Comment Optimiser Le Taux De Conversion ? (Guide complet)

Plus de 90% des visiteurs qui ont déclaré avoir lu les gros titres lisent également le CTA, cela explique à quel point l’optimisation de chaque élément de la page peut considérablement améliorer la conversion.

Nous aborderons dans ce guide les principales raisons pour lesquelles il est important d’optimiser le taux de conversion de votre site et les bonnes pratiques à adopter.

Pour cela, je vous invite à continuer la lecture de cet article !

Chapitre 1 : Que signifie réellement l’optimisation du taux de conversion ? 

Table des matières

Pour bien saisir le bon sens de l’optimisation du taux de conversion d’un site web, il serait important de comprendre ce qu’on entend par le taux de conversion.

1.1. Qu’est-ce qu’un taux de conversion ?

D’abord, le taux de conversion désigne le pourcentage de visiteurs qui effectuent une action définie sur un site web au cours d’une période donnée.

Parlant d’action définie, on fait référence à un engagement que vous souhaitez vraiment que les visiteurs entreprennent sur votre site web lorsqu’ils atterrissent.

Comme exemple d’engagement, vous pouvez définir des actions suivantes :

  • L’achat d’un produit ou service ;
  • L’inscription à une newsletter ;
  • La souscription à un logiciel ; 
  • Téléchargement d’un ebook gratuit ;
  • Le remplissage d’un formulaire de contact ;
  • La réponse à un sondage ;
  • Les avis clients ;
  • Etc.

C’est en fait, le taux de conversion qui vous aide à mesurer les capacités de vos pages web à convaincre les personnes visitant votre site web d’effectuer les actions que vous souhaitez.

Cela laisse à comprendre que plus votre taux de conversion est élevé, plus les objectifs de votre entreprise sont atteints.

Comment se calcule le taux de conversion ?

Sur la question de savoir comment le taux de conversion peut être calculé, le géant du web, Google, intervient en ces mots :

‘’Les taux de conversion sont calculés en prenant simplement le nombre de conversions et en le divisant par le nombre total d’interactions publicitaires pouvant être suivies d’une conversion au cours de la même période’’.

Pratiquement, lorsque votre page web arrive à convaincre 50 personnes sur 1000 à effectuer l’action souhaitée, votre taux de conversion sera égal à 5%. 

1.2. Qu’est-ce que l’optimisation du taux de conversion ?

Partant de cette définition, on peut donc dire que l’optimisation du taux de conversion (CRO) désigne le processus d’amélioration du taux de conversion.

Source : domaweb 

Autrement dit, il s’agit des pratiques SEO visant à augmenter le pourcentage de personnes qui effectuent une action spécifique sur votre site web.

L’optimisation du taux de conversion d’un site web implique des tâches de référencement naturel comme : 

  • L’analyse de données du site web en question ;
  • L’ analyse du niveau de concurrence de votre secteur d’activité ;
  • Les tests d’utilisabilité et les tests A/B ;
  • Etc.

L’optimisation du taux de conversion (CRO) consiste à tester différents éléments sur votre site web pour déterminer ce qui fonctionne le mieux pour inciter les internautes à effectuer l’action souhaitée. En optimisant les conversions, vous pouvez améliorer vos chances d’atteindre vos objectifs commerciaux.

1.3. Quels sont les éléments d’optimisation du taux de conversion ?

Voici quelques éléments à grâce auxquels vous pouvez améliorer le taux de conversion de votre site web :

1.3.1. La page d’accueil

La page d’accueil est un des endroits de votre site web qui reçoit le plus d’interactions de vos visiteurs, car beaucoup de personnes l’utilisent comme un guide pour explorer plus profondément les pages de votre site web.

Puisque c’est l’endroit où la plupart des visiteurs de votre site web commencent par faire leur première impression sur votre entreprise, une page d’accueil est censée comporter des éléments qui attirent l’attention.

Par exemple, une page d’accueil avec une vidéo de démonstration ou animation peut facilement améliorer le taux de conversion, car selon les statistiques, près de 75% des personnes ont déclaré avoir été convaincues d’acheter quelque chose grâce à une vidéo de démonstration de produit.

Pour tout dire, une page d’accueil bien organisée et attrayante est susceptible de convaincre les personnes à se convertir. 

1.3.2. La page de destination

Généralement, lorsque vous exécutez des campagnes de vente en ligne, vous redirigez les trafics vers une page de destination où le prospect peut être converti.

Il s’agit d’une page spécifique lorsque vous mettez en place un processus de vente en ligne.

Les pages de destination sont conçues pour prendre des mesures, elles sont donc plus faciles à optimiser pour les résultats.

Ainsi, lorsque vous présentez aux prospects des pages de destinations attrayantes, vous pouvez les convertir aussi facilement.

1.3.3. La copie web

Un contenu hautement qualitatif est ce que recherchent les utilisateurs ainsi que les moteurs de recherche.

Un site web avec le plus beau design ne peut retenir l’attention que si le contenu qu’il contient est accrocheur. Et le contenu qui convertit les prospects en clients fidèles commence par un titre super intéressant et explicite.

1.3.4. Le blog

Aujourd’hui, les blogs sont devenus un moyen de développement de sites web et de conversions utilisés par la plupart des propriétaires de sites web. 

Le blog offre de meilleures opportunités de conversion, car c’est là où vous éduquez et apportez de la valeur à votre public.

Vous pouvez produire un contenu réfléchi spécifiquement ciblé sur votre public. Vous pouvez également utiliser des stratégies d’appel à l’action qui dirigent les acheteurs directement vers la page de vente. 

1.3.5. Appel à l’action

Lorsque le visiteur atterrit sur votre page web, il ne sait certainement pas ce que vous offrez comme vous le savez.

Ce sont des appels à l’action qui informe finalement les visiteurs de ce que vous leur offrez.

C’est en fait un mécanisme utilisé pour amener votre visiteur à agir, c’est-à-dire, accomplir l’action que vous avez définie. Il peut s’agir de cliquer sur un lien, s’inscrire pour un rapport gratuit ou acheter un produit.

Pour cela, un bon appel à l’action se base sur une raison spécifique ou la psychologie derrière ce qui fait cliquer les gens. 

1.3.6.La navigation

La facilité de navigation sur votre site ne peut être jugée que par les visiteurs qui atterrissent sur vos pages web.

Puisque les visiteurs ont des idées préconçues sur le placement et la façon de cliquer sur des butons sur vos pages, ils ne resteront pas si cela ne convient pas à leurs attentes.

1.4. Quelles sont les différences et les similitudes entre le CRO et le SEO ?

Pour comprendre ce qui différencie et rapproche l’optimisation du taux de conversion et le référencement naturel, nous devons rappeler le sens de chacun de ces termes.

Sens du CRO

En rappel, l’optimisation du taux de conversion (CRO) consiste à comprendre ce qui motive et persuade vos consommateurs potentiels afin de leur offrir la meilleure expérience utilisateur possible. 

Il peut s’agir d’utiliser un jargon spécifique à un groupe de consommateurs, d’utiliser des éléments culturellement pertinents qui les mettent à l’aise, de faire référence à des choses qui leur sont familières ou de les encourager simplement à cliquer sur un bouton.

Dans le même temps, CRO consiste à rechercher les obstacles qui peuvent faire partir vos clients sans atteindre l’objectif principal de la page.

En un mot, la clé d’un bon taux de conversion est de comprendre ce que vos utilisateurs veulent, c’est-à-dire, leurs besoins réels.

Sens du SEO

Si l’on s’en tient à la définition, l’optimisation pour les moteurs de recherche permet d’obtenir un classement élevé d’un site Web dans les résultats de recherche organiques.

Lorsque vos pages apparaissent en haut sur les pages de résultats de recherches pour certains mots-clés, toute personne effectuant une recherche à l’aide de ces mots-clés est susceptible de mieux découvrir votre site et le visitera.

Comprendre l’intention et le comportement de votre public cible en matière de recherche devrait être une priorité absolue. 

En concevant l’architecture de votre site web en tenant compte de cette compréhension, vous maintiendrez une connexion étroite entre vous et le consommateur. 

L’analyse continue des données clientes, de la fidélisation, de la valeur de vie du client, vous permet de découvrir des possibilités de nouveau contenu que la recherche traditionnelle de mots-clés ne peut pas détecter.

CRO et SEO : Différence et similitude

D’abord, le référencement vise à augmenter le nombre de personnes qui visitent un site, tandis que le CRO cherche à transformer ces visiteurs en clients ou en abonnés.

Si vous avez déjà atterri sur une page après avoir effectué une recherche et après la lecture une fenêtre vous invite à vous abonner pour obtenir plus de contenu, alors vous avez déjà assisté à l’interdépendance entre le SEO et le CRO.

Alors que le référencement se charge d’attirer les utilisateurs, le CRO s’assure qu’ils restent et prennent les mesures souhaitées. 

En d’autres termes, le référencement répond à un besoin dans sa phase initiale, tandis que le CRO s’assure que les besoins sont satisfaits afin que les utilisateurs soient incités à agir.

Le référencement est important pour générer une notoriété de marque, si votre contenu est bien classé pour des mots-clés spécifiques, davantage de personnes visiteront votre site web et découvriront votre entreprise. Le référencement peut attirer des acheteurs potentiels que le marketing n’aurait pas pu atteindre autrement.

En revanche, CRO aide à transformer ces clients latents en consommateurs en leur donnant des ressources à examiner et à déterminer ce qu’ils doivent faire une fois qu’ils ont atterri sur un site Web.

Chapitre 2 : 10 raisons pour lesquelles vous devez optimiser votre de taux de conversion

L’optimisation du taux de conversion de votre site web occasionne plusieurs avantages dont voici quelques-uns :

2.1. CRO aide à gagner plus de clients à moindre coût

D’abord pour le commerce électronique, l’optimisation du taux de conversion concourt considérablement à la réduction du coût par acquisition.

De plus, lorsque vous optimisez constamment votre boutique en ligne, vous serez plus enclin à comprendre vos clients afin de les attirer plus naturellement sur vos pages.

L’optimisation du taux de conversion rend l’expérience utilisateur meilleure, ce qui attire plus de prospects sur votre site web.

Par ailleurs, les stratégies d’optimisation de taux de conversion consistent à rendre votre boutique en ligne ou page web suffisamment engageante pour capter l’attention de l’acheteur et le retenir longtemps pour en faire un client fidèle.

2.2. CRO vous aide à mieux comprendre vos clients

Pour que n’importe quel type de marketing numérique que vous entreprenez connaisse du succès, vous devez nécessairement savoir à qui vous vous adressez et ce qu’ils recherchent réellement comme produit ou service.

Évidemment, le buyer persona est le moyen standard le plus utilisé par les spécialistes du marketing pour essayer de comprendre qui sont leurs clients idéaux. Il est établi sur la base des informations d’identification comme l’emplacement, l’âge, les intérêts et la démographie qui dessinent le statut de vos clients.

Bien que le buyer persona est une stratégie éprouvée pour étudier le marché, il n’est pas efficace lorsqu’il s’agit de comprendre le comportement des utilisateurs sur votre site.

En revanche, l’étude et l’optimisation du taux de conversion sont le moyen idéal pour comprendre la façon dont les clients naviguent sur votre site web.

Par exemple, vous pouvez vous servir des cartes thermiques et d’autres outils CRO pour enregistrer des sessions utilisateur afin d’identifier vos points faibles.

Une boutique en ligne appelée Slide Shop confirme d’avoir utilisé cette stratégie pour accroître le taux d’engagement sur ces pages de 8,9%, ce qui a considérablement augmenté leur taux d’ajout au panier de 34%.

En plus de cela, Slide Shop notifie que grâce aux cartes thermiques et d’autres outils de CRO, ils ont pu identifier les parties de leur site web qui ne reçoivent pas d’engagement.

2.3. CRO aide à améliorer la réputation de marque 

L’optimisation du taux de conversion consiste en partie à améliorer le parcours client, ce qui constitue aux yeux de vos clients une preuve authentique que vous vous souciez réellement de leur expérience avec votre marque.

En réalité, l’optimisation du taux de conversion ne consiste pas seulement à provoquer un achat chez le visiteur, mais elle aide aussi ces utilisateurs à découvrir la vraie valeur que vous proposez en leur garantissant une satisfaction certaine.

Puisque le visiteur est en quête d’une solution pour atteindre ses objectifs ou résoudre un problème, il a besoin d’une garantie pour faire confiance à votre marque.

À cet effet, une amélioration du taux de conversion comme une mise à jour de la couleur de marque de façon moderne peut augmenter la confiance chez les visiteurs.

Les clients essaient souvent plusieurs options différentes avant de prendre une décision ou un achat final, il est donc important de vous distinguer en offrant une valeur unique et une image de marque cohérente à vos clients.

2.4. CRO réduit le taux de rebond 

L’amélioration du taux de conversion fait progresser davantage les visiteurs dans l’entonnoir de conversion, ce qui implique moins de taux de rebond.

En réalité, le souhait de tout propriétaire de site web est que le visiteur parcourt plusieurs pages de son site web et consomme le contenu ou effectue une autre action considérable.

Vous vous demandez certainement de quelles manières l’optimisation du taux de conversion réduit concrètement le taux de rebond.

  • Amélioration de la lisibilité : L’optimisation de taux de conversion consiste à réduire les gros morceaux de textes, utiliser les puces pour aérer le contenu, utiliser les paragraphes courts et des phrases simples. Pour tout dire, l’optimisation du taux de conversion rend les pages facilement lisibles, ce qui donne l’envie aux visiteurs d’y passer assez de temps et d’explorer plus de pages jusqu’à atteindre vos offres ;
  • Éviter les popups : Les popups sont souvent embarrassantes pour le contenu principal de la page. Les visiteurs ont besoin de se concentrer sur ce qui les a amenés sur votre site web et le contraire les fera simplement partir. A cet effet, l’optimisation de taux de conversion inclut cet aspect pour faciliter la lecture du contenu aux visiteurs de votre site web ;
  • Optimisation du temps de chargement : 47% des utilisateurs s’attendent à ce qu’une page web se charge en deux secondes, donc plus elle se charge rapidement, plus ils sont susceptibles de rester ;
  • Inclusion d’un appel à l’action clair : Un appel à l’action clair est moins susceptible de confondre vos visiteurs et aidera à clarifier l’intention de l’utilisateur. Pour ce faire, l’optimisation du taux de conversion consiste à utiliser des CTA attrayants qui encouragent les visiteurs à cliquer sur une autre page de votre site web, que ce soit le panier ou une page de destination pour un téléchargement gratuit. De plus, CRO implémente l’interconnexion dans les blogs et les pages de destination afin que les visiteurs puissent accéder facilement et rapidement à la page de destination qui leur est la plus précieuse.

2.5. CRO offre un avantage compétitif

L’optimisation du taux de conversion offre un avantage concurrentiel en ce sens qu’elle donne l’impression à vos clients que vous faites des efforts chaque jour pour faire progresser votre entreprise.

Puisque, selon la théorie de la concurrence, vous n’avez pas besoin d’être tout à faire meilleure que la concurrence, un léger avantage suffit pour vous procurer plus de vente.

Ainsi, l’optimisation de votre taux de conversion rend votre site légèrement plus attrayant, plus convaincant et convertissant, ce qui vous démarque facilement de la concurrence.

2.6. CRO aide à créer des campagnes publicitaires plus ciblées et plus rentables

L’amélioration de votre taux de conversion provoque une croissance commerciale, un accroissement considérable du trafic organique et une rentabilité améliorée.

Avec tout cet environnement favorable, vous avez de la facilité à créer des publicités qui fonctionnent le mieux.

En particulier, les publicités sociales sont extrêmement bénéfiques pour les entreprises de commerce électronique, car elles apportent plus de prospects, de trafic et vous aident à obtenir des données précieuses que vous pouvez utiliser pour créer des campagnes publicitaires ciblées et payantes et maintenir le cycle de réussite.

De plus, le paiement par clic (PPC) devient de plus en plus coûteux avec le temps, même s’il peut générer un trafic élevé. Cependant, pour les petits détaillants de commerce électronique, les PPC sont une entité luxueuse.

Bien que le PPC puisse vous aider à attirer l’attention, il devient moins important, car tous les clics ne se convertissent pas en ventes, ce qui rend le CRO encore plus attrayant car vous pouvez construire votre marque sans frais supplémentaires.

Le PPC n’est pas le seul coût qui augmente en ligne. Le marketing numérique en général, ainsi que le marketing hors ligne comme la presse écrite et la télévision, devraient devenir plus chers qu’auparavant.

L’objectif principal du marketing est de guider les utilisateurs vers votre boutique de commerce électronique. Mais si vous n’avez pas le budget pour cela, le CRO est le moyen le plus abordable et le plus efficace d’augmenter le nombre de visiteurs de pages et de conversions tout en luttant contre la hausse du coût du numérique. 

2.7. CRO renforce la confiance

Le principe de base pour que vous puissiez réaliser vos objectifs de ventes en ligne est d’inspirer de la confiance aux personnes à qui vous proposez des produits ou services.

En effet, l’optimisation du taux de conversion implique un marketing cohérent qui inspire de la confiance aux visiteurs, car ils peuvent apprendre davantage sur votre entreprise et obtenir la garantie que votre produit ou service peut les satisfaire.

De plus, vous saurez exactement quand et de quelle manière cibler vos clients avec les bonnes offres.

En plus de cela, CRO vous aide à optimiser la conception de votre site web pour permettre aux utilisateurs de trouver plus facilement ce dont ils ont besoin, ou du moins de comprendre rapidement comment le trouver.

Ceci est particulièrement important, car de nombreuses études psychologiques ont prouvé que les consommateurs à l’ère numérique ont une durée d’attention courte.

Plus il est rapide pour eux de trouver ce dont ils ont besoin sur votre site, plus ils reviendront en raison de l’expérience utilisateur. Les consommateurs veulent un site qui leur offre facilement ce qu’ils veulent, quel que soit le prix, et CRO aide à éviter tout ce qui bloque la navigation en augmentant les chances d’attirer leur attention.

2.8. CRO vous fait gagner plus de prospects

Lorsque vous optimisez différents éléments de votre site dans le but d’améliorer votre taux de conversion, cela agit en conséquence sur les résultats de génération de leads.

En effet, vous pouvez apprendre encore plus rapidement de choses sur vos visiteurs afin d’identifier qui sont les vraies cibles.

Le processus d’optimisation du taux de conversion inclut des moyens d’assistance en fonction de vos produits ou services. Ainsi, lorsque les visiteurs se sentent considérés et entretenus, ils vous recommanderont.

Lorsque vous encouragez les visiteurs à forte intention à effectuer des actions spécifiques, ils peuvent facilement devenir des prospects qualifiés pour le marketing et passer à l’action.

Par exemple, si vous constatez que les visiteurs qui s’inscrivent à des essais gratuits convertissent moins que ceux qui s’inscrivent à des démos de produits, vous pouvez optimiser votre site et les chemins de conversion pour ceux qui réservent des réunions ou des démos avec un commercial.

2.9. CRO augmente les revenus et les bénéfices

En réalité, un excellent taux de conversion n’implique pas une augmentation de coûts supplémentaires pour votre entreprise.

Vu que l’optimisation du taux de conversion ne demande que de retouches de certains éléments de votre site ou pages web, vos coûts fixes ainsi que les frais publicitaires resteront constants sans aucune augmentation.

Ainsi, lorsque vous supprimez les coûts variables comme les heures supplémentaires et des frais supplémentaires pour la publicité, vous pouvez avoir encore plus d’argent pour mieux développer votre entreprise.

CRO vous permet d’économiser l’argent que vous auriez autrement dépensé en publicités PPC et/ou en efforts de marketing numérique juste pour optimiser votre site Web. 

Vous constaterez que vous dépensez moins d’argent par client tout en gagnant plus d’argent.

2.10. CRO rassemble les données client pour un business Intelligent

L’optimisation du taux de conversion consiste en premier lieu à collecter des données et mieux connaître les clients que vous ciblez. 

L’analyse de ces données vous permet de comprendre comment les utilisateurs se comportent lorsqu’ils atterrissent sur votre site web afin que vous puissiez savoir sur quoi vous concentrer le mieux.

Les données quantitatives fournissent des informations sur quoi, quand et comment les clients effectuent des actions menant à un achat, tandis que les données qualitatives se concentrent sur les raisons pour lesquelles ils font les choses. 

Ces données, généralement recueillies par des enquêtes, des entretiens et des plaintes, peuvent vous aider à comprendre les points faibles de vos clients et leur expérience avec votre site web.

Connaître ces faits vous permet d’adapter votre interface en ligne et votre offre de produits pour mieux répondre aux besoins de vos clients.

Chapitre 3 : Comment améliorer le taux de conversion en se basant sur le besoin de l’utilisateur ?

Si vous avez un site web ou une boutique en ligne, la satisfaction des besoins des clients doit être le fondement de vos activités quotidiennes.

C’est pourquoi les grandes marques passent jusqu’à 70 % de leur temps à faire des recherches sur les clients afin de comprendre réellement leurs besoins et dans quelle mesure elles peuvent les satisfaire.

En vrai, il n’y a pas une règle standard qui définit les meilleures façons de comprendre le besoin des clients, mais ce qui vous donnera un pas d’avance est de les écouter, de comprendre ce qu’ils veulent puis d’agir. 

3.1. Différents types de besoins des clients

Voici comment vous pouvez identifier les différents types de besoin de votre public :

3.1.1. Définir les besoins des clients avec les buyer personas

Avant même de créer une offre en ligne, vous devez réfléchir à la personne qui peut être votre client idéal et pour quelle raison elle doit acheter chez vous.

Une meilleure façon d’y arriver très rapidement est de définir un statut, c’est-à-dire un buyer personas de votre cible.

Il s’agit d’une description détaillée du consommateur auprès duquel vous souhaitez acheter votre produit, jusque dans les moindres détails.

Les précisions les plus détaillées sur vos clients sont nécessaires si vous voulez réellement comprendre à qui s’adresser.

Lorsque vous trouvez le profil parfait qui convient à vos offres, vous pouvez commencer à façonner chaque aspect de votre entreprise pour attirer plus les personnes du même statut et d’en faire de clients fidèles.

Le buyer personas inclut des détails comme le nom, la situation familiale, les habitudes de consommation et plus encore. 

Avec votre public cible bien définie, vous aurez moins de difficultés à obtenir des conversions. Néanmoins, pour augmenter vos chances, voici quelques astuces à pratiquer : 

  • Vous devez correspondre votre offre, vos produits et vos communications uniques aux habitudes de dépenses de vos clients ;
  • Construisez des titres qui attirent l’attention avec des effets d’urgence ou des avantages financiers clairs ;
  • Proposer des offres spécifiques à vos clients, par exemple vendre les stocks indésirables à prix réduit tout en réalisant un profit ;
  • Proposer aux clients un processus de paiement rapide, ils n’ont certainement pas besoin d’un compte client pour passer à la caisse.

Pour tout dire, le buyer personas permet d’apporter une clarté sur votre cible et cette clarté vous permet aussi de communiquer efficacement votre offre.

3.1.2. Identifier les points faibles et les attentes des clients

Les points faibles de vos clients peuvent sembler difficiles à repérer que les clients eux-mêmes. Ces points faibles peuvent se regrouper dans les catégories suivantes :

  • Problèmes financiers : En quête d’une solution, vos prospects ont déjà dépensé trop d’argent qu’ils souhaiteraient réduire leurs dépenses ;
  • Problèmes de productivité : Vos prospects perdent trop de temps à utiliser leur fournisseur ou solution/produits actuels qu’ils préfèrent passer leurs temps sur quelque chose d’autre ;
  • Points faibles du processus : Les prospects souhaiteraient faire partir de votre processus interne. Ils préfèrent que vous ayez moins de clients prioritaires comme eux ;
  • Problèmes d’assistance : Les prospects manquent de l’assistance qu’il faut surtout aux étapes les plus complexes d’un processus de vente.

C’est une fois passée cette étape d’identification de points faibles de vos clients que vous pouvez commencer par réfléchir à comment proposer votre produit ou service à un problème spécifique.

Pour cela, vous pouvez surfer sur les forums communautaires, les groupes Facebook, Quora, Reddit afin de faire quelques petites enquêtes sur vos consommateurs.

3.1.3. Comprendre les comportements des clients 

Maintenant que vous savez qui sont vos clients idéaux et ce qu’ils ont comme points faibles, vous devez aussi chercher à comprendre la façon dont ils recherchent des solutions à leur problème sur Internet.

Le moyen le plus simple et populaire que vous pouvez utiliser pour étudier le comportement des clients en ligne est de construire une cartographie du parcours client.

La cartographie du parcours client consiste à faire une représentation graphique détaillée du parcours client en tenant compte des points de contact critiques entre le client et une marque avant, pendant et après l’achat. 

Source : talkwalker 

Ce modèle vous permet de mieux comprendre le temps, les efforts et l’expérience auxquels votre client peut faire face.

De plus, cela vous donne de bonnes idées sur les différentes manières et le moyen d’aborder plus facilement vos clients.

Par exemple, vous pouvez connaître le canal le plus approprié pour proposer vos offres à votre client cible.

3.1.4. Quantifier la recherche client

Une fois que vous savez comment votre cible peut se comporter en ligne pour rechercher des solutions à ses problèmes, il est important de faire des hypothèses sur des questions critiques en vous basant sur ses points faibles et son parcours :

  • Quels étaient les 3 principaux problèmes des clients ? C’est ainsi que vous pouvez adapter votre produit de façon correcte à cette cible, car ils recherchent le produit spécifique pour résoudre leurs problèmes ;
  • Comment les clients ont-ils trouvé une solution à leur problème ? Cela vous aide à comprendre les endroits où vous pouvez approcher et convertir les clients ;
  • Quelles questions les clients se posaient-ils avant d’acheter ? Cette question vous permet de comprendre les mauvaises expériences que vos clients ont euse avec d’autres marques et dans quelle mesure vous pouvez remédier à cela ;
  • Quel aspect du produit a le plus attiré les clients ? Cela vous aide à construire un message qui parle aborde directement leurs attentes ;
  • Quelles fonctionnalités étaient les plus importantes pour les clients ? La réponse à cette question vous permettra de savoir ce qu’il faut mettre le plus en valeur dans vos messages ;
  • Qu’est-ce qui a finalement convaincu les clients d’acheter ? Cette question vous donne une idée de ce que les clients peuvent apprécier lorsqu’ils consomment votre produit que d’autres.

3.2. Comment trouver les besoins des clients ?

Dans le web marketing aujourd’hui, il existe plusieurs moyens de trouver et d’aborder les clients en ligne. 

Pour obtenir des données quantitatives et qualitatives sur vos clients, voici quelques moyens simples à emprunter :

3.2.1. Enquêtes auprès des clients

Voici quelques conseils à garder à l’esprit si vous voulez que vos enquêtes recueillent réellement des informations fiables sur vos consommateurs :

  • Posez les bonnes questions : Posez uniquement des questions en rapport avec l’objectif de votre enquête, et évitez toute formulation excessive ou tout jargon embarrassant. Vos enquêtes seront ainsi plus concises et plus faciles à remplir ;
  • Utilisez la méthode KISS (Keep It Short, Silly) : C’est un excellent moyen de maintenir l’attention et l’engagement de votre utilisateur. Posez des questions de la manière la plus courte possible et gardez un ton décontracté avec un texte léger. Parlez-leur directement, d’humain à humain, pour obtenir des réponses authentiques ;
  • Pour obtenir les meilleurs résultats, alternez entre les questions de type ‘’oui/non’’ et les questions ouvertes : Par exemple, si vous prévoyez une réponse directe, formulez la question de façon à permettre au  consommateur de répondre par ‘’Oui’’ ou ‘’Non’’. Non seulement cela fera gagner du temps à vos utilisateurs, mais aussi, cela leur évitera de se sentir dépassés. Pour mieux comprendre l’état d’esprit de vos clients, posez des questions ouvertes impartiales qui encouragent les commentaires honnêtes ;
  • Des études montrent que les taux de réponse aux enquêtes augmentent lorsque vous proposez une incitation.

Bien que vous puissiez exécuter des enquêtes par le biais d’une fenêtre contextuelle sur votre site web, la plupart des entreprises choisissent plutôt d’envoyer un courrier électronique à leurs clients. De cette façon, les clients peuvent répondre au moment qui leur convient sans se sentir importunés.

3.2.2. Interviewez vos clients

Le concept intrigant de ‘’penser comme un consommateur’’ nous permettra de mener des recherches et de faire des études qualitatives. Pour penser comme quelqu’un, il faut passer du temps à parler avec lui.

Votre objectif doit être de vous engager autant que possible auprès de vos clients. 

Cette interaction permet d’apporter des réponses détaillées et personnalisées à des questions plus ouvertes. Et une fois que vous avez appris à comprendre leur langage, tout sera plus facile pour vous à l’avenir.

Pour établir un lien plus efficace avec les clients, utilisez des canaux de chat en direct ou des fenêtres contextuelles pour encourager la communication.

Si vous disposez des ressources nécessaires, contactez vos clients par téléphone afin de discuter plus en détail de leurs difficultés, de leurs besoins et de leurs défis.

3.3. Comment comprendre les besoins des clients pour stimuler les ventes ?

Si vous souhaitez consacrer du temps et d’autres ressources à vos clients, il est important de se mettre à leur place pour comprendre leur ressentiment et leurs attentes.

Lorsque vous vous mettez à leur place, cela vous permet d’anticiper leurs sentiments et leurs réactions dans différents scénarios. 

Si, par exemple, vous vendez des vêtements, il serait logique que vous achetiez aussi occasionnellement des vêtements ou d’autres articles en ligne.

C’est ainsi que vous pouvez comprendre ce qui suscite certaines réactions chez vos consommateurs.

Toutefois, il faut noter que cette approche ne marche pas toujours, car nous sommes des êtres individuels et nous avons chacun nos manières de voir les choses.

C’est pourquoi, avant de prendre une décision commerciale, il faut toujours commencer par tester ses hypothèses.

Chapitre 4 : Comment améliorer le taux de conversion en se basant sur le contenu ?

Un produit de qualité ne se vend pas toujours tout seul, il faut parfois un excellent contenu imposant pour guider les clients intéressés vers le bouton d’achat.

Les activités d’une marque aujourd’hui sur internet se font à partir du contenu, cela signifie qu’on ne peut espérer une conversion qu’à l’aide d’un contenu.

D’ailleurs, voici quelques chiffres qui nous en donnent la preuve :

  • Le marketing de contenu obtient trois fois plus de prospects que les publicités payantes ;
  • Un contenu de qualité peut générer trois fois plus de prospects que le marketing sortant et coûte 62% moins cher ;
  • 60% des personnes sont inspirées à rechercher un produit après avoir lu du contenu qui en parle.

En règle générale, nous produisons du contenu pour, non seulement, donner de la valeur à notre public cible, mais aussi gagner du trafic. 

Donc, en simplifiant cela, un contenu de qualité peut être défini comme un contenu qui apporte efficacement de la valeur et gagne du trafic. Sans l’un ou l’autre de ces éléments, votre contenu n’aura pas de grand effet sur la croissance de votre entreprise.

4.1. Comment créer un contenu qui se base sur un état d’esprit ?

Pour réussir un argumentaire de vente, une présentation, une opération commerciale ou la création d’une marque, vous devez avoir le bon état d’esprit. 

Votre contenu ne fait pas la différence, tout ce que vous écrivez sur votre page doit avoir pour but d’offrir de la valeur au lecteur et, par conséquent, de l’inciter à prendre les mesures au profit de votre marque.

L’état d’esprit de l’échange de valeur repose sur l’idée que vous pouvez convaincre quelqu’un de faire une action sans avoir besoin de dire quoi que ce soit. Qu’il s’agisse de s’inscrire à votre liste de diffusion ou d’acheter un produit sur vos pages, si le contenu est excellent, il le fera de lui-même.

Voici quelques conseils pour créer de la valeur et créer un contenu digne de confiance :

4.1.1 Rédiger du contenu exclusif pour les points faibles des clients

Si nous pouvons nous mettre à la place de nos prospects, nous saurons mieux  les comprendre. Après tout, la douleur est l’une des raisons les plus importantes pour lesquelles les gens passent à l’action. 

Lorsque vous savez les problèmes auxquels votre prospect est confronté, vous avez une chance de :

  • Créer du contenu didactique pour répondre aux problèmes des clients via un blog ou une campagne de courrier électronique. Il s’agit des informations gratuites, généralement axées sur votre produit ou service, qui visent à répondre aux préoccupations du lecteur. Un contenu plein de ressources est utile et peut vous aider à vous établir en tant que leader du secteur aux yeux de l’utilisateur ;
  • Utiliser ces informations pour promouvoir votre produit ou votre page de renvoi. Vous pouvez écrire un contenu convaincant qui aborde l’utilité de votre produit par rapport à leurs problèmes.

Le contenu axé sur le problème de votre public et qui explique comment une solution concrète est susceptible de renforcer la crédibilité de votre marque. 

La crédibilité à son tour implique la confiance et la confiance augmente, en conséquence, les taux de conversion.

4.1.2. Soyez focus sur les valeurs de votre contenu

La réalité est que les clients potentiels ne se soucient vraiment pas de votre opinion, ils s’intéressent plutôt à la manière dont votre produit peut les aider. 

Il est donc essentiel d’écrire un contenu approfondi qui aborde ce qu’ils veulent entendre.

Cela devient de plus en plus important lorsque vous rédigez des titres et des informations commerciales, car vous devez plutôt vous concentrer sur la manière dont le lecteur peut améliorer sa situation lorsqu’il utilise votre produit ou service.

4.1.3. Créez des titres convaincants

Le titre est le premier message que votre public peut lire pour décider de continuer la lecture de votre contenu ou en passer.

Même si vous écrivez l’email le plus percutant, mais que le titre ne suscite pas l’attention du destinataire, il ne l’ouvrira tout simplement pas.

Si vous parvenez à les convaincre les lecteurs avec votre titre à lire votre message, vous les avez déjà mis sur la bonne voie.

Maintenant, il suffit que chaque ligne du corps du texte continue à les conduire vers l’objectif qui est le ‘’Call To Action’’.

4.1.4. Gardez le titre pertinent 

Les titres non pertinents laisseront à votre prospect sans aucun sentiment ni de réactions.

En tant qu’entreprise, vous avez, généralement, une seule chance de faire une bonne première impression. D’ailleurs, 3 secondes suffisent pour que les clients prennent une décision d’achat après avoir lu votre message.

Cependant :

  • N’utilisez pas de titre de clickbait ;
  • Ne faites jamais de promesse dans le titre si votre produit ne peut pas la tenir.

En utilisant des titres ciblés et pertinents, vous pouvez éliminer les personnes qui ne sont pas intéressées par ce que vous vendez. En tant que spécialiste du marketing, si vous comprenez les désirs de vos clients en plus de ces concepts, vous pouvez générer des titres qui authentifient vos produits et les aident à se vendre rapidement.

4.2. Comment rédiger un contenu de qualité

Maintenant que vous pouvez élaborer et créer des titres qui se vendent, il est temps de prêter attention à la prochaine étape du processus qui est la création du corps du contenu.

Plus que de simples mots et images, le contenu textuel est votre chance de conclure l’affaire avec des prospects en établissant une connexion, en comprenant leurs points faibles et en les influençant leurs émotions pour qu’ils agissent.

Très souvent, les entreprises donnent la priorité à leurs produits plutôt qu’à leurs clients. Or, ce qui intéresse vraiment les consommateurs, ce sont les avantages et les capacités de ces produits, et non les caractéristiques techniques. 

C’est pourquoi il est si important de commercialiser vos produits de manière à mettre en évidence la façon dont ils amélioreront la vie de vos clients, plutôt que de vous concentrer sur les détails les plus infimes.

4.2.1. Choisissez judicieusement le type de contenu

Un contenu de qualité ne se limite pas à de bons articles de blog ou à une bonne rédaction de produits.

Certains types de contenu populaire peuvent vous aider à augmenter les conversions, en particulier à long terme. 

Vous pouvez donc commencer à expérimenter certains d’entre eux pour développer progressivement votre clientèle fidèle et attirer du trafic vers votre magasin.

  • Billets de blog

Le marketing de contenu se présente sous de nombreuses formes, mais la plus courante est le format d’un article de blog.

Ces articles sont relativement faciles à produire, peuvent porter sur n’importe quel sujet, à condition qu’il intéresse votre public, et sont soumis à peu de restrictions. Les blogs couvrent généralement une variété de sujets et de types d’articles.

Selon l’étude menée par BuzzSumo sur 100 millions d’articles, les gens ont plus tendance à partager des listes, des infographies et des posts qui commencent par le mot ‘’Quoi’’ ou répondent à une question ‘’pourquoi’’.

La création d’articles de blog de haute qualité est déterminée par le type de contenu que vous aimeriez créer. 

Si vous recherchez des infographies, vous devez accorder une attention particulière à la qualité et à l’attrait visuel de vos créations, soit en utilisant des outils gratuits pour créer des infographies, soit en faisant appel à un professionnel pour concevoir l’apparence parfaite.

Lorsque vous produisez du contenu de liste, n’oubliez pas qu’il doit informer vos visiteurs des choix qui s’offrent à eux et les aider à choisir. 

En outre, l’approche du ‘’Top 10’’ est toujours efficace, mais vous pouvez proposer des centaines de suggestions et de ressources à consulter ultérieurement.

S’il s’agit d’un guide pratique, gardez à l’esprit qu’il sera beaucoup plus utile s’il aborde réellement une question importante de votre public cible.

Les entreprises de commerce électronique prêteront une attention particulière à un guide pratique sur la création d’un entonnoir de vente à fort taux de conversion. 

Et comme les guides pratiques peuvent être longs, décomposez-les à l’aide de listes de contrôle, de citations et de puces pour permettre aux lecteurs de les parcourir aussi rapidement que possible.

Le plus important est de rendre vos contenus de blog lisibles en les numérotant et en leur donnant une image de marque appropriée.

  • Articles longs

Les articles longs sont une forme de blog, mais ils peuvent aussi être un éditorial, un slogan entier ou une étude complète sur plusieurs thèmes. 

Ce qui est intéressant au sujet des contenus longs est que les gens aiment partager des articles longs de plus de 2 000 à 10 000 mots sur Facebook et les contenus de plus de 10 000 mots sur Pinterest.

Source : amazonaws 

Pour créer des articles longs de qualité, vous devrez effectuer des recherches et produire un contenu à la fois substantiel et approfondi. 

Pour éviter d’avoir à produire un article encombrant à cause de son volume, décomposez-le en différentes parties ou chapitres.

Recherchez régulièrement des ressources et des statistiques auprès des experts du secteur pour vous aider à produire quelque chose de meilleur et de plus récent.

  • Études de cas

Depuis des millénaires, les histoires constituent l’une des méthodes de communication les plus anciennes et les plus efficaces.

Tout le monde aime les histoires parce qu’elles nous aident à donner un sens au monde qui nous entoure. En plus, elles donnent un sens et illustrent nos expériences, qu’elles soient positives ou négatives. 

Ainsi, les études de cas regorgent d’exemples montrant comment le pouvoir d’une bonne histoire peut transcender le temps et les cultures. 

Les études de cas sur le commerce électronique sont pertinentes pour tous, des débutants aux petites entreprises en passant par les géants du secteur, car elles montrent les défis qui ont été relevés et surmontés pour atteindre le succès. 

C’est exactement ce que vous devez recréer comme message de marque pour promouvoir vos produits et services.

Les histoires personnelles sur des projets d’entreprise, qu’il s’agisse d’échecs ou de réussites, peuvent intéresser votre public plus que la simple énumération des caractéristiques du produit. Racontez comment vous avez utilisé votre produit pour réussir ou aider quelqu’un d’autre à atteindre ses objectifs dans la vie. 

Grâce à votre expérience, les clients potentiels comprendront plus facilement comment votre produit peut leur être utile.

  • Livres électroniques

Les livres électroniques sont depuis longtemps une forme puissante de contenu marketing.

Malgré le fait que le contenu se présente sous diverses formes, des vidéos YouTube aux articles de blog, les livres électroniques ont toujours un avantage sur les autres types de documents écrits, car ils sont téléchargeables. 

Ils sont faciles à stocker sur des gadgets numériques tels que les smartphones, les ordinateurs portables, les lecteurs de livres électroniques, etc. 

Les utilisateurs semblent accorder plus d’importance à la possession d’un livre électronique qu’à la simple lecture de documents en ligne.

Si vous souhaitez distribuer des eBooks, réfléchissez d’abord aux besoins de l’utilisateur et à la meilleure façon de l’attirer. 

Offrir un livre électronique en échange de coordonnées est souvent plus efficace que de demander à l’utilisateur de s’abonner à une lettre d’information, car il sait clairement ce qu’il obtient en retour. 

Vous pouvez également offrir vos eBooks en cadeau, les nouveaux abonnés seront particulièrement reconnaissants. 

Si vous avez suffisamment d’eBooks, transformez-les en séries de publications hebdomadaires ou mensuelles envoyées directement dans la boîte de réception de vos abonnés pour les éduquer. 

Non seulement cette méthode est efficace pour maintenir l’engagement des anciens clients, mais vous pouvez même regagner l’intérêt de ceux qui n’ont pas interagi avec votre marque depuis un certain temps.

  • Webinaires et cours en ligne

En tant que spécialiste du marketing B2B, les webinaires et les cours en ligne doivent être au cœur de votre stratégie de contenu. En fait, 66% des spécialistes du marketing pensent que les webinaires sont une forme efficace de marketing de contenu B2B. 

Les webinaires et les cours en ligne vous aident à augmenter le trafic, à établir des relations avec les influenceurs et à générer des prospects. Pour proposer des webinaires et des cours en ligne exceptionnels, vous avez besoin de bons outils.

Bien que la plupart des webinaires consistent en des sessions préenregistrées, ils ne nécessitent généralement pas trop d’interaction entre le présentateur et les spectateurs.

Des supports visuels comme des vidéos ou des présentations PowerPoint sont mieux adaptables pour les cours en ligne.

Les webinaires et les cours en ligne sont une excellente méthode pour générer des prospects en demandant à vos clients de créer un compte. 

Cela ne sera pas perçu comme une approche marketing pour qu’ils fournissent leurs coordonnées, mais plutôt comme une exigence légitime.

  • Podcasts

Saviez-vous que les podcasts sont en fait l’un des meilleurs moyens de construire une bonne audience et d’augmenter le trafic ? Selon kickofflabs, entre 2015 et 2016, l’écoute des podcasts a augmenté de 23 %, ce qui signifie une augmentation de 75% par rapport à 2013.

Avec les podcasts, vous pouvez atteindre l’un des publics les plus difficiles à aborder, les personnes qui sont tout le temps en déplacement.

Ils ne peuvent pas lire vos articles de blog, vos emails, vos ebooks en conduisant ou en faisant leurs courses de la journée, mais ils peuvent tout de même vous écouter. C’est ce qui rend les podcasts légers et pratiques.

En d’autres termes, vous pouvez communiquer votre message plus efficacement en parlant qu’en écrivant. De plus, l’enregistrement d’un podcast ne prend qu’environ 30 minutes, alors qu’il faudrait des heures, voire des jours, pour rédiger le même contenu. 

Du point de vue des spécialistes du marketing et des propriétaires d’entreprise, c’est un scénario idéal.

Les podcasts sont un moyen fantastique de rester à jour, de gagner en crédibilité et d’attirer de nouveaux prospects. Vous pouvez utiliser les podcasts pour discuter des tendances du secteur ou des sujets d’actualité, des critiques de produits.

  • Publicité par email

L’on ne le croit pas souvent, mais l’email marketing est un des moyens les plus pertinents de promouvoir une marque aujourd’hui.

En 2018, le retour sur investissement moyen de l’email marketing était de 3800%, ce qui équivaut  à un retour moyen de 38 dollars pour chaque dollar investi.

De plus, l’email marketing ne vient que commencer puisqu’en 2017, il y avait déjà 3,7 milliards d’utilisateurs de messagerie dans le monde et cela a connu une augmentation pour passer à 4,1 milliards en 2021.

Le marketing par email se divise en quatre éléments distincts à savoir l’objet, le corps du texte, l’appel à l’action (CTA) et la signature. Chacune de ces parties a la possibilité et l’obligation d’intégrer le marketing de contenu. 

Alors que la personnalisation n’est plus facultative, segmenter vos listes de diffusion pour envoyer des emails plus personnalisés et adaptés peut vous être très bénéfique. 

Cela augmentera la pertinence de votre contenu pour vos destinataires, ce qui vous aidera à fidéliser vos abonnés sur le long terme tout en les gardant engagés. 

Continuez en personnalisant votre message pour mieux vous engager auprès de vos abonnés cibles.

  • Vidéos

Les petites et moyennes entreprises doivent trouver un moyen efficace d’impliquer leur public cible afin de ne pas se laisser incompetitives sur le marché. Heureusement, la vidéo est une excellente solution qui s’est avérée avoir un retour sur investissement élevé.

Les sujets de vos vidéos doivent refléter le contenu qui plaît à votre public.

Les vidéos de 5 à 10 secondes sont généralement utilisées pour renforcer la notoriété d’une marque. En revanche, les vidéos courtes que l’on peut voir sur des sites comme YouTube ou Facebook ne dépassent pas une minute afin de maintenir l’intérêt des spectateurs et de leur faire passer du temps sur un site Web. 

Si vous souhaitez raconter une histoire complète, vous pouvez penser à une présentation vidéo plus longue. 

  • Publications sur les réseaux sociaux

Selon l’enquête de Global Consumer Insights 2018 de PwC, les réseaux sociaux sont le type de média en ligne le plus couramment utilisé par les consommateurs pour acheter.

Ainsi les petites entreprises qui utilisent le pouvoir des réseaux sociaux peuvent élargir leur clientèle et accroître leur influence sur le marché.

En outre, les médias sociaux vous offrent une excellente occasion d’acquérir du contenu généré par les utilisateurs. Ce type de contenu est très précieux et constitue pour vous une preuve sociale.

4.2.2. Écrire pour communiquer

Un contenu de qualité est un contenu qui communique de manière claire. Voici donc quelques astuces pour en écrire un : 

  • Lorsque vous écrivez, faites toujours passer le lecteur en premier. Adressez-vous directement à lui en utilisant le pronom ‘’vous’’ et vérifiez constamment si ce que vous avez écrit le met en valeur ;
  • Organisez efficacement vos arguments de vente de manière à ce qu’ils soient logiques, convaincants et clairs. L’énumération des avantages est bien plus efficace que celle des caractéristiques ;
  • Pour rendre vos écrits plus lisibles et plus fluides, essayez de varier la longueur des phrases. Parfois, des phrases plus courtes ou des fragments de phrases peuvent mettre en valeur une idée que vous développez. Vous pouvez également utiliser de temps en temps des paragraphes d’une seule phrase pour attirer à nouveau l’attention du lecteur ;
  • N’utilisez un langage technique que si vous êtes certain que la quasi-totalité de vos lecteurs le comprendra. Les termes un peu complexes peuvent dissuader les lecteurs ;
  • Faites en sorte que votre message soit court et précis. Les mots compliqués affaiblissent ce que vous essayez de dire et allongent inutilement votre contenu ;
  • Écrivez sur le ton de la conversation. Écrire d’une voix naturelle engage les lecteurs et les rend facilement accessibles. Partez du principe que vous êtes assis en face du lecteur et que vous écrivez ce que vous dites ;
  • Les hashtags sont un outil crucial pour tout spécialiste du marketing qui cherche à étendre sa portée sur les médias sociaux. En incorporant stratégiquement les hashtags dans vos publications, vous pouvez augmenter de manière significative l’engagement et l’exposition de votre public.

4.2.3. Écrire un contenu de qualité qui vend

Voici des astuces pour créer un contenu qui vend réellement :

  • Les avantages motivent davantage les gens que les caractéristiques. Les caractéristiques sont les détails minutieux de votre produit, tandis que les avantages montrent la valeur que ces détails ajoutent à la vie du lecteur ;
  • Pour que votre produit se distingue, vous devez établir un argument de vente unique (USP). Cela implique de trouver les qualités qui distinguent votre article des autres sur le marché. Une fois que vous avez identifié ces caractéristiques clés, vous devez les intégrer dans toutes les formes de contenu marketing. S’il n’y a pas d’USP significative, essayez de différencier votre produit par d’autres moyens, par exemple en étant la première entreprise à en parler ;
  • Lorsque vous visez une cible spécifique, vous avez plus de chances d’obtenir des conversions. Rédigez avec précision et clarté pour vous adresser à un public restreint. De cette façon, votre contenu sera mieux reçu. Lorsque vous essayez de toucher trop de personnes à la fois, votre message devient confus et moins percutant ;
  • Faites en sorte que votre appel à l’action soit perceptible. Indiquez au prospect ce qu’il doit faire exactement pour effectuer un achat ou pour aller plus loin dans l’entonnoir de vente. Pour prendre le prospect par la main, vous devez commencer par des verbes actifs et forts et être bref et précis. Lorsque vous essayez de conclure plusieurs affaires à la fois, votre client vous fuira.

4.2.4. Soyez créatif pour attirer l’attention des clients

La créativité est un élément important de la qualité  d’un contenu. 

Les gens consultent des centaines de sites Web chaque jour, il est donc probable que ce que vous présentez ne soit qu’un modèle de conception comme beaucoup d’autres entreprises. 

Ainsi, les visiteurs peuvent facilement s’ennuyer, c’est pourquoi vous devez faire preuve de créativité avec de petits éléments.

4.2.5. Utiliser des micro-copies et des repères directionnels

Les micro-copies sont généralement écrites sous la forme de notifications, de clarifications et de recommandations qui sont placées stratégiquement sur un site web de commerce électronique pour aider les clients à rester sur la bonne voie pour réaliser l’action prévue.

Ces petites lignes peuvent sembler insignifiantes à première vue, mais elles ont un impact significatif sur la façon dont vous pouvez stimuler vos taux de conversion.

Une micro-copie a la capacité de dissiper toutes les incertitudes qu’un internaute pourrait avoir au sujet d’une action sur votre site, comme s’inscrire, s’abonner ou faire un achat. En tenant compte des questions que les utilisateurs pourraient se poser, vous pouvez anticiper sur tous les problèmes avant même qu’ils ne se présentent. 

Il est également bon de rappeler à vos consommateurs ou followers qu’ils sont sur le point de prendre une décision vraiment judicieuse. Vous pouvez utiliser la micro-copie pour présenter les chiffres et les incitations.

Toutefois, vous devez trouver le bon équilibre entre la micro-copie utile et intrusive. 

Si vous continuez à montrer trop d’informations à vos visiteurs tout au long de l’entonnoir de vente, ils seront ennuyés et risquent de ne pas se convertir en clients.

4.2.6. Rendez vos copies faciles à numériser

Le plus souvent, les gens ne lisent pas les textes en ligne mot à mot. Au lieu de cela, ils le parcourent rapidement ou le consultent pour trouver ce dont ils ont besoin. 

Vous devez donc vous assurer que votre site web est facile à parcourir et contient les informations que les visiteurs recherchent.

La durée d’attention de l’être humain sur Internet n’est plus que de 8 secondes. Pour créer un site web sur lequel les utilisateurs peuvent naviguer facilement, il est important d’éliminer tous les obstacles qui peuvent détourner leur attention. 

Pour cela, vous pouvez :  

  • Mettre les informations les plus importantes en premier ;
  • Créer une table des matières avec des liens de navigation ;
  • Éviter les longs paragraphes de texte intimidants ;
  • Construire une structure claire pour vos titres et votre corps de texte ;
  • Il est préférable de compiler le contenu dans des listes et de le garder compact, surtout sur un écran mobile. Les utilisateurs ne doivent pas avoir à faire défiler le contenu de haut en bas, ce qui nuit à leur expérience.

4.3. Optimisez votre présence SEO

À quoi sert un excellent contenu si vos lecteurs ne peuvent même pas vous découvrir ? 

Pour les petites et moyennes entreprises, le référencement est une solution facile pour stimuler les ventes en ligne. 

De nombreuses personnes supposent que le référencement sert à augmenter le trafic web, mais la vérité est que plus votre classement dans Google et dans d’autres moteurs de recherche est élevé, plus vous vendrez.

Alors, voici comment optimiser votre contenu pour accroître votre visibilité :

4.3.1. Recherche approfondie de mots-clés

Le succès de votre page de commerce électronique dépend des mots-clés que vous utilisez.

Lorsque vous trouverez des mots-clés pertinents pour ce que vous vendez, vous pouvez facilement accroître votre visibilité en ligne.

La première chose qui vous vient à l’esprit lorsque vous recherchez des mots-clés pertinents est Google, mais il propose tellement de termes de recherche généraux que cela peut prendre assez de temps pour que vous trouviez ce que vous voulez.

Pour cela, il existe aujourd’hui plein d’outils spécialement conçus pour la recherche des mots-clés à fort potentiel de classement pour votre marque.

4.3.2. Optimiser les pages produits

Pour obtenir de meilleurs résultats dans Google, vous devez optimiser chaque page de produit que vous souhaitez classer. Vous pouvez perdre beaucoup d’avantages en matière de référencement si vous ne le faites pas.

Beaucoup de gens ne réalisent pas que les photos de produits peuvent également servir d’éléments pour que Google trouve votre entreprise. 

C’est pourquoi vous devez optimiser vos images en leur donnant des noms descriptifs afin qu’elles soient facilement trouvées sur votre serveur.

L’utilisation de mots-clés dans le nom de vos fichiers d’image et l’ajout de balises alt peuvent améliorer le trafic provenant de Google 

En plus de renommer et de baliser les images pour les optimiser, concentrez-vous sur l’utilisation de mots-clés dans le titre de votre produit pour obtenir de meilleurs résultats.

Essayez de lier la description de votre produit au titre et utilisez des mots-clés importants aux deux endroits.

Par ailleurs, d’après nos données, les contenus longs génèrent plus de trafic que les articles courts. 

Pour être plus précis, il s’agit d’articles d’au moins 500 mots et jusqu’à 1 000 mots, ce qui a encore plus d’intérêt si vous vous concentrez sur le marketing pour les utilisateurs mobiles.

Les données de Google, quant à elles, montrent que les internautes veulent des réponses spécifiques à des questions particulières. Les expressions de recherche à longue traîne sont plus que susceptibles de contenir les informations recherchées grâce à un contenu long.

Pour ce faire, vous pouvez envisager d’inclure plusieurs détails dans chaque description de votre page produit. 

En outre, en utilisant le système intégré d’évaluation des produits de Google, vous pouvez inclure vos propres évaluations de produits dans les SERPS. Il s’agit d’un code spécial qui vous permet de le faire et qui peut contribuer à améliorer votre taux de clic.

C’est le badge idéal pour augmenter les taux de clics, car les notes sont facilement l’un des premiers critères que les gens ont à l’esprit lorsqu’ils recherchent un produit. 

Chapitre 5 : Comment améliorer le taux de conversion en se basant sur la conception ?

La conception des éléments de votre site web peut considérablement impacter votre taux de conversion d’une manière ou d’une autre.

5.1. Conseils de conception de menus exploitables 

Voici comment vous pouvez gérer la conception des menus de votre site web :

5.1.1. Conception simple et navigation gagnante

La première ligne directrice des conseils en matière de conception de sites web est de rendre l’achat sur votre site aussi simple que possible, en particulier sur un appareil mobile.

Par-dessus tout, pour une expérience utilisateur (UX) optimale, gardez votre navigation simple et évidente.

Un grand nombre d’options dans un menu peut submerger les clients et leur rendre la tâche plus difficile pour trouver ce qu’ils cherchent. Essayez d’utiliser des filtres au lieu de vous fier à des dizaines de catégories ou sous-catégories de premier niveau.

En plaçant des liens moins importants dans votre pied de page, comme votre politique de confidentialité ou votre formulaire de contact, vous pouvez éliminer les redondances. 

Si vous êtes une petite entreprise avec peu d’articles, il est peut-être préférable de garder votre navigation basique pour le moment. 

En plus de cela, testez régulièrement vos liens pour vous assurer qu’ils sont tous actifs.

Une autre idée pour stimuler les conversions avec la navigation de votre boutique est d’ajouter des liens visibles vers des catégories qui ont été établies dans vos articles les plus recherchés sur Internet.

En outre, assurez-vous que les couleurs et la taille de la police de votre bannière web correspondent au ton général de votre site web.

5.1.2. Utiliser la navigation par fil d’Ariane

Les fils d’Ariane et les permaliens sont essentiels pour améliorer l’expérience utilisateur sur vos pages de produits de commerce électronique. Non seulement ils peuvent améliorer l’expérience du client, mais ils augmentent également le trafic vers vos pages de produits et de catégories, ce qui peut accroître les ventes et les revenus.

Le fil d’Ariane est une série de liens généralement situés en haut d’une page web qui permet aux utilisateurs de naviguer sur votre site web et de retrouver facilement des produits similaires.

Les fils d’Ariane aident Google à indexer vos pages de produits et votre SiteMap, ainsi qu’à améliorer l’expérience des utilisateurs sur votre site. Selon l’institut Baymard, les fils d’Ariane doivent être basés à la fois sur la hiérarchie des produits (où ils se situent dans une gamme) et sur l’historique (où les utilisateurs sont allés précédemment).

5.1.3. Afficher les principales catégories

À l’ère actuelle de la consommation, les gens ne sont pas enclins à passer beaucoup de temps à explorer votre magasin.

D’ici 2026, les clients s’attendront à un accès instantané et à des délais rapides, en raison des exigences des milléniaux (nés entre 1980 et 1995) et des consommateurs de la génération Z (nés entre 1995 et 2010). 

Pour eux, la navigation dans le magasin ne consiste plus à parcourir les rayons.

Si votre vitrine de produits est bien conçue, mais que les gens ne peuvent pas la découvrir en quelques minutes, vous perdez des ventes. 

Les entreprises de commerce électronique ont l’habitude d’afficher les principales catégories sur leurs sites Web, mais il y a toujours ceux qui les rabattent au profit d’autres éléments qu’ils pensent plus attrayants pour les clients.

Sur le bureau, vous pouvez choisir de tout garder au même endroit, mais sur l’affichage mobile, où les choses sont extrêmement compactes, vous pourriez empiler les catégories principales les unes sur les autres. 

Rien qu’aux États-Unis, 79% des utilisateurs de smartphones ont effectué un achat en ligne avec leur téléphone au cours des six derniers mois.

La page d’accueil de votre site Web est cruciale pour générer des conversions, alors assurez-vous que la conception de vos catégories principales est efficace. 

Pour cela, utilisez des visuels qui attirent les utilisateurs, des titres clairs et concis et des appels à l’action qui se démarquent.

Concevez votre site web de manière à ce qu’il soit à la fois agréable à regarder et interactif. 

Bien que les carrousels puissent apparaître comme des bannières, si vous les incluez, assurez-vous qu’ils sont initiés par l’utilisateur afin que les visiteurs aient le sentiment de contrôler le contenu qu’ils veulent voir.

5.2. Conseils d’optimisation efficace de la mise en page 

5.2.1. Principe du F-layout

Les chercheurs ont découvert que lorsque les gens regardent une page pour la première fois, leurs yeux vont de gauche à droite, avec quelques regards vers le bas.

Source : redacteur

Par rapport au reste de la page, le coin inférieur droit est nettement moins visible, car l’attention des internautes diminue naturellement au fur et à mesure que leurs yeux se déplacent vers le bas de la page.

Ainsi, nos yeux absorbent naturellement les informations selon un schéma en forme de F.

Si votre site Web ne contient que du texte ou des images, cette règle s’applique immédiatement à vous.

Ce comportement est recommandé si vous voulez augmenter les conversions. Il est donc conseillé de placer les éléments les plus importants le long du motif F, car ils seront plus susceptibles d’attirer l’attention des gens. Les éléments moins importants peuvent occuper les zones de moindre visibilité.

5.2.2. Lecture en schéma de Z

Avec une mise en page texte-image, l’attention du lecteur est attirée par les images, qui créent ensuite un motif en ‘’Z’’ pour l’hypothèse de contenu.

Source : wimersion 

Selon des études récentes, le texte aligné à gauche a plus de chances d’être lu et les taux de remplissage des formulaires sont plus élevés qu’avec un texte aligné au centre.

L’approche minimaliste est un excellent choix. Par exemple,  beaucoup d’espace blanc, deux ou trois teintes complémentaires et un appel à l’action de couleur vive peut sembler simple, mais attirant pour les visiteurs. 

L’espace négatif, également connu sous le nom d’espace blanc, est une zone vide sur une page qui a pour but de permettre au lecteur de se reposer dans la lecture.

Selon Crazy Egg, l’espace blanc autour du texte et des titres augmente l’attention des utilisateurs de 20 %. L’utilisation d’un mélange d’espaces blancs négatifs et positifs peut offrir une meilleure expérience utilisateur qui vous permet de présenter vos produits et services plus efficacement. 

Les clients doivent pouvoir obtenir les informations ou effectuer l’action qu’ils souhaitent en un minimum de clics. Faites en sorte que votre site soit simple à comprendre pour eux, plutôt que de le rendre difficile.

5.3. Conseils sur les polices et la typographie

Voici les meilleures manières de combiner les polices et la typographie de vos contenus :

5.3.1. Caractères et tailles de police faciles à lire

La typographie et les polices de votre site web jouent un rôle central dans l’expérience du client grâce à la lisibilité, qui affecte ensuite votre taux de conversion. 

Vous pouvez trouver de belles polices de haute qualité sur Google Fonts, Font Squirrel ou TypeKit et MyFonts.

Avec ces ressources à votre disposition, vous pouvez maintenant sélectionner des polices de caractères appropriées. Vous devez tenir compte de divers facteurs, tels que les familles de polices, les tailles, les poids et les styles. 

Le plus important est de vous concentrer sur l’émotion à transmettre aux clients dans votre message de communication.

5.3.2. Utilisez sans-serif pour les titres et les en-têtes

N’oubliez pas d’utiliser uniquement des polices faciles à lire sur votre site Web. Même si vous trouvez une jolie police que vous aimez, cela n’aura aucune importance si personne ne peut comprendre ce qu’elle dit.

Pour les titres, utilisez une police sans empattement, car ils sont plus faciles à lire sur les écrans et les appareils portables comme les téléphones portables et les tablettes.

Si vous voulez une police facile à lire pendant de longues périodes, choisissez une police à empattement. Vous pouvez faire vos propres recherches en examinant les polices utilisées sur des blogs et des sites Web connus.

L’utilisation de plus de trois polices de caractères sur votre site web peut sembler encombrant pour les lecteurs. Choisissez une police pour vos titres et vos en-têtes, ainsi qu’une autre pour le corps du texte et les paragraphes. Pour attirer l’attention, la dernière peut être utilisée avec parcimonie dans les publicités ou les graphiques.

Sur un téléphone, assurez-vous que la taille de la police est suffisamment grande pour que les gens puissent la lire même s’ils réduisent l’onglet. 

Le texte du corps et des paragraphes doit avoir une taille de police comprise entre 13 et 18 pixels. Cette police de caractères peut être lue facilement sans être trop petite ou trop grande, ce qui permet une lecture plus aisée.

5.4. Conseils de couleur de conception web

Parmi les innombrables facteurs inclus dans la conception de page web, la couleur est la plus importante et la plus convaincante, puisque 85% des personnes interrogées déclarent que la couleur est la principale raison de leur achat. 

Elles ont la capacité de susciter des émotions fortes chez les clients, c’est pourquoi vous pouvez utiliser certaines teintes pour les influencer.

Le choix des couleurs est un aspect très subjectif du design, il faut donc procéder avec prudence. Les palettes de couleurs doivent être choisies avec soin en fonction de votre marque et de votre public cible.

Les couleurs utilisées dans les conceptions visuelles sont tout aussi essentielles que celles utilisées dans les appels à l’action (CTA), les liens, les bannières et ainsi de suite, car elles coexistent toutes dans le même écosystème, c’est-à-dire votre site web. 

Les bonnes couleurs peuvent refléter votre activité tout en donnant le ton à votre site web.

Voici donc quelques conseils pour choisir vos couleurs :

5.4.1. Savoir pourquoi et quelles couleurs utiliser

Les couleurs que vous avez choisies pour votre site Web et vos supports marketing peuvent en dire long sur votre marque. Il est donc crucial de choisir les bonnes couleurs, surtout lorsqu’il s’agit de choisir une couleur primaire pour votre marque.

Apprenez à connaître votre public cible, les couleurs auxquelles il réagit et la quantité d’espace blanc appropriée à votre secteur. 

Si vous êtes dans le secteur de la santé et de la beauté, il est généralement préférable de s’en tenir à des couleurs calmes et à une utilisation intelligente des espaces négatifs.

Faites preuve de bon sens lors de la conception de votre site web et évitez les schémas de couleurs trop peu familiers ou évocateurs d’émotions fortes. Les couleurs marron et orange sont les moins efficaces selon les experts, il est donc préférable de s’en tenir éloigné.

5.4.2. Erreurs de couleur de conception Web à éviter

Il est d’abord conseillé de ne jamais utiliser plus de 5 couleurs de marque, cela peut créer un mélange encombrant sur votre site web.

Lorsque vous concevez les couleurs de votre marque, il est important d’inclure une couleur primaire, une couleur secondaire, une couleur de fond et une couleur d’accentuation.

Pinterest peut être une source intéressante pour s’inspirer de bons mélanges de couleurs.

Adobe Color, Color Hunt, Coolors et Colors by HailPixel sont tous d’excellents outils si vous avez l’impression de manquer d’inspiration créative. Avec ces ressources, vous n’aurez pas à vous soucier de partir de zéro.

5.5. Conseils de mise en page et de conception de la liste de produits

Voici les bonne pratiques en ce qui concerne la façon dont vous devez présenter vos produits aux clients :

5.5.1. Ajouter un filtre génial

En incluant des filtres de produits dans votre site Web, vous pouvez aider les visiteurs et les aider à mieux prendre des décisions. 

Voici quelques idées supplémentaires pour vous :

  • Créez des filtres personnalisés pour les catégories les plus populaires. Ne vous contentez pas d’utiliser des filtres de base comme la couleur ou la taille, réfléchissez à ce que les gens veulent vraiment distinguer entre les articles ;
  • Les filtres les plus importants doivent être placés en haut de la liste pour en faciliter l’utilisation. En outre, la liste des filtres ne doit pas nécessairement être triée par ordre alphabétique. Certains filtres de produits sont plus importants que d’autres en fonction de ce que l’utilisateur recherche. Par exemple, lorsqu’il cherche un appareil photo, le client voudra probablement filtrer d’abord par type (par exemple, reflex numérique ou sans miroir), puis par gamme de prix, etc ;
  • En cas de différences importantes dans le type de dispositif ou le système d’exploitation, assurez-vous que les composants de compatibilité sont intégrés ;
  • Les clients doivent pouvoir sélectionner de nombreuses valeurs de filtre. Les clients peuvent affiner leur recherche et trouver très probablement ce qu’ils cherchent, ce qui leur permet de gagner du temps et d’obtenir une conversion sans trop d’efforts de navigation grâce à plusieurs options de filtrage ;
  • Essayez d’être unique avec vos filtres en les rendant thématiques. Cela captivera vos clients et les fera réfléchir davantage aux produits qu’ils regardent. Par exemple, si vous vendez des fleurs, créez un filtre pour les articles à thème floral. Cela permet aux internautes de trouver des produits similaires dans différentes catégories qui peuvent aller ensemble. L’utilisation de thèmes de ce type est moins courante, ce qui en fait un excellent moyen de vous distinguer des autres entreprises comme la vôtre ;
  • Appliquez des filtres à divers endroits. La plupart du temps, les filtres seront affichés à gauche ou près du haut de la page de recherche. Les clients peuvent avoir des difficultés à trouver et à revenir aux filtres qu’ils ont choisis, c’est pourquoi nous recommandons de les afficher à plusieurs endroits, qu’il s’agisse d’un résumé en bas de la page ou d’un simple fil d’Ariane en haut de l’écran ;

En outre, Google vérifie si vos clients peuvent naviguer rapidement et sans effort sur votre site. En outre, il prend en compte les filtres puisqu’ils servent de guide à ces clients. 

D’une manière générale, les taux de rebond et d’abandon diminuent avec la mise en place de filtres. Si Google remarque cette tendance, il est possible que votre classement SEO s’améliore.

5.5.2. Présenter les meilleures ventes

La plupart des visiteurs de votre site Web seront des nouveaux clients ou des clients habituels, mais il est important de donner une orientation à tous les visiteurs. 

Montrez-leur vos produits les plus vendus dans la section ‘’meilleures ventes’’ afin qu’ils aient une idée de ce que d’autres personnes achètent. C’est utile, car toutes les personnes qui consultent votre site ne savent pas exactement ce dont elles ont besoin.

Un trop grand nombre d’offres de produits différents peut être décourageant, surtout pour un nouveau client. Lorsque quelqu’un trouve votre site, il peut être intéressé par vos meilleures ventes.

Profitez de cette occasion pour promouvoir les articles dont les marges bénéficiaires sont les plus importantes. Même s’il ne s’agit pas de vos meilleures ventes, vous pouvez les afficher sur votre page d’accueil.

5.5.3. Afficher les nouveautés

Informer vos clients des nouveaux arrivages dans les différentes collections est le meilleur moyen de les maintenir attentifs et à jour. 

Les clients sont plus susceptibles de considérer ces produits avec plus d’intérêt en raison du facteur unique qu’apporte la nouveauté. En outre, votre classement SEO peut s’en trouver considérablement amélioré.

Chapitre 6 : Comment améliorer le taux de conversion en se basant sur la crédibilité ?

Les utilisateurs se font une opinion de votre site web dans les 50 millisecondes ou 0,05 seconde, ce qui détermine s’ils l’apprécient ou non votre site web.

Fortune.com a mené une étude sur 10 ans et a découvert que la confiance du public dans une entreprise et sa rentabilité sont liées de manière bénéfique. 

Voici donc comment accroître sa crédibilité afin d’améliorer le taux de conversion :

6.1. Montrer la traction commerciale

Montrez qu’une véritable organisation se cache derrière votre site web. Personnalisez votre site web en incluant des images de personnes que vous connaissez. 

Évoquez souvent le fondateur de votre entreprise et racontez comment et pourquoi votre entreprise a été créée.

Le succès de votre entreprise dépend de votre capacité à reconnaître et à faire connaître ses réalisations. 

Utilisez des chiffres à chaque fois que c’est possible, mais n’oubliez pas de les placer dans le bon contexte afin d’en améliorer la compréhension.

Pensez à ajouter des détails tels que les données techniques, le nombre d’utilisateurs, la source de votre contenu, le nombre de testeurs impliqués dans le développement et le temps qu’il a fallu pour développer votre produit. 

En fournissant régulièrement ces types d’informations, vous vous assurez que tout le monde est conscient de ce qui fait la grandeur de votre entreprise.

6.2. Être disponible pour le contact

Des clients qui ne connaissent pas bien votre marque ou vos produits peuvent vous contacter pour en savoir plus. Il est essentiel de répondre rapidement et complètement aux demandes de ces clients.

Il est clair, qu’un client fera le mieux confiance à une entreprise qui donne une réponse claire en quelques heures ou en quelques secondes qu’une entreprise qui prend une journée pour donner une réponse de quelques mots seulement.

Ajoutez le numéro de téléphone à un endroit bien visible si vous voulez que vos consommateurs appellent. Sinon, utilisez plutôt un formulaire de contact pratique. 

Faites en sorte qu’il soit facile pour vos clients d’entrer en contact avec vous. L’endroit idéal pour inclure ces informations est le bas de page de chaque page. 

Dans la plupart des cas, les informations suivantes sont incluses :

  • Les gens ont l’impression que le courrier électronique prend la place du téléphone, mais ce n’est pas vrai. Les appels téléphoniques restent la méthode la plus efficace pour rester en contact avec les individus. C’est plus direct et plus personnel que le courrier électronique. Vous pouvez également épater les gens lors d’une brève conversation téléphonique en répondant rapidement ;
  • Une adresse physique est un moyen facile de montrer que votre site Web appartient à une organisation crédible. Cela contribuera à renforcer la confiance des clients potentiels. Vous pouvez également afficher une photo de vos bureaux ou mentionner votre appartenance à une chambre de commerce ;
  • De nos jours, les gens veulent tout avoir immédiatement, il est donc important de ne pas oublier la rapidité dans le temps de réponse. L’incorporation d’un canal de chat en direct peut y contribuer. Si les clients savent qu’ils peuvent obtenir une réponse quasi instantanée, ils sont plus enclins à envoyer des questions et à interagir avec vous, ce qui offre de meilleures chances de vendre des produits ou des services. Le chat en direct est devenu le moyen de communication préféré de nombreux clients, 92% d’entre eux se disant satisfaits de l’utilisation de ce canal et 53% le préférant aux autres. 

6.3. Faire une double vérification des citations locales

La création de citations locales est essentielle pour gagner en visibilité en ligne. 

Lorsque les coordonnées de votre entreprise, notamment le nom, l’adresse, le numéro de téléphone (NAP) et le lien vers le site web sont mentionnées dans des annuaires en ligne, vous bénéficiez d’une exposition et d’une notoriété accrue.

Bien que nous fassions de notre mieux pour les éviter, des erreurs et des inexactitudes se glissent parfois dans nos produits, en raison d’une erreur humaine ou de programme. 

Et lorsque les consommateurs remarquent ces détails incorrects, ils sont moins susceptibles d’acheter à nouveau chez nous.

Selon le rapport 2018 Local Citation Trust de Bright Local, 93% des clients sont frustrés par des informations incorrectes dans les annuaires en ligne. Par conséquent, 80% des consommateurs perdraient confiance dans les entreprises locales s’ils observaient des informations de contact ou des noms d’entreprise incorrects ou incohérents sur Internet.

En outre, au cours des 12 derniers mois, 71 % des clients ont vécu une expérience désagréable à la suite d’informations incorrectes sur des entreprises locales découvertes en ligne. Considérez les dommages que tout cela causerait à votre entreprise s’ils visitent votre site web et découvrent qu’il n’est plus opérationnel.

Commencez par réfléchir aux endroits où vos citations locales peuvent apparaître pour évaluer la validité de vos affirmations. 

Vérifiez toujours l’exactitude de votre fiche Google My Business, car même une petite erreur dans votre adresse peut modifier de plusieurs kilomètres votre emplacement dans la recherche locale de Google.

Les plateformes de Moz permettent aux entreprises locales d’obtenir un référencement précis sur des sites populaires tels que Bing, Apple Maps, Facebook, Yahoo, Yelp, et plus encore. Nous vous recommandons également de prendre le temps de vérifier régulièrement toutes ces inscriptions afin de garantir leur exactitude et d’éviter les doublons.

Un reformatage et une orthographe incohérents de votre nom, de votre adresse et de votre numéro de téléphone sur votre site Web vous font paraître peu professionnel. 

Il est important de vérifier l’exactitude non seulement de votre en-tête et de votre pied de page, mais aussi des références profondes dans les pages du site. 

Si les données de l’entreprise changent, faites un audit complet du contenu du site Web pour mettre à jour toutes les instances.

6.4. Facilitez la vérification de l’exactitude des informations sur votre site

Vous pouvez développer votre autorité en offrant le soutien de tiers pour les informations que vous proposez, en particulier si vous y faites référence. Même si personne ne clique sur ces liens, vous avez montré que votre contenu est digne de confiance.

En général, si vous citez ou référencez d’autres sources pour votre site Web auquel vous êtes affilié, vous n’aurez probablement pas à vous soucier de l’authenticité des informations.

Toutefois, il est important de vérifier les références provenant d’autres types de ressources publiques ou privées.

Même si d’autres sites web peuvent fournir des informations fiables sur votre produit ou services, les clients ne vous tiendront responsable que pour des informations qu’ils lisent sur votre site web.

6.5. Afficher les badges de crédit

La première étape consiste à mettre en valeur les points forts de votre entreprise dans le contenu et les services que vous proposez, ou à devenir vous-même un expert. 

Affichez les personnes honnêtes et dignes de confiance sont associées à votre site en incluant leurs références si possible. Si vous le pouvez, demandez-leur la permission d’utiliser leurs citations pour améliorer votre crédibilité.

Si vous apparaissez dans les grands magasins comme Inc, Wired, NPR ou Forbes, mentionnez les comme preuve sociale. 

Toutefois, ne créez pas de liens vers des sites extérieurs qui manquent de crédibilité, car votre propre site paraîtra moins fiable par association.

Selon une étude de l’institut CXL, 42% des personnes interrogées ont déclaré s’inquiéter de la sécurité au moins la moitié du temps. Vous pouvez contribuer à alléger leur inquiétude en affichant des éléments de confiance sur votre site, tels que des critiques ou des garanties de l’entreprise, et en ajoutant des badges de crédit comme BBB.

Différents éléments peuvent indiquer qu’un site Web est digne de confiance, comme les sceaux de confidentialité, les badges d’association de marque ou le SSL (secure socket layers). Par exemple, si vous avez une boutique Shopify, vous avez peut-être remarqué que Shopify fournit automatiquement un certificat SSL à toutes les boutiques.

De nombreux hébergeurs, comme WordPress, offrent gratuitement des sceaux d’approbation à d’autres magasins. Cela peut être extrêmement bénéfique pour les nouveaux clients ou prospects qui visitent votre site.

Une majorité de consommateurs considère Norton comme le sceau de sécurité de site web le plus fiable, même s’ils ne peuvent pas faire la différence entre des protections de site similaires. Ce manque de connaissances technologiques n’empêche pas les clients de savoir ce qui leur permet de se sentir en sécurité en ligne. 

Selon l’institut CXL, McAfee est le badge de sécurité le plus populaire, suivi de près par VeriSign, PayPal, BBB et TRUSTe.

6.6. Avoir une page FAQ

De nombreux propriétaires de magasins sous-estiment l’importance d’une page FAQ et ne réalisent pas à quel point elle peut renforcer la confiance des clients.

Une page FAQ bien conçue peut réellement contribuer à convertir les visiteurs en clients, surtout s’ils ont encore des doutes sur votre produit.

Les clients recherchent souvent les mêmes informations sur votre site Web, comme les politiques d’expédition et de retour. Une page de FAQ peut aider à résoudre la confusion des clients et les demandes de service en fournissant un accès facile aux informations clés.

En considérant votre page de FAQ du point de vue de votre client, vous pouvez éviter de le frustrer avec une page mal conçue et mal organisée. Le regroupement des questions par catégorie permet de cibler les besoins spécifiques des utilisateurs et de répondre à leurs questions avant qu’ils n’aient l’occasion de les poser. 

Le service clientèle est important, surtout lorsqu’il s’agit de répondre à des questions sur votre produit. La page FAQ veille à ce que chaque question ait une URL spécifique et permanente, afin que les visiteurs puissent facilement partager la réponse avec d’autres personnes si nécessaire.

Un dernier point essentiel à retenir est que vos réponses doivent être brèves et faciles à comprendre. Pour cela, évitez le jargon du secteur et soyez aussi bref et clair que possible dans vos réponses. 

Si vous commettez ces erreurs, vous obtiendrez une page de FAQ ennuyeuse que les clients auront du mal à parcourir.

Faites en sorte que votre page de FAQ soit aussi complète que possible, pour offrir la meilleure expérience possible aux consommateurs. 

Dressez une liste de toutes les questions et préoccupations courantes que vous pouvez recevoir sur votre site et ajoutez-la à l’avant ou au pied de page de votre site, avec un lien permettant de vous contacter s’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent.

6.7. Mettez souvent à jour le contenu de votre site

Fournissez au moins la preuve que votre site web a été revu récemment. Des informations obsolètes peuvent nuire à la réputation de votre entreprise.

En évitant les erreurs de toute nature, vous améliorerez le professionnalisme de votre site Web et la première impression des visiteurs. Les fautes d’orthographe, les mauvaises images et une conception médiocre ne donnent pas une bonne impression aux nouveaux clients.

Demandez à vos clients de vous signaler les erreurs qu’ils trouvent en naviguant sur votre site. De cette façon, vous pourrez apporter les modifications nécessaires rapidement et facilement. 

Toutefois, il est important de noter que des erreurs telles que les fautes de frappe et les liens brisés peuvent en fait nuire à la crédibilité de votre site plus que la plupart des gens ne le pensent. Il est donc essentiel de maintenir votre site à jour et de veiller à son bon fonctionnement.

Chapitre 7 : Comment optimiser le taux de conversion pour les sites mobiles ?

A cause de la flexibilité des appareils mobiles, ils deviennent de plus en plus les moyens les plus utilisés pour accéder à Internet. En fait, les recherches indiquent que la personne moyenne consulte son téléphone 150 fois par jour. 

Loin de là, les statistiques indiquent que les ventes de commerce électronique mobile ont représenté 34,5% de toutes les ventes de commerce électronique en 2017 et ce chiffre est censé passer à 54% en 2021.

Dans ce chapitre, nous passerons en revue de précieux conseils sur l’optimisation mobile et vous montrerons comment optimiser votre boutique sur mobile pour augmenter les ventes et les bénéfices.

7.1. Chargement rapide des pages

Selon Hubspot, 64% des utilisateurs de smartphones s’attendent à ce que les pages se chargent en moins de 4 secondes. En d’autres termes, si votre site rapporte 100 000 dollars par jour, vous pourriez gagner 7 000 dollars de plus en améliorant simplement la vitesse de chargement des pages d’une seconde.

Selon Hubspot, 64 % des utilisateurs de smartphones s’attendent à ce que les pages se chargent en moins de 4 secondes . Pour être plus précis, si votre site gagne 100 000 $/jour, une amélioration de 1 seconde de la vitesse de la page rapporte 7 000 $ par jour.

De plus, selon une infographie de Kissmetrics, il a été constaté que le pourcentage de clients qui abandonnent une page augmente progressivement au fur et à mesure que le temps de chargement de la page s’allonge. Plus précisément, ils ont découvert qu’après 3 secondes, 40% des personnes quitteront le site.

Heureusement, il existe certains outils que vous pouvez utiliser pour évaluer l’état actuel de votre site, notamment :

  • TestMySite : TestMySite fournit une analyse de performance complète aux entreprises afin de les aider à identifier les moyens d’améliorer leur présence en ligne et de se connecter avec des clients potentiels. Les résultats sont livrés sous la forme de rapports concis et faciles à comprendre qui mettent en évidence les améliorations à apporter..
outil d'optimisation mobile
  • PageSpeed ​​Insight : PageSpeed Insight est un autre outil que les développeurs web utilisent pour mesurer les performances de leurs sites web. Il fournit un score de vitesse des pages allant de 0 à 100 dont 85+ étant considéré comme bon. Cet outil fournit également des suggestions sur la manière d’améliorer la vitesse des sitee ; 
  • WebPageTest : Cet outil open source vous permet de tester la vitesse de vos pages Web à partir de plusieurs endroits dans le monde. Il fournit de nombreuses informations, notamment des graphiques en cascade du chargement des ressources, des vérifications de l’optimisation de la vitesse des pages et des suggestions d’amélioration ;
  • Mobile-Friendly Test : Il s’agit d’un outil qui vous aide à déterminer si votre site fonctionne bien sur les appareils mobiles. Il évalue également la vitesse globale de votre site mobile ;

Voici quelques autres astuces pour augmenter la vitesse de chargement de vos pages :

7.1.1. Optimiser les fichiers

Bien que le contenu visuel soit idéal pour faire passer des idées rapidement et efficacement, il ralentit souvent les vitesses de chargement des sites web mobiles en raison de sa taille.

Pour optimiser le site Web pour mobile, assurez-vous que les images que vous téléchargez sont correctement dimensionnées. Autrement, si votre site contient des images grandes ou larges vous devez la redimensionner à la mesure maximale de pixel requis. 

Recadrer vos photos à la taille requise est l’une des méthodes les plus simples pour réduire la taille des fichiers d’images. Si vous souhaitez qu’une image ait une taille maximale de 570 pixels, par exemple, redimensionner-la en conséquence.

Si vous ne voulez pas que les pixels soient si grands, utilisez un logiciel de retouche photo basé sur les pixels comme Photoshop pour réduire la taille. Vous pouvez également utiliser des logiciels d’optimisation d’image tels que Shopify Online Image Resizer, tinypng.com ou imagecompressor.com pour optimiser vos images.

2.2. Optimiser les codes frontaux

Si vous voulez réduire le temps de chargement de vos pages, l’optimisation frontale ne doit pas être négligée.

Le principal facteur qui détermine la vitesse de chargement d’un site Web est son processus technique, que l’optimisation frontale couvre. 

L’optimisation du code frontal consiste donc à l’optimisation des fichiers qui entrent dans le processus technique du site.

Pour être plus clair, l’optimisation du code frontal consiste à réduire la taille des fichiers et des requêtes nécessaires au chargement d’une page. 

Outre l’optimisation des fichiers, quelques techniques supplémentaires sont également mises en œuvre pour optimiser le code frontal :

  • La réduction des requêtes HTTP ;
  • La compression de fichiers ;
  • L’optimisation du cache ;
  • La minification du code ;
  • L’optimisation des images.

7.1.2. Réduire les scripts externes et le nombre de plugins sur votre site

La vitesse de chargement de votre boutique peut être sensiblement affectée par le système de gestion que vous utilisez.

Par exemple, si vous avez une boutique Shopify, il y a de fortes chances que vous utilisiez de nombreuses applications pour construire le site, mener des campagnes marketing ou encore pour créer des effets. 

Évidemment, ces applications vous simplifient considérablement les tâches et elles sont simples à mettre en place. Malheureusement, le nombre d’applications que vous installez a un impact significatif sur la vitesse du site.

Comme chaque application contient un grand nombre de fichiers Javascript distincts, plus vous avez d’applications, plus les pages sont lentes. Même si vous n’avez installé que quelques applications, il est bon de les évaluer régulièrement.

Lorsqu’il s’agit d’avoir un site Web optimisé pour les mobiles, il est important d’être informé et sélectif quant aux applications que vous installez. La suppression des applications inutiles peut contribuer à améliorer la vitesse globale et à faciliter la maintenance à long terme.

Si vous recherchez une approche un peu plus précise et axée sur les données, vous pouvez effectuer un test de vitesse ciblé pour déterminer comment chaque application affecte votre site. Cette opération peut prendre du temps, mais elle peut vous montrer l’impact de chacune de ces applications sur la vitesse de chargement de vos pages.

7.1.3. Utiliser un CDN 

Outre le serveur qui héberge votre site, vous pouvez associer d’autres réseaux de serveurs pour aider à réduire les temps de chargement pour vos visiteurs.

En utilisant un CDN (Content Delivery Network), vous stockez les données de votre site web sur des serveurs répartis dans le monde entier. Ainsi, lorsque le navigateur d’un visiteur demande des fichiers sur votre site, cette demande est envoyée au serveur le plus proche.

Par conséquent, vos pages répondent très rapidement et plus facilement lorsqu’elles sont demandées par les utilisateurs.

7.2. Affichage et fonction mobiles

Voici quelques astuces pour optimiser l’affichage des élement de vos pages sur tous les appareils :

7.2.1. Contenu principal d’abord

Alors que le travail créatif nécessite beaucoup d’espace, les appareils mobiles en disposent peu pour offrir toutes les inspirations possibles.

Même si le responsive design compense cette différence, cela peut sembler peu pratique.

C’est pourquoi, vous devez émerger pour un design complètement axé sur le mobile de façon très optimisée.

Pour atteindre cet objectif, nous devons d’abord comprendre les comportements des utilisateurs qui utilisent le téléphone mobile pour accéder à notre site web.

Selon les recherches de Google, les utilisateurs qui surfent sur Internet avec des appareils mobiles sont généralement orientés vers un objectif, ils veulent accéder facilement et immédiatement à ce qu’ils recherchent, sans perdre de temps à sauter d’une page à l’autre.

Cela explique pourquoi le commerce électronique nécessite un site web simple et direct, avec les informations principales en avant. 

En fait, les utilisateurs d’appareils mobiles n’aiment pas zoomer pour lire le contenu ou cliquer sur des éléments qui sont censés être lus correctement sur les ordinateurs.

Pour cela, réduisez le texte de la page produit au minimum afin que les utilisateurs ne soient pas submergés d’informations et puissent prendre des décisions facilement.

Certaines personnes affirment que les clients devraient avoir une expérience différente sur mobile que sur un ordinateur portable ou de bureau. La raison est que, dans de nombreux cas, les conceptions réactives ou empilables ordinateurs ne rendent pas le contenu correctement sur les appareils mobiles comme vous l’aurez souhaité.

En réduisant la quantité de texte sur chaque page produit et en ajoutant un menu déroulant pour les détails supplémentaires, vous améliorez considérablement l’expérience de l’utilisateur, éliminez les distractions et vous permettez aux visiteurs de se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire les images du produit.

Typecast propose également une fantastique méthode proportionnelle pour les sites web adaptés aux mobiles, qui peut vous aider à déterminer la taille de police à utiliser. 

Selon cette méthode proportionnelle, vos titres doivent être deux fois plus grands que la taille de la police du corps, et les sous-titres doivent être 1,625 fois plus grands que la taille de la police du corps, ce qui est très proche du nombre optimal.

Pour cela, voici quelques tactique à appliquer :

  • Utilisez des boutons plus grands ;
  • Alignez verticalement les champs du formulaire pour faciliter la navigation ;
  • Supprimez les menus et les paiements complexes en plusieurs étapes ;
  • Facilitez la sélection de la date en utilisant l’interface utilisateur native de sélection de la date du téléphone ;
  • Réduisez le nombre d’images pour accélérer le chargement du formulaire sur les connexions mobiles ;
  • Tirez parti des éléments de l’interface utilisateur mobile tels que les sélecteurs d’incrément ou les boutons au lieu du menu déroulant pour sélectionner la quantité.

7.2.2. Barre de navigation et bouton CTA en surbrillance

Comme nous l’avons vu, les utilisateurs de mobiles sont orientés vers un objectif, vous devrez donc leur fournir un accès immédiat au CTA. 

Cela permet non seulement de s’assurer que les informations essentielles sont visibles à tout moment, mais aussi de rendre leur visite sur le site plus efficace. 

La navigation est importante pour tout site web afin de guider les utilisateurs de manière simple et efficace vers le contenu souhaité. 

Pour ce faire, vous pouvez intégrer une barre de navigation, une barre de recherche ou tout autre élément similaire bien visible sur votre site. 

Vous pouvez également envisager d’avoir une barre de navigation fixe en haut de votre page pour une accessibilité encore plus facile.

Il est important que vos CTA soient visibles sur la page, sinon les utilisateurs risquent de les manquer. Vous pouvez y parvenir en vous assurant qu’ils se distinguent par leur taille et le contraste des couleurs.

7.2.3. Optimiser les claviers

La saisie sur un appareil mobile a un coût important en termes d’engagement. 

Cela prend beaucoup de temps et de travail pour les utilisateurs, même avec un clavier complet et un écran tactile. 

Dans la mesure du possible, réduisez l’effort de saisie, proposez à l’utilisateur des options à partir d’une liste, des cases à cocher, utilisez des sélecteurs prédéfinis au lieu de saisir du texte ou de faire glisser le curseur pour afficher une diapositive.

7.2.4. Utiliser les gestes tactiles de base

Les gestes tactiles sont l’un des éléments qui rendent l’utilisation des appareils mobiles plus agréable et plus facile que celle d’un ordinateur. 

Vous pouvez faire défiler les pages vers le haut et vers le bas, mais aussi glisser, faire glisser, zoomer, etc. Ils nous permettent d’utiliser la technologie grâce à notre sens du toucher au lieu de nous obliger à suivre des étapes alambiquées. 

L’expérience sera vraiment améliorée en éliminant les étapes et en permettant aux gens de faire des gestes naturellement.

Certains des gestes les plus courants des utilisateurs sont :

  • ‘’Taper’’ qui consiste à toucher brièvement la surface ;
  • Appuyez deux fois : touchez la surface avec deux mouvements rapides (souvent pour zoomer) ;
  • Glisser : se déplacer le long de la surface sans rompre le contact ;
  • Pincer/écarter : Touchez la surface avec deux doigts pour entrer  ou sortir ;
  • Appuyez : touchez la surface et maintenez enfoncée ;
  • Feuilleter : Faire défiler rapidement.

Tenez compte du comportement de l’utilisateur lorsque vous concevez des gestes, en particulier, le placement de son pouce. 

La plupart des gens utilisent une main pour tenir leur téléphone et leur pouce pour naviguer. 

Les actions courantes doivent donc pouvoir être effectuées avec un mouvement du pouce. Pour cette raison, tenez compte de la ‘’zone du pouce’’ sur l’appareil.

7.2.5. Moyens de paiement mobile pratique

Selon les statistiques, plus d’un tiers des ventes au détail proviennent des utilisateurs d’appareils mobiles. 

C’est pourquoi, vous devez vous assurer que votre site web est optimisé pour le mobile afin d’éviter de perdre des clients potentiels. Prenez le temps de perfectionner les pages clés de votre site, comme la page produit et la page de paiement, car c’est là que les gens prennent leur décision finale d’acheter ou non quelque chose chez vous.

En outre, les gros pouces et les petits écrans sont plus susceptibles de provoquer des clics accidentels, qui peuvent être gênants pour les utilisateurs et constituer une perte de temps. Il est donc essentiel que nous cherchions à minimiser ce problème. 

Pour un résultat optimal, les champs de formulaire, les CTA et les autres éléments cliquables doivent être de la bonne taille et être disposés de la bonne manière pour ne pas rendre la page très encombrante. 

La taille des boutons ou de toute commande gestuelle est très importante pour l’optimisation de la page. Chaque bouton doit être suffisamment grand pour être activé facilement et sans difficultés, quelle que soit la taille du doigt.

Selon thenextweb, les cibles gestuelles doivent avoir au moins 44 pixels de largeur et de hauteur, l’expérience suggérant un minimum de 30 points. Avec des écrans plus grands, la règle du gros doigt s’applique à 70 points, ce qui simplifie le geste.

Pour accélérer le processus de paiement des clients, utilisez des outils de prédiction d’adresse qui suggèrent des adresses en fonction de ce que l’acheteur saisit. Par exemple, Google Autofill est un outil parfait pour cette tâche. 

Avec de plus en plus de personnes qui préfèrent les boutons d’achat en un  clic, il est préférable que vous vous connectiez à des portefeuilles numériques comme PayPal, Apple Pay, Amazon Pay, etc.

Étant en constante évolution, le processus de paiement ne sera jamais tout à fait parfait.

Avec les nouvelles technologies et les attentes des clients, l’expérience utilisateur du paiement évolue constamment. Les détaillants doivent suivre ces changements pour offrir la meilleure expérience possible à leurs clients. 

Chapitre 8 : Comment optimiser le taux de conversion grâce aux tests A/B ?

D’abord, les tests A/B consistent à utiliser deux versions différentes d’expériences dans le même environnement afin de déterminer laquelle est la plus performante.

Voici donc les différentes manières d’implémenter les tests A/B : 

8.1. Quelques étapes théoriques à suivre

Quelle que soit la plateforme que vous utilisez ou ce que vous testez, tous les tests A/B suivent les mêmes conventions :

8.1.1. Définir des objectifs

Comme pour toute autre chose dans la vie, vous avez besoin d’un objectif clair pour orienter vos décisions ultérieures en matière de tests.

Ainsi, vous devez définir l’objectif sur lequel vous devez vous baser pour commencer par tester des éléments de même nature dans de différentes positions ou couleurs, par exemple.

8.1.2. Sélectionner ce qu’il faut tester

En fonction de votre objectif, il existe trois principaux types de conversions de sites Web que vous pouvez optimiser :

  • Test d’élément : Il s’agit d’éléments individuels d’une page comme un titre, des boutons, une copie, etc ;
  • Test de page : Ce type de test concerne une combinaison de nombreux éléments de la page comme une mise en page complète.
  • Un test de flux de visiteurs : Ce type de test consiste à évaluer l’action que vous souhaitez que vos visiteurs entreprennent sur votre site web. Il peut s’agir d’un processus de paiement en plusieurs étapes ou d’un paiement unique.

Le plus important est de choisir ce que vous voulez tester en vous basant sur la recherche et l’expérience du monde réel.

8.1.3. Faire des hypothèses

Il s’agit d’un plan très bref pour le test. Une hypothèse correcte vous donne une bonne idée de ce qui serait modifié, des conséquences de ces changements et de leur fonctionnement.

Voici un exemple d’hypothèse : ‘’Si le bouton d’ajout au panier reste visible à l’écran malgré le défilement de la page, cela agira sur le taux de conversion de 20 % à la hausse, puisque l’ajout au panier est l’opération la plus complexe à réaliser.”

Le nombre 20% est l’élément essentiel de l’hypothèse, car c’est ce chiffre détermine le résultat estimé à la fin du test. Il ressemble dans une certaine mesure à un indicateur clé de performance d’un plan d’affaires et vous devez l’établir en vous basant sur la recherche ou sur votre expérience antérieure avec un autre test similaire.

Le chiffre de 20 % ne doit pas être inventé sur un coup de tête en fonction de vos attentes personnelles. Pour avoir une compréhension pratique du changement et de ses conséquences potentielles, vous devez étudier attentivement des situations comparables.

8.1.4. Exécution du test

L’hypothèse doit donner lieu à un certain nombre de variantes des objets de test. Une fois que les variantes sont complètes, vous pouvez les placer dans le même environnement de test pour commencer par exécuter le test.

Le terme économique pour un environnement inchangé est ‘’ceteris paribus’’, ce qui signifie que toutes les variables dans le cadre du test restent cohérentes. Cela permet de s’assurer que les résultats sont précis et qu’ils ne sont pas affectés par d’autres facteurs externes.

Par exemple, si vous testez un changement de titre, l’image choisie, la mise en page, la couleur du texte, la police, la taille et le texte doivent tous rester inchangés.

8.1.5. Évaluation et conclusion

Il n’est pas difficile de déterminer l’élément gagnant de vos tests, mais toutes les leçons bonus qui accompagnent le résultat du test valent la peine d’être prises en considération.

L’étude des données peut vous aider à mieux comprendre les besoins de vos consommateurs.

Si, par exemple, le repositionnement ou l’ajout d’un appel à l’action en bas de la page augmente considérablement le taux de conversion, cela peut indiquer que votre conception au-dessus de la ligne de flottaison doit être améliorée.

8.2. Google Optimize : Commencez votre test A/B avec l’outil gratuit de Google

Google Optimize est un outil gratuit de test A/B en ligne qui vous permet de comparer deux ou plusieurs variantes d’élément. 

La mise en place d’une expérience est assez simple à réaliser pour les utilisateurs novices, mais une compréhension de HTML et de Javascript est parfois nécessaire. 

Cependant, en tant que logiciel gratuit ne nécessitant que des exigences techniques de base, Google Optimize n’est pas un mauvais point de départ.

Prenons un exemple pour comprendre les étapes nécessaires à la formulation d’une hypothèse et à la mise en place d’une expérience.

Il s’agit d’une page de collection nommée Nettoyants et exfoliants, affichant des produits nettoyants et exfoliants. Vous souhaitez augmenter le taux de conversion sur cette page et avez décidé de réaliser un test A/B. 

Voici ce que vous êtes censé faire à partir du moment où vous avez une idée jusqu’à ce que vous ayez mené à bien l’expérience :

Étape 1 : Définir votre objectif commercial

Lorsque vous planifiez un test, votre objectif commercial est le but que vous voulez atteindre lorsque vous le terminez. 

Dans notre cas précis, l’objectif commercial serait d’augmenter la conversion de la page ABC.

Étape 2 : Sélectionnez les éléments à tester

Vous avez déterminé qu’il devait y avoir un appel à l’action en haut de la page, au-dessus du pli où les consommateurs peuvent facilement parcourir la collection.

Étape 3 : Faire des hypothèses

Non seulement une hypothèse solide vous aide à trouver la bonne solution, mais elle peut aussi inciter votre public à participer aux tests.

Dans notre cas d’exemple, notre hypothèse serait : ‘’20 % de conversions supplémentaires sont générées lorsqu’il y a un bouton ‘’ACHETER MAINTENANT’’ dans un endroit facilement visible de la page.’’

Étape 4 : Configurer les expériences

C’est là que Google Optimize entre en jeu. Pour commencer les tests, vous devrez rassembler quelques éléments :

  • Différentes versions de la page Web que vous souhaitez tester ;
  • Objectifs de Google Analytics ;
  • Suivi du commerce électronique de Google Analytics activé.

Différentes versions des pages Web que vous souhaitez tester

Les outils de test A/B disposent généralement d’une fonction qui vous permet de modifier la ou les variantes de la page originale testée. Avec Google Optimize, cependant, vous devez utiliser votre propre constructeur de pages ou demander l’aide d’un spécialiste technique si vous souhaitez créer et modifier des variantes.

N’oubliez pas que, pour que cela fonctionne, les deux pages doivent être en ligne avec des URL distinctes.

Configurer l’objectif Google Analytics

Dans Google Analytics, un objectif est défini comme un ensemble d’actions spécifiques que vous souhaitez que les visiteurs de votre site Web entreprennent. 

Pour que les tests de contenu permettent d’évaluer avec précision les performances des deux pages testées, vous devez établir des objectifs Google Analytics afin que toutes les actions pertinentes des visiteurs soient surveillées.

Notre objectif est d’inciter les gens à cliquer sur n’importe quel produit de la page Collection.

Sur la page de la variation 1 sans bouton, les visiteurs doivent faire défiler la page vers le bas pour voir les produits de la section ‘’Collection’’. En revanche, sur la page de la variation 2 avec un bouton ‘’ACHETER MAINTENANT’’, le fait de cliquer sur le bouton redirigera immédiatement les visiteurs vers cette même section « Collection ».

Sur votre page d’accueil Google Analytics, allez dans la section Admin pour créer l’objectif Google Analytics.

Vérifiez que vous avez le bon compte, la bonne propriété et la bonne vue dans la page d’administration.

Cliquez ensuite sur ‘’Objectif’’ pour accéder à la page de gestion des objectifs.

Cliquez sur le bouton “Nouvel objectif” pour créer un nouvel objectif.

Sur la page de configuration de l’objectif, suivez les instructions par défaut et fournissez les informations requises. En fonction de votre expérience de Google Analytics, vous pouvez choisir entre « modèle » et « objectif personnalisé ». Si un objectif peut être créé à l’aide d’une configuration préétabli, il est préférable de sélectionner ‘’Modèle’’.

Dans notre cas d’exemple, nous allons créer un objectif ‘’Template’’.

Ensuite, passez aux paramètres d’objectifs suivants :

  • Nom : Créez un nom qui reflète la majorité de ce que fait l’objectif afin que vous puissiez facilement trouver l’objectif pour une utilisation ultérieure ;
  • ID d’emplacement d’objectif : cela permet d’organiser et de regrouper les objectifs si nécessaire ;
  • Type : Vous devez vous baser sur l’objectif pour sélectionner le type d’objectif approprié. 

Dans cet exemple, nous avons fixé un objectif pour les visiteurs qui cliquent sur un produit aléatoire sur la page et qui sont ensuite redirigés vers les pages de produits. Créons un objectif pour les personnes qui consultent ensuite n’importe quelle page produit.

Vous remarquerez que presque toutes les URL des pages de produits contiennent « /products/ » dans l’adresse. Nous pouvons utiliser cela à notre avantage en indiquant à Google Analytics qu’il s’agit de la page de destination.

En choisissant ‘’Expression régulière’’ et en saisissant la valeur ‘’/produits/’’, vous indiquez essentiellement à Google Analytics que l’objectif est d’observer les personnes qui visitent chaque page produit. En d’autres termes, cela permet de suivre les clics sur les produits.

Pour déterminer combien de fois l’objectif a été converti, vérifiez-le soigneusement. 

Une fois que tous les paramètres ont été configurés, cliquez sur “Enregistrer” pour que l’objectif soit prêt à être utilisé.

Comment activer les données de commerce électronique dans Google Analytics ?

Vous devez suivre les étapes suivantes pour afficher les données des rapports de test de contenu dans vos rapports Analytics :

  • Pour accéder au rapport, choisissez la vue que vous souhaitez visualiser et activez le commerce électronique dans cette vue ;
  • Définissez un code de suivi sur votre site web pour obtenir des données sur le commerce électronique.

En suivant les directives officielles de Google Analytics, vous pouvez facilement activer le commerce électronique dans votre compte. 

Cependant, ne le faites que si vous êtes à l’aise avec l’édition HTML et le codage Javascript, car cela nécessite une bonne compréhension de ces deux langages. 

Si vous avez des difficultés à réaliser l’une de ces tâches, demandez l’aide d’un spécialiste technique. À la fin de cette phase, vous devriez être prêt à effectuer des tests de contenu avec tous les composants requis.

Configurez vos expériences

Créez une nouvelle expérience à partir de votre administrateur Google Analytics lorsque les composants nécessaires à une expérience sont prêts.

Remplissez les données nécessaires à la réalisation de l’étude :

  • Donnez à cette expérience un nom qui sera facile à retenir et à identifier par la suite ;
  • Objectif de cette expérience : sélectionnez l’objectif créé à l’étape précédente ;
  • Le pourcentage de trafic à tester : 100% est le mieux pour un résultat rapide du test ;
  • Remplissez avec les URL des deux pages de variantes.

Dans la dernière étape de la configuration, Content Experiments suggère d’inclure des codes de suivi sur les pages des variantes.

Après avoir vérifié l’installation et effectué toutes les modifications nécessaires, exécutez les tests. 

8.3. Optimisation du taux de conversion : Que tester ?

En cas de doute sur ce qu’il faut tester sur votre site Web pour l’optimiser, donnez toujours la priorité aux facteurs qui ont des taux de conversion.

Avec un budget et un temps limités, réfléchissez à l’objectif du test par rapport à votre site Web et à la manière dont chaque élément affecte les conversions.

8.3.1. Les titres

Le titre est la première chose que l’on voit en arrivant sur votre site Web. Veillez à ce qu’il soit percutant, afin que les visiteurs soient intrigués et encouragés à explorer davantage ce que vous avez à offrir. 

Les titres jouent un rôle dans la durée de la navigation sur votre site, ce qui a une incidence sur le taux de conversion.

Utilisez les critères suivants pour choisir de bonnes variations de titres lors des tests :

  • Gardez-les courts et précis ;
  • Mettez en avant les avantages client dès les premiers mots ;
  • L’ajout de statistiques et de chiffres rend le titre plus convaincant ;
  • Faites ressortir la couleur de fond.

8.3.2. La copie

Les mots qui persuadent les utilisateurs d’entreprendre une action souhaitée sur votre site web constituent une copie.

Les normes de rédaction d’un bon texte dépendent du message que vous souhaitez communiquer. Il existe néanmoins quelques conseils généraux utiles qui vous aideront à augmenter votre taux de conversion, quel que soit le type de texte que vous rédigez :

  • Le client doit toujours être au centre des préoccupations, et non la marque ; 
  • Les solutions aux problèmes des clients et les avantages dont ils bénéficient doivent être mis en évidence ;
  • Le contenu doit être facile à lire, à suivre et à comprendre. 

Chapitre 9 : Les meilleurs outils d’optimisation du taux de conversion

Dans ce chapitre, nous allons aborder quelques outils d’optimisation du taux de conversion en catégorie.

9.1. Outils de test CRO

Voici quelques-uns des outils CRO les plus populaires que vous pouvez choisir pour tester de nouvelles modifications.

9.1.1. HelloBar

Le plugin HelloBar ajoute une variété de popups aux sites Web afin de convertir le trafic en consommateurs.

Vous pouvez réduire considérablement les approximations et améliorer les appels à l’action à fort taux de conversion avec HelloBar. 

HelloBar Elementor, par exemple, est l’un des nombreux outils d’analyse qui propose des tests A/B efficaces et des données visuelles précises.

Les deux principales caractéristiques de HelloBar sont la personnalisation et la compatibilité.

L’installation en une seule étape de HelloBar permet de l’intégrer facilement à Wix et Shopify, et elle est également compatible avec divers autres CMS. Cela signifie que vous pouvez mettre en place des bannières pop-up avec des CTA clairs en quelques minutes.

L’outil de conversion de sites web possède une interface simple et un plan de démarrage gratuit, ce qui en fait l’un des meilleurs outils d’optimisation du taux de conversion

9.1.2. HotJar

HotJar est un logiciel de cartographie thermique qui aide les propriétaires de sites Web à comprendre le parcours et le flux de travail des clients. 

Essentiellement, HotJar montre par des couleurs où les utilisateurs cliquent et passent le plus de temps sur un site Web. Plus la couleur est vive, plus l’activité des utilisateurs est importante dans cette zone. 

Ces informations aident les propriétaires d’entreprises à ajuster leurs sites Web pour optimiser l’engagement et les conversions.

Même pour des personnes sans aucune compétence, il est facile de naviguer dans HotJar. 

L’interface et l’expérience utilisateur sont très intuitives, et il y a une variété de niveaux gratuits. Vous pouvez également accélérer les sessions des utilisateurs jusqu’à 4 fois, ce qui réduit considérablement les temps d’attente.

L’inconvénient qu’on peut observer avec cet outil est qu’en de ne pas disposer d’une option pour télécharger les données, le logiciel est également incompatible avec Google Analytics.

9.1.3. InstaPage

Si vous cherchez à créer des pages de renvoi à fort taux de conversion, Instapage est l’un des meilleurs outils de conversion de sites Web disponibles.

Instapage est un constructeur de pages de destination basé sur le cloud qui vous permet de concevoir divers modèles et un contenu robuste pour vos pages en ligne. Il offre également une variété de mises en page préconçues, ainsi que des instruments utiles de construction de pages qui peuvent être facilement personnalisés pour répondre à tous vos besoins.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’une expertise en codage pour tirer le meilleur parti de Instapage. 

Les cartes thermiques, les tests fractionnés, les générateurs de formulaires et les analyses ne sont que quelques-uns des outils intuitifs de conversion de sites Web disponibles pour vous aider à créer des pages de renvoi efficaces et à augmenter vos revenus.

En plus d’être facilement compatible à WordPress et à de nombreuses plateformes de marketing par courriel, l’outil Instapage est également utile pour l’optimisation du taux de conversion de votre site web.

9.2. Outils CRO opt-in

Voici quelques-uns des outils de création de formulaires opt-in les plus connus :

8.2.1. ConvertBox

Si vous recherchez un outil hébergé pour vous aider à créer des pop-ups d’appel à l’action et des formulaires d’inscription puissants, ConvertBox est une excellente option.

ConvertBox offre une expérience plus personnalisée pour les clients et le trafic grâce à des champs et des mises en page personnalisés. Il prend également en charge les tests fractionnés A/B et l’entonnoir par segment, ce qui vous permet d’affiner les conceptions et les méthodes les plus efficaces.

Non seulement l’algorithme de ConvertBox prend en compte des variables telles que le pourcentage de défilement et le nombre de clics, mais vous pouvez également suivre le comportement des clients en temps réel. Cela vous permet de corriger à la volée tout problème lié à votre stratégie marketing.

9.2.2. OptinMonster

OptinMonste

OptinMonster est un logiciel de génération de leads doté de fonctionnalités telles que la stimulation des inscriptions à la newsletter, les interactions avec le contenu et les achats de produits. Il dispose également de mises à jour automatiques et fonctionne avec une variété de systèmes CRM, y compris WordPress.

OptinMonster propose une large collection de modèles configurables pour les opt-ins et les popups afin de maximiser l’efficacité des conversions de votre site Web. 

Il existe également diverses options pour personnaliser l’apparence de ces actifs de génération de leads, comme le capteur d’inactivité et l’intention de sortie. 

Vous pouvez également effectuer des tests A/B et une analyse approfondie des conversions pour évaluer les performances de votre site web.

9.2.3. OmniConvert

OmniConvert est une plateforme polyvalente d’optimisation des conversions qui vous permet de créer des expériences personnalisées pour les visiteurs en fonction de la valeur de leur panier, des conditions météorologiques et de leur localisation, etc.

En réalité, Omniconvert possède des capacités de segmentation les plus avancées du marché, avec une variété de points de données allant des données API et CRM au comportement de l’utilisateur et à la source du trafic.

Toutefois, si vous gérez un petit site Web et que vous n’avez besoin que d’un outil de génération de prospects basique et essentiel, Omniconvert n’est peut-être pas la meilleure solution. Il convient plus aux équipes avancées et expérimentées en marketing.

9.3. Outils d’analyse Web

Voici quelques-uns des outils d’analyse web CRO les plus populaires qui peuvent être utilisés pour analyser le trafic web sur différentes pages, y compris les pages de paiement :

9.3.1. Google Analytics

Google Analytics

Google Analytics est l’une des solutions d’analyse et stratégique en libre-service les plus utilisées sur le marché. 

C’est un outil qui se connecte de manière transparente à Google Ads, Studio et à d’autres outils marketing de Google pour fournir des analyses complètes des sites web.

Le fait que Google Analytics collecte automatiquement les données est un avantage majeur.

Il génère des rapports d’analyse des sites web dans un fichier Google Docs et Sheets en fonction des taux de rebond, des recherches internes sur le site et d’autres mesures critiques affectant les conversions. 

Vous pouvez également créer vos propres rapports personnalisés en utilisant vos propres mesures et critères.

Toutefois, l’utilisation de Google Analytics comporte une courbe d’apprentissage. Heureusement, plusieurs ressources gratuites sont accessibles, notamment des tutoriels sur YouTube et des articles sur LinkedIn pour des connaissances plus avancées. 

De plus, Google Analytics offre le plus de fonctionnalités dans sa version gratuite.

9.3.2. CrazyEgg

Oeuf fou

Crazy Egg dispose d’une technologie de suivi qui vous permet de voir exactement comment les clients interagissent avec votre site web. Ainsi, vous pouvez facilement déterminer les parties de votre site qui attirent le plus d’attention, et celles qui sont ignorées. 

La spécialisation de CrazyEgg dans la cartographie thermique le distingue des autres programmes de cartographie thermique.

L’objectif de la cartographie thermique de CrazyEgg est de déterminer où vont vos clients lorsqu’ils visitent votre site Web. 

Le logiciel cartographie le flux de travail du client à travers différentes vues, notamment une carte thermique, une carte de défilement et des vues superposées. 

Il génère des informations plus détaillées sur l’utilisation du site web, ce qui vous permet de prendre de meilleures décisions en matière de conception et de mise en page.

Le seul inconvénient de CrazyEgg est le manque d’assistance, il n’y a pas de chat en direct. Mais normalement, les FAQ contiennent toutes les réponses dont vous avez besoin. 

9.4. Outils CRO basés sur la recherche

Si vous cherchez à améliorer vos taux de conversion, voici quelques excellents outils axés sur la recherche pour vous aider :

9.4.1. SurveyMonkey

Ces dernières années, de nombreuses personnes se sont tournées vers SurveyMonkey pour concevoir leurs sondages en raison de la simplicité des modèles de sondages proposés par la plateforme. Parmi plus de 200 modèles et 13 types de questions, vous êtes sûr de trouver ce que vous cherchez, y compris des questions basées sur des images.

L’interface est assez simple à naviguer et offre une multitude fonction de visualisation de rapports de données qui peuvent être personnalisés. Vous pouvez également examiner les réponses individuelles et collectives dans les résultats.

Si vous n’avez pas peur de dépenser un peu plus, les plans d’abonnement annuel de SurveyMonkey offrent une interface simple, un processus de configuration et de personnalisation des sondages facile, ainsi que de solides capacités d’analyse des données qui sont difficiles à trouver.

9.4.2. UsabilityHub

UsabilityHub est une plateforme de recherche innovante qui aide les entreprises à mener des expériences de marketing et de vente sur des sites web et des applications. 

Le tableau de bord de l’outil est conçu pour être convivial, vous donnant accès aux projets existants et la possibilité d’en créer de nouveaux.

Bien que le Usability Hub permette aux développeurs de créer des enquêtes personnalisées et qu’il fournisse également des clusters de clics Heatmapper, le ciblage des utilisateurs est insuffisant en comparaison. Par exemple, vous ne pouvez pas filtrer les utilisateurs par des facteurs tels que le secteur d’activité ou l’intitulé du poste.

Dans l’ensemble, UsabilityHub est une plate-forme d’optimisation de conversion à grande vitesse, relativement peu coûteuse et puissante.

9.5. Outils de cartographie du parcours client

Si vous voulez des outils de CRO qui peuvent être utilisés pour cartographier les parcours des clients et évaluer les performances, il existe quelques alternatives :

9.5.1. HubSpot

HubSpot est une plateforme CRM complète qui dispose des fonctionnalités évolutives de vente, de marketing, de gestion de contenu et d’autres solutions d’optimisation du taux de conversion pour votre site web. 

Elle dispose également du plan gratuit le plus adaptable de tous les CRM. Gratuitement, vous pouvez gérer un million de clients et accéder à une variété d’outils gratuits, notamment des créateurs de factures et des suggestions de blogs.

L’un des avantages de Hubspot est qu’il est extrêmement convivial. Bien qu’il y ait des centaines de fonctionnalités, tout est facile à trouver. 

Vous pouvez rapidement générer des pages de renvoi, des emails sur mesure, des mises en page, des formulaires et même regrouper le contenu des médias sociaux par de simples actions de glisser-déposer.

La plateforme est largement connue pour son équipe d’assistance clientèle réactive. Cependant, les fonctions d’assistance en direct ne sont disponibles que pour les utilisateurs ayant des plans payants, et le système de tarification peut prêter à confusion.

9.5.2. Optimizely

De façon optimale

Optimizely est une plateforme d’expérimentation conçue pour les entreprises qui souhaitent tester des hypothèses marketing. Par exemple, si vous pensez qu’en changeant la couleur de votre bouton CTA de noir à rouge, vous obtiendrez plus de conversions, vous pouvez utiliser Optimizely pour le tester.

Optimizely est un outil efficace pour les sites web à faible trafic. Contrairement à d’autres outils similaires, Optimizely vous permet de réaliser plusieurs expériences sur la même page à la fois en utilisant les capacités de tests fractionnés et multi-pages. 

Cela signifie que vous pouvez tester de différentes variations en fonction des facteurs tels que l’emplacement, les cookies et d’autres paramètres du site.

L’avantage est que vous n’aurez pas à vous soucier d’écrire le moindre code. Tout a été mis en place pour vous, il suffit de modifier l’éditeur visuel de l’outil pour obtenir des résultats.

9.5.3. BuzzSumo

Les spécialistes du marketing de contenu et les entreprises qui souhaitent obtenir de l’audience peuvent utiliser BuzzSumo comme un outil CRO.

BuzzSumo est un outil qui vous permet de rechercher le contenu le plus viral sur un sujet et de voir combien de fois chaque élément de contenu a été partagé sur les plateformes. 

Il analyse les partages sur les médias sociaux, les likes, les retweets, les backlinks et autres données d’engagement pour déterminer les sujets les plus populaires. 

Vous pouvez également filtrer les sujets par date, région, langue, restrictions de longueur de nom de domaine

BuzzSumo peut vous aider à vous impliquer dans le marketing d’influence, afin que vous puissiez trouver des personnes qui feront la promotion de votre marque.

Bien que ce soit un outil formidable, les prix de BuzzSumo sont assez élevés. Le prix de base est de 99 dollars par mois et les utilisateurs professionnels, c’est-à-dire les grandes entreprises, doivent payer 299 dollars par mois.

9.5.4. ContentSquare

Carré de contenu

Contentsquare est un logiciel de cartographie du parcours client qui, comme d’autres outils, vous aide à identifier les problèmes sur votre site Web qui empêchent les clients de se convertir. Toutefois, ce qui distingue Contentsquare, ce sont ses mesures innovantes.

Les mesures du site web, telles que le taux de rebond et le pourcentage de défilement, vous donnent un aperçu général des performances du site. Toutefois, elles ne sont pas assez approfondies pour montrer les interactions et les comportements des utilisateurs.

Au lieu de simplement afficher le nombre de fois qu’une personne clique sur un élément spécifique, il montre à quel point chaque partie est attractive et rentable. 

En déterminant les parties qui génèrent le plus d’argent et d’attractivité, vous pouvez faire des jugements plus efficaces en vous basant sur des informations pertinentes telles que les revenus et l’attractivité.

Content Square s’intègre également rapidement aux tests A/B et à Google Analytics, ce qui en fait un outil adaptable et performant.

En général, l’optimisation du taux de conversion est un processus assez long, mais si vous avez les bonnes informations, cela peut sembler un simple jeu pour vous. Dans ce contenu, nous avons abordé non seulement les meilleurs pour lesquelles vous devez optimiser chaque élément de vos pages pour améliorer le taux de conversion, mais aussi les meilleures pratiques vous y arriver facilement et efficacement.

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire