Définition Content Spinning

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Le Content Spinning est une technique d’écriture qui consiste à produire de nouveaux contenus rédactionnels de manière automatisée à partir d’un contenu original existant en se servant d’un logiciel.

Le content spinning est une pratique rédactionnelle assez controversée dans l’univers du SEO puisqu’il souffre d’une mauvaise réputation.

Pour vous permettre d’avoir une connaissance juste et précise de ce concept, je vais m’atteler dans la suite de cet article à répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que le Content Spinning et comment fonctionne-t-il ?
  • Quel est son impact sur le SEO et quelles sont ses limites ?
  • Est-ce une technique Black Hat SEO ?
  • Qu’en pense Google ?

Sur ce, allons-y, je vous explique tout !

Chapitre 1 : Qu’est-ce que le Content Spinning ?

Dans ce premier chapitre, je commencerai par des explications claires sur le sujet, puis nous parlerons de ses objectifs et de ses rapports avec la rédaction web.

1.1. Qu’entend-on réellement par Content Spinning ?

L’expression Content Spinning peut se traduire de l’anglais par rotation d’articles ou de contenus. C’est une démarche rédactionnelle qui permet de créer des milliers de nouveaux contenus à partir d’un contenu source.

Le résultat final consiste en l’obtention de plusieurs versions d’un contenu authentique. Les nombreuses déclinaisons de texte ainsi proposées conservent le même sens que le texte original tout en restant légèrement distinctes en matière de formulation.

1.1.1. Quel est le principe directeur du Content Spinning ?

La rotation de contenu suit un principe de fonctionnement assez simple. 

Cette création automatique des variantes de textes (textes spinnés ou spuns) à partir d’un texte initial est une technique d’écriture assez codifiée et respectant un certain nombre de préceptes bien définis. 

content-spinning-2

Un texte spinné, c’est un texte qui a été créé à partir d’un texte source dont les mots, les phrases et les paragraphes sont retournés, déplacés puis substitués à des synonymes. 

Le sens du texte original est conservé dans toutes ses variations pendant que son architecture est modifiée et transformée dans chacune de ses versions.

Pour faire du Content Spinning, on utilise la « Spyntax » encore appelée Spintax imbriquée ou Nested Spintax. Il s’agit d’une syntaxe spéciale qui est à la fois lisible pour les ordinateurs et pour les êtres humains. 

Plus concrètement, la Spintax est la façon particulière dont les mots se combinent pour former les phrases des textes spinnés. Cette stylistique spéciale associe pour ce faire deux symboles : le pipe | et les accolades {}.

Source : Redacteur 

Les accolades servent de balises. Elles permettent de circonscrire et de préciser la portion de texte qui devra être spinnée. 

Le pipe pour sa part, permet d’insérer toutes les alternances souhaitées de la portion de texte délimitée par les accolades.

En prenant cet exemple assez explicite, on comprend aisément le fonctionnement de la technique en question. 

Nous avons donc :

Le texte original encore appelé le master spin : 

« Cette chaussure est la plus belle et la plus confortable du magasin. De plus, son prix défie toute concurrence. »

Qui devient avec un logiciel dit de Spinning (EffiSpin, Xpin, etc.) et en respectant les règles grammaticales de la Spintax : 

« {Cette chaussure|Cette bottine|Cette paire de mocassins} est la plus {belle|jolie|ravissante|colorée} et la plus {confortable|luxueuse|pratique} {du magasin|de la boutique|de sa catégorie}. De plus, son prix {est très accessible| défie toute concurrence|est très raisonnable} ».

De là, on peut générer au décours d’un simple clic, de nouvelles phrases grammaticalement différentes avec un degré de similarité plus ou moins élevé. On retrouve alors des phrases spinnées telles que :

  • « Cette bottine est la plus jolie et la plus confortable de sa catégorie. » ;
  • « Cette paire de mocassins est la plus colorée et la plus luxueuse de la boutique. De plus, son prix défie toute concurrence. » ;
  • « Cette chaussure est la plus ravissante et la plus pratique de la boutique. » ;
  • Et bien d’autres encore.

1.1.2. Les objectifs du Content Spinning

Le Content Spinning vise à créer, modifier et multiplier un contenu textuel dans des proportions définies, pour un but précis. 

Ces reproductions plutôt factices serviront dans un but SEO, à l’alimentation de nombreuses pages web d’un même site ou de plusieurs sites sans être considérées comme le résultat d’une quelconque forme de plagiat ou d’un duplicate content.

Je parlerai de l’aspect SEO dans les prochains chapitres. Alors :

1.1.2.1. Le but : À quoi sert réellement le Content Spinning ?

Cette technique est venue au monde comme solution à l’une des nombreuses problématiques du web 2.0. 

Il s’agit de la création rapide et moins cher de contenus textuels répétitifs et similaires, mais assez différents pour ne pas attirer la foudre des robots de moteurs de recherche.

C’est dans la satisfaction de ce besoin récurrent que le Content Spinning a été inventé. 

Les experts proposaient alors, une solution fonctionnelle permettant au rédacteur de n’écrire qu’un seul article puis de l’avoir en plusieurs versions avec : 

  • Quelques synonymes des mots employés dans l’article ; 
  • Les diverses tournures de phrases et commutations possibles.

Ces divers éléments sont ensuite assemblés et organisés par un logiciel prévu à cet effet. 

Il en découle une multiplicité de nouveaux articles uniquement différents au niveau de la terminologie et de l’énonciation, mais identiques à travers le sens.

La rotation de contenu englobe donc l’ensemble de ce processus d’édification, autant le travail du rédacteur que celui du logiciel de Spinning.

1.1.2.2. La cible : À qui s’adresse le Content Spinning ?

Vous l’avez compris, la chaîne de production à laquelle fait référence le Content Spinning fait intervenir le master spin et le logiciel de Spinning. Ces deux composantes constituent les principaux éléments servant au Spinning. 

Ceci étant, à qui la rotation de contenu va-t-elle servir ?

Ce n’est un secret pour personne, la rotation d’article associe facilité d’accès et simplicité d’utilisation. Il est de ce fait, à la portée de tous. 

Toutefois, certaines personnes plus que d’autres sont plus enclines à l’appliquer. Au nombre de ceux-là on retrouve :

  • Le rédacteur web : Cela se conçoit naturellement, il est donc le plus apte à faire un bon usage d’une telle pratique.
  • Les webmasters et/ou les propriétaires de sites web : Ceux-là qui sont chargés d’approvisionner en contenus des réseaux de sites de même thématiques ou ceux-là qui sont responsables de l’élaboration de fiches produits redondantes pour les sites d’e-commerce.
  • Les chefs d’agences désirant atténuer la charge économique générée par la rédaction web.
  • Les curieux et autres passionnés de SEO.

1.2. Le Content Spinning et la Rédaction web

La rédaction de contenu nécessite beaucoup de temps et exige un grand nombre de compétences et d’aptitudes de la part des rédacteurs.

Un moyen rapide, simple et économiquement accessible pour la création de nouveaux contenus rédactionnels répétitifs : Voilà ce qu’est le Content Spinning. 

Ce dernier, même s’il n’est pas parfait, est alors devenu pour beaucoup, la solution face aux contraintes de la rédaction web.

1.2.1. Les avantages du Content Spinning sur la rédaction proprement dite de contenus répétitifs

Le but premier de la rotation de contenu est de créer des déclinaisons assez lisibles et uniques d’un texte initial. Cette pratique très intéressante à de multiples avantages.

1.2.1.1. L’énergie dépensée

Même en tant que professionnel expérimenté, la rédaction de contenu peut être assez fastidieuse et peut facilement devenir épuisante !

C’est bien connu, répéter la même chose plusieurs fois pendant un certain moment devient ennuyant et assommant (la monotonie). 

Avec la rédaction web, c’est pareil. Il faudra dans le contexte actuel, rédigé au détail près, de nombreux textes qui se doivent d’être suffisamment différents les uns des autres, tout en restant assez proches sémantiquement parlant. 

Avec le Content Spinning, tout est automatisé. En quelques clics, le tour est joué. Pas question de se fatiguer ou de s’ennuyer. L’énergie dépensée est moindre.

1.2.1.2. La rapidité de production

Cette pratique de rotation de contenu s’apparente à une production industrialisée de contenus rédactionnels. En tant que tel, il multiplie les nouvelles versions de manière automatique et permet de réaliser des économies sur le temps normalement consacré à la rédaction.

Bien entendu, le temps passé sur la rédaction du contenu original de base n’est pas négligeable, mais si celui-ci permet la création instantanée de 50 autres contenus et plus, il existe un véritable gain de temps. 

La rapidité de production avec le Content Spinning est phénoménale comparé à la production manuelle.

1.2.1.3. Le prix

Prenons l’exemple d’une commande de 50 articles à un rédacteur. Le rédacteur sera naturellement payé soit au mot soit à l’heure pour chacun de ces 50 articles. 

De l’autre côté, le Content Spinning nécessite seulement la rédaction d’un seul texte original. 

Il n’a pas besoin de calcul pour voir et comprendre que le Spinning est très économique d’un point de vue financier. Une cinquantaine, une centaine… d’articles pour le prix d’un. 

1.2.2. Content Spinning un jour, rédacteur web toujours

Devant les nombreux avantages que présente la rotation d’article, on a vite tendance à penser à tort qu’il pourrait définitivement remplacer le rédacteur web. 

Bien plus qu’une simple pratique, le Content Spinning est un outil permettant au rédacteur de gagner du temps sur la création des contenus répétitifs. 

Il assiste le rédacteur dans la création des textes de présentation courte à destination des annuaires locaux, des fiches produits et autres.

Le caractère pratique du Content Spinning n’est pas à remettre en question. Mais il faut néanmoins le souligner, lorsqu’il est utilisé sans contrôle ou précaution, ses résultats sont catastrophiques. 

La rotation de contenu est certainement plus simple, plus rapide et plus séduisante que la rédaction web proprement dite, mais il n’en est pas pour autant performant.

Pour des résultats optimaux, l’intervention du rédacteur web est indispensable à plusieurs niveaux notamment :

  • Lors de la rédaction du master spin, qui se doit d’être original, épuré, pertinent et avec de la valeur ajoutée ;
  • Lors de la relecture des textes spinnés, il est question de corriger et d’améliorer les variations produites.

Avec le Spinning, tout est clairement une question d’utilisation. Une utilisation qui nécessite la présence continue à tous les niveaux du rédacteur web, pour la production d’articles spinnés de qualité première. 

Le Content Spinning est à la limite un outil pour le rédacteur web, un facilitateur. Il ne saurait en aucune façon suppléer, encore moins remplacer le rédacteur web.

1.3. Les champs d’applications du Content Spinning

La rotation de contenu permet de produire de nombreuses versions d’un texte original, mais à quoi sert cette production de contenus spinnés ? 

Ici, je vous énonce les différents cas où la rotation est généralement utilisée. 

Notez qu’il ne s’agit pas forcément de pratiques que je recommande forcément puisque j’ai tendance à préférer la création de contenus originaux de façon manuelle.

1.3.1. La création de fiches produits

Le premier usage que je trouve est la création de fiches produits pour un site ecommerce. 

En effet, il y a des produits qui sont presque identiques avec seulement quelques différences de couleurs, de taille… 

Alors, le content spinning est utilisé pour éviter le duplicate tout en conservant le sens des différents textes à produire.  

Si vous avez le même produit qui se décline en plusieurs dizaines de modèles, vous allez probablement consacrer beaucoup de temps à la création manuelle de contenus.

Si vous projetez de l’utiliser ainsi, il faudra faire attention à bien retravailler les contenus spinnés au risque de perdre des acheteurs à cause de descriptions de produits non convaincants.

1.3.2. Le Content Spinning et l’emailing

L’emailing est une technique de marketing directe très efficace.

Cette pratique consiste à distribuer de manière automatique, simultanée et ciblée, un grand nombre de messages électroniques à une liste de destinataires en fonction de leur profil.

Encore appelé email marketing, l’emailing désigne concrètement l’envoi d’emails promotionnels à une grande liste de clients, de prospects… dans un but de prospection, de fidélisation ou simplement de communication, d’information.

La place du Content Spinning dans les campagnes d’email marketing est relativement simple à appréhender. 

L’une des étapes les plus déterminantes dans l’emailing reste la création de superbes emails promotionnels. Outre l’aspect design de l’email, son côté textuel est également d’une grande importance. 

Dans le cadre d’une campagne sur les pantalons de la marque (par exemple), un court texte promotionnel incroyable et percutant est créé pour l’email. Mais, la marque est implantée dans plus de 100 villes du pays. 

Il est ici question de produire plus de 100 nouvelles versions du texte de départ, différents de par l’adresse et le nom des boutiques, la ville, le climat, le contexte…

Quoi de mieux pour cette tâche que le Content Spinning ?

Avec d’un rédacteur, il peut servir à la rédaction des emails de manière à faire ressortir le caractère personnalisé de la campagne.

1.3.3. Le Content Spinning dans la création de cocon / silo sémantique

Organiser les pages d’un site internet par sémantique, c’est le but du cocon et du silo sémantique. Toutefois, le cocon sémantique est différent du silo sémantique.

En effet, le siloing s’intéresse aux mots clés dans la création d’une architecture hiérarchisée de pages reliées les unes aux autres par des liens contextualisés et une thématique commune.

Pour ce qui est du cocon sémantique, il cible plutôt la demande profonde de l’utilisateur pour organiser les pages du site autour de pages rassemblées dans un même univers sémantique : une véritable optimisation du maillage interne.

L’objectif est le même : Proposer des résultats pertinents en matière de sémantique aux clients.

L’intérêt du Content Spinning ici ?

Il participe à l’amélioration et à l’approvisionnement sémantique des pages produits pour les sites d’e-commerce. 

Le spinning intervient aisément lors de la réalisation des fiches produits pour les articles de même genre, uniquement différent de par quelques détails (la taille, le matériau, la couleur, la forme, etc.).

La sémantique est la même et les caractéristiques obtenues par Spinning seront à peu près similaires. 

Lorsqu’on veut monter des silos ou des cocons sémantiques, le Content Spinning est clairement un atout, car il permet d’être plus productif, plus rapide et donc plus efficace.

1.3.4. Le Content Spinning dans la création de backlinks

La création de backlinks est l’un des moyens les plus efficaces pour grimper dans les SERP (Search Engine Result Page). 

Il existe de nombreuses techniques pour obtenir des liens vers son site.

L’une des méthodes les plus simples et en plus automatisables, que certains utilisent, est de chercher des annuaires de sites web, des forums, des profils web, des communiqués de presse… de même thématique.

Il leur suffit ensuite de proposer leur site à l’une de ces plateformes ou annuaires, en espérant qu’il soit accepté afin de gagner de nouveaux liens.

Vous vous demandez sûrement en quoi le Content Spinning peut aider dans cette quête de liens ?

C’est simple. Pour qu’un annuaire accepte d’afficher un lien vers votre site, il exige au préalable, un petit article de présentation original décrivant les produits et les prestations proposés. 

Naturellement, il serait  difficile et coûteux de créer un texte de présentation unique pour chacun des annuaires de votre catégorie. 

Dans cette situation, il suffit de rédiger un seul texte original, propre et efficace qui servira de master spin.

1.3.5. Le Content Spinning pour les réseaux de sites privés

Traduit de l’anglais Private Blog Network  (PBN), les réseaux de sites privés encore appelés satellites servent exclusivement à générer des liens thématiques, des sites annexes vers un site web unique (le Money site) dans le but de manipuler les SERP (Black Hat).

La contrainte principale de la technique des satellites réside dans le fait qu’elle exige des textes uniques et une publication régulière de billets de profils de blogs ou de pages. 

Selon le nombre de sites satellites et de sites mère à gérer, assurer un apport régulier de contenus de qualité peut facilement devenir compliqué.

Si l’option rédacteur web est toujours d’actualité, il en va de même pour ses contraintes. Vous le savez, la rédaction est coûteuse, fatigante et lente.

À contrario, le Content Spinning associant rapidité, économie et facilité de gestion, permet la génération de centaines de contenus de qualité (fonction de votre maîtrise) pour l’approvisionnement de chacun de vos sites satellites. 

Une approche plutôt rentable.

Chapitre 2 : Quels sont les enjeux et implications du Content Spinning ?

Depuis son avènement, la rotation de contenu a suscité un certain nombre de réactions de la part des moteurs de recherche. Des réactions de grande envergure qu’il est nécessaire de connaître pour une application sans encombre de la technique.

Dans ce chapitre, nous nous attelons à relever les enjeux et implications liés à l’usage du Content Spinning.

2.1. Le caractère SEO du Content Spinning : Est-ce une technique SEO White ou Black Hat ?

Pour beaucoup, la rotation de contenu est d’emblée considéré comme une technique de tricheur, d’imposteur, une pratique SEO Black Hat

Cependant, l’idée d’une production automatisée de contenus, associée à l’utilisation bien contrôlée et à bon escient du Spinning, ne semble déranger personne. 

Le Content Spinning est-il réellement une méthode SEO à éviter ? Qu’en est-il exactement ?

2.1.1. Content Spinning : SEO White Hat ?

Lorsque l’on est en train de mener un projet dans le monde du web avec une certaine stratégie, il est naturellement compréhensible de vouloir exploiter tous les moyens à disposition pour être rapidement bien positionné dans les SERP.

Toutefois, il est important d’être méfiant avec les prescriptions formulées par Google pour ne pas finir pénalisé, rétrogradé ou voire même exclu du classement des résultats du moteur de recherche. 

Cette attitude d’utilisation exclusive d’actions et de techniques légiférées par Google est qualifiée de SEO White Hat.

Le SEO White Hat, c’est donc cet ensemble de pratiques SEO qui vous protège des pénalités pouvant provenir du moteur de recherche, et qui vous permet d’optimiser votre site web de la manière la plus naturelle possible.

La mise en place des bonnes pratiques SEO White Hat dans le cadre de la stratégie de référencement de son site web permet de se construire une réputation durable sur la toile et d’offrir à ses clients une expérience optimale. 

Un privilège très intéressant, parfois considéré comme insuffisant quand on connaît la quantité, la qualité et les difficultés inhérentes à l’application de telles techniques.

Parfois exclu de cette catégorie de pratiques SEO, le Content Spinning pourrait ne pas en faire partie. 

2.1.2. Content Spinning : SEO Black Hat ?

Le SEO Black Hat, fidèle à son appellation, regroupe toutes les astuces, pratiques et actions usuelles du côté obscur du SEO. 

Des techniques proscrites, clairement rejetées et punies par Google, mais qui pendant une période relativement courte, possèdent les capacités permettant de manipuler la montée d’un site web dans les SERP.

Si le SEO Black Hat est efficace dans les stratégies à court terme, les techniques qu’il associe ne sauraient tenir dans des stratégies à moyen ou à long terme. 

Une fois encore selon l’utilisation qu’on en fait, la rotation de contenu s’incruste parfaitement dans l’idée des pratiques SEO Black Hat. 

Pour ce qui est de la grande majorité, la rotation de contenu ou Content Spinning est considérée clairement comme une technique SEO Black Hat. 

À contrario, les autres pensent que son application correcte en ferait une pratique approuvée par le moteur de recherche.

2.1.3. Content Spinning : Finalement, SEO White ou Black Hat ?

Lorsque le Content Spinning est appliqué de manière négligente, sans la moindre préparation ou que le master spin n’est pas rédigé avec soin, les textes spinnés produits ne sauraient être de bonne qualité. 

On se retrouve alors avec de très mauvais contenus, le plus souvent vide de sens et de pertinence, avec zéro valeur ajoutée.

Tout ceci implique que dans un contexte où la technique à l’honneur est minutieusement appliquée, elle offrirait des bénéfices plus ou moins durables et serait acceptée par les moteurs de recherche au même titre que les autres contenus uniques / authentiques.

Il s’agit tout au plus d’une technique borderline associant un peu de ces deux versants du SEO (Black et White) selon l’utilisation qui en est faite. 

Cela dit, Google indique formellement qu’il s’agit d’une pratique à éviter. 

2.2. Content Spinning : Qu’en dit Google ?

Apparu à un stade crucial de l’évolution de l’Internet, le Content Spinning a profondément marqué le web 2.0. 

À cette époque où les moteurs de recherche étaient à peine matures, les algorithmes qu’ils associaient étaient très limités et surtout facilement manipulables.

Le positionnement des sites web dans les SERP était également fortement lié à la quantité et non à la qualité de backlinks présents sur ces sites. Ce n’est pas comme aujourd’hui où ils se doivent d’être d’autorité et de qualité.

Ils sont donc nombreux à s’être lancés dans la pratique de content spinning pour générer de multiples contenus à destination des annuaires locaux ou des blogs.

Il suffisait ensuite d’intégrer un lien vers le site web ou utiliser un certain nombre de mots-clés dans les contenus et jackpot !!!

Enfin, tout ça c’était avant. Les moteurs de recherche ont amélioré leur système et Google a déployé par exemple Panda.

Google Panda est l’une des mises à jour les plus importantes du moteur de recherche. Il s’agit en réalité d’un filtre aux multiples fonctions. 

Notamment :

  • Détecter les contenus de faible qualité (les spuns) et/ou les contenus dupliqués (les duplicate content);
  • Sanctionner tous les sites ne respectant pas la guideline Google pour le SEO en matière de création de contenu.

S’agissant des pénalités, Google stipule : 

 « Nous ferons également les ajustements appropriés dans l’indexation et le classement des sites concernés. Par conséquent, le classement du site peut en souffrir, ou le site peut être entièrement supprimé de l’index Google, auquel cas, il n’apparaîtra plus dans les résultats de recherche. »

C’est bien connu maintenant, Google abhorre les contenus dupliqués, identiques ou un peu trop similaires, présents sur plusieurs sites. 

Le moteur de recherche à donc bien fait de vite indiquer que le Content Spinning n’est pas une pratique qu’il apprécie puisqu’elle a tendance à privilégier les robots que les utilisateurs : 

Eh oui, les robots du moteur de recherche ont en horreur tout ce qui a trait à la tricherie.

Comme aucun texte sur le web ne saurait être littéralement à 100 % unique, un seuil de similarité a été établi pour différencier les contenus originaux des contenus plagiés ou duplicate content.

Pour ce faire, différents tests de similarités ont vu le jour :

  • Le test Levenshtein ou distance de levenshtein ; 
  • Le test Jaccard ou indice et distance de Jaccard ;
  • Le test SimHash. 

2.3. Les limites du Content Spinning

D’entrée de jeu, il faut le souligner, l’insuffisance principale du Content spinning réside dans le fait qu’il soit la cible des robots de moteurs de recherche. Le master spin et le logiciel de Spinning sont les clés de la rotation de contenu. 

Lorsque le master spin est mal pensé et rédigé, il va naturellement être la source de spuns de mauvaise qualité pullulant d’aberrations syntaxiques (footprint) et autres anomalies.

Comme on dit « les chiens ne font pas des chats ».

La présence de ces contenus désastreux sur le net sera responsable d’une expérience utilisateur des plus désagréables et aura tôt fait d’attirer l’attention des moteurs de recherche.

Les mêmes résultats sont à déplorer si le logiciel de Spinning choisi n’est pas performant.

Au total, les principales limites du Spinning sont entre autres :

  • Le risque de contenus sans valeur ajoutés (risque le plus important), impertinents et présentant peu d’intérêt pour l’expérience utilisateur ;
  • Le taux de similarité : Le risque de plagiat ou de duplicate content avec une production de textes ayant un taux de similarité trop élevé ;
  • La lisibilité : La présence éventuelle de coquilles (erreurs de syntaxe et autres fautes).

2.4. Quelques solutions pratiques

Pour des résultats optimaux, il est de rigueur d’être méticuleux dans la rédaction de son master spin, dans la proposition des alternances de syntaxes, mais également dans le choix de son logiciel de spinning. 

Des solutions plus efficientes encore, seraient de : 

  • Recourir au content spinning en dernier recours ;
  • Confier la rédaction de son master spin à un professionnel qui se chargera de proposer une matrice impeccable et efficace ;
  • S’amuser à spinner des paragraphes entiers constitués eux-mêmes d’expressions spinnées afin de multiplier le nombre de variations contenues dans son texte. Plus les variations sont nombreuses, plus les textes seront individualisés et libres de tous contenus dupliqués avec une plus grande production de déclinaisons.
  • Corriger les éventuelles coquilles avec une relecture approfondie ou confier la correction à des professionnels pour obtenir des textes de qualité très satisfaisante.

A présent, voyons quelques outils gratuits et payants de content spinning.

Chapitre 3 : Quelques outils de réécriture automatique d’article 

3.1. WordAi

WordAi est l’un de ces outils de réécriture d’articles connus pour générer un contenu de qualité humaine tout en étant extrêmement facile à utiliser. 

WordAi

Mais le fait d’être simple ou facile à utiliser n’affecte pas son efficacité. 

Autrement dit, WordAi, tout comme les autres meilleurs outils de réécriture d’articles, utilise l’intelligence artificielle qui comprend le contexte des mots avant de tourner. 

3.1.1. Qu’est-ce qui fait de WordAi l’un des meilleurs spinner d’article ?

  • L’équipe WordAi a déployé sa 4e et dernière version qui est près de 150 fois plus rapide et meilleure que la 3e version. Il peut faire tourner des articles plus volumineux en quelques secondes.
  • La technologie d’intelligence artificielle de WordAi est capable de comprendre les concepts, les idées, le contexte et les différentes significations des mêmes mots. 
  • Ce logiciel de rotation d’articles a le potentiel de faire tourner 10 à 1 000 articles avec un seul téléchargement. Alors que son concurrent prend en charge un maximum de 10 articles dans la fonction de rotation en masse, WordAi vous permet de lancer jusqu’à 1000 articles en une seule tentative.
  • Le logiciel vous permet également d’intégrer l’outil « Perfect Tense » connu pour ses services de vérification orthographique et grammaticale. Cela améliore la qualité du contenu transformé. 
  • Il dispose d’une interface pratique et conviviale, qui permet une navigation facile aux utilisateurs.
  • Il permet aux utilisateurs d’utiliser l’API, ce qui permet à Word AI de s’intégrer à d’autres outils.
  • Il prend en charge plusieurs langues : italien, espagnol, français, anglais, etc.

3.1.2. Tarifs WordAi

L’outil de réécriture d’articles Word AI présente des packages peu abordables pour les utilisateurs. 

Il offre un pack d’essai gratuit de trois jours aux utilisateurs pour tester les fonctionnalités et découvrir ses performances avant de l’acheter.

Les utilisateurs peuvent opter pour l’un des deux plans d’adhésion Word AI : 

Tarifs WordAi

  • Plan mensuel de Word AI – 49,95 $ par mois
  • Plan annuel de Word AI – 347 $ par mois

3.1.3. Les inconvénients

  • L’accès d’essai gratuit est pour seulement 3 jours ;
  • Les plans de tarification sont beaucoup plus chers que les autres outils de réécriture d’articles ;
  • Les contenus générés par l’outil nécessitent l’intervention d’un correcteur professionnel avant d’être parfait.

3.2. Chef Spinner 6 

Spinner est un autre outil d’article largement utilisé qui met en œuvre une technologie de reformulation moderne. C’est l’un des meilleurs outils qui génèrent du contenu en automatique. 

Chef Spinner

Il est alimenté par des fonctionnalités d’intelligence artificielle, qui lui permet de déployer des fonctionnalités avancées, créant rapidement des milliers d’articles en peu de temps.

Et, pour ne pas oublier, Spinner Chief 6 peut être utilisé en ligne ou hors ligne. De plus, vous pouvez l’utiliser sur n’importe quel appareil Windows ou Mac ainsi que sur n’importe quel navigateur Web.

3.2.1. Qu’est-ce qui fait de Spinner Chief 6 l’un des meilleurs réécrivain d’article ?

  • Spinner Chief 6 est alimenté par une fonction API, qui lui permet de se connecter à de nombreux logiciels.
  • Spinner Chief 6 permet aux utilisateurs de choisir parmi différentes langues comme l’anglais, l’allemand, le portugais, le danois, le français, le néerlandais, l’indonésien, le suédois, le slovène, etc.
  • Il implémente sa fonction d’intelligence artificielle et son système de traitement du langage naturel (PNL) pour analyser et reconstruire les paragraphes.
  • Spinner Chief 6 présente les versions PC et Web du logiciel de réécriture, qui fonctionne sous Android, Mac et Ipads.
  • L’outil prend également en charge tous les principaux formats de spintax. Et, il vous permet également de protéger certains mots-clés du processus de rotation.

3.2.2. Prix ​​de Spinner Chief 6

En plus des fonctionnalités mentionnées ci-dessus, Spinner Chief 6 possède d’autres fonctionnalités avancées de réécriture d’articles. Cela signifie que lorsque vous choisissez des forfaits plus élevés, vous débloquez des fonctionnalités et des limites d’utilisation plus avancées.

Le plan tarifaire de Spinner Chief 6 est divisé en deux parties : 

  • Pour les utilisateurs personnels

Dans cette catégorie, il existe 3 versions différentes avec différents cycles de facturation.

  • Pour les utilisateurs d’équipe

Si vous dirigez une agence de référencement, cette catégorie de prix vous conviendra le plus. La tarification est basée sur le nombre de membres de l’équipe et offre un accès à vie ou annuel à l’outil de réécriture d’articles.

Si vous voulez avoir plus de détails sur la structure de prix de Spinner Chief 6, je vous encourage à consulter ses prix en détail

3.2.3. Inconvénients de Spinner Chief 6

  • Fonctionnalités limitées du plan gratuit ;
  • Malgré l’utilisation de nombreuses technologies, l’article réécrit est parfois de mauvaise qualité ;
  • L’interface est difficile à comprendre.

3.3. SmallSeoTools

Il s’agit de l’un des logiciels de réécriture d’articles gratuits les plus populaires qui utilise une technologie logicielle automatisée pour réécrire les contenus. Cela change le libellé du contenu, mais le sens du contenu est toujours intact.

SmallSeoTools

Cet outil est spécialement conçu pour les rédacteurs de contenu, les webmasters, les blogueurs.

3.3.1. Les points qui rendent cet outil meilleur 

  • Comme toujours, il propose ses services gratuitement ;
  • Il fournit une énorme limite de 2000 mots pour la réécriture ou la rotation ;
  • Vous avez la possibilité de télécharger les fichiers de contenu ;
  • Small SEO Tools vous permet également d’importer directement les fichiers de contenu depuis votre Dropbox ou Google Drive

3.3.2. Tarification des petits outils de référencement

Il s’agit d’un outil de réécriture d’article en ligne entièrement gratuit, vous pouvez utiliser ce logiciel à tout moment et n’importe où.

3.3.3. Les inconvénients

  • L’article réécrit contient souvent des erreurs grammaticales ;
  • La qualité globale du contenu réécrit est médiocre ;
  • Vous ne pouvez pas faire tourner les articles en vrac ;
  • Le site contient beaucoup d’annonces.

Chapitre 4 : Autres questions sur Content spinning

Je vais aborder dans ce dernier chapitre, quelques questions qui reviennent assez régulièrement.

4.1. Qu’est-ce que la réécriture manuelle d’articles ?

Au lieu de laisser la création du contenu aux robots (logiciel) de réécriture, c’est un humain qui se chargera de donner une nouvelle tournure aux idées de l’article original. Cela aide à rendre le contenu plus unique et plus attrayant pour les lecteurs.

4.2. Qu’est-ce qu’un outil de réécriture d’articles ?

Un outil de réécriture d‘article est un logiciel ou une application qui réécrit automatiquement le texte et génère différentes versions du texte original en remplaçant les mots par leurs synonymes puis en restructurant la phrase, sans perdre le sens original du texte.

4.3. Qu’est-ce que la réécriture automatique de contenu ?

L’automatisation de la réécriture est le fait de réécrire un article en se servant d’un outil de réécriture. Ce dernier peut générer des milliers de nouveaux contenus en très peu de temps, qui seront par la suite publiés sur des blogs ou sites Web.

4.4. Comment utiliser un outil de réécriture d’article ?

Un outil de réécriture  d’article peut être utilisé par toute personne appartenant à n’importe quelle profession avec facilité. Veuillez noter qu’il existe de nombreux logiciels pour spinner gratuitement vos articles. 

Tout ce que vous avez à faire est simplement de copier le texte que vous souhaitez réécrire et de le coller dans l’éditeur d’entrée. Ensuite, appuyez sur le bouton ‘’Réécrire’’ et votre nouveau texte tourné sera généré en quelques secondes. 

Maintenant, vous pouvez copier votre texte filé et l’utiliser partout où vous en avez besoin. Néanmoins prenez la peine de relire et de corriger les imperfections avant de le publier. 

4.5. Comment réécrire manuellement un article ?

Conseils pour la réécriture manuelle :

  • Essayez de lire le texte original, gardez à l’esprit l’idée et exprimez-la avec vos propres mots ;
  • Réécrire paragraphe par paragraphe, et non phrase par phrase ;
  • Travaillez du haut vers le bas ;
  • N’ayez pas peur de faire des changements.

4.6. La réécriture d’article avec un outil est-elle légale ?

Pour les moteurs de recherche, particulièrement Google, cette pratique n’a rien de légale.

4.7. Google peut-il détecter les contenus réécrit automatiquement ?

Avec les dernières mises à jour effectuées par Google, les contenus générés automatiquement sont plus susceptibles d’être détectés. Par conséquent, vous courez un grand risque si vous utilisez beaucoup de contenu réécrit automatiquement sur votre site Web.

En résumé

Retenez simplement que le Content Spinning est une technique qui devient bonne ou mauvaise selon l’utilisation qui en est faite.

Lorsqu’elle est appliquée dans les règles de l’art, elle peut permettre de générer des textes de qualité premium. Des contenus parfaitement élaborés pour plaire au moteur de recherche, mais aussi pour plaire aux utilisateurs.

Vous possédez maintenant une connaissance assez exhaustive du Content Spinning.

Faites-vous votre propre opinion de cette pratique et surtout tâchez de l’appliquer judicieusement, en conformité avec les prescriptions du moteur de recherche.

Bien à vous !

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire