Spam Report 

Définitions SEO par ordre alphabétique

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

De façon littérale, l’expression « spam report » signifie rapport de spam. Elle désigne le fait pour une personne de signaler auprès de Google ceux qui ne respectent pas les bonnes pratiques du référencement web. C’est-à-dire, ceux qui utilisent des techniques non autorisées pour contourner les algorithmes de recherche et obtenir de bons résultats dans les SERPs. 

Si vous faites un tour sur le site des développeurs Google, il n’est pas rare que vous tombiez sur ce message : 

« Si vous trouvez dans les résultats de recherche Google des informations qui, selon vous, semblent provenir de spam, de liens payants, de logiciels malveillants ou d’autres éléments susceptibles d’enfreindre nos Consignes aux webmasters, cliquez sur le lien approprié afin de signaler le problème. »

Ce message montre à quel point Google tient au respect par les webmasters des consignes qu’il a mis en place. C’est aussi la preuve que ceux-ci ont la possibilité de réaliser indirectement une action manuelle pour sanctionner un site qui ne respecte pas les consignes Google. 

Concrètement comment cela se passe-t-il ? 

C’est ce que je m’en vais vous expliquer dans cet article, mais avant revenons sur la simplification du spam report. 

Chapitre 1 : Qu’est-ce que le spam report ?

Dans ce chapitre, je vous explique en détail ce que c’est que le spam report. Vous allez trouver également comprendre la raison d’être du spam report. 

1.1. Le spam report 

Comme je l’ai déjà rappelé, il suffit de faire un tour sur le site web des développeurs Google, pour voir que vous avez la possibilité de signaler les sites qui selon vous enfreignent les consignes aux webmasters. 

Signaler du Spam

Mais, bien qu’on peut penser qu’une telle possibilité peut être utilisée de façon hasardeuse et sans raison par les concurrents, Google rassure en précisant qu’il n’utilisera « pas ce signalement pour prendre des mesures directement contre l’infraction », mais seulement pour améliorer leurs systèmes de détection du spam qui protègent les résultats de recherche.

Pour mieux comprendre de quoi il est question, il est utile de savoir ce que signifie le mot spam. 

Avast le définit comme un contenu non sollicité, envahissant, ennuyeux, promotionnel, envoyé à plein de gens que ceux-ci le demandent ou non. 

On distingue plusieurs types de Spams à savoir : 

  • Le Spam SEO ; 
  • Le spam par e-mail ; 
  • Le Spam sur les réseaux sociaux ;
  • Le Spam mobile ;
  • Le Spam de messagerie.

Le type de spam qui nous intéresse ici est le Spam SEO. Ce type de spam, encore connu sous le nom de spamdexing ou optimisation abusive, regroupe l’utilisation d’un ensemble de méthode d’optimisation interdite sur un site internet. Ces techniques sont également connues sous le nom de black HAT SEO. 

Elles visent comme objectif de placer rapidement le site qui les adopte à une bonne position dans les SERPs. 

En effet, il n’est un secret pour personne que le SEO demande de l’énergie, du travail, de la méthode et du temps. 

Aussi pour avoir du trafic conséquent vers un site, il faut se placer dans les premiers résultats des SERPs, car 75 % des clics sont partagés entre les trois premiers résultats de la recherche.

Les 3 premiers resultats de recherche Google obtiennent 75 pour cent de tous les clics

Face à cette double réalité, certains webmasters n’hésitent souvent pas à recourir aux pratiques du black HAT SEO pour tromper les algorithmes du moteur de recherche et se classer parmi les premiers résultats. 

Mais, de telles pratiques peuvent mettre en péril l’expérience utilisateur et faire de l’ombre aux sites qui respectent rigoureusement les consignes Google et proposent des contenus de qualité. 

Une telle situation pour le moins injuste est incompatible avec l’ambition d’un moteur de recherche tel que Google qui vise avant tout comme objectif d’offrir aux internautes des résultats de qualités qui correspondent le mieux à leur intention de recherche. 

C’est justement dans cette perspective que le moteur de recherche met tout en œuvre pour lutter et sanctionner les sites qui s’adonnent à de telles pratiques. Google par le biais de son équipe chargée de l’évaluation de la qualité n’hésite pas à prendre des actions manuelles contre ces sites. 

SPAM REPORT (2)

Mais puisque le processus des actions manuelles n’est pas automatisé et repose essentiellement sur l’action des personnes physiques, Google permet aussi bien aux internautes et aux webmasters d’y prendre part. 

Action manuelle part 1-03 Equipe qui controle et sanctioonne les sites

Toutefois, le rôle de ceux-ci est limité à alerter, prévenir, signaler le moteur de recherche sur l’existence d’un site ou d’un contenu qui met en œuvre ces pratiques interdites : C’est le Spam report. 

1.2. Quelle est la raison d’être du spam report 

En parcourant les résultats de recherche, il n’est pas rare de tomber sur des pages qui proposent un contenu décevant par rapport à la promesse qu’elles ont suscitée dans les résultats de recherche.

Une telle expérience peut être frustrante et impacter négativement l’internaute qui utilise le moteur de recherche. 

Conscient de cela, Google a mis en place un certain nombre de mécanismes pour surveiller et éliminer des résultats de recherche les sites web qui présentent certaines caractéristiques. 

Il a d’ailleurs édicté des règles ainsi que des consignes de qualités aux créateurs de site internet. Cependant, toutes ses mesures semblent insuffisantes et il arrive toujours que des sites présentant certaines irrégularités échappent à tout contrôle et se positionnent dans les SERPs. 

C’est donc face à cela que Google entend compter sur les utilisateurs avertis qui tel que les webmasters pour l’alerter et lui soumettre des rapports de spam dès lors qu’ils rencontrent des sites qui ne respectent pas les consignes ? 

Ces rapports ne sont pas utilisés pour sanctionner directement les sites internet concernés. Ils permettent entre autres l’amélioration de la qualité des résultats que le moteur de recherche propose dans les SERPs et assurent les mêmes conditions de concurrence aux webmasters.  

Maintenant que vous avez une compréhension du Spam report, il serait intéressant de voir dans les lignes qui suivent les pratiques qui sont considérées comme du spam chez Google. 

Chapitre 2 : Quelles sont les pratiques qui sont considérées comme du Spam

Deux grands types de pratiques sont considérées comme du spam. 

Il s’agit : 

  • Du spam de contenu ; 
  • Et du spam de liens. 

2.1. Le spam de contenu 

Comme le nom l’indique, il s’agit du spam que les spammeurs peuvent intégrer sur la page d’un site web afin de mieux positionner son contenu dans les résultats de la recherche. 

Cette catégorie de spam comprend les pratiques suivantes : 

2.1.1. Le contenu généré de façon automatique

C’est le fait pour un site de produire son contenu à partir d’un système automatique de création de contenu. Ces systèmes génèrent les contenus de façon automatique. Il va sans dire qu’aucune norme de qualité n’est respectée et que la qualité ne sera pas au rendez-vous. 

Contenu genere de facon automatique

2.1.2. Le cloaking 

Encore appelé camouflage, le cloaking est une stratégie qui consiste à présenter deux textes différents. L’un est affiché à l’internaute et l’autre aux moteurs de recherche. 

CLOACKING-2

Apprenez en plus sur la pratique du cloaking en consultant la définition que j’ai rédigée à ce propos.

2.1.3. Le texte masqué 

C’est le fait d’utiliser les pratiques suivantes sur un site internet :

  • Utilisation d’un texte blanc sur fond blanc ; 
  • Placement d’un texte derrière une image ;
  • Utilisation de code CSS pour positionner du texte en dehors de l’écran ; 
  • Définition de la taille de la police sur 0 ; 
  • Dissimulation d’un lien en ne le faisant porter que sur un seul caractère de petite taille. 

2.1.4. Le bourrage de mot-clé 

Le bourrage de mot-clé est une pratique qui consiste à surcharger le contenu d’une page web avec des mots-clés. 

bourrage de mots cles

2.1.5. Le clickbait

C’est le fait pour un webmaster d’utiliser des titres accrocheurs pour attirer les internautes vers son site. L’objectif est de tromper l’internaute et de l’amener à accomplir une action.

Les titres dappats ou clickbait

2.2. Le spam de liens 

Les pratiques mises en cause ici concernent celles qui sont mises en place sur un site et dont l’objectif est de manipuler le classement du site dans les SERPs ou le classement Pagerank. 

À titre d’exemple, vous pouvez avoir les pratiques suivantes : 

  • L’achat ou vente de liens qui transfèrent le PageRank ; 
  • L’achat de liens ou de messages contenant des liens
  • Échange de biens ou de services en échange de liens ; 
  • Envoi d’un produit « gratuit » en échange d’un commentaire incluant un lien ; 
  • Échanges de liens excessifs (« Ajoutez un lien vers mon site et j’ajouterai un lien vers le vôtre ») ou pages partenaires utilisées exclusivement à des fins de liaison transverse ; 
  • Les campagnes de marketing via des articles ou de publication de messages de blog en tant qu’invité, avec des liens de texte d’ancrage riche en mots-clés ; 
  • Utilisation de programmes ou services automatisés pour créer des liens vers votre site ; 
  • Lien imposé dans le cadre de conditions d’utilisation, d’un contrat ou d’un arrangement similaire sans laisser à un propriétaire de contenu tiers la possibilité de décrire le lien sortant, s’il le souhaite ; 
  • Les redirections douteuses : Cela se produit lorsque les webmasters essaient de profiter des domaines expirés pour ne pas perdre le trafic que génèrent certains liens redirigent sur plusieurs autres types de sites, la plupart d’entre eux étant sans rapport avec la promesse de départ.

À côté du spam, d’autres pratiques peuvent être signalées aussi, il s’agit : 

2.3. Des logiciels malveillants ou indésirables 

Un logiciel malveillant est perçu comme un logiciel dont le but est d’endommager un ordinateur ou un appareil mobile, perturber son fonctionnement ou simplement nuire à ses utilisateurs. 

En réalité, les logiciels malveillants sont conçus pour adopter des comportements néfastes. Ils peuvent par exemple : 

  • Installer des logiciels sur l’appareil sans le consentement du propriétaire ;
  • Recueillir vos données confidentielles ;
  • Exécuter des virus ; 
  • Affecter négativement votre expérience de navigation ; 
  • Etc.

2.4. Hameçonnage 

L’hameçonnage est une technique qui consiste à tromper l’internaute en l’amenant à communiquer des informations confidentielles liées à sa personne ou à ses comptes en ligne. 

La tactique utilisée est souvent la création d’une page qui ressemble à l’originale. 

Voilà quelques exemples des pratiques qui peuvent conduire les internautes à signaler votre site auprès de Google. 

À présent, intéressons-nous à la façon dont le site peut être signalé à Google. 

Chapitre 3 : Comment signaler un site auprès de Google ? 

Dans ce chapitre, je vous montre comment vous pouvez informer Google qu’un site utilise les pratiques du Spamdexing pour se classer dans les résultats de recherche. À la suite de cela, je vous explique comment ce dernier réagit. 

3.1. Comment signaler les sites qui font du spam à Google ? 

Lorsque vous avez détecté une page ou un site internet qui adopte l’une des pratiques que je viens de présenter et que vous souhaitez le signaler à Google, vous devez d’abord avoir un compte Google. 

Ensuite, il suffit de suivre les étapes suivantes : 

3.1.1. Pour le spam de contenu 

Etapes pour signaler un spam
  • Cliquez sur le lien approprié ;
  • Remplissez les trois cases à savoir : l’adresse de la page web que vous accusez, la requête de la recherche qui vous a révélé le spam, rédigée des informations supplémentaires pour expliquer le problème ; 
  • Remplissez le captcha ;
  • Appuyez enfin sur “signaler le spam”. 

3.1.2. Pour le spam de lien 

Etapes pour signaler un spam de lien
  • Cliquez sur le lien du formulaire vous permettant de signaler les spams de liens 
  • Renseignez l’adresse URL du site qui vend et qui achète dans les cases appropriées
  • Ajoutez si possible des informations complémentaires et envoyez

3.1.3. Pour les logiciels malveillants

Report logiciels malveillants
  • Cliquez sur le lien du formulaire qui correspond à signaler les logiciels malveillants 
  • Renseignez l’URL du site qui fait de l’hameçonnage
  • Remplissez le Captcha 
  • Ajoutez si possible des informations complémentaires et soumettez 

3.1.4. Pour l’hameçonnage ou le pishing 

Signaler une page de pishing 
  • Cliquez sur le lien du formulaire qui correspond à signaler les logiciels malveillants ;
  • Renseignez l’URL du site qui fait de l’hameçonnage ;
  • Remplissez le Captcha ;
  • Ajoutez si possible des informations complémentaires et soumettez. 

Une fois que vous soumettez les rapports de spam, il est tout à fait légitime que vous vous interrogiez sur ce qui se passe après. C’est justement ce que je vous explique dans la partie suivante. 

3.2. Que se passe-t-il une fois que vous soumettez les rapports de spam à Google ?

Une fois que vous soumettez les rapports de spam à Google, ce dernier n’applique pas automatiquement une sanction. En réalité, la première chose que Google fait après avoir reçu vos rapports de spam est la vérification des informations que vous lui avez envoyées. 

Il s’agit là d’une étape nécessaire afin de déterminer que le constat est fondé. Une telle vérification permet aussi d’éviter que le rapport de spam ne soit une façon pour les webmasters de mettre en difficulté leurs concurrents. 

Une fois que le constat est vérifié et qu’il n’est établi que vous avez raison, des algorithmes sont mis en place pour lutter contre cette pratique. 

Par ailleurs, cela peut conduire Google à sanctionner le site en question grâce aux actions manuelles. 

Vous pouvez en savoir plus en consultant la définition de twaino sur les actions manuelles.

En résumé 

Le spam report est la possibilité que Google donne à ces webmasters d’assurer avec lui la veille en ce qui concerne le respect des consignes de qualités. 

Ces rapports de spam s’ils sont vérifiés peuvent amener le moteur de recherche à mettre en place sur les sites concernés des actions manuelles. 

Dans ce chapitre, j’ai expliqué ce que c’est que le Spam report et sa raison d’être. Vous trouverez aussi les pratiques qui peuvent être considérées comme telles ainsi que la façon dont vous pouvez les soumettre à Google. 

Avez-vous déjà signalé un site auprès de Google ? 

Comptez-vous le faire ? 

N’hésitez pas à partager vos expériences avec moi dans les commentaires 

À bientôt ! 

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire