DÉFINITION Taggage

Définitions SEO par ordre alphabétique

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le taggage ou tagging en anglais peut être défini comme l’action de tagger ou mettre des étiquettes, marquer quelque chose. Pour être plus clair, il s’agit d’une pratique qui consiste à étiqueter ou marquer avec des mots-clés librement choisis les éléments présents sur un site Internet. On parle aussi de balisage qui est une technique qui permet d’associer à chaque élément du site (photo, vidéo, audio, articles, livres, etc.) un mot-clé ou une information supplémentaire permettant de le localiser.

Avec l’évolution d’Internet et le nombre d’informations qu’on y trouve, il est de plus en plus nécessaire de faciliter la recherche de l’information que désire l’internaute.  

Les moteurs de recherche grâce à leur algorithme de plus en plus performant y contribuent déjà, mais cela ne suffit toujours pas. C’est ce qu’on constate surtout lorsque le site vers lequel ils renvoient contient plusieurs informations. 

Dans un tel contexte, des tags (balises) sont souvent utilisés pour marquer et étiqueter chaque contenu selon ses spécificités afin d’aider les internautes à trouver ce qu’ils recherchent.

Vous l’aurez deviné, le sujet de ce nouvel article porte sur les tags. Mieux sur l’action qui consiste à mettre en place des tags : le Taggage. 

  • De quoi s’agit-il exactement ? 
  • Pourquoi les utiliser ? 
  • Comment les mettre en place ? 
  • Comment bien les utiliser ? 

Voilà les différentes questions auxquelles je vous invite à découvrir les réponses tout au long de cet article. 

Suivez donc ! 

Chapitre 1 : Que signifie l’expression « Taggage » ?  

Dans ce premier chapitre, j’explique ce qu’il faut comprendre par le Taggage, mais aussi l’impact qu’il peut avoir sur un site Internet.  

1.1. Qu’est-ce que le Taggage ? 

Comme je l’ai déjà annoncé un peu plus haut, le Taggage est l’action de tagger, c’est-à-dire marquer, étiqueter les éléments d’un site Internet. Dans un langage plus approprié, le Taggage renvoie à la mise en place de tags au niveau d’un site Internet. 

Exemple de tags

Source : design lab

Connu encore sous le nom d’étiquette, de marqueur ou encore de libellé, le Tag est généralement un mot-clé ou un terme qu’on associe à une information. 

À ce titre, il peut concerner : 

  • Une image ;
  • Un article ;
  • Un clip vidéo ;
  • Ou encore un audio.

Le mot-clé utilisé décrit l’objet et permet de faire une classification des informations présentes sur le site Internet. 

Le choix des tags ou mots-clés se fait de façon personnelle par le créateur du site Internet lui-même selon ses besoins et objectifs. Cela suppose donc que le tagging utilise un vocabulaire non contrôlé. Les webmasters ont donc la faculté d’ajouter leurs propres tags. Mais dans d’autres cas, ils sont aussi encouragés à utiliser des tags qui existent déjà.

Le terme « balise » est aussi utilisé pour parler des tags. 

C’est ce qu’on observe avec les langages de programmation tels que le HTML. Ici, le tag renvoie aux différentes fonctions utilisées pour formater et afficher des éléments de texte au niveau d’un site Internet. 

Les balises peuvent être définies comme des éléments de code HTML qui servent à décrire le contenu des informations présentes sur une page web ou un fichier numérique. Elles fournissent donc des détails sur le contenu du site mais aussi peuvent faciliter la localisation des données associées. 

 HTML Tags

Source : phptpoint

Outre cela, il faut rappeler que le Taggage est aussi utilisé dans le cadre de la mise en place d’un système de collecte de données, d’analyse, de suivi et évaluation et de correction du site Internet. La mise en place d’un tel mécanisme passe souvent par la mise en place d’un plan de Taggage et se fait grâce à l’utilisation des outils de gestion de balise comme Google Tag manager et la mise en place d’un Data layer.

1.2. Pourquoi faire du Taggage ? 

Comme vous venez de le voir, le Taggage est un système de classification utilisé sur un site Internet. Dès lors, ils peuvent se révéler être d’un grand intérêt pour ceux qui visitent le site Internet. 

En réalité, la présence des tags sur le site peut leur permettre de ne pas être obligés de connaître par cœur le schéma du site qu’il visite régulièrement. 

Par ailleurs, l’existence des tags sur un site favorise aussi l’obtention des informations sur les ressources qui sont disponibles à un moment précis.  

Pour les webmasters, la mise en place des tags leur permet entre autres de suivre leur auditoire ainsi que la façon dont celui-ci interagit avec le site et ce qu’il l’intéresse vraiment. 

Un autre avantage qui découle de l’utilisation des tags est que les lecteurs peuvent souvent fournir des tags ou balises supplémentaires auxquels le propriétaire du site n’avait pas pensé et qui lui seront donc utiles pour mieux organiser le site. Ces tags peuvent mieux correspondre à leur habitude de recherche. 

Mais rappelons que certaines personnes s’opposent souvent à l’utilisation des tags sur leur site Internet, car elles ne voient pas toujours la différence entre ces derniers et les catégories. 

Ils se questionnent avec raison sur l’opportunité de marquer leur publication, si celle-ci est déjà contenue dans une catégorie. Car les deux ont tous le même objectif, celui d’aider à organiser le site Internet.

Mais, on observe une différence entre tags et catégorie, elles se présentent comme suit : 

  • Les catégories précisent le type, la nature du message alors que les balises sont encore plus précises et indiquent le sujet spécifique sur lequel le message porte ;
  • Contrairement aux catégories, vous pouvez ajouter une multitude de balises. Cependant, il est utile de ne pas dépasser certaines limites au risque qu’elles soient considérées comme du spam.
Tags vs Categorie

Source : NPR Digital service

À côté de ceci, il faut aussi noter que la mise en place de tag ou de balise sur un site peut influencer le référencement naturel (SEO).  

1.3. Lien entre le Taggage et le SEO 

Même si la plupart des webmasters s’accordent sur le fait que l’utilisation des tags au niveau d’un site Internet est bénéfique pour l’expérience utilisateur, ils ne sont pas toujours clairs sur les avantages qu’une telle utilisation peut procurer au niveau du SEO. 

Quoiqu’il en soit, il est nécessaire d’admettre que l’utilisation des tags peut être bénéfique ou non pour le référencement du site Internet concerné. 

1.3.1. Les avantages de l’utilisation des tags 

Au terme des avantages que peuvent procurer les tags, je peux citer : 

  • La visibilité sur les moteurs de recherche ;
  • L’amélioration du taux de conversion ;
  • La personnalisation du site Internet ;
  • La compréhension du comportement des internautes une fois sur le site ;
  • L’amélioration de l’architecture du site Internet ;
  • L’augmentation de la longévité des mots-clés ;
  • L’augmentation de l’autorité du site pour ce qui concerne certains sujets et thèmes.

1.3.2. Les inconvénients de l’utilisation des tags 

À côté de ces nombreux avantages, il ne faut pas perdre de vue qu’une mauvaise implémentation ou qu’une mauvaise utilisation des tags ou balises peut occasionner des difficultés au niveau du site Internet. 

À ce titre, vous pouvez constater : 

À présent que vous avez une idée sur ce qu’est le Taggage, je vous invite à apprendre comment le mettre en place. 

Chapitre 2 : Comment mettre en place des tags sur un site Internet ? 

Ici, vous trouverez des explications sur la façon dont vous pouvez implémenter des tags sur votre site Internet. Mais avant d’en parler, je vous explique d’abord comment les tags fonctionnent. 

2.1. Comment fonctionnent les Tags ?

Le fonctionnement des tags diffère selon que vous êtes sur un site internet ou un réseau social. 

2.1.1. Le fonctionnement des tags sur les sites internet

Pour les sites internet, le processus de Taggage implique l’utilisation de libellés ou de marqueurs (tags, balises). 

Il s’agit essentiellement de petites expressions qu’on peut assimiler à des mots-clés. 

Fonctionnement des tags

Source : netplanet

Le balisage est principalement utilisé pour rendre les informations plus faciles à trouver ou à lire. 

Ainsi, un lecteur pourrait jeter un coup d’œil à la liste des tags présents sur un site pour vérifier si le site aborde un aspect de l’information qu’il recherche. Chaque tag est souvent affiché sous la forme d’un d’un lien hypertexte vous donnant ainsi la possibilité de le sélectionner pour découvrir dans une nouvelle page l’ensemble des pages ou contenus du site qui lui sont associés. 

Certains sites à ce propos exposent les tags sous forme de nuages ​​de tags. 

Tags sous forme de nuage

Sources : smash magazine

Vous remarquez alors que les mots-clés relatifs au contenu sont affichés dans des espaces plus grands ou plus petits selon leur fréquence et leur popularité.

Le nuage de tags d’un site peut indiquer, par exemple, les sujets et termes qui apparaîtront le plus souvent.

Le Taggage peut être effectué de plusieurs manières au niveau de différentes plateformes ou interface utilisateur.  

On peut à juste titre remarquer qu’ils s’implantent d’une façon différente d’une application à une autre. 

On remarque par exemple que certains systèmes organisent leur espace de taggage de différentes manières.  

Il peut s’agir : 

  • D’un ensemble d’objets lié à un tag ;
  • D’éléments plus visibles comme les nuages de tags ;
  • D’un moteur de recherche qui permet par exemple aux internautes de chercher des combinaisons de tags ;
  • On peut également avoir certaines fonctionnalités de réseaux sociaux comme le partage de vidéos ou de tags mis en place par l’utilisateur lui-même ; 
  • L’affichage des balises récentes ; 
  • Le fait de s’inscrire à des flux RSS pour être au courant des nouveautés. 

Par ailleurs, il faut préciser que certaines applications ont la possibilité de révéler tous les éléments d’un tag et de les classer selon plusieurs modalités. 

Il peut les trier par exemple suivant : 

  • L’ordre chronologique ou alphabétique ;
  • La popularité. 

Les Tags peuvent être implémentés dans une multitude d’applications.  

À ce titre, on peut citer : 

  • Les applications de partage de liens ;
  • Les blogs ;
  • Les réseaux sociaux ;
  • Liens et bibliographie ;
  • Dans le menu de navigation ;
  • Etc.

Ainsi, comme vous le voyez, ces balises sont des marqueurs utilisés pour étiqueter le contenu Internet avec des informations supplémentaires.

Ils sont utilisés de différentes manières, selon le contexte et le canal particuliers. 

Les balises/tags peuvent être utilisées avec n’importe quel contenu digital. Il en résulte que toute information pouvant être enregistrée sur un ordinateur peut être marquée. 

On peut donc tagger : 

  • Les images ; 
  • Les Carnets d’adresses ou de contact : des balises peuvent être intégrées dans les carnets d’adresses. Et être utilisées chaque fois cela semble nécessaire pour trouver un contact spécifique ou envoyer des messages à toute la famille.
  • Pages web et blogs : les tags sont utilisés ici pour rechercher le contenu ;
  • Médias sociaux : en donnant la possibilité aux personnes extérieures d’étiqueter votre site Internet, vous découvrez ainsi ce qu’elles pensent vraiment du site.  

Pour ce qui concerne les balises de blog, il faut noter qu’un article de blog comporte souvent des mots-clés. L’utilisation des balises permet alors d’afficher le contenu de façon regroupée et montre les liens qui existent avec d’autres articles similaires du blog. 

Les messages liés à un mot-clé particulier apparaissent dans une liste, et si le site web dispose d’un flux RSS, les utilisateurs peuvent s’inscrire aux alertes de mots-clés, qui les informeront des nouveaux messages liés à ces mots-clés.

Lors du balisage de blog, l’auteur ajoute des balises appropriées au contenu pendant le transfert vers un système de gestion de contenu. 

Étant donné que tous les articles du système utilisent des balises, toute personne utilisant plusieurs auteurs pour écrire des articles de blog doit organiser et convenir d’un protocole d’orthographe unifié pour toutes les balises. 

A présent comment fonctionne le Taggage sur les réseaux sociaux ? 

2.1.2. Le fonctionnement des tags sur les réseaux sociaux

On observe la même chose au niveau des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter. 

Sur Facebook, il est possible de faire référence à d’autres utilisateurs de Facebook dans les publications. 

 Tags sur les reseaux sociaux 1

Pour cela, il suffit juste : 

  • De l’identifier dans la publication ;
  • D’utiliser le lien qui est alors créé et de faire la publication. 

La même chose est faisable sur Twitter notamment au niveau du service de microblogging. Cela est ensuite mis en évidence dans les tweets avec le symbole @ suivi du nom d’utilisateur. 

Tags sur les reseaux sociaux 2

À côté du Taggage sur les réseaux sociaux, il y a aussi l’utilisation du Hashtag sur les canaux des réseaux sociaux. 

Hashtags

Source : sueblimely

Le hashtag est un hachage placé avant un certain mot-clé, qui peut inclure à la fois des formes alphabétiques et numériques. Ils sont souvent placés dans le tweet ou à la fin du tweet et sont utilisés pour rassembler les informations sur un sujet d’actualité afin d’aider les internautes à suivre les dernières tendances et sujets. 

Ils peuvent donc être repris par d’autres utilisateurs et se propager de façon virale. 

Maintenant que vous avez une idée sur ce que représente le Taggage et la façon dont il fonctionne, découvrez leur typologie et la façon dont ils peuvent être implémentés sur un site Internet. 

2.2. Les différents types de tags/balises 

De tout ce qui suit, on peut facilement distinguer trois types de balises ou tag à savoir : 

  • Les balises de contenus : Il s’agit des expressions ou mots-clés qui nous renseignent sur le contenu d’une page web ;  
  • Les balises d’analyses : Les balises d’analyses sont celles qui sont ajoutées aux adresses URLs et qui permettent aux webmasters de collecter des données sur la façon dont l’utilisation interagira avec un site Internet ; 
  • Les balises HTML : ceux des éléments de code qu’on insère dans un fichier texte et qui ont pour rôle d’appliquer une fonction à l’égard du contenu qu’elles encadrent.

2.3. Comment mettre en place des Tags sur un site Internet ? 

Vous pouvez mettre en place des tags sur votre site Internet ou les intégrer directement à partir d’applications spécifiques. 

Par exemple, si vous utilisez un gestionnaire de site Internet comme WordPress, vous pouvez insérer facilement des balises au niveau de votre site Internet. 

Mettre en place des tags sur un site internet

Pour ce faire, il vous suffit d’aller au niveau des paramètres d’une publication et de défiler vers le bas. 

Vous trouverez tout juste en dessous de la section des catégories, une section d’ajouts de balises. 

Maintenant que vous savez comment insérer des tags sur votre site internet, découvrez dans les lignes qui suivent comment vous pouvez les gérer. 

Chapitre 3 : Comment gérer les Tags sur un site Internet ? 

Dans ce chapitre, je vous explique comment faire pour tirer parti des tags que vous implémentez sur votre site Internet. 

Néanmoins, avant d’aller plus loin, il faut indiquer que la façon la plus simple d’utiliser les tags sur Internet consiste à utiliser un logiciel qui les prend en charge. 

À ce sujet, il existe de nombreux outils prenant en charge la création et l’implémentation des tags au niveau des sites Internet. Des CMS comme WordPress jouent aussi ce rôle. 

Dès lors, lorsque vous envisagez faire du Taggage sur votre site pour mieux organiser les éléments qui s’y trouvent et en profiter, je vous recommande : 

  • De mettre en place un plan de Taggage ; 
  • D’utiliser les outils de gestion des tags ; 

3.1.  Le plan de Taggage 

Le plan de Taggage est généralement perçu comme un document qui vous permet d’adapter les tags que vous utilisez au niveau de votre site Internet avec vos besoins et objectifs de tracking. 

 Plan de taggage

Source : blog digital passengers

C’est ce qui vous permet de concilier une solution web analytique avec la structure du site Internet. 

Il est utile en ce sens qu’il vous permette : 

  • De faire un état des lieux de l’ensemble des tags que vous utilisez au niveau du site Internet ;
  • Et de déterminer les données que vous souhaitez récolter à partir des tags que vous implémentez sur le site. 

L’utilisation d’un tel outil semble avantageuse, car, cela vous permettra : 

  • De collecter des informations fiables et plus complètes que celles que vous pouvez obtenir grâce à un simple code de suivi ;
  • D’avoir une meilleure compréhension des comportements des utilisateurs dès l’instant où ils arrivent sur le site jusqu’au moment où ils le quittent ; 

Si vous désirez en savoir plus à propos du plan de taggage et sur la façon dont il peut vous aider à gérer et tirer parti des tags, n’hésitez pas à consulter cet article du site followanalytics. 

Voyons à présent quelques outils qui permettent de gérer les tags. 

3.2. Les outils de gestion des Tags 

Plusieurs outils peuvent être utilisés pour gérer les tags. Voici quelques exemples : 

  • TagSpaces open source : il s’agit également d’un logiciel qui est utilisé pour collecter, parcourir et organiser des fichiers. Il fonctionne sous divers systèmes d’exploitation et possède une version open source. 
Qu est ca que le TagSpace

Grâce à cet outil, vous pouvez collecter des informations sur les pages web, les organiser. Il peut également faciliter leur étiquetage permettant ainsi une recherche rapide et facile ; 

  • Adobe Dynamic Tag Management : À côté de tagspaces vous avez aussi Adobe DTM propose aux spécialistes du marketing, une gestion dynamique et innovante des balises sur leur site Internet. 
Adobe Dynamic Tag Management

Car grâce à des outils performants, il assure une meilleure collecte et distribution des données au niveau des systèmes marketing ainsi que la livraison rapide de contenu adapté aux utilisateurs Internet. 

En résumé 

De tout ce qui a été dit, il convient de retenir que le Taggage est un processus qui consiste à marquer ou étiqueter les éléments qui se trouvent sur un site Internet. L’implémentation peut se faire de différentes façons au regard des objectifs fixés. 

Ainsi, il sera différemment conçu selon que l’objectif visé soit : 

  • D’organiser l’affichage des éléments présents sur le site Internet. 
  • De permettre à l’internaute d’avoir un vu d’ensemble sur les informations que contient le site. 
  • Ou encore de collecter des informations en vue d’analyser le comportement de l’internaute et lui proposer des améliorations pertinentes et assurer au site une bonne performance dans les SERPs. 

D’ailleurs, quel que soit le type spécifique du Taggage, il est important de préciser qu’il peut être intégré directement au site grâce à des outils conçus à cet effet ou être fait de façon manuelle par une modification directe du code source du site Internet. 

Dans cet article, j’ai exposé non seulement ce qu’est le Taggage, ces avantages et inconvénients mais aussi expliquer comment il peut être mis en place ainsi que la façon dont vous pourriez en tirer partie. 

N’hésitez pas à donner votre point de vue en commentaire. 

À bientôt ! 

Fondateur de l'agence SEO Twaino, Alexandre Marotel est passionné par le SEO et la génération de trafic sur internet. Il est l'auteur de nombreuses publications, et détient une chaine Youtube qui a pour but d'aider les entrepreneurs à créer leurs sites web et à être mieux référencés dans Google.

Laisser un commentaire