposition de valeur, pour connaître sa véritable efficacité, vous devez tester pour voir comment elle résonne avec votre prospect idéal. 

4.3. Construir un entonnoir de vente

Parfois, c’est le fait de demander très vite la vente ou une inscription qui empêche les conversions pour la plupart des sites web.

Certaines personnes peuvent simplement naviguer sur votre site sans être psychologiquement prêts ou pas pressés d’acheter en ce moment.

Plus le produit est cher ou compliqué, plus les gens ont besoin de temps avant d’être prêts à s’engager. 

Par exemple, pour les produits logiciels, proposer parfois une démo ou un essai gratuit au lieu de demander une inscription ou un achat peut apporter une amélioration significative des conversions du site. 

Mais dans de nombreux cas, vous devez simplement ralentir et créer un entonnoir de vente pour établir la confiance, développer des relations et prouver votre expertise.

3 Funnel pour le content marketing

Il s’agira d’offrir de la valeur aux visiteurs avant de leur proposer vos produits ou services.

Une meilleure façon de le faire de nos jours est de capturer simplement leur adresse e-mail afin de pouvoir continuer à leur parler et à les rapprocher du point d’achat.

4.4. Utilisez les call to action

Votre call to action est aussi un des éléments les plus importants de l’optimisation du taux de conversion. 

C’est votre principal point focal qui indique au visiteur du site pourquoi il doit faire exactement ce que vous voulez qu’il fasse. 

un cta

L’appel à l’action doit contenir à la fois la valeur et l’urgence. 

Voici quelques types d’appels à l’action différents que vous pouvez utiliser sur votre site web ou vos pages de destination :

  • Génération de leads : Demandez au visiteur de votre site de planifier un rendez-vous ou de demander à être rappelé ;
  • Soumissions de formulaire : Un formulaire bien construit peut aider à recueillir les informations que vous recherchez ;
  • Plus de boutons : Parfois, vous avez juste besoin de les intéresser à en savoir plus. Créez un CTA qui leur permet de creuser plus profondément avec des informations plus détaillées ;
  • Démo du produit ou essai gratuit : Nous sommes dans un monde d’essai avant de l’acheter. Si possible, fournissez une démo gratuite du produit ou une offre d’essai ;
  • Boutons de partage social : Permet aux visiteurs du site de partager facilement votre adresse ou vos pages de destination avec leurs audiences sur les réseaux sociaux.

Bien que votre site ou page de destination puisse avoir plus d’un CTA, il est important d’identifier clairement votre appel à l’action principal afin que le visiteur ne soit pas confus quant à ce qu’il doit faire.

 4.5. Tirez parti de la preuve sociale

La preuve sociale est le concept selon lequel les prospects sont plus susceptibles d’effectuer un achat auprès de vous si vous avez été recommandé par un contact, un client précédent ou un tiers de confiance.

Ou encore, cela peut être le cas où ils ont été exposés à vos contenus présents sur les réseaux sociaux et construit une certaine confiance basée sur ce que vous partagez. 

Parlant de preuve sociale, voici quelques exemples :

  • Avis et témoignages : Ils sont partagés pour apporter une réponse rassurante et directe à la question la plus urgente des visiteurs ;
  • Nombre de clients : Il s’agit d’une référence puissante permettant aux clients potentiels de voir combien de personnes font confiance à vos produits ou services ;
  • Approbations de l’industrie : les approbations de personnalités clés et de leaders d’opinion peuvent vous faire gagner des points en crédibilité ;
  • Sceaux de confiance : Il peut s’agir de sceaux d’accréditation du bureau d’éthique commerciale, d’icônes de sites sécurisés SSL, de symboles de vérification de comptes marchands ou d’autres types de marqueurs de crédibilité qui varient selon le secteur. Surtout pour les produits et services pour lesquels vous exigez la soumission de données personnelles, vous devez rassurer les visiteurs qu’ils peuvent vous faire confiance pour gérer leurs informations avec soin.

La présence de preuves sociales peut rendre votre entreprise instantanément plus fiable, car les affirmations sur la façon dont votre produit offre une expérience positive proviennent de sources impartiales.

En Résumé

Le taux de conversion est un KPI important qui permet de mesurer les performances d’un site, ou sa capacité à transformer les visiteurs en clients fidèles.

Cet indicateur vous aide à apprécier vos succès ainsi que vos faiblesses dans le but de reposer vos prochaines campagnes marketing sur d’autres moyens stratégiques.

Dans cet article, nous avons détaillé plusieurs points sur le concept du taux de conversion sans nous passer des meilleures manières de l’optimiser.

Si vous avez d’autres ressources importantes sur l’optimisation du taux de conversion, nous vous invitons à les partager avec nous en commentaire.

A bientôt !

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire