Pas envie de lire ? Lancez l'audio pour écouter l'article !
Voiced by Amazon Polly

Retranscription vidéo

Salut, c’est alex, aujourd’hui on va voir ensemble les grandes différences entre
les formes juridiques auto-entrepreneur, EURL ou SASU. C’est parti… Alors, en fait
l’idée, c’est vraiment de faire une comparaison entre
les trois types de forme juridique, et à la fin ce que je vais faire, c’est que je
vais vous dire, ce que j’ai choisi personnellement pour donc mon entreprise
d’agence SEO Twaino. Alors, première chose effectivement, donc il
y a trois grandes formes juridiques, donc on va commencer par
auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur donc dès le départ, c’est une entreprise
qui va être individuel, qu’est ce que ça veut dire ? Ca veut dire que vous allez
créer l’entreprise seul, vous allez la faire grossir seul et
vous allez potentiellement la clôturer seul
aussi. Le statut d’auto entrepreneur c’est quelqu’un qui est seul, vous ne
pourrez à aucun moment fait renir des associés, ça ne sera pas ce statut là.
Donc voilà, c’est une entreprise qui est individuelle, premier point. Ensuite,
deuxième point, au niveau du capital vous pouvez commencer auto-entrepreneur
avec un capital de zéro, d’accord, donc c’est pas du tout bloquant à ce niveau
là. Ensuite, au niveau du juridique et niveau de la compta, ça va être ultra
simplifié, ce qui peut être vraiment agréable dans un premier temps, il n’y a pas
de formalités juridiques qui sont énormes, et au niveau de la compta vous
n’allez pas avoir besoin d’avoir un expert comptable ou d’avoir un comptable, c’est
vraiment ultra simplifié donc ça, si vous avez un petit budget au départ
et que vous ne voulez pas entre guillemets investir ou en tout cas avoir
un comptable qui vous fasse votre comptabilité pour vous, avec les frais que
ça peut engendre, et bien là le statut d’auto entrepreneur peut
être intéressant pour ça. Par contre, l’autre élément, l’ auto
entrepreneur, il n’y aura pas de scission, en fait, c’est le point qui est ici, il n’y aura
pas de scission entre votre patrimoine personnel et le patrimoine de votre
entreprise. Ca veut dire quoi concrètement ? Ca veut
dire que, si votre entreprise est endettée de l’ordre de 50 000 euros, ça veut
dire que vous allez être obligé dans tous les cas de rembourser cette somme
avec votre argent propre. Donc, c’est à dire que vous
allez devoir soit vendre votre voiture, soit vendre votre maison.
Donc voilà, il n’y a pas de scission entre les deux, donc c’est aussi un point
qui est déterminant de savoir lorsqu’on est au statut d’auto entrepreneur.
L’autre élément aussi qui est important c’est au niveau du chiffre d’affaires
vous allez être limité, pour les services donc pour les business en service ou les
business de vente de marchandises, le niveau sera différente chiffre
d’affaires par an. En service, c’est 33 100 euros
tous les ans, vous ne pouvez pas dépasser ce chiffre d’affaire. Et pour les ventes
de marchandises c’est 82 800 euros. Donc voilà, ça peut être si vous débutez
et que vous avez, vous faite un petit service, qui vous rapportent moins de
33 100 par an, ça peut être intéressant si c’est
plus, vous allez être bloqué en fait. Le deuxième statut juridique,
ça va être l’EURL, alors l’EURL les statuts vont être obligatoire, donc vous
allez pouvoir soit vous faire aider par un expert comptable ou un avocat.
Vous pouvez aussi les rédiger seul, en vous inspirant notamment de ce qui a été
fait par d’autres entreprises. Ok, donc voilà, ensuite deuxième point
c’est que contrairement donc à l’auto entrepreneur, il y a une vraie division
entre le patrimoine personnel et le patrimoine de l’entreprise.
Donc, si votre entreprise est endettée à l’ordre de 100 000 euros
vous n’aurez pas besoin de vendre votre maison ou de vendre vos voitures ou
votre voiture, pour rembourser. D’accord !
Ensuite, autre élément, vous allez pouvoir faire venir des associés, donc même chose,
contrairement à l’auto entrepreneur qui est vraiment seul à bord du début
jusqu’à la fin, là avec l’EURL, vous pouvez faire venir
des gens, donc c’est beaucoup mieux aussi, en fonction de votre perspective de
business, ça peut être quelque chose d’intéressant.
Par contre, effectivement d’un point de vue compta, et finance vous
allez devoir rendre des documents comptables
et financiers tous les ans, vous allez devoir faire par exemple un bilan. Par
conséquent, il est préférable d’avoir un comptable / expert comptable pour
vous aider à fournir ces pièces. D’accord. Autre élément et dernier élément qui de
mon point de vue, qui n’est pas des moindres, le RSI, donc c’est un régime le
RSI, donc vous allez dépendre du RSI, donc tous les mois vous
allez payer un montant pour le RSI. Si jamais vous n’avez aucune connaissance
du RSI, moi je vous conseille vivement d’aller faire un tour
après cette vidéo, sur internet, sur les forums, même sur youtube, pour voir les
expériences et les retours d’expériences par rapport au RSI. Globalement, ça peut
tourner assez rapidement à une sorte de film d’horreur.
Donc, je ne vous recommande pas du tout le RSI, en tout cas, bon moi j’ai
jamais vu de cas, où ça se passe bien. Donc globalement, après vous faites comme
vous voulez, mais ça peut être un régime qui est entre guillemets un
peu risqué. Voilà, dernier dernier élément donc la SASU, donc la SASU
donc comme pour l’EURL, on a des statuts obligatoire qui vont être
à déposer. Alors SASU ou SAS, en fait la
différence, SASU on commence seul, et SAS on est directement avec
plusieurs associés. Donc, c’est
la grande différence entre les deux, mais sachant que la SASU, l’objectif c’est
aussi de se dire qu’on peut faire une prévision pour pouvoir intégrer des
associés par la suite dans le futur. Ok ! Au niveau des frais de démarrage, on en a
environ pour 500 euros, et il faut aussi envisager par la suite des frais de
gestion, notamment des frais de gestion comptable, parce qu’effectivement
exactement comme l’EURL, il va y avoir des bilans financiers et des éléments
comptables à fournir pour justement que toutes les choses soient faites dans
l’ordre. L’autre élément qui est différent par rapport à l’EURL
c’est le fais qu’il y ait une bonne couverture sociale pour la SASU c’est une
grosse différence. L’autre élément pour la SASU,
effectivement, vous allez avoir beaucoup plus de flexibilité au niveau du
versement des salaires et des dividendes. Donc, vous allez pouvoir vraiment faire
une sorte d’optimisation fiscale, entre vous payez soit en
salaire, soit en dividende. Donc ça peut être un élément qui peut
être intéressant aussi en fonction de ce que vous voulez faire, et
c’est quelquechose qu’il n’est pas proposée dans l’EURL, mais ça c’est clairement un
élément qui avantageux, et le dernier élément qui est avantageux
c’est le fait que vous évitez le RSI. Donc pour mon agence donc TWAINO
je ne vais pas tendre vers un statut d’auto entrepreneur, parce qu’en
fait j’ai une expectative de chiffre d’affaires qui est supérieur à 33 100 euros
cette année, par conséquent c’est pas un statut qui va être optimum pour moi dans
un premier temps. Mais si jamais ce n’est pas le cas pour vous, que vous
envisagez d’avoir un chiffre d’affaires inférieure à 33k, clairement le statut
d’auto entrepreneur c’est extrêmement avantageux, et ça simplifie vraiment les
choses. Donc en fonction de votre situation bien évidemment, ça peut être
quelque chose l’auto entrepreneur qui peut être vraiment intéressant. D’un
point de vue EURL, moi je veux absolument éviter le système
du RSI, comme j’ai pu vous faire comprendre c’est pas du tout un système
qui me qui me convient et qui me fait rêver disons, donc je veux éviter ça
absolument. Donc l’idée
ça va être pour moi de monter une entreprise qui sera une SASU et
donc qui va permettre notamment d’avoir aussi beaucoup plus de flexibilité dans
les modalités de paiement, avec le salaire et les dividendes. Donc bien
évidemment les statuts de l’entreprise, ça dépend vraiment de votre typologie de
business, de votre ambition. Globalement, l’idée avec cette vidéo
c’était vraiment de faire un résumé des différents éléments et des grandes
différences, entre SASU, EURL et auto entrepreneur
mais globalement, si vous avez besoin, si vous sentez que vous êtes
complètement perdu, moi je vous conseille plusieurs choses. Premièrement passer du
temps à lire des blogs spécialisés dans le domaine
pour vraiment essayer de comprendre quels sont les différents leviers,
deuxièmement, si vraiment ça ne vous intéresse pas
rapprochez-vous d’un expert comptable ou
rapprochez-vous d’un avocat, ça peut être vraiment important. Moi
l’objectif de cette vidéo, c’est pas du tout d’avoir la prétention bien
évidemment de remplacer ces métiers là, c’était simplement de vous donner
rapidement qu’elles sont les grandes différences entre ces différents
statuts, et aussi pouvoir vous dire vers lequel je vais tendre à titre personnel,
pour monter mon entreprise donc Twaino.com. Donc j’en ai terminé pour
cette vidéo, j’espère que ça vous aura plu et que ça vous aura intéressé, à
bientôt pour la suite…

2020-11-07T09:07:53+01:00

À propos de l'auteur :

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire