Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

La balise de pagination est une balise HTML utilisée pour indiquer aux moteurs de recherche que le contenu est paginé, divisé en plusieurs sections distinctes et accessible en quelques clics. L’ensemble de ces sections représentent une série structurée de pages qui sont connectées en fonction de leur contenu. .

Le contenu est roi, mais sa structure et sa hiérarchie sont également extrêmement importantes. Ils sont essentiels pour réduire la complexité du contenu et améliorer sa lisibilité.

 

Plus le contenu est organisé, meilleure est l’expérience utilisateur du site Web.

L’une des principales méthodes utilisées pour parvenir à offrir une telle expérience est : La pagination.

Alexandre Marotel | Twaino | Agence SEO

Alexandre MAROTEL

CEO à Twaino | Agence SEO

Voilà ce que j'offre à mes nouveaux membres

1. Liste : 144+ blogs pour publier des articles invités
2. Un Calculateur de compétition SEO
3. Vidéo exclusive : Comment passer de 0 à 1000 visiteurs ?
4. Outil : Audit SEO immédiat

Alors :

  • Qu’est-ce que la pagination ?
  • Comment créer une pagination conviviale pour le référencement ?
  • Qu’est-ce que vous devez faire pour le mettre en œuvre correctement ?

Cet article couvrira l’ensemble de ces questions et plus d’autres couramment posées afin que vous ayez à la fin une compréhension précise de ce terme.

Allons-y donc !

Chapitre 1 : La pagination : Ce que vous devez savoir

Dans ce chapitre, je vais aborder les points suivants : 

  • Une définition détaillée de la balise de pagination ;
  • Quand l’utiliser et quand ne pas l’utiliser ;
  • Les exigences de cette balise en termes d’utilisation et de structure de site Web ;
  • La différence entre la balise de pagination et le scrolling Infinite ;
  • Son importance et enfin quelques types.

1.1. Qu’est-ce que la pagination ?

La pagination est le processus de division d’un grand ensemble de données en plusieurs pages (ou blocs) et qui  permet d’offrir une navigation conviviale aux utilisateurs. 

Il s’agit d’un excellent moyen de catégoriser vos informations pour permettre aux utilisateurs de les trouver rapidement et d’une manière ordonnée.

Un exemple parfait peut être les blogs dans lesquels on retrouve plusieurs pages de publication divisées en plusieurs catégories. Plus les publications sont ajoutées, plus les pages paginées seront nombreuses.

Il s’agit aussi du cas des sites de commerce électronique, car ils utilisent généralement la catégorisation des pages produit. 

La pagination est également utilisée par Google même sur les résultats de recherche.

Voici ci-dessous, 4 autres exemples de conception de page paginée :

 

1.2. Quand utiliser la pagination ?

Si un site Web contient tellement d’éléments qui ne peuvent pas être affichés sur une seule page, la pagination doit être utilisée. Les raisons de la division de ces éléments sont souvent des limitations techniques et / ou des problèmes d’utilisabilité. 

Un cas d’utilisation typique est une catégorie dans une boutique en ligne qui répertorie les produits sur plusieurs pages.

La pagination est également utilisée pour diviser de très longs articles en de petites quantités. Cela a du sens, lorsque chaque page paginée est censée se concentrer sur un sujet spécifique, par exemple pour des raisons d’utilisabilité ou de référencement.

Dans d’autres cas, elle est parfois utilisée pour générer plus d’impressions de pages, par exemple lorsque la principale source de revenus est la publicité.

Elle peut aussi être utilisée pour rendre un site Web plus accessible. Avec une pagination intelligente, les utilisateurs et les robots n’auront besoin que de quelques clics pour atteindre un contenu qui était auparavant caché dans une structure profonde. 

Par conséquent, une hiérarchie plus plate augmente la capacité d’exploration d’un site Web, ce qui agit positivement sur l’optimisation des moteurs de recherche.

1.3. Quand ne pas utiliser la pagination ?

La pagination ne doit pas être utilisée s’il est possible d’afficher le contenu sur une seule page sans être confronté aux problèmes techniques et d’utilisabilité. Mais dans certains cas, il est plus facile de faire défiler une seule page que de cliquer sur plusieurs.

La pagination doit également être évitée pour les articles lorsqu’il y a de fortes chances qu’une page paginée génère au total moins de trafic que le contenu d’une seule page. 

Un article complet qui couvre un sujet sous de nombreux angles peut être classé dans les moteurs de recherche pour des combinaisons de mots clés intéressantes. 

Cependant, si l’article est divisé en plusieurs pages paginées, la probabilité qu’il y ait moins de combinaisons de mots-clés serait forte.

Vous devez également éviter d’utiliser la pagination pour les pages contenant des contenus moins volumineux, au risque de les voir considérées comme du contenu léger ou mince par les moteurs de recherche. 

1.4. Quelles sont les exigences pour une pagination en termes d’utilisation et de structure de site Web ?

La pagination est toujours un compromis entre structure, convivialité et design

Cet ensemble devrait aider les utilisateurs à naviguer facilement sur le site Web. Cela signifie qu’elle doit toujours s’assurer que les utilisateurs savent où ils se trouvent, où ils peuvent aller et comment revenir. 

La pagination ne doit pas conduire les utilisateurs vers un contenu non pertinent et doit bien sûr fonctionner d’un point de vue technique. 

Un défi supplémentaire est de rester limité dans la conception des pages paginées . Ceci est réalisé lorsque la pagination minimise le nombre de clics pour atteindre chaque élément.

1.5. Quelle est la différence entre la pagination et le défilement infini (infinite scroll) ?

Le défilement infini ou Infinite scrolling est l’exact opposé de la pagination. Au lieu de diviser de longues sections de contenu en pages séparées, tout réside sur la même page. Sur cette page, les utilisateurs peuvent faire défiler en continu jusqu’à ce qu’ils découvrent tout le contenu. 

Parfois, les pages de défilement infinies sont divisées en sections avec un bouton « charger plus ». 

En cliquant, il ouvre le prochain lot de contenu. Mais dans l’ensemble, les deux options sont  classées comme un défilement infini et sont traitées comme telles par les moteurs de recherche. 

De nombreux sites implémentent le défilement infini car il est plus joli. Il offre également une expérience de navigation plus attrayante. Sans oublier que l’option de défilement infini fonctionne incroyablement bien sur les appareils mobiles.

Malheureusement, bien que l’option puisse être bonne pour les utilisateurs, elle n’est pas idéale du point de vue du référencement

Tout d’abord, Googlebot ne peut pas simuler le comportement de défilement. Il ne peut pas non plus cliquer sur le bouton « charger plus ». 

En conséquence, les moteurs de recherche ne peuvent pas analyser et indexer efficacement tout le contenu d’une page avec défilement infini sans aide. 

De même, les robots d’exploration ne gaspilleront pas le budget d’exploration pour parcourir toute une page de défilement infini. Au lieu de cela, ils peuvent explorer un petit volume instantanément. 

Ainsi, avec le défilement infini, vous manquez une énorme opportunité d’obtenir tout le contenu indexé. 

Cependant, vous ne rencontrerez pas de tels problèmes avec la pagination. Étant donné que les robots d’exploration traitent chaque page paginée comme une page normale, ils les analysent comme cela se fait avec tout autre contenu. 

1.6. Pourquoi la pagination est-elle importante ?

Si trop d’informations sont publiées sur une page, l’utilisateur peut être submergé. Comme mentionné plus haut, la pagination permet aux webmasters de présenter de nombreuses informations en petits morceaux gérables.

Par conséquent, elle facilite la navigation de l’utilisateur sur plusieurs points. 

Des informations telles que le nombre total de pages, la page actuelle, l’historique des pages précédemment visitées… contribuent à la prise de conscience de l’utilisateur.

De cette manière, l’utilisateur sera en mesure de décider du nombre de pages supplémentaires qu’il souhaite consulter. Cela lui donne également une idée de la taille de l’ensemble des données. 

De plus, il saura où aller ensuite et ne perdra pas de temps à visiter la même page encore et encore.

La pagination permet également à un utilisateur de trouver de manière plus facile et rapide les informations qu’il recherche grâce aux boutons permettant :

  • D’aller à la page Précédente ;
  • D’aller à la page Suivante ;
  • D’aller à la Première page ; 
  • D’aller à la Dernière page.

En général, elle garantit une meilleure expérience utilisateur et une facilité de navigation.

1.7. Quelques types de pagination

Vous trouverez ci-dessous les principales catégories ou types de pagination qui sont généralement utilisés sur les sites Web.

1.7.1. Pagination de contenu

Celle-ci est l’endroit où un élément de contenu s’étend sur une série de pages. J’en ai fourni un exemple dans la section de pagination standard.

1.7.2. Pagination de galerie

Comme son nom l’indique, cela se produit le plus souvent lorsque vous avez une galerie d’images, mais chaque image a sa propre page / URL à partir de laquelle elle est accessible.

1.7.3. Pagination de catégorie

Cela peut couvrir une gamme de choses, particulièrement tout ce qui pourrait être décrit comme une « catégorie ». 

Par exemple : Si vous avez une boutique de chaussures en ligne avec une catégorie de chaussures « homme », vous pouvez avoir 300 cents chaussures dans cette catégorie, ce qui est déjà trop pour une page. 

Donc, ce qui est conseillé ici est de paginer la série avec environ 10 pages de catégorie de chaussures d’hommes contenant chacune 30 chaussures.

Dans ce cas, les balises rel next et prev seraient la solution idéale.

1.7.4. Pagination de page produit

Par exemple, si vous avez une page produit pour une robe (example.com/produits/robe) et qu’elle est disponible en petite, moyenne et grande taille, vous pouvez vous retrouver avec une série de pages comme celle-ci :

  • example.com/produits/robe?petite
  • example.com/produits/robe?moyenne
  • example.com/produits/robe?grande

S’il n’y a pas (ou peu) de différence dans le contenu de la page, il serait préférable de simplement canoniser ces pages sur la page principale du produit.

Chapitre 2 : Comment Google gère la balise de pagination ?

2.1. Google annonce des changements dans la façon dont il gère la pagination

Google a récemment mis à jour sa documentation officielle et a annoncé qu’il n’utilisait plus rel = “next” et rel = “prev” comme signal d’indexation.

L’annonce officielle a été faite à partir du compte Twitter de Google Webmasters.

John Mueller, analyste des tendances pour les webmasters chez Google, a également confirmé ce que cela signifie sur Twitter.

Pour comprendre la signification de cette annonce, nous devons d’abord mieux comprendre l’impact de rel = “next” et rel = “prev” sur la pagination dans l’index de Google.

2.2. Qu’est-ce que rel = “next” / “prev” et comment Google l’a-t-il utilisé ?

Google a officiellement annoncé la prise en charge de rel = “next” et rel = “prev” en 2011 afin que les robots d’exploration comprennent la relation entre les pages paginées dans son index.

L’inclusion de ces balises dans le code de la page avait aidé Google à comprendre : 

  • Les pages qui font partie de la série de paginations ;
  • Les pages à inclure dans les résultats de recherche pour les recherches les plus pertinentes. 

L’annonce récente de Google signifie que le moteur de recherche n’utilise plus cet élément de lien comme signal d’indexation. Cela signifie que :

  • Google n’utilise plus cet élément de lien pour consolider les propriétés d’indexation ;
  • Google n’utilise plus cet élément de lien pour identifier la page paginée la plus appropriée à classer dans les résultats de recherche.

Si Google n’utilise pas rel = ”next” et rel = ”prev”, comment gère-t-il alors les pages paginées dans son index ? 

2.3. Comment Google gère les pages paginées sans rel = “next” et rel = “prev” ?

John Mueller a donné plus d’informations dans un Google Webmaster Hangout sur la façon dont Google gère les pages paginées dans son index sans tenir compte de la balise rel = ”next” et rel = ”prev”.

« Nous ne traitons pas la pagination différemment. Nous les traitons comme des pages normales. » – John Mueller, Google Webmaster Office-hours Hangout 22 mars 2019.

Cela signifie désormais que les pages paginées sont traitées comme n’importe quelle autre page de votre site Web dans l’index de Google. 

Plutôt qu’une série de pages regroupées en un seul élément de contenu, elles sont désormais traitées comme des pages uniques et individuelles.

Par exemple, si un site Web de commerce électronique a une page de catégorie et 3 pages paginées :

Chacune de ces pages est une page individuelle qui doit être autonome. Cela signifie qu’au lieu d’une page de destination de catégorie, il y a maintenant en fait quatre pages individuelles dans une catégorie

Maintenant que rel = “next” et rel = “prev” ne sont plus pris en charge, il est plus important que jamais de connaître les techniques d’optimisation SEO On-Page à utiliser pour gérer la pagination (chapitre 4).

Mais avant d’aborder cela, il est important de jeter un coup aux effets qu’une mauvaise utilisation de la pagination peut avoir sur le référencement de votre site Web.

Chapitre 3 : La pagination – Quel est l’impact sur le référencement en cas d’une mauvaise utilisation ?

Dans ce troisième chapitre, nous verrons premièrement les faits négatifs que la pagination pourrait avoir sur le référencement de votre site en cas d’une mauvaise utilisation. 

Ensuite, je vous énumerai quelques principaux outils pour vérifier l’état actuel de vos pages paginées.

3.1. L’impact d’une mauvaise utilisation de la pagination sur le référencement

La pagination aide sans aucun doute à créer de superbes expériences utilisateurs. Cependant, que se passe-t-il lorsque vous ne gérez pas correctement votre contenu paginé ? La réponse simple est que votre référencement en souffre.

Certains des plus gros problèmes avec un contenu mal paginé incluent :

3.1.1. Restrictions des robots d’exploration

Lorsque les robots de Google explorent votre site, la profondeur qu’ils parcourent dépendra de divers facteurs, dont l’autorité. 

Si vous avez une énorme série de pages ou trop de problèmes de pagination, le Googlebot est plus susceptible d’abandonner lors des premières étapes de sa navigation sur votre site. 

Le résultat ? Tout votre contenu ne sera pas indexé.

En fait, lorsqu’il s’agit de sites avec beaucoup de pages, les robots d’exploration doivent déterminer :

  • Le contenu du site qu’ils doivent explorer ; 
  • La fréquence d’exploration du site Web ;
  • Les ressources qui seront allouées par le serveur du site lors du processus d’analyse. 

Ainsi, en vient le concept : Budget d’exploration.

Les robots des moteurs de recherche doivent veiller à ce que leur budget d’exploration soit utilisé à bon escient, surtout lorsque les données de votre site sont trop volumineuses. Ils doivent opter pour le contenu à analyser et déterminer la fréquence. 

De cette manière, il est probable qu’une partie de votre contenu ne bénéficie ni de l’exploration ni de l’indexation. 

De plus, le budget d’exploration peut être dépensé sur les pages vers lesquelles la pagination est dirigée sans jamais explorer ni indexer les pages importantes.

Qu’est-ce que cela veut dire alors ?

Après avoir configuré la pagination sur votre site, vous devez donner plus d’importance aux principales pages telles que, la page d’accueil ou la première page de la pagination. 

Ainsi, dès que les utilisateurs seront sur ces principales pages , ils pourront interagir s’ils désirent avec les autres pages secondaires.

3.1.2. Cela peut aboutir à des contenus “léger ”

Dans certaines situations, il est possible que la pagination provoque la création de contenu « fin » ou léger (en anglais thin content). 

Dans les cas où les produits et les articles sont segmentés sur plusieurs pages, il se peut que vous n’ayez pas suffisamment de contenu original sur chaque page pour satisfaire les robots de Google. Cela crée également le risque que vous ayez un ratio contenu/publicité trop bas.

Ce type de contenu offre non seulement peu de valeur à l’utilisateur, mais est également pénalisé par les robots des moteurs de recherche et ne sera tout simplement pas classé. 

3.1.3. Cela peut entraîner la création de contenu dupliqué

Par exemple, si vous disposez d’un site de commerce électronique, il est probable que toutes vos pages de produits aient la même structure et un contenu similaire, excepté les détails propres à un produit spécifique.

Par exemple, les éléments affichés dans une même catégorie de produits peuvent avoir des descriptions similaires en dehors de leur couleur et de leur motif.

De plus, ils peuvent avoir des similitudes dans leur référencement On page, principalement au niveau des :

  • Méta-descriptions ;
  • Balises h1 ; 
  • Textes d’ancrage ;
  • CTA ;
  • Titres de page.

Dans ce cas, les robots d’exploration choisiront simplement d’explorer quelques pages au hasard et d’ignorer les autres. 

3.1.4. Elle affaiblit les signaux de classement

La pagination peut impacter négativement (dissoudre) les signaux de classement d’un site. Un bon exemple ici n’est rien d’autre que les backlinks

Lorsque des sites avec une autorité élevée établissent un lien vers votre site, cela fait en sorte que l’autorité de votre site web évolue. 

Ces sites transmettront leur autorité à votre site. Cependant, si vous mettez en œuvre la pagination sur votre site, cette autorité sera distribuée sur plusieurs pages et sera en conséquence « diluée ».

Pour cela, il est conseillé d’utiliser la pagination uniquement pour les contenus qui ont l’air maladroits sur une seule page.

3.2. Outil de test de la mise en œuvre actuelle de la pagination sur votre site

Afin de vous assurer que votre site implémente correctement la pagination, vous devez d’abord tester sa mise en œuvre actuelle. Ainsi, vous saurez ce qui doit particulièrement être corrigé afin d’éviter les désagréments cités plus haut.

Il existe différents types d’outils dont vous avez besoin dans votre arsenal de test de pagination :

3.2.1. Inspectez l’élément pour tester la similitude dans vos pages paginées

Cliquez sur le bouton droit de votre souris pour accéder à l’élément Inspecter

Appuyez sur CTRL F et tapez « canonique ». Vous allez voir rel = “canonical” href = “l’url de la page sur laquelle vous êtes :

3.2.2. Outils de vérification de l’indexation des pages paginées

L’outil Index Coverage report de Google Search Console peut vous aider à trouver les pages paginées qui sont indexées.

J’ai créé un guide complet sur ce sujet qui peut vous aider énormément.

3.2.3. Outils de vérification des pages paginées qui sont en concurrence pour les mêmes mots-clés

La compréhension des pages paginées liées à des mots-clés particuliers par les robots des moteurs de recherche est indispensable. De cette façon, ils seront capables de juger le rapport entre ces pages. Un excellent outil ici est pi Datametrics

Si c’est la première fois que vous entendez parler de ce logiciel, voici une vidéo qui s’est chargée de sa présentation complète : 

Après l’obtention des données sur la façon dont votre site implémente actuellement la pagination, vous devez prendre les précautions nécessaires pour résoudre les problèmes détectés.

Ci-dessous, nous avons répertorié les techniques d’optimisation SEO traditionnelles les plus importantes auxquelles il faut maintenant penser lors de l’optimisation de la pagination.

C’est une liste que j’ai pensé être les techniques de référencement les plus importantes, mais cela peut varier d’un site à l’autre.

Chapitre 4 : Pagination SEO – Les meilleures pratiques 

Dans ce chapitre, nous allons passer en revue certains points importants que les référenceurs doivent prendre en compte lors de l’optimisation de la pagination sur leur site Web.

4.1. Créez des URL uniques pour les composants paginés

Chaque composant de pagination généré dans un système de gestion de contenu (CMS) ou une application Web doit avoir une URL unique. Google a besoin d’URL pour découvrir, explorer et indexer le contenu.

Si une page paginée n’est pas explorée et indexée, la probabilité que Google découvre des pages liées à partir de la pagination est peu probable lors de l’exploration Web.

Conseil de pro : 

  • Utilisez des URL de paramètres pour les pages paginées, car il est plus facile pour Google de détecter le modèle à des fins d’exploration ;
  • Évitez d’utiliser des identifiants de fragment (#) dans l’URL, car Google ignorera tout contenu qui se trouve après le # (par exemple / # page = 2).

4.2. Utilisez des liens explorables vers des pages paginées

Il ne s’agit pas seulement de créer des URL pour les composants paginés, car un site Web doit également disposer de liens d’exploration pour que Google puisse découvrir, explorer et indexer les pages paginées. 

Assurez-vous que les pages paginées sont liées à l’aide de liens d’ancrage et un  attribut ahref pointant vers l’URL de la page paginée.

Un bon exemple :

  • <a href=”https://exemple.com/produit-categorie?page=2″>

Conseil de pro : 

  • Utilisez des robots d’exploration tiers pour vérifier si les liens peuvent être explorés et trouvés. S’ils ne le peuvent pas, inspectez les liens de pagination en affichant le code source de la page (après un clic droit sur votre souris).
  • Assurez-vous de ne pas bloquer accidentellement les pages paginées à l’aide du fichier /robots.txt
  • Utilisez le testeur robots.txt de la console de recherche Google lorsque vous bloquez des URL de chaînes de requête (paramètres) afin de vous assurer que les URL paginées ne sont pas bloquées.

4.3. Assurez-vous que Google sélectionne les pages paginées comme canoniques

Il est important que Google indexe les pages paginées importantes sur votre site Web. 

Cela garantira que toutes les pages de niveau plus profond liées à des pages paginées sont découvertes et explorées via l’exploration Web.

Utilisez les bons signaux pour indiquer à Google que les pages paginées sont des URL canoniques et doivent être indexées.

Conseil de pro : 

Utilisez la méthode d’auto-référencement rel = canonical sur les pages paginées importantes que vous souhaitez que Google indexe et assurez-vous que ces pages paginées peuvent être trouvées via des liens internes.

4.4. Autorisez l’indexation des pages paginées

Assurez-vous que les pages paginées peuvent être indexées par Google, une fois que les signaux de canonisation ont été configurés. 

Ceci est particulièrement important lorsque la pagination est le seul moyen pour les utilisateurs et les robots de naviguer vers des pages de niveau plus profond.

Conseil de pro : 

Utilisez des robots d’exploration tiers comme Screaming Frog pour identifier si les pages paginées importantes ne sont pas indexables (noindex, canonisation, code d’état 4xx HTT, etc.) et surveillez l’état de la pagination au fil du temps.

4.5. Architecture de pagination et de lien

Réduire le nombre de clics de la page d’accueil vers des pages de niveau plus profond aidera à transmettre le PageRank à ces pages. Cela aidera à améliorer les performances de référencement des pages de niveau plus profond.

Essayez de vous assurer que les pages paginées et les pages de niveau plus profond liées à partir de la pagination ne font pas plus de trois clics vers la page d’accueil.

Conseil de pro : 

Utilisez des robots d’exploration tiers pour identifier la profondeur de clic de votre site Web et utilisez les données d’analyse pour comprendre quelles pages paginées et quelles pages de niveau plus approfondi doivent être optimisées.  

4.6. Conception de pagination et schémas de liens

Vous devez tester votre conception de pagination et vos schémas de liens pour réduire la profondeur des clics. 

Conseil de pro : 

Utilisez des méthodes de liens internes dans les ressources mises en évidence dans cette section pour améliorer la profondeur des clics sur le site Web.

4.7. Architecture de pagination et d’information

Si la structure d’un site Web n’est pas gérée correctement, cela peut nuire à vos performances de référencement. 

Ceci est particulièrement vrai si les catégories et sous-catégories utilisent la pagination et créent des structures en silo profond.

Cela peut enterrer des pages importantes dans l’architecture du site Web et empêcher les utilisateurs de trouver des pages qu’ils désirent.

Il est maintenant plus important que jamais de s’assurer que lors de l’élaboration de l’architecture du site Web, les catégories et sous-catégories sont décomposées pour simplifier la navigation sur le site Web.

Ce qui veut dire, vous devez réduire le nombre de pages de catégories génériques et créer des pages de sous-catégories pertinentes.

Cela aidera à réduire la profondeur de clic des pages de niveau plus profond et à améliorer les performances de référencement.

Conseil de pro : 

  • Utilisez un robot d’exploration Web pour comprendre la profondeur de clic de vos pages de catégorie ou de sous-catégorie.Ensuite, identifiez à quel point il est facile pour les utilisateurs et les robots d’exploration d’atteindre la page la plus profonde.

4.8. Gérez la navigation par facettes sur les pages paginées

L’efficacité de l’exploration est un élément important pour rendre une recherche de site Web conviviale. 

La navigation par facettes sur de nombreux sites Web, en particulier les sites de commerce électronique, peut être un énorme défi à gérer car, les facettes et les filtres peuvent créer des milliers de pages en double ou similaires.

Ce problème peut être encore plus complexe lorsque vous ajoutez des pages paginées, qui sont traitées comme n’importe quelle page de votre site Web. 

La cause de cela est que, les facettes et les filtres peuvent créer 10 fois plus de pages Web en double ou similaires en raison de pages supplémentaires sur le site Web.

Il est important de s’assurer que les facettes et les filtres sont gérés comme toute autre page de catégorie sur le site Web. 

La gestion de la navigation par facette sur la pagination peut être compliquée, surtout si la pagination sur le site Web utilise également des URL de paramètres (chaîne de requête). 

Par conséquent, il est important de s’assurer que la page paginée n’est pas bloquée ou canonisée avec d’autres URL de paramètres

Conseils de pro : 

  • Utilisez des robots d’exploration Web tiers pour vérifier si les pages paginées sont accidentellement canonisées ou bloquées par le fichier robots.txt ;
  • Utilisez des robots d’exploration Web tiers pour identifier les URL de chaînes de requête (paramètres) qui sont générées en raison de facettes ou de filtres sur le site Web ;
  • Surveillez la manière dont Google explore et indexe les URL de chaînes de requête à l’aide du rapport de couverture d’index dans Google Search Console.

4.9. Créez un contenu unique et utile sur les pages de pagination

S’assurer que les pages de destination contiennent un contenu unique et pertinent est essentiel pour rendre les sites Web de haute qualité. 

C’est également une partie importante de l’indexation des pages dans Google. 

Si une page Web n’est pas unique (dupliquée ou similaire), elle sera exclue de l’index de Google pendant le processus d’indexation. Cela peut signifier que Google cessera éventuellement de suivre les liens sur la pagination. 

Il est donc important de s’assurer que chaque composant paginé soit unique. Néanmoins, cela ne signifie pas que chaque page de catégorie nécessite un contenu textuel supplémentaire pour la rendre unique. 

Cela signifie simplement que les articles ou produits répertoriés sur les pages paginées ne doivent pas être dupliqués.

Conseils de pro : 

  • Utilisez des robots d’exploration tiers pour détecter les pages paginées en double ;
  • Utilisez des outils tiers pour vérifier la similitude des pages paginées ;
  • Utilisez les ressources UX et de conception pour améliorer la qualité de la page ;
  • Utilisez le rapport de couverture d’index de Google pour déterminer si les pages paginées sont valides et indexées.

4.10. Gérez la cannibalisation des mots-clés de pagination

En plus de rendre chaque page paginée unique et de haute qualité, vous devez également vous assurer que les pages paginées après la première page ne soient pas en concurrence avec la première page dans les résultats de recherche. 

En fait, le changement de Google dans la façon dont il gère la pagination signifie qu’il est désormais autonome. Ce qui veut dire, les pages paginées sont des pages individuelles et ne sont plus consolidées en un seul élément de contenu dans l’index de Google.

Malheureusement, en raison du contenu des pages paginées, ce sont des types de pages similaires répartis sur plusieurs pages. 

Cela signifie qu’au lieu d’avoir une page de catégorie ciblant un sujet (ensemble de mots-clés), un site Web peut désormais avoir deux pages individuelles ou plus par catégorie qui peuvent potentiellement se classer pour le même sujet (ensemble de mots-clés).

Dans le passé, rel = “next” et rel = “prev” étaient utilisés pour indiquer la première page de la série et Google la classerait de manière appropriée. Cependant, cet élément de lien n’est plus pris en charge. 

Ainsi, les méthodes traditionnelles de liaison interne doivent maintenant être utilisées pour donner des signaux forts aux moteurs de recherche sur quelle page est liée à quel sujet ou à quel ensemble de mots-clés.

Conseils de pro :

  • Utilisez le rapport sur les performances de la Google Search Console ou des outils de classement tiers tels que Screaming frog pour identifier les URL paginées en concurrence pour les mêmes mots-clés ;
  • Si la page 2+ est classée pour des mots-clés importants, utilisez des robots d’exploration tiers pour identifier le texte d’ancrage utilisé pour les liens internes pointant vers la première page d’une série paginée ;
  • Améliorez les liens internes et le texte d’ancrage pour vous assurer que Google reçoit des signaux de pertinence forts autour de la page à classer pour les mots clés.

4.11. Points clés à retenir

  • Si elle est bien faite, la pagination ne fera pas de mal, mais soutiendra vos efforts de référencement.
  • L’option de défilement infini est plus conviviale, mais ne prend pas bien en charge les efforts de référencement. Ceci est principalement dû au fait que les robots d’exploration ne peuvent pas indexer une page entière de défilement infini ou cliquer sur les boutons « charger plus ».
  • Des balises canoniques incorrectes sur les pages paginées créeront un problème de contenu en double. 
  • Pour éviter tout problème de pagination pour le référencement : Incluez des balises canoniques auto-référencées sur chaque page paginée, utilisez des liens d’ancrage explorables et optimisez les méta-balises des pages paginées.

Chapitre 5 : Autres questions posées sur les balises de pagination

5.1. Qu’est-ce qu’une page paginée en général ?

Généralement, la pagination est le processus de séparation du contenu imprimé ou numérique en pages distinctes. Pour les documents imprimés et certains contenus en ligne, la pagination fait également référence au processus automatisé d’ajout de numéros consécutifs pour identifier l’ordre séquentiel des pages.

5.2. Qu’est-ce que la pagination en SEO ?

La pagination est une méthode de division du contenu Web en pages distinctes, présentant ainsi le contenu de manière limitée et digestible. 

En d’autre terme, elle vous permet de faciliter la recherche de grandes quantités de contenu et de diviser plusieurs entrées ou contenus Web en plusieurs pages, ce qui permet aux visiteurs de parcourir facilement le contenu. 

5.3. Quel est le but de la pagination ?

La pagination est simplement une manière d’ordonner des pages séquentielles qui sont connectées de manière contextuelle, pour assurer une continuité à la fois aux utilisateurs et aux moteurs de recherche.

5.4. Dois-je utiliser la pagination ?

La conception d’une interface paginée permet aux utilisateurs d’avoir une bonne mémoire de la page visitée. Ils n’ont pas forcément idée du numéro exact de la page, mais ils pourront se souvenir à peu près de quoi il était question et les liens paginés leur faciliteront l’accès direct à cette page.

5.5. La pagination est-elle mauvaise pour le référencement ?

NON ! Contrairement au défilement infini (Scroll infini), la pagination est bonne pour le référencement, car Google peut se servir de ses liens de liaison pour avoir une bonne compréhension de l’architecture d’un site Web.

Cependant, il faut aussi noter que lorsqu’elle est mal utilisée, elle peut affecter négativement le référencement organique du site Web. 

5.6. Où mettre la pagination ?

Pour les pages plus longues, prévoyez la pagination aux deux endroits suivants : En haut et en bas de la page. 

Cela présente deux avantages majeurs : 

  • Premièrement, les chances de rater la pagination sont moindres ; 
  • Et deuxièmement, les utilisateurs ont la possibilité d’accéder facilement à d’autres pages.

En conclusion

En général, la pagination est pratique lorsque vous souhaitez afficher un ensemble de données volumineux. 

Cependant, vous devez être prudent dans la façon dont vous le mettez en œuvre, afin de servir efficacement à la fois vos utilisateurs et les moteurs de recherche.

Il s’agit d’une technique d’organisation de contenu Web utilisée depuis des décennies. Bien que des alternatives telles que le défilement infini aient émergé, il reste une option de premier choix dans de nombreux projets en raison de sa familiarité et de sa commodité.

Dans cet article, j’ai eu à partager avec vous quelques conseils utiles sur la façon de créer une bonne pagination. Utilisez-les et vous ne recevrez jamais de plaintes des visiteurs de votre site. 

À bientôt !