DÉFINITION DOFOLLOW

Accueil » Définition » D » DÉFINITION DOFOLLOW
Définitions SEO par ordre alphabétique

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Les liens dofollow représentent un langage HTML utilisé pour aider les moteurs de recherche à suivre les divers liens de votre site web. Quand un lien qui dirige vers votre site internet est accompagné d’une mention dofollow, les robots d’exploration tiendront immédiatement compte de ce lien. Ils font donc couler ce que l’on appelle le “jus de lien”, ce qui permet à votre site d’obtenir un meilleur classement.

Plusieurs techniques en marketing digital sont exploitées par les propriétaires de site web ou les spécialistes du marketing, afin de se démarquer de la foule et de figurer parmi les premiers résultats des moteurs de recherche. 

C’est devenu une course de “qui y arrivera en premier”, car en haut de la liste se trouvent les clients de choix, les bons retours sur investissement ainsi que la notoriété désirée. 

Par conséquent, toutes les mesures orthodoxes qui pourront permettre d’y arriver sont bonnes à prendre, mais les liens dofollow sont encore plus puissants.

À entendre le terme, vous pouvez penser que c’est juste une sorte de lien parmi tant d’autres. Vous n’avez pas tort, mais c’est également une sorte de lien qui vous aidera à transformer un excellent contenu en un meilleur PageRank et de meilleurs résultats de recherche.

Il est donc important de savoir de plus près ce que c’est que cette technique, ce qu’elle offre et comment la mettre en pratique pour mieux en bénéficier. Voilà ce que vous allez voir dans la suite de cet article. On commence !

Chapitre 1 : Lien dofollow : Qu’est-ce c’est ?

Dans ce chapitre, nous allons découvrir ensemble :

  • Ce qu’est le lien dofollow ;
  • Comment le réaliser ;
  • Les outils disponibles pour les liens dofollow.

1.1. Qu’est-ce qu’un lien dofollow ?

Le terme Dofollow désigne un code de description de liens, qui permet aux moteurs de recherches d’explorer ceux-ci, et de les compter comme des votes de qualité.

Doffolow-2

Naturellement, tous les liens d’un site portent la mention dofollow, à moins qu’ils aient été changés de façon manuelle pour devenir des liens nofollow ou qu’ils aient été changés de façon automatique par un réglage d’un site web.

Les robots d’indexations (crawlers) des moteurs de recherches prennent en compte les liens dofollow. Autrement dit, ils poursuivent l’exploration des autres pages qu’ils retrouvent par le biais des liens ordinaires.

crawiling

Les liens dofollow font circuler ce qui est communément appelé dans le jargon des référenceurs, “le jus de liens” ou link juice en anglais. 

En effet, les liens représentent un vote pour la qualité, et donc en connaissant lesquelles des pages web sont fréquemment liées, les moteurs de recherche sont en mesure d’identifier le positionnement des sites web dans les SERPs des moteurs de recherches.

75 des utilisateurs ne depassent jamais la premiere page de Google 2

Toutefois, il convient de savoir que les liens ne sont pas les seuls facteurs de classement. Par contre, les liens nofollow sont composés d’une fraction de code qui indique aux moteurs de recherches de ne pas les explorer ou de ne pas les considérer comme des votes de qualité.

Il peut également arriver que vous ne soyez pas en mesure de vous prévaloir de tous les liens de votre site web, particulièrement s’il s’agit des liens transmis par les internautes ou ceux renvoyant à des annonces publicitaires.

Voici ci-dessous, un exemple de ce à quoi peut ressembler l’implémentation d’un attribut nofollow dans un lien HTML :

<a rel=”nofollow” href=”http://raventools.com”>great seo tools</a>

En ce qui concerne la fonction dofollow, elle constitue un simple code de description, car il n’y a pas une fonction dofollow pour l’attribut rel dans le langage HTML. Par conséquent, tous les liens dofollow sont en réalité des liens qui ne disposent pas d’un attribut rel comme celle du nofollow.

Voici, un exemple de comment se présente un lien dofollow dans un lien HTML :

<a href=”http://raventools.com”>great seo tools</a>

Vous verrez plus en détail la différence qu’il y a entre les liens dofollow et nofollow ainsi que ce que représente réellement un nofollow dans le chapitre suivant. Pour le moment, voyons comment créer des liens dofollow.

1.2. Comment faire des liens dofollow ?

Comme je l’ai dit précédemment, il n’est pas nécessaire d’effectuer une action pour créer un lien dofollow, car tous les liens d’un site possèdent déjà cette mention. 

Lorsque votre site web est lié à un site différent qui n’a pas ajouté une balise nofollow, les moteurs de recherche pourront venir naturellement sur votre site. Ce faisant, ils augmenteront votre classement général.

Le même principe s’applique, si vous insérez des liens sur votre propre site web. À titre d’exemple, vous avez la possibilité de décider d’ajouter des liens qui pointent vers des sites de renommée dans votre propre contenu afin de les faire suivre par les moteurs de recherches.

Lorsqu’une marque vous propose de mettre ses liens sur votre page ou si vous êtes modérateur de commentaire de blog, il est possible d’activer les balises nofollow dans la mesure du possible. Ou vous vous garantissez que tous les liens contiennent une balise nofollow jusqu’à ce que vous ayez la certitude que le lien peut être suivi en retour.

Cela est surtout essentiel, s’il y a certains liens qui dirigent vers des contenus de faible qualité ou des contenus bourrés de mots clés. En effet, comme vous pouvez le savoir cela peut donner une mauvaise image de votre propre site.

Pour faire simple, le dofollow est parfait pour ce qui concerne les liens externes émanant de sites de renommée et qui dirigent vers votre page.

Lien provenant de site a forte autorite

Les liens qui conduisent à l’extérieur de votre site et issus de vos propres contenus ou joints à des commentaires en rapport avec votre contenu ne devront être en dofollow uniquement si le site émetteur du lien est réputé et pertinent.

Les backlinks provenant de pages aux thematiques pertinentes ont plus de poids

1.3. Les outils pratiques permettant de vérifier les liens dofollow

En vrai, distinguer si un lien est de nature dofollow ou nofollow peut être une vraie problématique pour la plupart des personnes.

Si ce lien se trouve sur votre propre site, vous avez la possibilité de vérifier le code HTML depuis la page de gestion de votre CMS afin d’identifier si la balise nofollow y figure.

Mais qu’en est-il, si le lien est issu d’un site web externe différent du vôtre, puisque vous n’êtes pas capable de voir ou d’apporter des modifications à leur code, vous ne pouvez donc pas avoir la certitude que ces liens sont dofollow ou nofollow.

Dans ces conditions, il convient de se servir des outils de vérification, des liens dofollow afin de savoir si ces liens pourront augmenter votre classement ou non.

Je vous présente ci-dessous quelques exemples d’outils :

  • Dofollow Link Checker : C’est un outil en ligne qui permet de vérifier les liens dofollow et nofollow présents sur des pages entières ;
Dofollow Link Checker
  • SEOquake qui est une extension pour chroom et pour FireFox ;
SEOquake
  • MozBar est une extension pour chroom uniquement ;
 MozBar
  • Link Analyzer est un outil autonome qui n’a pas besoin d’un navigateur fixe.
Link Analyzer

Tous ces outils sont gratuits et permettent de suivre tous les liens vers votre site afin de vérifier s’ils se présentent en dofollow ou en nofollow, ensuite de présenter les résultats.

1.4. Faut-il faire un suivi (dofollow) d’un lien externe ?

La réponse à cette question résulte de deux critères : à quoi aboutissent le lien et les bénéfices qui en découlent si vous optez pour le dofollow ?

Généralement, tout lien en dofollow renvoie les moteurs de recherche vers des contenus à jour, pertinent, exact, ce qui permet de générer le jus de lien à la fois pour le site externe de même que pour votre propre site.

Il peut exister des cas où des liens qui sont réciproques en dofollow peuvent être utiles, spécialement si vous désirez croître le trafic de votre site web et que le site externe possède à peu près le même classement que le vôtre.

les types de trafic

Dans le meilleur des cas, il est préférable d’avoir une combinaison de liens dofollow et nofollow sur votre page. Cela vous évitera que les moteurs de recherche ne perçoivent votre contenu comme un juste moyen de gagner des points de pageRank.

1.5. Au bout de combien de temps Google reconnaît-il un lien en dofollow ?

Il est difficile de répondre à cette question, car les robots d’indexation explorent un nombre important de pages par jour. Cependant, les liens dofollow sont habituellement détectés par Google, dans un délai de deux à quatre jours suivant leur publication.

Si le trafic de votre site web est de faible quantité, et que les liens dofollow que vous réalisez ou vous recevez sont issus de pages web qui ont les mêmes tailles, il se peut que le pageRank mette plus de temps à reconnaître ces liens.

Par contre, si vous êtes assez chanceux pour bénéficier d’un lien retour de la part d’un site qui est très bien classé, vous pouvez remarquer les avantages en l’intervalle de quelques jours seulement.

Vous venez de voir ce que signifie un lien dofollow comment le créer et certains outils pour le vérifier. Mais il existe également plusieurs points essentiels sur lesquels attirer votre attention en ce qui concerne les liens dofollow et surtout nofollow.

Chapitre 2 : Lien dofollow et nofollow : ce qu’il faut savoir

La confusion s’est clairement installée dans la société sur divers sujets liés aux liens dofollow et nofollow. C’est l’une des raisons pour laquelle j’ai décidé de vous faire ce chapitre qui donne des explications sur les principes de base et des conseils utiles pour tous les créateurs de liens.

2.1. Les options de liens Nofollow proposées par Google 

Toute personne intéressée par le référencement naturel doit savoir que les attributs nofollow ont pour objectif d’indiquer à Google, qu’un lien ne doit pas être exploité par les moteurs de recherche. 

Autrement dit Google ne doit pas influencer le classement de la page de destination sur laquelle pointe ce lien. Essentiellement, cela permet aux webmasters d’éviter que Google explore des pages inappropriées.

Cependant, Google à actuellement adopté deux attributs du même type nommés : Attribut sponsorisé et Attribut UGC. Ces nouveaux attributs sont des options supplémentaires offertes aux webmasters d’aider les moteurs de recherche à connaître la nature des différents liens sur une page.

Tout comme l’attribut nofollow de base, ces deux attributs continueront d’indiquer que les liens ne sont pas explorables par les moteurs de recherche. Le seul point de distinction est que la mention rel communiquera à Google un indice sur l’intention et l’utilisation du lien.

2.1.1. Rel=”sponsorisé”

Google propose que l’on se serve des attributs sponsorisés pour repérer les liens de votre site ayant été réalisés dans le cadre de la publicité, de partenariats ou tout autre contrat de compensation.

Cette méthode est celle qui leur est demandée de préférence si les liens sont rémunérés d’une manière ou d’une autre.

Voici à quoi ressemble un lien sponsorisé :

<a href=”http://www.example.com/” rel=”sponsored”>Texte d’ancrage</a>

2.1.2. rel=”UGC”

Google préconise le marquage des liens de contenu générés par l’utilisateur comme étant UGC. Parlant d’utilisateur, il s’agit de :

  • Des commentaires ;
  • Ou des messages de forums.

Il a cependant ajouté que si vous désirez identifier et gratifier les collaborateurs sérieux qui ont régulièrement apporté des contributions de haute qualité, il est possible d’effacer cet attribut des liens.

Voici à quoi ressemble l’attribut UGC (“user-generated content”) : 

<a href=”http://www.example.com/” rel=”ugc”>Texte d’ancrage</a>

2.2. Lien entrant et sortant (naturel ou non naturel)

Google effectue l’analyse des liens entrants de tous les sites web pour déterminer si ceux-ci sont naturels, en d’autres termes, pour savoir s’ils possèdent un profil de lien normal composé : 

  • De liens issus de sites web pertinents ;
  • De liens suivis et non suivis ;
  • Et une quantité de liens qui peut paraître normale.

Dans tous les cas, lorsqu’un lien n’est pas naturel (non naturel), il est recommandé d’utiliser une balise nofollow.

Google considère des liens comme étant non naturel s’il aperçoit que ceux-ci paraissent comme :

  • Des liens spam ;
  • Des liens payants ;
  • Ou des liens qui donnent l’impression d’une manipulation des moteurs de recherches. 

Ce qui peut entraîner une pénalité ou une action manuelle. Voici des exemples de types de liens qui peuvent être pénalisés par Google :

  • Les achats ou ventes de liens ;
  • Les échanges de liens ;
  • Les articles invités avec des liens contenant de liens de textes d’ancrage et enrichis de mots clés ;
  • Les créations automatisées de liens ;
  • Les annuaires en lien Dofollow ;
  • Les communiqués de presse.
Les communiques de presse

Depuis quelque temps, Google mène également des actions manuelles contre les liens sortants utilisés dans des articles invités. 

Après avoir reçu un avis d’action manuelle de Google, un éditeur a fait comprendre que son site web a cessé de notifier lorsqu’il s’agit d’accueillir un article invité et que les liens sortants étaient constitués d’un texte d’ancrage de marque.

les ancres pertinentes delivrent plus de valeur(1)

Vous devez donc apprendre à varier vos textes d’ancrages de manière à ce qu’ils paraissent plus naturels dans lesdits articles.

Le moteur de recherche Google effectue le suivi des liens entrants et sortants de votre site web. La fonction nofollow a été élaborée pour empêcher les actions manuelles. Toutefois Google ne semble pas vouloir lâcher l’affaire et déclare :

À des fins d’exploration et d’indexation, nofollow deviendra une indication à partir du 1er mars 2020.”

C’est un point dont il est important de tenir compte, car ce sont des indications qui pourront soit vous aider ou soit vous porter préjudice.

2.3. Faut-il utiliser rel=”sponsorisé” et rel=”ugc” à la place du rel=”nofollow” ?

Le principal élément nouveau ici est que rel=”nofollow” était autrefois la balise par défaut. 

À présent, il est conseillé d’en faire usage uniquement lorsque les balises UGC ou Sponsored ne sont pas applicables. Le nofollow doit être appliqué très rarement.

  • Servez-vous de la balise “rel=ugc” pour la section des commentaires de votre blog ou les articles de forum ;
  • Utilisez rel=”sponsored” pour les publicités, les articles d’invités payés ou les placements de liens ;
  • Utilisez rel=”nofollow” si vous ne pouvez pas vous prononcer sur un contenu qui ne rentre pas tout à fait dans la catégorie UGC ou sponsorisé ;

2.4. NoFollow et Noindex : Comment faire la différence ?

Depuis longtemps, plusieurs webmasters sont confus lorsqu’il s’agit de recommander à Google d’exempter une page lors du processus d’indexation.

J’aimerais donc m’assurer que vous savez faire la différence entre nofollow et noindex (en plus des options qu’elle possède).

Astuces seo noindex nofollow

Comme vous le savez peut-être déjà, le nofollow peut être appliqué à des liens particuliers. Mais il peut également être positionné au <head> d’une page pour indiquer aux moteurs de recherche de nofollow l’ensemble des liens de cette page :

<meta name=”robots” content=”nofollow” />

Si vous employez ce procédé en espérant que Google ne parcourt pas les pages de votre propre site avec cette directive, souvenez-vous que, par le passé, c’était un signe pour Google de ne pas parcourir une page à travers un lien particulier.

Pourtant cela n’empêche pas Google d’explorer une page par un autre moyen. De plus, si Google considère désormais les nofollow comme étant des “indices”, la présente stratégie ne marchera pas pour vous.

Pour éviter que Google n’explore ou n’indexe une page de votre site, vous devez donc recourir à la balise noindex.

Une balise “noindex” fait savoir aux moteurs de recherche qu’ils doivent simplement s’empêcher d’afficher la page concernée. 

Comme le dit Google : lorsque le Googlebot parcourt cette page et voit la balise ou l’en-tête, il supprime entièrement cette page des résultats de recherche Google, même si d’autres sites y renvoient.

Il ajoute également : Pour que la directive noindex soit efficace, la page ne doit pas être bloquée par un fichier robots.txt. Si la page est bloquée par un fichier robots.txt, le robot d’exploration ne verra jamais la directive noindex, et la page peut toujours apparaître dans les résultats de recherche, par exemple, si d’autres pages y renvoient.

Il est possible d’ajouter une balise noindex à la partie head en HTML pour une page spécifique, comme celle-ci : 

<meta name=”robots” content=”noindex, follow”>

Ou encore, il est possible de l’ajouter en se servant de l’en-tête HTTP X-robots-tag :

X-Robots-Tag : noindex

Grâce à la balise X-robots, vous ne pouvez pas indexer une page complète ou certains éléments spécifiques d’une page.

2.5. Procédure à suivre pour vérifier si des liens nofollow sont utilisés

Pour vérifier si des balises nofollow sont employées sur une page, il est possible de procéder manuellement, page par page. La première chose à faire est d’aller sur une page, d’effectuer un clic droit, puis de cliquer sur “Voir la source de la page” :

View Page Source

Source : Semrush

Appuyez ensuite sur Control/Command F et cherchez nofollow. En cliquant sur les flèches, vous verrez tous les nofollows d’une page.

Reherche nofollow

Source : Semrush

Résumé

Les liens dofollow, sont finalement des concepts faciles à comprendre et à appréhender sur vos sites web afin de bénéficier du référencement. Le dofollow consiste en effet, en un code à insérer sur les liens de vos pages.

Ce code indique aux moteurs de recherche que les liens sont prêts à être explorés. Grâce au jus de liens que les moteurs de recherches laissent couler, vous pouvez obtenir en effet, un bon classement. 

Cet attribut ne nécessite pas un paramétrage manuel, car chaque lien possède naturellement la mention dofollow depuis sa création.

Comme je ne pouvais pas parler du lien dofollow sans prendre en compte les liens nofollow, j’en ai profité pour présenter la différence entre les deux et d’autres conseils à savoir sur ces liens.

J’espère que cet article vous a été utile. J’attends avec impatience vos commentaires.

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire