Définition : Google +

Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Google+ peut être défini comme la plateforme de réseautage sociale créée par Google, considérée comme une réponse à Facebook. Le leader de la recherche en ligne espérait aussi conquérir le marché des réseaux sociaux. Malheureusement, Google+ n’a pas connu le succès escompté et le moteur de recherche a annoncé sa fermeture officielle en avril 2019. Néanmoins, certains produits de Google+ subsistent encore, mais sous d’autres appellations dans G-Suite.

Google +

Aussi étrange que cela puisse paraître, Google a échoué maintes fois à créer un réseau social. En 2004, Google crée Orkut. Plus tard, Google met en service Google Friend Connect et Google Buzz respectivement en 2008 et 2010. Mais aucun de ses services n’a connu de succès.

Cependant, le géant américain du web surprend tout le monde en 2010 avec l’annonce du déploiement d’une équipe dynamique pour construire un nouveau réseau social. Il espérait rattraper son retard dans la course aux réseaux sociaux.

Ainsi, Google+ fut lancé précocement à grande pompe en 2011 et les analystes l’annonçaient comme concurrent de taille à Facebook. Au-delà d’un simple réseau social, Google+ devient non seulement un lieu de rencontres entre professionnels, mais également un outil éducatif. 

Alexandre Marotel | Twaino | Agence SEO

Alexandre MAROTEL

CEO à Twaino | Agence SEO

Voilà ce que j'offre à mes nouveaux membres

1. Liste : 144+ blogs pour publier des articles invités
2. Un Calculateur de compétition SEO
3. Vidéo exclusive : Comment passer de 0 à 1000 visiteurs ?
4. Outil : Audit SEO immédiat

Dans cet article, vous découvrirez le parcours de Google+ dans l’univers des réseaux sociaux et du web.

Chapitre 1 : Comment Google+ fonctionne-t-il ?

Le 28 juin 2011, le géant américain du web mettait en service la version bêta de son propre réseau social. 

Google présentait le concept Google+ comme un moyen d’améliorer les interactions entre les hommes avec le slogan : « Le partage de la vie réelle repensé pour le web ». 

Un peu après le lancement de la version bêta, le service s’enrichit avec de nouvelles fonctionnalités tout en reprenant les bases des autres réseaux sociaux. Il devient alors un réseau social autonome qui se distingue de Google.

Cependant, il reste synchronisé avec les autres services de Google pour simplifier l’utilisation des services de Google. Cette intégration s’avérait par la suite être le principal atout de Google+. 

1.1.   C’est quoi Google+ ?

Google+ est un réseau social créé par Google pour reproduire en ligne, les interactions humaines dans la vraie vie. Le réseau social se base sur les normes et spécifications du Web 2.0.

Google+ est destiné au grand public et aux entreprises. A travers ce réseau, Google espérait livrer une concurrence à Facebook. Google+ permet à ses utilisateurs de suivre uniquement les informations et activités liées à leurs centres d’intérêt. 

Un utilisateur peut donc suivre un autre sans une demande d’amis au préalable. Il est donc un réseau social non synchronique et apparaît plutôt comme un concurrent de Twitter.

Google+ est le premier réseau social à proposer de regrouper ses amis en catégorie appelée cercle pour gérer au mieux le partage d’information. Ainsi, les utilisateurs peuvent affecter un ami à une catégorie donnée. 

collecter avis de clients local SEO

Il intègre d’autres produits de Google pour attirer davantage d’utilisateurs. Il devient alors multifonctionnel avec plusieurs nouvelles fonctionnalités.

Le réseau social permet à ses utilisateurs de partager des photos, de publier des messages, de créer des discussions instantanées et de faire des appels vidéos.

D’autre part, Google+ joue un rôle essentiel dans le référencement des sites web. Il collecte les données de ses utilisateurs et Google s’en sert pour personnaliser ses résultats.

Ce réseau social permet alors aux webmarketeurs d’améliorer leurs présences sur Internet.

1.2.    Présentation des fonctionnalités de Google+

1.2.1. Le cercle

C’est grâce à cette fonctionnalité que Google+ reproduit les façons dont les hommes interagissent. Par défaut, les hommes se regroupent en fonction de leurs centres d’intérêt, selon leurs professions et leurs passions.

Ainsi, les cercles constituent un regroupement des utilisateurs par professions, famille, amis, collègues et autres.

Il s’agit de catégoriser les utilisateurs selon un intérêt particulier. On retrouve à cet effet, les cercles éducatifs créés par les professeurs avec les élèves pour une salle de classe.

Ceci permet aux membres du groupe de débattre sur les thématiques scolaires par exemple. Aussi, les membres d’une équipe de projets peuvent se constituer en cercles pour travailler en ligne sur ledit projet.

Categorie utilisateurs Google plus

L’intérêt d’un cercle réside dans le partage de messages. Lorsqu’un contenu est partagé dans un cercle, elle ne se voit que par les membres de ce cercle. Les cercles permettent donc aux membres d’un groupe de travailler en toute confidentialité.

Toutefois, les membres d’un cercle peuvent décider de partager une information avec un autre cercle. A titre d’illustration, les membres d’un cercle d’équipe d’un projet peuvent partager un contenu avec leurs collègues dans un autre cercle.

Pour mieux comprendre l’intérêt d’un cercle pour un utilisateur, prenons l’exemple sur Facebook. Dans le fil d’actualité de Facebook apparaissent toutes les mises à jour de vos amis qui ne correspondent même pas à vos centres d’intérêt.

Alors qu’avec les cercles, il est possible de vous informer et de ne pas voir les photos de camping de vos amis. C’est ainsi que les communautés se formaient sur Google+.

1.2.2. Google photos

Cette fonctionnalité provoque un engouement sans précédent pour Google+. Elle permet aux utilisateurs d’importer instantanément des photos à partir de leur téléphone vers un album privé. 

Ces photos pouvaient être partagées sur d’autres réseaux sociaux et dans un cercle.

La possibilité de retoucher les photos téléchargées permet à Google photo de dominer les sites de retouche de photos en comptant jusqu’à 1,5 milliard de téléchargements de photos par semaine selon le Vice Président de Google, “La communauté des photographes est tombée amoureuse de Google+, 1,5 milliard photo de téléchargements de photos est enregistré chaque semaine”.

1.2.3. Hangout et Hangout On Air

Hangout satisfait les besoins en communication à travers les appels vocaux, les appels vidéos, les conférences de groupe et la messagerie instantanée. Il permet de communiquer avec un ami ou en groupe dans un cercle de 10 personnes au maximum.

Quant au Hangout On Air, il rend accessible à plusieurs personnes les appels vidéos en les diffusant à volonté sur une page Google+ ou sur une chaîne YouTube.

Hangout on Air apps require a Google plus Profile

Source : 4bp 

Ainsi, cette fonctionnalité facilite les webinaires et convoitise beaucoup les conférenciers et les formateurs. Pour les entreprises, Hangouts et Hangout On Air étaient devenus de précieuses alternatives aux réunions et aux rencontres avec des clients et partenaires.

1.2.4.   Check-ins

Grâce à cette fonctionnalité, Google+ autorise ses utilisateurs à partager leurs positions. 

Check ins

Ceci permet à ces derniers de retrouver les intéressés lors d’une disparition par exemple. Aussi, Check-ins peut faire des recherches de localisation sur votre téléphone.

1.2.5.   Le bouton +1 

Il correspond à «J’aime» sur Facebook et permet aux utilisateurs de réagir à un message.

1.2.5.   Google+ My Business

Cette fonctionnalité est dédiée aux entreprises et permet à celles-ci de promouvoir leurs activités. Cette fonction est héritée de Google+ Local. Il s’agit d’une ressource mise à la disposition des chefs d’entreprises pour inscrire leurs entreprises sur Google. 

Votre entreprise sur google

Pour ce faire, il faut au préalable que le chef d’entreprise s’inscrive pour pouvoir gérer la page Google My Business. Ceci permet d’afficher les entreprises dans Google Maps.

1.2.6.   Huddle et Sparks

Huddle permettait aux utilisateurs de se constituer en groupe de discussion alors que le deuxième sert à faire des recherches sauvegardées pour trouver des centres d’intérêt. Mais Google+ finit par abandonner Sparks quelques années après.

1.2.7.   Les autres fonctions de Google+

Les différents services Google tels que Gmail, Google Drive, le moteur de recherche Google… intègrent aussi Google+ pour renforcer sa performance.

1.3.    L’interface de Google+ et les options possibles

1.3.1.  L’interface

L’interface de Google+ repose sur le même principe que celles des autres réseaux.

 Interface Google plus

Source : Google

Elle dispose d’un flux d’actualité et de deux colonnes. La première colonne affiche le profil de l’utilisateur et l’autre affiche les liens à explorer. Le flux d’actualité est mis à jour régulièrement et les nouvelles publications viennent automatiquement en haut.

Les commentaires suivent également le même principe. Ainsi, les utilisateurs ne se lassent jamais d’être en ligne et restent actifs pendant de longues heures sur le réseau social.

1.3.2. Les options possibles

  • Partage : Cette option reste sous les articles et permet de les partager dans un cercle par exemple.
  • Profil : Une petite icône en haut de l’interface de Google+ représente le profil. En cliquant sur cette icône ou sur le nom, les utilisateurs peuvent accéder aux informations liées à leurs profils et les modifier au besoin.
  • La barre de sable : En couleur grise, cette option porte l’icône de notification et celle du partage. La première renseigne les utilisateurs sur le nombre total de nouvelles mises à jour. La deuxième permet de fait des publications depuis une autre application ou un onglet.
  • Libération des données : Google+ propose à ses utilisateurs à travers ce bouton le téléchargement de leurs données à travers un lien.

Chapitre 2 : Les enjeux de Google+

En plus d’être multifonctionnel, Google a connu un succès auprès de la communauté SEO grâce à l’indexation des posts Google+ dans les recherches Google.

L’intérêt porté à Google lui avait permis de devenir le deuxième réseau social derrière Facebook avec plus de 300 millions d’utilisateurs actifs chaque mois en 2013 :

Enjeux Google plus

Source : Boulevard du web

Ce chapitre s’intéresse à la collecte de données des utilisateurs et le succès de Google+ auprès de la communauté SEO.

2.1.    La collecte de données

Les utilisateurs des réseaux sociaux laissent derrière eux d’importantes données. Les réseaux sociaux collectent ces données à diverses fins. Google+ ne reste pas en marge de cette pratique.

A travers son réseau social, Google s’empare des données de ses utilisateurs pour ensuite les utiliser dans le moteur de recherche. En effet, les utilisateurs renseignent des informations sur leurs identités, leurs professions, leur pays et leurs centres d’intérêt.

Geotargeting (2)

Ces données permettent au moteur de recherche Google d’affiner les résultats des requêtes.

Admettons que vous soyez à Marseille et que vous recherchez sur Google « restaurant proche de moi ». Sans même préciser Marseille dans votre requête, le moteur de recherche pourra vous proposer que des restaurants à Marseille et proches de vous.

Google améliore ainsi l’expérience utilisateur avec des résultats personnalisés.

De plus, Google trace les activités des utilisateurs de Google+ notamment les commentaires, les partages, qu’il appelle « indices sociaux ». Les indices sociaux améliorent également la qualité des résultats de recherche sur Google.

2.2.    Quel intérêt pour le référencement

Alors que la collecte des données à travers Google+ permettait à Google de personnaliser les résultats de recherches, elle engendre de nouveaux défis aux sites web. Il s’agit du comportement à tenir par les sites web pour apparaître dans les résultats de recherches sur Google.

Ainsi naissent de nouvelles manières de référencer les sites web et Google+ devient un atout remarquable pour le référencement des sites web.

D’abord, il faut savoir que Google indexe les publications des utilisateurs de Google+. En insérant avec soins les mots-clés dans les titres sur Google+, les sites web augmentent leur chance d’apparaître dans les résultats de recherche.

Recherche sans Google plus VS Recherche avec compte Google plus

Les professionnels du marketing digital et les gérants d’entreprise profitent alors de cette aubaine pour augmenter la visibilité de leurs activités sur le web. Le réseau social permet de créer du trafic et d’augmenter le nombre de visiteurs vers un site web.

Toutes ces raisons justifient le succès de Google+ auprès de la communauté SEO. Il faut aussi rappeler que Google a intégré le programme Google Authorship à Google+.

En effet, Google Authorship facilite l’identification d’un contenu à partir des extraits HTML qui s’affichent dans les résultats de recherche.

Ainsi, lorsque les entreprises prennent soin de leurs profils Google+ avec une personnalisation accrue, elles améliorent leur chance d’apparaître dans les résultats de recherche de Google.

Cependant, Google met fin au programme Google Authorship en 2014 après trois ans de service.

Chapitre 3 : La chute de Google+

Malgré tous les efforts de Google pour imposer Google+ sur Internet, le réseau social n’a pas porté la promesse de ses fruits et connaît un déclin qui a conduit à sa fermeture en avril 2019.

3.1.    La face cachée de l’iceberg et le déclin de Google+

Malgré tous ses efforts, Google+ n’a pas livré la concurrence attendue à Facebook. Pire, on assistait progressivement à son déclin. Le réseau comptait en théorie environ 2,2 milliards.

Ce chiffre n’était en rien impressionnant. En réalité, tous ceux qui possèdent un compte Gmail possèdent également un profil Google+ sans pour autant se connecter souvent.

Il existe même des inscrits qui possèdent un compte, mais ne se sont jamais connectés à Google+. Ainsi, il n’y a que 6 millions d’utilisateurs actifs.

D’après une étude menée par Google lui-même, « Google+ est actuellement peu utilisé et peu engagé : 90% des sessions d’utilisateurs de Google+ durent moins de cinq secondes ».

Google rencontrait des difficultés à protéger les données de ses utilisateurs. Les hackeurs ont dérobé les données des millions d’utilisateurs dans de grandes attaques du réseau social.

La dernière attaque semble accélérer le déclin de Google+. En 2018 Google+ informait le public d’un piratage dont il était victime. L’attaque sévissait depuis 2015.

Il s’agissait d’un virus qui a permis à 438 différentes applications d’entrer en possession de données confidentielle de plus de 500 000 utilisateurs. Mais 52 millions d’utilisateurs étaient exposés à cette menace en réalité. 

12 A bug in Google plus had exposed 500 000 users data for about three years

3.2. La fermeture de Google+

Les différentes difficultés rencontrées par Google+ n’ont pas été tendres avec lui, ils l’ont conduit inévitablement à sa tombe. En décembre 2018, Google reconnaît la faible utilisation de son réseau social et décide de sa fermeture pour le 2 avril 2019.

Cependant, il permettait aux utilisateurs de télécharger toutes leurs données et photos. La fermeture a commencé progressivement et a pris fin définitivement en août de la même année.

Google convertit ensuite certaines fonctionnalités en produit autonome. Ainsi, Hangout existe toujours et reçoit des mises à jour. Il en est de même pour Google Photos et Google My Business. Dans la pratique, Google+ se transforme en un espace de travail interne aux entreprises.

Il change de nom pour devenir Google Workspace avec l’intégration de tous les produits Google. Google Workspace offre aux entreprises différents outils de collaboration.

En résumé

Pour conclure, il convient de retenir que l’aventure du réseau social Google+ était enrichissante. Il reprenait en ligne les interactions humaines dans la vraie vie. Il a permis de découvrir une nouvelle manière de référencer les sites internet.

Malheureusement, Google+ n’a pas su s’adapter aux besoins de ses utilisateurs. Il était aussi incapable d’assurer la sécurité des données de ses utilisateurs. Tout ceci a inévitablement conduit à la fermeture du réseau social.

Toutefois, Google a pu transformer certaines fonctionnalités de Google+ en produit autonome. Le géant continue toujours son aventure à la quête d’un trône dans l’univers des réseaux sociaux avec le lancement de Shoelace quelques mois après la fermeture de Google+.

Laisser un commentaire