Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Depuis l’avènement des CMS et de toutes les solutions prêtes à l’emploi qu’ils offrent, vous pouvez disposer d’un site en seulement quelques minutes. 

Toutefois, bien que la création de site web soit devenue accessible à tout le monde, le vrai défi des entreprises est de réussir à attirer du trafic de qualité, susceptible de se convertir en clients fidèles.  

comment passer de 0 a 20000 visiteurs par mois (1)

Mais comment un site nouvellement créé peut-il réussir à passer de 0 à 20 000 visiteurs par mois ? 

Il existe une flopée de contenus qui pullulent sur le web avec des solutions miracles pour tenter de répondre à la question. 

Alexandre Marotel | Twaino | Agence SEO

Alexandre MAROTEL

CEO à Twaino | Agence SEO

Voilà ce que j'offre à mes nouveaux membres

1. Liste : 144+ blogs pour publier des articles invités
2. Un Calculateur de compétition SEO
3. Vidéo exclusive : Comment passer de 0 à 1000 visiteurs ?
4. Outil : Audit SEO immédiat

Cependant, derrière chaque promesse mielleuse se cachent des non-dits qui donnent lieu plus tard à des malentendus et même parfois un sentiment de frustration de la part des clients. 

Qu’en est-il vraiment de tout ce mythe qui plane sur le SEO ? Comment un site web peut-il vraiment passer de 0 à 20 000 visiteurs actifs par mois ? 

Dans cet article, je vous présente des stratégies efficaces, non sur la base de spéculations, mais sur de réelles stratégies que j’ai eues à expérimenter sur mon propre site Twaino. 

Homme gardant Pot de fleur

Ces stratégies m’ont permis effectivement de dépasser les 20 000 visiteurs mensuels sans investir le moindre centime en annonces publicitaires. Ce qui est aussi possible pour vous, qu’importe la niche et la taille de votre entreprise.

C’est un format d’article assez particulier, une sorte d’étude de cas dans lequel je présente en toute transparence les chiffres sur la performance que j’ai acquise progressivement sur mon site. 

Ceux qui me suivent depuis un certain temps ont probablement pu lire mes précédents contenus au même format, notamment : 

Le but de ces contenus n’a jamais été de fanfaronner en prétendant relever un quelconque exploit, mais simplement pour vous faire réaliser toute l’efficacité du SEO, même dans un secteur aussi concurrentiel comme le mien à Paris. 

Et dès que vous aurez réussi à réunir 20 000 visiteurs sur votre site, vous remarquerez que 50 000 visiteurs seront plus accessibles pour vous, puis 100 000 et ainsi de suite. 

Mais trêve de bavardage, allons à la découverte des chiffres de mon site, et bien sûr de ces fameuses stratégies SEO. 

On y va donc !

Chapitre 1 : Les statistiques actuelles sur les performances de mon site Twaino.com

Je trouve personnellement qu’il serait plus crédible de vous montrer les performances que j’ai réussi à avoir sur mon propre site, preuve à l’appui, avant de prétendre vous aider à votre tour à atteindre ces mêmes performances. 

Et pour cela, quoi de mieux que d’utiliser des outils SEO fiables et mondialement reconnus pour évaluer les performances d’un site. 

Je veux citer : 

  • Google Analytics 
  • Et Google Search Console. 

1.1. Mes données actuelles sur Google Analytics 

Découvrons ensemble les rapports importants du compte Google Analytics de Twaino : 

1.1.1. Vue d’ensemble sur le trafic

Au lieu de nous intéresser directement aux chiffres actuels, remontons un peu dans le temps pour voir par contraste la progression du trafic de Twaino ces derniers temps. 

D’après ce qu’on peut remarquer sur la capture ci-dessous, à la date du 09 février 2021, mon site comptait exactement 17 757 visiteurs actifs par mois.    

17 757 visiteurs actifs par mois

Après un mois, jour pour jour, c’est-à-dire le 09 mars 2021, ils sont plus de 20 000 visiteurs actifs à se connecter sur le site de Twaino, 20 143 pour être plus exact : 

plus de 20 000 visiteurs actifs par mois

Comme vous pouvez le voir, mon site a dépassé la barre des 20 000 visiteurs actifs par mois avec 2 386 nouveaux visiteurs enregistrés en 1 mois.

C’est une nouvelle assez encourageante pour moi en ce sens que je suis convaincu d’être sur une bonne lancée et que mes efforts sont en train de porter leurs fruits. 

Comme j’ai eu à le dire auparavant, le SEO est une discipline pragmatique qui demande de la stratégie, mais aussi de la constance dans les efforts. 

Et obtenir ces résultats me donne envie de persévérer davantage pour atteindre de meilleures performances.  C’est bien beau tout ceci, mais d’où provient mon trafic ? 

1.1.2. La provenance de mon trafic 

Eh bien, sans grande surprise, la source principale de mon trafic n’a pas changé : Les moteurs de recherche restent toujours le canal qui me génère le plus de trafic. 

Et voici ce que révèle le rapport « Canal de trafic » de Google Analytics à ce propos : 

Provenance du trafic

Google Analytics classe les sources de trafic en 5 catégories : 

  • L’Organic Search ; 
  • Le Direct Search 
  • Le Social Search ; 
  • Le Referral Search 
  • Et une dernière catégorie nommée Autres. 
1.1.2.1. L’Organic Search ou la recherche organique

Pour interpréter ce graphe, les parties en bleu pur représentent l’Organic Search traduit littéralement en français comme trafic organique. 

Il s’agit du trafic qui vient directement des moteurs de recherche et on peut voir clairement que cette proportion bleu foncé est beaucoup plus dominante que le reste des couleurs. 

Statistiquement, l’Organic Search représente 85,2% de tout mon trafic et cela témoigne de toute mon expertise en référencement naturel. 

Organic Search represente 85.2 pour cent de tout le trafic

Imaginez un instant votre réaction si je prétends diriger une agence SEO et que mon trafic est largement dominé par du trafic payant. Vous trouverez probablementrafic, soit 2 152 personnes. t que cela n’a rien de professionnel et je serai bien d’accord avec vous. 

C’est pourquoi, pour rester le plus cohérent possible dans ma stratégie de branding, j’utilise une approche orientée 99,99% SEO, ne serait-ce juste pour donner l’exemple, un peu comme un cordonnier bien chaussé. 

1.1.2.2. Le Direct Traffic

Vient ensuite le trafic direct qui regroupe les personnes qui entrent directement www.twaino.com dans leur navigateur pour accéder à mon site. 

Il s’agit généralement des internautes qui sont habitués à lire mes contenus au point de mémoriser le nom de domaine de Twaino pour ne pas avoir à rechercher à chaque fois mon site parmi les résultats des recherches. 

On y trouve également quelques recommandations, c’est-à-dire des internautes qui ont apprécié ce que je produis en interne sur mon site et ont décidé de partager mon nom de domaine à un collègue, un parent ou un ami. 

Ce dernier va donc directement cliquer sur l’URL de mon site pour accéder au site et découvrir les contenus que je propose. Le Direct Traffic représente 11,73% de tout mon trafic, soit 2 152 personnes. 

Vue d ensemble du trafic

Et il s’agit également d’une donnée importante pour moi puisqu’elle prouve que mon site gagne peu à peu en notoriété sur la toile. 

1.1.2.4. Le Social Traffic 

Mon trafic provient également du Social Traffic qui comme son nom l’indique désigne le trafic que j’acquiers depuis les réseaux sociaux. En effet, cela fait un certain moment déjà que j’ai commencé à travailler sur la visibilité de ma marque sur les médias sociaux. 

Vous pouvez joindre Twaino également sur : 

Bien que je ne m’investisse pas tellement dans le Social Traffic, mes efforts de référencement fourni arrivent quand même à me générer 1,8% de tout mon trafic, soit 353 personnes pour être précis.

Ma priorité a toujours été l’Organic Search, du coup je ne publie pas fréquemment des contenus sur ces différentes plateformes sauf LinkedIn, sur lequel j’essaye d’être actif. 

Je dois avouer que ce réseau social occupe une place plus ou moins importante dans ma stratégie puisqu’elle me permet d’échanger avec des débutants comme des professionnels dans mon domaine. 

Pour rester le plus actif sur le réseau, j’essaye de publier régulièrement des contenus attrayants et les retours que j’obtiens sont fascinants.  

Pour partager quelques de ces avis avec vous, voici une publication que j’ai faite sur LinkedIn lorsque mon site passait de 5 000 à 6 000 visiteurs :

Publication Linkedin

Ce post m’a rapporté des milliers de vues avec près d’une centaine de commentaires :  

Commentaires publication

Le contenu a suscité l’intérêt de plusieurs référenceurs comme moi qui n’ont pas hésité à entamer des discussions constructives avec moi. 

Et dans le rang des néophytes, j’ai reçu des félicitations pour m’encourager dans cette belle performance que j’ai réalisée :

Commentaires publication Messages de felicitations

J’essaye également d’être actif sur YouTube avec une chaîne qui compte 621 abonnés et 245 vidéos postées. 

Chaine Youtube Twaino

Il s’agit essentiellement des contenus qui ont rapport avec le SEO pour vous aider à vous former dans le domaine. 

Mais vous y trouverez également des contenus qui retracent le parcours de mon agence Twaino. 

  • Comment est-ce que j’ai fait pour lancer mon site web ? 
  • Quel était mon business dès le début ? 
  • Quelles étaient les premières difficultés auxquelles j’ai été confrontée dès le départ ? 
  • Etc.

Comme vous pouvez le voir, j’ai toujours eu ce penchant à jouer la carte de la franchise sur comment mon entreprise fonctionne et grandit. 

Tout cela est important pour moi dans la mesure où dès qu’une marque atteint un certain niveau de succès, les gens ont tendance à croire que c’est quelque chose de facile. 

Eh bien non, et c’est ce que j’essaye de véhiculer à travers ces contenus pour que plus tard, lorsque ma marque deviendra un géant dans l’industrie du SEO (je l’espère en tout cas 😃), les jeunes référenceurs pourront s’inspirer de mon parcours. 

Et savoir que j’ai aussi commencé à partir de 0 visiteur, puis 1 000, 10 000, 20 000 et ainsi de suite. 

Pour clôturer cette section sur le Social Traffic, je tiens à rappeler que les réseaux sociaux constituent aussi un excellent canal pour attirer du trafic. J’en suis conscient et je compte bien m’y intéresser, exactement comme ce que je recommanderais à mes clients. 

L’idée va donc être de publier régulièrement des contenus de qualité sur tous les réseaux sur lesquels ma marque est déjà présente afin d’agrandir l’audience de Twaino et avoir quelque chose d’un peu plus équitable en termes de source de trafic. 

1.1.2.5. Le Referral Traffic 

Google Analytics classe dans le « Referral Traffic » tout le trafic que reçoit un site en provenance d’autres sites, hormis bien sûr les réseaux sociaux. Le referral représente 1,1% de mon trafic et m’a rapporté à l’heure actuelle 210 personnes.  

1.1.2.6. L’emailing

Ici, il s’agit du nombre de personnes qui se sont connectées à mon site depuis ma liste de diffusion d’emails. L’emailing représente 0,6% de mon trafic global, soit 110 personnes qui se sont connectées à Twaino depuis leur boite mail. 

Il faut dire que contrairement à certaines agences qui bombardent la boite mail de leurs abonnés avec du spam, moi personnellement je ne harcèle pas les personnes inscrites à ma newsletter. 

J’envoie juste un e-mail par semaine à ma liste de diffusion pour partager des contenus de qualité sur les bonnes pratiques SEO à adopter pour améliorer son référencement. 

Mon approche est vraiment d’aider une audience qui est déjà intéressée par le référencement sans pour autant prendre par le forcing ou le harcèlement. 

1.1.2.6. Localisation géographique de mon audience

L’agence Twaino étant située à Paris et dans plusieurs autres villes françaises, c’est bien normal que la grande partie de mon audience se connecte au site depuis la France. 

Comme l’indique d’ailleurs cette carte fournie dans le rapport « Données géographiques » de Google Analytics : 

Donnees geographiques GA

Et quand on défile vers le bas, on peut avoir accès au top 10 des pays à travers lesquels des utilisateurs se connectent à mon site : 

Donnees geographiques audience Twaino

La tendance reste la même, la France est en haut du classement avec 66,7% et le reste des pourcentages est partagé un peu partout sur les autres continents. 

C’est plutôt un bon signe qui prouve que ma marque est aussi connue à l’étranger, essentiellement par des internautes francophones. 

Mais quel est le comportement de ces visiteurs lorsqu’ils se connectent à mon site ? 

1.1.3. Comment se comportent les visiteurs sur le site de Twaino ?  

Pour analyser le comportement des internautes sur mon site, nous allons nous intéresser particulièrement à 2 métriques : 

  • Le taux de rebond (bounce rate) ; 
  • Et la conversion. 
1.1.3.1. Le taux de rebond

Le taux de rebond regroupe le nombre de visiteurs qui se connectent à une première page d’un site et ferment leur session sans visiter une seconde page. 

Quand on consulte les rapports de Google Analytics, le taux de rebond de mon site est de 89,01%. 

Taux de rebond twaino

Un taux de rebond qui est plutôt élevé je dois l’admettre. Mais le fait est que le taux de rebond “normal” varie d’un type de site à un autre. 

Statistiquement :

  • Les blogs enregistrent un taux de rebond moyen qui peut aller de 70 et 90% ; 
  • Les sites de contenus sont légèrement plus bas, entre 40 et 60% ; 
  • Les sites de commerce en ligne avoisinent les 33% ; 
  • Et les sites de services tournent généralement entre 10 et 30%. 

Taux de rebond par industrie

Source : Cxl 

Bien que Twaino soit essentiellement un blog, je ne dois pas pour autant normaliser le fait d’avoir 89% de taux de rebond. 

Mais pour ma défense, j’ai envie de préciser que Twaino propose souvent des guides complets de qualité et qui sont généralement assez volumineux. 

Quand je prends un sujet donné, ma stratégie est de rassembler le plus d’informations utiles possible dans le seul contenu pour aider l’internaute à comprendre amplement la thématique abordée. 

Prenons par exemple mon guide complet sur « Comment créer des backlinks » qui fait plus de 20 000 mots répartis en 14 chapitres. Je pourrais bien le séquencer et disperser les informations dans de petits contenus. 

Mais j’ai pensé à faciliter la recherche de l’information à l’utilisateur en développant toutes questions possibles dans le seul contenu. L’avantage de cette approche est que j’offre une meilleure expérience utilisateur et les internautes passent beaucoup de temps sur mes contenus. 

Et cela se matérialise dans mes résultats puisque quand on consulte mes chiffres, mon record en termes de temps passé sur une page est de 26 minutes 33 secondes sur l’article « Comment Bien Choisir Son Agence SEO ? Guide Complet & Pièges à Éviter ». 

Temps passe sur l article Comment Bien Choisir Son Agence SEO Guide Complet & Pieges a Eviter

C’est un signe qui prouve que mes contenus sont d’une bonne qualité et qu’ils semblent bien plaire à mes utilisateurs. 

Mais à votre avis, que se passera-t-il lorsqu’un internaute lira ce guide complet sur comment bien choisir son agence SEO ? 

Eh bien, il va découvrir tous les conseils et astuces sur le sujet et dès qu’il trouve qu’il est suffisamment bien informé, il va fermer sa session et quitter la page. 

Google Analytics comptera certes sa visite dans le trafic du site, mais aussi dans le taux de rebond puisque l’utilisateur n’a plus eu besoin de cliquer sur une autre page avant de quitter le site. 

Donc en gros, cette approche augmente la durée de navigation de mes utilisateurs, mais le revers est que le taux de rebond flambe. 

Je promets de trouver une solution pour arranger la situation sans pour autant changer mon style de création de contenus qualitatifs et volumineux. 

Je partagerai avec vous cette nouvelle solution dans mes prochains contenus à l’occasion d’un nouveau record de trafic que mon site dépassera 😃. 

1.1.3.2. Le taux de conversion 

Comme j’ai eu à le rappeler à plusieurs reprises, je ne fais pas de campagnes de publicité, donc ma conversion concerne essentiellement des gens qui vont souscrire à ma newsletter. 

Quand on consulte le rapport de conversion depuis Google Analytics, on a 237 personnes qui se sont inscrites les 3 derniers mois : 

Rapport de conversion

Sur ce graphe, on voit une progression un peu lente avec un pic le 22 février. Bon la progression n’est pas bien perceptible depuis Google Analytics, nous allons donc utiliser mon tableau de bord sur ActiveCampaign

Mailing list Active Campaign

Alors, sur ActiveCampaign, ma mailing list compte actuellement 832 personnes grâce juste à un pop up d’inscription que j’ai installé récemment sur mon site. 

J’aimerais aussi ajouter qu’il y a quelques jours de cela, le nombre de personnes inscrites avoisinait les 500 abonnés. 

Mais grâce notamment à une communication que j’ai faite sur LinkedIn les 21 et 22 février, j’ai eu droit à un pic de croissance qui m’a généré plus de 100 nouveaux abonnés en seulement 24h. 

Plus de 100 nouveaux abonnes en 24h

Actuellement, je suis à un ajout moyen de 11 nouvelles personnes par jour à ma newsletter. Une newsletter qui est encore petite à mon avis, mais qui grandit progressivement. 

J’ai mis également en place sur mon site web un système de notification automatique auquel des utilisateurs peuvent toujours souscrire. Ce système va permettre à ces utilisateurs d’être alertés en temps réel dès que je publie un nouveau contenu. 

Pour ce qui est de la progression de ce système de notification, on est passé de 510 personnes souscrites le 02 février 2021 à 706 personnes le 4 mars. Soit une progression de 196 personnes en 1 mois. 

Progression de 196 personnes en 1 mois

Le système est automatique, c’est-à-dire que je ne fais aucun effort supplémentaire pour inciter les gens à y souscrire. 

Il est en autopilote et les gens s’y intéressent naturellement, probablement parce qu’ils apprécient mes contenus actuels et souhaitent ne pas rater mes prochaines publications.

C’est également un bon signe qui témoigne de la bonne qualité des contenus que je produis. 

En parlant de conversion, je dispose également d’une boutique de vente d’eBooks sur mon site Twaino. Et récemment, au début du mois de mars, j’ai vendu un eBook à 10€ à un client depuis le Québec. 

Vente ebook

L’eBook en question est un document de 300 pages qui porte sur les fondamentaux du SEO intitulé « SEO pour les débutants » avec une check-list offerte à l’achat qui répertorie les différentes étapes dans l’ordre chronologique.

Voici une vidéo de présentation sur l’eBook que vous pouvez regarder pour prendre brièvement connaissance des différents chapitres abordés dans le livre : https://www.youtube.com/watch?v=f7j34Vl6Iio 

Au mois de février, j’ai fait également d’autres ventes, 60€ en tout. Il s’agit là des revenus passifs qui vont s’augmenter avec le temps. 

Et je compte davantage m’intéresser à la création de livres électroniques pour me faire plus de revenus passifs. Je prévois donc de sortir d’autres eBooks très bientôt pour garnir ma boutique sur Twaino. 

1.1.4. Les types d’appareils qu’utilisent les visiteurs pour se connecter à mon site

Vous l’avez compris, ma spécialité reste le SEO et mes clients sont généralement des professionnels. 

Du coup, ils se connectent plus à mon site web depuis des ordinateurs de bureau que sur des téléphones portables. 

Voici les données que révèle Google Analytics sur les types de terminaux les plus utilisés par mes visiteurs : 

Appareils utilisees par l audience

Comme annoncé : 

  • Les ordinateurs sont les appareils les plus utilisés pour se connecter à Twaino avec 69,4% ; 
  • 29,6% pour les téléphones portables ; 
  • Et 1% pour les tablettes. 

C’était là, quelques données générées depuis le compte Google Analytics de Twaino. À présent intéressons-nous à ce qui se passe du côté de Google Search Console. 

1.2. Les chiffres actuels de Twaino sur Google Search Console 

Les chiffres que j’obtiens sur Google Search Console viennent corroborer les tendances observées sur Google Analytics et voici ce que ça donne plus en détail : 

1.2.1. Vue d’ensemble de mon trafic 

Sur une échelle des trois derniers mois, voici l’allure que prend le trafic de mon site sur Google Search Console : 

Vue d ensemble du trafic 3 derniers mois

En gros, c’est une allure qui monte lentement, mais sûrement avec près de 1 000 clics obtenus sur mon site dans la seule journée du 9 février 2021 et 51 546 comme le cumul de tous les clics obtenus jusqu’à ce jour. 

Après, on note quelques creux notamment entre le 24 décembre et le 05 janvier. Ce qui est plutôt normal puisque c’était la période des fêtes et habituellement, ça dort un peu dans mon secteur pendant ces périodes-là. 

On note aussi un petit jeu de ping-pong entre les weekends et les débuts de semaine, ce qui est également compréhensible puisque les acteurs de mon secteur, le B2B, se reposent les samedis dimanche et les activités reprennent le lundi. 

1.2.2. Les mots-clés pour lesquels Twaino se positionne sur Google 

Alors, il y a de cela quelques mois, les 5 premiers mots-clés pour lesquels mon site est représenté sur Google étaient : 

  • Twaino ; 
  • Funnel de vente ; 
  • Google my Business ; 
  • Moteur de recherche russe ; 
  • Compteur de mots-clés

Avec 162 comme le plus haut nombre de clics obtenus. 

Nombre de clic par mot cle

À la date d’aujourd’hui, l’ordre de classement des mots-clés dans ce top 5 a légèrement changé. Mais ce qui attire le plus mon attention, c’est le nombre de clics obtenus cette fois-ci. 

Comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessous, le plus grand nombre de clics obtenus sur un seul mot-clé est passé de 162 à 997 : 

Augmentatin du nombre de clic obtenu par mot cle

De plus, le nombre de clics obtenus sur la mention de ma marque « Twaino », s’est aussi amélioré et est actuellement à 691 clics. Une belle progression qui prouve que mon entreprise est de mieux en mieux connue par les internautes. 

Mais, observer une amélioration de son taux de clic ne veut pas systématiquement dire se retrouver sur la première page de Google. Et c’est ce que nous allons vérifier avec la prochaine métrique. 

1.2.3. Le classement de Twaino sur les SERP Google

Pour obtenir le classement d’un site sur ses SERP, Google Search Console offre la section « Position moyenne », qui, comme son l’indique, est la moyenne des différentes positions occupées sur l’ensemble des mots-clés ciblés. 

La « Position Moyenne » de Twaino est de 22,4 : 

Classement de Twaino sur les SERP Google

Mais bon, on ne va pas se mentir, cette donnée sur la position moyenne n’est pas très utile parce qu’on ne sait pas avec précision quelle position occupe quelle page sur Google. 

Nous allons donc défiler la page vers le bas, pour voir clairement la position que mon site occupe sur chacun des mots-clés ciblés : 

Position de Twaino pour chaque mot cle (1)

Position de Twaino pour chaque mot cle (2)

 Position de Twaino pour chaque mot cle (3)

Position de Twaino pour chaque mot cle (4)

Position de Twaino pour chaque mot cle (5)

Comme vous pouvez le voir, cette donnée est plus utile, on voit clairement que Twaino occupe entre la 1re et la 10e place sur plus d’une centaine de mots-clés. 

Or, une SERP Google compte généralement 10 résultats, les annonces y compris. Ce qui veut dire que dès qu’un utilisateur entrera l’un de ces mots-clés sur Google, mon site sera effectivement proposé parmi les premiers résultats.

Nous allons rapidement simuler une recherche avec le mot-clé « Shopify ou WordPress » sur Google et vérifier tout ceci : 

Shopify ou WordPress

Effectivement, après le résultat payant, mon article sur les « Shopify vs WordPress : Lequel Devez-Vous Utiliser ? » occupe la 2e place. 

Mieux encore, nous avons mon article sur « Pourquoi et comment écrire un article invité » qui occupe la position zéro sur le mot-clé « article invité définition » :

Article invite definition

Bien que ce soit une bonne nouvelle qui témoigne que ma stratégie de branding porte ses fruits, je ne dois pas pour autant baisser les bras. Je dois continuer à travailler et produire de nouveaux contenus, tout aussi qualitatifs, pour être plus présent sur la première page de Google. 

1.2.4. Combien de mes pages sont présentes dans l’index de Google ? 

Avant qu’un nouveau contenu ne soit positionné dans les résultats de recherche Google, il faut qu’il soit préalablement indexé par le moteur de recherche. C’est une condition indispensable sans laquelle aucune page ne peut être référencée sur Google. 

C’est pourquoi périodiquement je viens consulter cette métrique et vérifier si le nombre de mes pages qui sont indexées correspond au nombre de sites soumis dans mon plan de site XML. 

Nombre de pages indexees sur Google

Sans grande surprise, il n’y a rien à signaler quant au nombre de mes pages indexées sur Google.  

C’est une preuve que mon site témoigne d’une parfaite « santé » d’un point de vue indexation. 

1.2.5. Mes pages sont-elles adaptées aux terminaux mobiles ? 

Bien que la plupart de mes clients exercent dans le B2B, je veille toujours à offrir une meilleure expérience aussi bien sur les desktop que sur les appareils mobiles. 

En consultant le rapport « Ergonomie Mobile » de Google Search Console, on peut voir que mon site ne présente aucune erreur pouvant ruiner l’adaptabilité de mes pages sur les terminaux mobiles. 

Ergonomie Mobile de Twaino

1.2.6. Quels sont les sites qui ont mentionné “Twaino” dans leurs contenus et ont redirigé des backlinks vers mon domaine ? 

Le rapport « Liens » de Google Search Console me permet de savoir quels sont les autres sites web qui se sont référencés à Twaino.com comme étant un domaine d’autorité. 

Rapport Liens GA

En tout pour tout, GSC compte 1 262 liens externes, quittant d’autres domaines vers le mien. Bon, en toute franchise, c’est un chiffre qui peut être amélioré. 

Et cela peut se comprendre puisque je ne me suis pas encore totalement investi dans une campagne de backlinks proprement dit. 

Je compte bien le faire à l’avenir, mais pour le moment je me concentre beaucoup plus sur le trafic organique et la position de mon site dans les résultats de recherche.

Aussi, il faut dire que je pourrai bien investir dans l’achat des liens externes pour booster mon profil de backlinks. 

Mais comme j’ai eu à le mentionner à plusieurs reprises, en tant qu’agence SEO je m’abstiens des solutions payantes et surtout celles qui sont frauduleuses et qui visent à contourner les guidelines de Google dans le but d’améliorer la visibilité d’un site sur le Net. 

Je me suis toujours conformé aux bonnes pratiques SEO recommandées par les moteurs pour un référencement sain et pérenne. 

C’est ma façon de prouver mon expertise, de montrer que même sans ces solutions payantes, on peut bien acquérir de belles performances en référencement. 

Cela me permet de me protéger et surtout de protéger mes clients de toutes sanctions pouvant venir de Google. 

1.2.7. Mon site est-il pénalisé par Google ? 

L’achat de backlinks n’est pas la seule pratique pour laquelle un site web peut être sanctionné par Google. 

Le moteur de recherche peut également émettre une action manuelle contre un site s’il remarque des pratiques Black Hat SEO telles que le duplicate content, des contenus de mauvaise qualité, le bourrage de mots-clés, les liens rompus, etc.  

Les sanctions peuvent aller d’une perte de classement du site jusqu’à sa désindexation totale de la base de données du moteur de recherche. 

Personnellement, de par le passé, mon site Twaino n’a jamais été touché par une sanction manuelle de Google en raison des stratégies SEO éthiques que j’utilise et cela n’a pas changé : 

Zero penalite Google pour Twaino

Dans ce cas, quelles sont réellement les stratégies que j’utilise ?

Chapitre 2 : Quelles sont les stratégies pour passer de 0 à 20 000 visiteurs par mois ?  

Eh bien, pour répondre à cette question, j’ai envie de commencer par cette citation populaire qui dit « qu’on ne change pas une équipe qui gagne ». 

En effet, pourquoi changer sans raison une stratégie qui fonctionne déjà et qui donne des résultats encourageants. 

C’est pourquoi je reste fidèle à ma stratégie de départ sans rien changer, donc en gros j’utilise la même stratégie depuis mes 1 000 premiers visiteurs jusqu’à ces 20 000 enregistrés actuellement. 

Dans l’un de précédents articles, rédigé sous le même format que celui-ci, j’ai abordé ces différentes stratégies que j’utilise sur mon site web. Il s’agit de mes articles comment passer de 0 à 1 000 visiteurs et Comment passer de 5000 à 6000 visiteurs 

Je vous invite donc à les consulter pour découvrir le branding que j’ai mis en place depuis la création de Twaino.  

Pour résumer cette stratégie, je la diviserai en 3 grandes parties : 

  • La création de contenus de qualité et optimisés pour les moteurs de recherche pour alimenter mon blog ; 
  • La création de contenus vidéos sur la chaîne YouTube de Twaino ; 
  • Renforcer ma présence sur LinkedIn en publiant des contenus adaptés au format de la plateforme. 

Bien sûr, pour mes clients j’apporte de petits ajustements à cette méthodologie parce qu’il ne s’agit pas du même secteur et donc pas forcément du même type de clients. 

Même s’il ne s’agit pas « techniquement » de stratégie, je tiens aussi à partager avec vous mon expérience avec la panne récente de mon hébergeur OVH. 

Et comment mes stratégies actuelles me permettent de passer la tempête sans de grands dégâts.

2.1. L’incendie dans les installations de OVH 

Il y a quelques mois, j’ai changé d’hébergeur et actuellement j’utilise OVH pour héberger mon site web Twaino.com.

Si vous ne connaissez pas OVH, sachez qu’il est assez populaire puisqu’il gère 3,2% de tous les sites web.

Mais dans la matinée du 10 mars 2021, un important incendie s’est produit dans une de leur installation à Strasbourg, au port de Rhin. Très vite, 115 sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur les lieux avec 44 engins pour tenter de maîtriser l’incendie, il faut dire que ça ne doit pas être un petit feu de cuisine.

Alors, pourquoi je vous en parle ? C’est parce que mon site web est hébergé dans le datacenters SBG3 qui se trouve à côté de ceux qui ont subi le plus de dégâts.

Même si le SBG3 est moins impacté, il se trouve que mon site web ne sera pas accessible au même titre que les autres. 

En effet, mon site web n’est pas évidemment le seul dans le souci. La liste est longue comme le souligne France 3

Des sites internet inaccessibles

J’ai d’ailleurs effectué une communication sur le sujet sur LinkedIn : 

Donc, en temps normal mon site twaino.com devrait rester complètement “off” pendant un bon moment, au moins en tout cas jusqu’à ce que la situation soit rétablie. 

Mais fort heureusement, j’ai été prévoyant en configurant des sauvegardes automatiques de mon site sur Google Drive. 

Même si toutes mes données n’ont pas été prises en compte, la restauration de cette sauvegarde me permet tout de même d’avoir un site encore fonctionnel, mais avec quelques bugs. 

Actuellement (17 mars 2021), si vous faites un tour sur mon site web, vous constaterez certaines parties du site web qui ne s’affichent simplement pas, comme sur la page d’accueil par exemple où il manque le logo de ma marque et une image de mise en avant. 

Version temporaire du site Twaino

De plus, il manque bon nombre d’images dans mes contenus que vous trouverez actuellement en ligne sur Twaino.com, y compris même celles qui figurent dans les résultats Google Images. 

Pour tous ceux qui ont visité mon site durant cette période, j’espère que ces petits dysfonctionnements n’ont pas ruiné votre expérience utilisateur. Il s’agissait d’une version temporaire de mon site, « dégradé » même je dirai, loin d’être parfaite. 

Mais cette version sera mise à jour d’ici peu de temps et tout rentrera dans l’ordre. En attendant, je travaille en local et je me suis abstenu de publier de nouveaux contenus depuis le 9 mars ! 

Alors, comment se trouve l’état du trafic de mon site web depuis cet incident ?

2.2. Comment mes stratégies habituelles m’ont permis de conserver mon trafic ?

Bien que je sois actuellement avec un site web à demi fonctionnel, mon trafic n’a pas été aussi entravé comme je me l’étais imaginé : 

Mon trafic le 10 Mars 2021

Vous pouvez constater que le 10 mars en question, mon trafic a effectivement baissé puisque mon site web a été indisponible pendant un moment. 

Mais le jour suivant, mon trafic a repris de plus belle :   

Mon trafic le 11 Mars 2021

Mon trafic a ensuite baissé puisque c’était le weekend et d’habitude, mon trafic connaît une baisse.

Le lundi 15 mars, tout était encore revenu à la normale : 

Mon trafic le 15 Mars 2021

Et les tendances globales restent assez constantes puisque je tourne autour des 20 000 visiteurs le mois : 

Tendances globales du site Twaino

Alors, pourquoi est-ce qu’au niveau de mes statiques, mon trafic se porte assez bien ?

Essayez de deviner une seconde 😉 …. Eh bien, c’est bien sûr à cause du SEO !!! 

En effet, même si une partie de mon site web n’est pas accessible, notamment les images, les contenus textuels qu’utilise toujours Google pour évaluer mes pages web, sont toujours disponibles.

Ce qui fait que mon trafic et mes positions n’ont pas été grandement impactés dans les SERPs. 

Évidemment, si la situation traîne encore beaucoup et que je n’anime pas mon site web, mes chiffres vont progressivement baisser.

Mais vous convenez avec moi que si j’utilisais principalement une autre stratégie en dehors en dehors du SEO, comme la publicité ou le Black Hat par exemple, ma situation aurait été beaucoup plus alarmante.

D’autant plus qu’actuellement, je n’effectue aucune action sur mon site web depuis le 9 mars. Si je faisais de la publicité et que je l’arrêtais, mon trafic aurait été dans un bien piteux état.

2.3. Les efforts en SEO paient sur le long terme

Cette situation que je traverse actuellement, quoique dramatique, est un exemple typique qui confirme le fait que le SEO reste la meilleure solution pour un référencement de qualité et à long terme. 

Et tout ceci vient renforcer le fait que le SEO est une valeur sûre sur laquelle vous pouvez baser votre stratégie à long terme.

Et même lorsque vous aurez des difficultés ou serez absent pendant une certaine période donnée, vos performances ne partiront pas en fumée du jour au lendemain.

A mon avis, vous pouvez faire du SEO votre stratégie principale et peut-être l’accompagner avec d’autres volets du marketing comme le SEA, le SMO…

Nous voilà à la fin de ma petite expérience et de la leçon que j’en tire 😊. 

Conclusion 

Comme j’ai eu à le mentionner tout au début de ce contenu, réussir à avoir de l’attraction sur un site web n’est pas toujours chose facile. Et cela, en raison notamment de la flopée de contenus qui sont déversés sur le web chaque jour. 

Plus de 4,4 millions d’articles de blog sont publiés chaque jour et 63 000 utilisateurs recherchent des informations chaque seconde sur Google. 

En moyenne Google recoit 63 000 requetes par seconde 2

Le Net est vraiment un média de l’instant où seuls les contenus de qualité arrivent à se distinguer du lot et se faire une notoriété. 

Face à cette situation, le SEO est-il vraiment une solution efficace pour réussir à améliorer la visibilité d’un site web ? 

Eh bien, la réponse est un grand OUI ! Et pour preuve je prends les performances que j’ai réussi à obtenir grâce UNIQUEMENT au SEO malgré toute la concurrence qu’on peut noter dans mon secteur. 

Mais il faut dire qu’il ne s’agit pas des résultats qui peuvent être atteints du jour au lendemain. En consultant mes précédents articles, vous avez probablement dû vous rendre compte que le SEO nécessite aussi de la constance pour vraiment porter ses fruits. 

Pour ce qui est de mon site Twaino, je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin. Je continuerai de concentrer mes efforts dans la même direction pour des résultats plus impactant et atteindre des performances encore meilleures. 

Si vous aussi avez besoin d’améliorer les performances de votre site pour la bonne marche de vos activités, l’agence Twaino peut résolument vous aider à relever ce défi et faire connaître la marque de votre entreprise sur le Net. 

Pour cela, vous pouvez choisir de vous former pour améliorer vous-même le référencement de votre entreprise. 

Mais si vous manquez de disponibilité pour apprendre le SEO, vous pouvez simplement solliciter les services d’un spécialiste pour vous accompagner dans l’atteinte de vos objectifs en termes de référencement. 

Dans tous les cas, l’agence Twaino reste disponible pour vous aider à obtenir plus de trafic et plus de visibilité sur votre site. 

Merci et à bientôt !